AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Campagne de recrutement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2862-journal-de-bord-de-kori-penyo-nar-tarek#37021


Inspiration Divine
Messages : 715

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Lun 12 Oct 2015, 12:26


- Alors, vous avez appréciés ? Demanda le Quarien technicien. S'il y a des volontaires parmi vous, il vous est possible de tenter votre chance dans le simulateur.

Dire que le groupe avait apprécié la démonstration du GIP était un euphémisme, beaucoup d'entre eux avait été impressionnés par le savoir faire et la rapidité d'exécution du commando. Pourtant, maintenant qu'on leur proposait de tenter l'expérience, la plupart des visiteurs faisaient basse figure, Naki se contentait de rester près de la table de commande, se demandant si elle avait bien entendu ?

- Évidemment, on va abaisser le niveau de difficulté si vous tenter l'expérience. Des intéressés?
- C'est pas dangereux au moins ? Demanda un des Quariens.
- Je pense que s'il nous est proposé de participer à une simulation, le risque doit être inexistant, souligna l'un des Geths.

Certains hochèrent la tête, pourtant, aucune affirmation ne se fit entendre. Kori jeta un œil à sa sœur jumelle. On sentait dans son regard une hésitation, l'envie de tenter sa chance, aussi maigre fut-elle le tentait bien, comme à chaque fois que l'occasion de faire quelque chose qui sortait de l'ordinaire se présentait. Cependant, l'idée de se retrouver seul face à une horde de Krogans enragés (Voire pire!) ne l'enchantait pas spécialement.

- Est-ce que l'un de vous nous accompagne par hasard ? Demanda un Kori hésitant. Moi je veux bien tenter mais si c'est pour finir tout seul j'y crois pas beaucoup !

Finalement, l'un des Geths avança d'un pas.

- Je veux bien accompagner le créateur turbulent dans le simulateur.

Kori observa le Geth qui venait de prendre la parole. Il ressemblait beaucoup au Geth qui les guidait à travers le complexe (Kori se dit qu'il n'arriverait de toute façon pas à faire la différence entre les diverses plateforme Geths et que, par conséquent, beaucoup d'entre eux se ressemblait à ses yeux. Comme beaucoup de Quarien devaient se ressembler aux yeux des autres) si ce n'était l'armure gris métallique dont il était orné. Le Quarien le remercia d'un signe de tête et se tourna à nouveau vers sa sœur pour l'encourager du regard. Celle-ci finit par céder à contre cœur.

- Bon...Je suppose qu'il vaut mieux apprendre à se défendre...Soupira-t-elle en se rapprochant de son frère.

Pour finir, un troisième Quarien en armure noire et bleue, qui devait bien avoir une dizaine d'années de plus que les jumeaux, se proposa. Son air assuré remonta quelque peu le morale de Kori qui se surprit à imaginer une victoire.

- Bien, annonça le technicien. Si plus personne ne veut tenter l'expérience, nous allons pouvoir commencer !

Les deux Quariennes du GIP s'avancèrent avec des armes d'entraînement qui leur rappelèrent celles vue dans la galerie d'armes un peu plus tôt dans la journée. Le Geth argenté choisit à fusil à pompe, le Quarien en bleu se saisit d'un fusil d'assaut tandis que les jumeaux attrapèrent un chacun un pistolet lourd avec lequel ils avait été habitués par leur père qui ne jurait que par les petits calibre. Plus maniable, plus simple et facile à transporter ! Et puis, de toute façon, Ils n'avaient jamais eu l'occasion de se servir d'une autre arme. Ni vraiment du pistolet lourd d'ailleurs.
Pistolet lourd Phalanx, fusil d'assaut Vindicator et fusil à pompe Cimeterre de ce que leur appris l'agent du GIP Mileena.

Le petit groupe pénétra dans l'enceinte du simulateur, le blanc inquiétant des murs les mettant mal à l'aise quelques instants, excepté le Geth qui ne semblait pas atteint le moins du monde.
La porte se verrouilla derrière eux, les laissant seul dans le silence. Un léger grésillement se fit entendre, et la voix d'un des membre du GIP se fit entendre.

- Bien, vous aurez pour lieu Rannoch avant la réunification, un lieu familier vous sera peut être bénéfique. Pour les ennemis, on se contentera de Cerberus. Nous lancerons la vague une et, selon votre réussite, pourquoi pas une deuxième avec un objectif. Mais ne vous inquiétez pas, la difficulté a été grandement modifiée, il n'y aura pas plus de deux ou trois ennemis en même temps. Nous vous donnerons quelques conseils au fil de votre mission. Bon courage !
- Bon, et ben c'est parti. Encouragea Kori en regardant ses coéquipiers d'un temps.
- Mettez-vous à couvert et laissez faire ceux qui ont l'habitude les jeuunes. Annonça le Quarien bleu sans même leur jeter un regard.

Naki regarda son frère qui lui fit une grimace en imitant son coéquipier.

- Téléchargement du lieu, annonça leur guide au micro.

Tout autour d'eux, les murs prirent une teinte marron unie, puis, petit à petit, les détails de roche et de gravats s'appliquèrent pour donner un aspect incroyablement réel au lieu, le ciel se dessina au dessus des montagnes. Le sol se para d'une couleur grisâtre et, rapidement, le groupe de quatre se retrouvèrent aux portes d'une station de communication comme en attestait la parabole qui ornait la tour sur leur gauche. De nombreux murets apparurent face à eux, traçant plusieurs chemins leur permettant de se déplacer à travers la carte. Un coup d'oeil au bord du garde fou leur permit de constater que la station était construite à flan de montagne et surplombait parfois une hauteur de plusieurs mètres.

- Il vaudrait mieux qu'on reste ensemble dans un coin, non ? Proposa Naki. Je veux dire, un coin qu'on défendrait ?
- Laisse tomber petite, lança le Quarien en armure bleue. Va te cacher dans un coin on viendra te chercher quand tout sera fini.

Et il s'élança à travers le dédale sans plus de cérémonie, laissant les jumeaux en plan au beau milieu de la plateforme.

- Lancement de la première vague. Annonça le guide. La jeune demoiselle n'a pas vraiment tort, il vous serait plus efficace de contrôler une zone qui vous ferait bénéficier d'une bonne protection. L'entrée de la station en est un bon exemple puisqu'il ne vous laisse que deux possibilités d'assaut, à gauche ou à droite.
- Je pense avoir trouvé le chemin, créateurs. Annonça le Geth argenté en leur désignant une passerelle du bras.

Au loin, des coups de feu se firent entendre. Apparement, la Quarien avait fait connaissance avec quelques membres de Cerberus.

- Nous ferions mieux d'y aller maintenant. Insista le Geth.
- On dirait de vrais coup de feu, non ? S'inquiéta Naki en courant derrière ses compagnons.
- Ne vous inquiétez pas. Annonça à nouveau la voix de leur guide. La simulation tente de se rapprocher au maximum de la réalité. Si par malheur vous êtes touchés, vous vous retrouverez paralysés un court instant selon la localisation du tir que vous avez reçu. Mais n'ayez aucune crainte, aucun ennemi ne vous attaquera pendant cette période.
- C'est le meilleur moyen d'être tranquille en somme ! Plaisanta la Quarienne avec un rire nerveux.

Le Geth et les deux Quarien se baissèrent derrière les barrières de sécurité face à la porte d'entrée de la tour, de chaque coté du passage était placés des barricades qui entravait la route. La simulation devait sûrement représenter Rannoch lors de l'attaque des Moissonneurs et quelques protection supplémentaire avaient été mises en place pour défendre les groupes armés qui se trouvaient sur place au moment de l'assaut. Kori eut un frisson lorsqu'il réalisa que son père s'était trouvé dans cette situation lors de la guerre, alors que Naki et lui n'étaient que des enfants rester à bord de la flotte nomade.
Un juron enflamma l'air.

- Vous avez ici la preuve qu'un assaut seul ne fonctionne que rarement ! Expliqua le guide.
- On dirait que notre coéquipier s'est fait avoir, remarqua Naki.
- Ca lui fera les pieds à ce frimeur !
- Ils arrivent. Il faut nous tenir prêt. Intima leur compagnon Geth.

Kori leva les yeux au dessus de la barricade, son pistolet lourd bien en main. Face à eux, quatre agents de Cerberus accouraient.

- Je croyais qu'il n'y aurait pas plus de deux ou trois ennemis en même temps ! S'horrifia Naki.
- Ca fait qu'un ennemi de plus, on en a vu plus en même temps sur Oméga non ?
- Mais on était accompagnés de soldats aguerris à ce moment là !
- Ca lui fera les pieds à ce frimeur !
- Ils approchent. Annonça le Geth.
- À l'attaque ! Cria Kori.

Et les coups de feu plurent. Le Geth s'en sortait plutôt bien. Sans parvenir à éliminer les adversaires, certains de ces coups atteignaient un endroit critique.
Kori et Naki s'approchèrent de leur compagnon. De leur cotés, les membres de Cerberus profitaient également des abris sommaire pour éviter les attaques.
Kori ne parvenait pas à trouver le temps de viser lorsqu'il sortait de son abri. À peine mettait-il le nez au dessus de la barricade qu'il était en proie à un assaut interminable. Le Geth parvint à abattre un ennemi alors qu'il se déplaçait vers un autre abri pour se rapprocher d'eux.
Naki sortit la tête de son couvert et tira une rafale qui lui fit mal au poignet tandis que son frère rechargeait rapidement son arme.
Un mouvement à la périphérie de la vision de la Quarienne attira son regard. Sur l'une des passerelle parallèle à la leur, elle aperçut le Quarien fuir en tentant tant bien que mal d'éviter les balles qui l'assaillait. Derrière lui, deux agents armés de Cerberus.

- Kori ! Cria-t-elle. Il y en a d'autre là bas et cet abruti nous les amène !
- Merde !
- Partez couvrir le second flanc. Ordonna le Geth argenté de sa voix monocorde. [color=#74DFE6]Je pense pouvoir m'occuper de ceux là.

Kori acquiesça et, accompagné de sa sœur, se pressèrent d'atteindre l'autre extrémité de la route, non loin de leur compagnon Geth, tout en prenant soin de rester à couvert. Naki poussa un cri lorsqu'un tir ricocha non loin d'eux. Arrivé à bon port, ils entreprirent de défendre leur position.

- Où est l'autre Quarien ? Demanda Kori.
- Je n'arrive plus à le voir ! Répondit sa sœur en tentant d'éliminer l'un des soldats qui s'approchait d'eux.
- Votre coéquipier est malheureusement à terre. Grésilla la voix du guide. Peu importe qui compose le commando, n'oubliez pas que vous êtes au sein d'une équipe et qu'il est de votre devoir de ne pas abandonner l'un de vos compagnon. Vous n'avez cas vous approchez assez près pour simuler l'utilisation d'omnigel et il sera libéré de sa paralysie.

- Quel abruti celui là ! Cria Naki.

Kori chercha le corps de son camarade qu'il repéra à l'angle de la ruelle. Les membres de Cerberus n'étaient pas encore parvenus à lui et la disposition des barricades de fortunes lui permettraient de se rapprocher du Quarien.

- Je vais y aller Naki !
- Quoi ? Comment ça tu vas y aller ? Cria sa sœur.
- Va falloir que tu me couvres, je te fais confiance ! Assura le Quarien en se dirigeant accroupi vers la première barricade.
- Kori attend ! Kori ! Si tu te fais pas descendre je te jure que c'est moi qui te tue ! Ragea-t-elle en protégeant son frère d'une rafale.

Heureusement, comme l'avait indiqué le guide, la difficulté avait été grandement abaissée et les soldats de Cerberus ne voyait apparement pas l'intérêt de sortir de leur abri, ce qui soulagea Naki qui ne serait pas senti capable de tenir tête à une horde de soldat enflammé. Elle eut tout juste le temps de s'assurer que leur compagnon Geth parvenait à s'en sortir. Il ne lui restait plus qu'un ennemi à abattre. Naki espéra en silence qu'il viendrait les soutenir dès qu'il en aurait fini avec lui.
Hélas l'ennemi avait décidé de se rapprocher d'eux et la distance qui les séparait de Kori diminuait dangereusement.
La Quarien se dégagea une nouvelle fois de l'abri, accourant en direction de la prochaine et dernière barricade qui le mettrait à portée de leur compagnon bloqué au sol. Une arme à feu se pointa sur Kori, le laser transperça l'air jusqu'à toucher la jambe de Quarien. Un coup feu vibrant, un cri de surprise et Kori se retrouva paralysé au sol, au plein milieu de la ruelle.
Naki cria en voyant son frère s'effondrer. Les deux ennemis se rapprochaient et la Quarienne peinait à les maintenir à distance. Elle vit son frère traîner au sol, apparement, seule sa jambe était paralysée par la balle. L'un des coups de la Quarienne atteignit le bras d'un ennemi et elle poussa un cri de victoire. Kori pu difficilement approcher son omnitech du Quarien bleu étendu sur par terre.

- On a besoin d'aide j'ai l'impression ? Demanda Kori en tendant son bras vers le Quarien.
- Laisse tomber tes sermons et aide-moi !
- J'ai peut être pas fait la guerre mais au moins je réfléchis !

Le dernier agent de Cerberus s'approcha d'eux, prêt à éliminer définitivement les deux Quariens de la partie. La pause d'omnigel prenait trop de temps et Kori eut l'occasion de voir droit dans le canon du fusil. Un ultime coup de feu fit vriller l'ennemi sur place. Kori jeta un coup d'oeil en arrière. Le Geth se tenait juste derrière sa sœur, son fusil d'assaut visé sur l'ennemi qui se tenait derrière eux il y a quelques instants à peine.
Kori hocha la tête pour le remercier.
Après quelques secondes d'attente, un bip annonça au Quarien que l'omnigel avait été donné. Peu à peu, les murs reprirent leur teintes blanche et le petit commando en herbe se retrouva à nouveau dans la salle immaculée du simulateur.

- Merci beaucoup pour cette petite présentation ! Annonça le technicien Quarien. Vous pouvez revenir.[color=#00cc66]

Le groupe se rassembla pour se diriger vers la sortie, se félicitant l'un et l'autre de leur prestation certes bien moins impressionnante que celle offerte par le commando du GIP, mais tout de même méritante pour une bande de débutant ! Et c'est sous des applaudissement polis, qu'il acceptèrent bien volontiers, qu'ils retrouvèrent le groupe de visiteurs.





Honneurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 634

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Ven 16 Oct 2015, 19:18
Tranquillement, le commando remis les armes d'entraînement à leur place. La simulation était terminée, il était temps de rejoindre la salle de contrôle. Avant de quitter la pièce, les quariens de l'escouade en profitèrent pour se désaltérer un peu. Dans un coin de la pièce, il y avait des verres en plastique à disposition. En appuyant sur un simple bouton, de l'eau purifiée coulait dans l'un des verres ainsi qu'une paille. Une fois désaltéré, il suffisait de jeter la paille et de vider les verres. Avec cette simple méthode, chacun pouvait se désaltérer sans risquer une infection. Puis, ils prirent certaines armes d'entraînement, deux de chaque catégorie, excepté les armes lourdes. Le commando les disposa sur des simples petits chariots, plus pratique que de se balader avec le tout dans les bras. Puis, ils rejoignirent le poste de contrôle. Dès qu'ils y pénétrèrent, l'opérateur de la salle annonça qu'ils allaient pouvoir commencer. Le quarien indiqua les volontaires du doigt. Kitana et Mileena s'approchèrent donc, en poussant les chariots d'armes vers les courageux volontaires.

Informateur observa les potentiels recrues, son œil rouge pointé sur eux. Un seul geth, un quarien en combinaison noire et finalement le frère et la sœur. Puis, il observa leur choix d'armement. Un fusil à pompe pour le geth, un fusil d'assaut pour le quarien en noir et finalement, les deux derniers choisirent de s'armer de pistolets. Mileena aussi observa le tout.


-Nous disons donc, deux pistolets lourd phalanx, un fusil d'assaut vindicator et un fusil à pompe cimeterre. Intéressant.

Informateur, de son côté, ne dit rien sur le choix d'armement du petit groupe. De multiples facteurs pouvaient expliquer leur choix. Au moins, ils avaient assez de jugement pour avoir pris un équipement varié. Avoir un équipement identique était une mauvaise idée, car aucune arme n'était faite pour pour les types de combat. Une certaine variété permettait de rendre l'équipe polyvalente. Les volontaires se rendirent ensuite dans le simulateur. Informateur s'adressa à l'opérateur.

-N'oubliez pas d'abaisser le niveau de difficulté.

Ce dernier acquiesça et activa les haut-parleurs pour s'adresser directement aux volontaires. Il leur annonça donc que le lieu du combat serait Rannoch avant la réunification et qu'ils affronteraient quelques soldats de Cerberus. Surtout qu'ils auraient droit à des conseils en cours de parcours. Tout semblait parfait. Toutefois, un des propos qu'Informateur put entendre sur le réseau des volontaires l'intrigua légèrement. L'un des quariens aurait donc de l'expérience au combat? À moins qu'il s'agisse uniquement d'une grande gueule. Cela restait à voir. Le décor commença à se matérialiser. Informateur n'eut aucun mal à reconnaître les lieux. Il s'agissait d'une base que les geths avaient conçu sur Rannoch, il y a longtemps. Aujourd'hui, la base n'existait plus. Elle avait été anéanti par les quariens, lorsqu'ils avaient attaqués pour reprendre leur planète. Si cela n'avait pas été de la mémoire du peuple geth, personne n'aurait su à quoi cette base ressemblait jadis.

Comment est-ce qu'ils se débrouilleraient? Tout le monde dans la salle de contrôle écoutaient les conversations. La jeune quarienne proposa de trouver un position défensive, ce qui était la bonne stratégie à adopter. Cependant, la quarien en noir n'en avait visiblement rien à faire. Il se contenta de lui dire de se cacher dans un coin et d'attendre la fin de la simulation. Puis, le quarien s'en alla, décidé à la jouer en solo.


-Première erreur tactique commise par ce créateur. Une position défensive à proximité de l'entrée est préférable.

L'opérateur envoya ensuite quelques commentaires aux volontaires, leur annonçant que Naki avait proposée la bonne stratégie à adopter. Il leur suggéra également une bonne position défensive, celle qu'Informateur avait évoqué. Pendant ce temps, le quarien solitaire commençait une offensive contre les quelques soldats de Cerberus. Sa manière d'agir était profondément stupide. Du moins, stupide en simulation, suicidaire dans la réalité. L'opérateur dû ensuite rassurer le groupe, sur le fait que les tirs n'était nullement mortel. Le groupe prit enfin place en position défensive, alors que la tête brûlée se prenait plusieurs tirs, passant à peu de chose d'être paralysé, en poussant un juron.

-Voilà ce qui arrive aux idiots sur le champs de bataille.

L'opérateur retransmis le message, mais quelque peu différemment. Vint enfin l'épreuve du feu, si on peut le dire ainsi. Les quatre soldats de Cerberus passant à l'attaque contre le petit groupe. Les deux camps prenaient la peine de se mettre à couvert. Heureusement pour les volontaires que le simulateur était réglé au niveau le plus bas, autrement ils se seraient déjà fait massacrer. Frère et soeur avaient du mal à trouver une opportunité de tir. Quant au geth, certes il parvenait à toucher quelques cibles, mais il avait tout de même du mal à les abattre. Il fallu un petit moment avant qu'un soldat ennemi soit éliminé. Les choses allaient cependant se compliquer. En effet, le quarien prétentieux était de retour. Il fuyait poursuivit par deux soldats de Cerberus. La difficulté allait donc en augmentant. Au moins, les trois autres avaient développé un semblant de coopération et de stratégie.

Naki et Kori commencèrent à se déplacer, sûrement pour prendre une autre position de tir, tandis que le geth les accompagnant continuait le combat et tentait d'attirer l'attention des ennemis. Pour le moment, même si ce n'était pas excellent, les deux quariens se débrouillaient bien, tentant de repousser les ennemis. Malheureusement pour eux, c'est à ce moment que le vantard se fit descendre. Il fallait donc que quelqu'un s'occupe de lui. Kori fut celui qui se porta volontaire pour aider leur allié. Mal lui en pris, car pendant la traversée, il fut atteint d'un tir à la jambe. Le reste se déroula plus ou mien bien. Informateur observant dans le silence. Il leur fallu encore un petit moment pour réussir à éliminer les derniers ennemis. Lorsque la simulation pris fin, les volontaires revinrent dans la salle de contrôle, applaudit poliment, par presque tout le monde. Informateur, Vision et Killick étaient les seuls à ne pas applaudir.


Mileena et Kitana reprirent les armes. Elles savaient que maintenant, Informateur donnerait son avis sur ce qui venait de se passer dans le simulateur.

-Alors, concernant vos performances dans le simulateur. Commençons par les dames. Pour une première fois, vous vous êtes bien débrouillées. Dès le début, vous aviez compris qu'il fallait rejoindre une position défensive. Pour ce qui est du maniement des armes, vous manquez de pratique, car il semblerait que vous n'êtes pas encore habituée au recul des armes. Bonne performance.

Informateur se tourna ensuite vers le geth.

-Meilleur du lot, maitrise des armes à améliorer, mais réussite de bon tirs. Élaboration d'une stratégie acceptable, le tout sous les tirs ennemis.

Puis, le geth porta son regard rouge sur Kori.

-Niveau acceptable. Votre maîtrise des armes doit approfondit et vous devez apprendre à interpréter le bon moment pour commencer à ouvrir le feu sur l'ennemi. Avancer à découvert pour aider votre allié était risqué. Toutefois, votre démonstration de déplacement malgré votre jambe touchée démontre du courage et de la détermination. Bonne performance.

Finalement, Informateur regarda le quarien en noir.

-Niveau désastreux. Vous avez rompu la formation et attaqué l'ennemi en solitaire. En simulation, c'est un comportement idiot. Sur un véritable champ de bataille, cette conduire est suicidaire. Il vous faut agir de concert avec vos alliés et non leur nuire. Mauvaise performance.

Le geth regarda ensuite l'ensemble des visiteurs.

-C'est une leçon que vous ne devez jamais oublier. Peu importe si vous faîtes partie d'un groupe armé ou non. Le travail d'équipe est l'un des éléments les plus importants en combat. C'est ce genre de chose qui peut vous sauver la vie. N'oubliez pas, la personne la mieux placé pour vous sauver la vie en combat, c'est le compagnon d'arme à côté de vous. Ce n'est pas un politicien à l'autre bout de la galaxie.

Informateur garda le silence un petit moment.

-À présent, y-a-t-il des questions? Sachez qu'après cela, nous entamerons la fin de notre visite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2862-journal-de-bord-de-kori-penyo-nar-tarek#37021


Inspiration Divine
Messages : 715

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Mer 21 Oct 2015, 20:19


Les trois Quariens et le Geths déposèrent les armes, la respiration haletante après l'effort qu'ils venaient de fournir. Mis à part le Geth, bien sûr, qui ne paraissait ressentir aucune fatigue. Kori l'envia sur le coup !
Peu après, le verdict tomba sur le groupe. Informateur, bien que guide pour aujourd'hui n'en restait pas moins un membre avéré du GIP et un soldat accompli qui exposa ces commentaires comme si le petit groupe faisait déjà partie de leurs membres.

- Alors, commenca Informateur, concernant vos performances dans le simulateur. Commençons par les dames. Pour une première fois, vous vous êtes bien débrouillées.

Naki eut un sourire en coin soutenu par un regard exagérément satisfait qu'elle envoya à son frère.

- Dès le début, vous aviez compris qu'il fallait rejoindre une position défensive, repris le guide. Pour ce qui est du maniement des armes, vous manquez de pratique, car il semblerait que vous n'êtes pas encore habituée au recul des armes. Bonne performance.

La Quarienne hocha la tête, lissant machinalement sa combinaison, un peu intimidée par les compliments, certes maigres, mais présent d'Informateur.

- Meilleur du lot, repris le guide en observant son comparse Geth, maitrise des armes à améliorer, mais réussite de bon tirs. Élaboration d'une stratégie acceptable, le tout sous les tirs ennemis.

- Merci beaucoup. Se contenta d'annoncer le Geth.

Kori ne fut même pas surpris qu'on annonce ce Geth comme grand gagnant, même si, bien sûr, l'équipe entière était théoriquement gagnante. Solidarité Geth oblige se dit le Quarien. Il se demanda si les êtres synthétiques bénéficiaient de talents innés, ou si l'amélioration de leur compétences se résumait à une données intégrée dans leur tête. Il s'imagina se branchant directement à l'extranet et pouf ! Kori devient le roi du breakdance !

- Tu crois qu'ils s'envoient des images pour se moquer discrètement de nous ? Plaisanta discrètement le Quarien à sa sœur.

Kori se raidit lorsque le regard flamboyant du guide se posa sur lui.

- Niveau acceptable, trancha-t-il. Votre maîtrise des armes doit approfondir et vous devez apprendre à interpréter le bon moment pour commencer à ouvrir le feu sur l'ennemi.

Le Quarien hochait la tête à chaque remarque qui lui était faite, conscient que de petits conseils comme ceux-ci pourrait lui sauver la mise dans certains cas.

- Avancer à découvert pour aider votre allié était risqué. Toutefois, votre démonstration de déplacement malgré votre jambe touchée démontre du courage et de la détermination. Bonne performance.

Il se tourna vers sa sœur.

- Bonne performance, lui souffla-t-il en bombant ironiquement le torse. Check ma poule !

Ils se frappèrent du point, conscient qu'ils se vantaient d'un réussite bien maigrichonne. Mais qu'importe, eux au moins avaient eu le mérite d'essayer !

- Niveau désastreux, poursuivit le guide à l'attention du dernier Quarien qui n'en menait pas long face aux réprimandes. Vous avez rompu la formation et attaqué l'ennemi en solitaire. En simulation, c'est un comportement idiot. Sur un véritable champ de bataille, cette conduire est suicidaire. Il vous faut agir de concert avec vos alliés et non leur nuire. Mauvaise performance.

- J'ai du mal à comprendre qu'on puisse se la jouer autant perso dans une situation comme celle là, chuchota Naki à son frère.
- Il est peut être suicidaire ? Qui sait ? Renchérit son frère.
- Tu crois ? Demanda sa sœur en ouvrant de grand yeux.
- Ou peut être juste masochiste...

La Quarienne le frappa à l'épaule en esquissant un grand sourire qui disparut bien vite lorsque le Quarien en armure bleue leur lança un regard noir.

- On est repéré soldat, souffla Kori.
- Fais comme si de rien n'était, il risquerait de se ruer sur nous, renchérit Naki en jetant des regards innocents dans tous les coins.

Le silence qui suivit leur fit comprendre qu'ils avaient loupé les derniers conseil du guide. Le guide demanda une dernières fois s'il existait des questions sur la visite qui prendrait fin sous peu. Kori en ressentit presque de la déception malgré le peu d'excitation qui l'habitait au début. Finalement, il s'était sûrement plus amusé que s'ils étaient resté cloitré chez leur mère !
Les jumeaux entamèrent la dernière ligne droite de leur visite dans l'euphorie de l'action passée et les rires honteusement moqueur à l'encontre de leur compagnon Quarien.





Honneurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 634

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Dim 25 Oct 2015, 17:58
Il était maintenant temps d'emmener les visiteurs au dernier lieu prévu de la visite. Ils quittèrent donc la salle de contrôle des simulateurs, recommençant à marcher à travers les couloirs de l'installation. Si certains des visiteurs avaient été assez attentif, ils pourraient se rendre compte que le parcours qu'ils avaient fait jusqu'à maintenant allait bientôt être bouclé. En effet, le chemin pris par le groupe était en train de les ramener vers le hangar par lequel ils étaient arrivés quelques heures plus tôt. Il fallut tout de même plusieurs longues minutes de marche avant d'arrivée à la dernière salle de la visite. La porte s'ouvrit devant le petit groupe. La porte se referma derrière eux une fois que tout le monde fut entré. La salle dans laquelle ils étaient arrivée était très simple. Cela ressemblait fortement à une salle d'attente et de passage des douanes, comme on aurait pu en trouver une à la Citadelle. Ainsi, il y avait des bancs au niveau des murs et au milieu de la pièce. Cependant, ce n'était pas les éléments les plus importants.

Les éléments les plus importants étaient les individus déjà présents dans la salle. Il y avait plusieurs quariens, quariennes et geth qui attendaient. Ils observaient les groupes de visiteurs. Informateur décida de faire les présentations.


-Visiteurs, laissez moi vous présentez les représentants de plusieurs département du GIP. Chacun de ces individus est là afin de vous parler de leur département et répondre aux questions les concernant. De plus, si vous désirez travailler pour le GIP, c'est à eux qu'il faut vous adresser. Veuillez déposer votre candidature au représentant du département concerné. Si vous n'êtes pas certains dans quelle catégorie se rapproche de votre idée d'emploi, adressez-vous au représentant du domaine s'en rapprochant le plus. Il pourra toujours vous indiquez la personne à voir, s'il n'est pas lui-même concerné.

Puis, le geth commença à indiquer le nom des divers représentants, ainsi que leur affectation.

-En commençant par votre gauche, Illan'Neshia nar Rannoch de l'équipe diplomatique du GIP. Collecteur des flottes civiles de recherche de ressource. Boomer département des démineurs, sapeur et expert technique. Mina'Aslan vas Niroch département ingénierie et mécanique.

Le geth continua ainsi pendant quelques minutes, présentant ainsi les département militaires divers, département civil de l'administration, comptabilité et autres. Le geth continua ainsi, arrivant rapidement aux quatre derniers représentants, une quarienne, un geth et deux quariens.

-Ensuite, Nadinara'Allara vas Raniara et Chercher, représentants des équipes de recherche, science et développement. Leur département s'occupe des recherches scientifiques, de leur développement et de leurs applications. Kalren'Irat vas Rinoid sécurité d'installation, chargé des équipes de sécurités des installations. Finalement, Kwaren'Rinei vas Taramet équipe des ingénieurs et de l'entretien. Évidemment, si vous pensez avoir ce qu'il faut pour rejoindre les commandos, vous êtes libre de venir me voir. En espérant que vous avez appréciez votre visite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2862-journal-de-bord-de-kori-penyo-nar-tarek#37021


Inspiration Divine
Messages : 715

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Ven 20 Nov 2015, 15:37


La visite touchait à sa fin, Kori reconnaissait vaguement l'endroit, bien qu'un couloir gris resta un couloir gris, il lui semblait qu'ils retournaient vers le point de rassemblement d'où ils étaient arrivés.
Finalement, cette visite aurait été plutôt agréable. Kori ne souhaitait qu'une chose, poursuivre son pèlerinage loin de la dureté d'un corps armé, mais cette visite lui avait donné une opinion plutôt favorable sur le GIP et il n'excluait pas d'y trouver sa place un jour où l'autre. Après tout, son père ayant été militaire, il avait été bercé dans cette optique.

Une fois arrivé dans l'enceinte de la dernière salle, vaste pièce ornée de banc, à l'effigie d'une salle d'attente. Face au groupe se tenait une rangée d'individu, leur posture et leur armures indiquait que chacun était membres du GIP.
Un à un, Informateur énuméra ses collègues ainsi que leur fonction au sein du corps armé. K'heure était venu pour le groupe de visiteur de glaner les dernières informations sur les sections qui les attiraient le plus. À la fin de la liste, Naki prit le temps de réfléchir aux questions qu'elle pourrait poser aux agents.

- Je crois que je vais aller voir les responsables du secteur de recherche. Se décida Naki. Il y a quelque chose que tu aimerais voir ? Demanda-t-elle à son frère d'un ton insistant qui lui fit comprendre qu'il serait bien qu'il profite de l'occasion.
- Boarf, bafouilla le Quarien. Je peux bien aller me renseigner sur deux trois trucs tant qu'on y est...
- Parfait ! Conclut sa sœur en se dirigeant vers la Quarienne et le Geth que leur guide avait désigné auparavant.

Kori hésita un instant. Ses capacités plus que limitée dans le domaine lui faisait douté de ces chances de pouvoir intégrer une quelconque unités ici. Il détestait passer pour un débutant aux yeux des autres, montrer ses points faibles et lui seul savait combien il pouvait en avoir !
Un regard sur sa sœur qui n'hésitait pas à poser ses questions, demandant aux membres du GIP quel niveau de diplôme était requis pour intégrer la section de recherche, et Kori se décida à se diriger vers la section qui l'intriguait : Le déminage.
Le Quarien s'approcha lentement, tentant d'écouter le Geth et l'autre Quarien qui discutait déjà avec, Kori observa le nom de l'agent sur son armure, Boomer.

“Avec un nom pareil, ça ne peut être que le destin !“ railla Kori en silence.

Soudain, le regard inexpressif du Geth se posa sur le Quarien. Leur conversation avait pris fin.
D'un geste du bras, le Geth enjoignit Kori à se rapprocher et à poser ses question s'il le souhaitait.

- Euh...Bonjour, je, euh...

Il fit un signe de tête au deux visiteurs venu également se renseigner sur le déminage.

- Je...Je voulais juste me renseigner sur les modalités d'embauche et sur le temps de formation que vous proposez pour ce genre de poste ?

Kori songea à leur virée sur Illium, ces vacances improvisées c'était transformée en poursuite d'un tueur dans les égouts en compagnie de membre du SSC et par un magnifique réception mondaine agrémentée d'une bombe que sa sœur et lui avait du transporter dans le bâtiment.

- D'ailleurs, poursuivit le Quarien, comment se déroule la journée d'un démineur ? J'imagine qu'il n'y a pas de mission de ce genre tous les jours ! Comment ça se passe entre deux missions, les agents sont postés ailleurs ?

Tout en posant cette question, le Quarien regarda leur guide, Informateur, qui s'occupait des commandos, rêvant d'une vie de périple entre déminage et mission militaire dangereuse. Il sourit à part lui. La rêverie était toujours mieux que la réalité, il avait pu le découvrir pendant ces quelques mois de pèlerinage. Serait-il capabe de supporter une vie de ce genre ? Il se demanda si un membre du GIP pouvait répondre à cette question, est-ce que moi, Kori'Penyo Nar Tarek, serait capable de vivre ce que vous vivez au quotidien. Personne ne pourrait lui trouver de réponse à part lui même.
Kori redressa la tête, prêt à écouter avec attention les informations que lui donnerait le guide. Qui sait, ça ne lui coûtait rien d'essayer, la vie était bien assez longue pour changer de voie si celle-ci ne lui convenait pas.





Honneurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 634

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Mar 24 Nov 2015, 19:55
Informateur observait les divers visiteurs qui commençaient à se disperser dans la pièce. Chacun allait à la rencontre des divers représentants des départements. Certains posaient quelques questions, avant d'aller voir un autre représentant. Heureusement, la visite semblait leur avoir plut et ils semblaient intéressé à rejoindre le GIP, pour certains. Toutefois, personne ne vint le voir directement. Apparemment, aucun des visiteurs ne semblaient intéressé à rejoindre la division des commandos, à moins qu'ils se considéraient d'un niveau trop faible. Certains secteurs attiraient de nombreux visiteurs, d'autre bien moins. L'Opérateur observa la quarienne répondant au nom de Naki, cette dernière discutait avec les représentants du département scientifique du GIP. Autant espérer qu'ils seraient en mesure de répondre aux questions de la jeune femme. Pour le moment, il était surtout question de qualification et de diplôme. Informateur n'entendit pas toute la conversation, mais la gestuelle tendait à démontrer que la visiteuse semblait très contente. Conclusion logique, elle disposait des compétences nécessaires pour cette division ou bien des équivalences suffisante. Le geth ne put s'empêcher de se demander si elle allait tout même rejoindre le GIP et si elle le faisait, serait-elle dans les recherches civiles ou militaires?

Ensuite, Informateur porta son attention sur le frère de la jeune femme. Ce dernier se tenait à proximité du représentant des démineurs, le geth Boomer. Ce dernier jeta un regard au quarien et l'invita à s'approcher. Cette fois, l'Opérateur n'eut aucun mal à entendre le sujet de leur conversation. Visiblement, le quarien en vert semblait intéressé à rejoindre les démineurs. Voilà qui était plutôt inattendu. Kori continuait de poser des questions, jetant un regard à Informateur. Probablement qu'il pensait venir le voir après en avoir fini avec le geth démineur. Boomer commença à répondre aux questions du jeune homme.


-Eh bien, pour bien répondre à vos questions, créateurs, il faut commencer par la base. Sachez qu'il y a deux catégories de démineurs, également appelé expert en explosif. Chacun de ces types est ensuite divisé en deux sections spécifiques. Excepté les deux premiers types, chaque types possèdent son propre entraînement, chacun variable en longueur et en difficulté. Les démineurs civils et les démineurs militaires.

Boomer se tut un court instant, laissant les visiteurs qui l'écoutaient le temps d'assimiler les informations qu'il leur donnait.

-Tout d'abord, il y a les unités civiles. Leur entraînement se déroule entre six et huit mois. Six mois sont utilisés pour la formation sur les opérations de déminage, reconnaissance des explosifs, évaluation des dégâts et autres formations liés. Également, un maximum de deux mois de formation pour le maniement du pistolets. La durée de cette dernière formation dépend entièrement de chacun. Donc, si vous maitrisez déjà le pistolet la formation serait uniquement de quelques heures. Les unités civiles sont ainsi divisé entre les démineurs de terrain et les démineurs lourd.

Boomer s'assura de conserver l'attention des visiteurs.

-Leur journée de travail est semblable. Ils sont envoyés dans des zones avec présence armés très faible ou nulle. Ils se promènent dans la zone afin de la purger d'explosifs pouvant s'y trouver. Généralement, des mines, des bombes artisanales ou autre engin explosifs n'ayant pas été déclenchés. Bref, rendre sûr des zones qui ont souffert lors de guerres diverses. Le danger est faible, il faut juste faire attention où on marche. Les démineurs lourd sont des démineurs avec plus d'expérience. Ce sont eux qui sont appelé lorsqu'il y a des appels à la bombe ou des explosifs découverts dans des zones civiles.

Boomer se tut de nouveau pendant un cours moment.

-Vient ensuite les démineurs militaires. Ils sont divisés entre les sapeurs et les experts en explosif commando. Les sapeurs ont une formation de 8 mois pour le maniement et le désamorçage d'explosif. Ainsi, non seulement ils sont là pour désamorcer, mais également pour créer des explosion. En plus du 8 mois, s'ajoute la formation militaire. Ils sont sur le terrain avec les autres militaires. Leur travail consistant à éliminer les explosifs ennemis, fabriquer des explosifs, désamorcer des explosifs et s'assurer qu'il n'y a pas de piège sur la route de nos véhicules terrestres. En temps de guerre, ils sont également là pour faire exploser des cibles désignée et pour offrir leur expertise aux gradés militaires sur tout élément liés aux explosif. Évidemment, ils sont sur le terrain à se battre comme n'importe quel soldat. Quand ils ne sont pas en train de s'occuper d'explosif, ils sont comme n'importe quel soldat.

Boomer leur laissa le temps d'assimiler les informations.

-Finalement, le dernier type. Les experts en explosif commando. Leur formation dure environ 18 mois, uniquement pour l'expertise sur les explosifs. Ils sont là pour s'occuper d'explosif et ce dans des milieux très hostile, comme derrière les lignes ennemis, par exemple. Ils désamorcent, fabriquent des explosifs en tout genre, évaluent les risques et bien d'autres fonctions. Ils doivent être en mesure de fabriquer des explosifs avec presque n'importe quoi qui leur tombe sous la main. De plus, ils doivent être en mesure de travailler rapidement et sous la pression, même au milieu d'échange de tirs. Ils peuvent être membre d'une escouade commando ou y être temporairement affecté selon les missions. Leur boulot est très risqué.... Avez-vous d'autres questions?





Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2862-journal-de-bord-de-kori-penyo-nar-tarek#37021


Inspiration Divine
Messages : 715

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Ven 18 Déc 2015, 23:04


Kori écoutait les réponses que lui fournissait le Geth. Le membre du GIP lui avait donné bien plus d'information qu'il ne s'était attendu. Le métier semblait intéressant, même si Kori doutait être capable de suivre une formation de huit mois sans s'en lasser, ni même s'il en avait les capacités. À vrai dire, Kori se demandait parfois s'il n'était pas tout simplement bon à rien. Il nota tout même ce métier dans un coin de sa mémoire. Qui sait, peut être qu'un jour une opportunité se présenterai.
Le Quarien remercia son interlocuteur, un regard vers sa sœur lui fit comprendre qu'elle dialoguait toujours avec un des membres du groupe. Soit, leur guide semblait seul, de ce qu'il se rappelait, Informateur s'occupait des groupes commando, ce qui devait équivaloir à ce que faisait son père dans l'armée. Kori s'approcha du guide.

- Bonjour.

Le Geth lui rendit son salut.

- J'imagine que la section des commandos est la plus poussée du GIP ? Je ne pensais pas qu'il y avait de formation pour ça, je me disais que les membres étaient sûrement choisis parmi l'élite du GIP. Annonça le Quarien. J'imagine que ça doit être la formation la plus éprouvante.

Kori s'imagina les longues journées d'exercice au soleil, les simulations plus dures les une que les autres.

- Vous devez avoir beaucoup d'abandon ? C'est pas un poste à la portée de tout le monde à mon avis.

En réalité, Kori n'avait jamais réellement senti le besoin de suivre la route toute tracée par son père, bien qu'il n'eut pas un grade qui lui aurait permis d'intégrer son fils sans difficultés, il aurait été un sacré atout pour le jeune Quarien. Hélas, à maintenant 21 ans, Kori ne savait toujours pas quel chemin suivre, si ce n'était celui du hasard.

- Comment se passe les sélection ? Est-ce qu'on est automatiquement accepté dans la formation ou y a-t-il un espèce de test d'embauche auparavant ?





Honneurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3251-informateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3299-journal-d-informateur


De la Magie dans l'air
Messages : 634

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Sam 19 Déc 2015, 01:55
Informateur observait les potentielles recrues dans le silence le plus complet. Pour le moment, les visiteurs continuaient de discuter avec divers représentants de département. Les choses semblaient se présenter plutôt bien. Visiblement, un bon nombre d'entre eux rejoindrait sûrement le GIP. Le geth pris la peine d'ajouter des notes mémoires, catégorisant chaque visiteurs selon les départements l'intéressant. Certains se déplaçait de représentants en représentants, cependant d'autres restaient sur le même. C'était notamment le cas de la quarienne répondant au nom de Naki. La jeune femme continuait d'interroger les représentants des départements scientifiques. Difficile de déterminer si elle s'intéressait à la branche civile ou bien à la branche militaire. Après tout, les deux demeuraient de la recherche, mais leur nature différait. D'un côté, le civile était ouvert à n'importe quel curieux, dans une certaine mesure. Tandis que le département militaire avait certains recherche ouverte au publique et d'autres maintenues secrètes.

Informateur fut cependant interrompu dans sa catégorisation lorsqu'il remarqua que le quarien Kori s'approchait de lui. Le créateur le salua poliment, le geth répondit de même, écoutant les questions du jeune homme. Ainsi, le jeune quarien s'interrogeait sur les groupes commandos et leur méthode de recrutement et les embûches qu'on y rencontraient.


-Le cas des commandos est assez particulier. Vous avez raison en disant que le GIP va chercher ses meilleurs éléments et leur proposer de rejoindre les commandos. Cependant, ce n'est pas uniquement cela. Il est possible pour quelqu'un de déposer sa candidature pour devenir un commando, sans avoir pour autant servit au sein du GIP. Cependant, de nombreux test peuvent être obligatoire pour que la candidature soit prise en compte. Cette mesure est mise en place pour éviter de surcharger les instructeurs avec des candidats n'ayant pas des compétences d'assez haut niveau. Il n'y a que deux moyens d'éviter ces premiers test de bases. Le premier, faire déjà partie du GIP et que vos compétences soient déjà connus. Le deuxième, c'est si vous avez déjà les compétences nécessaires ou juger assez haut niveau. Cette deuxième possibilité ne s'applique pas souvent et elle sera amené à devenir encore moins utilisé avec le temps.

Le geth se tut un instants.

-Dans le cas présent, cette mesure fut mise en place à cause des commandos déjà existant. Donc, les unités commando de la flotte nomade. À cela s'ajoutait les individus ayant des compétences déjà connus. J'en suis moi-même un exemple. Ayant combattu sur Terre, pendant la bataille de Londres. J'ai survécu, alors que j'étais derrière les lignes ennemis. De plus, je me suis retrouvé à former une équipe de fortune avec une ingénieure quarienne n'ayant pas d'expérience du champs de bataille et un caporal humain. Ces éléments ont suffit pour me permettre d'éviter les tests de bases.

Le geth se tut de nouveau, laissant un moment au quarien pour assimiler toutes ces informations.

-Ensuite, si votre candidature passe le premier niveau de compétences, vous passez au second niveau. Celui destiné à déterminer si vous avez les compétences pour devenir un véritable commando. Ces test ont lieu plusieurs fois par années. À proprement parlé, il y a peu d'abandon, mais beaucoup de recalés. J'ai eu à effectuer cette épreuve de recrutement. Les candidats arrivent dans un lieu prédéterminé par le GIP. Ils forment ensuite des équipes de trois. Puis, ils sont soumis à plusieurs épreuves. Chacune de ces épreuves est importante. L'échec n'est pas permis. Si vous en échouez seulement une, vous êtes aussitôt recalés. Impossible de se rattraper avec les autres épreuves. Vous pouvez cependant retenter votre chance dès l'année suivante. Aucun passe droit. Cela pour des raisons de sécurité. Donc oui, ce n'est pas à la portée de tout le monde.

Le geth se tut de nouveau.

-Pour ce qui est de la formation, il s'agit surtout de formation complémentaire. Si vous réussissez les épreuves pour devenir commando, c'est que vous avez déjà les compétences nécessaires. Cependant, il faut ensuite rendre tout le monde polyvalent. Chaque membre d'une équipe commando a sa spécialité. Cependant, il faut également qu'il soit capable de se débrouiller dans les compétences de ses confrères. Certes, il n'est pas exigé à un tireur d'élite d'être aussi doué en piratage que l'expert en technologie et inversement. Cependant, ils doivent être capable de se débrouiller. Ainsi, si lors d'une mission, une spécialité est requise, mais que l'expert ne peut pas l'accomplir pour certaines raisons, les autres membres de l'escouade ne seront pas totalement impuissant.

Informateur décida de donner quelques explications sur ses propres épreuves de recrutement.

-Pour ma part, lors de mes épreuves de recrutement, j'ai eu à effectuer trois épreuves, en compagnie de deux compagnons. Les deux premières épreuves s'effectuaient une équipe à la fois. Nous étions un total de 10 équipes, donc 30 participants. La première épreuve, en simulateur, on nous déposait dans une zone, avec un environnement et des ennemis choisi au hasard. Dans notre cas, Tutchanka contre les berserkers. Nous devions trouvé un colis et l'extraire, avec un temps limite. La seconde épreuve en simulateur, combattre des vagues d'ennemis, Cerberus. Lors de la dernière épreuve, nous n'étions plus que 15. Lors de cette épreuve, nous avons été tous été envoyés dans l'espace, dans un champs d’astéroïdes à proximité de la station spatiale où les épreuves avaient lieu. Notre mission, réussir à rejoindre la station, en un temps limite et avec la présence d'ennemi dans les environs. Il fallait donc se regrouper et agir. J'ai réussi à retrouver mon équipe, ainsi que 9 autres individus. J'ai élaborés ma stratégie et nous avons réussi l'épreuve. Nous étions 12 à avoir réussi à intégrer les commandos. Ce nombre était un nouveau record pour le GIP, encore invaincu, car normalement cela ne dépassait jamais deux équipe, donc 6.

Le geth se tut encore une fois.

-Vous avez d'autres questions?





Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2862-journal-de-bord-de-kori-penyo-nar-tarek#37021


Inspiration Divine
Messages : 715

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    Lun 28 Déc 2015, 22:26


Kori écouta le Geth avec attention. Leur guide semblait avoir largement fait ses preuves au sein du GIP. Visiblement, entrer dans cette section n'était pas une mince affaire, non pas que le Quarien s'imaginât l'intégrer par sa seule bonne volonté.
Lorsque Informateur lui présenta les épreuves qu'il avait lui même subit, Kori ne put s'empêcher de faire le rapprochement avec leur expérience d'il y a quelques minutes. Expérience sûrement un million de fois plus enfantine que ce que devait subir de vrais membres du GIP et puisque le Quarien avait pour ainsi dire lutter pour maîtriser une malheureuse vague de trois quatre personnes, mieux valait ne pas penser à ce qu'il lui arriverait dans un vrai combat.
Kori remercia leur guide tandis que les visiteurs commençait à se rassembler. Naki vint se poser à coté de lui.

- Alors ? Demanda-t-elle à son frère. T'as pu voir ce qui t'intéressait ?

Kori haussa les épaules.

- J'ai posé quelques questions, oui.
- Je t'ai vu avec celui qui s'occupe du déminage, non ? Je savais pas que ça t'intéresserait.
- Il fallait bien que je m'intéresse à quelque chose ici, railla-t-il les bras croisés.

Naki leva les yeux au ciel, encore une fois consterné face à ce complexe que semblait avoir son frère, à croire qu'il ne supportait pas qu'on le sache intéressé à quelque chose.

“Ou alors il ne supporte pas qu'on s'intéresse à lui...“ Pensa-t-elle en soupirant.
- Et toi ? Demanda son frère pour changer de conversation.
- C'était très intéressant, déclara sa sœur. J'ai pu me renseigner sur les conditions d'admission, les études qu'il faudrait avoir menées pour avoir une chance d'intégrer la section, plein de choses...
- Et donc ? T'as une chance.

Elle sourit derrière son masque.

- Actuellement non, je suis comme toi au final, pas beaucoup de qualification...
- Voire aucune, sans vouloir te vexer.
- Il est toujours temps d'en acquérir, se défendit la Quarienne, on n'a pas quarante ans non plus. Rien ne nous empêche de nous y mettre maintenant.
- Si tu le dis...Déclara son frère en haussant les épaules.

Kori prit le temps de réfléchir en silence. Toujours temps de s'y mettre, pourquoi pas...L'idée de cloisonner sa vie dans un métier lui faisait un drôle d'effet qui pourrait sûrement s'apparenter à de la peur si sa virilité n'en prenait pas un coup. Peut être sa voie ne s'était-elle tout simplement pas dévoilée à elle. Pourtant, il la cherchait cette voie, constamment, la nuit quand le sommeil a du mal à s'inviter dans son lit, il pense à tout ce qui pourrait lui plaire, tout ces métiers qui pourrait certainement lui apporter une satisfaction, comme au GIP par exemple. Hélas, quelque chose bloque à chaque fois : Le réveil, le retour à la réalité ou le Quarien reprend conscience que son existence de petit Quarien d'une colonie minuscule ne lui facilitait pas les choses. Et le spleen revenait, ce sentiment de n'être bon à rien si ce n'est à errer sans but dans la galaxie. Vivre au jour le jour lui donnait un objectif différent à chaque fois et sur un court terme. Pas de projection dans le futur, pas de conscience venant le titiller sur ses chances de réussite pour un projet quelconque.
Finalement, il se voilait la face tout les jours. Même lui le comprenait.
Il haussa à nouveau les épaules en soupirant, et releva la tête.
À quoi bon tergiverser, demain sera un autre jour et toutes ces questions s'envoleront, du moins pour quelques temps, et il repartirait de plus belle.
La visite prendrait bientôt fin, et toutes ces masturbations intellectuelles qui lui empuantissaient le cerveau seraient bientôt de l'histoire ancienne.
Malgré tout, un coin de son cerveau grava une image. Celui du simulateur et du travail d'équipe qu'ils avaient accompli. Peut être, un jour, ce souvenir refera surface et marquera un nouveau désir our le Quarien, celui d'intégrer une formation au sein d'un groupe qui lui permettrait d'exploiter ses qualités au mieux. Mais pas tout de suite, il n'était pas prêt. Il lui restait encore trop de choses à faire, tant de combat à mener avec lui-même pour que cette idée s'impose à son esprit comme une évidence.
Et quand elle apparaîtra, il serait prêt.





Honneurs:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Campagne de recrutement    
Revenir en haut Aller en bas
 

Campagne de recrutement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Voile de Persée :: Rannoch-