AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Artérius Vorasen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 172
Crédits : Essence-Of-Rapture

MessageSujet: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 01:20
Registre Galactique des espèces
Artérius Vorasen

Informations primaires

Sexe : Masculin
Race : Turien
Âge : Soixante-deux ans
Faction : Hiérarchie Turienne
Poste / Grade : Général
Parenté : Aetius et Haresta Vorasen
Situation maritale : Veuf
Planète d'origine : Palaven


Histoire

Né en 2138 dans un hopital militaire de Cipritine, le jeune Artérius doit son prénom au nom du père du futur Spectre Saren, vieux camarade de combat de Haresta Vorasen, mère du nouveau-né. Fils unique d'une vieille famille remontant jusqu'à la période féodale des Turiens, mais néanmoins d'une importance assez moindre, le turien vécu de tout temps dans le désir de s’émanciper du carcan paternaliste, et de ce que nombres de personnes nommaient la malédiction Vorasen, une incapacité transmise de père en fils à atteindre un quelconque poste d’importance. Mais là où ses ancêtres ne voyait dans les responsabilités qu’un fardeau inutile, Artérius lui bouillait dès le plus jeune âge d’une ambition féroce, doublé d’une intelligence redoutable.

Très vite, le jeune turien démontra l’ampleur de ses talents, forçant le respect de ses pairs tout en gagnant une maturité exceptionnelle pour son âge. Pourtant une ombre se propagea très vite sur la carrière d’Artérius, en la présence d’un autre génie, le jeune Saren. Bien que d'un an son cadet, de par son nom et son talent, Saren surpassait son congénère et attira à lui tous les regards. Pourtant Artérius n’en eut nulle jalousie. Les deux turiens en devinrent même amis, retrouvant chacun un égal, et un allié. Là où Saren brillait par son art du combat, et son agressivité, Artérius jouissait d’un sens de la stratégie et de la diplomatie digne d’un général.

Lorsque la quinzième année d'Artérius débuta, et par là même le début de son service militaire, les deux prodiges faisaient la fierté de la société turienne et surtout de leur école. Cependant, Artérius moins doué dans l’art du combat et le maniement des armes que son surnaturel ami, dut se concentrer d’avantage dans son éducation et ne put quitter la formation qu’à ses dix-huit ans, en 2156. Dès lors, et privé du contact avec Saren qui avait disparu une année auparavant pour rejoindre la flotte de son frère, le général Desolas, le jeune Artérius fut assigné à une compagnie prestigieuse, la 2ème de Palaven, une antique compagnie reconnue pour ses exploits face aux Krogans, mais surtout pour avoir servi comme Hastatims lors de la Guerre de l’Unification.

Très vite, Artérius gagna le respect de sa compagnie et se fit peu à peu accepter par son officier supérieur, le féroce et redouté Valérian Carn. Excellent stratège et expert en sièges, le turien reconnut immédiatement le talent de son jeune protégé et le prit sous son aile. Pourtant, s'il plaisait à Artérius d'impressionner ses supérieurs, il lui restait à prouver sa valeur. Ce qui ne tarda pas à arriver lorsqu’éclata un an plus tard l’incident du relais 314, ou, comme les humains la nomment, la Guerre du Premier Contact. La 2ème de Palaven fut alors mobilisée en partie pour se joindre à une force expéditionnaire, et Valérian fit jouer ses relations pour s’y adjoindre. Il emmena donc logiquement son protégé avec lui,

Âgé de dix-neuf ans, l’ambitieux turien allait enfin pouvoir démontrer ses compétences. Il attendait avec impatience une rencontre, qu’importe sa nature. Pourtant en son cœur, le jeune turien brûlait de se battre, de mettre à mort les ennemis de la Hiérarchie. Le destin semblait vouloir lui accorder ses désirs, puisque la colonie humaine de Shanxi fut découverte. La 2ème de Palaven fut alors expédiée au sol après le bombardement orbital initial pour prendre et tenir l’un des principaux bastions de la planète, ce qu’elle fit avec une rapidité et une férocité toute de rigueur. Artérius démontra la même fureur guerrière que ses frère et abattu maints humains, preuve qu'il avait rattrapé son retard dans les arts pratiques de la guerre. Valérian lui-même vint féliciter le jeune guerrier et alla même jusqu’à porter ses exploits au général Desolas en personne.

Bien qu'il en fût flatté, Artérius restait dubitatif. Ce ne pouvait être la planète-mère de l'humanité, une race capable du voyage spatial, Où étaient les chantiers spatiaux, les infrastructures gigantesques, la population que l'on s'attendrait à voir sur pareil monde ? Non, ce devait être une colonie. Et il serait stupide de penser que les combats en resteraient là, Il ne fallait surtout pas mésestimer l'adversaire. Mais Desolas semblait complètement obnubilé par autre chose, et les arguments d'un simple soldat, tout prometteur qu'il fût, furent complètement ignorés avec dédain. Le résultat fût le même, bien que moins humiliant, lorsque qu'Artérius fit tout de même part de ses doutes à Valérian.

Pourtant, la contre-attaque humaine ne tarda pas et la maigre flotte turienne sombra très vite lors d’une attaque surprise particulièrement audacieuse. Artérius y vit la preuve de son génie tactique, mais aussi de la nécessité qu’il gagne en importance. Mais naquit aussi à cette occasion une haine tenace envers les humains. En effet, le jeune turien vit dans la défaite une honte innommable pour son peuple et une insulte à sa personne. Se trouver associé à une défaite contre une espèce primitive donnait au turien la nausée. Le pire se passa lorsque les Turiens se rendirent, chose qui enragea particulièrement Artérius, et que les humains paradèrent avec leurs prisonniers.

Toujours verrouillée dans la base humaine conquise, la 2ème de Palaven refusa la reddition et se prépara à un siège, convaincue que la Hiérarchie allait mobiliser massivement des troupes pour châtier les primitifs. Mais le Conseil intervint avant que la guerre ne soit totale, et cette dernière mourut dans l’œuf. A la rancoeur envers les humains s'ajouta alors une autre, envers le Conseil, qui avaient privés les Turiens d'une guerre totale. Invaincus mais frustrés, les soldats de la 2ème regagnèrent Palaven la tête haute, mais la compagnie fut "exilée" discrètement sur Ménaé par le haut-commandement, sans doute pour étouffer toute velléité revancharde. Isolé mais heureux, Artérius ignorant qu’il s’agissait d’une brimade conclut qu’ils était récompensés pour leur bravoure et leur ténacité dans le combat. Le turien prit la défense de la lune comme une mission de la plus grande importance.

Mais les mois firent place aux années, et peu à peu l’ambitieux turien réalisa l’ampleur de son erreur. Pris au piège dans une affectation qu’il commençait à détester, Artérius se lança alors dans la course à la promotion. Gagnant peu à peu en importance, le turien gagna le rang de capitaine de compagnie, secondant le vieillissant Valérian Carn. L’officier supérieur turien, fatigué de la vie militaire et de Ménaé prit finalement sa retraite du service actif pour regagner Palaven, devenant dès lors formateur dans la prestigieuse école d’où provenait les deux génies Saren et Artérius. Dès lors l’avenir du capitaine Artérius fut tout tracé.

Après sept ans, la 2ème de Palaven fut relevé de la garde de Ménaé et regagnèrent l’armée pour ses opérations extérieures, et, sous les ordres du capitaine Vorasen, la compagnie gagna plusieurs batailles face à de nombreux raids pirates. En 2176, le jeune commandant de trente-huit ans eut connaissance des raids de la Bordure Skylienne, et plus particulièrement de celui sur Torfan, lui rappelant les souvenirs douloureux de l’incident du relais 314. Artérius se surprit à souhaiter la victoire des pirates, et la haine qu’il éprouvait à l’égard des humains se révéla aussi forte que nombres d’année auparavant.

L’année 2183 apporta son lot de changements dans la vie d’Artérius, qui monta alors à nouveau en grade. Il fut promu commandant de régiment, et chargé de la protection des colonies turiennes hors de l’espace de Palaven. Le turien se montra alors impitoyable dans sa traque des ennemis de la Hiérarchie, tout en nouant de plus en plus de contacts au sein des colonies, et même auprès des marchands provenant des Terminus. Artérius fut particulièrement proche des Volus, les considérant certes comme des alliés précieux, mais malgré tout inférieurs aux Turiens, et les cantonnant donc au rôle d’auxiliaires. Parallèlement, le commandant usa de plus en plus de corsaires et auxiliaires de combat, préférant envoyer contre l'ennemi des unités sacrifiables. Ces actions partagèrent son état-major, mais la Hiérarchie étant ce qu'elle est, les résultats indiscutables firent bientôt taire toute critique,

Âgé de quarante-cinq ans, Artérius était au zénith de sa forme et se sentait invincible. S’il craignait et détestait l’arrivisme des humains, le commandant n’en faisait aucune démonstration et se contentait de tenir parfaitement son rôle. Mais, malgré cette situation au beau fixe, des doutes continuaient à l’envahir. Ils avaient commencé à l’assaillir trois ans auparavant lorsqu’un certain Malgor était devenu général à l’âge de quarante-trois ans. Artérius comprit alors que d’autres étaient plus à même de parvenir aux plus haut sommets, le condamnant peut être à l’oubli, lui l’ambitieux.
C'est alors que la galaxie connut le début de ce qu’on appellerait plus tard la Grande Guerre.

Contrairement au reste de la galaxie, Artérius vit dès le départ un danger majeur, bien qu’il se trompait sur la nature de l'ennemi. Pour lui, tout ceci était le prélude à une invasion galactique par les geths. Toutefois, le commandant de régiment n’accepta aucunement que le patriotisme de son vieil ami Saren soit mis en cause. Si ce dernier avait réellement été mêlé à l’attaque contre les humains, alors ces derniers l’avaient mérité. Mais Artérius n’eut guère plus de temps à consacrer aux humains, car il avait fort à faire contre les attaques pirates en forte hausse. Suite à une victoire particulièrement audacieuse et faible en coûts turiens, il fut d’ailleurs promu, prenant la place de vice commandant des forces de défenses des colonies turiennes.

Artérius venait enfin d’entrer dans le cercle du haut commandement, et dès lors, le turien entra en contact direct avec les Primarques et Généraux les plus prestigieux. L’ambitieux personnage entreprit alors d'apporter maintes modifications dans le fonctionnement des techniques de combat, sous le regard bienveillant de son supérieur direct, le général Kolnius. Ses techniques, basées principalement sur les attaques éclairs et une connaissance parfaite du terrain, prouvèrent pleinement leur efficacité lorsque les Turiens tombèrent pour la première fois sur des Geths belliqueux. Toutefois, le stratège connu une profonde déception lorsque la Citadelle fut attaquée et que seule l’Humanité fut créditée pour l’exploit de vaincre Sovereign, sauvant par là même le Conseil et rabaissant les Turiens, qui, d'après l’opinion publique, échouaient à nouveau à tenir leur rang de plus grande force militaire de la galaxie et protecteur de la Citadelle.

Piqué au vif, Artérius mit toutes ses forces dans sa mission et devint le plus féroce combattant des colonies. Aucun raid pirate, aucune armée ne pouvait tenir face à la fureur de la flotte turienne, et très vite, les attaques s’amenuisèrent. Même les vaisseaux volus pouvaient prétendre à voyager sans peur. La renommée du turien explosa et il fut pris maintes fois en exemple pour les jeunes générations des colonies.

En 2186, la galaxie entre en guerre totale contre un nouvel ennemi, inconnu jusqu'alors : les Moissonneurs. Ces derniers attaquent de tout côtés à la fois, et l'espace Turien n'est pas épargné. Très vite, les colonies majeures sont attaquées, et la flotte de défense, menée par le Général Kolnius, est vite mise en mauvaise posture. Le croiseur du Général est abattu peu après le déclenchement des hostilités, et Artérius doit assumer le commandement. Il s’aperçoit rapidement qu'une victoire traditionnelle est impossible, et ordonne alors la retraite. Pour combler le vide à la tête de la flotte, il y est nommé Général. Il mène alors une véritable guerre de guérilla, encouragée par la population entraînée toute leur vie à cette éventualité. Pour compenser les pertes, Artérius ajoute toujours plus d'auxiliaires à ses forces, allant même jusqu'à recruter des vaisseaux pirates, promettant amnistie et paiement à la défaite des Moissonneurs.

A la fin de la Grande Guerre, la victoire est Turienne, mais elle est aussi amère. Les colonies, malgré la défense acharnée, sont en partie dévastées, et des pirates et autres repris de justice se trouvent au sein de la flotte turienne. Pour pallier à cela, Artérius organise de grandes réjouissances au sol. Il profite de ce rassemblement pour arrêter et exécuter les principaux chefs pirates qui l'ont aidé, et capture leurs troupes. Ceux qui ne se soumettent pas sont abattus sur place et enterré dans des fosses communes qu'ils partagent avec les cadavres des soldats moissonneurs. Les survivants prêtent serment à la Hiérarchie et deviennent des auxiliaires de facto. La 2ème de Palaven, qui a mené la purge devient alors la force privilégiée du Général. Il en profite alors pour la renommer. La compagnie désormais connue sous le nom de 1ère Légion Hastatim devient crainte de tous.

Au sortir de la guerre, si tous sont forcés de reconnaître son efficacité, certains lui reprochent sa brutalité. Malgré ces critiques, Artérius est invité par le Primarque Victus à penser une nouvelle école situé dans le désert d'Atteren. Il décide alors de la localisation exacte, dessine les plans et participe à la création du programme de formation. C'est Valérian Carn qui en sera le premier Gardien.

L'année 2190 voit la démission d'Adrien Victus et son remplacement par Malgor. Artérius cache tant bien que mal sa déception, mais sais que son heure viendra. Il est patient.
L'année suivante lui permet de produire un nouveau coup d'éclat. Un conflit a éclaté sur les ruines de la Citadelle, et le nouveau Primarque envoie expressément la 1ère Légion Hastatim et son Général, réputés pour leur capacité à pacifier des zones de guerre, et y adjoint un contingent de la Garde Noire, force sans égal dans la galaxie. La mission est un franc succès, malgré l'incompétence des humains sur place et leur manque totale de discipline. Le nombre de morts chez les civils entraîne aussi une violente dispute entre le Primarque et son Général, qui se verra alors relégué à des missions mineures.

Suite au décès de Valérian au cours de l'année 2193, et après de nombreux désaccords avec Malgor, Artérius se retire de son commandement, qu'il laisse à son second, Alectus Herassen, et devient le nouveau Gardien d'Atteren. D'aucun voient là une manœuvre du Primaque pour écarter un opposant politique, tandis que d'autres pensent que le Général compte profiter de son poste pour produire des officiers fidèles à ses visions et ses doctrines. Malgré toutes ces rumeurs, cette nomination est bien accueillie tant par le haut-commandement turien que par les élèves du Fort.

En 2199, alors que des troubles mineurs secouent la galaxie, un concile de Primarques des colonies se réunit et exige le retour du Général Vorasen dans le service actif. Malgor n'ayant aucune raison de refuser, il ploie, réintègre Artérius et lui confie une flotte, comprenant bien sûr ses fidèles Hastatims. Les deux turiens se réconcilient, malgré les désaccords qui les opposent, et Artérius reprend son rôle de protecteur des intérêts turiens.
Désormais conseiller militaire du Primarque, le Général Vorasen est devenu le numéro deux de la Hirarchie, et nombreux sont ceux qui le voient prendre la suite de Malgor.


Apparence

Haut de deux bons mètres, Artérius est plus grand que la moyenne des Turiens. S'il n'est pas très large d'épaules, il reste malgré tout relativement imposant, puisqu'il porte quasiment en permanence son armure lourde.
Taillé comme un combattant, sec et musclé, il reste en excellente forme physique malgré son âge. Bien qu'une certaine lenteur dans ses réflexes commence à ses faire sentir, il est encore capable de mater bien des jeunes coqs lors des duels rituels d'Atteren, car ce qui commence à lui manquer au niveau de la vitesse, il le compense avec l'observation et la patience.
Son épiderme noir est recouvert au niveau de son crâne par un patchwork de peintures faciales, représentant ici ses armoiries familiales, là sa Légion, ou encore une colonie qu'il ait eu l'honneur de défendre. Le tout s'accorde de façon surprenante mais élégante, et peut rendre son visage sévère presque effrayant.


Caractère

Ceux ayant côtoyé Artérius depuis un certain temps pourront vous dire qu'il abrite deux personnalités distinctes. S'il est amical et paternel envers ses amis et ses subordonnés, il est en revanche impitoyable envers les ennemis de la Hiérarchie, avérés ou supposés.
Il ne faut cependant pas confondre amical et laxiste. Naturellement exigeant envers lui-même, Artérius a tendance à l'être doublement envers ses hommes, de manière à faire ressortir le meilleur d'eux. Il les soumet en temps de paix à un entraînement très dur, mais récompense toujours les efforts et les initiatives personnelles.
Pour ses ennemis, c'est une autre histoire. S'il pense que vous représentez une menace, même minime, pour la Hiérarchie, il ne ferra preuve d'aucune pitié. Mais il est aussi curieux et arrive à percevoir du potentiel caché dans les personnes les plus improbables. Il n'est donc pas rare qu'il laisse la vie à des ennemis d'un jour rendus inoffensifs, afin qu'ils puissent peut-être devenir ses alliés de demain.
Ainsi, même s'il peut apparaître comme un fanatique xénophobe, il n'en est rien. Il est vrai qu'aucune race n'est au niveau des Turiens, mais toutes ne sont pas à jeter. Il porte en effet une estime particulière aux gens des systèmes Terminus, qu'il respecte en tant que combattants, tout particulièrement les Butariens.


Compétences / Équipement


Équipement :

Armure : Armax, d'Armax Arsenal (lourde)
Armes : Pistolet M77-Paladin, fusil d'assaut Phaëton et épée à une main et demie turienne
Armurerie : Fusil de précision Krysae

Compétences :

Militaire : Maîtrise avancée du combat à distance (commando vétéran, maîtrise du pistolet et du fusil d'assaut) - Combattant au corps-à-corps entraîné (duelliste épéiste)
Biotique : Non biotique
Technologie : Omni-Tech de renforcement




Compléments

Signe(s) distinctif(s) : Peu importe où vous le verrez, Artérius aura toujours l'épée au côté.
Relations avec les autres : Amicales et paternalistes avec la plupart des gens, tendues avec le Conseil ou ses représentants, et haineuses sous un masque calme avec les humains.
Des liens prédéfinis ? Entente cordiale avec Orius Malgor.


Hors Personnage

Comment avez-vous connu le forum ? C'est une blague ?
Est-ce un double compte ? Nope.
Des remarques ? Nope.





Dernière édition par Artérius Vorasen le Ven 14 Aoû 2015, 17:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : SSC
Rang : Superviseur
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2591-lleyton-benam-agent-specia
http://www.masseffect-reborn.fr/t4394-journal-du-superviseur-benam


Administrateur
Messages : 4403

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 01:24
Oh par Shepard !

Il est de retour Peur





Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 1102

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 11:05
Guerrier

Il est enfin de retour. Envie


Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : SSC
Rang : Agent du SSC à la Cybercriminel
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3533-omnitech-de-scana-naevus


Ombres du Passé
Messages : 172
Crédits : Avatar: Davinarfel / Signature: Bayzee / Alice Sharp

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 11:30
Tous à couvert WhatTheFuck

Salut à toi sinon


Récompenses:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : L'orphelinat des Ombres
Rang : Ardat-Yakshi
Voir le profil de l'utilisateur


Nuit blanche
Messages : 599

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 12:09
Bon retour à toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie
Rang : Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3068-dossier-de-ravilla-aper


De Sang et d'Acier
Messages : 1383
Crédits : Davinarfel

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 12:10
PLANQUEZ VOS PÂTES WhatTheFuck


Bon retour Wink




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Hiérarchie Turienne
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 273

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 13:11
Putain... il a mit moins d'un an à écrire sa fiche... rêvez pas, ses rp seront pas aussi rapides Trollface
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Castes du Zéphyr
Rang : Eclaireur-guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t2737-memoires-d-ythaq-fi-hyasin#33544


Messages : 311
Crédits : Moi-même (inspiré d'un Raloi de DeviantArt)

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 13:34
Il ne l'a jamais été, de toute façon. Redman


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendant (banni du Protectorat)
Rang : Maître de la finance
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3123-omnitech-personnel-de-dahl-elkoss


Roi de la Chasse Sauvage
Messages : 1725
Crédits : Sabrus - DeviantArt

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 14:19
Intéressant, il est de retour Gné


"Tout respirait Dahl Elkoss, le seul volus plus burné qu’un krogan."
- Anton Ardak, 2202
Journal de Bord, avec présentation de mes personnages secondaires




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8003
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 15:52
Pas de raison que tu passe pas par la correction Watching you

Déjà, faut que tu signe le règlement. Même si tu le connais par cœur Trollface Bon j'attend le mot de passe aussi mais vu que tu dois avoir tes sources, je pense que t'aura même pas à le chercher.

Ensuite ton Turien il est géant. La moyenne c'est 1m85, là avec tes 2m40 il est plus que "au dessus de la moyenne". C'est Tony Parker chez Passe-Partout et Passe-Temps.

Autrement rien à dire, sinon que t'a des goûts de merde pour aimer les Butariens et ne pas apprécier les Humains Trollface


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 172
Crédits : Essence-Of-Rapture

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 17:13
Meh ... C'est bien ce qui me semblait que c’était deux mètres, de mes souvenirs de ma dernière fiche, mais je suis allé vérifier dans le mauvais Codex et j'ai trouvé deux mètres vingt ...
Et t'inquiète pas mon petit Annaz, t'es un humain que j'aime bien Sadik Guy !.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8003
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   Ven 14 Aoû 2015, 21:41
Ca me semble tout bon.

Je te donne le lien pour trouver des partenaires RP : ->ici<-. N'oublie pas de bien respecter la fiche modèle.

Si tu veux chercher des liens avec les autres joueurs, je te conseil de lire les Journaux de Bord. et t'encourage à faire le tien.

Ouais t'a même le droit au message de bienvenue officiel, classe hein ? Trollface


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Artérius Vorasen   
Revenir en haut Aller en bas
 

Artérius Vorasen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-