AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 CODEX : NÉBULEUSE DU SABLIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2200
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: CODEX : NÉBULEUSE DU SABLIER   Lun 26 Jan 2015, 13:16


- Zone Stellaire -
NÉBULEUSE DU SABLIER

Cette zone stellaire délaissée par le reste de la galaxie sert de repaire pour certains gangs, dont les Soleils Bleus qui gardent toujours leur vaisseau pénitentiaire, le Purgatoire II, en orbite près de Zanethu, où l'on peut retrouver des épaves de vaisseaux pillés et échoués sur la surface.

Le Relais du Sablier se situe dans le système Osun


SYSTÈMES STELLAIRES DE LA ZONE




LA CARTE GALACTIQUE



FARYAR

Etant l'un des systèmes comprenant plus de cinq planètes, Faryar possède une variété de planètes impressionnante.

Planètes du système :

- Quarem : Planète brûlante toute proche de son étoile, Quarem a subi au cours de son enfance géologique un bombardement incessant de comètes et d'astéroïdes. Ces collisions se sont progressivement raréfiées à mesure que le système se stabilisait et Quarem est aujourd'hui un astre mort sur le plan géologique. Son atmosphère d'azote et d'hélium est particulièrement épaisse en raison de la présence de métaux lourds qui rendent le noyau de la planète extrêmement dense. Malheureusement, ces métaux sont inexploitables car situés beaucoup trop loin sous la surface.

- Daratar : Bien que d'anciens lits fluviaux serpentent à travers les plaines de Daratar, la photodissociation a totalement asséché la planète depuis une éternité. Il subsiste des traces d'exploitation minière, mais leurs structures de forage ont depuis été enfouies ou rongées par les tempêtes de sable récurrentes qui balaient la planète.

- Tunfigel : Découverte par les Galariens, Tunfigel (littéralement « cœur dur ») est notable pour ses gisements de platine et d'uranium. Sans surprise, l'exploitation minière robotisée y est donc l'activité principale. Bien qu'il soit possible de marcher à sa surface en raison d'une température supportable, Tunfigel est si dense que la gravité y est cinq fois supérieure à celle de la Terre. Les mineurs galariens surnomment ce genre de planète un « piège à Elcors ».

- Nephros : Néphros (littéralement « sommeil agité ») se classe parmi les « petites » géantes gazeuses. Son atmosphère d'hydrogène et d'azote génère des vents violents pouvant atteindre 350 km/h et des orages électriques (signes de la présence de vapeur d'eau) 700 fois plus puissants que ceux observés sur Terre.

- Alingon : Alingon (littéralement « trompeuse ») a été ainsi nommée par les explorateurs galariens qui l'ont découverte car les premières sondes envoyées à sa surface devinrent complètement folles. Il s'avéra par la suite que cette perturbation avait pour origine une forte concentration de périclase (magnésie) dans la croûte et le noyau de la planète. Ce dérèglement permanent des scans et des transmissions est à l'origine des rumeurs les plus folles : vaisseaux écrasés à la surface regorgeant de trésors, pirates cachés dans la magnétosphère d'Alingon, etc. En vérité, d'éventuels pirates seraient bien incapables de repérer le moindre vaisseau au milieu des interférences et devraient vivre coupés du reste de la galaxie, isolés par la magnétosphère de la planète. Alingon est également remarquable pour sa fine atmosphère de dioxyde de carbone, ses spectaculaires formations de glace et pour sa richesse en xénon, un gaz utilisé dans les propulseurs ioniques.

- Wenrum : Wenrum (littéralement « chevalier blanc ») tire son nom d'une histoire galarienne de la période romantique, dans laquelle un preux chevalier renonce à tous les plaisirs terrestres jusqu'à ce que justice soit rendue aux pauvres et aux opprimés. Elle est nommée ainsi à cause de sa surface, blanche et très réfléchissante, est principalement composée de dioxyde de titane et de glace. L'absence d'atmosphère octroie à Wenrum un albédo exceptionnel.

- Antictra : Antictra (littéralement « métal fondu ») porte ce nom en raison des cratères spectaculaires qui ornent sa surface. Riche en oxyde de fer, Antictra est régulièrement assaillie par des « fugitifs » en provenance de la ceinture d'astéroïdes toute proche. La fusion du fer sous les impacts a donné naissance à un paysage étrange et absolument unique dans toute la galaxie. Le tourisme est cependant fortement déconseillé car même les barrières cinétiques les plus puissantes ne constituent pas une garantie solide contre les fréquentes chutes de météorites.

OSUN

Ce système est empli d'histoire de la piraterie et des hommes de l'ombre. Il est toujours le QG d'une grande partie des Soleils Bleus qui se sont reconstitués autour du Purgatory II, témoignant de leur volonté à continuer l'oeuvre de leurs prédécesseurs tout en voulant imposer leur propre trace.

Planètes du système :

- Orunmila : Géante gazeuse de taille moyenne, Orunmila est suffisamment proche de son étoile pour subir de violents changements de température entre le jour et la nuit. Les courants de convection et les orages ainsi créés animent en permanence son atmosphère d'hydrogène et d'hélium. Il est possible de s'approcher de la planète pour se ravitailler en hélium-3, mais il s'agit d'une opération risquée réservée aux vaisseaux les plus robustes. Plusieurs vaisseaux ont été perdus lors de cette opération. Orunmila est située dans le système solaire interne, une zone où les géantes gazeuses ne se forment habituellement pas. Pour de nombreux chercheurs, elle serait en fait une planète extrasolaire capturée par le puits de gravité de son étoile.

- Purgatory II : Tout comme son prédécesseur, le Purgatory II est un vaisseau-prison de haute sécurité appartenant aux Soleils Bleus. Il y a 30 blocs sur le Purgatory. Dans chaque bloc, se trouve de nombreux prisonniers indépendantes pouvant être déplacées à volonté via un réseau de pinces mécaniques. Le Purgatory II a une particularité supplémentaire, car il a été aménagé également pour être un QG temporaire des têtes du groupe mercenaire. Comme le premier, il était à l'origine un « vaisseau-arche » consacré à l'élevage de bétail. Il accueille indifféremment des prisonniers de guerre ou des politiciens sans scrupules. La rumeur prétend que les Soleils bleus revendent les détenus les plus forts ou les plus compétents aux esclavagistes butariens, mais personne n'a encore réussi à prouver l'existence d'un tel trafic. La population officielle est de 4 350 occupants, mais certains journalistes estiment que ce nombre peut tripler en période de surpopulation.

- Erinle : Érinle est un monde-éden au dernier stade d'habitabilité. Son sol est encore propice à l'agriculture, mais la biodiversité animale y a atteint un niveau dangereusement bas. Les deux espèces dominantes sont une algue bleue-vert toxique et un insecte parasitaire. Les Galariens y ont installé une colonie pour tenter de rétablir la biodiversité, qui commence à porter ses fruits, les Moissonneurs ayant aidé un peu. L'exploitation des ressources minières reste cependant rentable et le spatioport d'Érinle ne désemplit pas, ravitallant de nombreux vaisseaux des Systèmes Terminus.

- Aganju : Aganju est une gigantesque planète rocheuse dotée d'une mince atmosphère d'hydrogène et de monoxyde de carbone. Sa croûte est riche en cuivre et en platine qui fut prospectée par les colons d'Erinle, mais la gravité excessive d'Aganju (plus de 5g) rend toute exploitation minière, même robotisée, beaucoup trop coûteuse, laissant Aganju totalement inexploitée.

- Olokun : Olokun (littéralement « moisson aérienne ») est une géante gazeuse composée d'hélium et d'hydrogène. Les voyageurs en provenance d'Érinle s'y ravitaillent en hélium-3 plutôt que sur Orunmila car son atmosphère est bien plus stable.


PLOITARI

Ce système reste majoritairement inexploré puisqu'aucune expédition n'a été lancée dans ce coin des Systèmes Terminus, notamment à cause des risques encourus.

Planètes du système :

- Aïgela : Planète naine, elle n'a pour l'instant été observée que par des sondes spatiales. C'est une petite boule rocheuse dénuée de vie et dotée d'une fine atmosphère de dioxyde de carbone et d'oxygène. Très riche en aluminium, Aïgéla est une planète de faible densité et à faible gravité.

- Zanethu : Zanéthu est probablement un monde au stade « post-éden » dont la présence de calcaire dans les roches sédimentaires semble indiquer une activité tectonique et une vie végétale à un stade antérieur de son histoire. Les nuages de neige et de poussière qui encombrent son atmosphère bloquent une partie des rayons de son étoile et sont peut-être à l'origine d'une extinction de masse. Sa gravité de surface et sa température moyenne sont adaptées à la plupart des espèces intelligentes.

- Synalus : Contrairement à sa voisine Zanéthu, les sondes indiquent que Synalus est une planète pour le moins hostile. Le mélange argon-hydrogène qui constitue son atmosphère est en effet totalement impropre à la vie, bien que la présence de borax en surface, présent également dans son noyau, laisse à penser que la planète fut autrefois recouverte d'eau.

- Thégan : Thégan complète le trio de planètes uniquement explorées par des sondes dans ce coin reculé de la galaxie. Boule de glace relativement riche en étain, Thégan possède une atmosphère ténue contenant des traces de monoxyde et de dioxyde de carbone. La planète émet parfois d'étranges radiations dont l'origine est encore incertaine : présence d'éléments radioactifs ou réflexion de radiations stellaires en raison de l'albédo élevé de la surface ? Le mystère reste entier.

SOWILO

Le système Fathar abrite la planète Hagalaz, qui servait de QG au Courtier de l'Ombre.

Planètes du système :

- Uruz : Planète rocheuse massive possédant une atmosphère étouffante d'azote et d'argon, Uruz a une croûte riche en silicates d'une densité relativement faible. Elle a été royalement ignorée par les explorateurs galariens qui ont cartographié ce système pour la première fois.

- Kénaz : L'atmosphère ténue de Kénaz est composée majoritairement de méthane et d'hélium. Les explorateurs galariens qui ont découvert ce système ont établi ici une petite exploitation minière de nickel et de chrome, utilisés pour la fabrication d'aciers inoxydables.

- Hagalaz : Monde-éden de second rang largement ignoré par la communauté galactique, c'est une expédition minière galarienne qui a découvert la planète avant d'en être rapidement chassée manu militari par le crime organisé. Les droits d'exploration d'Hagalaz ont ensuite été vendus au plus offrant, entraînant une explosion des implantations de colonies minières dans les années 2000. La plupart de ces exploitations ont été abandonnées après la découverte d'autres planètes aux ressources plus accessibles.
Bien qu'Hagalaz ait une atmosphère azote-oxygène capable d'accueillir la vie, sa période de rotation est tellement plus lente que celle de la Terre que le jour et la nuit durent 98 jours terrestres. La chaleur intense sur une face de la planète et le froid extrême sur l'autre provoquent des orages violents lors des levers et couchers de soleil. La flore et la faune d'Hagalaz ont donc développé leur capacité à survivre à des cycles de glaciation, d'inondation, de chaleur extrême et de changements de pression atmosphérique vertigineux. Le biotope local est largement inexploité par le secteur des animaux de compagnie exotiques, car les conditions de vie adéquates sont très difficiles à recréer pour le consommateur lambda.

- Ansuz : Planète rocheuse massive, elle était autrefois exploitée par un consortium de firmes de robots mineurs, jusqu'à ce qu'une cascade d'accidents et d'actes de sabotage coûte la vie à des centaines d'ouvriers et finisse par les amener à fuir la planète. Malgré de nombreuses accusations lancées contre les corporations minières et plus d'une douzaine de procès, l'opinion générale estime que les vrais coupables n'ont jamais été retrouvés.

- Thurisaz : Géante gazeuse hydrogène-hélium, elle possède une structure de ravitaillement en hélium-3 automatisée pour les vaisseaux marchands. Sur le métal de la station on peut lire l'inscription galarienne suivante : « self service ».

- Isa : Isa, planète constituée de roche et de glace, possède une fine atmosphère de méthane et d'éthane. L'exploitation de ses dépôts de borax, en grande partie piégés sous la glace, n'a jamais été jugée suffisamment rentable, notamment depuis la mise à disposition de sources alternatives et de substituts synthétiques.


DESTINATIONS


Pour visiter une des destinations ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur l'un des lieux afin de passer en vitesse SLM et les explorer !

-| Objets stellaires |- :
-| Retour au Secteur |- : Secteur 2 - Systèmes Terminus
-| Retour à la vue globale |- : Galaxie - La Voie Lactée




Éteindre la musique






Revenir en haut Aller en bas
 

CODEX : NÉBULEUSE DU SABLIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Nébuleuse du Sablier-