AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Hanaris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2175
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: Hanaris   Ven 12 Déc 2014, 19:07
Hanari


Les Hanari, originaires de Kahjé, sont une espèce partageant de nombreux traits avec les méduses terriennes et sont l'une des quelques espèces conciliennes à être non bipède avec les Elcors et dans une certaine mesure, les Veilleurs. Les Hanari sont connus pour leur excessive politesse et pour leur fortes croyances religieuses concernant les Prothéens, qu'ils appellent "Porte-Flamme".


Pour plus d'informations sur les planètes et colonies hanaris et drelles, merci de consulter la Voie Lactée


Biologie


Un Hanari "debout" est un peu plus grand qu'un Humain, bien que la plupart de sa taille est occupée par ses dix longues et fines tentacules, terminées par trois doigts à la base. Cette race invertébrée natif d'un monde aquatique ne peut supporter son propre poids à l'air libre. Pour interagir avec la société galactique, ils utilisent des dispositifs de lévitation antigravité qui utilisent des champs cosmodésiques. Leurs membres peuvent serrer fortement, mais ils ne sont pas assez fort pour soulever plus du centaines de grammes chacune. Les Hanari possèdent également la capacité de sécréter des toxines naturelles.

On ne sait pas si les Hanari ont plus d'un genre ou s'ils sont asexués comme les méduses de la Terre. En dépit d'être une race aquatique, les Hanari vivent également à l'air libre, toutefois, on ignore si c'est une capacité naturelle ou si c'est due à un moyen technologique.


Culture


Le monde natal des Hanari, Kahjé, est recouverte d'eau à 90% et orbite autour d'une étoile très énergétique, créant une couverture nuageuse permanente et totale. En raison de la présence de grandes ruines prothéennes sur Kahjé, les Hanari ont développés une religion centrée sur cette race ancienne en les baptisant "Portes-Flammes". Les mythes hanari parlent d'eux comme une ancienne civilisation qui leur ont apportés l'illumination en leur offrant la parole.

Il y a environ deux siècles, les Hanari firent le premier contact avec les Drell sur la planète Rakhana, proche de Kahjé. La société drell était alors en train de s'effondrer rapidement en raison de la surpopulation, la pollution et des guerres de ressources. Les Hanari sauvèrent 375 000 Drells et les amenèrent sur Kahjé ou ils intégrèrent la société Hanari tandis que le reste des Drells sur Rakhana disparurent. Maintenant, les Drells servent les Hanari en tant que race vassale et bien que les observateurs extérieurs puissent interpréter cette relation comme une forme d'esclavage, la réalité est très différente. Les Drells sont intégrés à tous les niveaux de la société Hanari et la plupart servent une famille hanari via un "pacte" nommé le Synacte. Pour les Drells, accepter le Synacte est un immense honneur et rare sont ceux qui l'ont refuser. Beaucoup de Drells deviennent ainsi des membres non officiels de la famille et certains ont même gagner le privilège d'apprendre les "noms intimes" de leurs maîtres.

Les Hanari communique entre eux avec une forme très sophistiqués de bioluminescence que les autres espèce ne peuvent décrypter sans l'aide de machine traductrice, bien que beaucoup de Drells appliquent une modification génétique à leur yeux pour percevoir les nuances de cette langue lumineuse afin de la comprendre. Les Hanari peuvent également s'exprimer oralement avec une précision scrupuleuse et une extrême politesse. La plupart des Hanari se mettent en colère si leur interlocuteurs sont malpoli ou grossier et doivent donc suivre des cours spéciaux pour désapprendre cette tendance s'ils prévoient de rencontrer d'autres espèces.

Les Hanari ont deux nom : un "nom d'usage" et un "nom intime". Le nom d'usage est utilisé comme une appellation générale à l'usage des étrangers et des connaissances. Le nom intime est réservé aux amis proches, à la famille, aux relations et ont tendance à être poétique. Par exemple, un Hanari connu pour sa passion pour la danse peut prendre un nom qui signifie "S'illumine aux frénésies de la danse". De plus, les Hanari sont extrêmement polis, presque à l'excès. Tant qu'un interlocuteur ne connaît pas son nom intime, un Hanari ne parlera jamais de lui-même à la première personne car il considérerait cela comme étant profondément égoïste. Ils utilisent plutôt des pronoms à la troisième personne comme "celui-ci" ou "il". Un Hanari utilise la première personne uniquement si l'interloctueur connais son nom intime et presque uniquement quand ils sont entre eux sans personne autour, sauf exception comme en présence de la famille. Même lorsqu'ils sont irrités ou en colère, les Hanari conservent leur politesse extrême et restent formelle, même avec ceux dont ils souhaitent la mort.

Les serviteurs drells deviennent parfois des assassins agissant aux noms des Hanari, car les Hanari sont trop faible physiquement pour le faire eux même hors de l'eau, bien que Zaeed Massani mentionne qu'il a failli mourir en se faisant étrangler par un Hanari. L'assassin drell Thane Krios rajoute également que les Hanari ont une forte étreinte et possèdent également un puissant poison naturel.

La principale fête religieuse des Hanari s'appelle Nyahir. Elle dure treize jours et à pour but de célébrer le don de la parole que les Hanari considèrent comme étant un cadeau des Portes-Flammes. Il s'agit d'un mélange entre contemplation religieuse et compétition artistique où les fidèles engagés s'affrontent dans des débats stylisés, des duels de poésie et d'autres formes d'arts traditionnelles Hanari. Les gagnants de de ces événements voient leurs noms inscrit via moyen bioluminescent sur les flancs du mont Vassla, un volcan sous-marin au cœur de l'une des plus anciennes ruines prothéenne sur Kahjé.

Les Hanari interdisent les combats d'animaux dans leur espace, pensant que cela rend les gens moins empathique à la souffrance d'autrui.


Gouvernement


La Primauté est dirigée par 9 Prêtres, dont la Voix des Porte-Flammes, qui est considéré comme l'équivalent du Pape chez les Hanaris.
Les Prêtres sont deux religieux ayant atteint les plus hautes fonctions par Colonies ou Planètes. Ils représentent donc Khajé, Kaanlai, Osaré, Torrohu Jelesa et Ren Helin. Pour cette dernière, à la différence des autres et à cause de son statut de colonie mixte, seul un Prêtre en est issu.

Ensemble, ils sont chargés de diriger la Politique, Economie et Justice Hanari, notamment en promulguant les lois, proposant des actions ou alliances, etc, etc. Pour ce faire, ils suivent le Livre des Portes-Flammes qu'ils lisent, interprètent et réinterprètent de nombreuses fois selon les situations qui s'offrent à eux.
La Voix a un rôle de décision. Considéré comme érudit éclairé ayant passé sa vie à étudier les Textes Sacrés (ce qui nécessite qu'il soit assez âgé pour tenir le rôle), il est celui qui peut décider de l'interprétation du Livre, sauf cas de désaccord avec 6 des Prêtres. Jusqu'à maintenant, ce genre de rejet n'est jamais arrivé, notamment dû au respect et à l'admiration que les Prêtres éprouvent pour la Voix.


A l'instar de la Cohésion Drell, la Primauté connait trois mouvements de pensées concernant leur alliance avec les Drells:

La majorité estime que la situation est très bien comme elle est et refuse de changer quoique ce soit.
D'autres rejoignent l'avis du Nouveau Futur, allant même jusqu'à militer à leurs côtés, et souhaiterait que les Drells prennent possession de leur propre planète. En effet, ils estiment que la présence Drell, bien qu'efficace, les spolient de leurs territoires, risquant de créer de véritables guerres civiles lorsque les choses deviendront ingérables. En offrant une planète dès aujourd'hui aux Drells, ils éviteraient donc de nombreux problèmes à venir.
Enfin, des extrémistes Hanaris, en réponses aux Rebelles, prônent un durcissement du Synacte et une conversion totale du peuple drell aux Portes-Flammes, qu'ils l'acceptent ou non.


Relations Galactique :

Les autres races voient parfois les Hanari comme étant élitiste en raison de leur intolérance pour les discours "incorrect" et les surnomment parfois "méduses" avec dérision. Les Hanari se reconnaissent eux-même comme étant assez virulent si leurs droits religieux semblent menacés de quelque façon, ce qui provoque parfois des conflits avec d'autres races conciliennes. Par exemple, un Hanari sur le Présidium défend fermement son droit de prêcher la religion des Portes-Flammes dans une zone non-prosélytique même quand un officier du SSC lui demande de partir, et le Commandant Shepard peut entendre lors d'un bulletin d'information sur la Citadelle que des Hanari empêchent une équipe archéologique galarienne de fouiller des ruines prothéennes.

Néanmoins, les Hanari sont connus pour travailler parfois en étroite collaboration avec d'autres espèces. Par exemple, les Hanaris ont toujours effectués des échanges commerciaux discret avec les Butariens et ils ont au moins une fois travaillés avec l'Alliance où ils assistèrent cette dernière lord d'un raid contre un laboratoire butarien qui étudiait ce qui s'avéra être plus tard, de la technologie moissonneur.


Doctrine militaire




La flotte Hanari est relativement modeste, mais elle est complétée par des spécialistes de combat drells : des espions, saboteurs ou assassins accomplis, formés dès leur plus jeune âge. Les Hanari et leurs alliés Drells ne sont pas normalement en faveur d'une guerre ouverte, mais ils font une exception lors de l'invasion Moissonneur de 2186 si le Commandant Shepard parvient à empêcher l'invasion de Kahjé.

Le système défensif de Kahjé est largement automatisé. Bien que ce système soit très efficace contre la plupart des attaquants, il est vulnérable au sabotage interne. En effet, il ne faut qu'un niveau d'accréditation standard de la part du gouvernement hanari pour y accéder et un simple virus informatique peut neutraliser l'ensemble du système.


Époque actuelle


Kahjé ayant réussi à survivre à un virus destiné à lourdement saper leurs défenses grâce à Shepard et à l'intervention d'une autre Spectre, l'attaque Moissonneur a pu être endiguée et la planète a donc été sauvegardée dans son grand ensemble. La Cohésion Drell et Hanari en vertu du Synacte leur procure une entente très enviée des autres espèces. Le Grand Temple Religieux Hanari a envoyé des émissaires aux quatre coins de la Galaxie afin de retrouver le seul Prothéen connu prénommé "Javik" et vu par quelques uns de leurs compères pour la dernière à la Citadelle ainsi que sur Terre. Kahjé est désormais un symbole culturel par excellente de la symbiose entre deux peuples diamétralement opposés.

Cependant, bien que toujours loyaux aux Hanaris, il semblerait que les Drells soient désireux de s'émanciper. Face au danger de mort que représentait les Moissonneurs, il s'est montré évident que leur cohabitation n'était pas efficace en terme de protection. Trop occupés à défendre les Hanaris, les Drells ne pouvaient pas se protéger eux-mêmes. Si aucun conflit n'a été reporté, il est certain que ce mouvement est en train de grandir et des projets de terraformation de Rakhana sont en train de faire leur apparition. Les Drells sont-ils sur le point de mettre à terme à presque deux siècles de servitude ? L'avenir nous le dira.










Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2175
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: Re: Hanaris   Lun 30 Nov 2015, 19:25


Pacte du Synacte


Présentation


Le Synacte est le pacte unissant les Drells aux Hanaris depuis les années 2015. C'est à cette époque que la planète mourante Drell, Rakhana, a été évacuée par les Hanaris, permettant à 375.000 Drells de survivre à l'extinction. Les réfugiés ont été accueillis sur Kahjé, bénéficiant de villes au climat contrôlés puisque n'étant pas adaptés à l'atmosphère de leur nouveau lieu d'habitat. Ceux qui n'ont pu être sauvés ont presque tous connus l'extinction, à l'exception de rares individus parvenant difficilement à survivre. Ceci a créé chez les rescapés un fort sentiment de reconnaissance envers leurs sauveurs.
Afin de leur montrer leur gratitude éternelle, les Drells ont signé le Synacte, pacte par lequel ils s'engagent à aider les Hanaris pour toutes tâches que ces derniers ne peuvent réaliser eux même ou à promettre le service de leurs enfants pour cela.

Le Synacte englobe différentes formes: il peut aller d'une aide purement matérielle pour le cas de Drells ayant fait fortune (participation à l'effort de guerre en 2187, lors de la Guerre contre les Moissonneurs; aide au développement de nouvelles technologie ou à l'entretien des artefacts Prothéens, etc...), ou bien une aide manuelle (force armée, main d'oeuvre, etc...).


Elus


De par le statut du Synacte, les Drells ont la possibilité de choisir d'aider les Hanaris suite à un appel, ou sont élus par ces derniers lorsqu'ils découvrent un potentiel certain. C'est le cas de Thane qui fut "donné" par ses parents aux Hanaris afin de s'entraîner et les servir dès l'âge de six ans.
Cependant, les Elus ainsi que les conditions pour l'être sont aussi variées que les tâches qu'ils pourront être menés à accomplir.


Dans le cas de l'Appel, les personnes visées sont des adultes ayant souvent une formation particulière, en lien avec le besoin des Hanaris. Les candidatures sont souvent nombreuses, et celles qui sont refusées restent honorés d'avoir pu proposer leur aide, surtout que le refus est souvent expliqué et ne vise pas les qualités de la personne ou son absence d'efficacité ou de potentiel.

Les Elus sont quant à eux des personnes spécifiquement visées et peuvent avoir tous les âges et toutes les formations ou passifs. Cependant, ceux-ci diffèrent selon les besoins.
Dans le cas où les tâches visent les combattants, les individus choisis seront souvent de jeunes Drells, âgé de 5 à 10 ans et qui seront formés par les Hanaris et leurs instructeurs afin d'apprendre l'art du combat, de l'assassinat, technologie, etc, etc....
Si les tâches concernent plutôt un savoir-faire, on retrouvera souvent de jeunes adolescents (au moins 14 ans) qui seront directement formés afin de remplir au mieux les critères de satisfaction des Hanaris, ou bien des personnes plus âgées, ayant brillé dans leur domaine.
Dans le cas des personnes appelées afin d'enseigner, ce sera toujours des vétérans ayant une grande expérience dans leur domaine de prédilection et s'étant illustré de ce fait.

Dans tous les cas, que ce soit pour les appelés ou les élus, servir le Synacte est perçu comme un honneur. Les jeunes sont souvent éduqués dans cette perspective, à savoir servir leurs sauveurs et apprennent à ne pas craindre la séparation de leur foyer ou de leur proche si c'est pour apprendre auprès des Hanaris.

Evidemment, dans les mouvements rebelles, le Synacte est perçu comme une honte, une façon de rendre les Drells soumis aux Hanaris. Quiconque y participe, surtout les jeunes qui ne sont pas en mesure de comprendre pleinement la portée de ce pacte, est perçu par eux comme un esclave enchaîné qu'il faut affranchir.
Cette vision des choses n'est pas partagée par les Drells fidèles.


Les tâches


Les Hanaris étant des êtres pourvus de tentacules, ils sont limités quant à leur possibilité de faire ou d'agir selon les situations. Par ce fait, les missions données aux Drells sont aussi nombreuses que diversifiées. On compte cependant plusieurs grandes catégories.


Le Combat et la Défense

N'étant pas de grands combattant, que cela soit à cause de leur morphologie ou de leur faible résistance physique, les Hanaris se servent des Drells comme force armée.

Dans cette force, on retrouve à l'instar de Thane Krios les Assassins. Formés souvent le plus jeune possible, ils apprennent à distinguer le corps de l'âme. Ainsi, ils deviennent des "outils au main des Hanaris, dépourvus d'âme et de conscience", apprenant à ne pas éprouver de pitié au moment de tuer. Cependant, ils peuvent très bien s'estimer coupables de leurs actes sans pour autant être répugnés à les commettre.
Il s'agit d'une force que l'on pourrait qualifier "d'élite", bien qu'elle ne soit pas au niveau des autres races, de par leur tendance à effectuer des missions particulières, souvent dangereuses et visant à affaiblir les points stratégiques de leurs ennemis, en tuant les chefs, têtes pensantes ou en pratiquant le sabotage.

De l'autre côté, on retrouve les Forces de Défenses, agissant comme un groupe militaire. En effectif bien trop faibles pour être envoyés sur d'autres planètes ou comme force d'attaque, les Drells en faisant partis ont pour rôle d'assurer la sécurité de Khajé et des autres colonies, à partir du moment où celles-ci sont attaqués. Selon leurs ennemis et le nombre de ces derniers, ils peuvent avoir pour but de les détruire ou de former une ligne de front résistant à l'assaut jusqu'à l'intervention de vaisseaux ou de forces alliées venus les aider.
Bien qu'en faible nombre, ils sont donc spécialisés dans le maintien de positions et la défense. Pour cette raison, on y retrouve les rares biotiques assez fort pour pouvoir maintenir des barrières aussi longtemps que possible.

Comme dans toutes les forces armées des différentes espèces, on retrouve aussi les rôles de Soutien, qui sont souvent les techniciens, médecins, instructeurs, les biotiques ne faisant pas partie des Forces de Défense, etc, etc...
Etonnament, cette catégorie intègre aussi les pilotes Drells, lesquels ont surtout des chasseurs, qu'on retrouve encore une fois à des buts de défense uniquement.

On retrouve enfin dans cette catégorie les Forces de Police des mondes Hanaris. Comme leur équivalent des autres espèces et du SSC, ils sont chargés d'assurer le bon respect des lois, d'intervenir en cas de problèmes entre les citoyens, d'appréhender les coupables et les déserteurs.


Les métiers hors combat

Cette catégorie regroupe tout ce qui n'est pas cité précédemment. Cela peut donc aller des artistes aux personnels d'entretien des temples et des artefacts Protéhens, des constructeurs, des médecins, chirurgiens, techniciens dans le civil, etc, etc...


Quitter le Synacte


Le Synacte étant perçu comme un honneur, il est rare que les Drells veuillent le quitter. Cependant, cela reste possible.

Ces demandes doivent être faites auprès du Porte-Voix. C'est lui qui décidera si oui ou non un Drell peut quitter son service. La demande doit dès lors être particulièrement bien justifiée, puisque les Hanaris ont souvent besoin des services du Drell.

On considère que cette demande est acceptée d'office à partir du moment où il s'agit:

- D'un Drell combattant considéré comme vétéran (au-delà des 50 ans de service) et demandant une retraite;
- D'un Drell ne pouvant plus exercer son métier, quel qu'il soit, pour cause de maladie, handicap, etc...;
- D'un Drell atteint du Syndrome de Kepral.


Dans le cas de Thane Krios, sa demande portait sur le fait de pouvoir vivre et épouser Irikah, sa femme et mère de Kolyat. Il justifia la fin de son service par son service exemplaire et, voyant que le prêtre n'était pas enclin à accepter, sur le fait que les écrits des Portes-Flammes parlent notamment d'apprendre à forger sa propre destinée. Après une longue discussion avec le Prêtre, ce dernier se laissa convaincre et accepta de "libérer" Thane.
Cela ne fut possible que grâce au talent d'orateur de Thane; une seule erreur de sa part aurait sans doute valu le refus de sa demande.


Lorsque cette doléance est refusée, le Drell l'ayant demandée doit encore servir une année entière avant de pouvoir la renouveler, sur les mêmes arguments ou de nouveaux. Le but est encore une fois de convaincre le Porte-Voix du bienfondé de cette démarche.


Chez de très rares individus, le refus peut provoquer une désertion de leur part.


La désertion


Que ce soit pour rejoindre les mouvements anti-Hanari ou simplement vivre leur vie, il arrive parfois que des Drells quittent le Synacte de leur propre chef. Ils sont dès lors considérés comme déserteurs.

Ce statut leur vaut un emprisonnement pouvant aller jusqu'à 5 ans, 15 s'il y a des conditions aggravantes (meurtre d'un membre du Synacte, d'un Hanari, sabotage avant de partir, etc, etc...). Durant ce laps de temps, le prisonnier a le droit aux visites des Prêtres, lesquels cherchent à comprendre les raisons de cet acte et à faire revenir le Drell sur le droit chemin. Cela s'accompagne souvent de longs débats ou de lectures des écrits des Portes-Flammes, ainsi que des travaux d'intérêts généraux, ce qui revient à accomplir au moins une partie du Synacte.
Si le Drell refuse toujours de servir le Synacte, sa peine peut être reconduite. Selon les antécédents et les raisons (l'individu a tout de même eu un service exemplaire en dehors de ça, il souhaitait se marier et vivre une vie de famille hors de l'espace Hanari mais a vu sa demande être refusée...), le condamné peut voir sa demande acceptée et quittera le Synacte à ce moment. Cela n'est possible que dans l'absence de conditions aggravantes et sur l'accord d'au moins 6 des 9 Prêtres. Toutefois, le Porte-Voix peut mettre son veto à cette décision.
Dans le cas de circonstances aggravantes, alors la peine est souvent reconduite voir, selon le niveau d'agressivité du Drell et ses antécédents, un emprisonnement à vie peut être mis en place.


Dès qu'il déserte, l'individu est considéré comme un traître aux yeux des Drells du Synacte. Ceux-ci n'hésiteront pas à le dénoncer et l'amener à la justice Hanari s'il cherche à se réfugier auprès d'eux.
Dès lors, les Drells désertant n'ont pas d'autres choix que de se rendre d'eux-même, quitter l'espace Hanari ou rejoindre les forces rebelles.






Revenir en haut Aller en bas
 

Hanaris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Règles & Univers :: Codex :: Les Espèces-