AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 668

MessageSujet: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Dim 25 Jan 2015, 18:02
Intervention MJ : NonDate : 6 décembre 2199 RP Tout public
Informateur ♦ Syneos ♦ Edgar Roth Vaärminen ♦
Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]




La Citadelle était vraiment de toute beauté. Une gigantesque flottant jadis au milieu de l'espace, désormais en orbite autour d'une planète d'un petit système solaire. Plus précisément, en orbite autour de la troisième planète du système, la Terre. Nul n'avait oublié ce qui c'était passé, l'ultime bataille contre les moissonneurs. La galaxie avait tellement changé depuis cette terrible bataille. Telle était la constations qu'Informateur se faisait, alors qu'il déambulait dans l'un des cinq secteurs de la Citadelle. Voilà trois jours galactique que le geth était sur la station, en permission. Une permission bien méritée d'ailleurs. Pendant plus d'une semaine, Informateur et son escouade avaient joués le rôle de gardes du corps pour un représentant quarien de leur ambassade. Ce dernier avait reçu des menaces de mort d'un groupe d'individus inconnus. Il faut dire que le représentant militait en faveur d'une nouvelle politique économique favorisant les défavorisés, en collectant des fonds non-négligeables à de grandes entreprises. Il était bien connu que ce genre d’entreprises adoraient faire de l'argent, mais détestaient en perdre. Probable que l'un d'elle soi responsable de ces menaces. Laquelle? Mystère. Cela n'avait cependant aucune importance, car désormais le représentant était hors de danger et n'avait subi aucune attaque. Cependant, même si la mission c'était déroulée sans violence, elle restait épuisante sur le plan mental. Il avait fallu être constamment aux aguets. Pour un geth ce genre d'épuisement n'était rien. Toutefois, l'escouade était composé de quariens et de geth. Les créateurs n'étaient pas à l'abri de la fatigue. Ainsi, une fois la mission terminée, le GIP avait octroyé deux semaines galactique de permission à l'escouade. L'équipe c'était donc séparé, chacun ayant sa propre idée de la manière dont il profiterait de son congé.

Informateur savait qu'il était le dernier membre de son escouade encore sur la station. C'était d'ailleurs son choix. La Citadelle était un endroit parfait pour découvrir et explorer. Peut-être même qu'il pourrait donner un coup de main pour la restauration de la Citadelle. Après tout, certaines zones étaient totalement dénuées de pesanteur et d'atmosphère, chose dont les geth n'avaient pas besoin pour être opérationnel. Toutefois, les choses ne c'étaient pas totalement passé comme prévu. La curiosité l'avait emporté dans l'esprit d'Informateur et ce dernier c'était aventuré dans un bar des secteurs: L'électron libre. D'après les informations qu'il avait pu recueillir, l'endroit avait lourdement souffert à cause des moissonneurs. Gravement endommagé par des débris, lors de la bataille de la Citadelle. Puis, démoli une seconde fois par des débris, lors de l'utilisation du Creuset. Il fallait reconnaître que le propriétaire ne laissait pas tomber facilement.

Quoiqu'il en soit, Informateur profitait de cette journée dans le bar. Tout d'abord, un humain trop sûr de lui l'avait défié dans un jeu terrien appelé billard. Apparemment, l'individu ignorait qu'en tant que machine, Informateur disposait de système lui permettant d'analyser ses coups. Ce fut une victoire facile pour le geth. Cela confirma l'ignorance de l'individu... à moins que ce ne soit de la stupidité. Informateur s'interrogeait encore sur la question, alors qu'il observait les danseurs sur la piste de danse. Il y avait beaucoup d'humain, mais également quelques galariens et asaris. Informateur étudiait leur manière de danser, interrogeant sa mémoire interne. Serait-ce bizarre s'il tentait de reproduire ces mouvements organiques? Son questionnement cessa cependant lorsqu'un évènement attira son attention. Un humain dansait à proximité d'une humaine, très près d'elle. Était-ce un rituel de reproduction humain? Informateur tentait sans cesse de s'informer sur les diverses races de la galaxie, cependant le domaine amoureux n'était pas dans ses priorités. L'humaine ne semblait pas apprécier, car elle repoussa l'humain. Ce dernier revint à la charge et se fit gifler. Puis, il riposta giflant l'humaine. Les danseurs ne semblaient pas voir ce qui se passaient, ou bien l'ignoraient volontairement. Informateur était un soldat et il ne laisserait pas les choses empirer. Sans attendre, il passa à travers la foule de danseurs, en bousculant quelques uns au passage. Alors que l'homme était sur le point de frapper la femme une nouvelle fois, la main du geth se referma sur son bras.


-Cessez cela immédiatement, humain.

-T'en mêle pas boîte de conserve!

-Cette humaine a démontré qu'elle n'était pas intéressé pour vos tentatives de l'impliquer dans un rituel de reproduction. Laissez la tranquillement immédiatement.

L'homme réussi à se libérer de la poigne d'Informateur et fit surgir une lame omnitech. La musique cessa presque aussitôt, alors que les danseurs s'éloignaient. Le SCC allait sûrement arriver dans quelques minutes.

-Je vais te transformer en lampe de chevet, tâche d'huile.

-Négatif humain. Si vous m'attaquez je serai dans l'obligation de vous faire du mal. Alors, rangez votre lame et partez.

L'homme fonça en criant vers Informateur. Grave erreur. Le geth esquiva d'un pas sur le côté et avant que l'homme ne puisse se retourner, il l'attrapa par le visage. Un simple traction vers l'avant, pour Informateur, et l'homme perdait l'équilibre, tombant au sol de dos, la main du geth augmentant sa vitesse de chute et l'impact. L'attaque avait été rapide et précise. Quant à l'humain, le coup l'avait bien assommé.

-Vous pouvez reprendre vos activités.


Dernière édition par Informateur le Dim 25 Jan 2015, 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Citadelle/Pacificateurs
Rang : Vétéran/Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3288-archives-personnelles-edgar-otto-roth-vaarminen


Messages : 250
Crédits : Chris Hemsworth - Keedan Braha'n

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Mer 28 Jan 2015, 23:00

Discussions entre synthétique et semi-organique



# CITADELLE
# SECTEURS
# HEURE INCERTAINE


C'était le 6 décembre 2199, dans l'un des cinq secteurs de la Citadelle qui, comme à son habitude depuis la guerre contre les Moissonneurs, tournait paisiblement autour de "Mère-la-Terre". Ce secteur, Roth l'arpentait, à la recherche de quelque chose d’intéressant, au sens large.

Il portait sur lui tout son attirail habituel, excepté le Javelot qui était resté bien au chaud dans la salle d'armes du Nestori, lui-même stationné au spatioport le plus proche.

ExoTerra n’avait toujours pas donné de nouvelles et Roth avait récemment envoyé son dernier rapport au Comité. Depuis, il passait son temps libre comme il pouvait, là où ça lui chantait. Actuellement, le voici à l’Électron Libre... en train de stagner devant le bar. C'était la troisième pinte qu'on lui servait ici.

Kiitos ! S’exclama-t-il positivement, en signe de reconnaissance.

Pardon ? Demanda le serveur, quelque peu confus.

C’était un humain.

"Merci." Traduisit Roth, pour se faire comprendre.

Ah, si vous le dîtes... Vous venez d’où ?

Finlande.

Le serveur fronça les sourcils, comme si ce mot était étranger à son vocabulaire.

C'est... un pays, sur Terre. Roth crut-il bon de préciser. Ça vous dit vraiment rien ? Demanda-t-il alors, étonné par la réaction de son interlocuteur.

Contenté, le serveur haussa les épaules et reprit son activité comme si de rien n’était, l’air de dire que "le message était reçu mais qu’il avait à faire". De toute façon, Roth n’avait rien de plus à lui dire.

Toinen uudisasukas ... varmaan edes tiedä omaa pirun planeetan alkuperän, jos vain vähän. (Encore un colon je parie... Même pas fichu de connaître sa propre planète d’origine, ne serait-ce qu’un peu.) Marmonna Roth intérieurement tout en buvant sa bière, légèrement vexé.

Morose, assis devant sa pinte déjà à moitié vide, il ressassait à propos de son parcours, du début de ses études jusqu’à maintenant, en passant par le pistonnage dont lui avait fait profiter son feu-ami.

En brassant les idées noires, gorgé de pessimisme, Roth gardait un œil désintéressé aux évènements de la soirée. Rien de bien palpitant, si ce n’était l’intervention inattendu d’un Geth que Roth n’avait pas vu venir.

Il y avait un type, certainement saoul, qui causait du tort à une cliente du bar. Le Geth venait de le remettre à sa place, et le type avait cru bon de l’attaquer. Grossière erreur de sa part. Cet abruti s’en rendrait compte à son réveil.

Vous pouvez reprendre vos activités. Annonce le Geth monotonement, suite à l'altercation.

Mine de rien, Roth se demandait ce que faisait le Geth dans un endroit pareil. Celui-ci semblait sur le point de quitter les lieux, et Roth lui-même ne comptait pas s’éterniser devant une pinte à moitié vide. Il observa dedans une dernière fois le reflet de son œil lumineux et la termina d’une traite.

Se ei ole kuin että se sammuttaa jano. (Ce n'est pas comme ça qu'on étanche une soif.) Soupira-t-il mentalement. Se oli julma raja. (Là, c'était limite cruel.)

Roth réajusta sa chapka, se leva enfin son ancre à la force de sa curiosité, celle qui l'avait toujours porté, puis finit tranquillement par rejoindre le Geth qu'il aborda cordialement.

Bonsoir, Geth. Je m'appelle Roth et j’ai vu ce que vous avez fait à l’instant. C’était tout à votre honneur.

Ayant engagé le palabre, Roth poursuivit :

Il n'y a pas beaucoup de Geths par ici. Qu’est-ce que vous faîtes là au juste ? Sans offense, je suis juste curieux à ce propos, si ce n'est pas trop indiscret de ma part.





Bannières :
 


Profil - Crédits Image Originale : Morriperkele (DeviantArt)


Dernière édition par Edgar Roth Vaärminen le Lun 27 Avr 2015, 23:40, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 668

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Lun 02 Fév 2015, 02:01
Informateur scruta rapidement la foule présente dans le bar. Son intervention musclé avait attiré l'attention, au début. À présent, les clients retournaient à leurs occupations. Chacun semblait avoir oublié ce qui venait de se passer. Les seuls détails qui changèrent vraiment furent l'humain et l'humaine. Le premier se faisait traîner dehors par un videur de l'Électron Libre, encore inconscient. La seconde était à présent assise à l'un des comptoirs à discuter avec un groupe de filles. Visiblement, elle n'avait aucune envie d'adresser la parole à un geth, ne serait ce que pour lui dire merci. Informateur ne s'en formalisa pas. Après tout, il y a moins d'un siècle, la bataille de la Citadelle avait eu lieu. Un bataille durant laquelle les hérétiques geth avaient été responsable de la mort d'un nombre important d'innocents. Quoiqu'il en soit, il n'y avait désormais plus rien d'intéressant à faire dans ce bar. Informateur jugea donc qu'il était préférable de partir. Il pourrait toujours trouver un autre endroit pour tenter de comprendre le comportement des organiques. Alors qu'il se dirigeait vers la sortie, un humain l'aborda et commença à lui adresser la parole.

Informateur l'analysa rapidement. Ce genre de chose était très facile pour son peuple. Après tout, ils étaient des machines à la base. Ils étaient donc capable de traiter des informations beaucoup plus rapidement que n'importe quel organique. L'humain était d'ailleurs intéressant. Son œil droit était remplacé par un implant cybernétique. La lueur que l’œil dégageait était semblable au système optique geth. Est-ce que cet humain avait eu une version miniature implanté? Informateur analysa également les paroles de l'individu. Rapidement, il jugea qu'il ne risquait rien à dévoiler certaines informations à cette inconnue. Après tout, sa mission était fini et le créateur ne risquait plus rien.


-Je suis un soldat. Aider les individus en détresse fait partie de mes fonctions. Un soldat a le devoir de venir en aide aux innocents en danger, selon moi. De plus, depuis mon individualisation lors de la guerre contre les moissonneurs, j'ai pu adopter ma propre identité. Également, lors de la bataille pour la Terre, une créatrice et un représentant de votre peuple m'ont trouvé un nom. Je suis depuis connu sous le nom d'Informateur.

Le geth se tut pendant quelques instant, afin d'être certain que Roth avait bien compris tout ce qu'il venait de lui dire.

-Également, la raison de ma présence en ces lieux est des plus simple. Profiter de ma permission après une mission, afin de tenter de mieux comprendre les organiques et afin d'en apprendre plus sur eux. Je suis présent sur la Citadelle depuis trois jours galactiques. Dépêché par le GIP, avec mon équipe, pour assurer la protection d'un représentant quarien. Ce dernier nécessitant de la protection, suite à des menaces de mort reçue. Cela à cause d'un projet de loi à soumettre qui peut imposer une taxe sur les profits des grandes compagnies de la galaxie, afin de financer des projets d'aide aux démunis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Citadelle/Pacificateurs
Rang : Vétéran/Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3288-archives-personnelles-edgar-otto-roth-vaarminen


Messages : 250
Crédits : Chris Hemsworth - Keedan Braha'n

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Jeu 05 Fév 2015, 17:33


# CITADELLE
# SECTEURS
# HEURE INCERTAINE


Le fond de l'air artificiel que produisait la station n'avait rien de glacial, mais il était frais, très légèrement, ce qui n'était pas pour déplaire au Finlandais. Malgré l'alcool dans son sang, Roth se sentait bien, prêt à engager une discussion.

Tandis que le Geth semblait embrasser l'option du dialogue, Roth l'écoutait attentivement. En tant que psychologue, il était habitué à écouter et savait prendre en compte les détails et les formulations choisies, qui révélaient bien souvent le fond d'une pensée, projetée dans un discours.

Le fait que le Geth parlait à la première personne fut la première chose que constata Roth et cela ne manqua pas de l'intriguer. S'il ne savait pas encore précisément quoi en penser, Roth s'en réjouit tant le dialogue s'en voyait facilité. Le Geth lui expliqua le phénomène de son individualisation et se présenta sous le nom d'Informateur.

Enchanté, Informateur. Lui dit Roth cordialement, voulant lui serrer la main en lui présentant la sienne, sa main biologique, jugée moins agressive que sa lourde prothèse métallique gouvernant l'hémisphère gauche du haut de son corps.

Passées ces informations d'ordre intime, Roth apprit qu'Informateur était un soldat du Groupement Intergouvernemental du bras de Persée, ce qui là encore retint particulièrement son intention, ExoTerra cherchant à élaborer une relation coopérative avec le G.I.P.

Informateur confia à Roth que son séjour à la Citadelle était non seulement une permission mais une occasion d'être en contact avec les êtres organiques afin de mieux en comprendre les comportements - surement pour mieux les comprendre tout court.

Jalo aate. (Noble cause.) Pensa Roth, qui lui-même avait été formé à mener une enquête perpétuelle sur les comportements humains et s'intéressait de très près à la psychologie extraterrestre.

Comprendre les organiques, en voici une épreuve, avec laquelle je vous souhaite toute la patience du monde. À vrai dire, moi aussi j'essaie de les comprendre, c'est mon métier même. Je suis psychologue à l'origine, ce n'est qu'ensuite que je suis devenu un activiste au service d'ExoTerra, une organisation martiale écologiste, agissant en faveur de l'équilibre des symbioses dans l'univers, en partenariat officieux avec l'Alliance, et peut-être avec le GIP pour quelque chose de plus officiel ? Qui sait ?





Bannières :
 


Profil - Crédits Image Originale : Morriperkele (DeviantArt)


Dernière édition par Edgar Roth Vaärminen le Lun 27 Avr 2015, 23:42, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 668

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Mer 18 Fév 2015, 20:05
Informateur observait Roth, tentant de l'analyser autant que possible. Ses premières observations lui avait révélés que son interlocuteur avait quelques parties de son anatomie qui avait été remplacé par des éléments synthétiques. Ces changements avaient sûrement eu lieu pour remplacer des composantes organiques défectueuses ou bien manquantes suite à un incident ou un autre. Le geth opta davantage pour la seconde option. Il ne voyait pas pourquoi un individu organique déciderait de se faire extraire volontairement des parties de son corps afin de les remplacer par des composantes synthétiques. Certes, les matériaux organiques étaient moins résistants, mais ils pouvait faire des choses dont les synthétiques étaient incapables. Par exemple, Informateur était capable de voir les effets du vent et de le détecter, mais il ne pouvait pas le ''sentir'', comme les organiques avait l'habitude de le dire.

Lorsque les présentations furent faite, Roth tendit sa main organique vers Informateur. Ce dernier l'observa pendant quelques instants, avant d'imiter son geste. Le geth se laissa ainsi faire lorsque Roth lui serra la main, l'abaissant et la montant légèrement après. C'était probablement une manière de saluer que pratiquait les humains. Informateur rangea cette information dans un dossier interne de sa mémoire. À l'heure actuelle, il avait pu collecter beaucoup d'informations sur les divers peuples à travers la galaxie. Cela faisait désormais une nouvelle information en réserve.

Après cela, Roth continua de parler, Informateur ne perdant pas un seul mot de ce que l'humain disait. Ainsi, il était membre d'une organisation qui donnait dans l'écologie et l'armée. Cela semblait quelque peu contradictoire dans l'esprit du geth. Toutefois, leur organisation semblait œuvrer à la bonne entente et coopération entre les espèces de la galaxie. Une noble mission, plutôt proche du point de vue d'Informateur. Ensuite, quand il aborda une possible entente entre ExoTerra et le GIP, Informateur commença à analyser l'information. Si les éléments révélés par Roth était véridique.


-Cette proposition est intéressante. Cependant, je n'occupe pas une place assez haute dans la hiérarchie du GIP pour prendre une telle décision. Pour ce faire, vous devez vous référez à un aiguilleur ou à un superviseur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Citadelle/Pacificateurs
Rang : Vétéran/Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3288-archives-personnelles-edgar-otto-roth-vaarminen


Messages : 250
Crédits : Chris Hemsworth - Keedan Braha'n

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Lun 23 Fév 2015, 23:00


# CITADELLE
# SECTEURS
# HEURE INCERTAINE


Aujourd'hui, à cet instant même, Roth constatait avec optimisme la possibilité d'une entente entre l'organique et le synthétique : le Geth lui avait serré la main, et pas n'importe laquelle des deux. Quelques années seulement auparavant, un tel geste aurait été historique, et peut-être même aurait-on nommé Roth "ambassadeur de la paix" ou "grand médiateur"... Qui savait ? Lui qui ne faisait que dialoguer.

Roth observa alors son bras gauche. Les impacts de sa partie cybernétique sur son corps et son esprit avaient progressivement formé un profond dilemme. Roth était-il organique ? Bien sûr, mais l'était-il toujours autant qu'avant l'attentat sur Terre qui lui avait valu la pose de ses greffons ? Voici là une question qui pouvait fâcher. Sans prendre mal sa propre réflexion, Roth perdit en aise, d'un coup, ne sachant plus trop où se placer.

Synnyin orgaaninen. (Je suis né organique.) Ne cessa-t-il de se répéter intérieurement, en guise de repère.

Informateur s'exprima soudain, en ces termes :

Cette proposition est intéressante. Cependant, je n'occupe pas une place assez haute dans la hiérarchie du G.I.P pour prendre une telle décision. Pour ce faire, vous devez vous référez à un aiguilleur ou à un superviseur.

Roth comprenait bien ce que voulait lui dire Informateur, il s'y attendait même. Mais pour l'occasion, la question était moins orientée à un aboutissement diplomatique immédiat qu'à l'écoute active d'un ressenti, qui plus était celui d'un Geth. Pour tout ce qui touchait à l'aspect diplomatique de la chose, Roth savait qu'il aurait intérêt à contacter un supérieur hiérarchique, mais pour l'instant, l'heure était à l'échange.

Je comprends, je contacterai un aiguilleur ou un superviseur à ce propos.

Un bref instant de silence fut marqué.

Informateur, vous avez dit que ma proposition était intéressante. Pourquoi l'est-elle ? Lui demanda Roth par la plus simple des curiosités.





Bannières :
 


Profil - Crédits Image Originale : Morriperkele (DeviantArt)


Dernière édition par Edgar Roth Vaärminen le Lun 27 Avr 2015, 23:42, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 668

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Sam 28 Fév 2015, 04:14
Informateur regardait Edgar, alors que ce dernier lui demandait pourquoi il jugeait qu'une collaboration entre le GIP et exoterra pouvait être intéressante. Le geth réfléchit à la meilleure réponse à donner à l'humain. Son regard fini par se poser sur un terminal à proximité. Le geth s'approcha du terminal et le toucha. Un aspect pratique d'être synthétique, c'est la facilité à manier la technologie. Informateur fit un scanner rapide du terminal. Ce dernier était totalement coupé des systèmes. Un terminal isolé, destiné aux usagés en tout genre, afin d'avoir des informations générales. Informateur n'eut aucun mal à en prendre le contrôle. Le geth avait une bonne idée de la manière de répondre à Edgar désormais.

-Comme le dit un diction de votre planète, 1000 mots valent une image.

Des images commencèrent à défiler sur l'écran, ainsi que le son. Le volume était assez faible pour éviter d'attirer l'attention sur eux. Informateur fit signe à Edgar de s'approcher. Pour le moment, Informateur fit apparaître des segments de mémoires communs à tous les geth. Dans la première séquence mémorielle, on pouvait voir des quariens pourchassant et éliminant des geths. Après cela, ce fut une séquence montrant des quariens tentant d'aider des geths, qui étaient ensuite agresser par leur propre peuple. Le passage suivant laissa place à un geth prenant une arme, aussitôt suivi par des vaisseaux quariens disparaissant dans le ciel de Rannoch.

-Voici des séquences mémorielles de mon peuple. Le début et la fin de la guerre de l'éveil. La division entraîna ce conflit qui causa la destruction d'un grand nombre de geth et la mort de beaucoup de créateurs. Tué par leur propre peuple et également par les miens, lorsqu'ils choisirent de riposter, afin de survivre.

D'autres séquences remplacèrent celles de la guerre de l'éveil. Cette fois, on pouvait y voir le commandant Shepard et Légion, se serrant la main.

-Un premier contact positif avec des organiques, après la guerre de l'éveil. L'idée de coopération entre les espèces germait alors chez certains des membres de mon espèce. Moi-même, je considérais qu'il s'agissait d'une hypothèse appréciable. Toutefois, l'idée d'une unité totale des espèces, était une hypothèse que certains programmes préféraient envisager. Je crois que votre peuple connait cela sous l'appellation: esprit de ruche. Toutefois, un individu issu du passé à démontrer que cette possibilité était nuisible.

Une nouvelle séquence apparu. On pouvait y voir un prothéen, ce dernier évoquait le précédent cycle. Selon lui, la galaxie était unie sous les prothéen. Cependant, leurs points faibles étaient devenus les mêmes pour tous.

-Ces affirmations du prothéen Javik ont été partagé par le héros Légion. Il semblerait qu'une unité trop grande entre les espèces de la galaxie causa la perte des prothéens et de leur cycle. La coopération demeurait ainsi une possibilité plus enviable. C'est le commandant Shepard qui a démontré ce fait. Séquences mémorielle personnelle, activée.

Les images sur le terminal changèrent. Cette fois, la vision provenait de l'intérieur d'un vaisseau geth. Sur les écrans du vaisseau, on pouvait voir une armada gigantesque, composé de vaisseaux de multiples races et face à eux, les moissonneurs, ces monstres de plusieurs kilomètres de long. La voix du commandant Shepard se faisait entendre, alors qu'il s'adressait à toute la flotte et que l'armada ouvrait le feu.

Une dernière séquence remplaça l'armada. Les images étaient brouillés, presque impossible de discerner quoique se soit, toutefois, on pouvait aisément entendre des tirs et des explosions. On pouvait également entendre un homme.

-Sans vouloir vous offusquer, madame, grouillez-vous le cul. Je vais pas pouvoir retenir ces monstres très longtemps.

-Faites ce que vous pouvez caporal Mirk, on a besoin de ce geth et lui, il a besoin de ses yeux.

Les images apparurent soudainement, dévoilant une quarienne et un humain. Puis, le terminal s'éteignit.

-Ces dernières séquences ont eu lieu sur Terre, à Londres. Lors de cette bataille, j'ai affronté les troupes des moissonneurs et me suis retrouvé à combattre avec le caporal Mirk et la créatrice Nila. Cette période a pu m'apprendre beaucoup de choses que je supposais déjà. La coopération entre les espèces, telle est la véritable solution pour un avenir radieux pour tous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Le G.I.P
Rang : Opérateur Alpha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t1636-journal-de-bord-syneos#21304


Oeil du Rêve
Messages : 879

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Mar 03 Mar 2015, 10:51



D iscussions syntho/semi-organique




L'Opérateur Alpha était arrivée quelque temps au cœur de la Citadelle pour rassembler des éléments précieux du CFSI en permission. Il se devait d'être toujours au courant de savoir ce que ses agents faisaient et surtout où ils le faisaient. Ceci dans un esprit purement pratique et sécuritaire, non pour épier quelques informations privés sur eux, informations, qui, pour un synthétique comme lui, n'avait absolument pas la moindre valeur ou intérêt à ses yeux qu'un simple divertissement qu'il n'avait en aucun cas, de manière morale et par d'une valeur organique de respect vis à vis de la liberté individuelle, à exercer sur les propres membres de son groupe d'intervention.

Syneos savait que la situation n'était pas urgente, mais qu'il fallait hâter le pas pour en savoir plus. Les dernières informations l'avaient surpris et paraissaient plus qu'inquiétantes. Il en valait encore une fois pour la sécurité interne du Voile et n'aurais pas pensé qu'une nouvelle situation comme celle-ci serait capable de réapparaître. De réapparaître surtout avec une ampleur pareille. Un simple message aurait pu suffire pour contacter Informateur, mais il ne voulait, ne pouvait, prendre aucun risque que leurs intentions ou la cible de leur prochaine opération soit dévoilé au grand jour. Beaucoup d'espèces extérieures auraient profité et sauté sur l’occasion, se servant des même prétextes que lors du traité de Farixen pour amoindrir davantage le pouvoir militaires de Rannoch. Et les conflits internes entre créés et créateurs, accalmies avec tout l'effort possible du GIP, depuis sa création, repartirais de plus belle. Oui, il fallait agir avec toute la discrétion possible, et l'équipe d'Informateur était l'un des seul à qui il pouvait faire confiance. Personne n'était encore prêt à savoir la vérité.

L'agent suivis la piste du geth jusque dans un bar de la station : le célèbre Électron Libre. Endroit peu banale pour passer sa permission selon Syneos mais parfait pour en savoir plus sur leurs confrères organiques. Quelques pas à l'intérieur, indiquaient que l'endroit était plutôt calme, trop calme pour un endroit comme celui-là. Ou que quelque chose s'était produit pour que l'endroit soit calme à ce point. D'un coup d’œil rapide, l'Opérateur aperçut Informateur qui parlait avec un humain. Facile de repérer le seul geth qui traîne aux alentour d'endroit comme celui-là. Il ne prit pas d'assaut à la conversation et fit une rapide reconnaissance faciale de l'humain pour accéder à son dossier sur l'Extranet et en savoir plus sur son futur interlocuteur. Qu'il était facile de savoir le passé des gens dans un monde où tout n'est une bibliothèque numérique et quand on était geth. Le temps de recherche permit de laisser les deux personnes se parler davantage, puis Informateur montra la bataille de la Terre et valorisait le lien organo-synthétique par cette expérience.

« Tel est le but du GIP dans sa globalité et ce pourquoi nous combattons, Opérateur Informateur, intervint derrière eux un geth aux reflets d'acier ainsi qu'à à l’œil optique et aux tatouages cyans. »

Syneos fit une rapide salutation numérique à Informateur, puis se tourna vers l'organique Edgar Roth Vaärminen, qu'il se permit de saluer au protocole organique :

« Bonjour Edgar Roth Vaärminen, Syneos, Opérateur de caste Alpha dans la direction d'opérations militaires du GIP. Votre groupe d'activité ExoTerra similaire à notre doctrine idéologique reçoit tout le respect de notre organisation. Est-ce par curiosité ou par intérêt que vous êtes rentré en relation avec mon agent ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Citadelle/Pacificateurs
Rang : Vétéran/Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3288-archives-personnelles-edgar-otto-roth-vaarminen


Messages : 250
Crédits : Chris Hemsworth - Keedan Braha'n

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Jeu 12 Mar 2015, 16:31




# CITADELLE
# SECTEURS
# HEURE INCERTAINE


La question posée, Informateur s’engagea de la formulation d’une réponse qu’il souhaitait exacte. Le terminal le plus proche fit office d’outil à cela, dont le Geth se servit pour invoquer des images défilantes et lourdes de sens quant à l’histoire de son peuple.

Roth s’approcha, rejoignant Informateur près du terminal, et s’investit attentivement dans une réception active de ce que lui renvoyaient les images. Ce que venait de lui montrer Informateur, c'était les fragments d’une épopée. L’histoire de la guerre de l’éveil.

Et ce n’était pas tout. Les séquences suivantes laissèrent place à une interaction entre deux figures légendaires de ce siècle que Roth reconnaissait bien : le commandant Shepard et le Geth Légion. Leur historique poignée de main était représentée, le geste initiateur d’un départ nouveau.

Comme beaucoup, Roth admirait Shepard, plus qu’un peu. Cependant, la courte affiliation du feu-commandant au groupuscule Cerberus restait un grand regret pour l’activiste.

Kun mielestäni jo taisteli Cerberus tuolloin... (Dire que nous combattions déjà Cerberus à l’époque...)

Anticipant toute divagation, Roth restait attentif à tous les commentaires d'Informateur, qui soutenait la thèse selon laquelle l'unité absolue des espèces était globalement nuisible, telle qu'elle l'avait été pour les Prothéens en leur temps. Le Geth évoqua ensuite une opposition entre "unité" et "coopération". Pour ce qu’en disait Roth, la coopération entre plusieurs entités impliquait un rapport de complémentarité, or chaque chose ou être-vivant était unique là où tout était lié, ce qui le laissait croire que la coopération était effectivement nécessaire.

Curieux face aux images, l'Humain accrochait son regard aux séquences suivantes. À un moment donné, Roth crut reconnaître la capitale anglaise, ravagée par les Moissonneurs. Puis... des images floues, juste une source audio alimentée par le vacarme de la situation. Enfin, des voix, identifiables, et une dernière représentation dévoilant un Humain ainsi qu'une Quarienne, après quoi le terminal s'éteignit.

Ces dernières séquences ont eu lieu sur Terre, à Londres. Lors de cette bataille, j'ai affronté les troupes des moissonneurs et me suis retrouvé à combattre avec le caporal Mirk et la créatrice Nila. Cette période a pu m'apprendre beaucoup de choses que je supposais déjà. La coopération entre les espèces, telle est la véritable solution pour un avenir radieux pour tous. Assura le Geth, que Roth n'aurait su contredire. Au passage, le Finlandais aperçut un autre Geth approcher dans le dos d'Informateur. Ce nouvel arrivant aux reflets d'acier parsemés de cyan ne lui évoquait pas une menace, mais une certaine surprise tant il était rare de croiser des Geths sur la Citadelle. Il l'observait sereinement, dans son arrivée.

Tel est le but du G.I.P dans sa globalité et ce pourquoi nous combattons, Opérateur Informateur. Déclara le Geth nouveau venu, saluant Informateur à sa façon et tendant sa main à Roth, geste que l'Humain accueillit chaleureusement.

Bonjour Edgar Roth Vaärminen, Syneos, Opérateur de caste Alpha dans la direction d'opérations militaires du GIP. Votre groupe d'activité ExoTerra similaire à notre doctrine idéologique reçoit tout le respect de notre organisation. Est-ce par curiosité ou par intérêt que vous êtes rentré en relation avec mon agent ?

Tout comme Informateur, ce Geth portait un nom. Il s'appelait Syneos et représentait une partie de la branche militaire du G.I.P. Ouvert au dialogue, il venait volontiers contribuer à la formation d'un petit groupe bien curieux de trois interlocuteurs aux traits synthétiques.

Je suis enchanté de faire votre connaissance, Syneos. Tout le respect est réciproque. Votre question est tout à fait légitime. Je dois dire que la curiosité a été l'amorce du dialogue. Ce n'est pas tous les jours que l'on croise un Geth sur la Citadelle. Par la suite, nous en sommes venus à aborder l'éventualité d'un rapprochement entre le Groupement Intergouvernemental du Bras de Persée et ExoTerra. Votre collègue Informateur démontrait à l'instant la raison lui suggérant qu'une telle alliance serait bénéfique, et je dois dire que je le rejoins entièrement.

L'activiste se rendait compte de cette précision soignée qui accompagnait le discours "synthétique", et il l'appréciait, suffisamment pour chercher à l'imiter dans un but de se rendre lui-même plus clair à l'écoute d'autrui.





Bannières :
 


Profil - Crédits Image Originale : Morriperkele (DeviantArt)


Dernière édition par Edgar Roth Vaärminen le Lun 27 Avr 2015, 23:43, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Le G.I.P
Rang : Opérateur Alpha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t1636-journal-de-bord-syneos#21304


Oeil du Rêve
Messages : 879

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Sam 14 Mar 2015, 12:07



Discussion syntho/semi-organique




Syneos, même si un peu pressé par la situation, appréciait au moins l'entrevue avec l'humain. ExoTerra était un groupe discret mais respectable.

« En effet, croiser deux Geth au même endroit au même moment et au cœur d'un système concilien et aussi probable que de croiser deux Dévoreurs en même temps et dans le même lieu sur Tuchanka. En terme général, les organiques préfèrent nous croiser nous plutôt qu'une créature qui leur ressemble bien plus organiquement parlant. »

C'était à la limite de l'ironie que le geth lâcha cette phrase. Il savait pertinemment le non-sens de sa phrase d'un point de vu du danger que représentait un Dévoreur comparé à un Geth, mais aimait le véritable fait de jouer avec la discrimination organique envers leur homologue synthétique. Il y avait toujours une vérité à ressortir en disant cela.

« Notre système nous pousse à ce que vous appelleriez la curiosité. Nous voulons apprendre ce que vous êtes pour mieux vivre avec vous. Et cela ne concerne plus que les Quarien, dorénavant nous devons étendre notre point de vue aux autres espèces. »

En observant davantage, il analysa en revu, sur l'être humain, les augmentations technologiques, dont un œil synthétique miniature bien ressemblant à leur propre détecteur rétinien. Il ne put s'empêcher de lui demander :

« Selon les critères idéologique de l'humanité, les augmentations sont en générales perçut avec une notoriété sociétale plutôt médiocre. En vu de vos améliorations, j'en déduis qu'ExoTerra exclus ces éthiques technologiques purement moraux ? »

Puis il continua sur le sujet principale de leur rencontre, en expliquant brièvement les étapes et les possibilités actuels du rapprochement de leur deux organisations :

« Et si vous préfériez une association mutuel dans le domaine de la recherche en particulier je vous conseillerais de contacter notre responsable dans le département du GIP pour une visite des locaux sur Haratar : Namida'Silke Nar Karasuh. Sinon de manière politique ou même militaire je ne vous promet pas autant de chance de réussite. Il faudrait contacter notre ambassadeur Guild pour négocier un rapprochement plus globale. Mais en vu de votre approche cela pourrait être possible et nous en tirerions un avantage mutuel certain. »

Il se tourna vers Informateur, puis Edgar et se pressa de rajouter la raison exacte de sa venu ici :

« En réalité si je me trouve ici c'est que vous cherchais Informateur, excusez moi d'arrêter votre période de permission et votre conversation intéressante. Et si j'avais mis été au courant plus tôt, j'aurais aidé pour nous présenter aux hautes instances de notre organisation et rapprocher ExoTerra d'Haratar, Edgar. Cependant une affaire urgente et privé nous concerne et j'aimerais parler seul à seul avec mon agent. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 668

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Sam 14 Mar 2015, 21:38
Alors qu'il faisait défiler les informations sur le terminal de l'Électron Libre, Informateur avait observé Edgar. Ce dernier avait regardé les images d'archives défiler sans dire un mot, jusqu'à la séquence entre Légion et le commandant Shepard. L'humain prononça quelques mots que le geth ne fut pas en moyen de comprendre. Il devait probablement s'agir d'une langue terrienne. Informateur fit une rapide recherche sur l'Extranet. Apparemment, les humains possédaient plusieurs centaines de langues différentes. Voilà qui était étrange, considérant que la plupart des autres espèces de la galaxie en possédaient beaucoup moins. Peut-être est-ce dû au niveau technologique. Après tout, les humains étaient une espèce encore jeune au sein de la communauté galactique. Peut-être que dans un ou deux siècle, le nombre de langue terrienne aura diminuée. Ensuite de cela, Edgar ne dit pas un mot de plus, continuant de regarder les images d'archives d'Informateur. Ils furent cependant interrompu par une voix, derrière Informateur, une voix synthétique. Le geth se retourna, apercevant l'un de ses confrères. Il l'identifia rapidement, Opérateur Syneos. Ce dernier le salua, par le biais du réseau geth. Informateur lui rendit son salut.

Qu'est-ce que Syneos pouvait bien faire ici? Les geths n'avaient guère de raisons d'être présent sur la Citadelle. Après tout, ils possédaient Harratar. Informateur s'interrogeait ainsi sur le cas de son supérieur hiérarchique. Certes, tout les deux avaient le même grade, mais Syneos restait hiérarchiquement plus élevé. Informateur était un agent de terrain, commandant une unité commando. Syneos, de son côté, s'occupait la plupart du temps d'assigner les effectifs du GIP à travers la galaxie. Était-il ici pour le GIP ou pour des raisons personnelles? Par mesure de sécurité, Informateur évita d'entrer en contact par réseau avec Syneos, mieux valait attendre et réagir. De son côté, le geth aux couleurs cyan s'adressa à Edgar, échangeant d'ailleurs une poignée de main. L'humain répondit rapidement aux questions de Syneos, évoquant de nouveau la possibilité d'une coopération entre le GIP et ExoTerra.

Syneos reprit la parole, en commençant tout d'abord par une comparaison impliquant des dévoreurs. Tentait-il de faire de l'humour? Informateur continua d'écouter. Au moins, Syneos partageait des opinions semblable avec lui. Mieux comprendre les organiques, voilà la solution pour une meilleure entente et une meilleure coopération. Toutefois, il sembla dévier quelque peu du sujet en évoquant les prothèses synthétiques d'Edgar. Informateur jugea rapidement qu'il pouvait s'agir de propos potentiellement offensant. Après tout, évoqué une condition physique comme raison d'une discrimination sociale, voilà qui pouvait être maladroit. Le geth se demanda comme l'humain réagirait face à de tel propos. Toutefois, il n'eut pas la liberté de se questionner très longtemps sur la question, car Syneos s'adressa à lui. Apparemment, la permission était terminée et le GIP avait besoin de lui et de son équipe. Il fallait cependant prévenir l'Opérateur qu'elle n'était plus présente sur la station. De plus, quel genre de mission cela pouvait être?


-Je dois vous informer que mon équipe n'est plus présente sur la Citadelle, opérateur Syneos. Sur les quatre autres membres de mon escouade, trois sont retournés sur Rannoch et le dernier est normalement en route vers le GIP. Il a stipulé qu'il avait des plaintes à déposer à l'administration concernant du matériel qu'il juge inadéquat. Toutefois, trois jours galactiques se sont écoulés depuis. Il doit probablement être de retour sur Rannoch.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Citadelle/Pacificateurs
Rang : Vétéran/Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3288-archives-personnelles-edgar-otto-roth-vaarminen


Messages : 250
Crédits : Chris Hemsworth - Keedan Braha'n

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Lun 23 Mar 2015, 06:41




# CITADELLE
# SECTEURS
# HEURE INCERTAINE


Aux anges à l'idée d'un possible rapprochement des deux fondations, Roth ne se rendit pas de suite compte que le temps pressait les deux Geth. Cependant, il put tout de même échanger quelques mots cordiaux avec Syneos qui, suite aux éclaircissements apportés par l'activiste sur les raisons de la rencontre initiale, ironisa le propos de sa réponse en notant que mieux valait tomber nez-à-nez face à deux Geth sur la Citadelle plutôt que face à deux Dévoreurs sur Tuchanka, ce qui n'était pas faux dans l'absolu, même quelques dizaines d'années en arrière. Roth connaissait mal les Geth et fut agréablement surpris d'en entendre un user d'humour : c'était une preuve qu'organiques et synthétiques se rejoignaient à l'origine d'une sensibilité commune que l'on voyait souvent se manifester dans le dialogue, et ce malgré des apparences suggérant une opposition nécessaire entre la "viande" et la "ferraille". Bref, cela amusa Roth dont les traits furent marqués par un léger sourire en coin.

Notre système nous pousse à ce que vous appelleriez la curiosité. Nous voulons apprendre ce que vous êtes pour mieux vivre avec vous. Et cela ne concerne plus que les Quarien, dorénavant nous devons étendre notre point de vue aux autres espèces. Ajouta brillamment Syneos, avant de poursuivre :

Selon les critères idéologiques de l'humanité, les augmentations sont en générales perçues avec une notoriété sociétale plutôt médiocre. Au vu de vos améliorations, j'en déduis qu'ExoTerra exclut ces éthiques technologiques purement moraux ?

C'était une bonne question. Quoi qu'il en fut réellement, Roth n'avait jamais eu l'impression de subir une discrimination notable quant à ses implants pourtant bien visibles. Peut-être était-ce en fait vrai et avait-il simplement appris à ignorer les mauvais regards et autres manifestations malveillantes visant cette différence qu'impliquait la présence de modifications corporelles à base d'éléments cybernétiques. Ne sachant trop quoi dire, il mit un peu de temps à répondre.

Et bien... C'est à dire qu'ExoTerra voit plutôt les augmentations d'un œil positif, et va même jusqu'à les considérer comme une prochaine étape de l'évolution organique. Mais je crois comprendre assez clairement ce dont vous voulez parlez, pour avoir déjà été, disons, observé du coin de l'œil par d'autres individus de mon espèce. Sûrement était-ce à ce propos.

En se confiant ainsi à Syneos, Roth se remémorait la pose de ses implants et les premiers mois qui suivirent cette période. On le regardait effectivement de travers, à tel point que certains accrochages furent parfois évités de très peu, avec d'autres Humains en l’occurrence. Certains devaient considérer la modification cybernétique comme une atteinte à l'intégrité, une altération de l'essence d'un chacun, dont quelqu'un comme Roth se rendait soi-disant complice à leurs yeux, en arborant son "œil de Geth" et son "bras de fer"... Tout était question de point de vue, et tout le monde n'était certainement pas prêt à accueillir l'idée nouvelle que l'organique et le synthétique pouvaient ne faire qu'un.

Et si vous préfériez une association mutuel dans le domaine de la recherche en particulier je vous conseillerais de contacter notre responsable dans le département du G.I.P pour une visite des locaux sur Haratar : Namida'Silke Nar Karasuh. Sinon de manière politique ou même militaire je ne vous promets pas autant de chance de réussite. Il faudrait contacter notre ambassadeur Guild pour négocier un rapprochement plus global. Mais au vu de votre approche cela pourrait être possible et nous en tirerions un avantage mutuel certain.

Namida'Silke Nar Karasuh, Guild, Informateur, Syneos. Roth retiendrait ces noms. L'entente s'annonçait bel et bien, cette rencontre étant la première étape d'un rapprochement, d'une nouvelle symbiose. Syneos s'adressa rapidement à Informateur et se tourna à nouveau vers Roth.

... Et si j'avais mis été au courant plus tôt, j'aurais aidé pour nous présenter aux hautes instances de notre organisation et rapprocher ExoTerra d'Haratar, Edgar. Cependant une affaire urgente et privé nous concerne et j'aimerais parler seul à seul avec mon agent.

Je vous en prie. En espérant vous revoir bientôt, Syneos, Informateur. Formula Roth en serrant la main aux deux Geth.

Les voyant s'éloigner, Roth examinait les différentes possibilités qui s'offraient encore à lui sur la Citadelle, puis il eut une pensée pour Zen qui avait choisi de profiter de sa permission chez lui sur Rannoch. Le Finlandais était lui aussi séduit par l'idée d'un retour aux sources, et les évènements passés faisaient que la Citadelle et la Terre étaient maintenant à deux pas l'une de l'autre. Un thérapeute d'ExoTerra ayant toujours du pain sur la planche, Roth ne s'attendait pas à une permission éternelle. Il envisageait donc une excursion imminente sur Terre.

Mutta sitä ennen, vielä yksi sillä tien... (Mais avant ça, un petit dernier pour la route...) Se dit-il en se dirigeant de nouveau vers le comptoir de l'Électron Libre.





Bannières :
 


Profil - Crédits Image Originale : Morriperkele (DeviantArt)


Dernière édition par Edgar Roth Vaärminen le Lun 27 Avr 2015, 09:05, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Le G.I.P
Rang : Opérateur Alpha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t1636-journal-de-bord-syneos#21304


Oeil du Rêve
Messages : 879

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Dim 29 Mar 2015, 05:51







L'opérateur aperçut l'humain s'éloigner d'eux. En jetant un rapide coup d’œil alentour, il ne pouvait voir, même avec ses capteurs optiques avancées, si il avait été suivis ou si on les observait. La masse se déplaçait sans cesse dans un chaos à la Citadelle. Tout était mouvement. Tout était entropie. Pas un endroit pour discuter en privé avec Informateur. Le message optique ne dura que quelques micro-seconde.

« Votre équipe aurait été fort utile mais c'est avant tout vous à qui je souhaite partager ce que nous avons découvert. Séparons nous et rejoignons nous dans mon vaisseau dans 20 minutes. Cet endroit n'est pas sûr pour discuter et deux geth réunis sur la Citadelle sont bien trop atypique pour rester inaperçu par les services du SCC ou autre système de renseignement intrusif que nous ne pourrions détecter. »

Syneos s'éloigna du bar, toujours en alerte et attentif aux observateurs curieux dont le regard avait déjà commencé à s’amasser sur eux.

___________________________________________

A sa place habituelle, devant la baie d'observation du centre de commandement, Syneos ne bougeait pas, plongé dans ses pensées. Rien n'aurait pu prédire qu'il choisisse l'agent Informateur en particulier, mais il avait vu d'une certaine façon ses talents lors de son engagement sur la station Alpha. Plus encore, après leur rencontre sur cette station et ses actions passées, il savait que ce geth en particulier faisait l'affaire. Le fait de pouvoir lui confier des secrets dangereux, lui faire… confiance en quelque sorte, c'était le plus important de tout. Même si la plupart des agents du GIP étaient au courant de pas mal d'affaires plus ou moins « moches », que le commun des mortels n'avaient pas besoin de savoir, cette affaire en particulier ne pouvait s'ébruiter même au sein des. Seul le Superviseur Nara était au courant, et c'était seulement à son second qu'il chargea d'enquêter et régler très discrètement ce problème. Comment savoir si il faisait le bon choix quand bien même l'organisation de la CFSI avait été infiltré ?

Syneos sortit de sa torpeur lorsque Neëly, assise juste à quelques mètres à sa droite, l'avertit qu'Informateur venait d'arriver sur le pont. Il se retourna, remercia sa pilote et lui demanda de fermer la porte. Se tenait là, l'agent qui venait de débarquer, lui-même, la pilote, Tarzel et cinq membres de son équipe d'assaut, qui, comme Informateur, avait été minutieusement choisis.

« La raison de ce rassemblement préparé est bien particulière. Je ne vais pas laisser votre questionnement durer. Vous êtes ici car le Superviseur m'a donné carte blanche, et ayant eu accès à vos dossiers j'ai évalué vos tentatives de … trahison, au minium. »

La plupart des Quariens et même quelques Geth semblait surpris du terme employé. Quoiqu'il en soit ils comprenaient vite la raison d'une tel discrétion lors de leur première entrevue avec l'Opérateur. Ainsi que la raison de leur présence ici.

« Nous avons une taupe. Nos informations ne nous permettent pas de dire dans quel secteur sa couverture est affilié mais les actions de la semaine dernière nous affirment que son travail d'espionnage peuvent toucher des informations sensibles du CFSI. »

Un signe de hochement de tête du synthétique vers Neëly fit afficher la table holographique central, que les membres encerclaient déjà autour de l'opérateur. Une carte galactique s'afficha montrant un le trajet d'un vaisseau partant du secteur du Voile au secteur de la Bordure Extérieur puis qui disparaissait, tandis que le tracé de sa trajectoire se situait dans l'Amas du Phénix.

« Des vaisseaux cargos d'armes lourdes, constitués principalement de dragon geth et lances-missiles et escorté par des agents de notre département, ont disparus lors de leur passage du Relais de la Bordure Extérieur vers l'Amas du Phénix. Partit des industries de Geth Armory, la cargaison était escorté par une trentaines de nos membres, qui devait ensuite arriver sans encombre sur Haratar. On a perdu le contact plusieurs jours avant de retrouver les vaisseaux dans le secteur Sentry Omega, dans le système Hoc : aucun corps, ni aucune cargaison n'ont été retrouvés. Les vaisseaux étaient complètement vide. »

La scène de la surprise refit effet, et Syneos repris la suite pour couper court aux murmures d'inquiet qui commençaient à se créer entre les membres.

« Nous avons fait une escale sur Virmire, et les planètes voisines, mais hormis la découverte de postes d'avant-guerre désertes des Hérétiques, nous n’avons trouvés aucune trace des assaillants. Cependant, nous avons retrouvé la boite noire et l'avons analysé. »

Spoiler:
 

Le bruit des explosions et des tirs s'éleva soudain dans la pièce. On apercevait de haut des Geths et des Quariens qui reculaient dans le champs de la caméra, pour ensuite faire face à d'autres Geths qui avançaient. La vidéo coupa court lorsqu'une explosion déchira la scène dans un fracas assourdissant. Syneos fit un retour arrière et fit un arrêt sur image :

Spoiler:
 

« Les quelques membres du CFSI déjà au courant et notamment ceux qui ont analysé l’enregistrement ne savent toujours pas si il s'agit d'un montage trafiqué et ajouté volontairement dans la boite noire où si il s'agit du véritable enregistrement. Dans les deux cas, rien ne nous permet d'identifier notre ennemie, un nouveau groupe extrémiste ou simplement un coup monté contre l'entente Getho-Quarienne ? Si la communauté galactique venait à apprendre la nouvelle, une nouvelle guerre pourrait bien déchirer nos deux espèces à nouveau, et mettre le GIP en danger vis-à-vis du Conseil. Il faut régler le problème rapidement avant que ce groupe, quel qu’il soit, n'attaque à nouveau le GIP, des civils, ou pire, un gouvernement allié. »

Pianotant quelques touches sur son Omniteh, il contrôlait la carte afin de la zoomer sur la Nébuleuse d'Amstrong, système Vamshi.

« Nous avons une maigre piste : le système Vamshi. Des vaisseaux de reconnaissance de l'Alliance ont été récemment été envoyé dans ce secteur suite à de nombreuses attaques de cargaisons de minerais, sortis des complexes miniers avancée de Pregel. Il n'y a peut-être pas de rapport direct avec notre attaque mais nous avons pu identifier le type de minerais exporté des postes industriel vers les colonies humaines de la Travée : principalement il s'agit de palladium et de pollonium. Hors, le premier élément est essentiel dans la fabrication de plateformes geth et la seconde efficace dans les filtres des mods-kit, normalement illégaux dans les systèmes conciliens depuis la première attaque de la Citadelle par les Hérétiques. Nous allons commencer par enquêter dans ce système en suivant ces vaisseaux de transport qui partent de Pregel. »

Un temps, il hésita. Syneos se retourna vers la vitre, laissant le cisaille de la Terre et de la Citadelle s'éloignant derrière eux. Se retournant, scrutant bien le groupe qui se tenait là, il lança :

« Je vous ai choisis vous, sans aucune donnée véritable que votre dévouement au sein de l'organisation et vos actions passés... Est-ce que j'ai fais le bon choix ? »




Dernière édition par Syneos le Dim 12 Avr 2015, 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 668

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Sam 04 Avr 2015, 18:25
Informateur écouta la petite discussion entre Edgar et Syneos sans dire un mot. Il n'avait aucune raison de s'y mêler. Il s'agissait surtout de mondanité. Syneos mentionnant notamment le représentant Geth, comme personne à contacter pour une future coopération entre ExoTerra et le GIP. Puis, Edgar serra la main des deux geth avant de s'en aller. Désormais, Informateur était seul avec Syneos. Du moins, autant qu'on peut l'être dans une station spatiale géante surpeuplée. Rapidement, Syneos s'adressa à lui par message optique. C'était plus prudent d'agir ainsi, afin d'éviter les oreilles indiscrètes. L'opérateur lui donna rendez-vous dans son vaisseau dans 20 minutes, afin de discuter d'informations jugées sensible. Informateur acquiesça simplement, habitude qu'il avait développé à force d'observer les organiques. Chacun partit dans une direction différente. Le geth ne craignait nullement de ne pas trouver le vaisseau de son superviseur. Il l'avait déjà vu par le passé. De plus, comme toutes les espèces présentes à la citadelle, les geth disposaient d'une section d’atterrissage à eux, qu'ils partageaient avec les quariens. Informateur s'y rendit donc tranquillement, s'assurant de ne pas être suivi.

Le parcours fut très tranquille, le geth attirait un peu l'attention, mais il n'eut aucun problème. Il croisa quelques quariens en chemin, avant d'arriver enfin sur les quais quariens-geths. Informateur repéra le vaisseau de Syneos et se dirigea vers le sas reliant le vaisseau à la baie d’amarrage. Le sas s'ouvrit devant le geth qui pénétra dans le vaisseau. La porte se referma derrière lui et Syneos arriva. Informateur jeta un rapide regard autour de lui. Pour le moment, ils étaient 8 à bord. Le geth commando reconnu certains membres de l'équipage, ainsi que la pilote, les ayant croisés de temps en temps au QG du GIP, mais sans pour autant leur parler. Syneos prit la parole, Informateur portant toute son attention sur lui. Les paroles de l'Opérateur furent des plus directes, il avait été choisi car il représentait un faible risque de trahison. Informateur s'interrogea mentalement sur la question.


**Faible risque de trahison? Est-ce qu'ils craignent qu'il y ait des traîtres au sein du GIP? À moins qu'ils y en aient, mais ignore qui sont tous ceux d'impliquer?**

Syneos affirma ensuite que tout semblait prouver qu'il y avait une taupe dans le GIP et qu'elle laissait filtré des informations sensibles CFSI. Une carte s'afficha, montrant le trajet effectué par un vaisseau à travers la galaxie, avant de disparaitre dans l'amas de Phénix. Apparemment, il s'agissait de cargos transportant des armes lourdes. Voilà qui ne présageait rien de bon. De plus, on aurait retrouver les vaisseaux dans le secteur Sentry Omega, mais sans équipage et sans cargaison. Peu importe qui était les responsables, ils faisaient le ménage derrière eux afin de laisser le moins de preuves et d'indices. La nouvelle sembla ébranler les membres de l'équipage, mais cela n'eut pas vraiment d'effet sur Informateur. Quand on a combattu des monstres de plusieurs kilomètres de long et leur sbires, c'est pas de potentiels pirates qui vous faisait peur.

Apparemment, la boîte noire avait cependant été trouvé dans un ancien avant post des hérétiques geth. Les hérétiques... Informateur ne pouvait s'empêcher d'avoir un certain dégout pour ces individus. Croire que les moissonneurs, des monstres génocidaires puissent être des dieux et apporter des réponses, c'était stupide. De son côté, Syneos fit jouer un enregistrement présent sur la boîte noire. Au cours de l'extrait, il fut possible de voir des geth et des quariens qui reculaient, en combattant d'autres geths. Ça par contre, c'était une surprise. Il y avait encore des geths qui s'en prenait aux créateurs? Syneos révéla toutefois qu'actuellement, on ignorait si cet enregistrement était véridique ou monté de toute pièce. Dans tout les cas, si cette vidéo était dévoilé avant que l'affaire ne soit réglés, cela causerait d'important problème au sein de la communauté galactique. Les geths seraient de nouveau perçu comme une menace. Heureusement, ils disposaient d'une piste, le système de Vamshi ou d'importantes quantités de palladium et de polonium avaient été volé.


**Intéressant, les voleurs veulent prendre possession de certains des matériaux essentiels à la fabrication de plateforme geth.**

Syneos demanda ensuite s'il pouvait lui faire confiance pour accomplir cette mission.

-Tout à faire, opérateur Syneos.

Informateur fit ensuite repasser la séquence de la boîte noire, cherchant des éléments inhabituels, en pure perte. Toutefois, cela l'aidait à réfléchir.

-Je me demande cependant si cela ne signifierait pas le retour des Hérétiques. Certes, Légion et le commandant Shepard les ont reprogrammés, lors de la guerre contre les moissonneurs. Cependant, depuis notre individualisation, il y a pu avoir des changements. Si jamais il s'agit bien des Hérétiques, il faudra sûrement opter pour des solutions radicales, comme cela a été fait pendant la guerre contre les moissonneurs.

Il fit jouer les échanges de tirs entre les deux camps en boucle.

-Opérateur Syneos, est-ce qu'il y a d'autres éléments vidéo ou auditif? Si cet extrait est tout ce qu'il y a, cela me semblerait un peu trop commode, si l'on peut dire. Après tout, s'il n'y a rien d'autres, cela signifierait que par le plus grand des ''hasard'' seul la partie incriminant des geth demeurent en bonne état.

Informateur stoppa le défilement de la vidéo.

-Avec votre permission, j'aimerais contacté mon équipe, opérateur Syneos. J'ai toute confiance en eux. De plus, il m'est possible de leur donner un premier point de rendez-vous, avant leur départ de Rannoch et de le changer quand ils seront partis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Le G.I.P
Rang : Opérateur Alpha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t1636-journal-de-bord-syneos#21304


Oeil du Rêve
Messages : 879

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Dim 12 Avr 2015, 18:33







« Non, il y a bien d'autres extraits, mais aucun nous permettant d'avoir un visuel aussi net de la menace. C'est en effet encore trop peu pour affirmer nos données et trop peu commode pour ne pas affirmer l'hypothèse de la vidéo trafiqué. »

Après avoir éclaircis les doutes de son ancien élève, un à un les meneurs d'équipes répondirent par l'affirmative à on interrogation. L'opérateur de mission ne pouvait espèrer meilleur réponse même si la prudence était encore persistante. Lorsque Informateur voulu impliquer son équipe à cette mission d'investigation, Syneos hésita. Amener d'avantage de monde pourrait réduire leur discrétion mais augmenter leur possibilités et leur efficacité en cas de conflits de force majeur. Cela pouvait aussi augmenter le risque de présence d'une taupe, même au coeur du CFSI. Syneos voyait cependant une alternative à ces problèmes, afin d'éviter une perte de temps à vérifier les dossiers de chaque membre de l'équipe d'Informateur ; temps qui leur était bien trop précieux à gâcher à l'heure actuelle.

« Bonne idée Opérateur, rassemblez votre équipe puis appliquez un faux plan de vol afin de couvrir votre destination. Cependant évitez de citer directement le véritable motif de notre déploiement dans le secteur à votre équipage, je veux m'assurer de leur transparence totale. Observez leur réaction et leur comportement, même si vous leur faites confiance restez prudent jusqu'à la fin de l'opération. »

Il fit le tour de la pièce regardant la plupart des membres rassemblés ici, leur annonçant le début de l'opération officieuse :

« Maintenez les distances et les délais d'arrivées de façon aléatoire avant d'effacer vos signatures, l'Alliance ne doit croire qu'à une simple reconnaissance de notre part si ils nous repèrent. Nos transpondeurs brouilleront nos propres signatures et enverrons de fausses données sur les ladars et radars locaux. Même si nos vaisseaux posséderons des profils de vaisseaux civil tout contact visuel serait compromettant pour la mission.

Notre point de rendez-vous primaire, secondaire et d'urgence vous sont transmis sur vos Omnitech personnels, elles vous seront mis à jours via transmission SLM à votre vaisseaux si les modalités d'approche varient durant la procédure d'entrée dans le système Vamshi.
L'opération « Versatile » commence maintenant. Rassemblez vos équipes et préparez vous au signal de lancement. Nous nous retrouvons sur les lieux comme prévu. »


Il hocha la tête, signe d'un geste de détermination qu'il avait pu observer dans de nombreuses relations organiques.

« Bonne chance à tous. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 668

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   Ven 24 Avr 2015, 17:23
Informateur réfléchissait, tout en écoutant les propos de Syneos. Ainsi, on pouvait écarter la possibilité que les vidéos avaient été trafiqués. Tout du moins, on ne pouvait pas déclarer que c'était une certitude. Les enregistrements ne se limitaient pas uniquement à l'altercation entre un groupe de geths et un autre groupe composé de geths et de quariens. Toutefois, cela n'éliminait pas cette possibilité. Les chances étaient cependant réduites. Autrement, il restait à savoir si Syneos permettrait le déploiement de l'équipe d'Informateur. Le geth n'avait rien contre les hommes de Syneos, cependant il ne se voyait guère opérer avec eux sur le terrain. Il ne les connaissait pas. Donc, déjà, il ne connaissait pas leurs aptitudes et capacités. Difficile de faire confiance à quelqu'un pour effectuer une tâche, si on ne savait pas ce qu'il peut ou ne peut pas faire. Heureusement, Syneos était d'accord pour que les hommes d'Informateur soit impliquer dans cette mission. Toutefois, il devrait faire preuve de prudence et éviter de tout leur révéler. Surtout, éviter de laisser quelqu'un au GIP être au courant de leur déploiement. Ensuite de cela, l'opérateur donna les dernières instructions avant de déclarer le lancement de la mission.

Informateur fit de rapide vérification sur les données envoyer par Syneos. Ainsi, le point de rendez-vous se trouvait à être Sogelrus, une planète de la Nébuleuse Armstrong, système Gagarine. C'était parfait pour Informateur. Comme le vaisseau dont son équipe disposait était une navette, la traversée de système en système était exclu. Toutefois, prendre un relais cosmodésique et se promener dans un système planétaire était tout à fait à leur portée. Une fois son équipe prévenue, Informateur n'aurait qu'à prendre divers relais, pour brouiller les pistes, avant de rejoindre Sogelrus. Puis, de rejoindre le vaisseau de Syneos et d'y débarquer.

Le geth salua poliment son supérieur et quitta son vaisseau. Dès qu'il fut à l'extérieur, il activa son omnitech, lançant un appel à Kilick vas Nittachan, son homme de confiance au seins du commando.


-Kilick, vous me recevez?

-Affirmatif chef. Alors, vous avez pu essayer le jeu de Qasar?

-Non, trop encombré.

Cela pouvait sembler être un simple échange de parole anodine, mais ce n'était pas le cas. Avec le temps, le commando avait appris à rester méfiant sur de nombreuses chose. Ainsi, ils avaient divers codes. Dans le cas présent, toujours commencer une discussion avec une question pouvant porter sur pratiquement n'importe quoi, mais sans grande importance. Si la réponse était négative, cela signifiait que la personne appelant craignait que la communication était sur écoute. De là, il fallait ruser.

-Dommage pour vous.

-J'ai entendu parler d'un endroit où il serait possible de faire l'essai de jeux intéressants, ainsi que d'expérience diverses.

-Ah bon, chef? Où?

-Illium. Cela vous intéresse?

-Pourquoi pas. Je pourrais proposer aux autres de ce joindre.

-Bonne idée, certains coins d'Illium peuvent être dangereux.

-Vous avez un moyen de transport pour vous rendre là-bas?

-Non, mais il ne sera pas difficile de négocier pour en avoir un.

-On se retrouve là-bas.

La communication fut coupée. Parfait, le reste du commando serait prévenu de se présenter. De plus, il prendrait le vaisseau de leur équipe pour rejoindre Illium, sans oublier de venir armer. Une fois qu'il serait réuni, Informateur ferait un rapide briefing de la situation, du moins, les informations qu'il pourrait laisser couler.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Discussions entre synthétique et semi-organique [PV Syneos et Edgar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Bulle locale :: Citadelle-