AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Mikhail Alekseiv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 68

MessageSujet: Mikhail Alekseiv   Ven 02 Jan 2015, 09:45
Registre Galactique des espèces
Mikhail Alekseiv

Informations primaires

Sexe : мужчина / Male
Race : человек / Humain
Âge : 57
Faction : Спецназ - Spetsnaz / Alliance
Poste / Grade : полковник / Colonel
Parenté : Vladimir Alekseiv N Emilia Voksnevski
Situation maritale : один / Celibataire
Planète d'origine : земля / Terre


Histoire



Treize kilomètres de courses avec plus de 25 kilos d’équipement sur le dos, il pleut comme vache qui pisse et il doit faire environ -10°. Une sélection à l’ancienne hein ? Ces gilets pare-balles de 18 kilos sont lourds et mal adaptées, ils remuent et rendent la course compliquée. Ce vieux casque Kevlar est loin d’être mieux sans parler de ces armes d’époques, cette Kalachnikov qui à fièrement servit la mère patrie, chargée au 7.62 le bordel pèse plus de 5kg !

61 candidats pour 18 putain d’admis ! 18 fiers guerriers qui prêteront serment devant les vieux de la vieille ! J’aime pas les serments, mais je serais le premier arrivé au bout de ces 13 putains de kilomètres ! La flotte martèle ce maudit casque chacun de nous patauge dans la boue, glisse ou se prend les pieds dans des racines, je peux voir que déjà tous avaient déjà fait un plat et pris un bain de pluie terreuse mêlée à la neige et la glace, Sibérie de merde, ma terre natale, j’aime mon pays.

On a déjà parcourus plus de deux bornes et nous voilà à remonter une rivière énervée chacun pour soi de toutes façons seul 17 de ces gars deviendront mes camarades et pas besoin de jouer les devinettes, je finirais cette course le premier et ceux qui seront assez forts deviendrons mes camarades ! L’eau glacée commence à rendre mes jambes insensibles il est temps d’en profiter et accélérer je dois chauffer mon corps.
Nous avons remontés pas loin ou pas beaucoup plus d’un kilomètre de rivière, nous voilà maintenant dans un désert de dunes complètement artificiel, quel passage parfait après avoir bien pris le temps de s’imbiber d’eau jusqu’aux os. Le sable marron colle et ajoute du poids aux jambes, ces enfoirés ont tout calculé toutes les étapes de cette épreuve sont entièrement conçues et voulues pour nous vider de nos forces et nous foutre dans des situations de merde. Rampez maintenant sous des barbelés pris dans le sable.

J’y était au bout, il fallait maintenant sauter deux mètres en contrebas, seul une poignée de gars étaient encore devant moi, je me laisse tomber prudemment.. Putain.. Du sable mouvant, je hais cet endroit, je hais cette épreuve, mais je ne laisserai pas tomber ! Je me laisse couler en prenant une longue inspiration, avec tout le poids que j’ai sur le dos il ne me faut pas longtemps pour atteindre le fond, il me faut maintenant utiliser mes mains comme des serres et racler le sol lentement pour avancer vers le bord, le temps passe, ma limite approche ca y est je sens que je remonte, encore un peu, sans craquer, mes poumons sont prêts a exploser mais je repousserai ma limite s’il le faut..

Je suis enfin sortit, je dois reprendre mon souffle mais ne pas m’arrêter, jamais ! Je veux être la fierté de notre mère patrie et intégrer la Spetsnaz ! C’est quoi ce tunnel ? Des égouts haha ! Aller ! Allons joyeusement patauger dans des égouts vaseux et puants ! C’était tellement ironique que j’en chanterais presque l’hymne national !

Rossia — sviachtchennaïa nacha derjava,
Rossia — lioubimaïa nacha strana.
Mogoutchaïa volia, velikaïa slava —
Tvoïo dostoïan'é na vse vremena!

Putain ca y est j’ai ça dans la tête ! Dans des égouts Sibériens haha que je l’aime la mère patrie ! Me revoilà reprenant bon train ma course imaginant une version techno-rythmée de nôtre fier Hymne national.
Epreuve de tir hein ? Avec ces vieilles grand-mères en 7.62 ? Haha pourquoi pas ! Bon dieu le recul ! Quel rire incontrôlable.

Shlyukha ! Chto cherepok Haha ! (Putain ! Quelle connerie haha !)

Reprenant mon calme je finissais mon chargeur dans les cibles comme à l’entrainement habituel, cette étape était de loin la plus facile et procurait un léger repos physique avant de grimper cinq étages, passer au travers des obstacles enflammés aux milieux de gaz lacrymos, décendre ces cinq étages en rappel pour enfin passer à l’épreuve que j’attendais le plus ! Enfin j’y étais !
La dernière épreuve, je regardais brièvement autour de moi, au moins trente d’entre nous manquaient à l’appel et j’étais arrivé troisième, enflure de Davidoff toujours premier en endurance, le mec avait juste mené la danse tout au long de l’épreuve !

12 minutes pas une de moins, 12 minutes de combat à main nues contre les instructeurs et vu notre état de fatigue tous semblaient impatients de nous exploser la gueule. Et rien que pour ça je me dois d’en exploser un ! Ca fait plus de dix ans que j’attends ça ! Dix ans d’entrainement intensif et de Cnctema pour entrer dans la Spetsnaz et je le ferais en beauté ! Dans l’ordre je fusse le troisième sur la liste et comme dans un doux rêve j’étais tombé sur le gros lard ce qui est loin d’être le plus facile à battre.
Je me débarrassais de mon bordel, arme, casque, gilet, veste, chemise, t-shirt, tous avaient gardé leurs vêtements, pff bande de pucelles ! La neige fondait aussitôt sur ma peau fumante, chauffée à blanc par les épreuves précédentes. Trop concentré sur mon adversaire je ne sentais plus le vent, ni le froid, ni l’humidité ca y est l’adrénaline était en train d’exploser dans mon cerveau.

Davay !

Approche ? .. K vashim uslugam instruktor ! (A vos ordres Instruktor !) Haha ça sonnait bien dans ma tête et le combat commença, intense chaque tentative amenait une clef, chaque clef a un contre, chaque contre a une nouvelle tentative pendant une longue minute ni l’un ni l’autre avait encore réellement frappé l’autre. Mais enfin, l’amorce, mon corps trempé glissait, les clefs devenait trop difficiles a tenir pout lui, et m'offrait des ouvertures. Après cinq minutes de combat acharné chacun de nous avait donné de bons coups, le combat se finirait soit au sol, soit au bout des 12 minutes. Du moins c’est ce que tous devaient penser.

Tout semblait se passer au ralentis tant ma concentration était le point fort de tout mon entrainement, le gros est trempé je sentais l’odeur se sa transpiration réduire mes narines à néant, sa veste crée des plis à chacun de ses mouvements. Le regard figé sur son plexus j’observais sa veste, des plis, je devinais une droite, directe. Le combat est terminé, mon pied se logea dans le genou de l’instructeur, le déstabilisant, j’attrapais son bras et usa l’élan pour le plaquer au sol en clef de bras/épaule.

J’avais passé le test, j’intégrais les forces spéciales Spetsnaz russes au sein de l’alliance.

J’étais sur terre lors de l’attaque des moissonneurs et ironie du sort en plein centre de Moscou lors d’un gala politico-militaire accompagnant un troupeau d’officiers supérieurs. Gala plus fait pour que chacun puisse profiter de la bonne vodka régionale ainsi que du mammifère le plus résistant au froid au monde.. Les jeunes femmes russes dont les jambes dénudées pouvaient résister aux froids hivernauds les plus violents dans le simple but de porter cette mini-jupe raz la moule soi-disant sexy.
Je me suis toujours demandé ce que je foutais dans ces soirées ennuyeuses entouré de mafieux, de politiciens véreux et certains bons amiraux et officiers supérieurs au curriculum vitae respectable. Les protéger ? Contre des ennemis de plusieurs kilomètres de haut ? Avec une arme de poing ? Laissez-moi rire.
Quand tout a commencé à exploser autour de nous, le mot d’ordre fût « Cassez-vous de la bande de cons ! ». J’ai agrippé le col du seul amiral important de la salle et l’ai fait rouler dehors puis jeté à l’arrière d’un Hammerhead au hasard et dégagé de là afin de sauver son cul grassouillet ainsi que le mien. Sans prendre la peine de m’arrêter pour récupérer les autres, décision peu difficile, la mère patrie honorera leur sacrifice et apposera une médaille sur leur tombe tandis que l’amiral sauvé prendra les décisions les plus adéquats pour la situation.
Me voilà après quelques missions de sabotage, d’infiltration et de démolition, lieutenant et en route pour Londres avec mes fiers camarades.

De longues années de plus ou moins bons et loyaux services pragmatiques au sein de l’armée Mikhaïl gravit les échelons et grades et devint pendant nombre d’années instructeur du Cnctema (systema) dans les forces spéciales Spetsnaz mais prodigua également de nombreux séminaires au sein de l’alliance, au niveau international. Depuis quelques années Mikhail reçut la demande de participer au programme N7 pour y rejoindre les autres superviseurs et participer aux intégrations parmi les juges. Il fût finalement récemment promu au haut rang de Colonel au lieu de le laisser prendre sa retraite. Son expérience du terrain, ses décisions et conseils sans scrupules et sa maitrise du Systema russe pouvant toujours être utile au sein des amiraux.







Apparence


Plus important que tout, sa prestance intimidante, sa présence dans un lieu n’est pas chose anodine. 1m97 de muscles secs, Mikhail est un russe née en Sibérie il arbore aujourd’hui une barbe hirsute des cheveux longs généralement coiffés en arrière et rasé sur les côtés, il arbore un visage froid et dur. Ses yeux bleu glace qui clignent très peu lui offre un regard aussi froid que son pays d’origine. Sa peau est couvertes de tatouages multicolores, le plus gros dans le dos représentant un couple, un hiboux et une chouette. Plusieurs autres sont les différents logos de la Spetsnaz, de l’alliance et du programme N7. Grace à la technologie d’aujourd’hui il ressemble toujours à un bel homme dans la trentaine plein de vitalité bien qu’il effleure la soixantaine.
Souvent légèrement habillé il apprécie à rester au frais loin de son armure lourde ou de ses uniformes officiels ou d’apparat.



Caractère

La nature des Russes comme toutes les autres nations a été grandement affectée par le temps et le lieu. L'histoire du pays et sa situation géographique a mis sa marque indélébile sur le caractère national russe. Mikhail a vécu une vie militaire constante ce qui a favorisé son patriotisme russe et sa nécessité d'une gouvernance centrale forte. Cependant avide d’efficacité il n’hésite pas à remettre en question décisions et ordres et à proposer des versions plus radicales, souvent plus violentes raison pour laquelle il n’a jamais été promu chez les amiraux, jugé « trop radical ».
Malgré cela il n’est pas sans morale et reste un homme appréciable bien qu'un peu moqueur et emplis d’un sens de l'humour varié parfois noir, sec, sarcastique ou indécent.

Mikhail n’aime pas vraiment les choses farfelues à l’exception d’une bonne bagarre et d’un peu d’action, il apprécie un bon cigare ou une bonne pipe à condition d’un tabac bien moulu. Mélangez à cela une vodka grand cru, une musique électronique lente et intense sur laquelle une danseuse peu vêtue, sans maquillage ni artifices pour être belle, se meuve lentement et sensuellement et un fin sourire émergera sur son visage.




Compléments

Signe(s) distinctif(s)Sa prestance, bel homme au physique imposant, ses tatouages.
Relations avec les autres : Dépend de trop de facteurs.
Des liens prédéfinis Kean Haygen


Hors Personnage

Célébrité sur l'avatar Josh Mario J.
Comment avez-vous connu le forum ?
Est-ce un double compte ? Oui
Des remarques ?-



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


Administrateur
Messages : 7972
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Mikhail Alekseiv   Sam 03 Jan 2015, 12:07
Bon, tu connais le chemin, la zone RP est par ici, le bar par là...


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 68

MessageSujet: Re: Mikhail Alekseiv   Sam 03 Jan 2015, 12:35
Merci Adri Melany
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mikhail Alekseiv   
Revenir en haut Aller en bas
 

Mikhail Alekseiv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-