AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2210
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: Humains   Dim 26 Oct 2014, 02:22
Humains


Les Humains, de la planète Terre, sont la plus récente espèce intelligente d'importance notable à entrer dans la phase galactique et sont ceux qui se répandent et se développent le plus rapidement. Ils ont découvert indépendamment une base de données Prothéenne sur Mars en 2148 et le réseau de Relais d'Effet de Masse peu de temps après.


Pour plus d'informations sur les planètes et colonies humaines, merci de consulter la Voie Lactée


Biologie


Les Humains ont une physiologie assez robuste. Leur anatomie interne, leur processus de reproduction sont typiques de la plupart des mammifères bipèdes et leur taille et proportion en font une race forte, rapide et agile. En comparaison avec les races Conciliennes, les Humains ont une force physique identique à celle des Turiens (certains Humains peuvent battre des Turiens et les mettre rapidement au sol sans aide). Ils sont moins agiles que les Asaris (qui leur ressemblent beaucoup), mais les Hommes ont une force physique plus importante que la moyenne des Asaris. Les Humains sont aussi plus fort physiquement que les Galariens, mais ne sont pas aussi rapide en raison du métabolisme très élevé de ces derniers. Comme la plupart des races organiques, les Humains sont également capable de produire des individus biotiques, mais il y a un risque élevé de complication médicale.
Les Humains peuvent vivre jusqu'à environ 150 ans et les récentes découvertes médicales ont éradiquées la quasi-totalité des maladies connues qui les affligent. Cependant, comme les Humains ne sont sur la scène galactique que depuis une trentaine d'années, il est fort probable que l'introduction de nouvelles technologies extraterrestres permettra d'accroître considérablement leur durée de vie moyenne. Les Humains atteignent la maturité physique à environ 18 ans, à l'age où ils ont généralement terminées leurs études et soit commencer directement un emploi ou entreprendre une formation ou un parcours universitaire.
Il a été noté que les Humains sont un cas unique dans la communauté galactique car ils sont plus diversifiés génétiquement parlant par rapport autres espèces avec plus de variations. Cela rend le matériel génétique Humain utile dans les expériences biologique en tant qu'échantillon de contrôle.


Histoire


Découverte de la Physique des Effets de Masse :

En 2148, des explorateurs Humains découvrent un grand avant-poste d'observation Prothéen en ruines, avec une base de données intact qui révéla que les Prothéens ont étudiés les Hommes de Cro-Magnon il y a des millénaires. Alors que les religions tentèrent d'assimiler cette découverte dans leur doctrine, une ruée scientifique mondiale à débuter pour déchiffrer les données de l'avant-poste. Découvrant des informations sur un Relais d'Effet de Masse en orbite autour de Pluton, des explorateurs y parviennent et réussissent a activer le Relais de Charon pour découvrir qu'il mène à l'étoile Arcturus, à 37 années-lumière de la Terre. Avec l'aide de la naissante Alliance Interstellaire, l'Humanité commence son expansion dans les étoiles, activant touts les Relais qu'ils trouvent.
 
Guerre du Premier Contact et Expansion :

L'Humanité a attirée l'attention de la communauté galactique après un conflit bref, mais intense avec les Turiens, connus par les Humains sous le nom de Guerre du Premier Contact, se déroulant sur trois mois en 2157. Le conflit débuta lorsque les Turiens ont attaqués une flotte Humaine qui tentait d'activer un Relais d'Effet de Masse inactif (illégal selon les lois du Conseil de la Citadelle) et ont ensuite occupés la colonie Humaine de Shanxi.
Dirigée par l'Amirale Kastanie Drescher, la Deuxième Flotte lance alors une contre-attaque massive, prenant les Turiens par surprise et leur faisant abandonner l'occupation de Shanxi. Le conflit a finalement attiré l'attention du Conseil de la Citadelle, qui ne perdit pas de temps pour négocier la paix, introduisant ainsi l'Humanité dans la communauté galactique. En conséquence de son action rapide et décisive au cours de la Guerre du Premier Contact, l'Alliance Interstellaire est devenue l'organe représentatif et d'administration supranationale de l'Humanité. Depuis lors, les Humains ont rapidement augmenté en importance dans la communauté galactique.
En 2165, l'Humanité se voit accordée une Ambassade sur la Citadelle, en reconnaissance de sa montée en puissance et de son influence grandissante dans la communauté galactique. La durée de cette réalisation, moins d'une décennie après le premier contact, a causée quelques frictions avec les autres races conciliennes qui ont parfois attendue des siècles pour avoir une telle reconnaissance.
L'Humanité a ensuite continué de s'étendre dans des systèmes stellaires non réclamés à la frontière de l'espace concilien, qui a finalement conduit à la concurrence avec les Butariens. Lorsque les Butariens ont essayés et échoués de convaincre le Conseil de la Citadelle de faire déclarer la Bordure Skyllienne "zone d'intérêt Butarienne", ils fermèrent leur ambassade et se retirèrent de l'espace Concilien. Affichant les Humains comme la cause de leur disgrâce, les Butariens entrent fréquemment en conflit avec les colonies Humaines, particulièrement les esclavagistes Butariens. Les tensions entre les Humains et les Butariens persisteront pendant des décennies.
 
La Guerre d'Eden Prime :

L'Humanité fut prise au dépourvue par l'attaque des Geths sur Eden Prime, une des colonies les plus prospères de l'Humanité, en 2183. Les force de l'Alliance Interstellaire et le Commandant Shepard ont été impliqués dans plusieurs opérations pour lutter contre les incursions Geths dans le territoire de l'Alliance Interstellaire. Le conflit entre l'Alliance Interstellaire et les Geths sera plus tard connu sous le nom de la Guerre d'Eden Prime, qui culmina à la Bataille de la Citadelle, où une flotte d'invasion massive conduit par le vaisseau amiral Sovereign percèrent les défenses de la Citadelle. Avec l'aide de la Cinquième Flotte de l'Alliance qui arriva au bon moment, les Geths furent vaincus. Selon les actions du Commandant Shepard, le Conseil de la Citadelle est sauvé et l'Alliance Interstellaire se voit accordée un siège au Conseil en guise de remerciement, ou le Conseil de la Citadelle périt et l'Alliance Interstellaire forme un nouveau Conseil. En remerciement de ses efforts durant la Bataille de la Citadelle, l'Humanité s'élève à un nouveau niveau de prospérité dans la Galaxie.

La Disparitions des Colonies :

Moins de deux ans après la Bataille de la Citadelle, le contact avec plusieurs colonies Humaines dans les Systèmes Terminus est perdu. Les enquêtes révèlent que les colons ont tout bonnement disparus sans aucune explications ou indices de ce qui s'était passé. L'Alliance Interstellaire ne peut guère intervenir sur ses disparitions sans explications et est incapable de prévenir les nouveaux incidents. Les Humains sur les colonie perçoivent le manque d'action de l'Alliance Interstellaire comme un refus de les aider et commencent à se méfier de l'Alliance Interstellaire. L'Alliance Interstellaire cherche à rétablir la confiance grâce a des efforts de bonne volonté, comme l'acheminement sur Horizon de nouvelles tourelles de défense anti-vaisseau, mais le soupçon persiste.
Les disparitions des colonies cessèrent tout aussi mystérieusement qu'elles ont commencées. Bien que l'Alliance Interstellaire accuse publiquement les esclavagistes des Système Terminus comme étant les responsables, le sort des milliers de colons disparus ne sera jamais définitivement résolus.


Culture


Les Humains sont généralement considérés comme étant très intelligent, anormalement ambitieux, hautement adaptable, individualiste et donc, imprévisible. Ils ont un puissant désir de progresser et d'évoluer par eux-mêmes et ils le font avec une telle affirmation que les autres races conciliennes, plus rigides, sont prise de court de par l'agitation et la curiosité sans limite des Humains. Leur économie, bien qu'étant l'une des plus petites des races conciliennes, est très puissante par rapport à sa taille et leurs prouesses militaires est parmi les plus grandes dans la Galaxie, malgré le fait que seulement 3% des Humains sont dans volontaires de l'Armée de l'Alliance Interstellaire, une proportion beaucoup plus faible que chez les autres races. Leur capacité à vaincre les Turiens lors de la Guerre du Premier Contact démontre graphiquement le potentiel de la force militaire Humaine et est donc un sujet de préoccupation pour de nombreuses races qui craignent les conséquences d'un nouveau conflit contre les Humains.


Gouvernement




L'Alliance Interstellaire :

Pour une description détaillée, veuillez vous reporter au post suivant.

Le conseil stratégique de guerre de l'Alliance:

Le CSGA, a été créé pour remplacer le Conseil de Guerre qui se tenait avant la Grande Guerre. La presse a même écrit " cette nouvelle institution a semble-t-il prit corps pour palier à l'incapacité et surtout l'incompétence flagrante des anciens hauts gradés de l'ancienne instance. Espérons que le CSGA soit plus à même de protéger nos colonies ainsi que la Terre contre de nouvelles menaces à venir, ce que nous n'espérons pas de sitôt. "

Hormis cela, cette nouvelle institution a su se montrer inflexible est efficace, déjà rien que sur le plan de défense terrestre. En accord avec le Parlement de l'Alliance et les divers gouvernements régionaux de la Terre, le CSGA a mis en oeuvre de nombreuses campagnes visant à regagner une partie des Terres Mortes, et a réussi en certains endroits. Cependant, faute de moyens lors des premières années de ces initiatives, les objectifs n'ont pas été tous remplis, et la reconquête des Terres Mortes n'est remonté à la surface qu'à l'arrivée du nouvel Amiral Novak.

Bien entendu, l'intérieur du bâtiment est hautement tenu secret, mais il nous est tout de même parvenu que les parties sensibles de l'institution ont été mis en souterrain afin de ne pas répéter les erreurs commises par l'ancien Conseil, mais qu'une partie est tout de même en gratte-ciel afin d'avoir un réel poids visuel dans la société Terrienne et galactique.

Relations Galactique

L'Alliance Interstellaire, qui représente la majorité des Humains, a une ambassade à la Citadelle depuis 2165. Beaucoup d'autres espèces n'aiment pas cette soudaine ascension par rapport à leur statut de nouveaux arrivants sur la scène galactique. Certaines espèces pensent que l'Humanité voit trop grand dans ses efforts de colonisation et dans leurs tentatives agressives pour gagner toujours plus d'influences dans la communauté galactique. Il a fallu des siècles aux autres races pour avoir accomplie ce que l'humanité a fait en quelques décennies.
Les Humains ont également fait ce que le Conseil de la Citadelle ne pouvait pas : coloniser des planètes dans la Travée de l'Attique, la Bordure Skyllienne et le long de la frontière avec les Système Terminus, toutes les régions instables où le Conseil de la Citadelle n'a que peu d'autorité. Les forces Humaines sont entrées en conflit plusieurs fois avec les Butariens dans la Bordure Skyllienne, que les Butariens avait tentés de coloniser. Lorsque les Butariens ont demandés au Conseil de la Citadelle de déclarer la Bordure Skyllienne comme étant une "zone d'intérêt Butarienne", cela leur a été refusé. En réponse, les Butariens sont devenu un État rebelle, blâmant les Humains pour les priver de ressources précieuses. Depuis, les relations entre Butariens et Humains sont hostiles.
Contrairement à de nombreuses espèces dans l'espace concilien, les Humains n'ont pas de proches alliés parmi les autres races, bien qu'ils soit partenaires commerciaux avec les Turiens et les Asaris. Sans alliances ou de postes politiques clés, les Humains ont eu à suivre les édits du Conseil de la Citadelle sans avoir beaucoup d'influence sur leurs décisions. Les ambassadeurs Humains avaient finalement leurs souhaits répondu quand Shepard a été admis parmi les Spectres, l'élite multiraciale du Conseil de la Citadelle et encore plus quand ils ont reçu un siège au Conseil de la Citadelle après l'avoir sauvé durant la Bataille de la Citadelle ou quand ils l'ont reconstruit après l'avoir sacrifié. Cependant, maintenant que l'Humanité dispose d'un siège au Conseil de la Citadelle, elle est en mesure d'influencer les décisions du Conseil de la Citadelle, protéger ses intérêts et avoir un mot à dire sur la gouvernance de l'espace concilien.


Doctrine militaire


Les forces armées de l'Alliance sont respectées par les espèces conciliennes pour leurs tactiques et technologies innovatrices. Leur force repose sur la puissance de feu, l'adaptabilité et la vitesse. Le Conseil voit l'Alliance comme un géant assoupi, car seul 3% des Humains s'engagent dans l'armée, bien que ce nombre puisse très vite monter en cas de danger. L'Etat-major compense le peu d'hommes par des supports techniques sophistiqués comme des IVs, des drones, l'artillerie et cyber-guerre, favorisant la mobilité à l'attaque brute. Leur stratégie militaire n'est pas basée sur l'absorbation et le renvoi de lourdes offensives, contrairement aux Turiens et aux Krogans, mais sur le contournement des points forts des lignes ennemies pour attaquer l'arrière-garde, coupant les lignes de ravitaillement et la logistiques, détruisant les quartiers-généraux et les unités de soutien, afin de laisser l'ennemi bredouille et enlisé.

En ce qui concerne la défense, l'Alliance vit par la doctrine Sun Tzu, "Celui qui essaie de tout défendre ne défend rien du tout". Seules de spécifiques garnisons sont placées dans les colonies et possèdent plus un rôle de reconnaissance, que de combat, évitant les combats pour observer l'ennemi et faire des rapports sur les envahisseurs grâce à des drones. Cependant, l'Alliance dispose de puissantes flottes sur ses relais principaux, afin de réagir avec une force écrasante en cas d'invasion.

La compagnie Hahne-Kedar les les Laboratoires Aldrin sont des fournisseurs clés de l'armée. Tous les soldats reçoivent une thérapie génétique pour une meilleure force et une plus grande endurance. L'Alliance recrute également des biotiques, qui sont entraînés par des techniques élaborée par le PAMB (Programme d'Adaptation et de Modération Biotique). Les implants de catégorie L3 furent considérés comme un énorme pas en avant concernant l'amplification biotique, lors de sa création.

A l'époque du Premier Contact, en 2157, l'Alliance possédait une marine constituée de plus de 200 vaisseaux, allant de la petite frégate de cent mètres, à l'imposant cuirassé d'un kilomètre de long. Dès 2183, elle est considérée comme l'une des plus grande force militaire de l'Espace Concilien. Lors de la signature du Traité de Farixen, l'Alliance accepta de limiter la construction de cuirassés et garder un nombre inférieur à celui des Turiens. L'Alliance compensa cela par le design ingénieux et le déploiement de leurs porte-vaisseaux, qui sont tout aussi grands que les cuirassés, mais ne sont pas concerné par le traité à cause de leur armement, se reposant sur le nombre de chasseurs qu'ils contiennent, plutôt que leur puissance de feu, en rien comparable au canon à accélération de masse des cuirassés. Le quartier général de la marine de l'Alliance fut situé sur la station Arcturus, dans le système stratégiquement très important du même nom, qui était connecté directement à plusieurs importantes colonies humaines, ainsi que le second relais cosmodésique lié au système d'Hélios.
Depuis la destruction de la station par les Moissonneurs, le QG de la marine de l’Alliance se trouve sur Terre, à Vancouver.


Époque actuelle


La seconde race à s'être fait attaquer par les Moissonneurs. L'Humanité n'en est pas moins restée solidaire et déterminée face aux futures épreuves. La Terre n'étant plus, à l'ombre de la Grande Guerre, qu'un véritable champ de ruines à perte de vue, de très grands travaux de reconstruction ont été mis sur pied. 12 ans après, la Terre a bien récupéré, mais il demeure de larges zones nommées sordidement "Terres Mortes" - véritables ruines réhabilités par des sans-abris, des survivants et, plus tard, des malfrats qui ont transformé ces zones en bidons-villes - formant a peu près encore 1/6e de l'ancien espace habitable de la Terre pré-Grande Guerre. La Terre renaît alors peu à peu de ses cendres...

Malgré la victoire de l'Alliance sur les Moissonneurs aux côtés des autres races aliens, certains accablent l'Alliance Interstellaire de ne pas avoir écouté Shepard et la taxe d'incompétences. Face à cette montée d'incompréhension et de colère, le parti Terra Firma se présente comme celui qui avait tout prédit malgré que Shepard ne l'eût pas soutenu. Cette montée séparatiste qui force aussi l'opinion de certaines colonies à vouloir se soulever et se séparer de l'Alliance, se croyant apte à l'autarcie et se sentant depuis lors abandonnés par l'Alliance.

La Terre, alors très adjacente a la Citadelle déplacée pendant la Grande Guerre par les Moissonneurs, attire la convoitise de l'Alliance ainsi que du Conseil... Il est évident qu'avec la station en son orbite, l'Humanité se voit confier un rôle très important dans la protection du Conseil. En effet, si au début, la Citadelle fut laissée en ruine, après une tentative de la faire s'écraser sur la planète par des terroristes Vortchas, elle fut reconstruite et se vit retrouver en partie sa gloire d'antan. A présent, l'Alliance la protège, aux côtés du SSC. Malgré tout, l'Humanité doit encore faire attention à ces mouvements séparatistes qu'elle héberge, troublant la paix réparatrice dans laquelle elle vit.










Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2210
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: Re: Humains   Lun 12 Jan 2015, 21:54
Alliance Interstellaire


L'Alliance interstellaire est l'organe représentatif de la Terre et de toutes les colonies humaines dans l'Espace concilien. Soutenue par les plus puissantes nations de la Terre, l'Alliance est devenue le fer de lance militaire, économique et exploratoire de l'Humanité. Bien que l'Alliance soit relativement récente au sein de la communauté galactique, elle s'est déjà forgée une sérieuse réputation, gagnant le droit d'obtenir une ambassade à la Citadelle pour représenter l'Humanité, avant d'avoir une place au Conseil de la Citadelle lui-même. L'Alliance est gouvernée par un parlement situé à la station Arcturus qui lui sert également de capitale.


Histoire


Fondation :

En 2148, une équipe minière sur Mars fait ce qui sera plus tard qualifiée comme étant la plus grande découverte de l'Humanité. Après avoir enquêté sur une zone dans le pôle sud ayant une réputation de "Triangle des Bermudes", l'équipe mit au jour les ruines souterraines d'une ancienne station de recherche extraterrestre, révélant la preuve irréfutable de l'existence d'une vie ailleurs dans la galaxie. L'humanité n'était plus seule dans l'Univers.
L'impact fut profond dans tous les domaines de la culture humaine, mais nulle part autant que dans celui de la religion. De nouvelles croyances surgirent du jour au lendemain comme les évolutionnistes interventionnistes, qui, avec zèle, ont proclamé la découvertes des ruines martiennes comme une preuve que toute l'histoire humaine avait été dirigée et contrôlée par une ou des forces extraterrestres. Même les religions établies eurent du mal à expliquer la vie extraterrestre. Certaines ont essayer d'intégrer ces nouvelles connaissances dans leurs dogmes, certaines sont restées silencieuses, tandis que quelques-unes ont obstinément cherché à nier la preuve trouvée sur Mars.
La nouvelle de la découverte a dominée les médias et soulevée des questions non seulement sur l'existence et le but de l'Humanité, mais aussi des questions sur les extraterrestres eux-mêmes. Pricipalement : "Étaient-ils toujours là quelque part dans l'espace ?". Bien que ces questions ont fracturé la plupart des religions, elles ont eut un effet unificateur en politique. Plutôt que des nations s'affrontant sur leurs différences politiques ou pour des ressources, l'option politique et la doctrine militaire "nous contre eux" posa les base de la fondation d'un front humain uni.
Moins d'un an après la découverte, les dix-huits plus puissantes nations de la Terre ont élaboré et ratifié la Charte de l'Alliance interstellaire, créant ainsi un organe politique représentatif ayant pour but d'élargir et de défendre le territoire de l'Humanité. Peu de temps après, les nations de la Terre mirent en commun leurs ressources militaires pour créer l'Armée de l'Alliance interstellaire. La même année, en 2149, l'Alliance découvre le relais cosmodésique d'Hélios orbitant autour de Pluton, que l'ont croyait être une lune : Charon. Le relais Charon propulsa l'Alliance à la conquête de la galaxie et le nombre de systèmes stellaires à la portée de l'Humanité augmenta rapidement.

La Guerre Du Premier Contact :

L'Alliance lança une campagne d'expansion rapide, établissant de nombreuses colonies et construisant une grande flotte, même si elle n'avait toujours pas rencontré une autre civilisation extraterrestre. Maintenant sa politique d'expansion, l'Alliance activa tous les relais cosmodésiques trouvés à la recherche de nouvelles ressources ou de colonies potentielles. Mais malgré ce succés, l'Alliance interstellaire n'était pas considérée comme un organe politique sérieux, car n'ayant aucune autorité sur l'ensemble des nations la constituant.
Huit ans plus tard, l'Humanité fit le premier contact avec une autre civilisation et tout changea. Une flotte éclaireur composée de trois frégates et de deux cargos, tentant d'activer un relais cosmodésique, rencontra une flotte de patrouille turienne. Activer un relais cosmodésique en "sommeil" sans savoir où il conduit était illégal par le Conseil de la Citadelle depuis la Guerre rachni, bien que les Humains l'ignoraient. Seulement un des cinq vaisseaux humains survécut et se dirigea vers la colonie de Shanxi, qui fut découverte par la suite par les Turiens et envahie. Alors que les nations humaines restèrent paralysées par l'incertitude des mesures à prendre, l'Alliance prit la situation en main et attaqua les Turiens.
Le résultat donna la Guerre du Premier contact, un conflit relativement court et peu sanglant, d'une durée de trois mois et causant la mort de 623 humains (avec un nombre légèrement plus élevé de victimes turiennes). Le Conseil de la Citadelle intervint et négocia la paix. Avec la découverte de la Citadelle et de la communauté galactique, l'Humanité bondit sur la scène galactique. L'Alliance reçut un regain de popularité qui lui donna la crédibilité politique nécessaire pour établir son propre Parlement et représenter l'Humanité dans la galaxie.

Expansion :

Depuis lors, l'Alliance poursuivit son expansion, offrant à la Terre un nouvel âge d'or grâce aux ressources provenant d'une douzaine de colonies et de centaines d'avant-postes industriels. Cette expansion provoqua des tensions entre l'Alliance et l'Hégémonie butarienne, les deux espèces colonisant chacune de leurs côtés la Bordure skyllienne, tout en maintenant une trève prudente avec les Turiens. L'Alliance s'est également vue accorder une ambassade sur la Citadelle. Il a été spéculé que, au vue de l'importance sans cesse croissante à un taux extrêmement élevée en terme de puissance militaire, politique et économique, que l'Alliance interstellaire pourrait être bientôt invitée à rejoindre le Conseil de la Citadelle. Cette spéculation très réaliste est une grande source de préoccupation pour plusieurs autres espèces.
Les Humains ont connu une expansion rapide sur Terre dans un très court laps de temps, s'intégrant rapidement dans la communauté et l'économie galactique. Ils sont devenus ethniquement moins diversifiée durant le XXIIème siècle en raison d'une société plus multiculturelle et d'une plus grande unité entre les nations. Les progrès de la médecine et de la thérapie génique ont conduit à l'éradication de la quasi-totalité des maladie et une augmentation de l'espérence de vie. En 2183, un Humain peut vivre en moyenne 150 ans. La plupart des Humains conservent leur langue maternelle, mais apprennent les langues extraterrestres ou la langue concilienne pour des raisons de commodité ou comme un geste d'unité.
Une des autres conséquences durables de la Guerre du Premier contact a été l'interruption d'une période de paix relative dans la galaxie. À tort ou à raison, les Humains sont souvent considérés comme des agresseurs et sont parfois dépeints comme ayant une influence pertubatrice par des médias non-humains. Dans le même temps, d'autre races reconnaissent les Humains comme étant une race intelligente très adaptable et militairement capable.

Mass Effect :

Dans les années 2160, l'ambassadrice de l'Alliance sur la Citadelle, Anita Goyle, essaya d'introniser un Humain parmi les Spectres, voyant cela comme une première étape vers un siège au Conseil. Le lieutenant David Anderson a été choisi comme candidat en raison de ses états de service exemplaires. Mais l'observateur d'Anderson, Saren Arterius, sabota sa mission et falsifia son rapport au Conseil sur ce qui s'était passé.
L'Alliance coopéra avec les Turiens pour créer une nouvelle frégate furtive, le SSV Normandy. Le Normandy fut lancé en 2183 avec Anderson comme capitaine. Un Spectre, Nihlus Kryik, a été affecté à la surveillance des essais du vaisseau, soi-disant pour observer; bien qu'en réalité sa mission était de récupérer une balise prothéenne sur Eden Prime.
Dans la fin conciliante de Mass Effect, la Vème Flotte de l'Alliance interstellaire intervient pour aider le Destiny Ascension et plus tard, se concentre sur Sovereign, le Moissonneur. Une fois Sovereign détruit, l'Humanité est jugée comme méritante en raison de ses actions et reçoit un siège au Conseil. Cependant, dans une des fins pragmatiques, la destruction de la plupart de la flotte de la Citadelle lors de la bataille contre Sovereign met l'Alliance interstellaire dans une position de supériorité militaire inattendue, lui donnant une grande influence sur les autres races de la Citadelle. De toute façon, la galaxie suivra l'Humanité pour contrer la menace Moissonneurs. Les deux candidats pour Conseiller de l'Humanité au Conseil, Donnel Udina et David Anderson, sont départagés en fonction de l'appui de Shepard.
En partie à cause du nouveau rôle éminent de l'Humanité dans la politique de l'Espace concilien, l'Alliance est à la tête d'une coalition pour traquer systématiquement des poches de résistance geth. Les politologues de toutes les espèces ont débattu de l'ascension de l'Humanité dans l'espace.

Mass Effect 2 :

Peu de temps après l'attaque de la Citadelle, le Normandy est détruit par un croiseur récolteur et Shepard est déclaré mort. À cause de cela, l'Alliance est venue marteler le discours du commandant sur les Moissonneurs et essaya de le couvrir.
En 2185, l'Alliance a encore du mal à s'adapter à sa nouvelle position en matière de politique interstellaire. Cependant, l'Alliance n'était pas au courant à propos des responsables de la disparition des colonies humaines dans des endroits éloignés. Quand elles ont commencé, l'Alliance a d'abord soupçonné que c'était Cerberus le responsable des enlèvements. L'Alliance a commencé à prendre des mesures pour empêcher une autre attaque, en commençant par l'installation de tourelles antiaériennes sur Horizon, officiellement pour "améliorer" les relations avec les colonies indépendantes. Selon le choix du joueur dans Mass Effect, un soldat de l'Alliance, soit Kaidan Alenko, soit Ashley Williams, se trouve sur Horizon. Officiellement, le soldat était là pour aider à l'étalonnage des nouveaux systèmes de défense. Cependant, le véritable but du soldat était d'enquêter sur les disparitions et de déterminer si oui ou non Cerberus était vraiment responsable des attaques.
Si le Conseil est sauvé dans le premier jeu, un bulletin d'information révèle que les Turiens et l'Alliance interstellaire coopèrent dans des patrouilles de maintien de la paix dans des territoires hostiles. Le Codex révèle également que la Hiérarchie turienne renforce ses liens avec l'Alliance, acquérant sa confiance et un respect profond pour avoir sauver le Conseil. Inversement, si le Conseil est sacrifié et remplacé uniquement par des Humains, la Hiérarchie révèle qu'elle ne respectera pas le traité de Farixen sur la limitation des cuirassés et que les Républiques asari ont cédé leur portion du traité aux Turiens. Le Conseil humain ne fait aucun commentaire à ce sujet. Les autres races sont également profondément irritées de la prise en charge du Conseil et souhaiteraient, selon Avina, revenir au statu-quo.

Mass Effect 3 :

Si le DLC Arrival est complété, l'Alliance maintient Shepard en détention pour la destruction du système Bahak et de ses 300.000 colons environ, le Comité de Défense s'abstient d'amener le commandant en cour martiale en raison de ses connaissances sur les Moissonneurs. Sinon, Shepard est en détention pour avoir collaboré avec Cerberus.
En 2186, l'Alliance prend conscience que les Moissonneurs ont fait une incursion dans son espace. Pendant que l'amiral Hackett commence à mobiliser les flottes, le Comité de Défense consulte Shepard pour obtenir des conseils sur la façon de contrer la menace. Malheureusement, les Moissonneurs font une percée à travers les défenses de l'Alliance, conquièrent la Terre en quelques heures et détruisent la station Arcturus, privant l'Alliance de son commandement. L'Alliance est contrainte d'abandonner la Terre avant de revenir avec une flotte combinée alliée pour la reprendre.


Administration


Gouvernement :

L'Alliance est responsable de la gouvernance et de la défense de toutes les colonies humaines et représente l'Humanité sur la scène galactique. C'est un gouvernement supranational basé sur un système parlementaire avec pour siège le parlement de l'Alliance situé dans la station Arcturus. On ne sait pas si la représentation est basée sur la population des pays membres sur Terre et des Colonies, ou si toutes les nations et les colonies on toutes un même nombre de parlementaires.
Le gouvernement de l'Alliance est dirigé par un Premier ministre. En 2186, cette position est occupée par Amul Shastri. On ne sait pas si le Premier ministre est un membre élu du Parlement, ou si il est nommé à ce poste. Bien que l'Alliance est un gouvernement supranational, les pays membres conservent leurs souverainetés individuelles sur Terre. On ignore si cela s'applique également aux colonies.
Parmi les races conciliennes, l'Alliance est considérée comme une nation souveraine et aucun autre espèce n'a de droit de regard dans les affaires de l'Alliance.

Doctrine Militaire :

L'Armée de l'Alliance est respectée par les races conciliennes pour sa faculté stratégique et sa technologie de pointe (et non des moindres puisque les pertes turiennes durant la Guerre du Premier contact furent plus importante que celles de l'Alliance). Sa force réside dans l'appui-feu, la flexibilité et la vitesse. Le Conseil considère l'Alliance comme un "géant endormi". Bien que seulement 3% des Humains appartiennent à l'armée, uniquement composée de volontaires, elle compense ses faibles effectifs par des appuis techniques sophistiqués (IV, drones, artillerie, guerre électronique) et l'accent est mis sur la mobilité et l'initiative individuelle. Sa doctrine militaire n'est pas basée sur l'assimilation d'autres races ou sur la puissance brute comme, respectivement, chez les Turiens et les Krogans. Plutôt, ils contournent les points forts de l'ennemi et s'enfoncent profondément dans les lignes arrières, coupant les lignes d'approvisionnement et de logistique, détruisant les quartiers généraux et les unités de soutien, laissant ainsi l'ennemi "dépérir" et l'avoir ensuite à l'usure.
En défense, les militaires de l'Alliance appliquent à la lettre une maxime de Sun Tzu : "Celui qui essaie de tout défendre, ne défend rien". Des garnisons de faible effectif sont placées sur les colonies. Elles sont destinées à la surveillance plutôt que sur le combat, préférant éviter l'engagement et observant les intrus, tentant de les arrêter avec des drones. Cependant, les relais cosmodésiques sont gardés par de puissantes flottes, lorsque, dans l'éventualité d'une attaque, ils réagissent avec une force écrasante.
Les sociétés Hahne-Kedar et Aldrin Labs sont les principaux fournisseurs de l'Armée. Tous les soldats reçoivent une thérapie génique pour augmenter leur force et leur endurance. L'Alliance recrute également des biotiques, qui sont formés en utilisant des techniques développées au programme Synbio (géré à l'origine par Conatix Industries). Les nouveaux implants biotiques L3 sont considérés comme une étape importante dans l'amplification biotique.
L'Alliance maintient une marine impressionnantes composée de plus de 200 vaisseaux, allant de petites frégates d'une centaine de mètres a l'imposant cuirassé avoisinant le kilomètre en passant par des porte-chasseurs. C'est l'une des plus grandes flotte de l'Espace concilien et une sérieuse rivale de la flotte turienne. Cependant, l'Alliance n'a droit qu'à un petit nombre de cuirassés par rapport aux Turiens, un ratio de 1 pour 5 en 2183, en raison du traité de Farixen qui limite la construction des cuirassés chez les races conciliennes. La marine de l'Alliance a compensé cela avec une conception novatrice et le déploiement des porte-chasseurs, qui sont aussi gros que des cuirassés, mais non soumis à la restriction du traité de Farixen. Le quartier général de la flotte est basée à la station Arcturus, un positionnement hautement stratégique car se trouvant dans un système contenant plusieurs relais cosmodésiques menant au territoire humain, en plus de celui menant droit à la Terre. En tant que tel, il est fortement défendu par une flotte considérable.

Économie :

L'Alliance est rapidement devenue un membre clé dans l'économie galactique, avec plusieurs grandes sociétés humaines se développant pleinement dans ce marché. La zone d'influence économique de l'Alliance, bien que sans cesse croissante, est encore très loin d'égaler celles des Asari ou des Turiens et est seulement proche de celle des Elcors. L'Alliance et les Turiens sont devenus d'importants partenaires commerciaux, malgré l'animosité persistante résultante de la Guerre du Premier contact. Bien que les Humains possède de nombreuses planètes dans la Travée de l'Attique et la Bordure skyllienne, beaucoup d'entre elles possèdent d'importants filons de ressources qui n'ont pas été entièrement prospectés, de sorte que le Service Géologique de l'Alliance (SeGéA) offre des primes à ceux qui souhaitent explorer ces frontières. Les divers établissements bancaires de l'Alliance sont reliés au réseau de Crédit de la Citadelle.


Fonctionnement


L'Alliance Interstellaire est un régime supranational ayant autorité sur tous les États et colonies qui la compose. Le régime cherche, en ce sens, à être aussi démocratique que possible, ainsi que de représenter le plus d'humains possibles, terriens, colons et stellaires. Il n'y a, en ce sens, pas de chefs d’État. Néanmoins, le chef du gouvernement est le « dirigeant » de l'Alliance.

L'Alliance est une démocratie représentative à régime parlementaire, avec une séparation des pouvoirs souple.

I – Le pouvoir législatif

Le pouvoir législatif de l'Alliance est détenu par le parlement de Vancouver. Le parlement a la charge d'élire un gouvernement, de le contrôler, de voter et débattre des lois ainsi que le budget proposé par le gouvernement.
Le parlement est constitué d'une seule chambre.
Tous les députés, au nombre de 754 sont élus pour 4 ans, mais pas de la même façon.

La moitié des députés, soit 377, sont élus au suffrage proportionnel plurinominal : Les partis dressent des listes, et la totalité des citoyens de l'Alliance votent pour eux. Les sièges sont répartis entre les députés selon leur score obtenu.
L'autre moitié des députés est élue au scrutin majoritaire uninominal : La totalité du territoire de l'Alliance est divisé en circonscriptions électorales, où les partis proposent des candidats. Les stellaires disposent également de sièges spéciaux pour être représentés.

Ainsi, chaque citoyen de l'Alliance doit exprimer deux votes.

II – Le pouvoir exécutif

Le pouvoir exécutif est représenté par un chef du gouvernement : Le premier ministre de l'Alliance.

Le premier ministre est élu à la majorité absolue de la totalité du parlement. Pour cela, le parti majoritaire propose un candidat, et au minimum 378 parlementaires doivent l'accepter (Si le parti ne dispose pas de la majorité absolue, il doit alors faire des coalitions et trouver des accords avec les autres).

Le premier ministre forme son cabinet ministériel, composé de ses ministres et différents secrétaires. En théorie, le premier ministre peut garder sa fonction à vie. Néanmoins, le parlement peut à tout moment voter une motion de censure, forçant le premier ministre à démissionner.
En retour, le premier ministre peut demander la dissolution de la totalité du parlement, forçant ainsi des élections anticipées.

Le premier ministre dispose de grands pouvoirs. Il peut soumettre des projets de loi, signer des décrets, est chef des armées et des flottes, dispose du droit de grâce et dirige l'action de l'Alliance. Néanmoins, il est constamment responsable devant le parlement, qui lui peut en retour créer des commissions parlementaires pour enquêter ou exiger des résultats.

En cas de crise, le premier ministre peut invoquer l'état d'urgence dans un territoire particulier, de manière à renforcer les pouvoirs policiers, ou bien assumer les pleins pouvoirs. Cette dernière prérogative peut néanmoins être annulée au bout de 3 mois par la majorité du parlement.

III – Le système judiciaire

La Cour de Justice de l'Alliance Interstellaire (CJAI) est une institution regroupant plusieurs haut-magistrats nommés par le parlement et le premier ministre. La CJAI sert à faire respecter la loi dans la totalité des territoires de l'Alliance. Elle peut forcer des colonies ou des États à payer des amendes ou à se soumettre à l'autorité de l'Alliance pour lutter contre des opérations subversives ou la création de dictatures au sein de l'Alliance.


Relations diplomatiques


Globalement, l'Alliance Interstellaire entretient de bonnes relations avec les Républiques asari et l'Union galarienne, et il maintient une froide, mais relativement sympathique relation avec la Hiérarchie turienne, principalement à cause de l'animosité entre les deux espèces depuis la Guerre du Premier contact et l'occupation de Shanxi. Les Clans krogans morcelés s'associent rarement avec l'Alliance et il y a peu de dialogue avec les Quariens et la Flotte nomade, même si ils ne sont pas en mauvais termes. En raison de la colonisation humaine de la Travée de l'Attique et de la Bordure skylienne, il existe de très fortes tensions entres les Humains et les Butariens. En pratique, l'Alliance n'a pas de véritables alliés.
En 2165, l'Alliance obtient le droit de fonder une ambassade sur la Citadelle, Anita Goyle est élue la première ambassadrice humaine à la Citadelle. L'Alliance souhaite un plus grand rôle dans la politique galactique et de préférence même, un siège au Conseil. Si elle obtient un siège, elle pourra utiliser les ressources du Conseil et des manoeuvres politiques pour protéger ses colonies et ses intérêts, ainsi que d'être reconnue comme l'une des races les plus influentes de l'Espace concilien. La galaxie sait que ce n'est qu'une question de temps avant que l'Alliance obtienne le droit de siéger au Conseil, mais les ambassadeurs Anita Goyle d'abord, puis Donnel Udina croivent qu'elle le devrait plus tôt que tard. En 2183, l'Alliance obtient son premier Spectre humain en la personne du commandant Shepard, ce qui permet à l'Alliance de franchir une étape de plus pour siéger au Conseil.
Cependant, en dépit des bonnes ententes diplomatiques qu'entretiennent les Humains, mis à part un petit scandale à propos de la recherche sur des IA, l'Alliance est toujours redoutée par beaucoup de non-Humains, car ils sont d'avis que l'Alliance se développe trop vite. L'Alliance attire ainsi une certaine méfiance à son égard et sur l'Humanité. Elle n'a pas été prise au sérieux jusqu'à la Guerre du Premier contact qui prouva combien l'Humanité avait besoin de l'Alliance; comme le souligne le docteur Chakwas, l'Alliance est maintenant indispensable pour la colonisation et l'expansion humaine dans la Travée de l'Attique.
Actuellement, les plus notables dissidents humains sont les membres du parti Terra Firma, un parti politique qui s'oppose à l'intégration croissante de l'Humanité dans la communauté galactique. Terra Firma croit que l'Humanité doit rester seule si elle veut rester forte. Le parti s'est attiré beaucoup d'attention négative à la fois de la part des extraterrestres et de la part des Humains. D'autre part, l'Homme trouble et son organisation Cerberus croient que l'Humanité doit être ascendante à toutes les autres espèces de la galaxie. Il ne voit dans l'Alliance qu'un faible conformiste qui s'agenouille devant le Conseil. L'Alliance est parfois critiquée par les colons pour ses tactiques défensives (voir plus haut). Les garnisons coloniales servent plus à la surveillance qu'à la défense proprement dite, ce qui veut dire que en cas de difficulté, la cavalerie arrivera souvent dès que le mal est fait.
L'Alliance aide ouvertement les biotiques à s'intégrer dans la société humaine normale, particulièrement en félicitant leur rôle dans l'armée. Elle offre également des fonds pour le projet Ascension, un programme de formation des biotiques de seconde génération pour apaiser les craintes du public qu'elle créait des super-soldats. Toutefois, certains biotiques, en particulier ceux ayant des implants L2 ayant de graves problèmes de santé, s'opposent à l'Alliance, croyant qu'elle est responsable de leurs souffrances en raison des défaillances dans la formation initiale des biotiques, parrainée par l'Alliance. La question sur la réparation de L2 crée encore de la colère et de la méfiance.








Revenir en haut Aller en bas
 

Humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Règles & Univers :: Codex :: Les Espèces-