AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Quand les héros n'assurent pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Mar 04 Aoû 2015, 23:11
Le cabale serre son fusil à pompes avec une poigne ferme. Il se sent d'un coup léger. Sa respiration est irrégulière et forte, il a du mal à se concentrer. Des images de son oncle lui viennent dans son esprit : il entre dans la résidence de Shale et de sa mère, souriant, enlaçant Elnora en jettant un regard vicieux à Shale. Les cadres photo de Victus tremblent avant de tomber au sol et se briser. Shale a du mal à respirer, s'étouffant presque. Tout le décor change. Une rue fréquentée, la mère du cabale la traversant. Une voiture se dirige droit sur elle. Shale regarde la voiture "Non…" avant de poser le regard sur sa mère "Maman… revient… revient…". Celle-ci tourne la tête vers le cabale, avec un air accusateur. La voiture se crashe sur elle dans une intense explosion bruyante et secouante. La foule court de tous les côtés, et Vurnys se trouve dans les flammes en regardant Shale d'un air sournois, du sang sur les mains. "On se barre et vite" entend le biotique dans un écho. "Mets-le maintenant". Ces voix lui sont familières, mais il n'arrive pas à réagir. "Reste avec lui, je vais ouvrir la voie." Il sent ensuite une présence proche de lui. D'abord, des tapes sur l'épaule, ensuite, un souffle sur son visage "Shale, mets ton casque.". Un second souffle sur son oreille, doux "Shale.".

Shale se ressaisit, retrouvant le vrai monde, secouant la tête. Il tourne le regard vers Scana et prend le casque tendu par cette dernière. Il se redresse et commence à flotter. Son aura biotique commence à prendre plus d'ampleur, le cabale attrape le bras de l'armurière avant de bondir en s'aidant de l'énergie biotique et se propulser avec Scana vers la soleil bleue à couvert. Une fois arrivé, l'aura biotique semble s'alléger pour ne laisser que le bouclier et Scana fait remarquer que le vaisseau semble en piteux état et expliquer la situation des adversaires restant. Shale fait un signe de tête. Il écoute via la fréquence radio, les mots doux de Seviria concernant Victus. Shale ne répond pas mais il ne peut être que d'accord avec elle.

Le cabale rengaine son fusil à pompes et place ses mains vers une caisse proche flottante. Cette caisse commence à s'envelopper d'une aura biotique et Shale n'a aucun mal à la déplacer à sa volonté. Il se met à couvert derrière celle-ci et la suit en la faisant avancer par la simple pensée vers les 3 humains restant qui, eux, tirent sur la caisse en tentant de l'avoir. Le turien voit une grenade arriver à ses pieds, dégoupillée. Il jette son pied vers celle-ci en y mettant de la force biotique pour la renvoyer rapidement vers l'envoyeur. L'explosion qui se fait devant eux n'est pas assez proche pour leur être mortelle mais assez pour en rendre deux inconscient. Le biotique frappe la caisse flottante avec son énergie pour l'envoyer vers le dernier essayant de récupérer son arme et l'assomme sur le coup.

Shale revient en courant vers les deux turiennes en reprenant son Cimeterre et attends les prochaines instructions.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : SSC
Rang : Agent du SSC à la Cybercriminel
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3533-omnitech-de-scana-naevus


Ombres du Passé
Messages : 172
Crédits : Avatar: Davinarfel / Signature: Bayzee / Alice Sharp

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Mar 11 Aoû 2015, 14:39
''Sans gravité, il n'y pas plus de haut et de bas. Tout est une question d'habilité et d'imagination.'' Alors que la turienne voyait l'énergie biotique de son compagnon s'amplifier, elle se remémorait cette phrase de son instructeur de l'école militaire. En ayant vue la technique de la soleil bleu pour utiliser cette situation de manière avantageuse, elle commençait à mieux comprendre certaines choses. ''Quand vous êtes dans l'espace, c'est vous qui définissez quelle surface est le sol ou simplement laquelle vous servira pour vous propulser.'' Alors qu'elle sentait que Sedorian la soulevait, elle désactiva ses chaussures pour le laisser agir à sa guise. ''Et si le lieu est sans aire, vous pouvez traverser un vaisseau entier sans perdre la force de départ. C'est aussi pour ça qu'il ne faut pas tirer sans vaut chaussures car sinon vous allez partir à cause du recule provoqué par votre arme.'' Pour Naevus ses rappels semblaient durées des minutes, alors que la période d'absentéisme n'avait durée que quelques secondes pour le reste du monde.

Une fois arrivée à côté de la râleuse, la turienne réactiva ses chaussures et prépara une surcharge. La soldat rechargea son arme en voyant le préparatif et était prête pour arroser les 3 casse pied restant. Les deux femmes se firent signes et sortit de leurs abris en voyant l'absence de tir. Une fois les armes pointées et les têtes dehors, elle restèrent un moment surprises. Une caisse avec une aura ne pouvant venir que de Shale avançait sur les pirates. Il y eut une explosion et une arrivée à destination sur une victime et le turien revint vers le duo qui n'avait pas pu faire son plan. La mercenaire sera le poing et tapa légèrement l'épaule du cabale. ''Bien pensé, je sens que je vais t'apprécier toi.'' Scana donna aussi son coup de l'autre côté. ''Tu t'es amélioré Frèro.''

Le trio progressa dans son retour à la navette. Une fois dans le hangar, ils virent une chose bien spéciale. La pièce était grande et en étant démuni de gravité, les caisses flottaient et bizarrement, elles étaient toute retirées du chemin. Dans se bazar, un homme semblait poussée une dernière boite et rejoignit le trio. En arrivant vers eux, L'armurière regarda l'armure et le bricolage qui était monté dessus. C'était un turien et plus précisément Picarius en voyant l'armure, il n'y avait pas de doute. Le casque n'était pas assortit au reste preuve qu'il avait du le ramasser ailleurs. Il avait attaché deux extincteurs dans on dos avec des sangles et tenait les tuyaux dans ses mains pour se propulser. Le système semblait aussi anarchique que le concepteur. ''Alors mon coup de main vous a aidé?'' En entendant la phrase et le ton sur lequel il le disait, Scana s'imaginait que derrière la visière, l'homme devait faire son sourire comme à chaque fois qu'il regardait la soleil bleu.

L'équipe étant au complet retourna à la navette, Le turien proposa son aide à la mercenaire qui se poussa avec sa technique habituelle. Scana fit de même et prit la main du cabale. Une fois dans le transport, la pilote se mit au commande et Seviria regarda l'homme au plan qui semblait tordu. ''C'était toi pour tout ce bordel?'' Il semblait regarder dans la direction de la femme. ''Heu... La gravité oui, mais pour l'aire c'était pas vraiment intentionnel.'' Elle donna un coup sur l'épaule du saboteur. ''Je veux pas savoir et on en reparlera avec le capitaine.'' L'homme rebondit sur le commentaire. ''Alors avec mon plan et ce petit exploit toujours non? Ou tu vois que je suis l'homme qui te faut?'' La femme ne répondit pas et la navette commençait à sortir du hangar.


Récompenses:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Mar 11 Aoû 2015, 21:49
La biotique… chose que Shale manie plutôt bien et souvent, parfois trop. Il utilise plus souvent l'énergie noire que les cartouches thermiques. Même si elle est crainte et parfois réprouvée par les turiens, Shales, lui, la considère comme une bénédiction. Il faut dire aussi qu'il aime beaucoup ce qui sort de l'ordinaire et ça l'a souvent aidé à sortir de situations plus que délicates. Il s'entraine dur et régulièrement pour mieux la manier. Même s'il sait que la biotique peut-être très puissante, il sait aussi qu'elle peut être très dangereuse pour les autres et même pour lui.

Sedorian semble étrangement calme quand il revient vers les turiennes. Le fait de savoir que ses parents ont en fait été assassinés de sang-froid par son oncle l'a beaucoup secoué, mais intérieurement. Il n'est pas du genre à passer ses nerfs avec violence. A la place, il encaisse… Encaisser, encore une chose que Shale fait souvent. Le cabale a pour habitude de cacher sa tristesse et sa détresse. Il ne dit jamais rien, il prend sur lui et fait mine comme si tout allait bien mais ce n'est qu'une façade. Arrive un moment où cette façade tombe, le moment où on n'en peut plus, où on craque… Quand ça arrive, le cabale reste discret, seul. Il a peur du regard des autres, peur de comment on pourrait le considérer. Bien qu'il déteste la solitude, il vit beaucoup dedans… Voilà la personnalité de Shale, malgré lui.

Après les tapes amicales sur ses épaules et les compliments des turiennes, Shale change son visage de déterré en un petit sourire, content d'avoir été utile et d'être complimenté. "Merci" répond-il, ravi. Les tapes et les paroles semblent lui avoir fait plaisir.

Alors que le trio avance vers le hangar où est posée leur navette, on pouvait remarquer que cette pièce en question était démunie elle aussi de gravité. Tous les objets et les caisses volent en tous sens. Shale en dévie même une pour éviter de l'avoir sur la tronche. Le biotique regarde le turien qui arrive vers eux avec une armure bricolée à l'arrache. ''Alors, mon coup de main vous a aidé ?'' dit-il. Ça ne peut-être que Picarius. "Ingénieux." répond Shale en regardant l'armure bidouillée avec des extincteurs servant de propulseurs dorsal. Il le soupçonne aussi d'être l'auteur du foutoir avec la gravité et le manque d'air. L'équipe retourne donc à la navette. Shale fait un simple petit bond, pour voler et est rattrapé par Scana pour poser pied dans la navette, il réactive ensuite ses bottes gravitationnelles.

Alors que Picarius et Séviria conversent, le biotique enlève son casque et le pose sur ses genoux. Il se voit dans la visière, encore perdu dans ses pensées, le visage vide d'expression. Il médite sur ses sentiments. Il a un profond sens pour la justice et déteste les exécutions, mais quand il repense à son oncle… il ne sait plus quoi penser. Ce dernier a tué ses parents de sang-froid et ne semble pas le regretter, un vrai sociopathe… mais d'un autre côté, il ne veut pas s'abaisser aussi bas et faire comme Vurnys. Shale médite longuement et semble frustré par le fait de ne pas savoir quoi faire ni même penser. Au final, il se dit qu'il va retrouver son oncle… et s'il oppose une résistance, il le considèrera comme tout autre adversaire : il se battra et serait prêt à tuer s'il le faut. Le cabale se regarde encore dans le reflet de sa visière. Picarius est de retour avec nous, c'est une bonne chose. Au moins, on ne l'a pas laissé là-bas avec ces tarés. Qui sait ce qui aurait pu lui arriver s'il y était toujours…


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : SSC
Rang : Agent du SSC à la Cybercriminel
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3533-omnitech-de-scana-naevus


Ombres du Passé
Messages : 172
Crédits : Avatar: Davinarfel / Signature: Bayzee / Alice Sharp

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Jeu 13 Aoû 2015, 18:17
Maintenant que le vaisseau pirate était loin, l'équipe commençait à enlever leurs casques. Seviria le retira et tourna la tête vers Shale pendant un moment. ''Ce casque est vraiment merdique, faudrait que je retrouve le mien.'' La femme lui donna une gifle et l'homme se teint la mandibule. ''C'est comme ça que tu montre ton affection?'' Elle montra la direction vers le plus jeune et le râleur comprit. ''Dit voir... et merde.'' Le turien ne semblait pas doué pour retenir les noms et vint se poser à côté du cabale. ''Alors, ça c'est bien passé?'' Il fit signe à la mercenaire de venir, mais cette dernière ce dirigea dans le poste de pilotage. Au commande la pilote regardait les différents voyant et contrôlait tout. ''ça va?'' L'ex soldat prit place dans le siège du co pilote. ''Tout va bien, pas de dégât et je pense qu'on sera vite arrivée.'' Seviria regarda sa collègue. ''Vous vous connaissez bien avec ton ami?'' La bricoleuse se tourna. ''Très bien pourquoi?'' La seconde reprit. ''Il a pas l'aire bien et je pense que tu devrais causer avec lui.'' Elle regarda le vaisseau se rapprocher. ''Il y a Picarius qui discute avec lui, mais je pense pas que se sera la même chose que toi.'' La turienne montra son inquiétude à travers son visage et de ses gestes.

Pendant que l'arrière semblait discuter, les deux femmes discutaient à l'avant. ''Tu sais si il lui reste de la famille ou des connaissances?'' La pilote regarda sa collègue. ''Je connaissais sa mère, mais pour le reste je ne sais pas.'' L'autre fixa sa partenaire. ''Et vu les paroles du taré, tu es la seule personne qui lui reste.'' Ces paroles ne restèrent pas sans réflexions. Scana revoyait dans sa tête les moments où tout le monde pensaient que son père était mort, alors qu'elle était dans son armurerie à pleurer devant Seneca et même sans la connaître, il avait su la réconforter et après, elle avait découvert Freya qui lui avait permit de retrouver les joies de la vie. Et quand se fut au tour de sa mère d'être portée disparue et que son père ne voulait plus la voir, elle avait pu se tourner vers les mêmes personnes.

En réfléchissant, Naevus se rendit compte qu'elle avait toujours eut la chance d'avoir quelqu'un sur qui compter en cas de problème qui pouvait l'aider pour lui remonter le moral. Mais dans le cas de Sedorian, elle ne savait pas qui l'aidait dans ses instants là. Elle se souvint du mot qu'elle avait utilisée pendant le combat. ''Frero'' Elle voulait lui remonter le moral, mais au fond d'elle, l'armurière le considérait déjà comme telle et en voyant le turien abandonné à lui-même au point de venir sur Oméga pour une permission c'était une preuve que qu'il n'avait donc personne et elle avait de la peine pour lui. En repensant à la famille, elle se rendit compte qu'elle n'avait plus reparlée avec eux et cette envie de les revoir continuait de grandir. L'exil n'était pas aussi simple que prévue.

Le Kodiak arriva dans le vaisseau et Scana prépara la phase d’atterrissage.


Récompenses:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Ven 14 Aoû 2015, 15:49
Shale n'entend pas la conversation de Picarius et de Seviria, ni même la claque. Toujours plongé sur la visière de son casque qu'il tient dans ses mains et posé sur ses genoux. Il remarque ensuite l'ancien formateur se poser près de lui.

"Dit voir... et merde.". Picarius a oublié le nom de son interlocuteur mais ce n'est pas ça qui va vexer ce dernier ''Alors, ça s'est bien passé?''. Shale sourit légèrement à Picarius "Shale. On s'en est tous sorti indemne, c'est le principal. Quand à dire que tout s'est bien passé… ça aurait pu être mieux.". Picarius regarde le biotique "Comme tu l'as dit, on s'en est bien sorti. Mais je sais voir quand quelqu'un a besoin de parler, dis-moi tout.", "Quand on apprend que ses parents ont été tué par un sociopathe qui se trouve être son oncle... ça fait toujours un choc". Pic fait une tête de surpris et retire gentiment le casque des mains du cabale ''Dis-toi que tu les as connu. Moi je n'avais personne. J'ai un fils mais je l'ai confié à une connaissance.''. Shale semble mal à l'aise "Je n'ai pas connu mon père, tué avant ma naissance. Et ma mère c'est tout récent… et je suis désolé pour ta famille, vraiment…" Picarius sort son sourire habituel ''Tout est une question d'adaptation et savoir faire son deuil. Il y avait deux ans en arrière, j'étais encore instructeur dans le maniement d'explosif pour les bleus à la hiérarchie. Beaucoup de mes anciens élèves mon parlés de gens perdus et la seule chose que je recommande, c'est d'en parler avec une personne proche.'' il fait un signe de tête pour montrer le poste de pilotage. Shale regarde Scana en train de piloter le kodiak.

Elle a pris cher aussi… et Shale le savait, il sait qu'elle a beaucoup enduré et qu'elle endure encore. Rien que le fait d'être exilé injustement et de se faire passer pour un traitre à tort est quelque chose de plus qu'horrible à supporter. Le fait aussi de voir qu'un chef soleil bleu qu'on a jamais vu lui dit être son père et qu'il lui donne de l'amour paternel est aussi un choc. Shale veut être là pour Scana, il l'a considère comme sa sœur et ne supporterai pas qu'il lui arrive encore quelque chose. Il aimerait rester à Oméga avec elle à la place de devoir repartir pour rejoindre l'escouade cabale. A 29 ans… il doit encore servir la hiérarchie, c'est encore une chose qui le bouffe mentalement : devoir être obligé de quitter sa sœur pour la hiérarchie alors que la turienne est dans une sale situation et qu'il veut être avec elle de tout son cœur. Le cabale doit lui rester encore un peu moins de deux semaines de permission et il compte bien en profiter pour passer du temps avec l'armurière.

Il tourne la tête vers Picarius qui tente de lui remonter le moral "Que s'est-il passé pour que tu aies dû confier ton fils à quelqu'un et que tu aies quitté la hiérarchie pour venir sur Oméga ? Si ce n'est pas indiscret…", "Je l'ai eu à 20 ans et sa mère est morte de blessure après une attaque de pirate.". Il regarde son casque ainsi que celui de Shale qu'il tient. "A l'époque, je l'ai donc confié pour pouvoir continuer ma carrière et je lui rendait régulièrement visite. Sinon je suis venu sur Oméga à la demande d'un ami du service.''. Shale éprouve de la peine pour Picarius en plus de la sienne "Je suis désolé… c'est juste horrible.". Le cabale remarque que l'ancien formateur semble avoir des difficultés à contenir sa tristesse. Shale se sent un peu coupable, il n'aurait peut-être pas dû poser cette question "Désolé…" répète-il.

On pouvait voir par le hublot le vaisseau des soleils bleus fort proche et que la pilote prépare la phase d'atterrissage. Shale se lève, reprend son casque pour l'accrocher à sa taille et pose sa main sur l'épaule de Picarius en hochant la tête en souriant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : SSC
Rang : Agent du SSC à la Cybercriminel
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3533-omnitech-de-scana-naevus


Ombres du Passé
Messages : 172
Crédits : Avatar: Davinarfel / Signature: Bayzee / Alice Sharp

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Lun 17 Aoû 2015, 01:57
''Que va-t-il se passer maintenant?'' C'était la question que ce posait la turienne en se levant de son siège. Elle regarda la soleil bleu qui c'étirait et passa derrière pour voir les deux turiens qui semblait sortir du conversation. ''Vous avez trouvés des sujets de discussion?'' L'homme leva la tête et regarda la pilote. ''Oui, les femmes et.... c'était quoi l'autre sujet? Bref, vous avez parlées d'homme devant?'' Elle regarda le duo avec un léger sourire et Seviria vint à côté de Scana en lui posant un bras sur l'épaule. ''On parlait aussi des femmes et de chose privée.'' Picarius ce leva et évoqua son intérêt à sa muse en claquant des mandibules. L'armurière tapota l'épaule de Shale en lui souriant. ''Tout va bien?'' Derrière ses mots et le ton réconfortant qu'elle utilisait, la turienne voulait lui faire comprendre qu'elle était là pour lui.

Seviria prit les devants et ouvrit la porte de la navette, Scana pausa un bras autour de lui pour pouvoir le câline rapidement. Picarius regarda les autres et soupira avec un aire de soulagement. L'équipe en avança en regardant les couloirs qu'ils connaissaient. ''Sev. Nous sommes d'accord pour notre conversations.'' La soldat fit un coup d'œil rapide au duo qui semblait être proche. Pic était silencieux, souriant et pensif. Il passait de la fierté à la colère, la bricoleuse était à la fois en train de penser à ses plans pour les améliorations d'armure et aussi à son ami qu'elle vouait pas laisser dans la solitude. Elle voulait héberger le turien chez Freya qui était aussi chez elle pendant une durée indéterminée. Mais l'idée de l'amener au milieu de son chenilles entre les outils et les plans, de l'autres les alcools en test et par moment la propriétaire qui ne prenait plus la penne de s'habiller sur certains instant, elle ne voulait pas qu'il se fasse une mauvaise image.

Personne ne semblait glander dans le vaisseau des soleils bleus. L'équipe arriva devant le capitaine qui était sur un pont d'observation. Seviria s'arrêta devant lui et sortit les données son garde à vous était assez impressionnant dans le sens que la rigidité et l'habitude d'un officier fixe se voyait dans son salut. Scana fit de même et Picarius s'approcha d'une manière détendu et semblait hésiter à faire le tour de la militaire stricte. L'officier Naevus prit les données et les consulta en faisant ses contrôles à lui. ''Bien joué à vous tous. Seviria je vous laisse commander le vaisseau.'' Le femme semblait sérieuse mais en regardant de plus prêt on pouvait remarquer une sorte de joie et d'excitation quand l'homme donna son ordre. Il avança devant Picarus et resta un moment sens un bruit. ''Toi le récalcitrant, tu es toujours aussi allergique au garde à vous?'' Le turien détendu fixa le capitaine. ''Et toi tu as toujours autant de chance pour trouver des turiennes aussi belle que ta seconde et sans vouloir être indiscret ta fille est pas moche.'' Il jouait des sourcils en regardant la femme. ''Tu toucheras pas à ma fille. Monsieur le rebelle n'oublie pas qui t'a remit sur le bon chemin.''

Les deux hommes semblaient se connaître depuis un moment et se mirent à discuter du passée. Naevus Sergent regardait Sedorian. ''Tu veux que je te montre mon projet?'' Pendant la période où les deux se rencontraient, l'armurière partageait beaucoup ses plans avec le cabale et lui donnait toujours des astuces avec les armes ou armures pour être aux meilleurs des capacités de son équipement. Les deux hommes et le duo plus jeune prirent le chemin du réfectoire. L'ambiance semblait détendue et la bricoleuse voulait avoir une conversation avec les différentes personnes présentent.


Récompenses:
 



Dernière édition par Scana Naevus le Mer 19 Aoû 2015, 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Mar 18 Aoû 2015, 14:30
Le cabale regarde par le hublot le kodiak atterrir avec finesse dans le hangar du vaisseau soleil bleu. Une fois la navette à l'arrêt, on remarque Scana venir vers les deux turiens. ''Vous avez trouvé des sujets de discussion ?'' Shale n'a même pas eu le temps d'ouvrir la bouche que Picarius répond avec absurdité ''Oui, les femmes et.... c'était quoi l'autre sujet ? Bref, vous avez parlé d'hommes devant ?''. Le biotique arque son arcade sourcilière en regardant le turien et se demande en lui-même "On a vraiment parlé de femmes… ?". Seviria arrive et mets le bras sur l'épaule de Scana ''On parlait aussi des femmes et de chose privée.''.

Scana tapote l'épaule de Shale en souriant "Tout va bien ?". Il la regarde en souriant légèrement "Ouais… ça va.". La soleil bleue ouvre la porte et descend de la navette pendant que l'armurière enlace rapidement le biotique. Ce dernier, lui, place les mains sur le dos de la turienne et pose son front contre son épaule en fermant les yeux, voulant faire un peu durer ce petit moment de réconfort. Ce simple geste, ce câlin, aussi simple soit-il, lui fait beaucoup de bien et lui redonne un plus grand sourire quand les deux turiens se décrochent l'un de l'autre.

Le reste de l'équipe quitte le kodiak pour rejoindre Seviria pour ensuite se diriger vers la salle de commandement. "Sev, nous sommes d'accord pour notre conversation." entend-on de la bouche de Scana. Le cabale se demande bien de quoi parle-elle… il remarque aussi que toute l'équipe a l'air perdue dans leurs pensées. Pour une fois ce n'était pas lui…

Arrivée devant le capitaine, la mercenaire donne les données à ce dernier et fait le garde à vous très sérieusement. Shale est assez surpris, il ne s'attendait pas à voir un garde à vous dans un milieu de mercenaires. D'un autre côté, ce groupe semble assez proche de la hiérarchie… le biotique sort donc également son garde à vous après Scana. Le chef mercenaire examine les données ''Bien joué à vous tous. Seviria je vous laisse commander le vaisseau.'' Derrière la façade rigide sur le visage de Seviria, Shale remarque sa joie et excitation. Il se tourne à nouveau vers le capitaine qui commence à discuter avec Picarius. Ils semblent se connaitre… beaucoup. Se seraient-ils connus à l'armée ? Et si par "Sinon je suis venu sur Oméga à la demande d'un ami du service.'', il parlait du capitaine ? Le cabale se perd encore dans ses pensées, en train de réfléchir.

Alors que Picarius et le capitaine Naevus conversent sur leur passé, Scana fait une proposition à Shale qui se tourne vers elle ''Tu veux que je te montre mon projet?''. "C'est une question sincère ? Evidemment que je veux voir !" répond-il en souriant. Le cabale est vraiment curieux de voir quel est le projet de sa sœur et serait même disposé à l'aider s'il le peut. Le biotique, l'armurière, l'ancien formateur et le capitaine se dirigent vers le réfectoire dans la bonne entente.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : SSC
Rang : Agent du SSC à la Cybercriminel
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3533-omnitech-de-scana-naevus


Ombres du Passé
Messages : 172
Crédits : Avatar: Davinarfel / Signature: Bayzee / Alice Sharp

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Mer 19 Aoû 2015, 22:58
L'ambiance était à la retrouvaille et au partage d'information dans le réfectoire. Le duo des vieux amis discutaient ensemble, de l'autre côté Shale et Scana regardait les plans que l'armurière montrait avec fierté. Les quatre personnes étaient à la même table, de temps en temps le capitaine levait la tête et regardait les données ainsi que la conceptrice qui se trouvait devant lui. ''C'est quoi tout ça?'' La turienne leva la tête. ''Des projets que je développe pour une idée qui me passe par la tête.'' L'officier sourit. ''Tu préfère travailler sur tes projets d'armurerie que d'être au combat?'' Pic ouvra sa bière qu'il avait sortit d'un pack ramené plus tôt. Et la femme répondit avec un hochement de tête. ''Niria doit être heureuse et mon frère un peu frustré de ne pas accomplir une lignée de guerrier.'' Le turien avait faire des gestes avec ses mains pour montrer qu'il trouvait cette expression ridicule. ''Comment ça une lignée de guerrier?'' Picaruis but une gorgé regarda le cabale et la femme en face de lui et revint sur son ami. ''Tu te rappelle de ta mère qui t'avais rendu dingue et que tu ne supportait pas?'' L'homme faillit s'étouffer en avalant. ''Tu vas pas me dire que ton frère était pire que le monstre qui me servait de mère?'' Scana regarda le roi des plans foireux. ''Et si Pic.''

Avec cette révélation la femme avait un souvenir qui lui était remonté en tête. ''C'est vrai que lors de la fin de la guerre, il est resté en froid avec moi pendant pratiquement un an. C'était pendant une période où l'on pensait que ma mère était décédée. J'avoue que j'ais vraiment découvert ce côté pendant cette période et que j'ai pue compter uniquement sur une famille qui m'appréciait et ma copine.'' Le capitaine se frotta le menton et se rapprocha. ''En parlant de ça, as tu un petit ami ou déjà des enfants?'' Elle regarda Sedorian et se retourna en direction de son oncle. ''Pas d'enfant, je suis pas assez folle pour en vouloir maintenant et sinon j'ai été avec une copine et ensuite avec un officier, on est toujours ensemble mais je ne l'ai plus vraiment vue depuis un moment et on a rien d'officielle.'' Trevis regarda l'interrogateur. ''Il a peur d'avoir des gamins qui vont lui donner un coup de vieux.'' Il rigola partiellement et se ramassa un coup peu violent dans un point stratégique qui le fit recracher sa boisson.

Le réfectoire était vide et le capitaine regardait l'escouade. ''Avant que j'oublie, nous vous versons une prime à chacun et je peux héberger ceux qui n'ont pas de toit.'' La turienne reprit la parole avant que la cabale ne réponde. ''Je suis chez une amie et je peux prendre Shale.'' Peut être qu'il ne serait pas choqué par le bordel de la bricoleuse et que Freya ferait l'effort d'éviter de se promener déshabillée. ''ça joue, je te donne la deuxième pour te dédommager de la tienne qui est foutue. Je voudrais te donner une autre chose que l'on verra ensemble plus tard.'' Scana reçue un message. Elle le consulta et un sourire sadique s'afficha sur son visage et un aire de vengeance apparue. ''Shale j'ai un travail pour toi ces prochains jours.'' La femme venait de recevoir la confirmation de Hertas pour la soirée de Trentuis et voulait organiser le plan avec de faire la soirée. L'armurière sentit une joie à l'idée de pouvoir enfin mettre son plan à exécution. Elle prit Sedorian et le câlina. ''Vient il faut que je te montre sous ton vrai jours à Seviria.'' les deux hommes partirent et Naevus continuait. ''Si tu as un trucs à dire par rapport à la mission tu peux me le dire. Je suis là pour ça.'' Elle le relâcha. ''Je suis là pour toi frérot.'' Après le réconfort elle avait envie de lui proposer de venir avec elle à cette soirée. D'ici là, elle le regardait avec un grand sourire afin de lui montrer son envie de l'écouter, même si elle était encore dans sa tenue de soleil bleu, elle s'en moquait et c'était encore confortable.


Récompenses:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie turienne
Rang : 1st classe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3735-omnitech-personnel-de-shale-sedorian


Messages : 43

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   Jeu 20 Aoû 2015, 19:13
Scana partage les plans de son projet à Shale. Ce dernier semble vraiment intéressé par ce dit projet et est plongé sur les données de l'omnitech mais a l'oreille tendue sur la conversation d'à côté. ''Tu te rappelles de ta mère qui t'avais rendu dingue et que tu ne supportait pas?'' demande le capitaine à Picarius qui, lui, a failli s'étouffer ''Tu vas pas me dire que ton frère était pire que le monstre qui me servait de mère?''. Shale semble interpelé, Picarius lui avait dit qu'il n'avait jamais eu personne quand le cabale lui a annoncé que sa mère était morte il y a peu... lui aurait-il menti ? Pour quelle raison ? Peut-être que c'était juste pour réconforter Shale ou peut-être qu'il aurait préféré ne pas la connaitre ? La conversation continue normalement entre les trois autres turiens.''En parlant de ça, as-tu un petit ami ou déjà des enfants?'' demande le capitaine à l'armurière. Le biotique se tourne vers elle qui le regarde. Il lui sourit avant qu'elle redépose son regard sur son père. ''Pas d'enfants, je suis pas assez folle pour en vouloir maintenant et sinon j'ai été avec une copine et ensuite avec un officier, on est toujours ensemble mais je ne l'ai plus vraiment vue depuis un moment et on a rien d'officiel.'', ''Il a peur d'avoir des gamins qui vont lui donner un coup de vieux.'' réplique Picarius. Shale ne peut s'empêcher de rire discrètement après sa vanne et le fait qu'il a failli s'étouffer.

Le réfectoire se vide et il ne reste que les 4 turiens toujours à la même table. Le capitaine Naevus prend la parole ''Avant que j'oublie, nous vous versons une prime à chacun et je peux héberger ceux qui n'ont pas de toit.'' Le cabale n'a pas eu le temps d'ouvrir la bouche que son amie répond ''Je suis chez une amie et je peux prendre Shale.''. Il espère juste que ça ne dérangera pas l'amie de Scana… ''Ça joue, je te donne la deuxième pour te dédommager de la tienne qui est foutue. Je voudrais te donner une autre chose que l'on verra ensemble plus tard.''. Shale regarde la turienne qui semble lire quelque chose sur son omnitech et qui montre un visage troublant, de haine, de vengeance… ? ''Shale j'ai un travail pour toi ces prochains jours.'' dit-elle. "Ah ?" lâche-il d'un air plutôt intrigué.

Scana attrape Shale pour le câliner pendant que le capitaine embarque Picarius voir Seviria. Il ne reste que les deux turiens qui se considèrent comme frère et sœur, assis à une table du réfectoire. Alors qu'ils s'enlacent, le turien pose son front sur l'épaule de sa plus chère amie et ferme les yeux, continuant de la câliner. Il semble très calme, comme si ça l'apaisait. ''Si tu as un truc à dire par rapport à la mission tu peux me le dire. Je suis là pour ça.'' Il ouvre les yeux pendant que la turienne le relâche en souriant ''Je suis là pour toi frérot.'' . Shale lui sourit, il semble heureux d'avoir entendu ces paroles réconfortantes et le fait d'avoir quelqu'un de proche comme Scana. Son visage tire vers le regret et la tristesse "Disons… que je ne sais plus trop où j'en suis. J'apprends de la bouche de mon oncle qu'il a tué de sang-froid mes parents parce qu'il était jaloux de mon père, qu'il aimait ma mère et qu'il a tenté de me tuer moi aussi. En général, je garde toujours un œil objectif pour rester le plus juste possible mais là j'ai juste envie de le tuer." Le turien marque une pause en soupirant longuement "J'ai fait des erreurs qui auraient pu tous nous faire tuer."Elle regarde le cabale en lui tenant une main " Tu n'as rien fait de faux ou d'erreur. " Son regard démontre qu'elle se perd dans ses pensées et revient ensuite sur Shale "Tu sais on naît tous avec une famille qu'on ne choisit pas et on fait avec." L'armurière reprend le biotique dans ses bras " C'est pour ça qu'existe les amis, pour pouvoir retrouver des gens qui nous comprennent quand les nôtres ne nous comprennent pas.". "Tu as raison… il n'y a que sur toi que je puisse vraiment compter…" Il marque une pause mais garde les mains sous celles de Scana et la regarde dans les yeux, d'un ton sincère "Tu es la seule personne qui m'est chère et qui compte vraiment pour moi. Sache que jamais je ne te laisserai tomber et que je serai toujours là pour toi et ce quoi qu'il arrive." Il lui sourit ensuite, reposant sa tête sur son épaule. La turienne regarde le plus jeune avec un air surpris "M… merci". Après ces derniers mots, Naevus mets ses mains sur le dos de Sedorian et semble, au vu de sa réaction, avoir découvert quelque chose.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand les héros n'assurent pas   
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand les héros n'assurent pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Nébuleuse d'Oméga :: Oméga-