AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Journal d'un ravageur : Anton Ardak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 1097

MessageSujet: Journal d'un ravageur : Anton Ardak   Lun 22 Déc 2014, 22:04


Personnage


Prénom : Anton
Nom : Ardak
Date de naissance : 9 mai 2158 (42 ans)
Planète d'origine : Anhur
Situation maritale : Célibataire

Métier : Dictateur
Grade : Dirigeant
Lieu d'habitation : Oméga
Faction : Pacificateur

Caractère : ♦ Charismatique ♦ Pragmatique ♦ Loyal envers ses idéaux et ceux qui les portent ♦ Ambitieux ♦ Sans pitié

Histoire


Résumé :

2158 : Naissance d'Anton sur la colonie butaro-humaine d'Anhur.
2170 : Anton Ardak fait sa scolarité supérieure à l'école militaire mixte ( humains et butariens ) de Kher-Hops. Il y fait la connaissance de nombreux humains et y perd toute haine envers cette espèce.
2176 : A 18 ans, Anton rejoint l'armée Na'Hesit pour combattre au nom de son clan dans la guerre qui l'oppose à différentes factions économiques humaines qui luttent pour abolir l'esclavage sur la planète.
2177 : Le grand frère d'Anton meurt lors d'une bataille, le père lui perd ses deux bras et le jeune butarien se retrouve gravement blessé et se retrouva emprisonné par les troupes d'Eclispes.
2179 : Anton est libéré de sa prison située dans une station spatiale tenue par les soleils bleus et regagne son monde natal
2180 : Le butarien quitta Anhur pour gagner Korlus et devint tueur à gage pour la pègre locale puis chasseur de prime.
2185 : Anton reçoit un contrat extrêmement profitable de la part des volus. Le chasseur de prime se retrouve à infiltrer et démanteler une base pirate particulièrement active, heureusement l'aide imprévue d'une force armée de la Hiérarchie le rejoint et la troupe réussit, non sans difficultés à démanteler la bande.
2186 : Suite à une mission particulière, Anton se rendit pour la première fois sur Oméga et fit la connaissance de son meilleur ami d'un temps, le chef des Serres Zevik Orlok. Le butarien travailla dès lors pour le groupe des serres et s'occupa de traquer ses ennemis partout dans les Terminus.
2187 : Anton se retrouva bloqué sur Oméga lors de son invasion par Cerberus et participa activement à la résistance contre les envahisseurs tuant de nombreux agents de Cerberus et surtout un certain nombre de leurs informateurs.
2188 : Anton passa de nombreuses années à traquer et exécuter les agents et informateurs de Cerberus ayant survécu à la libération.
2194 : Le butarien revint sur Anhur et passa une année à aider son clan à se rebâtir. Retrouvant plusieurs membres de sa famille, Anton milita activement à un rapprochement entre les humains et les butariens sur son monde.
2195 : Anton regagna Oméga pour rejoindre définitivement les serres, plus précisément les ravageurs une branche d'élite constituée des vétérans ou des plus surdoués.
2197 : - Le ravageur gagna Korlus pour traquer un chef de la pègre en exil qui avait commis l'erreur d'avoir échoué dans sa tentative d'assassinat à l'encontre d'Aria. Son absence lui fit rater le coup d'état de Shoran qui assassina son ami et mentor pour prendre le pouvoir et transposer les Ravageurs au premier plan.
- Anton se retrouve plusieurs jours à errer dans les terres désolées de Korlus suite à une trahison et finit par regagner la civilisation avec l'aide d'une humaine.
2198 : Enfin de retour sur Oméga, Anton profite de cette année plutôt calme pour préparer ses armes et stabiliser sa position, aussi bien au sein des ravageurs que d'Oméga tout entière. Tout se déroule sans gros problèmes hormis quelques tentatives d’adversaires visant à lui dérober ses possessions et rentrées d'argent.
2199 : Anton gagne petit à petit en influence et en pouvoir au sein des ravageurs. Le butarien fédère largement autour de lui et se fait de plus en plus la voix des siens au sein du groupe. Le ravageur devenu sergent gagne peu à peu en ambition quitte à perdre en discrétion.
2200 : Le Pacificateur commence à déplacer ses pions et lie ses rêves à ceux d'autres individus tout aussi ambitieux, le mégalomane Dahl Elkoss et l'Hégémonie butarienne.
- Arrivé dans le système solaire de Turvess, le butarien entre en mission au nom de ses nouvelles alliances, il a choisit de devenir le marteau qui exterminera tous ceux qui ne se soumettent pas.
- Rapidement le conflit s'embourbe, tandis qu'Anton mène son commando pour frapper les points faibles avians. Après le saccage d'un relais commercial sur la Lune de Turvess, puis l'assaut d'une armée avianne tentant d’encercler une position de militants humains d'ExoTerra, les Na'Hesits et leur nouvel allié Edgar attaquent une base d'approvisionnement raloise.
-Après plusieurs jours à déambuler dans la forêt infinie de Turvess, et plusieurs embuscades contre leurs poursuivants, le commando d'Anton se scinde. Une partie retourne sur Anhur tandis que le reste continue la lutte. Puis Dahl décide finalement de demander de l'aide à son allié butarien et leur demande de récupérer deux otages humains qui sont tombés aux mains d'une troupe d'élite raloise, les rash'ans.
- De retour sur Oméga, Anton doit régler de nombreux désagrément survenus en son absence, comme une probatrice bien décidée à assassiner son amie Kyre, une humaine complètement folle mais fort intéressante et les nombreux désagrément occasionnés par une tentative de coup d'état s'approchant à grand pas.
2201 : Alors qu'Anton organisait soigneusement son coup d'état, Shoran décide d'en lancer un à la surprise quasi générale, forçant d'emblée le désormais ancien ravageur à accélérer ses plans, toutefois l'aide inattendue de la turienne qui affaiblit sans le vouloir les défenses de la station, survint à point nommé et le Pacificateur est prêt. Les armées sont formées, les batailles organisées et la guerre peut commencer.
- La guerre se conclut sur une égalité lorsque les trois groupes mercenaires décident d'intervenir pour en terminer avec le conflit. Aria s'enfuit de la station tandis que le reste d'Oméga est partagé entre les trois, Shoran et Anton.
-Maintenant Anton regroupe ses forces et rencontre ses lieutenants pour prévoir l'avenir.
2202 : L'année débute excellemment bien avec l'inauguration des deux arènes des Pacificateurs. Mais aussi un long voyage de la part d'Anton pour rencontrer et consolider les relations qui promettent leur soutien pour les années à venir et les ambitions privées du butarien.

Anhur, Bekke, Tortuga, Korlus. Ces différents mondes sont visités par un Anton vivant un véritable retour aux sources. S'ensuit un voyage sur Illium, inhabituel mais amusant pour le seigneur de guerre et enfin un retour sur Oméga pour reprendre en main les affaires et territoires locaux.

Bible des RP


2185 :

La guerre, seule hygiène de la galaxie : avec Artérius Vorasen, Telhius Sharkan et Anton Ardak

Anton combattant côte à côte avec la Hiérarchie pour vaincre des pirates en surnombres et maîtres des lieux. La naissance d'un respect, le début d'une amitié, beaucoup de morts.

2197 :

Les dangers d'Oméga : avec Shannon O'Ryan T'siola, Elena T'soran, Dahl Elkoss, Anton Ardak, Kyreshorl Venterra et Josh Ataan Ivrancic

Tout commença le plus simplement du monde, par un mort. Assassin et enquêteur, Anton ne tarde pas à se trouver pris au piège d'une machination que dépasse sa personne, et qui peut mener la station entière dans une guerre impitoyable. Finalement un curieux groupe unis par la force des choses réussit l'exploit de, non seulement survivre, mais stabiliser la situation, pour quelques jours.

Trois paires d'yeux pour monter la garde : avec Kean Haygen et Anton Ardak

Esseulé, blessé, à la porte de la mort, Anton redécouvre le goût de la vie lorsqu'il croise miraculeusement une humaine ayant connu pareil destin. L'étrange duo se découvre une affinité particulière et dévoilent leurs capacités mortelles aux pirates qui tentent d'empêcher l'équipe d'emprunter leur navette.

2198 :

Intervention Chirurgicale : avec Ryan Becker et Anton Ardak

Anton a réussi à pister la trace d'un ancien de Cerberus et décide de faire un détour sur la colonie humaine de Yamm pour s'en occuper. Toutefois cela n'entre pas dans les plans d'une escouade de l'Alliance ayant un but tout différent.

Objectifs communs : avec Lévina Scarus et Anton Ardak

Enfin de retour sur Oméga après une année particulièrement éprouvante, Anton connait des doutes sur ses ambitions et sur ses capacités. par curiosité autant qu'ennui, il se prend à suivre de parfaits inconnus et tombe sur une histoire du commun.

2199 :

La loi des ravageurs : avec Abel Sajko et Anton Ardak

Première discussion franche et honnête entre le bourreau et le chasseur des ravageurs. Le butarien et l'homme finissent par devoir se salir les mains, non sans un certain plaisir, et au final les ennemis du groupe découvrent la dure loi des ravageurs.

Blackout : avec Ishra T'Cyalii, Kyreshorl Venterra, Kaiijin'Thoras Nar Krashos, J'ango Garnar, Alessa N'Mara, Argonar Dal'shan et Anton Ardak

Début du déclin d'Aria ou simple tentative raté d'un groupuscule fanatique, la réponse n'est pas évidente pour le pire Blackout que connut la station. Anton mena son travail et participa activement à l'élimination des ennemis de la station, non sans être aidé dans cette mission par le pire coéquipier qu'il put imaginer dans sa carrière.

Trafic d'armes sur Oméga : avec Dahl Elkoss et Anton Ardak

Première rencontre entre les deux plus ambitieux fils de putes de la station. Anton y découvre le financier le plus riche et belliqueux d'Oméga et réussit à conclure un contrat sans tuer son interlocuteur qui n'est pas loin d'être le plus infâme connard que le butarien eut rencontré.

2200 :

Les deux salopards : avec Deruuk Khätk et Anton Ardak

Anton rencontre un capitaine contrebandier au passé trouble et recherché par de nombreuses personnes, mais au talent unanimement reconnu, surtout pour la survie. Les deux butariens finissent par s'entendre sur une possible alliance, seul le futur allait en définir les termes.

Entre quatre yeux pas de mensonges : avec Dahl Elkoss et Anton Ardak

Seconde rencontre entre les deux ambitieux, et création d'une véritable alliance. Si Anton n'a pas la moindre confiance envers l'infâme volus, il n'en a pas moins besoin des finances de ce dernier pour mener à bien ses rêves. Si la rencontre se conclut bien, il est évident que l'Alliance allait connaître son lot de trahisons et coups tordus.

À un frère, il faut tendre la main. : avec Argonar Dal'Shan et Anton Ardak

Anton retourne pour al première fois depuis longtemps sur un monde tenu par l'Hégémonie, Lorek. Il y fait la rencontre du gouverneur local et soude ses forces à celles du gouvernement butarien pour une alliance bien plus sûr qu'avec Dahl Elkoss, et surtout bien plus profitable militairement.

Paroles de sang : avec Anton Ardak

Menant une troupe de Na'Hesit et quelques ravageurs, Anton mène ses forces à l'assaut d'un comptoir commercial Ralois. Ils exterminent avec rapidité tous les locaux puis dynamites la structure.

Quand les crises se répandent : avec Edgar Roth Vaärminen et Anton Ardak

S'exfiltrant de la base raloise en dérobant un vaisseau avian, le commando débarque en urgence sur le planète. Toutefois, ayant du mal avec la technologie locale, la troupe atterrit au beau milieu d'un campement humain et subit un assaut soudain des avians. La situation était un véritable bonheur.

Les Feux de Turvess : avec Ythaq Fi'Hyasin et Anton Ardak

Anton mène son commando à l'assaut d'un temple ralois en ruine, dans le but de libérer deux otages humains. Leurs ennemis n'en est pas moins que les meilleures troupes raloises, les rash'ans, dignes adversaires à ne pas sous estimer. Heureusement pour les Na'Hesits, les rash'ans sont divisés et la moitié d'entre eux se révèlent être des alliés de circonstance pour les butariens. Toutefois, le commando n'a que peu d'attrait pour une alliance alors que la curée commence, et leurs alliés le découvrent assez rapidement. S'ensuit un duel entre les deux leaders, Ythaq Fi'Hyasin meilleur combattant des rash'ans, et peut être de toute l'espèce raloise, et Anton Ardak sanguinaire ravageur et vétéran de guerre.

Dans l'impasse et le règne du feu : avec Kyreshorl Venterra et Anton Ardak

Une probatrice, l'un des meilleurs combattant de la galaxie, est aux trousses de Kyreshorl. Cette dernière décide donc de demander l'aide du seul individu assez fou pour se mesurer à une menace de cette ampleur, Anton Ardak. Et même ensembles, ils connurent les pires difficultés à vaincre la probatrice qui se révèle être une jeune représentante, toutefois la menace est vaincue, l'ennemi mort et Anton a apprécié la situation, que dire de plus ?

Pour le meilleur et pour le pire : avec Masha Narishkin et Anton Ardak

Avec un objectif simple, éliminer le probable futur leader d'un groupe en pleine guerre interne, Anton s'infiltra sans difficulté dans un groupe d'indépendant engagé pour éliminer l'un des chef du clan et mena sa mission avec son implacable habitude. Toutefois une rencontre changea la donne et prit une part plus importante que la mission elle même. Pour le meilleur et pour le pire

Si loin de toute lumière : avec Kydra Lifith, Kyreshorl Venterra et Anton Ardak

Kroll, un krogan chef de gang s'est fait descendre par une humaine mystérieuse, Anton qui utilisait la violence de Kroll pour divertir certaines personnes décide de trouver et régler le problème de cette tueuse se mêlant d'affaires qui ne la concerne nullement.

2201 :

Le crépuscule d'Oméga : avec Kydra Lifith, Kyreshorl Venterra, Elena T'soran, Dahl Elkoss, Deruuk Khätket Anton Ardak

La station connait enfin sa guerre civile promise depuis maintenant bien des années, et chacun fourbit ses armes pour parvenir à conquérir Oméga. Trahisons et mensonges brisent les alliances, et en scellent de nouvelles alors que les combats font rages à travers l'ensemble de la station. Anton mène son armée dans les mines afin de s'en emparer, mais tombe sur l'armée d'Aria, qu'il parvient à vaincre avec l'aide de sa meilleure alliée Kyreshorl qui attaque les adversaires par surprise. Finalement les trois groupes Mercenaires finissent par trahir tout le monde et s'arroge le rôle de juges et décide du partage de la station. Une situation vouée à amener inévitablement de nouveaux affrontements.

L'instinct nous choisit des amis, le jugement nous les conserve : avec Kydra Lifith, Kyreshorl Venterra, Elena T'soran, Deruuk Khätket Anton Ardak

Anton forme et organise les Pacificateurs en nommant ses nouveaux lieutenants à des postes clés et surtout en leur donnant le contrôle de parcelles de territoires et à leurs propres simili organisation.

Il n'y a pas de trahisons, seulement des perdants : avec Dahl Elkoss et Anton Ardak

Accord entre les Pacificateurs et Dahl terminus pour la construction et le financement de deux arènes de combat sur Oméga.

Au seuil d'un nouvel horizon : avec Anton Ardak et Edgar Roth Vaärminen

Rencontre entre Edgar, qui vient sur Oméga pour revoir le butarien qui lui a sauvé la vie sur Turvess/ Les deux individus se remémorent avec nostalgie le passé et Anton propose finalement à son nouvel ami un contrat impossible à refuser.

C'est qu'il faut un chaos à qui veut faire un monde : avec Anton Ardak

A venir.

Tout pouvoir est violence : avec Anton Ardak

A venir.

Les dents longues : avec Dahl Elkoss et Anton Ardak

A venir.

Le pire diable chasse le moindre : avec Caelus Chronol et Anton Ardak

A venir.

La croisée des chemins. : avec Anton Ardak et Kydra Lifith

Kydra et Anton discute de l'avenir de leur collaboration.

Et tu régneras pour les siècles des siècles : avec Anton Ardak et Kydra Lifith

A venir.

La grande Inauguration : avec Kydra Lifith, Kyreshorl Venterra, Elena T'soran et Anton Ardak

Wonderland, première arène des Pacificateurs et grand lieu de rassemblement pour les ombres d'Oméga, s'apprête à ouvrir. Kyreshorl invite donc son principal financier ainsi que différents lieutenants de l'organisation pour fêter l'inauguration.

Nouvelle demeure : avec Jila'Kis Nar Lanketh et Anton Ardak

Une rencontre entre un ordre ancien menacé d'extinction et un ordre désireux de vivre son âge d'or. Une rencontre qui va donner naissance à une alliance à l'avenir aussi incertain que le destin d'Oméga lui même.

Balade entre les tombes : avec Jila'Kis Nar Lanketh et Anton Ardak

Anton rentre enfin sur ses terres pour y trouver sérénité et assurer la fidélité de ses alliés. Jila accompagne le butarien dans sa quête de pouvoir, espérant profiter de la puissance de son nouvel allié pour faire renaitre son ordre.

Le bal de l'ennui ? : avec Anton Ardak

Anton se rend sur un coup de tête à un Bal d'Illium. Il y découvre un monde écoeurant pathétique et d'un grand ennui. Le seigneur de guerre décide de s'amuser par ses propres moyens.

Ces ténèbres qui sont nôtres : avec Kydra Lifith, Erika Longhorn et Anton Ardak

Kydra, qui vient de rentrer de son expédition de piraterie, se présente à Anton avec une surprise majeure en prime.

Inventaire


Fusil harpon Kishock : arme de facture butarienne principalement utilisée par les esclavagistes, pirates et assassin, le kishock est une arme redoutable extrêmement perforante face auquel tous les boucliers font figures de feuille de papier. Le kishock d'Anton surnommé amoureusement "Trépanation" ne quitte jamais le butarien qui l'a reçu le jour de son retour sur Anhur.

M6 Carnifex : sans histoire particulière hormis un listing plutôt conséquent de ses victimes, le pistolet carnifex d'Anton le suit aussi sans jamais l'avoir déçu.

Omnitech : De fabrication butarienne, l'omnitech d'Anton troque, comme pour la plupart des butariens, l'omnilame contre un gantelet de force certes moins perforant mais tout autant, si ce n'est plus, mortel capable de broyer un grand nombre des matériaux connus à ce jour.

Armure : celle des ravageurs mais largement modifiée par de nombreux ajouts récupérés par ci par là sur les corps des victimes d'Anton, autant pour servir de trophées que d'améliorations esthétiques et pratiques. Tous ces ajouts donnent un aspect assez personnel au ravageur lui conférent un indéniable aspect chasseur de prime voyageant de mondes en mondes.

Idéaux et ambitions


A venir







Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 


Dernière édition par Anton Ardak le Mar 02 Mai 2017, 19:38, édité 78 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 1097

MessageSujet: Re: Journal d'un ravageur : Anton Ardak   Mar 30 Déc 2014, 20:17
Anton Ardak
♦ La confiance n'exclut pas le contrôle ♦

Infos générales

◊ Nom : Ardak
◊ Prénom(s) : Anton
◊ Âge : 41 ans
◊ Métier : Pacificateur
◊ Grade (si militaire ou dans un gang) : sergent
◊ Position amoureuse : Célibataire
◊ Caractère(s) : Froid et distant pour les inconnus, nettement plus ouverts ou mortel pour les autres


Détails intéressants

Visage dur et regard froid, le tout renforcé par une vilaine cicatrice lui labourant la partie gauche du visage, barrant ses deux yeux de part en part sans entraîner une perte de la vision.
Grand et bâti comme un roc, il donne l'impression d'être invincible, sensation encore agravée par une musculature impressionnante entretenue par des heures et des heures de remises en formes et une vie difficile en tant que chasseur de prime.
Sa peau est d'une couleur tirant sur le vert sur son visage et sur la grande partie de son corps, le reste étant noir rayé de bandes régulières de couleur jaunes. Des peintures faciales blanches sont visibles sur son visage au niveau du menton et des arcade surmontant les yeux. -


Les liens que je recherche


Amitié : Toute personne ayant des idéaux forts non opposés aux siens mais pas forcément semblables, natifs d'Anhur, membres des ravageurs.(H/F)
Connaissances : Toute personne étant passé par Anhur, Oméga, Lorek, Korlus ou la prison des soleils bleus (H/F)
Amour : Butarienne, humaine et exceptionnellement asari ayant des idéaux forts semblables aux siens, une connaissance approfondie de la culture des Terminus et un attrait pour celle des butariens (F)
Spéciale : Membres de l'Hégémonie (H/F)
Affaires : Toute personne ayant un moyen d'intéresser Anton (M/F)




Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 1097

MessageSujet: Re: Journal d'un ravageur : Anton Ardak   Jeu 01 Jan 2015, 13:24
Kyreshorl Venterra

Rencontrée sur Oméga lorsque la station était sous contrôle de Cerberus, Kyreshorl gagna rapidement le respect et une pointe d'amitié auprès du ravageur butarien pourtant peu fan des asaris. Les deux camarades de résistance connurent quelques séances magistrales de combat qui démontrèrent tout l'amour immodéré de l'asari pour les explosifs en tout genre. Depuis Anton a toujours traité Kyreshorl comme une membre honoraire des ravageurs et refusera toujours le moindre contrat sur sa tête tant qu'elle conserve son respect.




Abel Sajko

Membre des ravageurs, Abel se trouve tout de même dans le mauvais camp pour Anton. En effet, bras droit sanguinaire de Shoran, l'humain ne semble jamais remettre en question les ordres de sa maîtresse se contentant de réaliser sa sale besogne de bourreau, une loyauté sans faille semble-t-il dû à un pacte. Toutefois Anton respecte énormément les capacités et l'intelligence de son frère d'arme, le butarien regrette que ce dernier ne soit pas plus critique à l'égard de leur chef turienne.





Alessa N'Mara



Asari très droite, trop pour l'impitoyable butarien. Leur rencontre se fit lors du grand Blackout d'Oméga et ne se déroula pas dans un grand esprit de camaraderie. Tout deux ne s’apprécie que peu et la situation aurait certainement mal tournée en d'autres occasions toutefois le ravageur respecte les compétences de la biotique et son art guerrier, nettement moins sa langue acérée et l'impression de supériorité qu'elle semble constamment promouvoir.





Dahl Elkoss

Rencontré pour la première fois sur Oméga lors d'un traité couvrant une livraison de matériel militaire. Anton éprouve un grand respect pour cet individu si différent du reste de ses congénères. Ambitieux et intelligent, le volus n'en a pas moins frôlé la mort lorsqu'il trahit son engagement. Toutefois le butarien décida de lui laisser la vie sauve en échange d'une alliance ambitieuse, une aide pour se débarrasser de Shoran, si ce n'est d'Aria.





Edgar Roth Vaärminen

Rencontré pour la première fois Turvess, Edgar est un humain étrangement proche mentalement des butariens, enfin surtout pour son goût immodéré pour la bière butarienne. Écologiste et transhumaniste, l'humain n'en est pas moins un combattant de qualité et un soldat digne de confiance. Et puis, il tue sacrement bien les ralois.




Deruuk Khätk

Rencontré sur Oméga, alors qu'Anton cherchait un contrebandier compétent pour transporter des armes et des soldats pour lui, Deruuk se révéla l'être encore plus que prévu, mais aussi un individu étrangement énervant. Butarien détestant son peuple, et réfractaire à l'obéissance, le capitaine de vaisseau est l'opposé de ce qu'apprécie le ravageur, toutefois ses talents se révèlent pour le moment supérieur à l'énervement qu'il produit.






Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 


Dernière édition par Anton Ardak le Mar 12 Jan 2016, 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 1097

MessageSujet: Re: Journal d'un ravageur : Anton Ardak   Lun 07 Déc 2015, 09:08
Anton Ardak
♦ La confiance n'exclut pas le contrôle ♦

Combattant élite

Dès son plus jeune âge, Anton a connu les entraînements les plus rudes qui lui ont forgé un corps qu'il n'a aujourd'hui plus qu'à entretenir. Suivant les formations d'un grand père ancien des forces spéciales butariennes, d'une école militaire tenue par nombre d'anciens combattants et munie d'une discipline de fer, ainsi qu'à un apprentissage basé sur deux cultures, butarienne et humaine.

Mais l'entraînement et l'apprentissage ne suffisent pas pour forger un esprit guerrier d'un tel niveau, non c'est la pratique de la guerre qui seule forge les capacités d'un être. Et l'expérience militaire d'Anton n'est plus à prouver, survivant de la guerre civile d'Anhur, tueur à gage de la pègre, chasseur de prime opérant dans plusieurs secteurs des Terminus et de la Travée comme Oméga ou Korlus, reconnu comme l'un des meilleurs de son métier aux côtés d'être d'exception comme Urdnot Wrex, bien qu'inexistant dans l'espace concillien. Mais aussi et surtout ravageur, gang le plus puissant d'Oméga.

Ayant un nombre de victime affolant à son compteur, Anton a combattu aussi bien Cerberus lors de la Grande Guerre, que les Berserker, Eclipse ou l'armée régulière humaine d'Anhur. La survie du butarien ne provient pas seulement de sa maîtrise certaine des armes, mais aussi et surtout de ses réflexes martiaux acquis après un nombre certain de combat au corps à corps, avec des ennemis aussi nombreux que variés. Ouvert d'esprit et curieux, Anton a assimilé au fil de ses missions différents arts de combat, qu'ils soient humains, turiens ou même vorchas.

S'il n'est pas du niveau des plus grand combattants de la galaxie, tels les spectres, Anton n'en est pas moins un combattant émérite qui ne crains que peu d'ennemis lorsqu'il s'agit d'un corps à corps sanglant, et n'hésitera pas non plus à user de tous les coups pour gagner.


Pouvoirs acquis

♦ Discrétion naturelle ( 0✭ ) : Rien ne prédestinait l'immense butarien à savoir se camoufler, ou disparaître de la vue de ses ennemis, mais une carrière de chasseur de prime, puis de Pacificateur força le destin et peu à peu, Anton apprit à se faire discret. Évidemment cette discrétion ne lui permet guère de se faufiler discrètement au milieu d'une pièce, mais indique sa capacité à se faire invisible lorsqu'il reste caché un long moment dans un paysage le temps de viser et abattre ses cibles à l'aide de son sniper.


Maîtrise d'élite

Formé dès son plus jeune âge par des vétérans de différentes armées, et à l'usage de la plupart des types d'armes et à de nombreuses armes différentes hormis les plus rares ou appartenant aux gouvernement concilliens, Anton a eu toute la formation nécessaire pour survivre dans le monde dangereux et impitoyable de la Travée et des Terminus. Toutefois, c'est avec le temps, et la pratique que le butarien apprit petit à ne faire qu'un avec son armement et se découvrit très vite une affinité avec trois armes qui collaient parfaitement à la personnalité même du personnage.

Tout d'abord sa première arme, un pistolet carnifex qui l'accompagna pour sa première guerre, et comptabilisa déjà un listing satisfaisant pour un premier conflit, puis ne le quitta plus tout le reste de sa funeste carrière. Ensuite, et surtout, Trépanation, son fidèle kishock offert par le gouvernement Na'Hesit pour son retour des camps de prisonniers d'Eclispe et qui accumule les morts depuis lors. Le Kishock est l'arme qui symbolise le mieux Anton, mortelle et vicieuse, l'arme est un sniper qui terrorise toutes les unités militaires patrouillant dans la Travée. Et enfin le fusil à pompe AT-12 Raider, légué à Anton par son grand père en personne, mais qui reste plus souvent rangé dans l'appartement du ravageur qu'utilisé en combat, Toutefois, et par respect pour ses origines, le butarien en emprunte souvent un à ses hommes de main pour combattre et ne pas perdre la main.

Pour le reste, le ravageur n'y porte que peu, voir aucun intérêt et dédaigne utiliser les mitrailleuses ou les armes lourdes qu'il juge moins attrayantes, et indignes de lui ( pour les mitrailleuses ) aussi ne les utile-t-il jamais et n'y possède aucun avantage étant donné qu'il perdrait tout avantage de son long entraînement avec ses trois armes de prédilection.


Pouvoirs acquis

♦ Munitions Cryo ( 2✭ ) : Achetées récemment à Dahl Terminus, et équipant la plupart des Pacificateurs, les munitions cryo furent une décision difficile pour Anton qui hésita longuement avec les munitions incendiaires plus proche de sa mentalité. Toutefois avec le plaisir de glacer les ennemis, puis de les achever de manière sadique, le regret fut vite oublié.
♦ Incinération ( 3✭ )
♦ Tir percussif ( 2✭ )
♦ Dards ( 3✭ ) : Tire une salve de petites lames sur l'ennemi. Si celui-ci n'a pas d'armure ou de bouclier, il subit de graves blessures. Les dards détruisent les boucliers, mais s'écrasent contre les armures, les rendant inefficaces. Dégâts lourds à courte portée, modérés à légers à moyenne portée.

Capacité de Combat : 10✭


Hacker entrainé

Difficile d'imaginer Anton tentant de pirater une porte, et pourtant c'est la réalité. jeune, le ravageur s'imaginait devenir un hacker reconnu et passa un certain temps à s'amuser avec les appareils et omnitech familiaux, puis de son école, mais advint la guerre civile et avec elle la naissance d'un nouvel Anton.

Nait dans le sang et la violence, le butarien guerrier sans peur et impitoyable oublia complètement ses anciennes passions et se concentra tout entier vers son nouveau but, apporter la mort chez ses ennemis et s'élever au dessus de tous les autres. Toutefois les anciennes passions ne s'oublient pas aussi aisément et rapidement le chasseur de prime fut obliger de faire ressurgir les souvenirs pour l'aider dans ses missions.

Depuis, Anton garde un niveau plutôt faible au regard de ses compétences et facilités mais n'y prête guère attention, seul son art martial l'intéresse, et même si le ravageur emploi de temps en temps cette ancienne passion pour ses plans, il n'a aucunement le temps de les parfaire, ni l'envie.


Pouvoirs acquis

♦ Omnipoings ( 2✭ ) : Élément de corps à corps traditionnel à la culture butarienne, l'omnipoing remplace la perforation supérieur des omnilames par une force de frappe capable de briser les côtes et les organes plutôt que les empaler, causant de multiples dommages à l’adversaire et entraînement une agonie nettement plus longue. ( voir codex, définition non contractuelle. Je ne suis en rien responsable si vous l'utilisez à tort ou à contrario de la définition officielle. L'omnipoing correspond à l'omnilame et n'est en rien plus puissant. )
♦ Technoblindage ( 2✭ )

Capacité Technologiques : 4✭



Armure, armement et niveau de maîtrise


Armure de Ravageur améliorée ( 10✭, 0✭, 4✭ ) : Composé en grande majorité de l'armure traditionnelle des ravageurs, Anton l'a grandement amélioré et modifié durant ses voyages à travers la galaxie. Les épaulières sont sculptées pour prendre la forme d'un crâne de varren, divers plaques d'armures sont visibles un peu partout sur l'armure formant un patchwork hétéroclite mais cohérent. Si le logo des ravageurs est encore clairement visible sur le torse, le logo des Na'hesits est aussi représenté sur l'armure, mais sur les genouillères de l'armure.

Armement et maîtrise

Fusils d'assaut, pistolets mitrailleurs, armes lourdes : Rarement, si ce n'est jamais, utilisé au combat, Anton n'en garde qu'une maitrise lacunaire et évite autant que possible d'avoir usage de ce type d'armement.

Fusil sniper, pistolets lourds et fusils à pompe : Sont les piliers de l'armement d'Anton, qui privilégie avant tout ses deux armes de prédilections, le harpon kishock et le carnifex.





Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 1097

MessageSujet: Re: Journal d'un ravageur : Anton Ardak   Lun 24 Avr 2017, 20:59
L'armoire à trophées


Le crâne du messager : Ythaq


Combattu sur Turvess, monde natale des Ralois, Ythaq était sûrement le meilleur représentant de son espèce. Guerrier, sage et farouche patriote, le ralois n’avait aucune chance contre un Anton ne jouant pas dans les règles d’une guerre idéalisée par le Ras’han. Pourtant le butarien décida d’honorer son adversaire en lui permettant une mort glorieuse. La colonne brisée, mortellement atteint d’un trait de Kishock, Ythag périt finalement d’une chute qui le brisa, témoin aveugle de la mise à mort de tous ses alliés.




Le crâne de la mort : La probatrice

Combattu sur Oméga pour venir en aide à sa meilleure amie, Kyreshorl Venterra, la Probatrice était une guerrière mortelle. Sûrement la plus grande menace qu’ait connue Anton, elle manqua à de nombreuses reprises de prendre le dessus sur le seigneur de guerre. Toutefois, seule contre trois combattants émérites, même la plus entrainée des Probatrice ne peut espérer vaincre et l’asari fini par s’effondrer lorsque le couteau cérémoniel d’Anton termina sa course dans le sommet du crâne de la Probatrice.




Le crâne du chien : Gavorn

Combattu sur Oméga, Gavorn était le bras droit d’Aria depuis la perte de puissance de Bray. Toutefois, loin d’égaler les talents militaires de son prédécesseur, et trop obnubilé par la menace vorcha, le turien ne vit pas venir sa fin. Lors d’un duel inégal, Anton mis en pièce son malheureux adversaire qui eut tout de même le temps de placer une ultime balle chanceuse qui emporta définitivement un œil du butarien. Hors de lui, Anton brisa la carcasse de sa victime, donna ses membres à manger aux varrens, Conserva le crâne du turien et en fit un bol pour les pisto-mangues.




Le crâne de la Némésis : Artyom Vladimirovitch Kirilenko

Combattu sur Korlus, Artyom était un mafieux russe extrêmement ambitieux et compétent. Alors assassin pour la pègre, Anton reçu l’ordre d’abattre l’humain mais fini par se lier d’amitié avec ce dernier et même par rouler pour lui. Finalement, Artyom donna l’ordre à ses laquais d’abattre le butarien lorsqu’il conclut un accord avec les anciens employeurs d’Anton. Laissé pour mort et enterré vivant, le futur seigneur de guerre parvint à survivre et s’allia avec une rusée butarienne du nom de Ner’Liam. Ensemble ils renversèrent la Kitai Gorod, mafia de Kirilenko. Et à terme d’un duel d’anthologie, Anton tua Artyom et conserva son crâne en hommage.




La main du frère : Tung’Di

Tung’Di était le frère ainé d’Anton, et l’être le plus aimé par le jeune butarien. Mais ce dernier, bien que soldat modèle, chef charismatique et joyeux luron, mourut lors de la guerre civile d’Anhur. Dévasté, Anton ne put que retrouver la main de son frère et il parvint à conserver son macabre souvenir tout au long de sa peine de prison. Désormais, la main du défunt frère orne l’armoire du frère cadet, servant de rappel éternel d’un gâchis. C’est aussi un outil aidant Anton à s’imaginer sa vie si la guerre n’avait pas détruit ses rêves.




L’index de la rancune : Yassin Al Shafiq

Combattu sur Anhur, Yassin était un commandant d’Eclipse recruté parmi les rebelles humain ayant déclenché la guerre civile sur la planète. Ayant connu une enfance très semblable à celle d’Anton, l’humain et le butarien étaient en vérité des amis de l’académie militaire. Très proches les deux avaient les mêmes rêves, les mêmes idéaux mais là ou Anton brillait par son talent martial, Yassin brillait lui par son sens tactique et stratégique.

Lorsque la Guerre civile éclata, les deux amis devinrent ennemis, et Yassin en voulut énormément à celui qu’il appelait frère. Après la guerre, et alors qu’Anton était promu colonel dans un but de propagande, Yassin rejoignait les rangs d’Eclipse. Les deux anciens amis se croisèrent un jour par hasard et l’humain commis l’erreur de poser son index contre le torse d’un Anton furieux. L’art de la guerre ne servit alors à rien à Yassin qui perdit la vie tandis que le butarien lui fracassait le crâne contre les pavés.





Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Journal d'un ravageur : Anton Ardak   
Revenir en haut Aller en bas
 

Journal d'un ravageur : Anton Ardak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Journaux de bord-