AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 CODEX : FAILLE DE CALESTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2142
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: CODEX : FAILLE DE CALESTON   Sam 07 Fév 2015, 15:36


- Zone Stellaire -
FAILLE DE CALESTON

Zone stellaire colonisée principalement par les humains, la Faille de Caleston est intéressante pour les traces d'anciennes civilisations ayant notées l'existence des Moissonneurs sur Caleston. On trouve aussi l'Eldfell Ashland Energy, corporation minière humaine d'extraction d'élément zéro ou d'hydrogène.

Le Relais Caleston se situe dans le système Balor

SYSTÈMES STELLAIRES DE LA ZONE

LA CARTE GALACTIQUE



AYSUR

Aysur est principalement connu pour Agnin, planète aux hautes températures et Arvuna, la planète océanique, prouvant que des planètes aux biotopes opposés pouvaient se situer dans un même système.

Planètes du système :

- Agnin : Planète fournaise, Agnin se distingue par une couleur vert pâle due à ses nuages de méthane et de dioxyde de soufre. Le SO2 rejeté par l'activité volcanique retombe dans les couches supérieures de l'atmosphère sous forme d'acide sulfurique, qui s'évapore toutefois avant d'atteindre la surface. L'environnement implacable d'Agnin a découragé toute exploration hormis par sondes interposées.

- Shasu : Shasu est une planète naine qui aurait été éjectée d'Agnin à la suite d'un impact colossal avec un autre objet de la taille d'une planète. À l'époque, Agnin était recouverte en quasi-totalité par un océan de magma et la roche liquide était disséminée dans l'espace où elle subissait pendant des millions d'années un processus d'accrétion et de refroidissement. Toujours selon la théorie, Shasu gravitait alors autour d'Agnin, mais fut ensuite entraînée par les puits de gravité d'autres planètes, Dranen notamment.
Aujourd'hui, Shasu est relativement tempérée et retient une atmosphère légère à base d'hydrogène et d'hélium. Elle représente une halte de choix pour les stellaires qui profitent de son atmosphère pour se ravitailler. La composition de sa croûte est analogue à celle d'Agnin, soit une teneur en soufre élevée.

- Dranen : Géante gazeuse hydrogène-azote de grande taille située à la limite du système solaire interne, Dranen est célèbre pour ses tempêtes spectaculaires. Il existe au moins trois « taches » persistantes (en l'occurrence des tempêtes cycloniques et anticycloniques) en activité depuis plus de 544 ans, soit nettement plus que la grande tache rouge de Jupiter. De ces taches, la plus grande, l'Ishna, maintient en permanence un diamètre équivalant à trois fois celui de la Terre.
Sur les 44 lunes que comporte Dranen, deux présentent un intérêt tout particulier pour le Comité concilien des planètes habitables. L'une, Arvuna, est une planète présentant des formes de vie et déjà colonisée. L'autre, Alahya, est en cours de terraformation (ou plutôt d'« irunoformation », l'atmosphère étant remplacée par de l'ammoniac) pour les Volus.

- Arvuna : Arvuna, une lune de Dranen, est un monde aquatique recouvert à 90 % par la glace et les océans. À part une faune marine très abondante, Arvuna abrite sur ses îles des créatures terrestres à mi-chemin entre le reptile et le mammifère, ainsi que des arthropodes parasites et venimeux dans ses régions tropicales possédant une carapace métallique comme les formes de vie sur Palaven (dont les Turiens), capable de les protéger des rayonnements que la magnétosphère de la lune est trop faible pour absorber. Il existe plusieurs colonies humaines sous dômes blindées sur Arvuna, indépendantes du Conseil et sans intérêt pour les systèmes Terminus. (Capitale : Asa / Fondation : 2160)

- Mahavid : Mahavid est un astéroïde métallique de la ceinture très clairsemé de Nahata. Il possède d'importante quantité de nickel et de fer sous forme de kamacite. Les droits d'exploitation minière appartiennent à la T-GES Mineral Works, qui vend les ressources extraites principalement aux colons d'Arvuna. La lumière des installations est visible depuis l'orbite basse.

- Alformus : Géante gazeuse hydrogène-hélium, Alformus a subi la destruction de ses stations de ravitaillement en hélium-3 lors d'une attaque de Grow Zero, groupe terroriste antipeuplement qui voulait stopper l'immigration sur Arvuna. Un consortium de sociétés arvuniennes s'attelle actuellement à reconstruire les stations.
AVERTISSEMENT DE L'ALLIANCE : Alformus ne représente pas une priorité pour la stabilité du système Aysur. Les civils affectés aux plateformes d'hélium-3 sont avisés par la présente qu'en cas de kidnapping ou autre acte de violence, l'Alliance n'est pas tenue à une intervention militaire.

- Shir : Cette lointaine planète tellurique prise dans les glaces a été exploitée par les sociétés d'Arvuna pour les minerais qu'elle contient : des veines d'or qui servent au blindage des vaisseaux ainsi qu'à la joaillerie, et des dépôts de cobalt à destination des alliages à haute résistance à la traction. L'opération est d'autant plus rentable que la faible pesanteur facilite le processus d'exportation et que les ressources de la planète semblent loin d'être épuisées.

- Tamgauta : Planète la plus excentrée du système Aysur, la lointaine Tamgauta n'a été que très partiellement explorée. Son atmosphère à base de dioxyde de carbone a depuis longtemps gelé pour former des champs de glace carbonique.


BALOR

Balor est un système stellaire abritant le seul modèle de vie basé sur la thermosynthèse, c'est-à-dire d'utiliser la chaleur et non la lumière pour vivre.

Planètes du système :

- Cernunnos : Cernunnos est une géante gazeuse de bonne taille dotée d'une atmosphère à base d'hydrogène et d'azote. Probablement d'origine extrasolaire, elle est suffisamment proche de la naine rouge qui lui tient lieu d'étoile pour se retrouver dans son écosphère, bien que sa masse considérable empêche l'orbite synchrone qui a généralement lieu à cette portée. Si rien ne peut survivre à la surface d'une planète dotée d'une pesanteur aussi énorme, Caleston, une des lunes de Cernunnos, abrite la vie. L'hydrogène de Cernunnos est récupéré et raffiné sur Caleston en une forme métallique métastable utilisable comme combustible pour vaisseau.

- Caleston : Caleston est le plus gros satellite de la géante gazeuse Cernunnos. L'activité volcanique de Caleston, très intense, est entretenue par l'influence des marées de sa planète d'accroche. Une pluie d'astéroïdes incrusta de grandes quantités d'élément zéro dans la croûte de soufre en fusion. L'entreprise Eldfell-Ashland Energy en a fait la plus grande source de matériaux pour propulseurs dans la Travée de l'Attique, menaçant ainsi la biodiversité de la planète avec d'énormes quantités de déchets industriels toxiques. Cela a par ailleurs attiré la foudre du Conseil, qui demanda une extraction plus écologique sous peine de lourdes sanctions, chose que pris très au sérieux la compagnie. A présent que les risques environnementaux sont moindres, ils peuvent étudier la forme de vie qui y est présente.
En effet, à cause du peu de lumière solaire qui atteint Caleston, la vie végétale n'est ni issue du carbone ni de la photosynthèse. Elle est plutôt à base de silicone et de thermosynthèse, ce qui signifie que la plante a besoin de chaleur plutôt que de lumière. Ces organismes prospèrent dans les cheminées volcaniques et pendant les éruptions solaires, quand Balor, le soleil de Caleston, double ou triple son intensité lumineuse. Les habitations alimentées en oxygène ne peuvent être implantées ailleurs que sous les dômes des cités. (Colonie : multi-raciale /
Capitale : Syneu /Fondation : 1975).

- Bres : Appartenant à la ceinture de Fomor, Bres est une planète naine dépourvue d'atmosphère mais très riche en lithium, matériau essentiel pour les dissipateurs thermiques des vaisseaux et armes de poing. Une grande infrastructure d'extraction minière robotisée, téléguidée depuis Caleston, s'y est donc implantée.

- Elatha : Minuscule planète tellurique, Elatha se distingue par ses températures glaciales et son atmosphère à base d'azote et de krypton à très haute pression. Rien ne motive la visite de cette planète à la lisière de la ceinture de Fomor.

- Partholon : Grande planète composée de glace autour d'un noyau tellurique, Partholon retient quelques rares poches d'azote et de monoxyde de carbone. Sa pesanteur inexorable en fait une destination peu hospitalière et proscrit la plupart des activités minières. De par sa proximité orbitale avec le relais cosmodésique local, elle servira pendant quelques années d'assistance gravitationnelle pour les vaisseaux à destination ou en provenance de Caleston pour gagner en vitesse.

SOLVEIG

Surtout exploité pour ses ressources minérales, Solveig est dangereuse à cause de la piraterie qui voit une augmentation significative mais également par son étoile qui peut se changer en géante rouge prématurément.

Planètes du système :

- Surtur : La désertique Surtur est une planète de petite taille mais très dense, située à proximité de son étoile. Elle ne retient plus que quelques poches d'atmosphère azote-monoxyde de carbone, ce qui lui garantit quand même une température plus douce que les planètes similaires d'autres systèmes. L'extraction minière robotisée s'y est révélée lucrative car Surtur a développé des dépôts non négligeables de béryllium et de palladium.

- Sinmara : Sinmara, la lune de Surtur, sert depuis bien des générations à surveiller son étoile Solveig. L'absence d'atmosphère garantit en effet une observation sans crainte d'interférence, ce qui est capital à ce stade dans la mesure où l'étoile menace de se transformer prématurément en géante rouge.
En prévision du jour où sera promulguée l'alerte critique, les balises de transmission du système accordent une priorité maximale au canal Extranet de la station scientifique sur Sinmara. Il est pourtant peu probable que ce signal parvienne à franchir les interférences magnétiques d'une étoile en cours d'éruption, mais cette disposition tient surtout du symbole politique et de la volonté d'apaisement. (Colonie actuelle : humaine / Habitat principal : Trundholm / Fondation : 2044).

- Thrivaldi : Les stations de ravitaillement en orbite autour de la géante gazeuse hydrogène-hélium Thrivaldi fournissent de l'hélium-3 aux bâtiments commerciaux en visite dans le système. Elle dispose de neuf lunes connues et de nombreux objets de plus petite taille dans ses anneaux.
RECOMMANDATIONS AUX VOYAGEURS : les stations de ravitaillement de Thrivaldi ont fait récemment l'objet de plusieurs raids pirates. Les auteurs n'ayant pas été appréhendés, il est déconseillé de s'y rendre.


TALAVA

Ce système stellaire est étroitement surveillé par les forces armées Turiennes qui n'hésiteront pas à tirer à vue si les vaisseaux entrant dans le système ne déclinent pas rapidement leur identité.

Planètes du système :

- Aitarus : Cette grande planète tellurique en orbite autour d'une étoile de classe F est sans cesse soumise aux radiations, à une pesanteur élevée et à une forte activité tectonique. Sa croûte est composée en majorité de silicates sans grande valeur. Il est déconseillé de s'y rendre.

- Kaushus : Célèbre pour sa spectaculaire Caldeira de l'infini, Kaushus est une planète jeune, très active aux niveaux tectonique et volcanique. Avec pas moins de neuf supervolcans capables de déverser au moins 1 000 kilomètres cubes de magma non véhiculé chacun, Kaushus a transformé son atmosphère en un voile noirâtre et subira sans doute un assombrissement global pendant encore au moins une décennie. Bien qu'une grande partie de la surface ne soit pas plus dangereuse que sur les autres planètes en orbite intérieure, cette activité tectonique particulièrement intense a valu à Kaushus une mauvaise réputation et découragé toute exploitation des ressources.

- Maitrum : Petite planète tellurique avare en ressources, Maitrum abrite les centres de détention et d'interrogatoire à haute sécurité des forces armées turiennes. Les températures y sont suffisamment élevées pour empêcher toute évasion sans combinaison étanche, mais suffisamment basses pour ne pas entraver la construction de bâtiments supplémentaires.
Sur les 500 000 et quelques prisonniers détenus sur Maitrum, seul un nombre infinitésimal est parvenu à s'échapper ne serait-ce qu'un instant. Le personnel carcéral dispose de ressources calculées au plus juste et est logé dans des habitats préfabriqués. L'affectation-type ne dure que deux ans avant d'être muté à un poste moins stressant.

- Taitus : Désert de sels potassiques blanchâtres et d'oxydes ferreux rougeâtres, Taitus est suffisamment distante de son étoile pour que sa température en surface soit tolérable. Bien qu'elle ne retienne qu'une très faible atmosphère à base de dioxyde de carbone et d'oxygène, elle reste suffisamment vivable pour que les criminels des systèmes Terminus en fassent leur base d'opérations. Des patrouilles turiennes sillonnent parfois la zone au cas où les criminels locaux se prépareraient à faire évader leurs collègues détenus sur Maitrum.
RECOMMANDATIONS AUX VOYAGEURS : des vaisseaux non immatriculés ayant été repérés à proximité de Taitus, il est déconseillé de s'y rendre.


YAKAWA

La seule chose notable dans ce système, en dehors de la colonie Volus, est sans doute la plus petite lune la plus active tectoniquement, Sumiko, en orbite autour de Nambu.

Planètes du système :

- Sakata : Véritable fournaise, cette immense planète semblable à Vénus se distingue par sa magnétosphère active, ses conditions météorologiques éprouvantes et la destruction ou le dérèglement systématique des sondes spatiales venant l'analyser. L'atmosphère dense de Sakata est principalement composée de dioxyde de carbone et de sodium. Sa surface, quant à elle, est constituée d'oxyde de calcium. Sa magnétosphère laisse penser que le noyau est riche en fer mais la pesanteur élevée rend toute évolution quasiment impossible.

- Nambu : Nambu, géante gazeuse hydrogène-hélium, possède un vaste anneau pour seulement 20 lunes, ce qui est peu pour une géante gazeuse. Sumiko, dont la surface est extrêmement accidentée, est la plus petite lune tectoniquement active de la Voie Lactée. Les voyageurs se rendant sur Maskawa se réapprovisionnent généralement sur les plateformes de ravitaillement de Nambu.

- Maskawa : Planète tellurique dense, Maskawa est dotée d'une atmosphère lourde à base de méthane et d'ammoniac. Elle ressemble énormément à la planète d'origine des Volus, Irune, lorsque la vie commença à s'y développer il y a plusieurs milliards d'années. De ce fait, l'académie Ten-Clan, une grande université volus, organise des congrès à la surface de la planète. Mais malgré les moyens déployés pour assurer la sécurité des étudiants et des professeurs, les pirates, les trafiquants d'organes et les esclavagistes des systèmes Terminus savent que ces érudits constituent une monnaie d'échange facile... Cela ne fait que renforcer l'image de marque de l'académie, et les scientifiques se rendant à un colloque sur Maskawa sont hautement considérés.
(Colonie : Volus / Capitale : Sahime / Fondation : 2098)

- Karumto : De taille comparable à la Terre, enveloppée d'une brume imperméable composée de dioxyde de carbone et de cendre, Karumto est une planète impitoyable. Séismes, gaz volcaniques et linceuls de poussière ont découragé toute tentative de colonisation à grande échelle. Sa croûte sulfureuse n'a encore révélé aucune ressource de valeur.

- Kobayashi : Géante gazeuse hydrogène-hélium, Kobayashi est dotée d'un anneau modeste. Ses plateformes de ravitaillement sont dans un état de décrépitude avancé et ce qui était autrefois des zones d'habitation sur ses lunes ne sont plus que ruines. Par conséquent, Kobayashi a attiré Vortchas, Krogans, et autres rebuts de la galaxie. Menant une existence fragile, sans aucun monde-éden pour subvenir à leurs besoins, ils vendent de l'hélium-3 et des déchets recyclés pour survivre. Les personnes qui ont été enlevées sur Maskawa atterrissent souvent ici, qu'ils soient libres ou mis en vente auprès d'esclavagistes.
RECOMMANDATIONS AUX VOYAGEURS : les autorités policières de Maskawa sont très claires : leur champ d'action ne s'étend pas à Kobayashi. Un nombre non négligeable de signaux de détresse nous sont parvenus à moins d'un million de kilomètres de la planète. Les transits civils sont fortement déconseillés.


DESTINATIONS


Pour visiter une des destinations ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur l'un des lieux afin de passer en vitesse SLM et les explorer !

-| Objets stellaires |- :
-| Retour au Secteur |- : Secteur 1 - Travée de l'Attique
-| Retour à la vue globale |- : Galaxie - La Voie Lactée




Éteindre la musique






Revenir en haut Aller en bas
 

CODEX : FAILLE DE CALESTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Travée de l'Attique :: Faille de Caleston-