AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Ta voix, mon vent nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : L'orphelinat des Ombres
Rang : Ardat-Yakshi
Voir le profil de l'utilisateur


Nuit blanche
Messages : 600

MessageSujet: Ta voix, mon vent nocturne   Ven 13 Fév 2015, 11:16
Intervention MJ : Non Date : Janvier 2198 Romance
Kyreshorl Venterra
Ta voix, mon vent nocturne



Ta voix


Mon vent nocturne

   



Rencontre


Ces soirées jet set et autre personnes de haute sociétés n’avaient absolument rien à faire dans sa vie à l’exception d’un petit détail, 85% de péchés. Oui, 85% de ces gens étaient des raclures, des mafieux, des manipulateurs et autres escrocs, d’une certaine façon elle était parfaitement dans son environnement si ce n’est qu’elle n’était pas du genre à s’exhiber en public, elle était tout à fait modeste à côté de ces gens-là. De plus elle aimait s’incruster parmi la haute, habillée de cette splendide robe noire trés finement décorée de mauve et munie d’une capuche légère et large, une robe au prix exorbitant. Elle se l’était faite offrir par un imbécile de fils a papa qu’elle n’eut aucun mal à charmer quelques jours plus tôt. Ce soir était une soirée à thème, un bal masqué, une tradition humaine visiblement qui avait plu à la haute de la galaxie entière. Un thème qui avait grandement facilité son entrée. Cependant elle n’avait eu de but autre que son plaisir personnel a se mêler parmi ces enfoirés fortunés, rien d’autre jusqu’au moment où, elle aperçut cette grande asari seule sur un balcon, il ne faisait aucun doute qu’elle était asari. Sa robe rouge aux ornements dorés laissait de grandes ouvertures laissant apparaitre sa peau bleutée et elle ne portait pas de capuche derrière son masque. Elle sortit et se mit à sa hauteur afin de jeter un œil au data pad que l’asari avait en main. « Elleveneth, en voilà une sombre littérature entre les mains d’une dame si colorée. » Avait-elle prononcé d’une voix douce au ton grave en se tournant vers celle-ci.
« Il est vrai que ses récits sont intrigants et agrémentés d’une certaine violence mais.. » Quelle voix magnifique, elle marqua une pause cherchant certainement les mots adéquats pour expliquer ses sentiments.
« Ils sont envoutants, n’est-ce pas ?.. Lorsque vous commencez à les lire il vous est impossible d’en détacher les yeux, comme si.. Les lettres absorbaient votre âme. » La femme avait soudainement levé la tête vers elle, surprise. « Je n’aurai su l’expliquer aussi clairement ! C’est incroyable de rencontrer quelqu’un qui pense de la même façon. » Un large sourire fendait le visage de Kyreshorl derrière son masque. « Saviez-vous que beaucoup de monde pensent que c’est une démone des vents nocturnes ? » « Je dois avouer que je le pense aussi, c’est peut-être ce qui m’attire le plus dans ses écrits. Oh. » « hmm ? Qu’y a-t-il ? » « Vos yeux.. Sont-ils naturels ? » Kyre, non surprise mais quelque peu intriguée acquiesce d’un signe de tête. « C’est magnifique. Ils sont si clairs qu’on croirait voir une déesse. » Cette fois elle était un peu mal à l’aise, personne ne lui offrait jamais le moindre compliment, tout particulièrement physique, mais voilà que cette femme certainement plus âgée qu’elle, attirée par ce que tout le monde fuis, lui disait toutes ces belles paroles.


Charme


La soirée avait été des plus agréables, elles étaient restées sur ce même étroit balcon caché par des rideaux. La vue était prenante, elle donnait sur Nos Astra toute éclairée de nuit. Elles avaient discutés sans relâche autour de nombreux verres et avaient même finit par retirer leurs masques. Alors que Kyreshorl jouait un rôle parfait et jouait du charme ou de son don de démone, son interlocutrice asari elle, dévoilait peu à peu sa vie prise d’une confiance trop excessive envers sa congénère. Une jeune femme multimilliardaire qui était propriétaire d’un laboratoire de recherche et production de technologie furtive du nom de C-Cloak inc. Rien que ça, Kyre n’en croyait pas ses oreilles bien qu’elle gardait un visage de marbre elle se demandait à quel point une femme si puissante avait-elle pu être si naïve, mais au fur et à mesure de conversation elle chassa ces réflexions de son esprit, elle était peut-être naïve et quelque peu étrange, mais aussi et surtout intéressante, charmante même..


Romance


La femme avait insisté pour la revoir de temps en temps, Kyre lui offrit son adresse extranet sous un faux nom, Galatea T’Flora. Et dès le lendemain matin, La milliardaire du nom de Valena T’Kleos lui avait envoyé un message emplis de tout un bla-bla admiratif sur la précédente soirée que Kyre ne s’intéressa pas à lire et lut seulement l’heure de son rencard, ce soir dans un restaurant de luxe des beaux quartiers qu’elle eut accepté seulement lorsqu’elle vit « Je t’invite » à la fin du message.
Elle détestait porter une robe mais, il semblerait qu’elle n’ait pas le choix pour se rendre la haut, elle passa commande via extranet, quelque chose de correct peu voyant et peu onéreux. Le soir lors de l’ascension en élévateur jusqu’au dernier étage de la tour elle se demandait pourquoi exactement elle continuait de la voir. Pourquoi n’avait-elle que peu hésité avait-elle été charmée ? Que voulait-elle faire d’elle ? Finir dans son lit et la tuer comme toutes les innombrables autres ?
La voix automatisée annonça « Dernier étage, restaurant La Romance des Dieux, bon appétit. » Une fois de plus le moment fut agréable bien qu’elle eut droit à une remarque sur sa robe de qualité médiocre. Après le repas, Kyre fut presque forcée de la suivre dans de nombreuses boutiques à essayer maintes robes et ensembles hors de prix que Valena achetait sans même regarder les prix, et la pauvre démone n’osait même pas imaginer le total de toutes les dépenses. C’était étrange, elle se sentait comme un pantin qui suivait bêtement son maitre qui tirait les ficelles. Elle suivait cette femme sans broncher, sans refuser ses petits caprices, sans comprendre ce qu’il se passait, ni pourquoi, cependant elle avait appris quelque chose sur elle qui pouvait être en partie la cause de la naïveté de Val, elle était seule, sans famille ni amis.
Le deuxième rencard avait été légèrement plus calme, composé de simples balades, dégustations de friandises et autres spécialités asari, Valena se faisait de plus en plus proche et entreprenante alors que Kyre elle, Ou Galatéa dans le contexte, ne savait pas trop quoi faire elle était même légèrement inquiète par ce manque de contrôle sentimental.


Possession


Après de nombreux rendez-vous, Valena ne cachait presque plus son intérêt pour sa chère Galatéa et Kyre se sentait sombrer dans un brouillard sentimental sans issue, elle acceptait et refoulait ses sentiments sans vraiment savoir quoi faire. Elle avait suivie Val dans un parc, il était assez tard les lumières étaient allumées et tout le monde ou presque commençait à rentrer chez eux. Elles prirent place sur un muret. « Galatéa, y a-t-il quelque chose que tu aimerai ? » Kyre réfléchit un bref instant « Un vaisseau, discret et rapide pour aller ou je veux quand je veux, à l’ abri des regards.. » « ho.. Je vois » « Tu sembles perplexe. » Val secoua légèrement la tête négativement. « Je vois... » Un long moment s’écoula dans un silence complet, puis Valena pris le bras de Kyre, se serra contre elle et posa sa tête sur son épaule. « Dis... Si un jour tu as ce vaisseau comment voudrais-tu l’appeller ? » Kyre sourit. « Galatéa bien sûr, car il serait mien. » Val sourit puis resta silencieuse pendant une longue minute. « Et.. Si.. Si tu obtiens ce vaisseau, m’emmènerait-tu visiter la galaxie ? » « Évidement oui. » Kyre fut très surprise de sa propre réponse, elle l'avait lancé sans même réfléchir, elle venait soudainement de comprendre pourquoi elle ne contrôlait plus rien, cette femme avait certes été complètement manipulée par ses pouvoirs d’Ardat-Yakshi, elle lui avait rendue la monnaie de sa pièce de la façon la plus naturelle possible Kyre s’était fait avoir, elle avait succombé aux charmes de cette simple personne et il était maintenant trop tard pour elle. « Galatéa.. M’offrirais-tu les étoiles en échange de ce vaisseau ? Je voudrais rester avec toi pour toujours ». Kyreshorl resta silencieuse un instant, puis se tourna vers Valena et la pris dans ses bras, elle l’embrassa tendrement, c’était son premier baiser sincère. Elle la regarda dans les yeux, savourant cet instant, puis ses deux beaux yeux, l’un vert émeraude l’autre bleu ciel devinrent noirs. « Quand j’entends ta voix, c'est comme entendre les vents nocturnes. Tu es si délicate, je n’ose te toucher tant tu me semble être porcelaine. Je t’aime et je te hais tant tu as si impitoyablement heurté mon cœur. Alors.. Je t’offrirais les étoiles, si tel est ton souhait en échange de ta promesse, et tu resteras alors à mes côtés, à jamais. »



 





A suivre.




Kyre:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Ta voix, mon vent nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Nébuleuse du Croissant :: Illium-