AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Telhius sharkan Reborn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie Turienne
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 272

MessageSujet: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 03:49
Registre Galactique des espèces
Telhius/ Sharkan

   
Informations primaires

   
Sexe :Homme
   Race :Turien
   Âge : 30 ans
   Faction : Hiérarchie Turienne
   Poste / Grade : Lieutenant-Commandant
   Parenté : Père : Mort - "Aveius Sharkan"
                                               Mère : En vie - "Elvea Sharkan"
                                               Frère/soeur: En vie - "Nethis Sharkan"
                                               Frère/soeur: En vie - "Miria Sharkan"
   Situation maritale : Célibataire
   Planète d'origine : Palaven - Capitale Cipritine
   


   
Histoire

   
Le 14 Novembre 2170 est le jour qui vit la naissance de Telhius. D'un père officier logistique et d'une mère commerçante. L'enfance de Telhius ne fut pas différente de celle des autres jeunes Turiens. Même si il n'était pas dur de côtoyer la vie militaire chez les turiens, il la vie d'un peu plus près en restant presque tous les soirs une heure avec son père sur les docks de la capitale jusqu'à l'heure de la débauche. En tant qu'officier logistique son père gérait l'approvisionnement des transporteurs faisant le chemin entre les différentes stations en orbite autour de Palaven ainsi que la lune.

Ce quotidien fût à quelque chose près le même jusqu'en 2185, l'année ou le jeune turien fit son service militaire obligatoire évidemment afin de progresser dans l'état civil. Après quelques mois de formations classiques aux armes bien que nombres d'entre eux avaient déjà tenus une armes( il faut préciser que notre sergent instructeur nous enseigna le combat à l'arme blanche, dans un esprit de noblesse, c'est alors que nous apprenions les rudiments du combat à l'épée, chose utile au temps des omni-lames au final, cette invention avait redonné tout son charme à la formidable escrime turienne). On décida de l'affecter à un groupe d'artilleurs anti-aérien. Il fit là, la rencontre d'un de ses meilleurs amis. L'un des seuls encore en vie en 2200 tout du moins. Dentar Gemnus, un gamin vif d'esprit et à l'humour affûté qui cherchait toujours à procurer à son unité plus de rations supplémentaires que ce dont elle avait droit. Au départ il faut avouer, l'ambiance parmi les jeunes artilleurs était à la déception, chacun rêvait d'entrer dans une légion de "combattants"  car oui, les autres, les chanceux qui étaient dans des groupes d'infanterie étaient de ce fait, dans des légions aux antécédents bien plus grands et à l'histoire bien plus remplie d'honneurs et de légende. Qu'avions nous à raconter sur notre groupe ? Sur notre histoire ci ce n'est que la défense orbitale de Palaven était... intéressante. Encore nous n'étions pas chargé de la maintenance et du calibrage des gros canons interplanétaire non ! Des DCA moyenne, faites pour abattre une force ennemis déjà dans l'atmosphère de la planète. Certes nous étions "utiles" en ce temps de paix. Que les esprits me gardent d'avoir eu cette pensée à cette époque.

Comme je le disais, que les esprits me gardent, deux ans plus tard, l'année fatidique, tragique même que connue la galaxie frappa de plein fouet Palaven. Nous allions apprendre à ne faire qu'un plus que jamais nous autres Turiens." Après ça, n'importe quelle bataille nous semblera gagner d'avance je pense." cette phrase fût prononcée par l'un de nos camarades deux jours avant sa mort. Nombres d'entre nous n'ont pas vécus assez longtemps pour l'entendre dire ça. Quoi qu'il en soit, les moissonneurs débarquaient sur la planète et nous avions l'occasion d'ouvrir le feu pour la première fois sur une vraie cible. A l'entrainement nous trouvions nos armes ridicule mais lorsque les premiers "chasseurs" des espèces de drônes arrondis nous tombèrent dessus en tirant à tout va sans compter les moissonneurs eux mêmes, nous fûmes content de trouver ces petits calibres agiles à notre portée. Les heures assourdissantes passées à entendre le feu sortant de la bouche du canon m'avait semblé des jours. Ces heures furent elle des minutes car oui, c'était évident, nous autres, postes anti-aérien avions été pris pour cible assez rapidement et c'est dans la panique que nous fuyions une invasion de troupes au sol tuants tout ce qu'elle voyait. Je me rappel une fraction de seconde voir notre canon exploser en miette et ses artilleurs voler en éclats. Ils nous avaient dit "lâches" et avaient braqués l'anti-air sur les nouveaux arrivants, le nombre dépassant la puissance de feu cette fois ci visiblement. Il me faudrait des terra et des terras d'holo-enregistrement pour vous raconter la guerre dans ses détails c'est pourquoi après le récit de ses quelques minutes de combats je vais essayer de ne pas m'étaler plus sur cette année. Il faut savoir qu'avec les survivants, regroupés un peu partout nous avions resistés des jours et des nuits durant à travers les décombres de la capitale jusqu'à fuir dans une vieille base abandonnée dans les montagne d'argent de Palaven. Nous avons été retrouvés la bàs et chassés encore une fois. Ce cirque de fuites, combats, victoire, mort et défaites a duré pendant plusieurs mois jusqu'à la défaite des moissonneurs, un jour béni et je pense que les historiens n'exagéreront pas en disant que "l'esprit de Palaven s'est levé" ce jour là. Le cris de victoire s'élevant partout sur la planète avait dû réveiller nos morts et nos ancêtres pour célébrer ce jour et des jours de "fêtes" avaient suivit, ça c'était l'euphorie, ensuite vinrent les problèmes. La réalité recouvrant ses droits, les ruines, les cadavres, les problèmes en général et surtout, les Krogans bloqués chez nous pour quelques mois au moins même si l'extraction commença rapidement, elle fut abominablement longue.

Ma génération de soldats Turien n'avaient que dix-sept, dix-huit ans, elle en paraissait trente après cette quasi année de conflits perpétuel. Elle avait connu le pire et s’apprêtait à rétablir le meilleur. Il faut dire que l'esprit de mes camarades et le mien aussi était gonflé de patriotisme et nous nous croyions presque invincible par moment. Ce sentiment cachait en réalité la faiblesse que cette guerre avait ouverte en nous, nous étions réduis à un tas de cendres et nous le voyions tous les jours, toutes les minutes, les restes de la Hiérarchie, de Palaven. Quoi qu'il en soit, le travail occupa rapidement nos esprits, il fallut bosser main dans la main pour remettre la planète en état au plus vite et au mieux.

Trois ans plus tard, en 2191, j'étais depuis déjà deux ans dans une nouvelle unité. Une unité d'infanterie "marines" si je puis dire. J'ai été affecté à la sixième flotte Turienne. Une flotte lourdement armée et blindée de cuirassée ! Enfin avant la grande guerre bien évidemment. Je ne connais pas l'état entier de nos forces, mais je pense que la sixième flotte reste encore en tête du classement de nos armées. J'étais Caporal dans une section d'infanterie à bord du "Valeureux" sous les ordres du capitaine Felchor et de façon plus direct, sous les ordres du Lieutenant Kimbree dirigeant notre unité de sept soldats.

Hormis des missions logistiques et de transports, notre vaisseau n'avait été affecté à aucunes missions de combat depuis la grande guerre. Le croiseur en était d'ailleurs un rescapé. Enfin, cette année là, nous faisions parti de la présence militaire turienne sur la citadelle. Une sale affaire dont les médias n'ont jamais révélés certains détails. Quoi qu'il en soit les humains furent sur ce coups de véritables connards, les troupes Humaines laissèrent passer en premier lieux nos hommes sans trop leurs porter assistance et ce n'est qu'après quelques réglements de comptes entre "hauts" qu'ils se décidèrent à bouger. Je me rappel y avoir rencontré un commandant de blindés humain, le commandant "Patton", un homme bon qui avait ce jour là fini calciné dans son char laissant le commandement direct à un abruti sans nom qui ordonna le bombardement des dernières fortifications vorchas à l'aide d'obus chimiques tuant par la même occasions des soldats de l'alliance et de la hiérarchie dont les filtres à oxygène avaient été brisés plus tôt par une attaque kamikaze. Sans parler du fiasco humain avec ses aéronefs piégés ridiculement par des câbles tirés au dernier moment par nos ennemis.
Ce jour là, dans les décombres d'une maison je rencontrais une jeune humaine du nom de Zoya.... Zoya Ivanek je crois, elle ne me dit pas bien ce qu'elle faisait ici mais sur mes conseils elle rejoint l'arrière des combats et se fit exfiltrer avec l'une de nos navettes faisant la liaison avec les vaisseaux amiraux. De façon ironique elle était toubib et après la mort de notre médecin de terrain sur cette fichue citadelle et pour je ne sais plus quelle raisons, elle fut via dérogation affectée à notre bataillon.
Le cinquième et dixième bataillon d'infanterie épaulé du septième corps de tireur d'élite devaient approcher avec la deuxième DB humaine du dernier fortin humain regroupant certains de leurs chefs, l'ordre était l'éxécution primaire et barbare de ces personnes là. Mais la trouvaille de quelques turiens dans le complot par Kimbree et moi même firent annuler l'ordre pour qu'ils soient faits prisonniers. Je ne connais pas les détails, mais seuls les anciens savent ce qui leur est arrivés par la suite. Pour ma part, c'est après ce combat là que l'on me promu Lieutenant, Kimbree opérant déjà dans cette unité, on m'en confia une nouvelle dont le précédant sous officier avait été tué. Ainsi j'étais passé du groupe de combat Alpha au groupe de combat Bravo du "Vaillant". Ils étaient une unités de support et équipés de matériel lourd, moins proche du combat (que de quelques dizaines de mètres) et moins discret, mitrailleuse lourde, armes anti-véhicule...

La même année, mon unité fût envoyée à bord de la station Gagarine proche de la terre pour régler un problème pirate, la station avait été infiltrée alors qu'elle bossait sur un projet top-secret, nous n'en savons pas plus aujourd'hui en tant que militaire turien, mais si je cite ce jour c'est pour faire honneur à la mémoire de deux de mes amis tombés ce jour là pour sauver quelques scientifique à la morale douteuse si j'ai bonne mémoire de ce que nous avions trouvés sur les lieux... Nous avions encore une fois coopérez avec l'alliance et de très bon soldats avaient combattus à nos côtés. L'un d'eux fut même invité au mariage de Dentar quelques années plus tard, une façon de le remercier pour l'avoir tirer de là sûrement.

La routine s'empara du quotidien et les missions à haut risque se calmèrent pour les turiens. Entrainement, paperasse pour ma part avec la justice, Nethis, mon frère fut emprisonné pour trafic de sable rouge. Il faisait entrer sur Palaven des stocks de drogue vendues par des contrebandiers Butariens acheté sur Omega ainsi que sur quelques planètes des systèmes terminus.

Quelques années plus-tard en 2196, une nouvelle mission allait changer ma vie, mes responsabilités en tout cas. Les détails sont un peu flou dans ma tête, nous devions retrouver à un point X un vaisseau transporteur qui avait été attaqué il y a quelques heures par une forte concentration de mercenaires et ils y avaient laissé leur escorte. Le Vaillant s'était retrouvé mêlé à l'affaire suite à la réception de l'appel de détresse du vaisseau humain et après autorisation nous avions mis le cap sur le fuyard non loin de Féros.
C'était trop tard, le vaisseau avait été rattrapé et abattus, il s'était écrasé sur une planète dont le nom m'échappe, elle était sur la trajectoire de Féros. Avant de passer à l'action nous lancions un appel en envoyant les signatures de notre vaisseau et de celui de l'alliance aux bases policières et militaire de Féros, assez proche pour intervenir. Le temps d'intervention de ses derniers allait être trop long c'est pourquoi nous décidions d'envoyer deux navettes pleine de soldats et de matériel sur les lieux, au même moment ou le Vaillant engageait le combat avec les trois frégates Mercenaires. Seul son statut de croiseur et son courage lui permit cette folie je crois. Mes hommes et moi même avions bien eu de la chance de ne pas avoir été ciblé dans nos navettes sinon nous ne serions plus que des débris spatiaux aujourd'hui.
Sur la planète, les troupes d'eclipse (car nous avions enfin pu trouver les responsables de l'attaque) encerclait et attaquait déjà le lieu du crash. Nous savions que les humains devait livrer un artefact à Féros et pour une raison inconnue il avait intéressé les mercenaires. Après organisation entre le groupe A de Kimbree et le miens nous encerclions l'embuscade ennemis et y mettions un terme. La dernière de nos navettes arrivant avec nos médecins. Quelques dizaines de minutes nous accordèrent le répit de faire un état des lieu, le vaisseau était mort, la plus part de ses occupants aussi mais la cargaison était encore intacte et il restait des forces encore en vie.
Après avoir établie une liaison avec le Vaillant, la chance nous sourit et nous apprenions que deux frégates humaines avaient rejoint le combat dans notre camp et qu'un vaisseau mercenaire été détruit. La mauvaise nouvelle, cinq navette dont une avec un mako accrochée au fuselage allait atterrir chez nous.  
Je ne vais pas m'étendre, le combat fût couteux, à tel point que les trois quarts de nos unités furent tuée, que le commandement me revint en plein milieu de l'action et que ma vision éclaircit des évènements permit la défense du site de crash jusqu'à l'arrivée salvatrice des renforts maintenant que l'espace orbitale de la planète était exclusivement amis. Le mako avait fait des ravages et ce fut avec quelques blessures pendant la grande guerre, ma plus grosse plaie. Une explosion de roquette m'avait projeté avec une violence extrême contre une paroi brisant le bout de ma crête et broyant mon armure dans la chair. Il me fallut presque un mois et demi pour recouvrir une partie de mes blessures.
La bataille spatiale avait été rude pour le Vaillant qui avait encaissé violemment, beaucoup de modules internes avaient été touchés et des explosions au sein du vaisseau avaient bousculées sa vie en tuant nombres de membres d'équipages. Il lui faudrait une assistance moteur et un vaisseau tracteur pour le récupérer, en attendant les survivants peuvent juste se contenter de le maintenir en l'état. Le capitaine avait été tué par l'explosion d'une torpille à proton une fois les boucliers h.s, une vanne et une chambre à air avaient explosée dans la salle de commandement, la salle des moteurs s'était embrasée et il avait fallu mobiliser tout le personnel disponible pour éteindre le feu avant que le croiseur n'explose de l'intérieur.

Pour bon commandement, efficacité au combat, prise de responsabilité en combat et pour la gestion de la stabilité du vaisseau et de son équipage on me nomma quelques semaines plus tard
Lieutenant-Commandant. Toute l'équipe fut délocalisée sur plusieurs appareils pendant que le croiseur serait en réparation. On me nomma responsable d'une frégate suite à l'obtention de mon nouveau grade. Après quelques contacts et quelques bons tuyaux, on permit à Kimbree et Dentar de se joindre à mon équipe. Après nous êtres concertés, nous choisissions comme nom pour cette dame de fer, "Le Cipritine", la raison est évidente. La même année, nous célébrions le mariage de Dentar, il célébra ça en grande pompe et la cérémonie fut civile et militaire à la fois. Sa femme restait ravissante et nous nous demandions où bon sang il avait pu la dégotter... dans un bar de femme facile entre deux missions ou quoi ? Nous n'avions eu guère de temps pour ça. Il nous rappela vivement qu'il y avait des femmes dans l'armée et la sienne pour le coup avait été sur le Vaillant en tant qu'officier transmission. Autant pour nous, nous ne fréquentions pas réellement ce secteur là du vaisseau, après quoi nous le charrions là dessus.

Aujourd'hui, la situation pour Le Cipritine est plutôt calme, aucuns ordres de valeur n'est donné et les armes sont dans leurs casiers. Conformément à son ancienne mission, la sixième flotte patrouille toujours non loin de la citadelle reconquise et selon les rondes de vaisseaux, lorsque le notre n'est pas concerné nous trainons à bord de la gigantesque station où je possède dorénavant un appartement.
La hiérarchie est grande et tant que nous serons en vie elle le restera. Les hommes de la sixième flotte en font le serment.

 


   
Apparence

   
Telhius est un turien classique, d'une taille de 1m85 et d'une stature militaire il possède donc une bonne forme physique. Il possède les marquages de Palaven d'une couleur violacée. La partie arrière de sa tête voit sa crête brisée. Telhius se tient presque toujours les coudes sur les genoux et penchés en avant, ce qui lui vaut le surnom du "tendu", selon ses collègues il semble toujours aux aguets.


   
Caractère

   
Telhius est quelqu'un d'assez patriotique, il voit les défauts de la hiérarchie mais pour lui, elle se doit d'être défendue, changée peut être, révolutionnée.. peut être ! Mais dans tous les cas, il ne cautionne pas ses ennemis et encore moins ses traîtres. En dehors de ça, il est un turien assez sociable qui aime rire et qui à peut être un plaisir sadique pour le combat. Il en a des appréhension comme tout le monde mais il recherche aussi cette adrénaline que seul la balle s'éclatant sur vos cinétiques procure. Certaines de ses amis trouvent sa malsain quand d'autres le comprenne. Il est téméraire et jusqu'aujourd'hui la chance ne l'a pas lâché. Il s'énèrve facilement avec les autres officiers qui font partis de la caste de ce qu'il appel les "matheux". Dans cette caste il y met tous ceux qui commandent en parlant de leurs hommes comme des chiffres sans chercher à y voir plus loin. Souvent ce sont des officiers n'ayant presque jamais ou que trop peu servit dans la "bidasse".
Le turien malgré sa sociabilité et son envie de discuter avec les gens, il n'a pas forcément les bons mots et se retrouve de façon régulière idiot au milieu d'une conversation pour incompréhension de ses propos ou pour blague mal placée. Le mariage de son ami lui trotte aussi en tête tout en lui rappelant que le temps passe et qu'il ne fallait pas compter sur son frère pour perpétuer le nom des Sharkan. Telhius se retrouve dans un désirs de permissions et de vacances prolongées plus que jamais, les dernières années ont été de dur labeur et il a besoin de connaître les joies d'un quotidien sans uniformes d'autant plus qu'âgé de trente ans il a fini sa période obligatoire dans la Légion.  


   
Compétences / Équipement

   
Voir ce topic pour l'aide.
   
Équipement :

   Armure : Titan, Médium (légère, médium, lourde).
   Armes : Phaëton/M3 predator
 

   
Compétences :

   Militaire : niveau du combat à distance: Maîtrise Avancée  /niveau du combat au corps à corps: Combattant Moyen
   Biotique : Non
   Technologie : Omni-lame/défense
   




   
Compléments

   
Signe(s) distinctif(s) : Crête brisée
   Relations avec les autres : Amicale à la rencontre
   Des liens prédéfinis ? A priori non
   


   
Hors Personnage

   
Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) :
   Comment avez-vous connu le forum ? Ah !
   Est-ce un double compte ? C'est un compte
   Des remarques ? [Pas plus que d'hab.]

   


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Courtier de l'Ombre
Rang : Chasseur de Prime
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2550-krelek-aelos
http://www.masseffect-reborn.fr/t1449-journal-de-bord-krelek-aelos


Modérateur
Messages : 676
Crédits : Moi-même

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 07:56
Re-bienvenue parmi nous, vieille brique ! Noelman








Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Haut-Veilleur
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.net/t867-keedan-braha-n-base-de-donnees-personnelle


L'Âme et le Maître des Codex
Messages : 954

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 08:39
Re bienvenue Telhius ! Redman Tu me dois toujours un Mp Héhé Amuses-toi bien parmi nous Wink



    - L'ombre est omniprésente. Ne pas la voir ne signifie pas qu'elle n'est pas sur toi -
    Titres honorifiques:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Service de Sécurité Concilien
Rang : Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2559-tricia-pearson-agente-du-s
http://www.masseffect-reborn.fr/t2753-tricia-pearson-journal-de-bord#33954


Pro de la gachette
Messages : 5185
Crédits : Tricia

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 10:19
Rebienvenue Héhé Fishman Tu peux me croire, je vais lire ta fiche en détail :dole:


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Le G.I.P
Rang : Opérateur Alpha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t1636-journal-de-bord-syneos#21304


Oeil du Rêve
Messages : 879

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 11:30
Tel le retour ! Wink Re-bienvenue à la maison Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie Turienne
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 272

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 11:55
Merci à vous les gens ^^ !
Keed: Exaaact ! j'ai littéralement oublié ! J'espère pour la fiche qu'elle n'était pas sur mon ordi portable (volé) .
Tricia: parfait, comme ça tu verras la honte de l'alliance confère les actions de MCV.

J'espère que vous croyez pas à un retour-fake cette fois Very Happy .

Syneos: désolé pour l'autre fois avec Rhei, je n'ai pas pu revenir concrètement ^^ .


https://www.youtube.com/watch?v=AGVD9Og1pm4



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Castes du Zéphyr
Rang : Eclaireur-guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2737-memoires-d-ythaq-fi-hyasin#33544


Messages : 311
Crédits : Moi-même (inspiré d'un Raloi de DeviantArt)

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 12:50
Telhius ! \o/

Welcome back home bro' !

Faudra qu'on se refasse des parties un de ces 4. Wink


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie Turienne
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 272

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 13:28
Hoish Courtier !
Cette fois elle est postée la fiche Trollface
Des parties ouaip, de quoi je sais pas o.O


https://www.youtube.com/watch?v=AGVD9Og1pm4



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Le G.I.P
Rang : Opérateur Alpha
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t1636-journal-de-bord-syneos#21304


Oeil du Rêve
Messages : 879

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 13:33
Telh => Pour ? Désolé j'ai dû oublié depuis le temps, donc pas grave tkt ^^"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie Turienne
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 272

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 13:36
C'était un retour raté x), enfin ouai ça date un peu.


https://www.youtube.com/watch?v=AGVD9Og1pm4



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


Administrateur
Messages : 7972
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   Lun 09 Mar 2015, 14:09
Bon retour.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Telhius sharkan Reborn   
Revenir en haut Aller en bas
 

Telhius sharkan Reborn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-