AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Un militaire et une agent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Un militaire et une agent   Sam 12 Déc 2015, 15:19
Intervention MJ : NonDate : Mai 2198 RP Érotique
Talus Macdonis ♦ Levina Scarus
Un militaire et une agent



Enfin une période de permission, il était plus que temps. Cela faisait presque cinq mois que Talus poursuivait son service sans avoir eu droit à une véritable période de repos. Le turien comptait donc en profiter. Heureusement pour lui, l'adjudant-chef avait été déployé dans une zone que beaucoup de militaire de la hiérarchie considérait comme un coin de paradis: La Citadelle. Plus précisément, un des nombreux vaisseaux de guerre turien chargé de protéger la Citadelle, parmi les divers vaisseaux de défenses humains, turiens et asari. Grâce à cela, l'endroit où passer ces quelques jours de permission avait déjà été choisi, la Citadelle, évidemment. Le turien avait ainsi pu commencer sa période de repos deux jours plus tôt. Sa première journée n'avait pas été différente de ses autres collègues. Ainsi, Talus et quelques autres officiers du vaisseau où il servait avaient choisi d'aller dans un bar savourer quelques verres, ainsi que pour draguer les demoiselles. Pour l'alcool, chacun avait eu son content. Pour ce qui est des dames, un seul d'entre eux, sur sept, avait eu une bonne pêche. L'heureux élu, un jeune adjudant les avait donc laissé, disparaissant avec une asari. Talus, quant à lui, avait fait une approche sur une belle petite turienne, apparemment en permission également, mais d'un autre vaisseau. Manque de bol, elle préférait les femmes. Bref, pendant qu'un de ses collègues s'amusait avec une asari, Talus et ses confrères vidaient plusieurs bouteilles d'eau-de-vie turienne.

La journée suivante fut bien plus calme pour Talus. Il laissa ses collègues retourner dans un bar pour boire et draguer encore. De son côté, l'adjudant-chef préféra rester au lit, savourant le plaisir de dormir tout son saoul. Suivi ensuite d'un paisible après-midi à se promener sur la Citadelle, à la recherche de vue panoramique impressionnante. Il continua ensuite sa journée dans un bon restaurant, puis dans un bar pour consommer quelques verres et danser un peu. Le tout pour terminer la soirée en ramenant une humaine s'appelant Lise, apparemment très curieuse sur la culture turienne.

Cette troisième journée promettait également d'être intéressante. Après le départ de l'humaine, Talus consomma rapidement un petit déjeuner avant de se rendre à une salle d'arcade Citadelle. Le turien en avait entendu parler lors d'une discussion avec un collègue. Apparemment, cette salle d'arcade disposait de jeux variés et très divertissant. À peine arrivée, le turien ne fut pas déçut. Il tenta pratiquement tout les jeux de stratégies disponibles, avant de passer aux jeux de tirs. Talus attira même momentanément l'attention d'autres occupants des lieux. En effet, le militaire marquait rapidement des points à un jeu de tir phare de l'arcade. Manque de chance, Talus fut éliminé, alors qu'il n'était plus qu'à un petit 100 points du record établis. Quelques peu dégoutés, le turien laissa tombé le jeu d'action, préférant aller au bar de l'arcade. Enfin, bar dans un sens figuré. C'était une arcade après tout. Donc, aucune boisson alcoolisée. Il venait à peine de se commander de quoi s'hydrater un peu, lorsqu'il remarqua une turienne à l'autre extrémité de l'arcade, plutôt mignonne d'ailleurs. Intéressant, quand il était arrivé sur les lieux, Talus avait rapidement remarqué qu'il n'y avait aucun autre membre de son peuple sur les lieux. Une autre passionnée de jeux vidéo peut-être? Délaissant sa commande, l'adjudant s'approcha tranquillement de la jeune femme.


-Bonjour, ça fait de bien de voir une turienne apparemment fan de jeu vidéo. Je commençais à croire que j'étais le seul turien de la station à s'y intéresser. Vous venez souvent dans ce coin de la Citadelle?


Dernière édition par Talus Macdonis le Lun 22 Aoû 2016, 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mar 22 Déc 2015, 00:14
Selon l'heure, c'était la matinée. La turienne en uniforme regardait le trafic matinal avec un certain sourire. Elle restait appuyée sur la navette de service à attendre. Le Secteur Kithoi n'était pas trop moche et l'ambiance n'était pas mauvaise. Il y avait juste les touristes qui demandaient combien de personnes avaient été kidnappées pour finir dans les cuves des veilleurs.
Cette seconde affectation offrait les possibilités de voir d'autre chose que la première. Levina regardait l'armure refaite qu'elle portait au couleur de la justice de la citadelle. ''Tu vas pas attraper un orgasme pour ton uniforme?'' L'humain arriva en tenue du SSC et fixait la turienne.

L'homme était le collègue de la mécano. ''Silence pignon.'' L'humain lança son sac dans l'arrière du vaisseau. ''Et tu fais quoi si je refuse?'' Scarus prit les commandes du Kodiak. ''Deux solutions, soit je me laisse aller dans l'orgasme, soit je te traite comme un fugitif.''
L'humain semblait sourire sur la proposition de la pilote.La turienne continua son pilotage. ''Vous êtes un gamin et un pervers.'' L'homme regarda son omnitech. ''Tu te rappelle de la salle d'arcade avec ma copine?'' Levina regardait le mécano de manière intrigué. ''ouais pourquoi? Quelqu'un est sur le point de me battre?.'' L'homme pointa le doigt sur la femme. ''Oui après ça, tu vas moins faire la maline. Tu as fait le service de nuit?'' L'autre ne répondit pas.

Le service de nuit ne dérangeait pas la femme, mais quand il ne se passait rien, elle regrettais de ne pas avoir pu dormir. La turienne avait eut pire, Mais elle n'aimait pas ce genre de truc. Comme elle le pensait toujours: le devoir passait avant tout. Une fois arrivé, Levina était au garde à vous le même style que le demandait l'armée.
Les marques du sommeil était voyante, mais elle ne s’endormirait pas aussi facilement, c'était bien la fille de son père. Pignon semblait décontracté. Leur chef était un fan d'une série humaine dépassée. La chose s’appelait Texas ranger. Le supérieur retira son chapeau en voyant les deux arrivant.

L'officier regarda les deux agents devant lui. ''Scarus vous pouvez rentrer et Pignon vous entrez en service.''L'homme voyait l'état des deux policiers. ''Bien Monsieur.'' La turienne sortit et prit un transport en direction de la salle d'arcade où quelqu'un semblait vouloir la descendre en deuxième place.

Le bras appuyé sur le bar de la salle, la femme regardait les bon début de l'homme qui tentait de battre son score. Il ne semblait pas mauvais et la turienne se laissait entrainer par la musique. Ces musiques tiraient Scarus dans des beaux souvenirs.
Une époque où Helvia collectionnait ce genre de jeu et en réparait des machines à l'abandon. Scarus était prête à chacune des demandes de cet inconnu. L'agent était à peine en train de siroter sa boisson sucré que l'homme vint avec sa grand question. ''Je ne viens ici que pour voir qui voulait battre mon record, grand taré.'' Levina restait simple et se montrait amusée et gentille avec ce type qui voulait enflammer la foule de l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Lun 28 Déc 2015, 00:36
Talus détaillait la jeune turienne du regard. À première vue, elle semblait plus âgée que lui, mais l'écart devait assez faible. De plus, son armure démontrait qu'elle devait faire partie des forces du SSC. Comme l'armure était encore en très bonne état, deux possibilités: agent récent au sein du SSC ou bien ayant peu vue d'action dans sa carrière, comme un gratte-papier standard. Le turien n'eut aucun mal à repérer des signes de fatigue sur le visage de la jeune femme. Pour une raison où une autre, elle avait manqué de sommeil, peut-être à cause d'un horaire de travail chargé. Bien sûr, cela demeurait uniquement des suppositions. Certes, la lecture à froid permettait d'apprendre des choses intéressantes sur les gens, mais ce n'était pas une science exacte pour autant. Comment réagirait-elle à son interpellation auprès d'elle? Bien ou mal?

La turienne se décida à prendre la parole, lui annonçant qu'elle était là pour voir qui était en train de tenter de battre son record personnelle. Intéressant, c'était donc elle qui avait le plus haut score sur ce jeu de tir. Le militaire turien connaissait donc le nom de la charmante demoiselle, grâce au panneau d'affichage des noms. Levina Scarus, une belle petite turienne, avec une voix douce et un jolie petit minois. Elle semblait plutôt rieuse, avec son ton légèrement moqueur. Autant commencer par faire les présentation. Qui sais, elle pourrait représenter une compagnie des plus plaisante.


-Je me présente, Talus Macdonis, adjudant-chef de la hiérarchie. Alors, c'est toi Levina Scarus, celle qui détient la première place au classement. Intéressant. J'avais peur pendant un moment qu'une enfant détenait cette position. Aujourd'hui, ils adorent ce genre de jeu. Je suis content de voir que c'est en fait une belle jeune femme.

Le turien fit signe au serveur du bar, ce dernier leur envoya deux verres, le même breuvage que Levina avait déjà.

-Je suis curieux, agente du SSC depuis longtemps? D'ailleurs, record est là depuis longtemps? Je me demande bien quel genre d'effort il a fallu mettre pour avoir un score aussi élevé. Je suis cependant confiant de réussir à faire mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Sam 16 Jan 2016, 16:01
Les salles d'arcade, lieu très appréciées par l'agent du SSC. Pendant son école de recrue, elle passait de temps en temps dans une salle de Palaven dans laquelle sa sœur bricolait des bornes de jeux. Helvia était douée pour l'électronique et le gérant de la salle appréciait d'avoir une jeune technicienne qui semblait motivée pour faire cette tâche que personne ne semblait vouloir entreprendre.

Pendant que la jeune Scarus réparait, la plus vieille venait draguer ou... et surveiller. Mais bien sûre, elle ne résistait pas à l'appel du jeu après son service. Le premier turien qui alla jusqu'aux bout avec elle l'avait rencontré en faisant une démonstration de pouvoir biotique qui consistait à donner une fessé à Levina en plein service de surveillance. Le cabale pervers avait finit par être dans le même lit que l'agent de la salle.

Mais aujourd'hui, cet adjudant-chef rappelait le mélange de découverte, bonne ambiance, sans pour autant être soule. L'homme sortait les flatteries et Levina laissa une partie de sa fatigue guider sa réponse. ''Allons monsieur Macdonis, qui vous dit que se n'est pas le score de ma fille cachée?'' Un verre arriva devant les deux turiens.
''Si vous le prenez comme ça.'' Elle but une gorgée. ''C'est bien moi, mais c'est beaucoup d'année de pratique.'' Le militaire ne semblait pas avoir été prit dans la confusion de la blague. Pour l'instant, elle le trouvait sympa et des bons goûts au vu des jeux qu'il avait essayé.

Puis après qu'il ait passé son regard de haut en bas, il interrogea la femme. ''Environ 5 mois au SSC Mécano sur navette et agent spécialisée. Quand au record, c'est depuis Mars. Un tournoi entre amis précédé de plusieurs tasses de café.''
Elle leva son verre contre celui de Talus. ''Et vous? Dite m'en plus, vous m'intriguez.'' La mécano continuait à sourire et semblait curieuse. Sans le savoir pourquoi, la turienne voulait faire connaissance avec le militaire.
Les premières impressions étaient bonnes, mais elle voulait continuer et pourquoi pas se faire un camarde de loisir. Elle fixa l'homme dans les yeux et but une autre gorgée de son verre.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Dim 17 Jan 2016, 15:11
Talus continuait d'observer la turienne qu'il avait approché. Pour le moment, les choses semblaient plutôt bien se dérouler. Elle n'était pas partit et ne semblait pas avoir envie de le faire. La jeune femme commença par répondre à ses petites questions par une réponse ironique ou humoristique, difficile à dire. En effet, elle laissa tomber que cela pouvait possiblement être le record sa fille cachée. Puis, les verres arrivèrent et sans attendre, Levina attrapa son verre et en prit une gorgée. Puis, elle confirma qu'elle était bien celle qui avait établis le record, grâce à de nombreuses années de pratique. Voilà qui était intéressant. Cela pouvait avoir trois significations majeurs, selon Talus. La première, elle était agente du SSC depuis plusieurs années. La deuxième, elle vivait sur la Citadelle depuis des années. La troisième, elle pouvait avoir fait partie des équipages turiens assurant la protection de la Citadelle et venait dans cette arcade lors de ses vacances et de ses permissions. Difficile cependant de savoir laquelle de ces suppositions étaient la bonne et même si l'une d'elle l'était. Cependant, la turienne ne prit guère de temps pour apporter plus d'éclaircissement. Elle affirma être une mécanicienne pour navette du SSC et cela depuis environ 5 mois. De plus, son record avait été établis il y a seulement deux mois, suite à un tournoi entre ami.

Très différent du genre de tournoi auquel Talus participait depuis qu'il avait rejoint les forces de la hiérarchie turienne. La plupart du temps, ses collègues faisaient des concours de tirs ou encore de combat à mains nues. Talus avait participé à une bonne vingtaine d'entre eux. Au final, il en avait remportée 5 et terminé parmi le top 3 parmi 9 autres. Certes, il n'était pas l'un des meilleurs éléments de l'armée turienne, mais il se défendait et il valait mieux ne pas le sous-estimer.

Les deux turiens trinquèrent. Alors que Talus prenait une gorgée de sa boisson, Levina souhaita en apprendre plus sur lui. L'adjudant-chef garda le silence quelques instants, réfléchissant à ce qu'il pourrait bien lui dire. Autant se montrer honnête sur certains points.


-Eh bien, je suis originaire de Palaven, même si je n'y ai pas passé mon enfance. Mon enfance a été un peu rude, mais bon, ça aide à devenir plus fort parfois. Du coup, je faisais de temps en temps des mauvais coups avec mes amis. Ma mère m'apprenait également le combat sur une base régulière. Dès que j'en ai eu l'âge, j'ai quitté le nid familiale et j'ai rejoint l'armée. J'étais alors en conflit avec mon père et je savais que ça le contrariait. Au final, cela faisait environ 3 ans que j'avais rejoint l'armée, lorsque les moissonneurs sont arrivés. Ironie du sort, j'étais sur Palaven avec mes parents, mon père souhaitait qu'on passe du temps de qualité ensemble, afin de tisser de meilleure relation. Pour ce qui est des vacances de rêve, c'était gâché. Au moins, on s'est quelque peu rapprochés. Jusqu'à...

Le turien garda le silence un moment. Il préféra éviter de parler du dernier geste de son père.

-Puis, à la fin de la guerre, j'ai poursuivi ma carrière, grimpant les échelons peu à peu, pour devenir adjudant-chef. Je prendrai peut-être encore du galon... ou peut-être pas. Le temps et la volonté le diront.

Le turien pointa ensuite le jeu d'arcade dont Levina et lui discutaient quelques minutes plus tôt.

-Au fait, c'est une impression ou bien ce n'est pas le jeu original, mais une version modifiée? J'ai déjà joué sur Palaven, mais il me semble qu'il y a des différences... à moins que se soit le temps qui déforme ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Ven 22 Jan 2016, 15:00
Ecouter les histoires des autres était quelque chose d'intéressant pour la turienne. Et l'officier ne semblait pas contre le principe. Il venait de Palaven, mais il n'y avait pas grandi. Levina avait déjà des questions qui germaient dans sa tête. Il suivit directement par: des mauvais coups et une enfance rude. Elle se mit à sourire en regardant l'homme continuer son explication.
Il parla de sa famille et des points principaux de sa vie. L'homme continua jusqu'à s'arrêter sur ce qui devait être la fin de son père. Scarus posa une main sur l'épaule de Macdonis. "Je vois." Il finit par parler de sa montée en grade.

C'était donc quelqu'un qui avait du se battre pour en arriver là, Levina l'appréciait et elle voulait en savoir plus sur lui. Avant qu'elle ne puisse continuer son interrogatoire, le turien l’interrogea sur la machine de jeu. "Ah, tu as donc connu l'original!" Elle se rapprocha de la machine et amena Talus avec elle. "Cette merveille vient de Arcade mania, une salle de jeu de Cipritine qui a fermée... Enfin qui n'a pas pu ré ouvrir après la guerre. Trop de casse."
Elle s'appuya sur la console. "C'est une équipe dirigée par ma sœur qui ont remis en états toutes les consoles récupérables. Ils ont juste fait des modifications sur le boitier, ensuite le logiciel du jeu est une variante de l'original fait par un studio de Palaven. C'était une éditions limités, d'où l'acharnement de plusieurs spécialistes dans l'électronique et la programmation de vouloir le remettre en état."

Arcade Mania était un lieu que Levina n'oublierait jamais. A ses 15 ans la semaine était divisée entre: La caserne, Le ring, Le bar et Arcade mania. La caserne était pour sa formation à l'armée. Le ring était pour ses entraînements. Le bar pour se faire un peu d'argent en tant que serveuse et la salle de jeu était le moment de distraction.
A partir du moment où Helvia commença sa formation de spécialiste en matériel de communication, ce fut les deux sœurs qui étaient les clientes régulières de la salle. Avec le temps, la cadette avait pu avoir l'autorisation pour pouvoir étudier les machines obsolètes et par la suite devenir la technicienne de la salle. Quand à Levina, Elle avait arrêtée le service au bar pour travailler dans ce lieu en tant que surveillante.

"Je te confirme que ta mémoire va très bien. J'ai fait surveillante dans cette fameuse salle pendant mes permissions avant de finir mon service. On c'est peut être déjà croisé?" La mécano scrutait le turien en recherchant dans ses souvenirs.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Sam 23 Jan 2016, 19:25
Une partie de l'esprit de Talus se concentrait encore sur ce jeu d'arcade, alors que le reste s'intéressait davantage à Levina. Le turien lui avait parlé de lui, est-ce que la turienne en ferait de même à son tour? Possible que ce soit le cas, mais pour le moment elle réagit plutôt à ses observations sur le jeu d'arcade. Elle réagit d'abord en semblant surprise ou enchantée qu'il ait connu le jeu original. Puis, Levina l'entraîna vers le fameux jeu. Puis, elle commença à lui faire un historique de ce jeu, sa survie lors de la guerre et sa restauration. Selon la turienne, beaucoup de gens avait mis bien de l'acharnement pour parvenir à sauver ce jeu vidéo. Après son petit histoire, elle lui dévoila qu'elle était surveillante dans la salle de jeu d'origine, sur Palaven. Elle se demanda ensuite tout haut s'ils ne s'étaient pas déjà croisé par le passé, là-bas sur Palaven. Le turien resta silencieux quelques instants.

-Honnêtement, j'en doute. Si ça avait été le cas, je n'aurais pas oublié un si joli minois.

Le turien regardait le jeu vidéo avec une certaine nostalgie dans le regard. Il se remémorait des moments de son passé, qui étrangement avait été légèrement lié à ce jeu.

-Ciprine... trop de casse. Voilà un bon résumé de ce qu'était la plupart des planètes après la guerre contre les moissonneurs. Dans toute ma vie, il y a deux jeux vidéo que je n'ai jamais pu oublier. Celui-ci en fait partie. C'est sur Palaven que j'y ai joué la toute première fois. Une sorte de duel amical entre mon père et moi. Je ne me souviens même plus de l'enjeu. L'excitation du jeu, le défi, les efforts et ma mère et quelques personnes qui observaient, probablement en se demandant si nous n'étions pas un peu timbré... Je dois avouer qu'on était un peu trop dans l'action. C'était le dernier moment de tranquillité que j'ai vécu sur Palaven, avant que les moissonneurs débarquent. Je ne peux m'empêcher de trouver la chose amusante. Alors que certains s'entraînaient, mettaient en place des affaires commerciales ou autres activités importantes, avec ma famille on se payait une tranche plaisir en délirant sur un jeu d'arcade.

Talus garda encore le silence pendant quelques instants. Puis, le turien pointa un autre jeu d'arcade qu'on pouvait voir dans un coin, occupé par des gamins.

-L'autre jeu que j'ai en mémoire, je ne sais pas si tu le connais. Un jeu de combat particulièrement intense. J'y jouais régulièrement quand j'étais gamin, moins souvent aujourd'hui. Quand j'étais petit, j'y jouais avec mes amis, mais surtout avec ma mère. J'éprouvais un certain plaisir à l'écraser à ce jeu. Disons que dans mon esprit de gamin, ça compensait le fait que dans la réalité, j'étais totalement incapable de faire quoique se soit contre elle, lors des entraînements au combat. Ma mère a toujours été une combattante à mains nues terrifiante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Ven 29 Jan 2016, 13:10
Après la phrase que venait de sortir le turien dans le but de charmer, la turienne ne put s'empêchée de sourire. Elle était à la fois amusée, mais aussi flattée. "C'est vrai qu'un soldat de bonne compagnie comme vous m'aurait aussi marqué." La femme appréciait beaucoup l'homme qui semblait être sur la même longueur d'onde qu'elle.
L'officier se mit à raconter un résumé de son histoire avec sa mère et les arcades. Alors qu'il semblait pris dans son récit, Scarus s'appuya sur la machine en regardant de manière intéressée le compteur qui s'ouvrait à elle. Il semblait avoir eut de bon moment et de le voir raconter autant de chose, lui donnait envie de partager à son tour les bons souvenirs du passé.

Pendant un instant, Talus garda le silence et Levina profita de lui donner un avis. "Tu sais quoi, je t'aime bien." Le turien montra une autre console plus loin et repartit dans une anecdote. La turienne regarda rapidement la console et revint sur ce nouvel ami. Le jeu de combat qu'il montrait était le genre qu'elle n'aimait pas trop.
En écoutant le turien, elle comprit qu'il appréciait pour mettre des raclés à sa mère et l'agent du SSC restait souriante et affichait un aire complice. Alors qu'elle c'était restée dans le silence jusqu'à maintenant, Levina décida de s'ouvrir à Talus. Elle chercha avec un tour de tête un objet qu'elle voulait repérer avant de se lancer dans son récit.

"Chez moi, c'était moi la bagarreuse du coup c'était l'inverse. J'ai beaucoup apprise avec mon père qui était dans la police et les seules fois où je cassais des mandibules, c'est quand on embêtait ma sœur." Elle tourna le regard un court instant et revint sur Macdonis. "Sinon, j'avais plus de problème avec un de mes grand père."
La turienne fit une légère grimace. "Ce vieux con n'aimait pas mon père et du coup il nous avait prit en grippe ma sœur et moi. Je faisais la même chose que toi avec ta mère, mais sur un jeu de stratégie dans les combats spatiaux." Elle sortit un grand sourire carnassier. "Ce vieil officier ne comprenait pas la logique du jeu et passait plus de temps à râler que de jouer."

Elle se releva de son appuie toute en gardant les yeux sur Talus. "Mais ne t'inquiète pas, c'est que avec lui que je suis comme ça. Dis moi, tu voudrais faire quoi? Je t'avoue que j'aimerais passer du temps avec toi." Elle regarda le bar. "Il faut juste que je prenne un café. Tu veux venir avec moi? Je te l'offre."
Il est vrai que dit comme ça, elle pouvait donner une impression de rentre dedans, mais pour la turienne, c'était sa manière de faire ou comme certains le disent, sa signature. En même temps, elle venait de trouver quelqu'un qui pouvait parler de sujet varié et intéressant tout en étant quelqu'un d'intéressant. Elle resta fixée sur le turien en attendant sa réponse.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Dim 31 Jan 2016, 22:19
Talus était très heureux de cette rencontre. Levina était une belle jeune femme et elle était de bonne compagnie. De plus, elle réagissait bien aux petits compliments qu'il lui faisait ici et là. Quand il complimenta le joli minois de la turienne, cette dernière fit la remarque qu'elle le trouvait de bonne compagnie. Une belle entente entre les deux, en somme. De plus, il voyait bien que la turienne écoutait les histoires qu'il lui racontait. Tant mieux. Après tout, personne n'aimait qu'on les ignore, lorsqu'il parlait de choses importantes. Entre deux histoires, la turienne prit la parole, lui annonçant qu'elle l'aimait bien. Elle continuait de l'écouter, avant de commencer à parler un peu plus d'elle, à son tour.

Ainsi, Levina semblait du genre bagarreuse, surtout si quelqu'un avait la mauvaise idée de s'en prendre à sa sœur. Le turien comprenait ce genre de chose. Certes, il était enfant unique, mais certains de ses amis étaient comme des frères pour lui. Mieux valait ne pas leur causer d'ennui, autrement Talus pouvait commencer à casser des bras. La turienne poursuivit, racontant ses déboires avec son grand-père maternel et le plaisir qu'elle avait à massacrer le massacrer, dans divers jeux stratégiques.

Puis, la turienne se leva, lui demandant ce qu'il avait envie de faire, ajoutant ensuite qu'elle avait bien envie de se prendre un café, lui en offrant un au passage. Le turien se leva.


-Je ne dis pas non à un café. Je n'en consomme pas souvent, mais c'est toujours plaisant comme breuvage. J'aime bien la variété qui va avec. Tellement de facteurs peuvent en changer le goût et ce même si les grains viennent de la même planète. Une fois...

Le turien suivait Levina, quand une dispute attira son attention. Un turien visiblement furax engueulait un enfant humain, probablement dans les sept ou huit ans. Le gamin tenait un cornet dans la main et le turien avait un peu de glace sur une jambière de son armure. Talus ne put entendre que des bribes de conversation. Apparemment, le turien exigeait que le gamin lui donne des crédits, en dédommagement. De plus, l'adjudant-chef ne voyait personne réagir. Deux possibilités: Soit les gens n'avaient pas remarqué, soit ils ignoraient volontairement. Talus s'adressa à Levina.

-Je reviens.

Sans attendre, il se dirigea vers le gamin et la grosse brute turienne. Il interpela le turien et se positionna entre l'enfant et lui.

-Tu t'en prends à un enfant. C'est pathétique.

-Qu'est-ce que t'as? Tu connais le morveux?

-Non.

-Alors, ça te concerne pas. Alors dégage, si tu veux pas t'en prendre une.

-Ah, dans ce cas. Viens, on va dehors. Comme ça, je dérangerai personne pendant que je fais cracher tes dents.

Les turiens se fusillaient du regard, attendant de voir qui flancherait le premier. Au final, la brute détourna le regard et s'en alla. Talus se tourna vers le gamin. Ce dernier continuait de pleurer. L'adjudant-chef soupira et s'éloigna. Il revint quelques instants plus tard avec une autre glace, ayant pris soin de bien prendre une variété consommable par les humains. Il la donna au gamin.

-Prend ça, petit. Ça ne sert à rien de pleurer, c'est fini. En plus, si tu pleures, tu pourras pas manger ta glace.

Le gamin hocha la tête et s'en alla, mangeant tranquillement son cornet de glace. Dès qu'il fut hors de vue, Talus retourna voir Levina.

-Désolé pour l'attente. Je n'ai jamais pu supporter ce genre de brute. Si c'était un militaire, je l'aurais fait muter dans un poste merdique... Probablement technicien en vide ordure.... On en était où, déjà?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Dim 07 Fév 2016, 01:24
Des fois on tombait avec des gens qui semblaient bien, puis au long de la conversation on se rendait compte qu'ils cachaient une personnalité qu'ils ne dévoilaient pas. Certains pouvaient sembler froid et occupé ailleurs, alors que si ont leur donnait une chance, ils sont soucieux de vouloir bien faire les choses et ne pas laisser tomber leurs amis.
Pour la turienne, c'était le diagnostique que lui avait fait ses connaissances proches. C'est à cause des faces cachées que Levina acceptait les longues conversations avec les inconnus qui semblaient vouloir simplement causer. Au début, l'officier donnait l'impression du dragueur de service. Mais avec la progression, il se révélait comme une personne de meilleurs compagnie qu'un simple pervers.

Quand elle était encore dans l'armée, la femme aurait surement draguée à son tour Macdonis. Mais aujourd'hui, après tout les problèmes qu'elle avait eux, la femme s'ouvrait difficilement et pour une personne qu'elle venait de découvrir, l'adjudant chef savait déjà beaucoup plus de chose que beaucoup de connaissance de Scarus.
L'homme répondit positivement à l'offre du café. "Intéressant, je te propose d'acheter les grains et de venir le faire chez moi." Elle continua d'avancer à reculons en regardant le militaire. "Ça pourrait être intéressant de voir se que ça donne?" Une fois arrivée au bar, elle calcula mal la distance entre le meuble et elle même. Une fois arrivée elle se tourna comme si un moissonneur était là.

Une commande de deux cafés dextro et une question simple. "Tu veux quoi avec ton caf..." En entendant une voix familière et remarquant la disparition de de l'adjudant, l'agent chercha son ami et finit par le trouver. "Tu.." Une fois qu'elle avait analysée la scène, elle se tût. Un autre turien qui semblait de mauvais poil était malheureusement une personne que la turienne connaissait.
En entendant depuis le bar, la mécano était rassurée par les actions de Talus. Puis elle sentit un bras se poser sur elle. "Mais ça fait un moment que j'ai plus vu ta tête." L'homme fixait son ancienne collègue. "Comme ça, tu es au SSC et tu dors bien? Tu as faillie faire fermer l'entreprise." Il partit vers un autre endroit et fixa Levina de manière à lui montrer sa colère.

Kalvernis Ferus c'était le nom de cet homme. C'était un manœuvre de la compagnie de transport dans laquelle Scarus avait servit. Elle avait eut des soucis à cause de son chef qui niait des détails pour pouvoir réduire les délais de révision. "Le plus grand nombre en premier." L'homme avait bien suivit cette logique. Mais d'une manière différente de celle de Levina.
Même si maintenant la femme n'était plus dans l'usine de transport, elle gardait des remords et c'était à cause de ça qu'elle avait été en parler à la police. L'entreprise l'avait renvoyé après les mesures, la turienne n'avait rien à perdre. Enfin, elle savait pas que la société était proche du déficit.

Plusieurs de ses anciens équipiers lui en voulaient pour avoir mit la société en faillite. Mais à cette rencontre et à un article sur extra net, la turienne découvrait que l’entreprise semblait se reprendre. Néanmoins, le manœuvre semblait toujours remonté contre elle. Levina savait que la cour de la Hiérarchie était de son côté pour cette histoire de révision bâclée.
De son côté, la mécano avait été directement prévenir les autorités dès qu'elle avait découvert le problème. La femme était du côté de la justice et même au point de faire des folies. Elle ne supportait pas le manque d'équilibre et le manque de justice. Avec cette expérience et le passage à la police de Palaven, Scarus avait compris que sa place n'était pas sur la capitale de la hiérarchie.

Même avec ses mauvais souvenirs qui remontaient, mais avec Talus qui était revenu, la turienne était repassée aux remords, l'agent était mal dans sa peau. Elle était repassée du sourire à l'état pâlichon. L'homme revint donna une tape dans le dos de Levina. "J'avais oublié ma veste. Je vois que tu as un nouveau copain en plus du boulot. Une famille de chieur." Il partit et Scarus commença à boire son café.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Sam 13 Fév 2016, 01:39
Talus jeta un oeil à Levina. Cette dernière n'était plus aussi enjouée. En fait, elle semblait d'humeur morose. Qu'est-ce qui avait bien pu se passer en son absence? La réponse vint sous la forme du turien de tout à l'heure. Celui-ci donna une tape dans le dos de la turienne, ajoutant ensuite qu'il avait oublié sa veste, puis laissant entendre quelques commentaires avant de s'en aller. L'adjudant-chef dû se retenir de sauter sur ce connard et de lui apprendre les bonnes manières. Levina semblait maintenant ancrée dans le mutisme le plus profond, prenant quelques gorgées de café de temps à autres. Talus s'appuya sur un comptoir à côté de la turienne, il lui jeta quelques regards, jetant également un regard dans les alentours pour s'assurer que l'autre abruti n'était plus dans le coin.

-Voilà bien un truc qui me manque d'Oméga. Là-bas, je pouvais défoncer sa face à un petit connard qui le méritait, voir qui méritait pire, et personne n'intervenait. À la limite, je pouvais me faire engueuler par une personne, parce que j'avais projeté le connard un peu trop près d'eux. Autrement, aucune réaction. Dans des coins plus civilisés, comme la Citadelle, c'est un tour en cellule. Sinon, je ne sais pas trop ce que ce type t'as dit avant que j'arrive, mais t'occupe pas de lui.

Le turien prit une gorgée de son café dextro.

-C'est juste un merdeux colérique et un lâche. S'en prendre à un enfant pour une histoire de tâche sur une armure, c'est de la lâcheté et rien d'autre. Je suis sûr qu'il va se faire dessus à la première menace qui lui tombe dessus. De toute façon, ce genre de con fini toujours par emmerder la mauvaise personne. Puis, on les retrouve dans une benne à ordure ou un déchiqueteur, avec des impacts de balles dans le crâne ou la poitrine.

De son côté, il prit également une petite gorgée de son propre café. Autant essayer d'aborder un autre sujet pour détendre légèrement l'atmosphère. Cela remettrait peut-être la jeune femme d'aplomb.

-Assez bon ce café, tu ne trouves pas? D'ailleurs, je suis curieux de voir comment tu te débrouilles sur ces bornes d'arcades. Hum... puisque j'y pense, on pourrait même rendre la chose plus intéressante et tendue. Intéressée par un petit défi amical?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mer 24 Fév 2016, 17:43
Un con bien plus loin, un turien sympa à côté d'elle, la turienne avait tout pour être de bonne humeur et vouloir continuer à taquiner ce nouvel ami. Mais suite à à la rencontre du manœuvre, la femme avait les sentiments de remords qui revenaient et qu'ils lui donnaient envie d'aller planter son couteau dans chacun des membres de l'administration de cette entreprise ( Et ce collègue).
Le fait de savoir que la société continuait de tourner sans le moindre remord et sans changer de politique, la dégouttait. En tant que mécanicienne, elle voulait réparer des navettes pour ce dire qu'avec son travail, elle protégeait des vies d'un accident stupide. Mais durant cet emploi, la société a changée et la productivité est passé en mot d'ordre.

Avec cette magnifique mentalité, le pire était arrivé, une révision bâclée et une navette qui avait pris feu en entrant dans l'atmosphère. Même si la justice avait mise la faute sur les ingénieurs plutôt que sur la mécano qui était Levina, la turienne n'arrivait pas à se faire à l'idée qu'elle avait tuée des innocents à cause d'une réduction de temps pour sa tache.
Vouloir protéger des vies pour ne pas devoir en abattre. C'était en partie pour cela qu'elle avait quittée les franc tireurs . Et la seconde raison, c'était la hantise du à son tire loupé qui avait laissé la brute achever son père. Puis Talus la sorti de son esprit.

Le turien se mit à parler d'une justice digne d'un temps reculé, mais qui aurait mieux marché que la tape sur les doigts des patrons. "Ce type ne vaut pas mieux qu'un varren. Mais ce n'est pas lui le pire." Elle finit son café d'une traite et écouta l'officier. "C'est ça, mais se merdeux comme tu dis, suit la politique de l'entreprise dans laquelle j'ai bossée avec lui. Si je n'aurais pas été au SSC..." Elle s'arrêta en plein milieu de sa phrase et se mit à réfléchir.
Durant cette humeur de vengeance et de colère, la turienne voulait passer chez elle, changer d'armure et aller sur les quais pour faire passer un message clair à son ancien employeur. Appliqué la justice dans le style Oméga, mais de manière anonyme. La chose plaisait à la mécano. Il faut dire que vu le danger que laissait passer cette entreprise, la logique du: "Le plus grand nombre passe en premier." aurait justifiée l'acte de Levina.
Levina restait sur se qu'on lui avait apprit à l'armée et vu que la société ne changeait malgré les menaces de la justice et sur le moment actuel, le collègue continuait de défendre son point de son groupe, l'ex sergent Scarus était prête à lui faire comprendre qui était la justice ici et par la force de ses points.

Puis Talus sortit une suggestion intéressante. "Hmmm, je pensais tirer l'autre varren sur un ring et lui montrer qui avait raison. Mais j'adore ta suggestion, je suis intriguée et curieuse sur le choix du défi et bien sur qu'est ce qui est en jeu ou la colle tiens." Elle resta silencieuse un instant et revint sur le turien. "Et puis merde, j'accepte le défi que tu proposeras, la seule chose que je demande, c'est que si tu m'oblige à faire un peu trop bizarre, laisse moi aller mettre une tenue civile pour éviter de me faire taper sur les doigts par mes supérieurs." Elle se mit à refaire un grand sourire. "Ensuite, si on ne mélange pas le boulot à ça, je suis prête."


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Jeu 25 Fév 2016, 19:23
Talus continuait son café, espérant que ses quelques mots avaient pu remettre la turienne d'aplomb et attendant de voir si elle serait intéressée par son petit défi. Lorsqu'elle parla, l'adjudant-chef put sentir de la colère et du ressentiment. Visiblement, elle ne gardait pas un bon souvenir de ce type et de la compagnie pour laquelle elle avait jadis travaillée. Son regard était même devenu plutôt intense, comme celui d'un prédateur prêt à frapper sa proie. Heureusement, la proposition de défi changea la donne. Une bonne chose, considérant qu'elle avoua avoir eu envie de mettre une raclée à l'autre con. Certes, Talus avait aussi envie de le faire, mais sur un lieu comme la Citadelle, mauvaise idée. Surtout si on est un agent du SSC, comme Levina. Avec un truc dans le genre, elle pourrait perdre son emploi.

La jeune femme accepta finalement cette idée de défi et semblait même très amusé à l'idée de le faire. Tant mieux. Elle désirait cependant changer de tenue, au cas où elle devrait faire un truc un peu gênant. Talus n'avait pas ce genre d'idée en tête, cependant, autant en profiter un peu.


-Hum, je doute qu'il y ait quelque chose de gênant. Cependant, mieux vaut mettre une autre tenue en effet. Ça sera plus confortable pour la suite. En plus, je doute que certains trouve cela très sérieux de voir un agent du SSC qui s'attarde longtemps sur des bornes d'arcades. Tu peux aller te changer, je vais t'attendre ici.

Le turien prit place sur une banquette à proximité et s'assit confortablement, attendant le retour de la jeune femme. Pour passer le temps, l'adjudant-chef activa son omnitech et commença à faire des recherches sur tout et rien, sur l'extranet. Alors, qu'il commençait à lire un article sur des résultats sportifs, le titre d'un article attira son attention. L'article s'intitulait: Les Volus dévoilés. Curieux, le turien activa la lecture de l'article. L'article était plutôt bien détaillé et écrit par un humain, Alexander Lavoie. Le turien commença sa lecture mentale.

**Cette rencontre avec les volus sur leur planète, Irune, fut des plus intéressante. Je dois dire que c'est à la fois fascinant et étrange de découvrir des volus se déplaçant sans leur combinaison si caractéristique.**

Un lien était lié à l'article, apparemment sur des images des volus sans combinaison. Par curiosité, Talus activa le lien et rien ne se passa, excepté un message pour lui annoncer que le tout était payant. Cela ne le surprit nullement. Probable que les volus avaient exigé un paiement en échange du droit de visionner ces images. Le turien laissa donc tomber le visionnement et repris sa lecture. Il continua pendant de longues minutes, en apprenant un peu sur tous les sujets, concernant ces créatures. Puis, il arriva à un curieux passage.

**Je ne m'attendais pas à ce qu'ils me fassent part de leur rituel amoureux. Apparemment, il existe deux types de mariage dans leur société. Le mariage commercial, destiné à renforcer la puissance économique de deux clans et évidemment, le mariage amoureux. Selon certains représentants volus avec lesquels j'ai eu l'occasion de discuter, le mariage commercial disparaitra probablement dans une ou deux générations. Le temps nous dira s'ils ont raison. La suite fut cependant plus étrange pour moi. J'ignore la raison de ces révélations, mais ils ont commencé à me parler de comment leur peuple pratique le sexe, avec un ou une autre partenaire de leur peuple. Apparemment, leur kama sutra comporterait uniquement 3 positions... que je préfère ne pas décrire. Le plus particulier et le plus révélateur est l'une des phases charnelles entre les deux volus. Apparemment, pendant l'acte, les partenaires s'étranglent mutuellement. L'un de mes interlocuteurs a même affirmé que si jamais je tombais sur un volus muet, cela ne pouvait avoir que 3 possibilités: il était vraiment muet, il avait eu une relation depuis peu ou finalement, c'était un sacré séducteur. Encore à ce jour, 'j'ignore s'il était sérieux ou bien s'il se foutait de moi.**

Talus arrêta sa lecture un moment. Il ne put s'empêcher de penser qu'il ne verrait plus jamais les volus de la même manière. Du coup, leur phase de respiration pendant qu'ils parlaient... est-ce que ce serait dû à leur tendance à s'étrangler pendant l'amour? Le turien continua sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Dim 13 Mar 2016, 14:46
Boire son café d'une traite n'était pas l'idée du siècle. Avec l'autorisation du militaire pour passer chez elle. La turienne voulait faire son changement au plus vite, la femme se mit front contre front en vers l'homme pour le remercier et commença son sprint. Les gens pouvaient lui parler le long de la route, il n'arrivait à la détourner de sa route. avançant à grande foulées, elle était plus proche du jogging que de la simple marche.
Une fois à son immeuble, elle croisa un humain au l'allure de snob. "L'alien du 4ème! Pressée de mettre un autre innocent dehors?" Levina passa toute outre et monta les escaliers. "Et en plus mal élevez." Maintenant que l'agent Scarus avait une idée en tête rien ne l'obligeait à écouter le politicien de chez terra nova dégueuler ces critiques. D'habitude, elle passait certains instant à l'écouter et lui répondre par un "Ok" ou "Continuez votre discours, je l'écouterais depuis le 4ème."

C'était le seul désavantage de cet immeuble. Peu de non humain et beaucoup de personne qui ne contredisait pas les grandes gueules. Mais l'avantage, c'est qu'ils étaient trop lâches et proches de leur carrière en politiques pour tenter la moindre action. Depuis à peine une semaine, la femme avait proposée au sportif de cette bande de faire un duel sur le ring pour lui montrer qui dominait.
L'humain avait proposé que tout les styles de combats soient autorisés. Après une longue manche, l'homme plaqué et maîtrisé au sol dut avouer sa défaite et se rendre à l’évidence que son point de vue sur les turiens étaient faux. Suite à cette défaite pour leur combattant, les provocations sur le ring était passé en demande de sortit et drague de la part du boxeur. Quant aux autres, ils le traitèrent comme un traître pour sa nouvelle passion pour leur ennemi.

Etage final, arrivée devant la porte. Un billet croché de la part de l'humain sportif, il était contant que Scarus lui ait présentée une autre collègue. Elle fit un sourire bref et retira son armure, prit des vêtements discrets et ramassa le billet qu'elle venait de mettre sur sa table. Une bonne nouvelle et un défi à aller relever, la turienne prit quelque petit truc et se mit en route.
Sur le chemin de la salle d'arcade, Levina rencontra son chef et écourta la discussion. Après une dernière ligne droite, elle arriva devant l'officier bien installé sur sa banquette. "Vas-y reste bien tranquille, si tu veux je fais un tour de quartier pour m'épuiser et te donner un avantage." Elle le regarda avec un sourire taquin et s’assit à côté de lui. "Bon, je suis prête Talus. Enfin, si je peux te tutoyer."


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mer 16 Mar 2016, 23:49
Talus continuait sa petite lecture, pensant légèrement à Levina et son petit geste, avant qu'elle parte se changer. Le tout avait été très intéressant. Le turien ne put s'empêcher de se demander s'il faisait de l'effet sur la jeune femme. Peut-être que oui, peut-être que non. Le temps se chargerait de répondre à cette petite interrogation. Peu importe la réponse, l'adjudant-chef se considérait gagnant. Si c'était non, cela ferait quand même une connaissance, voire une bonne amie avec qui il est plaisant de discuter. Tout en ayant une personne avec qui Talus pouvait laisser ressortir la petite voix geek en lui. D'un autre côté, si la réponse était oui... eh bien, cela pouvait amener à une soirée des plus intense.

Le turien allait commencer la lecture d'un nouvel article lorsqu'une voix l'interpella. Il éteignit alors son omnitech et leva les yeux en direction de la personne s'adressant à lui. Évidemment, il s'agissait de Levina. Cette dernière avait vraiment fait vite. La turienne avait remplacé son uniforme du SSC par des vêtements turiens plus discret. Bref, rien de bien provocateur, du sobre. Elle lui adressa un sourire taquin avant de s'asseoir à côté de lui. La jeune femme lui annonça qu'elle était prête, demandant au passage si elle pouvait le tutoyer.


-Aucun problème pour moi. Je suis en permission pour encore deux jours. Alors, disons que les histoires de grades, pour le moment, ça m'importe peu. Presque pas du tout en fait. Il n'y a qu'avec les plus haut gradés que moi que je conserve le protocole. Après tout, va savoir si tu tombes sur un officier supérieur plus tranquille ou bien très pointilleux sur le règlement.

Le turien se tut quelques instants, finalisant ses pensées.

-Alors, pour en venir enfin au défis. Comme j'ai proposé, il s'agira d'un défi sur les bornes d'arcades. Le perdant ayant un gage envers le gagnant. Le tout est simple. Nous choisissons chacun un jeu d'arcade. N'importe lequel, pour trois parties. Une fois ces deux jeux terminés, à moins d'un nombre de victoire trop différents, nous passons à une troisième borne. Celle-là, choisi au hasard. En excluant celles que nous aurons déjà fait. Le gagnant ou la gagnante sera déterminés par le nombre de parties gagnées? Alors, toujours intéressée? Ah, d'ailleurs, si on le fait toujours, voilà mon choix personnel.

Le turien en profita pour pointer la borne d'arcade qu'il avait choisi. Le jeu était libre pour le moment. Le nom du jeu était visible sur côtés de la borne, Infinite Fighters V. Talus posa ensuite sa main sur l'épaule de la jeune femme.

-Alors? Prête à relever le défi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Ven 25 Mar 2016, 11:43
Les salles d'arcade, lieux précieux dans lequel Levina ce vidait l'esprit. Un nouvel ami avec un bon caractère, un petit défi, quoi de plus? Quand le turien expliqua son histoire de grade, la femme sourit. "Je fais très peux de sortit avec mes supérieurs et encore moins dans une salle d'arcade. Mais il est vrai que tu aurais pu être un colonel ou un général. Personnellement, je t'avoue que je n'ai pas conservée la totalité du protocole en quittant mon service militaire."
Le turien expliqua le défis et les règles, avec son doigt il montra bien le jeu en question. "Alors comme ça tu veux me mettre la misère sur un jeu de combat." Elle savait que se style de jeu était sa bête noire. Autant sur le ring Fergus lui avait apprit l'art du combat, autant elle ne réussissait jamais à se motiver pour les jeux qui en découlaient. Elle s'appuya sur l'épaule de Talus et le fixa.
"C'est donc ton dernier?" Elle écouta la réponse de Macdonis. "Bien, j'accepte ton choix." Un ami méritait que la turienne se force à jouer pour lui et puis le plus important, c'était de s'amuser. Le long du chemin, Scarus regardait l'officier et la borne. Elle pensait à sa dernière partie sur le jeu ainsi que la salle sur Palaven. Puis une envie de cette chose que les humain appelaient pizza, il y avait un restaurant pas loin qui en faisait un équivalant en version turienne.
Une envie de faire beaucoup de chose, mais peu de temps pour terminer cette liste. Chacun s'installa sur son côté de la borne et la mécano rajouta un commentaire. "Dit moi, c'est le fameux jeux dans lequel tu écrasais ta mère?" Levina analysa le moindre signe de Talus pour avoir sa réponse. Les coups simples, combos et prises spéciales. l'agent voyait que le choix de son personnage ne l'avait pas aidé.

Round après round, échec après échec, la turienne montrait involontairement des signes de crispation. Les mandibules baissées, la langue partiellement dehors. Elle perdait, mais la femme s'accrochait. Lors de sa première victoire, elle décida d'aller se chercher les boissons pour les deux. Au passage Scarus fit une tape sur l'épaule de Macdonis. Ce genre d'activité la rendait joyeuse.
Lorsqu'elle revint, son sourire avait reprit la place de la grimace. Mais pour la suite, après avoir saisit le principe, elle restait souriante et se mettait, lors de rare instant, à tirer la langue à Talus. La grande partie du temps, elle se comportait plus en perdante loyale et respectueuse, mais le côté taquin l'emportait à certains moments. Puis la troisième partie se finit, la turienne n'avait gagné que de round, alors que Talus en avait bien plus.

Même en étant perdante, la mécano ne montrait que des traits de bonne humeur. "Profite de cette victoire, je ne te laisserais pas la suite. On voit que tu as une certaines expériences" Elle regardait son ami sans vraiment faire attention au reste. Une chose était sûre... Se soir c'était pizza.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Dim 27 Mar 2016, 22:24
Talus regardait Levina dans les yeux, attendant de savoir si elle était toujours intéressée par le défi qu'il lui avait lancé. Rien n'empêchait la turienne d'avoir changé d'avis. Elle pouvait très bien avoir en tête une nouvelle activité. Pour le moment, la jeune femme lui avait avouée qu'elle avait quelque peu délaissé le protocole, depuis qu'elle avait quitté l'armée. La turienne s'intéressa ensuite au jeu qu'il avait désigné. Puis, elle s'appuya contre son épaule en le regardant. Le turien ne laissa rien paraître, mais il trouvait la situation des plus excitante. Faisait-elle sa charmeuse? Puis, Levina se releva, après avoir accepté son petit défi. Tandis qu'elle marchait vers la borne de jeu en question, Talus se relevait. Il profita du court moment où Levina marchait devant lui, pour lui mâter les hanches. Jolis déhanchement. Cependant, pour éviter de se faire griller, il la rattrapa rapidement, marchant à sa hauteur. Pendant qu'ils se dirigeaient vers la borne, Talus réfléchit à la stratégie à adopter. Autant éviter de se montrer trop brutal contre elle. S'il s'amusait à l'écraser complètement, en utilisant son véritable niveau à ce genre de jeu, elle risquerait de le prendre mal. Autant lui donner quelques chances.

Ils arrivèrent devant Infinite Fighters V. Chacun prit place d'un côté de la borne. Levina l'interrogea sur le jeu, mais Talus n'eut pas le temps de répondre car le tout débuta. Chacun choisi son personnage et le combat débuta. Talus avait sélectionné un personnage humain, figurant dans son top 10 personnel des meilleurs. Quant à Levina, son combattant était l'un des meilleurs du jeu... à condition de savoir s'en servir, autrement il ne valait pas grand chose. Le turien se méfia au tout premier affrontement, après tout, si elle avait choisi ce personnage, soit elle était douée, soit c'était un pur choix au hasard. Finalement, vu la facilité avec laquelle Talus l'écrasa, il était clair que la turienne avait choisi son combattant au hasard. Les affrontement s'enchaînaient, mais aucune victoire en vue pour la jeune femme. Cette dernière commençait à dévoiler des signes de crispations, ses mandibules s'abaissant et sa langue sortant de sa bouche.

Talus devait se retenir fortement de rire, alors que la visage de la turienne devenait de plus en plus hilarant, avec sa langue sortie. Cela eut pour effet de le déconcentrer, offrant une première victoire à Levina. Cette dernière en profita pour aller chercher des breuvages et lui mettre une tape sur l'épaule en revenant, le tout avec un grand sourire.

Puis, l'affrontement recommença et le sourire disparu. La jeune femme se défendait mieux, mais cela ne l'aidait pas pour autant. Elle se permettait de lui tirer la langue de temps en temps. Les parties s'enchainèrent, jusqu'à ce qu'ils arrivent à la fin des crédits investit dans la machine. Au final, Levina n'avait eu droit qu'à round victorieux, ce qui la plaçait très loin derrière Talus. Le turien prenait ainsi une grande avance sur la jeune femme. Cette dernière reconnue sa défaite, notant au passage qu'il avait de l'expérience dans ce genre de jeu.


-En effet, comme je l'avais dit tout à l'heure, j'y jouais souvent contre ma mère. Du moins, dans ce style de jeu. Actuellement, je n'ai joué que six fois à Infinite Fighters V. J'ai plus d'expérience sur d'autres jeux de baston. Mais bon, le style est le même pour la plupart des jeux de bastons. Du coup, si tu parviens à en maîtriser un, il faut peu de temps pour s'adapter à un autre jeu du même style. D'ailleurs, le personnage que tu avais choisi est l'un des plus puissant du jeu... du moins, à condition de savoir s'en servir.

Le turien se tut un court instant.

-Autrement, pour répondre à ta question de tout à l'heure. Non, ce n'est pas le jeu où je m'amusais à écraser ma mère... Je me demande d'ailleurs s'il y en a un ici... Ah oui, le voilà.

Le turien pointa une borne d'arcade occupé par deux turiens, des adolescents visiblement. Le jeu s'intitulait Death Warrior. Une mention, interdit au mineur était visible à proximité de la borne. Sur l'écran, on pouvait voir les deux personnages en plein combat: une sorte de vortcha cyborg contre un krogan à six bras. Le sang et l'huile de transmission giclait. Le krogan se fit même arraché un bras que son adversaire utilisait pour le frapper.

-Ouais... le seul jeu de combat disponible dans cette salle miteuse sur Oméga. D'ailleurs, là-bas, il n'y avait pas de mention pour interdire aux mineurs de jouer... Bon, c'est maintenant à ton tour de choisir le prochain jeu, Levina. Si cela t'intéresse, je propose qu'on s'occupe de ton jeu, ensuite, on pourrait manger un morceau, avant de débuter le dernier jeu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Ven 01 Avr 2016, 16:00
En arrivant dans la salle, la turienne ne pensait qu'à dormir. Mais maintenant avec l'adrénaline et simplement un intérêt à vouloir repousser l'heure de repos, elle était à l'opposer totale de son état d'arriver. Mais la meilleure chose de cette journée ce trouvait à sa droite... Ou plutôt la meilleure rencontre. ça faisait depuis longtemps que l'agent ne c'était pas amusée à se point.
Les yeux dans les yeux, Levina écouta avec attention Talus. "Ne t'inquiète pas, je sais que je suis particulièrement nulle sur ce genre de jeu." Puis le turien montra une borne en expliquant que c'était ce jeu là dans lequel il battaient sa mère. "Ils ont mis les moyens pour la boucherie." Elle sourit un court instant. "J'avais une idée, mais je viens de changer d'avis."

Comme à son habitude, l'agent Scarus partit sans attendre pour chercher sa borne. "Mais elle où!" Puis en tournant la tête, elle vit son objectif à l'opposé de sa direction... A côté de sa borne de départ. Dans la même direction le militaire était toujours là, il semblait apprécier le paysage qu'offrait Levina en prenant les devants. A la direction du regard, au traits du visage et les commentaires flatteurs, la turienne commençait à réfléchir sur cette possibilité.
Si monsieur n'avait pas la trouille du jeu qu'elle voulait lui faire essayer, il pourrait être un bon copain. La femme revint avec un air neutre et prit le turien par le bras en lui faisant son sourire provocateur. "J'ai vu le jeu de chez toi. Maintenant, je vais te montrer une borne de Palaven." Elle s'arrêta devant Doom Galactic Edition. "C'est inspiré d'un vieux jeu humain, la seule chose qui a changé c'est le scénario. Tu incarnes des spectres du conseil."

Ca restait bien dégueulasse, mais l'avantage c'est que ça se passait en équipe. "On va voir si on fait une bonne équipe face à l'apocalypse." Le jeu commença et les deux joueurs commencèrent plutôt bien. Le binôme était très bien organisé. Le sang des démons et autres créatures possédées coulaient à flot... Le propriétaire passa voir le jeu et ses utilisateurs.
"Vous avez perdu combien de vie pour en arriver là?" La femme qui tronçonnait joyeusement se retourna. "Trois. Dont une suite à un coups de tronçonneuse allié." Elle donna un coups de hanche à son partenaire. "N'est ce pas!" Le turien évoqua à son tour une bourde de la spectre Scarus. "Ouais, j'avoue que c'était pas malin. Mais c'était un accident." Elle regarda un instant le militaire et ce remit au découpage des sales bêtes.

Plus le jeu avançait, plus Levina appréciait Talus et bien sûre elle le taquinait. Une ou deux fois, lorsque l'homme ne pouvait pas lâcher l'écran des yeux, la turienne se mit à regarder le physique de son équipier. Ce n'était que par des coups d’œil rapide, discret et pourtant elle appréciait la vue. La mécano imaginait le corps qu'il devait y avoir sous cette armure et, involontairement, lâcha un roucoulement.
Ce n'était pas assez fort pour le reste de la salle, mais elle ne savait pas si son collègue l'avait entendu et tenta de se rattraper. "J'adore notre équipe de choc." Scarus dégaina son sourire en espérant que Talus ne l'ait pas entendu ou au pire des cas, ne le prenne pas mal.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Dim 03 Avr 2016, 00:01
Talus avait terminé ses petites explications auprès de Levina. Cette dernière n'avait pas tardé à lui répliquer que le personnage n'aurait rien changé, elle était nulle dans les jeux de bastons. Le turien ne pouvait s'empêcher de se dire que c'était quelque peu dommage. L'avantage de ce genre de jeu, pas besoin de réfléchir. Tu te contentes d'appuyer sur des boutons et d'exécuter des combos, dans le but ''innocent'' de défoncer la gueule de l'adversaire. Évidemment, l'autre avantage c'est que c'était très bien pour passer ses nerfs. Quand la turienne commenta ensuite la violence présente dans le jeu qu'il jouait dans son enfance, l'adjudant-chef ne put s'empêcher de rire légèrement.

-Et encore, t'as rien vu. Il y a un des personnages qui est d'un niveau de violence extrême, très aimé par un de mes amis. Son coup ultime, il arrache la tête de l'adversaire à mains nues et.... hum... finalement, non. Il vaut peut-être mieux pas le dire ici.

La turienne souriait, mais probablement pas à cause de ce qu'il venait de dire. Elle commença par affirmer qu'elle avait changé d'idée, puis elle s'avança dans la salle, probablement à la recherche du jeu choisie par ses soins. Au passage, elle offrait une nouvelle vue de déhanchement à Talus. Pendant un court moment, le turien se demanda ce que Levina pouvait bien porter en dessous. Puis, soudainement elle se retourna. Mieux valait espérer qu'elle n'ait pas remarqué où le regard de Talus portait. Levina s'approcha et l'attrapa par le bras, un sourire provocateur sur le visage. Le turien fut quelque peu soulagé. Soit, Levina n'avait pas remarqué qu'il lui mâtait les hanches, soit cela ne la dérangeait pas.

La jeune femme lui annonça que c'était maintenant à son tour de lui montrer un jeu de son monde, un jeu de Palaven. Elle l'entraîna donc jusqu'à une borne à proximité: Doom Galactic Edition. Le scénario semblait intéressant. On incarnait donc un spectre et on tuait des ennemis variés, en utilisant des armes également très variées. Un jeu qui pourrait être très intéressant. Autre détails intéressant, c'était un jeu en équipe. Faire équipe avec Levina plutôt qu'être son adversaire, comme cela avait été le cas lors du dernier jeu. Ça promettait d'être intéressant. Chacun prit sa place et le jeu débuta. Les graphique du jeu étaient moins impressionnant que celui du précédent jeu, mais cela restait amusant. Des armes divers à ramasser, des ennemis pouvant être d'une race existante, disparue ou imaginaire.

Le jeu se déroulait bien, même s'il y eut deux incidents. Le premier causé par Talus. Lors du deuxième niveau, le turien avait ramassé une arme étrange, une tronçonneuse. Une arme d'humain... ou un outil, il n'en était pas sûr. Il n'était certains non plus de la manière dont ce machin fonctionnait. Résultat, Talus avait sous-estimé la puissance de cette arme et il avait coupé en deux un ennemi, pour ensuite poursuivre sa course et découpé à son tour, le personnage de Levina... Quelques excuses plus tard, ils continuaient de progresser dans les divers niveaux, s'approchant de plus en plus du niveau final.

Lors d'une petite pause entre deux niveaux, un homme vint les interroger. Talus ne le reconnut pas. C'était soit un employé, soit un curieux. Ce fut Levina qui répondit à l'inconnu, l'informant qu'ils avaient perdu trois vies jusqu'à maintenant, dont une par la faute de Talus. Puis, elle lui donna un léger coup de hanches.


-Est-ce que tu as oublié l'incident du niveau 4. Tu as quand même tiré au lance-missile sur un réservoir de carburant, nous tuant tout les deux sur le coup. Deux vies de perdues en une seule fois, quand même.

Elle s'excusa rapidement sur le sujet et le massacre des bêtes ennemis recommença. Levina s'amusait à les découper à la tronçonneuse. Pour sa part, Talus optait plutôt pour les armes à feu de toutes sortes. Le maniement de la tronçonneuse était loin d'être maîtrisé pour lui. De temps à autre, la turienne en profitait pour le taquiner. Il aurait bien fait pareil, mais contrairement à la turienne, les armes à feu ne lui permettait pas de détourner le regard de l'écran trop longtemps. Contrairement à elle, ses munitions étaient limitées. Plus ils jouaient, plus Talus se sentait surveiller. C'était Levina ou bien des autres joueurs qui le regardait? La réponse vint lorsque l'adjudant-chef entendit la turienne pousser un roucoulement. Cela le pris totalement au dépourvu. Il manqua son tir dans le jeu, passant à un cheveux de mourir. Une chance que la turienne se jeta sur le monstre et le découpait en morceau.

En ce moment précis, Talus était content de porter une armure, cela évitait de montrer que le roucoulement de Levina avait eu de l'effet sur lui. La jeune femme tenta visiblement de se rattraper, en parlant de leur équipe.


-Hum... Hum... Moi aussi, j'aime bien notre équipe. Joli roucoulement. Tu voyais quelques chose qui te plaisais?

Cette dernière phrase avait été prononcé avec un peu d'humour, le turien prenant volontairement une position grotesque. Puis, une musique forte résonna, provenant de la borne. Deux mots tant attendu s'affichèrent sur l'écran: Boss Final. Retour au jeu.

-J'ai entendu parler de ce boss. Il parait que c'est une créature dangereuse, hideuse et horriblement méchante.

L'ombre du boss se dessina sur l'écran et il apparu soudainement. Le turien resta totalement inactif devant le spectacle qu'offrait ce fameux monstre abominable.... Un elcor. Talus regarda Levina.

-Euh... je suis le seul à trouver ça légèrement raciste envers les elcors?

L'instant d'après, le elcor lançait une attaque biotique, pulvérisant le personnage de Talus. Heureusement que ce dernier avait d'autres vies en réserve. Alors que son personnage réapparaissait, le turien vit le boss changer de forme, prenant cette fois celle d'une créature moissonneur.

-Génial, en fait il change de forme.

Puis, la bataille débuta vraiment. Ce fut difficile, mais ils parvinrent à vaincre le boss final. Au final, ce boss avait coûté deux vies à Levina et trois à Talus. Plus qu'à voir le score final. Le score des deux joueurs s'afficha. 15983791 pour Talus. 15998395 pour Levina. Puis vint les points bonus. Le score de l'adjudant chef passa à 30004245. Mais il perdit quand même, apparemment le combat au corps à corps de Levina donnait un plus gros bonus. Ainsi, son score atteignit 31085308.

-Bon, c'est donc 1 à 1. Plus qu'un dernier jeu. Alors, qu'est-ce que le hasard va nous désigner?

Le turien regarda autour de lui. Comme mentionné à Levina plus tôt, le hasard déciderait. Le prochain jeu à se libérer serait celui qui les départagerait. Manque de bol, c'était un jeu appeler Dance Galactic Revolution... un jeu de danse. Talus se tourna vers Levina.

-On dirait que c'est le jeu final. Par contre, on pourrait aller manger un morceau avant.

Il indiqua ensuite les petits restaurant qu'on pouvait voir en face de l'arcade. Il y en avait une dizaine. Seulement deux inaccessible pour eux. Le premier parce qu'on pouvait voir à l'entrée: Nous ne servons pas de nourriture dextro. Le second, c'était un restaurant pour Volus.

-Alors, un préférence, ma jolie?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Dim 03 Avr 2016, 18:57
A priori, le binôme de spectre semblait être sur la même longueur d'onde. "Joli roucoulement.." La turienne n'était pas du genre à chercher les flatteries, mais elle ne cacha pas sa gêne et remarqua que son équipier n'était pas indifférent, selon les traits sur son visage et son regard. "Quel dommage qu'il porte cette armure." La femme commençait à imaginer, une fois de plus, le physique de l'homme au garde à vous.
Puis le turien se mit à faire le pitre. "Ce serait mieux si j'avais mon arme fétiche." Elle dit ceci en ce rapprochant vers lui. La musique de la borne interrompra la turienne et le boss allait apparaître d'ici peu. Talus raconta un descriptif qu'il avait entendu sur leur prochaine ennemi. "S'il ressemble bien à ça, se sera un plaisir à couper." La silhouette apparue et Levina c'étira avant de reprendre les commandes.

"Euh... je suis la seule à trouver ça légèrement raciste envers les elcors?" Les deux furent parfaitement synchronisés sur cette remarque. La créature envoya une attaque biotique, la femme ayant déjà commencée sa charge, elle ne fut pas touchée. Le début semblait bien allez mais lors de sa transformation, elle dégagea une vague qui tua la spectre. Heureusement qu'ils avaient été économes durant les niveaux précédents.
"En plus il te grille si tu es trop prêt de lui durant certains moment. Je prends le phaeton." l'agent Scarus commutait entre le phaeton qui avait une puissance bien plus grande que ce qu'elle pensait et reprenait la tronçonneuse. Quelques morts bêtes, un boss qui ne voulait pas crever et beaucoup de difficulté. Finalement, quand les scores finaux devaient être générés, la mécano s'appuya sur l'épaule de son équipier. "On ferait de très bon spectre."

Le score s'afficha et Levina pinça la zone la plus proche des fesses de Talus qui ne soit pas protégée par une plaque. "On dirait que je l'emporte, mais je te félicite pour ton travail d'équipe Tal." L'homme regarda quel serait le jeu qui allait les départager... Un jeu de... Dance. La turienne du ce retenir de rire. "La dernière que je fais se genre de jeu j'étais bourrée. Je vais pouvoir découvrir le résultat en étant sobre."
Le militaire proposa d'aller manger avant le jeu final et demanda les préférences de la femme. "Merci de me demander, je vais t’emmener dans un restaurant une rue à côté." Elle fixait Macdonis dans les yeux et se rapprocha de lui. "D'ailleurs mon beau, tu n'aurais pas eut le choix. C'est moi la guide." Elle prit la main du turien et ouvrit la voie. Elle lâcha la main de l'homme afin qu'il puisse se mettre à l'aise.

Une fois devant le restaurant, l'agent regarda s'il restait des places, ce qui était le cas. "Je vais te faire goûter une spécialité qu'ont développés d'anciens cuistots turiens et humains ça vient de Fernosus." Elle rentra et prit la table et se tourna vers L'adjudant chef. "Tu es allergique à l'une des choses qui est indiquée sur les trucs là, ça s'appelle pizza?" Elle écouta la réponse et regarda la liste qui lui donnait encore plus faim.
"Choisit ce que tu veux comme tu peux voir, le choix est grand." Levina sourit et s'appuya sur la table en direction de Talus. "Si tu aimes le piquant, essaye celle là." Elle montra sa recommandation, une recette assez relevée et avec une bonne proportion de viande. "Je pense que je vais la prendre."

Il faisait assez chaud dans le restaurant et Levina avait toujours sa veste. La seule raison pour laquelle la turienne la portait, c'était à cause des vêtements qu'elle avait en dessous. Sortit entre collègue qui voulait aller dans les boites de nuit très strict sur l'habillement. Du coup, l'agent Scarus était en tenue qui mettait en valeur ses hanches et ne passerait pas inaperçue sans cette veste.
Elle regarda Talus un moment et les autres personnes qui pourraient voir. Il n'y avait pas beaucoup de monde et les gens pensait à manger avant tout. Mais... enfin de compte... le militaire l'avait déjà regardé, pourquoi se gêner. Elle ouvra sa veste, la retira et fit un sourire en regardant Talus. "tu as fait ton chois?"


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mar 05 Avr 2016, 02:21
La soirée étant vraiment des plus plaisante. La belle Levina l'appréciait et c'était assez évident. La question était de savoir à quel point. Pour le moment, cela semblait être énormément. Restait à savoir si c'était le cas ou bien si elle avait plutôt un caractère provocant. Quelques minutes plus tôt, lorsqu'ils affrontaient le boss final du jeu, Talus avait pris un certain plaisir lorsqu'ils parlèrent en synchro. Ils étaient sur la même longueur d'onde, sur certains sujets du moins. Puis, lors de l'affrontement, ils avaient surtout échangés des banalités, se concentrant surtout sur l'élimination du boss. La jeune femme c'était même permise de lui pincer une fesse, lors de la présentation des scores finales. À ce moment-là, le turien n'avait pu s'empêcher de se demander si il s'en prendrait une, s'il s'amusait à la pincer lui aussi.

Pour ce qui est du prochain jeu, cela promettait d'être intéressant, songea Talus, après avoir entendu Levina en parler. Donc d'un côté, Levina qui n'y avait joué uniquement qu'en étant bourré. De l'autre côté, lui pour qui était très mauvais à ce genre de jeu. Quelque chose lui disait que cela risquait fortement d'être désastreux. Quoiqu'il en soit, il était maintenant temps de régler la question de la nourriture. La turienne réagit bien quand il lui demanda ce qu'elle désirait manger. En effet, elle se rapprocha de lui, croisant son regard, en le remerciant de lui laisser le choix. Le turien n'aurait eu aucun problème à rester ainsi, chacun se plongeant dans le regard de l'autre. Levina brisa cependant le tout, en l'appelant mon beau et en lui annonçant d'un ton moqueur qu'elle ne lui aurait pas laissé le choix. Puis, elle l'agrippa par la main, l'entraînant dans la direction qu'elle désirait. Au moins, la jeune femme ne le traîna de force que pendant quelques mètres, avant de le lâcher. Tant mieux, ça aurait pu être gênant de se faire traîner à travers toute la rue.

Elle le guida ainsi jusqu'à un restaurant, afin de déguster un plat créée par une collaboration humaine et turienne. Ce n'est qu'après après avoir pris place qu'elle lui annonça ce qu'ils allaient manger. Un plat qu'elle appelait ''Pidza''. L'adjudant-chef ne fit aucun commentaire, ignorant ce que pouvait bien être ce machin. Toutefois, il fallait visiblement faire attention au risque d'allergie alimentaire.


-Aucun problème de ce côté là. Je n'ai pas de problème d'allergie.

La turienne lui sourit, en lui annonçant qu'il y avait beaucoup de choix et en lui conseillant même l'un des plats sur le menu, à condition d'aimer la nourriture épicée. Le turien commença à lire la description du plat. Il ne put s'empêcher de saliver quelque peu. Talus n'avait toujours aucune idée de ce à quoi pouvait ressembler une pidza. Cependant, les ingrédients semblaient tous très délicieux. De plus, l'abondance de viande annoncée lui mettait encore plus l'eau à la bouche. Le turien était encore en pleine lecture lorsque Levina lui demanda s'il avait fait son choix. Il leva les yeux du menu, voyant aussitôt que la jeune femme avait retiré sa veste. L'ayant détaillé plus tôt, il savait que cette veste lui dissimulait bien les hanches, ce qui était bien dommage. Maintenant qu'elle l'avait enlevé... oh, la vue devait être très belle. Il laissa aller son imagination quelques instants. Toutefois, il souhaita rapidement que la turienne ait besoin de se lever, pour une raison où une autre. La réalité serait alors plus intéressante que l'imagination. Talus resta perdu un court moment dans ses pensées, avant de revenir à la réalité.

-Euh, oui. Il y a des éléments très intéressants. Des éléments très jolis. Même si côté choix, c'est toi que je préfèrerais.

Talus se rendit compte qu'il venait non pas de penser ces deux dernières phrases, mais de les prononcer à voix haute. Pas assez pour se faire entendre des autres tables, mais bien assez pour que Levina ait put l'entendre sans problème. Il plongea rapidement le nez dans son menu.

-Euh... Ouais, je pense que je vais prendre celle que tu m'as recommandé. Des épices, ça me fera le plus grand bien.

Il resta silencieux quelques instants, craignait de s'en prendre une. Autant tenter de détendre l'atmosphère.

-Euh, tu viens souvent ici?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mer 06 Avr 2016, 01:06
Après de bonne partie sur de bon jeu, la pizza. La turienne avait faim et continuait de voir Talus qui semblait partagé entre les rêves et la carte. Elle même se mit à rêvasser et profiter de se moment de tranquillité avec la bonne humeur en bonne compagnie. En étant face à face, l'agent Sacrus cherchait à observer le mieux possible le militaire. Puis elle se mit à penser sur quoi faire après le dernier jeu.
Sans si attendre, le turien se mi à sortir une remarque des plus flatrisse et dont Levina jugea comme la décision final pour juger Talus. "Donne moi cette carte." Elle retira la liste des mains de l'officier Macdonis et se leva. "C'est donc ça que tu veux?" La mécano vint s’asseoir à côté de l'homme et le prit par les mandibules sans y mettre trop de force, n'y violence. Elle amena la tête à mi chemin et vint coller la sienne front à front.

D'une voix douce, la femme parla en sorte que seul son ami l'entende. "Profite de cet instant présent, Je suis déjà sortit avec d'autres personnes, mais aucun n'a eut le droit à ça." Elle resta un bon moment dans son acte et n'empêcha pas son équipier de venir apprécier ses hanches par le sens du touché. Elle s'éloigna un instant et se leva pour laisser Macdonis apprécier. Bien sûre elle ne montra pas tout. "Comme le cinéma je vais pas te montrer les meilleurs instants ou dans notre cas les angles. Le film sera pour le jeu."
Elle revint sur sa place et le serveur prit la commande et les deux attendaient leurs nourritures. "Je viens pas souvent ici. Même si j'adore ce n'est pas très prêt de mon boulot et je suis économe." Elle inspecta une chose et elle s'assura qu'il n'y ait personne. La chose étant sûr, elle se mit à roucouler en regardant le turien avec un beau sourit. "Intéressant." Après ça, elle s'appuya sur l'épaule de Talus en laissant paraître un aire de bonheur.

Quand on est amoureux d'une personne avec qui on se trouve, certains voudraient parler de planification sexuelle ou d'autres trucs communs. Levina sortit des idées sur les jeux d'arcades et tenta de découvrir plus sur Macdonis et sa famille. Tant de chose à dire et plein à apprendre de l'autre. Mais bon elle ne pu s'empêcher de taquiner le militaire. "J'aimerais tellement avoir plus de pouvoir et ainsi pouvoir faire mon boulot encore plus correctement." Les pizzas arrivèrent et Scarus sauta dessus. "C'est vraiment bon ces pizzas."
C'était bon, la folle à la tronçonneuse était heureuse. Elle mangeait, prenait le temps d’apprécier le goût et à côté de ça regardait son compagne qui la laissait toujours aussi imaginatif face à cette armure et le corps qui s'y trouvait. Elle refit un roucoulement involontaire et l'arrêta aussi tôt.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Jeu 07 Avr 2016, 01:25
Talus était encore gêné par les propos qu'il avait tenu à haute voix. Pas la partie où il parlait de la beauté de Levina, mais bien celle où il avait dit vouloir la choisir elle. Toutefois, ce n'est pas juste de la gêne qu'il ressentait, mais également un soupçons de peur. Plus précisément, l'adjudant-chef craignait de s'en prendre une pour son commentaire involontaire. Certes, le turien avait d'excellente compétence en combat au corps à corps. Cependant, difficile de s'en servir dans de telle circonstance, sans passer aussitôt pour le pire des salauds. Il attendait donc en silence, que s'abatte le jugement de Levina.

Cette dernière le regarda, puis lui demanda de lui donner sa carte de menu. Il la lui retira prestement et se leva. Le turien la suivit du regard, regardant cette fois son visage et non ses hanches. Le coup allait probablement venir. Puis, elle lui dit simplement: C'est donc ça que tu veux? Elle pris ensuite place à côté de lui, l'attrapant par les mandibules. Les deux turiens se retrouvant front contre front. Puis, l'agente du SSC lui dit d'en profiter, ajoutant que personnes d'autres n'y avaient eu droit, dans ses nombreuses relations. Talus fut à la fois soulagé et très excité. Alors que le contact se poursuivait, il en profita pour caresser légèrement et tendrement les hanches de la belle turienne. Elles étaient douces et ferme à la fois. Cependant, il n'en fit pas trop non plus. Après tout, ils étaient dans un restaurant. Le turien n'allait quand même pas la renverser sur la table.

Le contact se rompit quelques secondes après que Talus eut fini de lui caresser les hanches. La turienne se leva, donnant une jolie vue sur ses hanches. Puis, elle ajouta quelques mots, précisant qu'elle ne risquait pas de tout lui montrer, la suite fut plus métaphorique.


**Hum... elle dit ça dans le sens, tu n'en n'auras pas plus. Ou bien, tu n'en auras pas plus en publique?**

La turienne reprit sa place, répondant à la question que l'adjudant chef lui avait posé quelques instants plus tôt, afin de détendre l'atmosphère. Donc, elle adorait cet endroit, mais n'y venait pas souvent, parce qu'elle ne travaillait pas à proximité et parce qu'elle était économe. Puis, elle commença à le regarder intensément, de partout. Talus eut aussitôt l'impression qu'elle le déshabillait du regard. Cela se confirma lorsqu'elle poussa un nouveau roucoulement. Puis, elle s'appuya sur son épaule. Ils restèrent silencieux, jusqu'à ce que Levina déplore le fait de ne pas posséder plus de pouvoir, afin de mieux exécuter son travail. Avant que Talus n'ait le temps d'aborder le sujet, les pizzas arrivèrent.

Le turien resta pensif devant la sienne, alors que Levina faisait l'éloge de ce plat. Il ne pouvait s'empêcher de se demander comment on devait s'y prendre pour manger ce machin. Pour cela, Talus fut obligé d'observer Levina. Ainsi, il fallait donc en prendre une portion et la manger à la main. Le militaire se jugea chanceux de ne pas avoir pris une pizza trop riche en gras, autrement il en aurait eu plein les doigts. La première bouchée confirma ce que Levina avait dit, c'était délicieux. Elle roucoula d'ailleurs une autre fois.


-C'est vrai que ces bons ces pidza.

Il prit une autre bouchée.

-Je comprends ce que tu veux dire sur le pouvoir. J'ai eu l'occasion de vivre quelques moments frustrants au sein de l'armée. Des moments où j'aurais voulu agir, mais que les contraintes militaires et administratives m'empêchaient d'intervenir.

Il prit encore une bouchée.

-Mon père a également vécut ce genre de situation. Il me l'a raconté une fois. Je ne vais pas y aller trop en profondeur, car ce serait trop. En somme, alors qu'il était capitaine au sein de notre armée, il a eu une chance d'empêcher la montée en grade d'un homme qu'il savait qu'il ne viendrait rien de bon. Ce dernier l'a cependant payé une jolie somme pour ne pas intervenir. Mon père a accepté, à cause de problème d'argent important. Après que cet homme a eu sa montée en grade, mon père n'a plus eu le pouvoir de l'arrêter. Il a tenté de le garder son contrôle, mais il a échoué. Pour être précis, il a échoué quelques jours après ma naissance. Il a quitté son vaisseau, avec la permission de la hiérarchie, pour venir nous voir, ma mère et moi. Pendant son absence, le petit connard a abattu un vaisseau non identifié, sans tir de semonce ou d'avertissement. Résultat, 34 morts, tous des civils, des esclaves ayant fuit leur tourmenteur et leur ayant volé un de leur vaisseau. Mon père s'est sentit responsable et n'a jamais pu se pardonner cette tragédie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mer 13 Avr 2016, 00:20
Fière de son idée, la turienne voyait que l'homme semblait apprécier le repas et c'était bon signe pour elle. De voir le militaire à côté d'elle et s'intéresser aux mêmes choses qu'elle, lui donnait le sourire. Puis le turien parla du sujet qu'elle avait commencée à aborder avant l'arrivée des pizzas. Il partit directement sur une histoire de son père. L'agent Scarus écoutait attentivement l'anecdote.
Après que Talus ait finit, Levina passa un bras derrière l'épaule de l'homme et pausa sa main sur le bras qui lui était opposé. "J'avais un père dans la police et par moment, il me racontait des choses pas loin de celle ci."Elle finit sa dernière part de pizza avec un regret que se soit fini ainsi qu'une sensation d'être pleine. "Tu vois, rien que pour nos deux pères qui ont lutés pour se qui leur étaient justes, j'aurais voulu être spectre."

Il fallait tout préparer ou du moins prévoir quoi faire. Sous son aire interrogatif, la femme imaginait la suite et le maximum de scénario possible. Puis le turien semblait le remarquer. "Non non, j'imagine comment je vais faire pour te laisser un avantage." Elle se mit à sourire juste après. "Même vu que je serais sobre, je vais pas pouvoir le refaire aussi hasardeusement." Elle sentait la catastrophe arrivée mais la turienne allait relever juste pour Talus.
L'heure de l’addition arriva. "Laisse Tal, c'est pour moi." Elle paya la facture en payant Macdonis avec une main au fesse. "Si jamais tu veux quoi que se soit d'autre, ce sera après la fin de notre défis. A moins que tu veuilles abandonner." Et oui elle voulait taquiner le militaire et ceci jusqu'au bout et sans le cacher, ni avoir honte. Mais bon, Levina était plutôt du genre joyeuse emmerdeuse en présence des bonnes personnes.

Les dernières fois, elle n’emmerdait que sa sœur et ne jouait que avec elle sur se genre de jeu. Il n'y avait donc jamais de piquant durant leurs parient. Enfin, L'aînée des Scarus arrivait à attirer les types, mais pas forcement à tenir leurs attentions. L'agent allait faire de son mieux, même si une partie de son esprit était dans ses souvenirs.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 162

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Jeu 14 Avr 2016, 15:36
Talus aimait bien cette soirée. Il avait fait une belle rencontre, dans la personne de Levina. Pour le moment, il c'était bien amusé avec elle dans les arcades. De plus, ils mangeaient ensemble un repas étrange, mais délicieux. À cela s'ajoutait que le turien avait pu tâter les hanches de la jeune femme. L'adjudant-chef connaissait quelques collègues que l'accumulation de ces petits éléments auraient suffit pour tenter d'entraîner la turienne dans une chambre ou à défaut, dans une ruelle tranquille. Cependant, ce n'était pas son cas. Certes, le turien, comme beaucoup des siens, aimait bien profiter des charmes féminins. Il restait tout de même un homme bien élevé et civilisé. Il n'allait certainement pas tenter de forcer la main à la jeune femme.

Cette dernière l'avait écoutée attentivement et en silence, tandis qu'il lui parlait de son père et du passé de ce dernier. Lorsqu'il eut terminé, Levina passa un bras par dessus son épaule. Le turien ne put s'empêcher de penser à quelques holos humaines qu'il avait vu. Apparemment, certains humains utilisaient cette astuce, un peu merdique, pour draguer. Une chance que son peuple ne soit pas du genre à utiliser des stratagèmes aussi pathétique. Quoi qu'il en soit, Levina commença à parler de son propre père, un policier. Elle termina as propre pizza, avant de poursuivre qu'elle aurait bien aimé être spectre.

Talus se retient de lui dire que devenir spectre ne l'intéressait pas vraiment. Certes, cela offrait beaucoup d'influence et de pouvoir, mais cela avait des inconvénients. Déjà, cela pouvait faire du spectre une cible. C'était une suite plutôt logique. N'importe quel criminel pouvait devenir important au sein du monde criminel, s'il parvenait à éliminer un spectre.

Pendant ce temps, Talus remarqua que Levina semblait perdue dans ses pensées.


-Euh, ça va? Un problème?

Elle se ressaisit en affirmant réfléchir à une manière de lui laisser l'avantage dans ce prochain défis, le tout en souriant. Le turien avait cependant des doutes sur cette explication. Elle affirma ensuite que le fait d'être sobre, lui donnerait sûrement une meilleure performance cette fois-ci. Talus se contenta de hausser les épaules et termina sa dernière pointe de pizza.

Avant qu'il n'est le temps de demander l'addition, Levina le fit et elle insista pour tout payer. Elle en profita d'ailleurs pour lui mettre la main aux fesses. Eh bien, ce soir chacun en avait profiter pour tâter les fesses de l'autre. Ça promettait. D'autant que lorsque Levina annonça que s'il désirait autre chose, cela se ferait après la partie... Le turien se contrôla mentalement, cette dernière réplique lui ayant fortement donné envie de proposer à la turienne de retourner à son hôtel. Il prit plutôt la parole, sur autre chose pour éviter de trop y penser.


-Ça aucune chance, l'abandon n'est pas dans ma nature.

Ils retournèrent à la salle d'arcade. Heureusement, Dance Galactic Revolution était libre. Ils montèrent chacun sur une des deux plateformes de danse disponible. Talus regarda Levina.

-Voyons voir ce que ça va donner.

Puis, le jeu commença, annonçant qu'ils auraient 5 danses à effectuer. Les deux premières danses ne furent pas très difficiles. La première était une danse turienne assez répandue. Ensuite, vint une danse quarienne. Moins facile que la première, mais heureusement, les quariens ayant des jambes dans le bon sens, cela n'était pas très compliqués pour des turiens. Talus jeta un rapide coup d’œil au score. Pour l'heure, la turienne avait une avance de 5000 points. Il devait la rattraper.

Vint alors la troisième danse. Une danse... elcor. Les deux turiens n'eurent absolument aucun mal à obtenir un score parfait. Rien d'étonnant. Comme les elcors, la danse elcor était lente, très lente. Pendant sa durée, Talus s'ennuya ferme, jetant des regards à Levina de temps en temps. Possible que ce soit de même pour elle. La danse elcor était dénué de toute forme d'intérêt ou de rythme. Le turien fut ravi lorsqu'elle prit fin. L'avance de Levina n'avait pas changé du coup. Puis, apparut la 4e danse.


-Par les esprits.

Le turien n'avait pu s'empêcher de le dire. Cette fois, ils devaient exécuter une danse humaine. Si quelques minutes plus tôt, Talus avait eu un peu de grâce dans ses mouvements. Maintenant, ce n'était plus le cas. L'adjudant chef faisait son possible pour suivre les pas de danse sur la plateforme, mais c'était très difficile. Il avait l'impression d'être aussi gracieux qu'un elcor tentant de pratiquer du patinage artistique. Il manqua à plusieurs occasions de tomber. Talus fut incapable de suivre la progression de Levina pendant tout les mouvements, avant que cela ne se termine. Le score semblait indiquer qu'elle c'était mieux débrouillés que lui ou bien au moins qu'elle avait fait moins pire. Maintenant, Levina avait une avance de 8000 points.

-Allez pour la dernière danse.

Talus regarda le nom du style s'afficher: Terre, Michael Jackson. C'était qui ça? La danse commença et Talus sentit rapidement les regards sur lui. Une rapide coup d'oeil lui appris que Levina et lui avaient beaucoup de spectateurs. Ils devaient trouver la performance des turiens très amusante. L'adjudant-chef tentait de suivre les pas comme il pouvait, mais c'était des plus chaotique. Surtout lorsque l'humain sur l'écran commença un pas de danse appeler le moon walk. Talus tenta de faire de même. Ce fut un désastre, il s'emmêla les pieds et tomba au sol, entre les deux plateformes. Le seul avantage de cette nouvelle position c'est qu'il pouvait voir, par en dessous, Levina danser sur la plateforme. C'était un angle intéressant. Quelques secondes plus tard, c'était terminés. La turienne venait de l'emporter avec une avance de 15000 points. Talus se permit un petit commentaire.

-Je suis sûr que cet humain doit être secrètement un biotique.

Puis, il se releva et regarda Levina.

-On dirait bien que j'ai perdu le défi que je t'ai lancé.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un militaire et une agent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Bulle locale :: Citadelle-