AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Les Risques de la Vente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Les Risques de la Vente   Mer 29 Avr 2015, 19:34
Intervention MJ : NonDate : Début Janvier RP Tout public
Myra Lumiéna ♦Vindex Treyn
Les Risques de la Vente



Les Risques de la Vente



Illium était un monde-éden magnifique aux yeux de Myra, peut être la plus belle planète de la galaxie. Elle était certes née ici mais elle pouvait affirmer son choix pour avoir visité d'innombrable lieu dans la galaxie durant son enfance. Aujourd'hui elle se retrouvait à la tête d'une entreprise importante et était fière d'avoir atteint un tel poste ainsi que ce qu'elle était devenue. Comme chaque année sur Illium était organisé le Salon des Technologies Militaires de Nos Astra. Un événement immanquable pour tout PDG d'une entreprise comme Lumiéna Corporation. Alors Myra y était présente afin de faire connaitre les innovations que son entreprise apportait à différent domaine.

Le salon si trouvait sur les derniers étages de la tour Allyak Innovation, l'une des plus grandes de Nos Astra qui était un lieu récurent pour les grands événements de la planète. La tour appartenait justement dans sa globalité à la société du même nom qui proposait des bureaux d'architecte et d'aménagement intérieur parmi les plus réputé dans la communauté galactique.

Comme on pouvait donc s'y attendre les trois étages sur lesquelles ce déroulait le salon étaient conçus dans un design abouti et moderne de l'architecture asari offrant ainsi des angles arrondi et des pièces adoptant des formes moins carré, droites mais avec plus de courbes et de cercle que ce qu'on l'avait l'habitude de voir dans des bâtiments d'autres espèces. Chaque étage regroupait un domaine du salon ceux-ci étant donc au nombre de quatre. Et qui regroupe donc les domaines, spatial où les innovations présentées allaient des nouveaux moyens de propulsion au vaisseau lui-même en passant par les nouveautés au niveau de leurs armements. Et était positionné au dernier étage. Le deuxième étage du salon était lui consacré au développement des technologies réservées aux troupes au sol ou encore aux véhicules terrestre. Tandis que le dernier étage était lui réservé aux technologies multi usage. Des avancés dans les domaines des boucliers aux nouveaux prototypes de méca de combat. On pouvait absolument trouver de tout dans un salon aussi célèbre que celui-ci.

Myra voyait ça comme un moyen d'en apprendre plus sur ses concurrents et parfois de contrer leurs innovations. Elle appréciait notamment pouvoir prouver une fois de plus que son entreprise était la meilleures dans son domaine et elle y prenait encore plus de plaisir quand il s'agissait d'une entreprise non asari. Myra savait qu'elle était arrogante et elle ne le se cachait pas, parfois elle ne le cachait même pas aux autres car pour elle cela était justifié. Elle était encore très jeune pour diriger une entreprise d'un point de vue social. Et malgré les doutes que beaucoup on eu quand elle avait reprit l'entreprise, Myra avait su prouver qu'elle en était capable alors que la plupart des PDG asaris avait le double de son âge.

Cette année encore elle apportait deux grandes innovations l’une dans le domaine du matériel pour les soldats et l’autre sur un nouveau vaisseau conçu pour l’escorte de convois. Elle ne présentait que rarement ses propres projets dans un tel endroit car on vendait rarement dans un tel lieu. Il s’agissait plutôt d’une vitrine qui invitait les futurs clients à se plonger dans le catalogue de l’entreprise et alors si l’acheteur était vraiment intéressé alors Myra prenait les négociations en mains.

L’asari avait entendu parler de plusieurs entreprises concurrentes dont elle voulait en savoir plus ou sur certain de leurs projets. Notamment pour en donner un exemple les rumeurs sur un canon Thanix de petit forma pouvant être à terme même adapté au véhicule terrestre ou alors sur des chasseurs. Pour tout ses genres de projets elle voulait soit si l’entreprise était suffisamment avancé dans son projet en obtenir l’exclusivité ou un contrat gratifiant. Ou bien si il ne s’agissait que d’une idée encore mal développer avancé elle-même dans se projet afin de doubler l’entreprise concurrente.

Myra avait pris une tenue qui la mettait en valeur comme souvent lorsqu'elle devait se présenter en public en tant que PDG de Lumiéna Corporation. Elle appréciait les armures, les sentiments de sécurité qu'elle conférait lui donnait parfois plus de confiance en elle, même s'il s'agissait souvent d'une armure légère. Sauf que ce n'était pas vraiment le genre de choses que l'on mettait pour attirer l'attention, enfin pas dans le bon sens. Elle avait donc prit un pantalon slim dans un bleu foncé proche du noir pratiquement et un haut sans manche qui offrait un décolleté moyen et se rouvrait au niveau du ventre laissant ainsi visible une grande partie de corps de l'asari, ainsi que par conséquent ses tatouages sur les bras qui représentait de nombreux traits se croisant sans réel schéma des épaules jusqu'au niveau du coude. Mais également ceux de son dos reprenant les mêmes motifs qui sont faiblement visibles sur ses flancs. Son haut prenait également le même bleu que son pantalon mais en ajoutant des touches d'un blanc qui permettait un contraste avec le reste de la tenue.

Myra se trouvait sur le stand de Lumiéna Corporation au deuxième étage du salon ou l'entreprise exposait son nouveau système d'assistance au tir. Il s'agissait d'un viseur pouvant être adapté sur toutes les armes et qui permettait au porteur d'afficher ce que voit le viseur sur l'ATH de l'armure. L'utilisateur pouvait ainsi tirer tout en restant à couvert avec précision. De plus le viseur offrait de nombreux types de vision et des systèmes d'assistance au tir via différent scanner et capteur.

L'amélioration du concept attirait de nombreuses personnes cherchant un moyen d'éviter la mort de leur troupe et ainsi amélioré la sécurité sur le terrain. Alors que Myra venait de finir une présentation détaillée du produit qui avait été prévu elle était désormais libre pour aujourd'hui de faire ce que bon lui semblait dans le salon. Elle décida tout d'abord de rejoindre le deuxième stand de son entreprise au dernier étage de la tour ou se trouvait la présentation.

Elle quitta donc son stand pour rejoindre l'ascenseur qui se trouvait au fond de la pièce juste en face de la place qu'occupait Lumiéna Corporation. Myra avait pu obtenir cette place de choix sur les deux étages pour ses liens avec Allya Innovation qui avait conçu la tour de son entreprise. Myra était donc un ancien client de la société et disposait de quelque privilège. Elle marchait tranquillement vers l'ascenseur non sans devoir discuter avec quelques autres PDG et potentiel client sur la route si bien qu'il lui fallait dix bonnes minutes avant d'atteindre le dernier étage. C'était quelque chose qu'elle détestait. Elle avait toujours été directe et quelqu'un de bien souvent pragmatique même si elle savait parfaitement être subtile. Mais si une conversation tournait trop longtemps autour du pot sans l'intéresser elle s’ennuie rapidement et doit s'efforcer pour ne pas le faire remarquer violemment à son interlocuteur. Mais au contraire elle n'hésitera pas à sympathiser avec quelqu'un abordant des sujets intéressants et utiles à ses yeux.

Lorsqu’elle fut enfin arrivé à l’étage après une interminable discussion avec une autre asari proposant des idées notable certes mais complètement dans le domaine de la science fiction et irréalisable. Son attention fut attirée par la présentation non programmé d’une entreprise, Treyn Industrie. L’entreprise faisait justement partie de celle auprès de laquelle elle souhaitait en apprendre plus. Myra se dirigea donc vers le stand de l’entreprise qui se trouvait sur la première rangé a gauche en sortant de l’ascenseur. Une petite foule commençait à ce former autour et Myra se débrouilla pour passer devant les quelques personnes puis écouta la présentation des nouveaux concepts de la firme avec attention.




Dernière édition par Myra Lumiéna le Dim 03 Mai 2015, 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Jeu 30 Avr 2015, 02:01


Vindex ne pensait pas remettre les pieds de si tôt sur cette planète. Illium, il n'avait toujours pas les mots pour décrire cette planète, irréelle, paradisiaque. Peu importe il n'était pas là pour faire du tourisme, l'entreprise l'avait convié pour le salon des nouvelles technologies sur cette planète, comme chaque année. D'ordinaire, il n'appréciait pas ce genre de rassemblement et préférait garder ses distances. Mais cette fois il allait faire une exception.

Le Harfang était en cale sèche depuis plus de six heures, le hangar se trouvait à proximité de Allyak Innovation, le lieu ou se déroulait la convention. Treyn Industries avait été à la fois surpris et heureux d'apprendre sa venue, après tout il était le fils de la famille fondatrice. Un jeune Turien avait été envoyé pour lui porter une invitation et son pass VIP pour accéder plus rapidement au salon. Il avait passé une bonne partie de la journée à tuer le temps en apprenant à jouer aux échecs avec Vi, l'IV du vaisseau. Vi remporta la victoire à chaque fois, la première fut vraiment humiliante et écrasante, mais au fur et à mesure des parties, le Turien commençait à se défendre rendant les parties plus longues et laborieuses.
Le mercenaire décida de s'arrêter sur une nouvelle défaite, s'il voulait profiter du salon il ne fallait pas tarder.

"Vous partez à la recherche de votre dignité Monsieur,
le railla l'Intelligence.

-Dans deux parties je te ruine la tienne Trésor. Ne m'attends pas pour le dîner. "

Il se leva et se dirigea vers sa chambrée. Le Turien se débarbouilla rapidement puis ouvrit sa penderie. Il regarda ses costumes et opta pour le plus sobre. Il lui fallu quelques minutes le temps de mettre son smoking. Un pantalon noir, des chaussures noires, la veste l'était également. Le revers de celle-ci était couleur bordeaux, tout comme la cravate. Une chemise rouge pâle complétait l'ensemble. Il referma les boutons de sa veste excepté le dernier comme l'imposait la règle de bien séance.
Le Turien regarda son reflet dans la glace tout en installant les boutons pour ses manchettes. Il était fin prêt. Vindex ne prêtait pas vraiment attention à son apparence la majorité du temps, préférant de loin les vêtements amples ou son armure de combat mais quand lorsqu'il se faisait inviter quelque part il faisait de son mieux pour paraître le plus propre possible...

-Et pour ne pas faire honte à tes parents, murmura t-il se remémorant les paroles de son père et de sa mère à chaque sortie.

Il sortit dans la rue et héla un taxi. L'expo n'était pas loin, mais il n'avait pas envie de marcher, il passerait suffisamment de temps debout dans les prochaines heures. Le chauffeur du véhicule voulut engager la conversation mais l'ancien militaire n'était pas d'humeur à discuter suite à ses défaites répétées contre Vi se jurant qu'il allait lui faire mordre la poussière la prochaine fois.
Arrivé à destination il régla la note de frais et laissa un petit plus au chaffeur.

Allyak Innovation était une tour immense qui crevait le ciel de par sa hauteur, un bâtiment à la gloire de la puissance Asari, aussi démesuré que leur égo.
Vindex trouvait le bâtiment agréable à regarder avec ses courbes et ses formes gracieuses, mais il le trouvait trop mou pas assez agressif. Le natif de Palaven était habitué à quelque chose de plus « incisif », plus brut.
Il pénétra dans le bâtiment, une longue file d'attente se tenait près des ascenseurs, ce devait sûrement être la file des visiteurs lambda. Un peu plus à droit se trouvait une file quasiment vide ou se tenait un garde. Le Turien lut sur l'holopancarte qu'elle était réservée aux membres de la presses, exposants et autres personnes disposant de badges spéciaux. Il présenta le sien et put passer. Une Asari l'accueillit avec un large sourire, elle le guida jusqu'à un ascenseur en verre. L'ascenseur grimpait lentement permettant de profiter d'une vue imprenable sur la ville. Vindex regretta presque de sortir de cette bulle quand il arriva au deuxième étage.

Le mercenaire voulait d'abord voir les dernières sorties motos. Les Humains en particulier fabriquaient de très bon produits. Par chance, le salon n'était pas ouvert depuis bien longtemps, il pût profiter du fait que peu de personnes étaient présentes sur le stand. Il discuta pendant plusieurs minutes avec un exposant. Ce dernier lui accorda même d'enfourcher une moto, d'un noir mat et doté de deux sorties d'échappements en carbone elle tapait particulièrement dans l’œil de Treyn. Campée sur deux énormes roues, le bolide était un peu plus large et long que ses concurrentes, cependant le fait de conduire quasiment couché sur la moto était une sensation qui devait être agréable excepté en costume. Le représentant appuya sur le démarreur, le moteur s'alluma au quart de tour et un ronronnement s'échappa des pots catalytiques. Pour son plus grand bonheur, il fut autorisé à jouer avec la manette des gaz. Un frisson d'excitation le parcourait à chaque fois que la moto rugissait.
Il remercia l'exposant et continua sa promenade regardant les autres nouveautés puis se dirigea vers l'étage supérieur là ou se trouvait le stand de Treyn Industries.

Il posa à peine le pied sur le stand, qu'il se savait déjà remarqué. Plusieurs personnes de l'entreprise lui décochèrent un sourire ou un signe de la main. Il n'en connaissait pas le quart et du quart qu'il connaissait, il ne les avait vu que de loin. Mais eux savaient qui il était et quelque part cela le gênait. Heureusement il remarqua un autre Turien qui venait vers lui, raffiné, propre et classe.
C'était le responsable communication de Treyn Industries, un beau parleur qui savait jouer sur les mots : Cypher Cadmus. Il était déjà présent lorsque sa mère dirigeait, pour un Turien il était éloquent au point d'être considéré comme une pipelette par certaines races.
Les deux hommes se saluèrent et prirent le temps de discuter quelques minutes. Vindex l'interrogea sur ce qu'il comptait présenter lors de l'ouverture.

« La plupart ne t'intéressera sûrement pas... En revanche nous présenterons le Thanix miniature.

-Alors ce n'était pas qu'une rumeur, vous avez vraiment réussi à miniaturiser un noyau d'élément zéro ?

-Oui, on peut dire dire que c'est un succès...


-On peut dire ?


-L'arme est extrêmement sensible, le moindre choc peut la faire exploser. Le noyau est instable, même malgré le caisson de protection autour du noyau, Pour l'instant il a 75% de chance que l'arme explose à la tête du tireur.... et quand je dis exploser c'est pas un pétard mouillé. Mais ça personne n'a à le savoir.

-Ouais c'est pas glorieux.

-La boite bouffe énormément d'argent pour tenter de réussir ce projet. Tu imagines un peu la notoriété que l'on pourrait acquérir. Bien sûr d'autres entreprises sont aussi sur ce projet mais nous sommes sûrement les plus avancés. On aurait bien besoin d'aide tu sais ? Aussi bien financièrement que professionnellement. Un seul de ces engins coûtent presque 5 millions à la production et il n'y a le droit qu'à un seul tir.

-Doucement Cypher, je préfère rester à l'écart.


-Et pourquoi pas ton aide serait précieuse !

-Non ! Tu devrais plutôt te préparer, la masse commence à arriver. »


Cypher partit non sans jeter un dernier coup d’œil à Vindex. Le mercenaire alla s'appuyer contre une colonne, des personnes de toutes les races affluaient, Humains, Asaris, Galariens, Volus, Turiens etc...
Les enceintes du stand donnèrent de la voie ce qui attira petit à petit des curieux. Cypher apparut sur l'estrade avec son élégance habituelle, avec un sourire, le plus beau que puisse faire un Turien.
Il présenta rapidement Treyn Industries dans les grandes lignes : l'armement de pointe ultra sophistiqué.
La devise de l'entreprise étant : « La meilleure arme n'est pas celle dont on a pas besoin de se servir, mais celle dont on a besoin de se servir qu'une seule fois. »

La présentation commença avec une arme d'auto-défense équipé d'une capacité de technologie de répulsion, l'arme n'a pas vocation à blesser simplement à neutraliser efficacement et rapidement. Elle se fixe directement sur l'omnitech. Cypher demanda au public si quelqu'un voulait servir de cobaye, après tout il se trouvait sur Illium., le dit cobaye pourrait repartir avec un exemplaire du mod Ce fut un Krogan qui se présenta, l'air moqueur et narguant la médiocrité des produits de facture Turienne. Cadmus leva son bras, son omnitech s'alluma, une lueur blanchâtre apparut au bout de sa main, un léger bruit venait de l'arme. La cible verrouillait, il envoya la petite balle d'énergie vers le Krogan. Au plus grand étonnement de la foule, le natif de Tuchanka vola sur une dizaine de mètres avant de s'écraser dans le couloir central. Il tenta de se relever en vain, il resta à terre. Les démonstrations de prototypes s’enchaînèrent, une arme thermique qui fonctionne sur le principe d'agitations moléculaires (comme un micro-onde), avec un concentré de gaz/pétrole pressurisé capable de faire fondre la plupart des blindages, une arme à graviton retournant la masse de l'ennemi contre lui même allant jusqu'à écraser les plus massifs etc...

Deux personnes arrivèrent avec un chariot, un drap dessus pour cacher ce qu'il y avait dessus. Les pupilles de Vindex se dilatèrent l'espace d'une seconde et son rythme cardiaque augmenta légèrement.

« Et pour terminer, voici le nec le plus plus ultra de la technologie Turienne, le canon Thanix miniaturisé. »


Cypher souleva le drap, exposant l'arme aux yeux de tous. D'un gris brillant, il fallait au moins deux mains pour manier l'arme. Un tube lumineux saillait au milieu de l'arme, le réacteur ézo sans aucun doute.
Une rafale de tir se fit entendre, les gens se mirent à hurler puis une voix grave se fit entendre dans les hauts parleurs.

« Mesdames et Messieurs bonjour, ceci est une prise d'otages restez calmes et suivez les ordres qui vous seront donnés vous aurez alors une chance de rester envie. Désobéissez et mourez ! »


Un silence de plomb régna des dizaines d'hommes armés avait débarqué. Certains s'en prenant déjà au civil. Vindex vit quelques braqueurs se dirigeait vers l'estrade de Treyn Industries, frappèrent sans ménagement Cypher et prirent le Thanix. Ça s'annonçait mal. Les mercenaires commençaient à regrouper les visiteurs dans une pièce. Le Turien activa son camouflage et se faufila discrètement dans les coulisses d'un stand. Pour l'instant il n'avait pas d'autres choix que de se cacher. Seul il se ferait tuer à coup sûr.


Treyn Theme:
 


Dernière édition par Vindex Treyn le Lun 04 Mai 2015, 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Lun 04 Mai 2015, 15:35

Les Risques de la Vente



Plus la présentation avançait plus Myra était intéressé par l'entreprise. Treyn Industries était tourné vers l'armement spécifique à certaines situations à première vu mais moins sur une fourniture générale. Ainsi elle pouvait offrir à ses clients de l'équipement original et introuvable ailleurs un argument de choix lors d'une vente. L'asari écoutait attentivement lorsqu'il s'agissait d'arme unique et utile dans une armée. Mais n'était par exemple pas intéressé par de l'équipement non létal que son entreprise ne fournissait pas. Treyn Industries pouvait au choix être un allié commercial de grande valeur ou une concurrence dangereuse. Myra préférait largement les premières options, et il fallait y parvenir avant que quelqu'un d'autre prenne une telle initiative.

Lumiéna afficha sur son Omnitech tout ce que Ordis, l'IV de Lumiéna Corporation, pouvait trouver sur Treyn Industries et survola rapidement les informations. Elle voulait avant tout savoir qui dirige et comment pouvoir en apprendre plus sur le fonctionnement de l'entreprise dans son ensemble. Elle faisait défiler les visages puis aperçu une fiche intrigante. Vindex Treyn, c'était surtout le nom de famille qui avait attiré son attention. Il s'agissait de propriétaire de l'entreprise mais était très peu mis en avant, apparemment il ne s'occupait pas de son fonctionnement mais laissait couler. Un personnage assez unique et intéressant pensa-t-elle. Surtout que sa photo lui disait quelque chose, il lui semblait l'avoir vu il y a peu.

Myra observa autour d'elle pour voir si elle l'apercevait. En tant que propriétaire il devait sans doutes être ici. Mais toutes réflexions à ce sujet fut rapidement écarté quand elle vit débarquer des hommes armé de l'ascenseur. Ils devaient être une trentaine au moins les d'autres venant encore des issues de secours et le premier à être entré tira en l'air afin d'attirer l'attention sur eux. Les hauts parleurs présents dans la pièce grésillèrent laissant entendre la voix de celui qui venait de tirer.

- Mesdames et Messieurs bonjour, ceci est une prise d'otages restez calmes et suivez les ordres qui vous seront donnés vous aurez alors une chance de rester en vie. Désobéissez et mourez !

Alors que la plupart des personnes présentes restait figées, Myra recula lentement à l'opposé de l'ascenseur. Environ cinq hommes armé ce dirigeait vers eux. L'asari tenta de prendre l'arme à sa hanche avant de se rappeler qu'elle n'en avait pris aucunes. La biotique lui vient en deuxième option mais se ravisa. La seule solution pour le moment était de rester cachée. La discrétion serait un atout pour la suite. Elle n'était d'ailleurs pas la seule à penser de la sorte puisqu'elle remarqua un turien qui venait de disparaitre dans la foule utilisant un système de furtivité. En ce moment elle devait avouer qu'elle enviait celui-ci. Quant à elle, Myra s'était glissée en dehors de la foule et restait à couvert derrière le stand à côté de Treyn Industries n'ayant pas pu aller plus loin pour le moment. Elle observa les mercenaires prendre divers prototypes alors que d'autre regroupaient les civils utilisant la violence dès la moindre résistance de leur part.

Pour avoir une chance de s'en sortir elle devait retrouver le turien qui s'était échappé et n'importe qui d'autre aurait réussi à se cacher. De toute évidence les assaillants avaient bien préparé leur coup à l'avance. Prendre le contrôle de trois étages d'une tour, voir sans doute de la totalité ou du moins de ses systèmes internes et son personnel ne se faisait pas si facilement. Surtout lors d'un salon aussi célèbre que celui-ci. Mais cela avait aussi un inconvénient. Seul des chefs d'entreprises, des personnes riches et influentes pouvaient participer à cette exposition. Pour cette raison les trois étages avaient été complètement dissociés du reste de la tour et le seul contact avec l'extérieur pouvait se faire via l'ascenseur. Même les vitres étaient opaques de l'extérieur et des coups de feu ne seraient même pas visibles. Sauf que comme en pouvait s'y attendre les soldats gardaient fermement cette entrée avec plusieurs de leurs hommes.

Plusieurs groupes de deux mercenaires passaient dans les stands afin de chercher des personnes encore cachées, comme elle. La pièce était faite de telle manière que si on la symbolisait par un carré, l'ascenseur se trouvait au centre puis les stands étaient disposés tout autour de celui-ci. Il y avait donc quatre allées principales qui permettaient de rejoindre le fond de la pièce dans quatre directions provenant de l'ascenseur au centre. Puis diverses allées perpendiculaires à celles-ci. Myra faisait donc de son mieux pour éviter les axes principaux mais tôt ou tard elle allait finir par devoir croiser l'une des patrouilles. Et sans arme elle n'était pas certaine de pouvoir abattre les deux.

Elle aperçu une ombre floue deux stands plus loin, caractéristique d'un dispositif de camouflage pour qui avait l'oeil. Ou plutôt pour qui le cherchait précisément puisque c'est ce qu'elle faisait essayant de retrouver de l'aide. Un groupe passa entre eux pour le moment se dirigeant vers les rangées les plus éloignées. Sans doute pour commencer à fouiller là-bas et les rabattre vers le centre. Une fois le groupe passé elle atteignit discrètement le stand ou était le turien qu'elle avait vu précédemment. Celui-ci désactiva son dispositif à son approche. L'asari se débrouilla pour parler le plus discrètement possible.

- Bonjour ... vous vous en êtes pas mal tiré mais si vous avez une solution pour sortir d'ici ou contacter l'extérieur je suis prenante. Myra observa le turien avec attention laissant un blanc, puis elle le reconnu. Vous ne seriez pas Treyn Vindex ? ... Laissez tomber de toute façon ce n'est pas vraiment le moment. Les deux mercenaires qui viennent de passer vont sans doute revenir par la gauche rapidement et cette fois ils seront là pour fouiller les stands. Vous savez combattre ?

Myra laissa le turien répondre aux multiples questions qu'elle venait de lui poser sans vraiment lui laisser le temps de répondre. Dans une telle situation il lui arrivait souvent de parler très vite s'était un tic dont elle n'arrivait à se débarrasser qu'en faisant vraiment attention.

- Avec un peu de chance ils vont s'occuper du stand en face avant nous. Si tel est le cas je peux sans doute en mettre un hors service mais j'aurais besoin de vous pour le deuxième. On s'occupera des présentations après mais un seul coup de feu ou une alerte et on est fichu. De même pour le biotique trop visible on risque d'attirer l'attention. Je m'y connais suffisamment en combat rapproché pour le neutraliser mais vous ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Mar 05 Mai 2015, 02:08


Vindex attendit quelques minutes le temps que les choses se calment. Il ne fut dérangé qu'une fois, un Humain et une Asari qui étaient venus vérifier si personne ne se cachait en ce lieu. Il avait activé son camouflage de peu, deux secondes trop tard et il se serait fait voir.
Les deux personnes portaient une armure blanche immaculée avec un crâne bleu dans un cercle sur le torse et les épaules. Il n'avait jamais vu ce symbole, si c'était une organisation criminelle ou terroriste elle ne devait pas avoir une énorme réputation. Cependant les attaquants avaient l'air de s'y connaître, le dernier étage avait été neutralisé avec une certaine rapidité. S'il en était pareil avec les deux autres, il devait y avoir un nombre conséquent d'ennemis.
Vindex tenta de contacter l'IV du Harfang, rien hormis des parasites. Les salops avaient sûrement du brouiller les communications longues portées. Le Turien se retrouvait bloqué, seul et désarmé à l'exception de son omni-lame.

Il repoussa légèrement le rideau et sortit sa tête observant les alentours. La plupart des combattants s'étaient éloignés lui laissant le champ libre. Il s'accroupit et progressa lentement, faire de l'infiltration en costume n'était pas pratique et... loin d'être banal. Pour commencer il devait trouver une armure, des armes... et un plan pour sortir de ce merdier. Le mercenaire s'arrêta quelques secondes et se cacha, un autre binôme passa, bousculant tout sur leur passage ou prenant ce qui était intéressant. A ce rythme là il n'y aurait plus rien d'utile pour se défendre, il devait faire vite.

Il continua à avancer puis arriva à l'une des allées principales. Son camouflage le recouvrit, traverser l'un de ses couloirs sans se camoufler n'aurait pas été un bon plan pour son évasion. Pour l'instant rien d'intéressant ne retenait son attention, les armures se trouvaient de l'autre côté et les présentoirs d'armes ci et là avaient été vandalisés ou vidées.
Le Turien dut s'arrêter une nouvelle pour laisser passer un groupe, toujours vêtus du même uniforme. Il crut voir une ombre fine bouger, peut-être son imagination. Il patienta, les deux soldats s'étaient arrêtés pour compter fleurette. C'était bien sa veine, une radio grésilla ou il entendit un ordre demandant au duo s'ils en avait terminé. L'un d'eux bredouilla une réponse puis ils reprirent leur route. Prêt à changer de position il remit son camouflage.

L'ombre revint, ombre qui se révéla être une Asari. Il désactiva son camouflage. Elle s'approcha doucement. Elle était vêtu d'un pantalon serré d'un bleu foncé proche du noir, son haut ouvert sur la majorité de son buste était de la même couleur à la seule différence que des bandes blanches étaient présentes. Son visage était fin, des tatouages le zébrant. Comme tout les membres de son espèce elle était agréable à regarder.

« Bonjour ... vous vous en êtes pas mal tiré mais si vous avez une solution pour sortir d'ici ou contacter l'extérieur je suis prenante.

-Les communications vers l'extérieur sont brouillées. »


L'Asari le regarda fixement, l'analysant ses yeux bleus avaient quelques de particuliers, troublants et un peu froid. Cela ne l'impressionnait pas vraiment mais il détestait être observé.

« Vous ne seriez pas Treyn Vindex ?


-Lui-même.


-Laissez tomber de toute façon ce n'est pas vraiment le moment. Les deux mercenaires qui viennent de passer vont sans doute revenir par la gauche rapidement et cette fois ils seront là pour fouiller les stands. Vous savez combattre ?

L'Asari parlait à une telle vitesse qu'il ne put rien dire.

« Avec un peu de chance ils vont s'occuper du stand en face avant nous. Si tel est le cas je peux sans doute en mettre un hors service mais j'aurais besoin de vous pour le deuxième. On s'occupera des présentations après mais un seul coup de feu ou une alerte et on est fichu. De même pour le biotique trop visible on risque d'attirer l'attention. Je m'y connais suffisamment en combat rapproché pour le neutraliser mais vous ?


-Ne vous en faites pas pour moi, j'ai un plan mais ça risque de ne pas vous plaire... »

Il marqua une petite pause.

« Vous allez devoir jouer l'appât, mon camouflage nous donne un avantage non négligeable. Dès qu'ils vous auront trouvé, je m'occupe du premier, vous neutralisez l'autre. Vous avez une autre idée en tête ?


-Ok, alors c'est parti, restez ici ! »


Le Turien se déplaça dans un coin du stand, et fit un léger signe de tête à l'Asari. Un peu moins de dix minutes après le groupe arriva composé de deux Turiens. La bleue fit un léger bruit pour attirer leur attention. Ils entrèrent sur le stand, armes en joue. Le duo repéra l'Asari, lui intimant de sortir les mains en évidence. Elle s’exécuta. Vindex activa son camouflage et marcha vers eux à pas de loup. Il prit pour cible le plus massif, l'omni-lame s'activa, d'un geste rapide il plaqua sa main contre la bouche de sa victime et lui trancha la gorge avec une précision chirurgicale. Surpris son comparse se retourna et vit un cadavre se vider de son sang. Il ne vit cependant pas l'Asari lui assénait un formidable coup à la tempe, le couchant par terre. Elle se rapprocha du corps inanimé et lui brisa la nuque d'un geste propre et professionnel.

« Propre, net et précis, commenta le mercenaire avec un léger sourire. Planquons les corps, plus ils mettront de temps à savoir que l'on est ici mieux ce sera. »

Ils traînèrent les corps avec difficulté, en restant le maximum accroupi pour éviter de se repérer, récupérant au passage des armes légères.

« Bien, je pense qu'il est de temps de faire les présentations. Inutile de se vouvoyer non ? Vu dans la merde ou nous sommes inutile de faire des manières. Tu as l'air de savoir qui je suis, mais j'aimerai bien savoir qui tu es ?


-Myra Lumiéna , PDG de Lumiéna Corporation. Il s'agit d'une entreprise de production dans le domaine militaire. Célèbre sur Illium vous ... Tu ne dois pas être d'ici n'est ce pas ?


-Heureux de te rencontrer, même si la situation n'est pas des plus propices. Quand à ta question, non je ne suis pas d'ici. Par contre je n'ai encore jamais vu de PDG tuer quelqu'un aussi proprement. Je pars donc du principe que tu sais te battre. Il nous faut d'abord des armures et des armes. On ne devrait pas avoir trop de mal à trouver ça. Il va aussi nous falloir un plan pour sortir de là. Tu es avec moi ?

-On a pas vraiment le choix donc je te suis de toute évidence tu t'y connais toi aussi.


-Bien dans ce cas allons-y. »



Treyn Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Jeu 07 Mai 2015, 02:02

Les Risques de la Vente



- Vous allez devoir jouer l'appât, mon camouflage nous donne un avantage non négligeable. Dès qu'ils vous auront trouvé, je m'occupe du premier, vous neutralisez l'autre. Vous avez une autre idée en tête ?

Le turien venait à peine de la rencontrer qu'elle devait déjà jouer l'appât. Même s'il avait certes un avantage avec son camouflage tactique elle n'appréciait pas ça. Sauf que la situation l'imposait alors elle accepta de le faire.

- Non aucune on y va.

- Ok, alors c'est parti, restez ici !

Myra s'avança un peu sur le stand pour être visible et s'adossa au reste d'une des tables d'exposition qui avait été dévalisé laissant des débris de verre se répandre sur celle-ci et le sol. Elle resta comme ça les bras croisés pendant plusieurs minutes plongée dans ses pensées. Elle réfléchissait à un moyen de sortir d'ici, il y avait bien plusieurs options, se frayer un passage jusqu'à l'ascenseur par la force, tout dépendait des compétences de Treyn mais avec de la chance c'était faisable. Autre option le système d'aération, dans les bâtiments modernes comme celui-ci ils étaient suffisamment grands pour permettre leur passage. Et enfin dernière option en apprendre plus sur les mercenaires pour leur trouver un point faible. A part ses éventuelles solutions elle ne voyait pas quoi faire d'autre et n'avait pas le temps de réfléchir plus longtemps d'ailleurs car les deux gardes approchaient.

Quand elle les entendit Myra se cacha volontairement mal mais il fallait qu'ils y croient un minimum puis envoya un coup de pied dans des éclats de verre ce qui alerta les deux mercenaires turien qui avançaient vers elle.

- Levez-vous immédiatement les mains bien en évidence ! On sait que vous êtes là.

L'asari se leva les mains en l'air non sans faire de son mieux pour distraire les ennemis de Treyn, qui devait sans doute les contourner.

- Je me rends ... s'il vous plait j'ai rien à voir là dedans laissez-moi partir.

Le turien allait débiter quelque chose mais se retourna lorsqu'il entendit son coéquipier s'écrouler sur le sol la gorge tranchée en train de se vider de son sang. Myra en profita pour mettre à terre le mercenaire qui venait de faire une erreur, sa dernière erreur. Une fois celui-ci écroulé au sol elle posa son genou sur le dos du turien avant de prendre sa tête et de lui briser la nuque. Elle n'avait pas combattu et encore moins eu l'occasion de tuer quelqu'un depuis plusieurs longues années, mais toutes les techniques qu'elle avait apprises durant un siècle d'entrainement au combat restait parfaitement fraiche dans sa tête.

- Propre, net et précis. Planquons les corps, plus ils mettront de temps à savoir que l'on est ici mieux ce sera.

- Merci, moins sanglant que vous mais tout aussi efficace, répondit-elle en souriant au turien.

Tout deux traînèrent un corps derrière le stand où ils ne seraient pas visibles pour des patrouilles passant entre les allées. Sans oublier de se servir dans les armes des mercenaires.

- Bien, je pense qu'il est de temps de faire les présentations. Inutile de se vouvoyer non ? Vu dans la merde ou nous sommes inutile de faire des manières. Tu as l'air de savoir qui je suis, mais j'aimerai bien savoir qui tu es ?

- Myra Lumiéna , PDG de Lumiéna Corporation. Il s'agit d'une entreprise de production dans le domaine militaire. Célèbre sur Illium vous ... Tu ne dois pas être d'ici n'est-ce pas ?

Elle lui avait donnée la version courte mais s'il voulait en savoir plus extranet était bien plus fournit sur elle que sur Treyn. Surtout que ce n'était pas vraiment le moment.

- Heureux de te rencontrer, même si la situation n'est pas des plus propices. Quand à ta question, non je ne suis pas d'ici. Par contre je n'ai encore jamais vu de PDG tuer quelqu'un aussi proprement. Je pars donc du principe que tu sais te battre. Il nous faut d'abord des armures et des armes. On ne devrait pas avoir trop de mal à trouver ça. Il va aussi nous falloir un plan pour sortir de là. Tu es avec moi ?

- On n'a pas vraiment le choix donc je te suis de toute évidence tu t'y connais toi aussi.

-Bien dans ce cas allons-y.

Les deux rescapé de l'attaque avançait discrètement marchant courbé pour éviter le plus possible d'attirer l'attention. Myra avait pris une arme de poing sur l'un des mercenaires. Elle avait toujours préférée les armes légères et maniable préférant utiliser sa biotique si la situation l'exigeait. Elle suivait le turien qui ouvrait la marche pouvant rapidement activé son camouflage en cas de danger il était préférable d'avancer de cette façon. Ils arrivèrent une rangée plus loin près du stand de plusieurs entreprises qui présentaient des armures diverses et variées. Mais ce qui inquiétait Myra s'était leur rang de prototype rien ne garantissait leur fonctionnement optimal. Pour le coup s'était quit ou double soit elle prenait un système furtif qui risquait de lâcher ou au contraire de rendre l'avancé vraiment plus facile. Mais elle ne préférait pas tenter sa vie sur du cinquante pour cent de chance. Elle demanda à Treyn de surveiller pendant qu'elle prit une armure afin de s'équiper. Il s'agissait d'une entreprise humaine mais l'armure féminine ferait sans doute l'affaire leur espèce n'étaient pas si différente sur ce point.

Myra partit derrière le stand afin d'enlever ses vêtements trop gênant au profit de la combinaison de l'armure sur laquelle elle fixa les différentes plaque d'armure. Bien que peu nombreuses respectant son envie d'une tenue de combat confortable et maniable dans ses gestes. Les plaques d'armure étaient situées au niveau du thorax et des épaules, ainsi que sur les hanches. Le reste étant composé de la combinaison par balle fine mais résistante, de plus elle était équipée d'un affichage ATH sur l'oeil droit qui permettait grâce à l'armure une détection des cibles efficace. Selon les dires de la société humaine en tout cas.

Elle rejoignit le turien pour lui proposer ses différentes options dans leur évasion. Après avoir présenté son armure en levant les bras.

- Voilà je suis prête, une armure prévue pour la détection de nombreux capteurs sont présent cela nous sera sans doute pratique. D'ailleurs à ce sujet j'ai réfléchi à quelques idées pour évacuer ce bâtiment. Premièrement bien que très peu plausible on se fraye un chemin jusqu'à l'ascenseur par la force. Deuxième option on en apprend plus sur eux et nous pourrons alors peut être négociés ou trouver une faille dans leur plan qui sait. Sinon il reste les systèmes d'aération, si le bâtiment est conçu comme le mien vu qu'il s'agit de la même société qui l'a conçu alors ses conduits ne nous permettrons pas de descendre mais débouche tout de même à l'intérieur de la descente de l'ascenseur, au niveau de notre étage.

L'asari écouta les explications du turien sur ce qu'il pensait de ses différents plans puis l'invita avant tout à se changer également.

- Avant tout équipe-toi je monte la garde mais on a vu personne, je suppose qu'ils ont déjà fouiller tout l'étage et ne connaisse pas notre présence. Cela nous donne un avantage provisoire.

Myra balançait son regard entre la gauche et la droite, son armure lui permettait de disposer d'une bien meilleure visibilité. L'ATH zoomait automatiquement en fonction de la distance afin de permettre une bonne interprétation des détails. Elle devait bien avouer que ces équipements étaient de qualité. Treyn revint quelques minutes après s'être équipé avec de l'équipement jusque là non utilisé en situation réel. Tout comme elle. Mais elle se posait une question a laquelle les données sur le turien en répondait pas mais qui l'intriguait, elle aimait mieux connaitre ceux avec qui elle travaillait.

- D'ailleurs si ce n'est pas indiscret, où avez-vous appris à combattre ? Un turien expérimenter dans les techniques d'assassina ce n'est pas vraiment banal vous êtes plus souvent tournée sur la force de frappe.

Le turien s'expliqua puis leur duo continua vers leur prochain objectif peu importe celui qui serait choisi il devait réussir.

- Du coup on opte pour quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Dim 10 Mai 2015, 00:06


Le duo continua son chemin vers les stands dédiés aux armures et armes. Bien que lentement, cela se faisait dans la plus parfaite discrétion. La traversée du salon se fit sans la moindre encombre, les attaquants ayant déjà vandalisé une bonne moitié de la convention, ces derniers avaient dû rejoindre la salle ou étaient détenus les otages. Le Turien se demandaient toujours pourquoi ils n'avaient pas quitté le bâtiment. C'était un exploit d'avoir pu neutraliser les trois étages aussi rapidement, les assaillants auraient pu repartir rapidement avec les prototypes... Sauf qu'il y avait énormément de grandes pompes lors de cette convention, ils devaient sûrement leur extorquer de l'argent. Voilà pourquoi les agresseurs étaient toujours présents.

Myra et Vindex arrivèrent près des armures, l'Asari lui demanda de surveiller les environs le temps qu'elle se change. Il remarqua le stand Treyn Industries juste à côté. Le mercenaire s'éclipsa rapidement, laissant un peu d'intimité à la bleue, fouillant le stand qui avait été allègrement saccagé. Il ne restait plus grand chose, il remarqua sur l'estrade l'arme d'auto défense, la ramassant. Il y avait bien les armes lourdes mais pour se déplacer furtivement ça n'allait pas être pratique.
Il installa le mod sur son omnitech, revenant près du lieu ou se trouvait sa coéquipière. Il restait quatre charges sur la plus haute puissance et huit sur la plus faible. Il pénétra dans le programme du mod et réussit à retirer le bridage de puissance. La luminosité de son omnitech déclina quelques secondes, avant de revenir. Charge restante : Une. Il éteignit l'arme et alla s'asseoir près d'un stand attendant que l'Asari revienne, jetant des coups d’œils de temps à autres pour vérifier que personne n'était à proximité.

« Voilà je suis prête. »

Elle portait une tenue de combat légère, des protections sur le buste, les épaules et les hanches. Le reste du corps étant recouvert par la tenue de protection traditionnelle pare balle. Fine, résistante et permettant une bonne amplitude des mouvements. Sans oublier le viseur ATH sur le côté droit de sa tête.

« Une armure prévue pour la détection de nombreux capteurs sont présent cela nous sera sans doute pratique. D'ailleurs à ce sujet j'ai réfléchi à quelques idées pour évacuer ce bâtiment. Premièrement bien que très peu plausible on se fraye un chemin jusqu'à l'ascenseur par la force. Deuxième option on en apprend plus sur eux et nous pourrons alors peut être négociés ou trouver une faille dans leur plan qui sait. Sinon il reste les systèmes d'aération, si le bâtiment est conçu comme le mien vu qu'il s'agit de la même société qui l'a conçu alors ses conduits ne nous permettrons pas de descendre mais débouche tout de même à l'intérieur de la descente de l'ascenseur, au niveau de notre étage.

- La première option ne me plaît pas trop, ils sont bien plus nombreux que nous et je tiens à la vie
, le Turien tapota sa mandibule. Le système d'aération pour se déplacer entre les étages est une bonne idée mais je préfère ne pas me retrouver dans la cage d'ascenseur. Nous sommes tout en haut d'une tour de plusieurs centaines de mètres, descendre en rappel ne m'enchante guère. Essayons d'abord d'en savoir plus sur eux et trouvons un moyen de contacter l'extérieur, c'est notre principal priorité.

- Avant tout équipe-toi je monte la garde mais on a vu personne, je suppose qu'ils ont déjà fouiller tout l'étage et ne connaisse pas notre présence. Cela nous donne un avantage provisoire. »

Le mercenaire acquiesça, il avait remarqué une armure de combat urbaine. Ultra légère, très peu de pièces d'armures, idéale pour la furtivité. Le haut était composé d'un sweat zippé vert kaki. Sur la cage thoracique et les épaules se trouvait des pièces de protections avec le système d'alimentation du bouclier, des câbles couraient le long des bras attachés par des sangles pour y connecter une arme améliorant sensiblement la précision. Le pantalon était un treillis avec des protections renforcés sur les articulations. Il entra dans l'une des loges et enfila sa tenue de combat, rabattant la capuche sur sa tête avant de sortir. Il fixa un fusil de précision léger dans son dos.

L'Asari l'attendait, s'habituant à sa nouvelle armure. Elle tourna la tête à son approche.

« D'ailleurs si ce n'est pas indiscret, où avez-vous appris à combattre ? Un Turien expérimenter dans les techniques d’assassinat ce n'est pas vraiment banal vous êtes plus souvent tournée sur la force de frappe.


-J'ai appris à combattre dans l'armée. Les Turiens ont cette réputation de rouleau compresseur. Mais nous ne sommes pas tous comme ça. Je suis spécialisé dans l'attaque rapide et les tirs de précisions, frapper vite et fort puis se replier. Je ne suis pas un assassin... On y retourne ?
Dit il avec un sourire.

- Du coup on opte pour quoi ?


-On peut passer par les conduits de ventilation. Avec un peu de chance il y en a un qui passe par la salle des otages, on en saura peut-être plus sur eux. Il faut aussi trouver ou le brouilleur est installé pour contacter l'extérieur. »

Le groupe repartit prudemment, se déplaçant l'un après l'autre surveillant les environs même si l'endroit avait l'air vide de toute présence hostile, on pouvait toujours tomber sur une mauvaise surprise. Myra repéra l'une des entrées des conduits habilement camouflée pour ne pas faire tâche avec le reste. Le côté maniaque des Asari pensa Vindex.

Le Turien décrocha le panneau et regarda Myra.

« Désolé de te demander ça mais peux-tu passer devant ? Tu as l'air de mieux connaître l'endroit que moi et puis je préférerai ne pas rester coincé dedans si le conduit se resserre. Les Turiens ne sont pas connus pour leur... flexibilité »


Cette dernière acquiesça avant de rentrer dans le conduit., lui indiquant qu'il y avait largement la place pour s'engouffrer dedans. Le Turien pénétra à la suite de l'Asari le tout avec une vue imprenable, néanmoins il ressentit une certaine gêne et préféra faire comme si de rien n'était. Pendant plusieurs minutes ils durent avancer à quatre pattes, le plus silencieusement possible, les conduits étaient principalement constitués d'acier. Le moindre bruit aurait trahi leur présence.
Myra réussit à les mener au dessus de la salle ou se trouvait les prisonniers. Le duo se positionna près de l'ouverture pour écouter et voir.

Pour l'instant la foule était gardé par quelques dizaines de soldats armés jusqu'aux dents et était divisée en deux groupe. Des hommes passaient dans les rangs secouant des visiteurs pour leur demander leur nom. Il y avait trois cadavres exposés à la vue de tous pour montrer ce qu'ils pouvaient arriver en cas de révolte.
Vindex reconnu la voix qui avait parlé dans le haut parleur. C'était un Krogan extrêmement massif engoncé dans une large armure. Il devait bien friser les trois mètres. Sa voix était telle que toute l'assistance se taisait dès qu'il ouvrait la bouche, la plupart du temps pour dire qu'il écorcherait bien quelqu'un vivant, ou pour parler rançon.
Les deux coéquipiers assistaient impuissants à cette scène, faire une sortie revenait à signer son arrêt de mort. Dégoûtés ils restèrent quelques minutes à observer cette scène. Le natif de Tuchanka appela un humain et lui murmura quelques mots. L'humain partit rapidement vers les stands refermant les portes derrière lui.

L'Asari et le Turien se regardèrent avec un air entendu. Il n'était pas question de laisser cet homme inspecter le salon, il fallait le capturer et l'interroger.
Vindex recula doucement avant d'arriver à un croisement ou il laissa Myra reprendre la tête. Le retour fut un peu plus rapide toujours en essayant de faire le moins de bruit possible.
Arrivé au point de départ, la bleue fit glisser le panneau et sortit suivit du mercenaire. L'humain était visible au loin fouillant sans faire vraiment attention à ce qu'il se passait autour de lui. Le binôme avança à couvert jusqu'à se retrouver à quelques mètres du terroriste. L'ancien militaire fit un signe de tête à Lumièna, activa son camouflage, s'approcha à pas de loup du l'homme et lui asséna un coup de poing dans la mâchoire. Le Terrien tomba par terre, avant même qu'il ne se relève Treyn lui saisit le poignet et lui fit une clé de bras. Myra en profita pour sortir de sa cachette.


Treyn Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Sam 16 Mai 2015, 01:57

Les Risques de la Vente




Les deux résistants continuèrent leur avancée dans l'accomplissement des différents objectifs qu'ils s'étaient fixés. Ceux-ci étaient, le rétablissement des communications et l'obtention d'information sur le groupe de mercenaires. Cela ressemblait fort à une mission qu'elle avait vécue alors qu'elle dirigeait sont escouade dans les chasseresses.

Myra menait le turien jusqu'à un des conduits de ventilations bien camouflé sur le mur comme dans tous les bâtiments au style asari la beauté primait souvent sur l'utilité mais la fusion des deux étaient toujours recherchées en particulier dans le domaine militaire. Dans tous les cas l'asari recherche la commande d'ouverture qu'elle actionna. Un panneau se détacha légèrement du mur et fut retiré par le turien.

- Désolé de te demander ça mais peux-tu passer devant ? Tu as l'air de mieux connaître l'endroit que moi et puis je préférerai ne pas rester coincé dedans si le conduit se resserre. Les Turiens ne sont pas connus pour leur... flexibilité.

L'asari lui répondit avec un sourire sur un ton moqueur avant de s'engouffrer dans le conduit.

- Je ne savais pas que les conduits se resserraient tout seul petit à petit au point de brusquement se retrouver coincé. Tu as juste peur des endroits confiné ou bien c'est le fait d'y être avec une femme ?

Myra commença à avancer du mieux qu'elle pouvait, la méthode la plus productive se révéla être de marcher à quatre pattes. La situation dans laquelle ils étaient, Myra ne l'avait jamais vécue. Se retrouver à devoir ramper dans des conduits pour survivre, travailler en collaboration avec un turien sur le terrain ça non plus elle ne l'avait jamais fait. D'ailleurs elle n'avait fait équipe avec quasiment aucune autres espèces en combat. Du point de vue de son entreprise ce n'était pas le cas elle travaillait avec bon nombre d'espèce mais le domaine était différent. Tout ça pour dire que Myra n'avait pas la moindre idée de comment il réagirait à différentes situations.

Le duo pratiqua les conduits de façon assez aléatoire. L'asari savait ou se trouvait la pièce où les mercenaires retenaient les otages, tout de moins elle le supposait. Mais contrairement à ce que le turien avait l'air de croire elle n'était pas ingénieur dans le bâtiment et ne connaissait pas les plans de cette tour par cœur. Seul leur sens de l'orientation permettait de se diriger.

Mais malgré tout Myra fini par entendre la discution entre plusieurs individus. Elle s'arrêta brusquement afin d'éviter de faire entendre les bruits de leur avancée dans le conduit. Treyn lui rentra dedans, elle s'excusa en chuchotant voyant que le turien avait l'air assez gêné, normal vu la situation mais elle en rit intérieurement. Elle se reconcentra sur la discution entre les mercenaires observant également la pièce.

Une dizaine de soldats surveillaient les otages, un trio de cadavres était également positionné en évidence afin d'instaurer la peur sans aucun doute. Mais la situation devenait étrange jusque là Myra supposait un simple cambriolage de haute technologie. Mais les occupants ne fuyaient pas et tuaient des otages il n'y avait pas énormément de logique dans un tel résonnement de leur part. Un krogan dans une armure abordant les couleurs du groupe commandait tout le monde. Elle reconnue la voie du krogan c'est lui qui avait parlé dans les hauts parleurs au début de l'attaque et qui apparemment s'occupait de toute l'organisation. Il interpella un humain à qui il donna un ordre qu'on ne put entendre clairement. Mais quand il prit la direction du salon il fut clair que s'était pour enquêter sur l'équipe que Myra et Vindex avaient éliminée plus tôt.

Un simple regard suffit aux deux partenaires de circonstance pour se comprendre et décider de suivre l'humain. L'asari laissa passer un léger soupir quand elle vit que le turien la laissa passer encore devant. Ils accélérèrent leur avancée pour suivre l'humain qui avait beaucoup plus de facilité en marchant.

Quand ils arrivèrent enfin près d'une sortie, Myra ouvrit discrètement le conduit et se glissa à l'extérieur derrière un couvert. Le turien activa son camouflage tactique et Myra prit le Paladin équipé d'un silencieux qu'elle avait pris lorsqu'elle s'était équipée, prête à agir. Treyn parvint à maitriser l'humain sans problème et Myra sorti de son couvert se dirigeant vers le mercenaire qu'elle fouilla et lui retira ses armes et moyen de communication. Elle demanda au turien de chercher une chaise pour attacher l'humain. Une fois chose faite elle mit un genou à terre en face de lui pour être à son niveau.

- Alors bon j'imagine que tu as pas mal de questions mais nous aussi et c'est toi qui va nous répondre. Rien de plus simple vous êtes qui ? Vous voulez quoi ?

- Si vous pensez que je vais vous dire quoi que ce soit. Un turien et une asari qui jouent les durs en se cachant derrière des stands.

- A ton avis elle est passée où votre équipe disparue ? Tu veux qu'on te montre les cadavres peut être ? Donc maintenant tu réponds ou je te fais passer un moment que tu vas regretter

- Passer un moment seul à seul avec une asari c'est possible de regretter ça ? Répondit l'humain en souriant. Je doute que vous ayez tué qui que ce soit cela dit.

Myra n'était pas très patiente elle devait bien l'avouer et sa projection biotique partit tout seul en direction de l'humain qui vola jusque contre le mur. La chaise sur laquelle il était assis éclata en morceau également. Dans les chasseresses les principales méthodes de combat utilisé étaient basées sur l'embuscade et les actions de harcèlements. Mais de telles méthodes ne pouvaient être mises en pratique sans de bonne information. La plupart des chasseresses étaient donc entrainées pour l'interrogatoire sur le terrain, et l'utilisation de la biotique se révélait souvent efficace si utilisé à une dose juste à la limite du létal. Ce qu'elle venait de faire. L'humain avait apparemment le nez cassé et pas mal de bleu dû au choc.

- Bon on n'a pas que ça à faire, alors quel est votre objectif ici ? Si vous vouliez juste voler des prototypes pourquoi ne pas être tout simplement partit ?

Le mercenaire sortit une réponse coupée par différente toux.

- Ce n'est pas aussi simple. On suit les ordres du krogan, mais tout ça ne vous regarde pas si vous pensez pouvoir faire quelques choses contre nous …

- Ca ne nous regarde pas ? Vous attaquez un salon de prototype militaire où ma société vend des armes, je suppose par ailleurs que vous détenez plusieurs personnes de mon personnels. Donc excuse-moi mais ça me regarde.

Le mercenaire resta muet fixant l'asari, Myra ne savait pas trop ce qu'il pensait, de l'étonnement, de l'inquiétude ou encore de la réflexion dans tous les cas il avait plutôt intérêts à se dépêcher. Myra lui lança un coup en pleine figure non sans positionner son poing de façon à utiliser la plaque d'armure positionné sur le dos de la main.

- Bon tu ne nous sers définitivement à rien. J'aurais été prête à te donner ma parole de te laisser en vie si tu nous disais tout mais je pense que ta carrière s'arrête là.

- Non attendez, attendez ! Je ne sais rien, enfin non je ne sais pas grand-chose je …

- Inexacte désolée

Myra fit léviter l'humain avant de le refaire tomber à terre violemment. Elle pointa son arme sur la tête de l'humain qui commença à tousser du sang.

- Dernière chance

- Ok je … on travaille pour un krogan il … il s'appel Grorx … c'est un groupe des terminus je crois qui nous on pro … nous on proposé un contrat … Illium concurrençait une partie de leur client je crois … et il voulait qu'on montre l'exemple en leur nom … Grorx voulait en profiter pour qu'on se fasse des crédits. C'était rien contre vous ok ? On voulait juste se faire … de l'argent. Ce que Grorx doit faire en détail j'en sais rien moi je suis juste un soldat je suis payé pour suivre les ordres.

- Merci pour ton aide, mais vu comment tu viens tout déballer sur ton boss je ne suis pas sûr que tu sois digne de confiance.

- No…

Myra tira une balle directement dans la tête de l'humain. Le silencieux permit au tir de n'alerter personne et elle se retourna vers Treyn qui avait assisté à la scène sans rien dire jusqu'à maintenant.

- Maintenant je sais pourquoi ils sont là, au moins trois grandes entreprises présentes ici sont soupçonnées de vendre dans les Terminus. Si ce qu'il a dit est vrai alors ils veulent leurs trois représentants. Le krogan en tout cas et sans doute ses membres les plus proches les autres n'ont l'air d'être là que pour l'argent qu'ils pouvaient se faire. Mais désormais plusieurs options s'offre à nous. On tente de les arrêter, on s'échappe en éliminant le brouilleur à condition qu'on arrive à le localiser. Mais on pourrait aussi les laisser tuer les PDG de ses sociétés. S'ils sont vraiment dans les Terminus alors c'est la meilleure façon pour eux de finir. J'ai toujours détesté les personnes qui prennent la voix de la facilité pour faire du profit. Moi-même j'ai été tentée mais je suis toujours resté à vendre uniquement à l'espace concilien et dans la Travée, voilà ce qui arrive sinon. Personnellement je suis plutôt pour partir, on élimine le brouilleur puis on communique l'extérieur. On s'occupera de Grorx uniquement si la situation se présente mais je préfèrerais éviter le combat avec un krogan, il ne devrait pas faire de mal aux otages qui ne les intéresses pas. Quesque que t'en pense ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Mer 20 Mai 2015, 22:51


L’interrogatoire se déroulait plutôt bien, malgré une légère résistance de la part de l’interrogé au début, l’Asari avait réussi à installer un climat de coopération entre les deux parties avec un certain tact. L’humain répondait aux questions qui lui était posé, ni plus ni moins. Certes la méthode employée manquait de subtilité et de finesse du point de vue du Turien mais le résultat était là. Elle acheva son interrogatoire d’une manière assez directe,une balle.

- Maintenant je sais pourquoi ils sont là, au moins trois grandes entreprises présentes ici sont soupçonnées de vendre dans les Terminus. Si ce qu'il a dit est vrai alors ils veulent leurs trois représentants. Le krogan en tout cas et sans doute ses membres les plus proches les autres n'ont l'air d'être là que pour l'argent qu'ils pouvaient se faire. Mais désormais plusieurs options s'offre à nous. On tente de les arrêter, on s'échappe en éliminant le brouilleur à condition qu'on arrive à le localiser. Mais on pourrait aussi les laisser tuer les PDG de ses sociétés. S'ils sont vraiment dans les Terminus alors c'est la meilleure façon pour eux de finir. J'ai toujours détesté les personnes qui prennent la voix de la facilité pour faire du profit. Moi-même j'ai été tentée mais je suis toujours resté à vendre uniquement à l'espace concilien et dans la Travée, voilà ce qui arrive sinon. Personnellement je suis plutôt pour partir, on élimine le brouilleur puis on communique l'extérieur. On s'occupera de Grorx uniquement si la situation se présente mais je préfèrerais éviter le combat avec un krogan, il ne devrait pas faire de mal aux otages qui ne les intéresses pas. Quesque que t'en pense ?


J’en pense qu’il devait savoir ou se trouvait ce foutu brouilleur,
soupira le Turien.

Il s’agenouilla à côté de la dépouille et activa l’omnitech du défunt, pour tenter de trouver la fréquence de communication des assaillants. Il l’enregistra et poussa le corps sous un présentoir.

« Bon, ne restons pas ici. Trouvons ce brouilleur et sortons…. »

Il s’arrêta brusquement, se portant la main au front. Pourquoi est-ce qu’il n’y avait pas repensé plus tôt. C’était évident. Le brouilleur, il l’avait vu, il savait ou il était.

« Myra, je sais ou est le brouilleur, il est à l’étage en dessous, monté sur un véhicule. On va passer par la cage d’ascenseur. J’ai suffisamment donné avec les conduits de ventilations. »

En réalité, le Turien n’était pas plus à l’aise dans les endroits exigus que perché dans le vide sans sécurité. Mais dans la deuxième option on pouvait au moins bouger librement. Il n’y avait personne près de l’ascenseur. Le mercenaire écarta non sans mal les deux portes, la bleue se glissa à l’intérieur du conduit et utilisa sa biotique pour atteindre l'étage du dessous. Elle s'agrippa ensuite à un boîtier de commande. Il regrettait dans ces moments là de ne pas posséder de tels pouvoirs.
Vindex attrapa une prise à sa droite et entra à son tour. Il descendit agilement évitant de trop regarder vers le bas et arriva à hauteur de l'Asari. L'ATH de cette dernière ne détectait aucune présence proche de l'autre côté. Elle ouvrit le panneau de contrôle et tira sur une poignée permettant l'ouverture manuelle des portes. Ces dernières s'ouvrirent, pas de réaction, personne. Par mesure de précaution, Treyn activa son camouflage et sortit le premier, voyant les lieux dégagés il fit signe à sa coéquipière de venir.

Le duo avança jusqu'à se retrouver près d'un petit camion ou une large antenne était déployée. Sur le siège conducteur, se trouvait un mercenaire ayant l'air de s'ennuyer ferme. Myra lui fit signe qu'elle s'en occupait. Avançant à pas de loup jusqu'à la cabine, l'humain était trop occupé dans l'admiration de son arme pour l'entendre. La biotique lui asséna un coup de poing d'une violence inouïe dans la tempe.Décidément elle faisait vraiment peur.

Le Turien alla au moniteur du brouilleur et commença à pianoter sur le clavier pour le désactiver. Jetant des coups d’œils de temps à autres pour vérifier que personne n'approchait. A sa droite, une dizaine de mètre plus loin, Illium s'offrait à eux. La vue était imprenable avec les larges baies vitrées parcourant tout le bâtiment. L'Asari lui tournait le dos contemplant le paysage. Il fallait avouer que la vue était magnifique, le soleil était haut dans le ciel, dégagé de tout nuage, d’où il était il pouvait voir les autres buildings, peu atteignaient la hauteur dans lequel il se trouvait néanmoins l'architecture Asari avait un certain charme. Ses yeux se portèrent sur Myra, il laissa ses yeux courir sur sa silhouette l'espace d'une seconde avant de revenir sur sa tâche. Oui, la vue est splendide se dit il intérieurement.

« Et ça y est les communications sont revenus, lâcha le Turien triomphant puis il tapota sur son oreillette. Vi, tu me reçois ?

-Oh, Monsieur, alors comment se déroule cette visite ?

-Un peu mouvementé, le bâtiment a été pris d'assaut par un groupe armé. Tu peux contacter les forces de l'ordre ? Demanda Vindex, il en profita pour lui expliquer rapidement la situation.

-Je m'en charge, autre chose ?


-Reste en stand-by je te recontacte au cas ou. »


Il regarda Lumièna avec un léger sourire.

« Bon ça y est, il ne nous reste plus qu'à trouver un moyen de... »

Sa voix s'estompa, un Turien avait surgi de derrière le véhicule, son arme pointé vers eux, leur ordonnant de ne pas bouger, il activa le canal vox. D'un geste rapide et sec Vindex attrapa Myra par l'épaule de sa main gauche pour la ramener vers lui et leva son bras droit vers son ennemi. L'arme d'auto défense s'était activée émettant un sifflement aigu, la petite boule d'énergie fila rapidement vers sa cible la touchant de plein fouet, au même moment l'homme de main lâcha une brève rafale, qui alla s'écraser sur les boucliers du binôme. Le Turien vola vers la baie vitrée. La vitesse et le poids de ce dernier était tel qu'il traversa la vitre allant s'écraser en bas.

« Ça va, tu n'as rien ? »

Treyn ressentit une douleur se propager dans son bras tandis que le mod s'éjectait de son omni-tech. Ça il n'y avait pas pensé, il n'aurait jamais cru que l'arme pouvait dégager une telle puissance. Il fit quelques mouvements du bras, aucun os n'avait l'air d'être cassé, c'était déjà ça. Des portes claquèrent, une voix guttural hurla :

« Trouvez moi ces salops, je les veux en vie ! »



Treyn Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Mer 27 Mai 2015, 23:15

Les Risques de la Vente




Le brouilleur était désormais l'objectif principal. S'ils parvenaient à le désactiver et par chance Vindex l'avait aperçu précédemment, ils pourraient contacter des renforts de la sécurité et Ordis afin de faire venir des vaisseaux d'évacuation de Lumiéna Corporation. Un bon coup marketing qui plus est, cela améliorerait l'image de son entreprise. Elle n'avait pas honte de se servir d'une telle situation pour avantage, mais pourquoi ne pas profiter d'une opportunité qui aide tous les partis à la fois ? Elle avait toujours exploité tout ce qui se présentait, elle ne serait pas à la tête d'une entreprise si jeune autrement, s'était dans sa nature.

La mauvaise nouvelle était que le brouilleur se trouvait en dessous, au deuxième étage du salon. Tout d'abord il ne connaissait rien à l'activité des mercenaires en dessous d'eux même si apparemment tout le monde s'était regroupé avec les otages ici. Ensuite il fallait atteindre l'ascenseur discrètement. Mais cette étape se révéla être beaucoup plus facile qu'elle ne le pensait. En restant discret ils parvinrent devant l'ascenseur sans problème. Elle aida le turien à ouvrir les portes de forces puis sauta dans le conduit de l'ascenseur en ralentissant sa descente avec sa biotique. Une manœuvre de base souvent apprise par les commandos asaris. Vindex lui n'eu pas vraiment plus de mal descendant habilement la paroi. Son armure se révéla utile scannant à l'aide de plusieurs techniques l'extérieur. Myra obtenu une image net en fausses couleurs sur son ATH qui confirma que personne n'était présent de l'autre côté. Cette fois ci une simple pression sur un levier permit d'ouvrir la porte de l'intérieur.

Myra et Vindex sortirent se couvrant l'un l'autre d'éventuelle cible. Malgré les scans il ne fallait pas laisser de place au doute où il risquait la mort, les mercenaires n'hésitant surement pas à tirer à vue si on ne portait pas leur armure. L'asari suivit le turien jusqu'à l'emplacement qu'il jugeait être celui du brouilleur, ils seraient bientôt fixés. Le camion fut en vue, un modèle militaire de luxe sans doute vendu à des entreprises privées ou à des milices. Ils arrivèrent par derrière légèrement sur la gauche du véhicule. Elle aperçue quelqu'un devant le volant, la porte était encore ouverte. Elle leva le poing au dessus de son épaule, un signe universelle demandant de s'arrêter et de rester discret. Elle lui montra le mercenaire lui faisant comprendre qu'elle s'en occupait. Il s'agissait d'une cible facile.

Myra approcha du mercenaire en longeant le camion le plus silencieusement possible, une fois arrivé à sa hauteur elle se leva et tira le plus rapidement possible le mercenaire qui se révéla être non pas un mais une mercenaire humaine. Dès qu'elle fut à terre Myra lui frappa violement la tempe aidée de sa biotique elle mourut sur le coup, sans doute sans avoir compris ce qui lui arrivait.

Elle laissa Vindex s'occuper de la désactivation du brouilleur. Pendant ce temps elle s'approcha de la baie vitrée depuis laquelle on pouvait voir les plus grands buildings d'Illium, elle chercha celui de Lumiéna Corporation du regard pour enfin tomber dessus. Elle ne le possédait pas entièrement mais suffisamment pour que le logo de son entreprise soit le seul à figurer au sommet du bâtiment. C'était dans des moments comme celui-ci ou malgré le fait qu'elle possède pratiquement tout il lui semblait manquer quelque chose d'important. Elle savait qu'elle finirait par mettre la main dessus mais ne parvenait pas à savoir quoi, même si dernièrement Myra sembla s'en approcher.

- Et ça y est les communications sont revenus, déclara Vindex

- Merci, Elle contacta Ordis depuis l'Extranet, Ordis la situation est plutôt délicate ici, des mercenaires occupent le salon.

- Je viens de le remarquer, vous avez appelé la sécurité d'Illium n'est-ce pas ?

- En effet, je suis avec quelqu'un. Il a aussi échappé aux mercenaires, Vindex Treyn.

- Vous l'avez donc trouvé ? Parfait. Je peux faire autre chose pour vous Lumiéna ?

- Propose l'aide de Lumiéna Corporation à la Sécurité qui arrive. Et envois des vaisseaux pour les aider dans l'évacuation également. Ce sera tout.

- C'est chose faite. J'attends vos prochaines instructions.

Elle se retourna vers Vindex afin de l'avertir qu'elle était parée pour la suite.

- J'ai proposé l'aide de mon entreprise au renfort en approche, je propose qu'on tienne la position jusqu'à qu'ils arrivent. Tout assaut de notre part n'aurait que peu d'impact dans l'immédiat sans aide.

- Bon ça y est, il ne nous reste plus qu'à trouver un moyen de...

Myra entendit derrière elle le bruit caractéristique d'une arme qui se dépliait sans doute pointé sur elle. Elle leva les bras pour faire mine de se rendre en se préparant à lui envoyer une onde de choc. Mais Vindex fut plus rapide, l'agrippant avec force à l'épaule pour la ramener vers lui, il mit l'ennemi en joue avec rapidité et tira sans hésitation. Le turien eu le reflexe de tirer une légère rafale qui ne fit qu'abaisser légèrement les boucliers. Quant à lui, l'arme d'auto défense qui semblait en réalité mortel fit voler le turien à travers la vitre qui se brisa laissant le turien chuter sur une distance interminable avec pour destination une mort certaine.

- Ça va, tu n'as rien ?

- Je vais bien merci, beau réflexe en tout cas. Et toi ça va ? Le recule avait l'air assez important.

On entendit les portes de l'ascenseur s'ouvrirent puis la voix du krogan, le même que précédemment probablement ne tarda pas à les alerter de la présence des mercenaires qui avaient enfin découvert leur existence. Myra avait vu des véhicules de combat en visitant ce secteur dans la mâtiné. Elle les chercha du regard regardant autour d'elle puis aperçu un mako derrière un autre véhicule à même pas trente mètres d'eux.

- Une petite virée en tank ça te dit ? dit-elle en souriant tout en montrant le véhicule du doigt. Je n'étais plus aux commandes d'une tourelle depuis plus d'un siècle mais cela devrait me revenir sans trop de problèmes.

Et comment! répondit Vindex avec excitation

Les deux saboteurs de l'opération mercenaire effectuèrent un sprint jusqu'au blindé sous les tirs au juger de quelques soldats qui les avaient déjà aperçus. Par chance ou par manque de précision de la part des tireurs aucun tir ne les toucha. Myra chercha un moyen d'ouvrir la porte qu'elle trouva enfin. Une trappe latéral s'ouvrit et fit descendre une petite rampe. Le duo embarqua dans le Mako nouvelle génération qui était déjà sous une pluie de tir d'arme légère. Ils ne pourraient rien faire contre eux avec des fusils d'assauts.

L'asari s'assit dans le siège de l'artilleur et tenta de faire remonter tous ses souvenirs au sujet du véhicule. Son père turien lui avait beaucoup appris à ce sujet mais elle l'avait rarement mis en pratique. Heureusement le véhicule disposait d'une assistance aux tirs des plus efficaces. La prise en mains fut rapide et elle ouvrit le feu sur les cibles s'approchant le plus près. Deux mercenaires tombèrent criblé de tir devant le mako et tous les autres se mirent à couvert. L'ascenseur qui était apparemment remonté s'ouvrit déversant cinq mercenaires armées d'arme lourde. Elle ne les reconnu pas tous, des prototypes pour la plupart dont les mercenaires et elle-même ne connaissaient probablement pas l'effet. Sauf une, elle était unique et la présentation en avait été faite il y a moins d'une heure. Le canon Thanix miniature de l'entreprise de Vindex.

- Je crois qu'ils ont sorti votre jouet de la catégorie prototype Vindex. Sortez nous de là prenez les commandes !

Elle tira dans la foulée pour les empêcher de pouvoir aligner un tir.

- Prends la direction de ces navettes là bas, on aura peut être une chance si on part d'ici !

Le turien savait de toutes évidences se débrouiller avec le véhicule. Plusieurs secousses furent senties lorsqu'il emboutit un ou deux stands mais il était fait pour ça. Leur démarrage leur permit d'esquiver un tir de roquette qui traversa la baie vitrée pour se perdre dans le ciel d'Illium. Vindex s'arrêta juste devant la navette. Myra s'adressa à lui tout en appliquant un tir de couverture sans manquer une occasion d'abattre un ou deux mercenaires de plus assez inconscient pour sortir la tête du couvert.

- Tu t'y connais en pilotage de navette j'espère ? Je n'ai aucunes connaissances dans ce domaine.

- Ne t'en fais pas pour ça. Mais un conseil : accroche toi !

- Parfait alors je te couvre préviens moi quand tout est bon.

Vindex acquiesça. Myra lui offrit un tir de couverture le temps qu'il rentre dans la navette. Puis attendit des nouvelles de lui pour le rejoindre. Quand elle reçu son appel Myra lâcha une dernière volée de tir pour empêcher les mercenaires de sortir de leurs couvert puis courra vers la navette qui décolla dès qu'elle eut mis un pied dedans. La porte latérale se referma dans un bruit d'explosion. Le mako venait de se prendre plusieurs grenades ou un tir de roquette. Elle espérait qu'ils ne subiraient pas le même sort.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Ven 29 Mai 2015, 23:30

Quelques tirs sporadiques pleuvaient dans la direction du duo. Cependant l'efficacité au tir des mercenaires souffraient de quelques lacunes. Deux ou trois tirs chanceux touchèrent le bouclier de Vindex, mais rien d'assez puissant pour le mettre hors service. La suite du plan était simple prendre le contrôle d'un char tout en essayant de trouver une issue de secours. L'Asari actionna un système permettant l'ouverture du véhicule, ils ne se firent pas prier pour se réfugier à l'intérieur.

Le Turien alla aux commandes du blindé, les tirs des armes légères résonnaient dans l'habitacle lorsqu'ils ricochaient contre le blindage. Treyn en profita pour verrouiller le véhicule de l'intérieur , observa rapidement le tableau de bord et appuya sur le starter, le blindé émit un grondement sourd, De son côté Myra avait déjà commencé à faire le ménage, deux cadavres criblés de balles étaient à proximité, les survivants s'étaient mis à couvert. L'une des caméras extérieures détecta un mouvement de troupes un peu plus loin, il entendit la voix de Lumièna au même moment.

- Je crois qu'ils ont sorti votre jouet de la catégorie prototype Vindex. Sortez nous de là prenez les commandes !

Son visage se décomposa, hormis le canon Thanix et un Lance missile il ne reconnut aucune autre arme. Mais il ne douta pas un seul instant qu'une seul de ces armes était largement suffisante pour venir à bout du blindé.

« Je sais ce que j'ai à faire, grogna t'il. »

Vindex n'avait jamais piloté de char lors d'un vrai combat, il avait cependant reçut une formation au pilotage d'un tel engin lors de son service militaire. Et fort heureusement car une personne non initiée à la conduite d'un véhicule de ce genre n'avait aucune chance de s'en sortir. Environ une centaine de boutons constitués le panneau de commande, le Turien savait se servir des principaux.
Il enfonça la pédale d'accélération, le système anti-patinage était d'une incroyable efficacité car les roues du Mako ne glissèrent pas une seule seconde. Un missile frôla l'arrière du blindé et fila se perdre dans le ciel d'Illium. La mitrailleuse du véhicule donna de la voix pendant quelques secondes pour les empêcher de continuer à faire feu.
Treyn ne ralentit pas l'allure, évitant au maximum de démolir les stands, il dut faire quelques embardées pour éviter des tirs d'armes lourdes.

- Prends la direction de ces navettes là bas, on aura peut être une chance si on part d'ici !

Le mercenaire tourna brutalement vers l'endroit indiqué, écrasant ou détruisant tout ce qui se présenter devant lui avant d'arrêter le Mako. Le binôme descendit, Myra tira quelques balles vers les assaillants pour les forcer à ne pas se montrer trop entreprenants.

- Tu t'y connais en pilotage de navette j'espère ? Je n'ai aucunes connaissances dans ce domaine.

- Ne t'en fais pas pour ça. Mais un conseil : accroche toi, s'amusa t-il.

- Parfait alors je te couvre préviens moi quand tout est bon.

Vindex regarda parmi les modèles présents et en repéra un avec un air particulièrement sportif. Il était déjà déverrouillé pour la présentation. Il se glissa sur le siège conducteur et grâce à son omnitech pirata le système de démarrage de la voiture. Un peu moins d'une minute après une voix synthétique se fit entendre souhaitant la bienvenue aux passagers. Il appela Myra qui se précipita vers lui. A peine eut elle un pied posé dans le véhicule, qu'il décolla refermant la porte par la même occasion. Une violente explosion survint au même moment, le Mako explosa dans une gerbe de flamme, le souffle déstabilisa la navette, Vindex réussit à reprendre le contrôle du véhicule in extremis. Il fit pivoter le véhicule vers la baie vitrée, les tirs commençaient à s’intensifier sur le véhicule, le Turien fonça vers les mercenaires les forçant à se coucher, il continua droit devant lui et fonça dans la baie vitrée. Ils étaient enfin sortis de ce cauchemar. Il activa la caméra arrière et pu constater que le mercenaire au lance missile se tenait sur le rebord. Son arme pointait dans leur direction.

Vindex tira les manettes vers lui, aussitôt le nez de la navette pointa vers le ciel, prenant toujours plus de hauteur, puis il vit deux missiles fonçant vers eux. Il continua à faire monter le véhicule puis d'un coup, coupa le moteur.

-Face aux têtes chercheuses il n'y a qu'une seule solution, faire le mort !

La navette continua son ascension quelques instants emportée par son élan avant d'être rappelé au sol par la gravité. Les projectiles passèrent à quelques mètres du véhicule, leur cible n'émettant plus aucune chaleur ils se rentrèrent tout les deux dedans créant une explosion.
Treyn redémarra le véhicule qui chutait rapidement vers le sol, bien qu'un peu capricieux le moteur s'activa au moment ou ils passèrent devant l'immeuble qui abritait la convention. Au même moment en sortit un autre véhicule qui les prit en chasse, sur le toit une dizaine de navettes décollèrent dans la direction opposée.

Vindex conduisait rapidement tentant de semer celui qui les pourchassait. Il s'engagea dans la circulation à contresens, esquivant de peu un camion, les klaxons et les appels de phares fusaient face à lui, mais ce n'était pas cela qui allait le déconcentrer. Il zigzaguait en sens inverse, passant entre les véhicules et frôlant dangereusement les bâtiments. Il poussa la navette dans ses derniers retranchements. Celui qui les suivait perdait du terrain. Le Turien fila entre les bâtiments pour semer définitivement leur poursuivant.

- Ça y est, on l'a semé, souffla t-il. Je te propose de retourner près de l'exposition. Les forces de l'ordre doivent être arrivés.

Elle acquiesça d'un signe de tête. Vindex s'engagea dans la circulation, cette fois dans le bon sens et à allure modérée. Ils arrivèrent vue de l'immeuble, en bas se trouvait des véhicules d'interventions et d'autres marqués de Lumièna Corporation. Tentative de s'afficher ou simple envie d'aider ? Sûrement la première pensa t-il, après tout Myra était chef d'entreprise. Et un chef d'entreprise ne fait rien au hasard.

Il ne la vit pas arriver car elle arrivait de son angle mort. La navette de tout à l'heure vint violemment les percuter. Vindex tenta de conserver le contrôle du véhicule mais c'était chose vaine, le toit du building se rapprochait rapidement. Il ne pouvait qu'essayer d'amortir l'atterrissage qui fût néanmoins brutal.

Il tira sur une poignée, la porte latérale s'ouvrit. Il s'extirpa avec difficulté du véhicule, sa tête tournait encore sous le choc de l'accident. La navette les ayant percuter atterrit non loin de lui. L'immense Krogan qui dirigeait les assaillants de tout à l'heure en sortit. Un sourire sadique sur le visage. Le reptile fit craquer ses poings avant de se diriger vers le Turien. Vindex attendit qu'il se rapproche le plus possible avant d'activer son omni-lame pour tenter de le blesser.
Il jeta un rapide coup d’œil au véhicule. Myra était toujours dedans, tentant de reprendre ses esprits quoique difficilement. Il fit face au Krogan et évalua la situation. Il était dans la merde.

Son adversaire faisait plus de 400 kilos, était taillé comme une armoire à glace et savait taper. Lui était quatre fois moins lourd et détestait le corps à corps. Le natif de Tuchanka bondit vers Vindex qui esquiva. Il ne pouvait faire que ça et attendre une ouverture pour essayer de le blesser. Le Krogan avait beau être lourd il était assez rapide pour son gabarit et plusieurs fois le mercenaire avait failli se faire toucher. Enfin l'ouverture s'ouvrit à lui, son omni-lame fila vers le ventre du reptile. Treyn ne pensa pas une seule seconde que cela pouvait être une feinte. Le Krogan lui saisit le bras et lui infligea une violente torsion suivit d'une formidable droite. Des étoiles apparurent dans les yeux de Vindex. Il se sentit soulever par le col avant de voler vers l'un des boîtiers d'aération. Son épaule droite craqua, il lâcha un cri de douleur puis releva la tête. Le géant s'avança vers lui, toujours avec son sale sourire. Le Turien aurait payé cher pour l'effacer de sa sale gueule. Le Krogan prit son arme et la pointa vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Dim 31 Mai 2015, 02:18

Les Risques de la Vente



La porte se referma derrière l'asari juste à temps pour éviter que les flammes de l'explosion du mako ne rentrent à l'arrière de la navette. Elle se dépêcha de rejoindre l'avant de la navette et de s'attacher sur son siège au moment où Vindex transperçait la baie vitrée. Il afficha le visuel de la caméra arrière, Myra observa les mercenaires qui se relevaient de la frayeur qu'ils avaient dû avoir. Celui qui avait détruit leur Mako venait de venir se placer devant la baie vitrée brisée, un lance missile à la main. Vindex l'avait vu également et ne tarda pas à réagir envoyant la navette le plus rapidement possible vers le ciel d'Illium.

Myra jeta un coup d'oeil sur l'écran qui affichait toujours la caméra arrière et fut étonné de voir toujours deux missiles à leur poursuite. Ils étaient vraiment bien équipés décidément.

- Dit moi que tu as une solution pour les missiles guidés ...

- Face aux têtes chercheuses il n'y a qu'une seule solution, faire le mort !

- Tu entends quoi par faire le ....

Vindex venait tout juste de couper le moteur de la navette qui après avoir montée d'encore quelques mètres était désormais en chute libre. Myra ne savait tout simplement pas quoi dire, elle n'avait jamais vu quelqu'un faire cela en pleine atmosphère et encore moins imaginé être dedans à ce moment-là. Mais il avait réagi comme il le fallait, et ne lui dit donc rien, pour le moment en tout cas. Juste au-dessus d'eux les deux missiles à tête chercheuse se rentrèrent dedans en manque de cible. Vindex réactiva la propulsion alors que la navette prenait toujours plus de vitesse dans sa chute.

A peine le contrôle reprit il continua son pilotage uniquement basé sur l'audace et la prise de risque. A savoir aller en pleine circulation à contre sens. Ils étaient poursuivis par onze navettes mais qui n'osaient pas entrer dans la file restant juste au-dessus d'eux. La différence venait aussi du fait que Vindex n'avait pas choisi la navette par hasard, beaucoup plus rapide et puissante que celles de leurs poursuivants. Une fois que les véhicules des mercenaires furent hors de vue et à bonne distance, le turien emprunta un parcours entre les buildings visant à les semer définitivement.

- Ça y est, on l'a semé. Je te propose de retourner près de l'exposition. Les forces de l'ordre doivent être arrivées.

- Je pense oui, allons y qu'on en finisse enfin avec cette journée.

Au moins, cette journée lui aura permi de réviser ses compétences au combat, mais il est vrai qu'en se levant le matin Myra n'aurait jamais pensé passer sa journée à combattre un groupe de mercenaire. Elle n'avait plus été sur le terrain depuis une dizaine d'années. Et son partenaire turien disposait également de compétences impressionnantes, elle n'avait pas l'habitude de voir des turiens compétents lorsqu'ils étaient seul.

La navette arriva finalement devant la tour d'Allyak Innovation, Vindex stabilisa la navette et Myra put observer les véhicules de Lumiéna Corporation au côté de ceux des services de sécurités. Ordis l'avait informé que l'on avait refusé l'intervention de la sécurité privée de Lumiéna Corp. mais que son aide pour l'évacuation des civiles avait été accepté. C'était déjà une bonne chose et elle était satisfaite, tout compte fait ce salon n'aura pas servi à rien.

L'impact fut violent, peut importe ce qu'il venait d'arriver Myra n'y comprenait pas grand-chose. La coque de la navette était enfoncée de son côté et Vindex essayait de reprendre le contrôle de la navette en train de chuter. Le toit de la tour s'approchait et l'impact fut inévitable. La navette se crasha sur quelques mètres, Myra se cogna à la paroi dans le choc. Et eu du mal à reprendre ses esprits, elle ferma les yeux plusieurs fois sans parvenir à savoir s'il s'écoula plusieurs secondes ou plusieurs minutes. Son bras lui faisait vraiment mal, elle jeta un coup d'oeil et vu une entaille de quelques centimètre sur son avant bras causé par un morceau de métal qui ressortait de la coque. Provenant surement de l'impact avec la navette précédemment ou du crash. Elle reprit ses esprits et chercha son arme de la main en vain. Myra ouvrit la porte qui tomba à terre. Elle vue alors Vindex en train de se combattre avec un krogan. Mais pas n'importe quel Krogan, le chef des mercenaires, en voyant la navette à l'avant endommagé, elle comprit enfin ce qu'il s'était exactement passé.

Vindex était en mauvaise posture et après une feinte du krogan se retrouva à terre. Myra n'avait pas d'arme et était épuisé sa tête lui faisait mal et son bras saignait toujours. Mais en voyant le krogan prêt à achever Vindex elle n'hésita pas et courra sur le krogan profitant de l'effet de surprise et d'un coup biotique elle parvint à mettre le krogan à terre et elle avec. Myra chercha le fusil à pompe du krogan qui se trouvait à moins de deux mètres devant elle. Alors qu'elle croyait le tenir en mains le krogan se trouvait déjà devant elle, l'asari vola à quelques mètres après le coup de pied de krogan. Elle ne parvenait pratiquement plus à respirer après le coup qu'elle venait de recevoir mais essaya d'ouvrir un canal vers Ordis

- Ordis ... appel la ... la sécurité on est ... sur le toit, vite.

Le reptile avançait toujours vers elle. Myra puisa dans ses dernières ressources pour envoyer une onde de choc biotique. Le krogan chuta mais était déjà en train de se relever. L'asari manquait de s'évanouir quand elle vue enfin une navette balisé du service de sécurité voler juste à leur niveau.

- Posez vos armes immédiatement mettez bien les mains en évidence !

La dernière chose que Myra entendit était une pluie de coup de feu, mais il était facile d'imaginer ce qu'il venait de se passer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Lun 01 Juin 2015, 20:57


Vindex jeta un dernier regard de défi au Krogan, ses pensées allant à ceux qui lui était cher : Ravilla, Solon, la gamine même s'il ne la connaissait que depuis peu. Il pensa aussi à Myra qui allait sûrement connaître le même sort que lui. Il ferma les yeux et attendit le tir.. qui ne vint jamais. A la place ce fut un bruit sourd. L'Asari venait de se jeter sur le reptile, aidé par sa biotique ils tombèrent tout les deux à terre. Le fusil à pompe du colosse vola dans les airs. Il commença à bouger pour aller le chercher mais fût écarté sans ménagement, Treyn vit que Myra était sur l'arme.

Mais le Krogan était rapide. Il mit un pied sur l'arme et de l'autre shoota dans l'Asari qui fût soulevé dans les airs sur quelques mètres. Cette dernière visa le natif de Tuchanka avec une onde de choc biotique, il chuta avant de se relever, son fusil à pompe dans la main prêt à faire feu sur la biotique. Puis le miracle arriva, une navette de sécurité arriva à leur hauteur, la porte latérale était ouverte ou deux hommes étaient en joue prêt à faire feu.

- Posez vos armes immédiatement mettez bien les mains en évidence !

Le reptile lâcha un grognement, un autre véhicule émergea le cockpit s'ouvrit, un mercenaire était à l'intérieur pour venir récupérer son chef. Le Krogan tira vers les forces de l'ordre en fonçant vers son issue de secours. Dans un effort douloureux, Vindex se propulsa, une omni lame se matérialisa sur son bras valide et dans un geste vif visa l'articulation du Krogan. L'arme de poing rencontra l'armure du mercenaire, puis sa chair et ses muscles brûlant et déchirant les tissus. Le monstre s'étala par terre de tout son long en poussant un cri de rage. Il leva son arme vers le Turien, ce fut son dernier geste. Une pluie de balles le frappa perçant ses boucliers, ses protections etc... mettant un terme à son existence. L'autre navette partit rapidement, le mercenaire préférant plutôt sauver sa peau.

C'était enfin fini, Vindex laissa échapper un soupir. Il se dirigea vers Myra, le moins que l'on pouvait dire c'est qu'elle avait morflé. Elle avait un bras en sang ainsi que plusieurs ecchymoses. Treyn déchira la manche en tissu de son armure et fit compresse sur le bras de l'Asari. La navette d'intervention se posa près d'eux. Il expliqua brièvement la situation aux agents qui appelèrent une ambulance pour les emmener dans un hôpital proche.

___________________________________

Une douzaine d'heures s'étaient écoulées depuis les événements. Le Turien avait subi un interrogatoir après avoir reçu les soins. Il s'en tiré plutôt bien, certes son bras droit souffrait de plusieurs fractures allant du poignet à l'omoplate mais d'ici quelques jours son bras serait guérit. Pour l'instant son bras reposait dans une écharpe, il avait pour ordre d'éviter les mouvements brusques. Vindex avait raconté aux enquêteurs tout ce qu'il s'était passé lors de la convention préféra omettre le passage sur le Mako, après tout il avait détruit une bonne partie du deuxième étage avec le char.
Myra était allongée sur un lit, toujours endormie. Sa blessure au bras avait été recousue, une aiguille relié à une perfusion était planté dans son bras, d'autres machines entouraient le lit.

Vindex regardait la ville de Nos Astra par la fenêtre de la chambre, la nuit était tombé depuis longtemps. Dehors la circulation était toujours dense, des enseignes de divers commerces étaient allumés éclairant la nuit. Illium ne devait pas être souvent silencieuse.
Le mercenaire avait reçu l'autorisation de partir mais il n'en fit rien. Certes il aurait déjà pu être loin à l'heure qu'il est, mais il avait préféré rester pour surveiller l'Asari. Myra lui avait sauvé la vie sur le toit, la moindre des choses était de la remercier.
Il était aux alentours de quatre heures du matin quand Lumiéna ouvrit les yeux. Vindex était assis dans un fauteuil luttant contre le sommeil en lisant une revue sur les armes.

« Enfin réveillé ? Doucement, vu les coups que tu as pris tu ferais mieux de ne pas trop t'agiter.

-Environ une quinzaine d'heures. Tu es encore sous médicaments, tu as perdue pas mal de sang à cause de la blessure à ton bras. Oh et ton service de garde est devant la porte. »


Il fixa l'Asari quelques secondes.

« Myra je tenais à te remercier pour ce que tu as fais sur le toit. Si tu n'étais pas intervenue, je serais avec mes ancêtres à l'heure qu'il est. Donc encore merci.

-Je pense que je ferai mieux de te laisser te reposer. Tu en as bien besoin. Au revoir Myra. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Ven 05 Juin 2015, 23:10

Les Risques de la Vente



Myra commença doucement à émerger de son sommeil de plusieurs heures. Mais la première chose qui l'accueille à son réveille fut la douleur de ses blessures. C'est sans doute la fin de l'effet de l'anesthésie qui l'avait d'ailleurs réveillé. En ouvrant les yeux elle vit Vindex qui l'attendait et avait l'air clairement fatigué. Elle chercha alors l'heure quelque part et remarqua qu'il était déjà quatre heures du matin, soit presque une journée entière depuis qu'elle était allée au salon des technologies. Elle se reconcentra sur Vindex qui venait de remarquer qu'elle s'était réveillée. Et essaya de se redresser mais arrêta rapidement sentant la blessure de son bras quand elle s'était appuyée dessus et une douleur aux côtes dont quelques-unes étaient probablement cassées.

- Enfin réveillé ? Doucement, vu les coups que tu as pris tu ferais mieux de ne pas trop t'agiter.

- Salut ... cette saloperie de krogan m'a bien eu. Je suis amoché jusqu'à quel point ? Et ... il me reste combien de temps ici ? j'ai pas mal de choses à faire après ce qu'il vient de se passer.

- Environ une quinzaine d'heures. Tu es encore sous médicaments, tu as perdues pas mal de sang à cause de la blessure à ton bras. Oh et ton service de garde est devant la porte.

- Merci d'être resté en tout cas. Je connais peu de personnes qui l'auraient fait.

S'en suivie quelques secondes ou tout deux se regardèrent, Myra ne savait pas vraiment quoi dire avec lui.

- Myra je tenais à te remercier pour ce que tu as fais sur le toit. Si tu n'étais pas intervenue, je serais avec mes ancêtres à l'heure qu'il est. Donc encore merci.

- De rien, tu m'as beaucoup aidé aussi aujourd'hui. Elle continua en souriant. Mais rappel que toi que tu m'en dois une.

-Je pense que je ferai mieux de te laisser te reposer. Tu en as bien besoin. Au revoir Myra.

- Je ne resterais pas quinze heures ici je ne suis pas si épuisée que ça faut juste que j'arrive à me relever. Au revoir et bonne chance Vindex.

Le turien parti et Myra referma les yeux pour se plonger dans ses pensées. Elle ne savait pas vraiment pas quoi faire maintenant. Déjà il y aurait pas mal de paperasse à remplir et s'était sans parlé de conférence qu'elle devrait donner pour expliquer ce qu'il s'était passé. D'un certain côté elle se disait que n'avoir plus aucunes responsabilitées quelques temps lui ferait du bien, mais d'un autre elle aimait être à la tête de quelque chose d'important qui pouvait influer l'avenir sur le long terme de nombreuses choses. D'un autre côté il y avait aussi Vindex qu'elle ne savait comment voir. Ils s'étaient entraidé pendant une journée complète et dans des situations difficiles, Myra avait remarqué qu'il formait une bonne équipe et s'était rarement aussi bien entendu avec un turien. Mais elle avait du mal avec l'idée qu'elle pouvait apprécier un individu d'une espèce qu'elle n'appréciait pas dans l'ensemble.

Quelques heures plus tard elle décida enfin de se lever. Malgré la douleur et s'appuyant uniquement sur son bras valide elle parvint à se rhabiller avec ses vêtements posé sur une chaise puis quitta l'hôpital non sans affronter la douleur qu'elle tentait d'ignorer, mais elle était encore supportable. Une navette de Lumiéna Corporation l'attendait devant la sortie et la ramena au siège de l'entreprise. Pendant le trajet Myra réfléchie à ce qu'elle devait faire pour finalement se décider.

- Ordis, tu retrouves Vindex Treyn il n'a sans doute pas encore quitter Illium et prévient le que ... si il souhaite qu'on se revoit, je l'invite à chez moi à Lumiéna Corporation.

Elle s'était dit que quand vous sauvez quelqu'un et qu'il vous rend la pareille, il s'agit de quelqu'un de confiance et sur qui on peut compter. De telles personnes se font rare et il est toujours utile de garder le contact avec des amis de confiance.



<< L'information offre le contrôle. Le contrôle offre le pouvoir. >>
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Lun 08 Juin 2015, 00:24


Vindex referma la porte de la chambre derrière lui et adressa un signe de tête aux deux Asaris qui montaient la garde. Le Turien avait l'impression que les couloirs de l'hôpital était sans fin ou alors c'était juste à cause de la fatigue. Arrivé à la sortie, il grimpa dans un Taxi qu'il avait appelé peu après que Myra se soit réveillé. Le mercenaire continua de résister au sommeil, la douleur de son bras cassé l'aidant. Le véhicule se déplaçait à vitesse modérée, laissant le temps à son passager d'observer la ville.

Un bon quart d'heure plus tard, le hangar ou se trouvait le Harfang était en vu. Vindex laissa échapper un soupir. Il allait enfin pouvoir dormir, se reposer pour soigner son encéphalorectomie. L'IV du vaisseau déverrouilla l'entrée du sas à son arrivée. Le Turien lui demanda simplement de ne pas le déranger avant son réveil. Il se dirigea dans sa cabine, n'ayant même pas le courage de se changer il s'allongea sur son lit et plongea dans un profond sommeil dans les minutes qui suivirent.

Le soleil était haut dans le ciel quand le natif de Palaven ouvrit les yeux. L'après midi était bien entamé, mais le repos avait été réparateur. La douleur à son bras s'était nettement atténuée preuve que les médicament faisaient leurs effets. Vindex s'étira, puis gratta sa crête l'air pensif réfléchissant à son planning de la journée. Il ne tenait pas à rester vraiment très longtemps sur Illium, en parti à cause des événements de la veille. Il se fixa comme premier objectif de se laver ainsi que de se changer. C'était déjà un début.

Au sortir de la douche, Vi annonça à Vindex qu'il avait reçu un message de Myra Lumièna durant sa nuit. Cette dernière lui proposant s'il souhaitait de passer chez elle à Lumièna Corporation.
Le mercenaire réfléchit pendant quelques minutes à la proposition. D'un côté il avait apprécié Myra, c'était une Asari plutôt sympathique et agréable bien qu'un peu effrayant lorsqu'elle se battait. Ils avaient combattu ensemble, elle lui avait sauvé la vie.
Mais de l'autre côté il ne fallait pas oublier qu'elle était à la tête d'une entreprise relativement importante, elle pouvait avoir des vues sur Treyn Industries. Une chose était sûre elle avait assisté à la présentation car elle avait reconnu le Thanix miniature. Le Turien n'apprécierait pas de servir de ticket d'entrée pour un partenariat.
Alors confiance mutuelle ou manipulation ?

Par sympathie et politesse envers celle-ci, il accepta et lui envoya sa réponse. Au moins il serait fixé sur les intentions de Myra. Il lui demanda par la même occasion s'il était possible qu'il vienne avec sa corvette. Le Turien s'affaira à ranger le séjour en attendant la réponse qui fut positive.
Vindex alla au commande du Harfang et décolla. Il aurait bien aimé accélérer, profiter de l'ivresse de la vitesse mais foncer en ville avec une corvette n'était en général pas une bonne idée.

La tour Lumiéna Corporation était relativement grande, un énorme écran avec le nom de l'entreprise était fixé en haut du building. Treyn établit un contact avec le centre de contrôle afin de se faire assigner un quai. Une fois ceci fait il put atterrir, il descendit du Harfang ou deux Asari en charge de la sécurité l'escortèrent jusqu'à Myra, avant de les laisser tout les deux.

« Bienvenue Vindex au siège de Lumiéna Corporation. Avant que tu ne quitte Illium je tenais a te parler un peu si tu n'es pas pressé bien sûr. Et a encore te remercier de m'avoir aider au salon.


-Bonjour Myra et merci. Je n'ai rien qui presse. Je t'écoute.

-Suis moi nous serons mieux dans mon bureau, dit Myra en se dirigeant vers l'ascenseur au fond de la salle.

-Comment vas-tu ? Tu as l'air de te remettre plutôt bien de tes blessures.


-Je vais bien merci. Mais ce n'est pas vraiment que je m'en remet vite. J'ai appris avec le temps a ignoré partiellement la douleur. Tant que je reste calme c'est largement supportable. Mais tu t'en es vraiment mieux sortie que moi a ce que je vois.


-Effectivement, un bras cassé ce n'est pas cher payé. Tu as pris de très gros risques pour moi et je n'ai pas les mots pour te remercier. Cependant je n'oublie pas que je te dois une faveur.

- Tu as tout le temps de la rembourser le moment viendra."


La porte de l'ascenseur s'ouvrit sur une pièce immense, au milieu trônait un splendide bureau, sur le côté se trouvait une table basse avec plusieurs fauteuils. Mais le plus impressionnant était la baie vitrée donnant une vue imprenable sur la ville. Myra désigna de la main les sièges.

-Assis toi si tu le souhaite. Mais au fait tu sais ce que je fais mais je n'en sais pas grand chose sur toi. Tu travail dans quoi ?

Vindex prit place sur l'un des luxueux fauteuils, avant de se caler confortablement dedans.

- Et bien je suis ce que l'on peut qualifier de « mercenaire ». J'opère un peu partout, j'accomplis les tâches des personnes qui ne veulent pas se salir les mains. Cependant je respecte certaines règles à la lettre. Je ne suis pas un vulgaire hors la loi.

- Sans vouloir te vexer ce ne serait pas les mercenaires au tentent de respecter un "code" qui partent les premiers?

-Dans ce cas je suis l'exception qui confirme la règle, dit-il l'air amusé. Non les règles que je respecte me permette de rester moi même. Pas de trafic d'êtres vivants, pas d'assassinats etc...

- Mais la question est pourquoi dans ce cas tu fais ce que tu fais. En général les mercenaires on toujours but qu'ils tentent d'atteindre, sinon a quoi bon risquer sa vie ? Souvent il s'agit ni plus ni moins de l'argent et le pouvoir, mais parfois quelques chose de bien différents. Sauf que tu ne me semble rien chercher de tout cela.

- Non en effet l'argent et le pouvoir ne m'intéresse pas plus que ça. Je pourrais très bien reprendre Treyn Industries, mais je ne sais pas. Ça ne me tente pas plus que ça.
J'ai toujours eu des problèmes avec mes supérieurs. Je pense que c'était plus pour la liberté d'action, faire ce que je veux quand je veux sans que l'on ne me dicte ma conduite. Penser par moi même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 36

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Sam 13 Juin 2015, 00:28

Les Risques de la Vente



La première chose que fit Myra en rentrant chez elle fut de prendre une douche. Après la journée d'hier c'était la moindre des choses. Elle parti se reposer encore une heure ou deux avant que Vindex n'arrive. En temps normal elle dormait très peu depuis toujours elle avait très bien supporté le manque de sommeil. Mais là l'asari n'en pouvait vraiment plus, ses blessures l'avaient épuisé. Elle fut réveillée une heure plus tard par le message de confirmation du turien. Il ne tarderait pas à arriver. Myra s'habilla de façon présentable comme elle avait l'habitude de le faire pour accueillir dans son entreprise.

Elle avait invité le turien en partie car il était l'hérité d'une entreprise intéressante. En temps normal cela ce serait arrêté là. Mais elle avait aussi envie d'en apprendre plus sur lui et de mieux le connaitre il s'agissait d'une personne intéressante et en qui elle pourrait sans doute faire confiance. Et pour qui elle n'était pas attirée que par un possible partenariat. Et elle s'était d'ailleurs décidé à n'aborder le sujet que si il se présentait de lui-même. Vindex avait prévenu qu'il arriverai en corvette et avait d'ailleurs demandé à sa sœur de préparer la plateforme d'atterrissage qui se trouvait en fait à l'intérieur même de la tour. L'accès se révélait par l'ouverture d'un grand panneau sur la paroi de la tour de Lumiéna Corporation. Sa sœur était à la tête de la sécurité de l'entreprise et Myra gardait peut importe pour qui venait directement dans la tour de l'entreprise une petite escorte de deux asaris de sa sécurité interne.

Le vaisseau vint finalement, la corvette de Vindex avait l'air d'être un modèle assez unique et performant qui n'avait rien à envier à la plupart des vaisseaux de cette classe. Mais cela uniquement dans un simple aspect visuel. Rien n'était forcement certain et la corvette pouvait aussi bien cacher de bonne surprise que de mauvaise. Moins de cinq minutes plus tard Vindex entra dans la pièce et Myra l'accueil, elle était toujours fier de présenter ce qu'elle avait accompli.

- Bienvenue Vindex au siège de Lumiéna Corporation. Avant que tu ne quitte Illium je tenais a te parler un peu si tu n'es pas pressé bien sûr. Et a encore te remercier de m'avoir aider au salon.

-Bonjour Myra et merci. Je n'ai rien qui presse. Je t'écoute.

-Suis moi nous serons mieux dans mon bureau, dit-elle en se dirigeant déjà vers l'ascenseur. Bien qu'il n'y avait strictement aucun problème à discuter ici elle préférait la sensation de sécurité qu'on pouvait avoir lors d'une conversation dans un bureau. En plus de cela elle faisait de son mieux pour ne pas bouger son bras invalide afin d'éviter de relancer la douleur qu'elle avait parfois.

-Comment vas-tu ? Tu as l'air de te remettre plutôt bien de tes blessures.

-Je vais bien merci. Mais ce n'est pas vraiment que je m'en remet vite. J'ai appris avec le temps a ignoré partiellement la douleur. Tant que je reste calme c'est largement supportable. Mais tu t'en es vraiment mieux sortie que moi a ce que je vois.

-Effectivement, un bras cassé ce n'est pas cher payé. Tu as pris de très gros risques pour moi et je n'ai pas les mots pour te remercier. Cependant je n'oublie pas que je te dois une faveur.

- Tu as tout le temps de la rembourser le moment viendra.

La porte de l'ascenseur s'ouvrit sur une pièce immense, au milieu trônait un splendide bureau, sur le côté se trouvait une table basse avec plusieurs fauteuils. Mais le plus impressionnant était la baie vitrée donnant une vue imprenable sur la ville. Myra désigna de la main les sièges.

-Assis toi si tu le souhaite. Mais au fait tu sais ce que je fais mais je n'en sais pas grand chose sur toi. Tu travail dans quoi ? Myra avait quelques idées d'après ce qu'avait regroupé Ordis comme information lors du salon mais tout restait très bref rien ne vaudrait une réponse de sa part à se sujet.

Vindex prit place sur l'un des luxueux fauteuils, avant de se caler confortablement dedans.

- Et bien je suis ce que l'on peut qualifier de « mercenaire ». J'opère un peu partout, j'accomplis les tâches des personnes qui ne veulent pas se salir les mains. Cependant je respecte certaines règles à la lettre. Je ne suis pas un vulgaire hors la loi.

- Sans vouloir te vexer ce ne serait pas les mercenaires au tentent de respecter un "code" qui partent les premiers? Pour l'asari la base même du mercenariat était de s'affranchir de toutes règles et tous codes afin d'obtenir plus de bénéfices. Elle voyait plus Vindex comme le genre de personne qui aimait l'espace et la liberté sans savoir ce qu'ils voulaient vraiment.

-Dans ce cas je suis l'exception qui confirme la règle, dit-il l'air amusé. Non les règles que je respecte me permette de rester moi même. Pas de trafic d'êtres vivants, pas d'assassinats etc...

- Mais la question est pourquoi dans ce cas tu fais ce que tu fais. En général les mercenaires on toujours but qu'ils tentent d'atteindre, sinon a quoi bon risquer sa vie ? Souvent il s'agit ni plus ni moins de l'argent et le pouvoir, mais parfois quelques chose de bien différents. Sauf que tu ne me semble rien chercher de tout cela.

- Non en effet l'argent et le pouvoir ne m'intéresse pas plus que ça. Je pourrais très bien reprendre Treyn Industries, mais je ne sais pas. Ça ne me tente pas plus que ça.
J'ai toujours eu des problèmes avec mes supérieurs. Je pense que c'était plus pour la liberté d'action, faire ce que je veux quand je veux sans que l'on ne me dicte ma conduite. Penser par moi même.


- Etre à la tête d'une entrepris ouvre de nouveaux horizons. C'est bien différent de ce que vous imaginez. Vous avez enfin votre mot a dire la capacité de … présenter votre vision des choses par les actions et l'objectifs que vous donnez a votre industrie. C'est un autre idée de liberté.

- Loin de moi l'idée de penser le contraire. Mais j'avais aussi besoin d'action. J'ai du mal à imaginer une vie mouvementée derrière un bureau. Exception faite d'hier plaisanta t-il. Et toi Mura qu'est qui t'a poussé à choisir cette voie ?

- C'est en partie les idées que je viens de citer. Ma mère dirigeait déjà cette entreprise. Mais c'est en quittant les chasseresses asaris que je me suis dit que je voulais agir encore plus. Servir a quelque chose de plus grand. j'ai eu les mêmes inquiétudes que toi Vindex mais c'est pour cette raison que je profite de la moindre occasion d'aller sur le terrain pour des raisons liées à Lumiéna Corporation certes mais je suis loin de m'ennuyer.

- Tu as fait partie des Chasseresses … et bien c'est une sacrée reconversion. Tu m'intrigues Myra, je dois t'avouer que j'aimerai en savoir plus sur toi mais je n'ai pas envie d'abuser de ton temps. A moins que tu ne veuilles que je fasse autre chose pour toi ?

- Tu pourrais connaitre une bonne partie des choses sur moi rien que sur extranet. Mais oui j'ai fait partie de chasseresses il y a maintenant plus d'un siècle. J'imagine que cela peut paraitre long pour toi mais je suis en fait l'une des plus jeunes asari a la tête d'une entreprise. Si tu souhaite revenir quand tu sera de passage sur Illium sache que tu es le bienvenue. Je ne te demande qu'une chose, réfléchi pour Treyn Industrie. Cela pourrait te permettre de voir le monde différemment.

- Extranet est aussi remplit de conneries. Une prochaine fois quand nous serons en meilleur état, que nous aurons un peu plus de temps, nous pourrons en discuter. Merci pour l'invitation … et j'y réfléchirai. Ce fut un plaisir Myra.

De même Vindex, Myra serra la main que venait de lui tendre le turien en guise d'au revoir, Bonne route.

Elle raccompagna Vindex jusqu'à l'ascenseur ou l'attendait déjà les deux asaris précédentes. Puis le laissa pour retourner à son travail. Elle pensait qu'il serait inévitable qu'ils se retrouvent tous les deux tôt ou tard. Peu importe les conditions dans lesquels cela se ferait elle aurait toujours plus confiance en lui qu'en un autre turien quel qu'il soit. Et s'était une bonne chose, elle pouvait compter sur un nouvel allié qu'il finisse par reprendre son entreprise ou non.



<< L'information offre le contrôle. Le contrôle offre le pouvoir. >>
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste/Neutre
Rang : Insolent
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffectsaga.com
http://www.masseffect-reborn.fr/t3020-vindex-treyn-ravalement-de-facade-en-cours


Esprit de Lukesh
Messages : 157
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   Lun 15 Juin 2015, 19:27


Cela faisait un bout de temps que Myra et Vindex discutaient. L'Asari était plutôt curieuse sur la vie du mercenaire et la plupart du dialogue fut centré sur lui. Bien que cela ne lui déplaisait pas d'être le centre d'attention, il avait tout de même l'impression qu'elle essayait de décortiquer sa personnalité. Il réussit peu à peu à mener la discussion sur son interlocutrice.

Malgré le fait qu'elle ait plus de 300 ans, âge relativement avancé pour un Turien, elle était considéré comme jeune par son espèce. Elle se trouvait en réalité être l'une des rares Demoiselles Asari à se trouver à la tête d'une entreprise aussi importante. Treyn se surprit à apprécier cette conversation. Il s'était battu au côté de Myra hier et n'avait pu voir qu'une combattante déterminée, qui lui avait en plus sauver la vie. Aujourd'hui il parlait avec celle-ci à tête reposée.

Elle était curieuse, c'était indéniable. Mais malgré le fait qu'elle occupe un poste aussi important elle semblait plutôt chaleureuse et amical. Peu avant de partir, la présidente de Lumiéna Corporation lui donna comme conseil de bien réfléchir à Treyn Industries. Plusieurs fois par le passé, cette idée l'avait effleuré mais jamais elle n'était restée longtemps. Pourtant cette fois il ne savait pas, que quelqu'un le lui dise ainsi... ça le perturbait. Il prit quelques secondes pour réfléchir à ce que Myra lui avait dit. Il la regarda droit dans les yeux et lui promit d'y réfléchir.

Ils se serrèrent la main et elle le raccompagna jusqu'à la porte de sortie ou attendait les deux Asaris en charge de la garde.Il jeta un dernier coup d’œil vers Myra et lui adressa un sourire suivi d'un signe de tête en guise remerciements.
Il entra dans son vaisseau et alla au poste de pilotage.

« Quel sera notre prochaine destination Monsieur ?

- Aucune idée, La Citadelle peut-être...

-Monsieur ?

-Qu'y a t-il Vi ?

-Voulez vous que je fasse des recherches sur Myra Lumiéna ?

-...Non !

S'il devait apprendre quelque chose sur l'Asari, il lui demanderait lui même. Il n'avait en aucun l'envie d'en savoir plus sur elle par ce biais. Vindex avait vraiment aimé cet échange. Il s'était fourvoyé en pensant que Lumiéna était comme tout les autres chefs d'entreprises, sans scrupules, prêt à tout pour arriver à ses objectifs sans penser aux autres etc... Au final il avait bien fait de venir sur Illium, il avait gagné une puissante amie.

Les moteurs de la corvette s'éveillèrent laissant place à un léger bourdonnement dans tout le vaisseau. L'Harfang s'éleva vers le ciel avant de pointer son nez vers celui-ci. Treyn poussa la manette des gaz. Rapidement le vaisseau ne fut qu'un petit point noir dans le ciel.

Un jour ou l'autre ils se reverraient, il en était certains.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les Risques de la Vente   
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Risques de la Vente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Nébuleuse du Croissant :: Illium-