AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Un militaire et une agent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mer 27 Avr 2016, 15:14
Le défi de dance arrivait à grand pas et la turienne voulait attraper une bouteille d'alcool pour ne pas voir cette catastrophe. Mais le faite de ne pas être seule la réconfortait, du moins si le turien serait du même niveau qu'elle. Le long du chemin, Elle se mit à réfléchir sur ce qui se passerait après le duel, Levina afficha un grand sourire et entra dans la salle pendant que Talus ait décidé de lui tenir la porte. "Pas besoin de faire tout ça."
Les deux joueurs arrivèrent devant la machine et prirent place. Macdonis fit un commentaire avant le début du jeu. "On verra bien le résultat." La première danse commença, Levina la fit avec un grand sourire. Elle la connaissait sur le bout des doigts et profitait pour faire du déhanchement devant Talus. On pourrait même dire un excès de zèle pour faire des points.

La seconde était moins simple, mais après la première minute la turienne avec compris la mécanique de leur mouvement. Cette danse était adaptée aux gens qui portent des combinaisons légères et moulantes comme l'espèce qui l'avait crée. Scarus était impressionnée de voir que Talus arrivait la chorégraphie avec une armure. Comme le disait son père. "Il suffit d'avoir de la volonté et les moyens pour que tout soit possible." Ce qu'y voulait dire que monsieur avait des moyens... A voir plus tard.
Puis vint une dance Elcor, Pas de grande difficulté, mais un énorme fou rire chez la turienne. Elle tourna la tête du côté du turien et en le voyant faire ces gestes si... lent et lourdaud, c'était impossible de rester sérieuse. Malgré ça, elle réussi à finir cette étape. "Plus jamais de danse Elcor pour moi, les mouvements me font pleurer." Elle essuya les larmes qui coulaient encore de ses yeux.

La dernière danse commença, une chorégraphie humaine. Levina ne cacha pas son angoisse. les humains avaient des articulations bizarres et surtout pas pratiques. Heureusement, l'agent avait déjà eut affaire avec une danse humaine et appliquait une astuce simple. Elle faisait des mouvements qui ressemblaient le plus à ceux de l'humain, mais en les inversant pour qu'il soit possible à reproduire.
La danse ce fini et la machine ne donna que peu de point à Levina pour cette dernière partie. "M'en fiche qu'il soit pas content, j'ai réussi à finir." Elle tourna la tête et vit que Talus n'était plus sur la plateforme. Étrangement, l'homme était parterre à la regarder. "Je vois que tu es impatient." dit elle en lui souriant. Scarus lui tira la langue. "Tu savais que ce jeu a été conçu part des humains et que c'est pour ça qu'ils ne prennent pas en compte nos articulations?"

Le turien admis sa défaite. "ça m'arrange pas que tu ais perdu. J'ai pas d'idée de gage." Elle réfléchit un instant et le fixa avait un regard brillant. "J'ai une bouteille d'un bonne alcool chez moi et la place pour un ami si ça t'intéresse?" Elle s'approcha de la tête de Talus. "Et mes voisins sont tous en absents." L'agent pinça les fesses du militaires, une fois de plus, pour en juger la fermeté.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 167

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Lun 02 Mai 2016, 02:41
Cette journée était vraiment particulière. Talus avait commencé par faire la rencontre d'une jolie petite turienne. Ils avaient discutés, puis il avait eu l'envie de lui lancer un défi. Les choses c'étaient ensuite déroulés dans la joie et la bonne humeur. Puis était venu le fameux dernier round les opposant. Levina avait eu une bonne performance sur le tapis de danse électronique, même si comme lui, elle c'était emmerdé énormément lorsqu'ils avaient été obligés d'exécuter une petite danse elcor. Puis, était venu la chute, causé par un pas de danse appelé le moon walk. Certains aurait dit que c'était un mouvement fait pour ceux ayant des articulations de jambes étranges comme les humains. Talus était plutôt d'avis que c'était l'invention d'un esprit maléfique. Ou bien encore, qu'il s'agissait de cette science surnaturelle que les humains appelaient de la sorcellerie... à moins que cela soit de la science imaginaire, il n'en était pas totalement certain.

Quoiqu'il en soit, l'adjudant-chef avait perdu son pari, ce qui signifiait donc qu'il avait un gage envers Levina. Pour le moment, elle c'était contenté de lui tirer la langue et de lui donner une explication sur comment les humains pouvaient réaliser ce moon walk. Talus restait quand même sceptique. Ensuite, la turienne avoua qu'elle n'avait pas d'idée de gage à lui imposer. L'adjudant-chef n'était pas sûr de comment le prendre. Le prendre bien en se disant que du coup, il n'aurait rien de particulier à faire. Le prendre mal, en se disant que si Levina n'avait pas d'idée, elle risquerait peut-être de demander une suggestion à quelqu'un d'autre... La turienne resta silencieuse pendant quelques instants, probablement en grande réflexion. Puis, elle le fixa directement dans les yeux, avec une sorte de lueur dans le regard. Apparemment, une idée avait germée dans son esprit.

Sans hésiter, elle l'évita à venir chez elle, profiter d'une bonne bouteille d'alcool. Avant d'ajouter que ses voisins étaient absent, puis en lui pinçant encore une fesse. Le turien afficha un léger sourire. Il regarda à son tour Levina dans les yeux.


-Hum, voilà un gage des plus intéressant, ma chère. Je dois avouer que cela m'intéresse grandement.

Il sourit encore à la turienne. Pendant ce temps, le gérant de l'arcade commençait à annoncer à la clientèle que l'arcade allait fermer dans moins de 10 minutes.

-Eh bien, on dirait que nous n'avons plus aucune raison de rester ici. Je te suis, ma chère. Je suis curieux de voir de chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mer 01 Juin 2016, 19:43
"Est ce que j'ai fait le ménage?" Un regard qui se perdit dans le décors. "Il me semble que oui et j'ai suspendu l'affiche de Doom galactic juste après." Avoir un appartement impeccable était le premier souci pour Levina. Son souci lui venait depuis l'armée, la recrue Scarus était bordélique et seul elle ce retrouvait dans son organisation. Mais tout comme la correction dans son attitude, ce fut Fergus qui trouva le moyen de la corriger au point que la fille est devenue maniaque dans ses affaires.
Heureusement, elle ne vient pas déranger les autres avec son sens de l'organisation. La turienne resta un moment son regard perdu dans celui de Talus. A force de vouloir réfléchir sur le moindre détail, elle se rendit conte que le militaire était la première personne qui verrait son appartement et donc qui lui inspirait assez de confiance pour ça depuis la fin de son service militaire. Autant dire que c'en était devenu bizarre l'idée d'avoir un ami à l'appartement.

Le turien donna son avis sur le gage de la mécano. Elle fut contente de voir que son idée plaisait et voulut en dire plus à Macdonis. "Chers clients, on va fermer dans 10 minutes, merci de votre compréhension et de commencer à vous diriger vers les sorties." Talus répondit avant que Levina puis sortir la moindre remarque. "La fermeture vas nous permettre d'aller fêter notre victoire cher collègue." Puis elle fit son sourire de victoire. "Nous avons battus ensemble le chef de la fin de notre galaxie."
Tout en s'imaginant la suite, l'agent Scarus prit sa veste et la plia pour la garder sous le bras. Elle se rapprocha du tympan du turien et murmura. "Est ce que tu porte un uniforme dessous ton armure?" Elle écouta le militaire en gardant un grand sourire. "Bon direction maison." Elle regarda un court instant le ciel et commença à avancer. "Je dois dire que les variations climatiques des planètes me manquent. Je ne sais pas si..." Elle tourna la tête"... tu vois de quoi je... Talus tu pourras mater autant que tu veux chez moi, mais là je parlais sérieusement."

Le turien semblait traîner légèrement. Levina ce disait qu'il devait apprécier son physique, seulement le caractère protecteur de l'agent la poussait à voir s'il n'y avait rien d'autre qui se cachait derrière cette attitude. Après tout, même si elle avait fait une fausse déduction et que le turien ne faisait que l'admirer, il n'y avait pas de défis insurmontable dans leur situation actuelle. Elle vint s'appuyer contre l'épaule droite du militaire et le regarder dans les yeux. "On est plus très loin c'est le 3ème immeuble dans cette rue et ensuite il nous faudra monter 4 étages." Elle montra son sourire taquin. "toujours prêt grand guerrier?"
A première vue, il ne semblait pas faire la grimace et une fois devant la porte, la turienne tapa le code et fixa son binôme. "Je suppose que tu as encore le physique pour quelque marche." Elle caressa l'armure. "Au pire tu n'as pas besoin de toutes ces protections." Elle s'éloigna gentillement de Macdonis et commença l’ascension. Une fois en haut elle ouvrit la porte et invita Talus à entrer en premier.

L'appartement était modeste et au goût de la locataire, des affiche d'arcade sur les murs, certaines photos de sa famille, plusieurs consoles près de l'écran principal et rien ne traînait sauf l'uniforme du SSC sur le canapé. "Tu peux t'installer dans le salon." L'entrée donnait sur un couloir qui menait sur le salon et la cuisine. Ces deux pièces n'ayant aucune séparation à part un meuble fessant office de table haute, Levina passa dans la cuisine et sortit la bouteille ainsi que les verres.
En sortant la bouteille l'agent Scarus afficha un sourire en voyant l'étiquette que Helvia avait modifié pour noter: "A consommer sans modération et uniquement avec une bonne relation." La mécano posa les deux verres et la bouteille au milieu de la table et prit place sur le canapé. "Mince, j'aurais du retirer mon uniforme d'ici." Elle remplit les verres et plongea son regard dans celui de Talus.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 167

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Ven 03 Juin 2016, 22:17
La soirée suite de la soirée s'annonçait très intéressante. Avec Levina qui venait de l'inviter à venir faire un tour chez elle, Talus s'attendait un peu à tout. Certes, il ne la connaissait que depuis quelques heures. Cependant, son caractère était assez ouvert. Elle était très loin de cacher ses émotions. Le turien commençait à se questionner sur la distance à parcourir pour arriver à cet appartement, lorsque la voix d'un employé ou du gérant de l'arcade se fit entendre. Les lieux fermait dans 10 minutes, il était donc temps de partir. De toute façon, l'adjudant-chef n'avait plus aucune envie de rester dans ce lieux. Une fois chez la turienne, ils pourraient se montrer plus intime ou relâcher s'ils en avaient envie. Levina en profita pour lui annoncer qu'ils pourraient aller fêter leur victoire, pour avoir vaincu une menace contre la galaxie toute entière. Talus rit légèrement.

-En même temps, c'était pas les moissonneurs non plus.

La turienne était occupée à reprendre sa veste et à la plier sous son bras. Puis, la jeune femme s'approcha, afin de lui murmurer quelques mots qu'elle désirait qu'il soit le seul à entendre. Elle l'interrogea sur ce qu'il pouvait porter sous son armure, un uniforme militaire?

-Seulement en service. Dans mes temps libres, je préfère des vêtements plus décontractés et confortable.

Levina sourit, en annonçant qu'il était temps de retourner chez elle. Puis, elle prit les devant, dévoilant encore son déhanchement. Le turien se questionnait sur la suite de la soirée. Est-ce que la jeune femme allait directement l'attirer dans son lit ou bien préférerait-elle discuter et profiter encore de la soirée? C'était plutôt difficile à dire avec les femmes, surtout avec les turiennes. Talus se consolait en se disant qu'au moins, il était pas krogan. Apparemment, leurs femelles avaient un caractère bien trempé. Le turien songea que chez les krogans, un divorce qui ne se concluait pas à l'amiable devait probablement se terminer par un combat à mort.

Levina, pendant ce temps, prit la parole. D'abord, elle parla du climat des planètes, avant de lui faire remarquer qu'il aurait tout le loisir de mâter une fois qu'ils seraient arrivés à destination. Le turien haussa légèrement les épaules.


-Honnêtement, je suis de ton avis. Je préfère les planètes aux stations et aux vaisseaux. Certes, la météo est changeante et presque imprévisible, mais c'est... comme dire.... plus vrai et plus libre. Si notre espèce se retrouvait dans la même situation que les quariens ont dû vivre... Vivant toute leur vie dans des vaisseaux à errer dans la galaxie... Je crois bien que je me ferais sauter la cervelle.

Ils continuaient de marcher, alors que Levina s'appuyait contre son épaule, en le regardant dans les yeux. Elle l'informa sur la position de son appartement. Au moins, il n'était pas très loin de l'arcade. Une partie de Talus ne put s'empêcher de se demander si c'était la raison principale pour laquelle elle avait pris ce fameux appartement. Levina coupa court aux questionnement en lui demandant s'il était prêt.

-Je suis toujours prêt. Ou du moins, j'essaie de l'être.

La turienne entra son code à l'entrée du bloc d'appartement. C'était le moment de faire leur ascension. Quand la turienne lui parla de son physique et des marches, Talus se demanda aussitôt si c'était une manière subtile de Levina de lui demander de la porter jusqu'en haut. Cela ne lui faisait pas peur, par contre, vu la taille de l'escalier, se serait problématique si quelqu'un descendait pendant qu'eux montait. Toutefois, Talus se trompait, car Levina se contenta de caresser son armure, en lui disant qu'il n'en aurait pas besoin et elle commença à monter. Le turien la suivi avec un sourire sur le visage et en bonne position pour lui regarder encore les hanches. Il connaissait quelques collègues qui aurait déjà commencer à balancer leur armure dans tous les sens, pour le faire directement dans l'escalier. Voilà cependant quelque chose que Talus ne ferait pas. Il avait un minimum de décence tout de même.

Ils arrivèrent devant la porte de l'appartement de Levina. Alors que la porte s'ouvrait, le turien imaginait déjà à quoi pouvait ressembler les lieux. Est-ce que se serait un appartement de geek, avec toutes consoles de jeux qui existent, des montagnes de jeux, des affiches partout et des plats de nourriture en boîte terminé et pourrissant dans un coin? Ou encore, un appartement dans le style militaire turien, avec tout ranger au carré et sans un brin de poussière au sol?

Finalement, il y avait un peu des deux. Des affiches sur les murs, des photos de famille, des consoles de jeux et un environnement assez propre et rangé. Du moins, à l'exception de l'uniforme du SSC qui traînait sur un canapé. La turienne lui dit qu'il pouvait s'installer au salon. Il prit donc place sur le canapé, évitant de s'asseoir sur l'uniforme. Levina fouilla dans les placards, en sortant une bouteille d'alcool et deux verres. Elle posa le tout sur la table et prit place à côté de lui. Elle lâcha un petit commentaire, avant de remplir les verres et de plonger son regard dans le sien. Le turien la regarda à son tour pendant un moment, avant de prendre son verre et une petite gorgée d'alcool.


-Délicieux. Joli l'appartement. Je dois avouer que je me demandais si j'allais découvrir un appartement style geek ou militaire turien. Au final, je dirais que c'est un peu des deux. En tout cas, c'est plus grand que mon appartement.

Il prit une autre gorgée.

-Mais bon, je suis du genre très actif dans l'armée. Alors, j'ai un appartement de survie comme certain dirait. Je suis rarement chez moi. Quand je suis en permission, je suis souvent à l'autre bout de la galaxie et je prend du bon temps dans le secteur. Puis, quand je suis sur Palaven, je vais visiter des amis et ma mère. D'ailleurs, elle me lâche pas quand je suis en permission et je dois passer des jours à répondre à toutes ses questions. Mais bon, la famille c'est important, surtout quand c'est la seule que t'as... En fait, ça fait 5 ans que j'ai le même appartement et je crois bien que j'ai dû y passer seulement l'équivalent de deux mois.

Le turien plongea de nouveau son regard dans celui de la turienne.

-Et toi? Cela fait longtemps que tu vis ici? D'ailleurs, j'y pense. J'avais complètement oublié de te demander, cela fait longtemps que tu as rejoint le SSC?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Mer 08 Juin 2016, 19:17
La partie magnaque prit le dessus et la turienne prit le dessus pour plier les parties non solide de la tenue et mettre la totalité dans un coin. Puis elle revint à côté de Talus. "Merci pour le compliment sur mon appartement." Elle but la moitié de son verre en écoutant l'homme et le fixant dans son regard. "C'est vrai que tu ne semble pas avoir beaucoup de temps pour toi. Mais comme je le dis, quand on a la possibilité de servir la société, on en fait jamais assez. Ensuite, il existe des milliers et des milliards de possibilité pour le faire."
Puis le turien la fixa à son tours et lui pausa certaines questions intéressantes. Elle but et tint le regard de Talus. "ça fait 2 mois que je suis sur la citadelle et que je suis au SSC. Avant, j'ai un peu vadrouillé dans la galaxie à la recherche de réponse, mais durant mon dernière emploi je travaillais comme mécanicienne sur navette dans une entreprise de transport sur Palaven." Un peu de découverte serait plus intéressant avant de vouloir se lancer dans le sport matelas. Et bien penser à son ami avant de se mettre un quelqu'on que ego en priorité. Elle voulait le découvrir et pas jouer la carte de l’orgueil. "Parle moi de toi." Remplissant les deux verres, la femme était attentive aux moindres détails données par l'homme.

Après l'explication de l'homme, elle se montra douce en caressant une mandibule. "Maintenant que j'y pense, tu peux venir ici si ton appartement est trop petit pour toi." Elle se mit à sourire. "Des repas corrects et des consoles libres d'accès." Elle passa sur les jambes de Talus. "Et bien sûr de la compagnie qui sait s'adapter." Levina se colla front à front envers le militaire. "Si je suis digne de ta confiance, tu viens de te faire une amie qui sera toujours là pour te sortir d'un merdier." Scarus prit la bouteille et but au goulot. "Ces verres font parties des cadeaux de mon père." Au fond de ces deux verres à alcool, on pouvait voir le logo de la police de Palaven. "Finis le et je les mets sur la table."
Puis Talus posa une question sur ce détaille. "Oui, mon père était policier, adjudant comme toi. J'ai eu des possibilités d'être avec lui et c'est resté mes plus beaux souvenirs." Elle éloigna sa tête et regarda le vide. "Il est tombé durant la guerre, mais je suis fière d'être sa fille." Si le turien regardait les yeux de Levina il pourrait facilement voir la lueur de la guerrière qui se trouvait en elle. Entre temps Macdonis avait prit la bouteille et semblait suivre Scarus. Elle lui emprunta la bouteille le temps d'une gorgé. Ecouter l'officier et lui répondre était son activité principale.

Puis au bout d'un instant, elle commença à démonter l'armure. "Au officier, vous n'avez pas le choix." Elle prit le temps en montrant une légère grimace pour retirer la dernière attache. "Mais comment tu faisais pour ne pas crever de chaud sous cette carapace." Elle pausa l'armure et déshabilla l'homme du regard. "Je sais que ce n'est pas les températures de Palaven ici. Mais je peux t'aider à les atteindre." Elle prit le turien par les mandibules et l'amena jusqu'à sa tête pour le chauffer avec sa langue. Elle resta un moment et une fois la manœuvre terminée, elle fixa Talus dans le fond de ces yeux. Levina lui adressa un air de défis et afficha un sourire carnassier.


Récompenses:
 


Dernière édition par Levina Scarus le Lun 13 Juin 2016, 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 167

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Lun 13 Juin 2016, 22:10
Talus continuait de goûter à l'alcool dans son verre, tandis que Levina s'attaquait aux vêtements qu'elle avait laissé sur le canapé. Elle plia le tout rapidement, avant de commencer à répondre à ses questions. Ainsi, cela faisait environ 5 mois qu'elle avait rejoint la citadelle pour s'y établir et pour rejoindre le SSC. Par le passé, la jeune femme avait cependant été une mécanicienne pour une entreprise privée sur Palaven. L'adjudant-chef se demanda si elle avait une préférence pour la mécanique civile ou militaire. Après quoi, elle lui demanda de parler de lui, en remplissant de nouveau leurs verres respectifs.

-Eh bien... Je suis né sur Palaven, mais j'ai grandis sur Oméga. Mon père avait un grade élevé au sein de l'armée, mais une erreur commise dans son passé l'a hanté pendant une partie de sa vie. Il a bien tenté de se rattraper, mais au final, cette erreur, une personne, a causé la mort de nombreux innocents. Du coup, mon père n'a pas pu le supporter et il est partit en exil sur Oméga. Ma mère l'a suivi et moi aussi. En même temps, difficile de demander mon avis, considérant que j'avais seulement quelques mois. J'ai été en conflit avec mon père jusqu'à la guerre, où il s'est sacrifié devant moi, pour sauver des innocents. J'ai poursuivi mon service militaire, en me montrant digne de lui. J'étais simple soldat lorsque la guerre a pris fin. Depuis, j'ai pris du grade.

Levina en profita pour lui caresser une mandibule, puis en lui proposant de la rejoindre dans son appartement s'il le désirait. Puis, elle commença à tenter de le convaincre à coup d'arguments. Elle commença par parler de la nourriture et des consoles de jeux. Le tout avant de s'asseoir sur lui et de parler de compagnie agréable. Alors qu'elle apposait son front contre le sien, elle parlait également d'une amitié forte. Toutefois, Talus se demandait plutôt si elle parlait vraiment d'une amitié ou d'une sorte de langage subtile pour en demander plus. Avant que l'adjudant chef puisse dire un mot, Levina attrapa la bouteille d'alcool buvant directement au goulot, parlant ensuite des verres qu'elle possédait, lui venant de son père apparemment. Elle lui demanda de terminer son verre, ce qu'il fit en un seul trait. C'est à ce moment là que Talus remarqua le sigle de la police de Palaven, au fond du verre.

-Il était policier? Quel grade?

Levina confirma qu'il avait été policier, ayant atteint le grade d'adjudant. Elle avait même eu l'occasion de le voir pratiquer son travail. Toutefois, comme beaucoup d'autre, il était mort pendant la guerre contre les moissonneurs. Ces monstres avaient pris beaucoup de vie, malheureusement.

-La guerre a couté la vie à beaucoup de gens. Aussi bien directement, en affrontant les moissonneurs, qu'indirectement, pour ceux qui ont été transformés en monstres.

Il prit à son tour une gorgée d'alcool, pour que la bouteille soit aussitôt reprise par Levina. Il n'en resterait bientôt plus grand chose de cette bouteille. Puis, sans attendre, la turienne commença à démonter l'armure de Talus. Le concerné la laissa faire, un petit jeu des plus intéressants. Il ne craignait pas qu'elle endommage son armure. Après tout, tous les turiens portaient des armures, les enlevant rarement. Du coup, fabriquer des armures uniques pour tous était trop coûteux. Ainsi, les armures étaient standards et fabriqués à la chaîne, à différentes tailles. Seuls les personnes fortunés pouvaient se permettre d'avoir une armure sur mesure. Au moins, il était possible de personnaliser l'extérieure de son armure. Bref, le système d'attache restait le même d'une armure à l'autre. Ainsi, si un turien ou une turienne savait comment retirer son armure, il/elle savait retirer l'armure de n'importe qui d'autre.

Au bout d'un moment, Talus se retrouvait totalement sans armure, n'ayant plus que ses vêtements décontractés. Ainsi, il portait une veste bleue et un pantalon noir. Quand Levina lui demanda sur un ton comique comment il faisait pour ne pas mourir de chaud dans son armure, l'adjudant-chef choisi de répondre franchement.


-En fait, à mes débuts dans l'armée j'étais pas vraiment très tranquille. Du coup, pour me calmer, mon instructeurs m'a envoyés à de multiples reprises pour faire de la maintenance sur des pièces de vaisseaux dégageant une chaleur infernale. Je ne suis pas mécanicien, du coup cela m'a pris une éternité pour parvenir à faire la réparation. En plus, encore aujourd'hui, je suis persuadé que c'était juste un coup de chance.

La turienne poursuivit, lui faisant une proposition des plus existantes. Elle l'attrapa par les mandibules et l'approcha d'elle. Puis, elle fit courir sa langue sur lui. Ensuite de quoi, la turienne le regarda dans les yeux, avec un air de défis et un sourire carnassier. Il n'en fallait pas plus pour Talus. Le turien commença à lui lécher le cou. Puis, l'adjudant-chef se leva, en soulevant Levina dans ses bras. Il était temps de s'amuser davantage. Il commença à avancer, avec la turienne dans les bras, puis s'arrêta en voyant les deux portes fermées possible. Logiquement, l'une menait à la salle de bain et l'autre vers la chambre, mais laquelle?

-Euh... c'est laquelle des deux pour la chambre?

Il préférait demander maintenant, plutôt que de se planter et de l'emmener dans la salle de bain... Cela risquait de tuer le romantisme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Ven 12 Aoû 2016, 11:37
"Et si on le faisait dans la baignoire." Depuis que la turienne c'était fait soulevée par le militaire, elle réfléchissait sur la manière la plus sympathique de pouvoir profiter de ce futur moment. Il faut dire qu'elle n'était plus sur terre, dans les deux sens du terme, avec une bouteille en main. Le turien semblait vouloir conserver un côté romantique en lui demandant la bonne porte pour arriver dans sa chambre. "Les 2 portes devant toi sont des chambres." Elle caressa l'une des mandibule de l'officier. "Soit c'est un lit à deux places, soit c'est sur mon bureau au milieu des collections dans mes vitrines."
L'officier donna sa réponse et Levina reprit une gorgée. "Je sais comment t'aider." Elle se dressa les yeux fixés dans ceux de Talus et lui amena la bouteille jusqu'à la bouche. "Boit et prends ton courage à deux mains." Il finit par ouvrir une des deux porte. "Monsieur aime la dureté des tables." Les vitrines et les affiches montrent les goûts de la propriétaire. "Oooh, tu veux rajouter du piquant?" Elle fit un grand sourire carnassier, puis son regard partit sur la table qui était disponible. Aucune retenue sur les provocations envers Talus, le duo fait le tour de la pièce et c'est un cadre qui finit par tomber. "Mmmh, tu test la solidité de ma hanche? c'est de la vrai qualité turienne et naturelle, on va dans ma chambre si tu en doute."

Alors que la turienne pointait la sortie de la pièce, l'officier ne lui laissa pas le temps de se déplacer, avant d'être reprise. Elle retira la tenue avec les galons et la plia soigneusement avant de retirer son T shirt, qui venait d'être déchiré. Levina n'en avait plus rien à faire, elle était débraillé après la promenade dans le bureau. Talus n'avait pas l'aire d'avoir perturbé la maniaque du rangement et cette dernière ce concentrait uniquement sur le militaire. Le lave vaisselle se mit à sonner alors que la turienne n'en avait rien à faire et pensait à la propreté du drap. "Je réfléchis à un moyen pour que tu mérites cette instant et que je ne profite pas de toi."
Le turien qui était en conflit avec la porte à la serrure bloqué part un mauvaise entretien finit part donner un coup de pied et Levina ajouta un coup de bras pour en venir à bout. La chambre était impeccable rien qui trenait et la turienne finit sur le lit sans s'en rendre conte. "Ahh non." Elle prit Talus par surprise et passa en dessus. "Je vais pas te laisser commencer les préliminaires." Puis elle chauffa l'officier avant que celui ci ne reprenne la relève.

L'adjudant n'allait surement pas être au bout de ses surprises avec l'énergie qu'avait gardé Levina, rien que pour lui.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 167

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Lun 22 Aoû 2016, 15:09
Talus tenait Levina dans ses bras avec tendresse. L'excitation était très haute chez les deux turiens. Chacun était pressé de commencer à s'amuser. Cependant, il restait un dilemme à résoudre: porte gauche ou droite? Talus ne connaissait pas l'appartement de la belle turienne et espérait légèrement que cette dernière l'aide un peu. Entre la salle de bain ou la chambre, Talus préférait la chambre... Quoique, le faire sous la douche... La réponse de Levina vint, mais sans être tout à fait la réponse à laquelle il s'attendait. Elle commença par lui dire que les deux portes menaient à une chambre. Pendant un court moment, l'adjudant-chef pensa qu'il s'agissait donc de la chambre de Levina et d'une chambre d'ami. Cependant, elle le détrompa rapidement, tout en lui caressant une mandibule, elle affirma que selon la porte choisi, ils auraient un lit ou bien un bureau.

-Ou encore, rien ne nous empêche de nous amuser dans les deux pièces.

Le turien avait envie d'y ajouter un peu de malice. Levina réagit en prenant une gorgée d'alcool à même la bouteille et en tendant ensuite la bouteille vers sa bouche. Elle lui dit de boire un coup et de prendre son courage à deux mains. Sans attendre, Talus pris à son tour une gorgée d'alcool. Puis, il regarda les portes et choisi au hasard, celle de gauche. La porte s'ouvrit sans mal. Ils se retrouvèrent dans le bureau de la jeune femme. Des vitrines, des affiches et un bureau, geek comme le salon. La turienne fit quelque commentaire sur son choix. Le turien retira ses vêtements. Il était temps de commencer, sur le bureau. Talus avait pris la peine de se protéger avant de commencer. Il n'avait pas l'intention de devenir père, pour l'heure, et c'était visiblement le cas également pour Levina. Ils s'amusèrent beaucoup, tout en faisant le tour de la pièce. Cela continua un bon moment, durant l'un des quels un coup de hanche de Levina fit tomber un cadre. Elle fit quelques commentaires sur ses hanches, proposant ensuite de poursuivre dans la chambre.

-Je n'ai aucune doute sur la qualité de tes hanches.

Levina commençait à se diriger vers la sortie du bureau, mais Talus la rattrapa. Il la reprit dans ses bras. La turienne en profita pour retirer ses vêtements, se retrouvant en sous-vêtement.

-Je sens qu'on va beaucoup s'amuser dans ta chambre.

Ils se dirigèrent vers la chambre, tandis qu'on pouvait entendre le ronronnement du lave-vaisselle. Levina se fit encore entendre.

-Je n'ai pas du tout l'impression d'être exploitée, ma belle. Quant à profiter de moi, ça peut s'arranger.

La porte de la chambre résista pendant un court moment. Elle finit cependant par s'ouvrir sous l'effort combiné des deux turiens. L'adjudant-chef déposa Levina sur le lit. Cependant, cette dernière n'avait nul envie de se laisser faire un peu. En effet, alors qu'il la rejoignait au lit, la turienne monta sur lui et commença à l'échauffer. Talus la laissa faire pendant un moment, avant de ne plus être capable de rester passif. À son tour de passer à l'action. Cela dura un long et bon moment. Talus avait de l'énergie à revendre et Levina également. Cependant, ce ne fut pas la seule fois. En effet, les turiens recommencèrent à de nombreuses reprises au cours de la nuit. À quelques reprises, l'un des deux réveillaient l'autre pour recommencer à s'amuser.

Talus fut le premier à se réveiller, le matin venu. Il jeta un rapide regard autour de lui. Levina était couché à côté de lui, encore endormie et nue. Le turien avait bien envie de la réveiller pour qu'ils continuent ce qu'ils avaient commencés la nuit dernière. Cependant, il se retint lorsque son estomac gargouilla. D'abord le déjeuner et peut-être plus de plaisir ensuite. L'adjudant-chef quitta le confort du lit et sortit de la chambre. Il remis vêtement et armure. Puis, il laissa une petit note sur le frigo de la turienne: Sortit chercher à manger pour le déjeuner. Puis, Talus quitta l'appartement.

Mieux valait laisser une petite note pour prévenir. Le turien se souvenait encore d'une fille qu'il avait rencontré dans un bar. Après une nuit des plus torride, il était partit chercher à manger, comme maintenant. Cependant, la jeune femme avait cru qu'il c'était tiré. Du coup, quand il était en route vers l'appartement de la jeune femme, cette dernière était sortit de chez elle et l'avait menacé avec un couteau, puis l'avait poursuivit un moment. Au final, elle avait été arrêté par la police pour menace à la vie d'autrui et parce qu'elle n'avait pas pris la peine de se rhabiller avant de poursuivre sa victime. Talus avait refusé de porter plainte, elle s'en était donc sortit avec une simple amende pour exhibitionnisme.

Talus acheta du café et quelques aliments turiens avant de retourner à l'appartement de Levina. Lorsqu'il fut de retour, aucun signe apparent que la turienne c'était éveillée. Il déposa café et nourriture sur la table de la cuisine, puis s'assit, attendant la belle jeune femme. Allait-elle se pointé habillé ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Lun 29 Aoû 2016, 15:21
Une belle folie. Des tours de garde pour ce relayer, beaucoup d'énergie et de la joie. "Ooooh, mais c'est qu'il suit cocinou." C'est un côté difficile à suivre, les amusements au lit sont difficiles à épuiser chez la turienne. Déjà quelle compte le toute en round et ça ne doit pas faire moins de sept rounds. Mais une fois les deux turiens sont arrivés à l’épuisement total, Levina ce rapproche de l'officier et commence à ronfler.
L'aventure, l'inconnu et la découverte d'autre lieu, pourquoi pas. La turienne imagine explorer la galaxie avec cet homme qui profite de sa chaleur. Un rêve de gamine et peut être que son père aurait voulu. Pourquoi autant de question sans avoir de vrai réponse! Après tout, elle réfléchit à son avenir juste après une période de jeu avec un officier. La fatigue commence à venir et les caresses sur la mandibule de Talus se font de plus en plus lourde.

La nuit a du être plus qu'épuisante. Même sans les stores et la lumière sur la figure, la turienne se réveille tard, pas d'amant, pas de vêtement. Peut être qu'il ne voulait qu'une nuit de folie? L'agent se lève et se tient la tête. "Je n'aurais pas du passer sur la vodka de Digeris ou c'était bien ça, au moins?" Elle se met debout, toujours aussi nue, les sens semble revenir peu à peu. "Aaah, je reconnais cette odeur."
Et c'est ainsi qu'elle voit la porte en sale état et une surprise sur la table de la cuisine. "Tu es resté!" Les gargouillements l'oblige à se presser afin de rejoindre le turien. "Merci mon chou." Elle s'assied en caressant une des mandibules de ce dernier. "Ainsi tu as fait ça, je te dois combien?" Elle commence à attaquer le repas, à priori elle ne veut pas laisser de dette et semble être transportée ailleurs quand elle regarde ou écoute Talus.

Ce turien est comme un autre, mais son esprit semble l'amener ailleurs et lui donner plus de volonté qu'elle n'en a jamais eut. "Je veux maintenir le contact avec toi..." Elle baisse les yeux. "Je ne veux pas te perdre." Mais elle relève les yeux pour fixer ceux de Talus. "Du moins, je ne veux pas t'oublier." Ce genre de sentiment ne ce passe que rarement depuis la perte de son père. A priori cette personne pouvait l'aider à retrouver un sens à sa vie.
Même prête à reprendre l'armée en réserviste pour rester au près de lui. Après tout, la police c'était l'envie de son papa. Mais elle ne c'est jamais cherchée son propre chemin. La vie offre plus d'une possibilité et pourquoi suivre le chemin d'un autre? "Talus, je ne saurais comment te le dire... Mais tu m'as ouvert les yeux." Puis une bouché de nourriture. "Sache que pour moi, je rembourserais jamais cette dette envers toi." Toujours le sourire, les atouts à l'air libre et bien sûr une reprise d’énergie.


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 167

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Sam 03 Sep 2016, 21:47
Talus continuait d'attendre paisiblement à la table de la cuisine. Il avait pris la peine de bien disposer la nourriture sur la table, afin que chaque aliment soit bien visible et facilement identifiable. Au bout d'un moment, il commença à attendre le lit qui grinçait légèrement. Est-ce que Levina était en train de se lever ou bien est-ce que cela se limitait à quelques mouvements? La réponse lui vint quand il entendit la voix de la turienne. Cette dernière commença à se plaindre de l'alcool qu'elle avait consommé hier soir. Puis, ses propos prouvèrent qu'elle venait de sentir l'odeur de la nourriture et du café ou au moins l'un des deux. Puis, Talus la vit quitté sa chambre et venir le rejoindre à la table. Elle n'avait pas pris la peine de se rhabiller, venant déjeuner complètement nue. De son côté, Talus ne pouvait pas se permettre de faire pareil, après tout, il était sortit pour chercher cette nourriture. S'il c'était amusé à se promener tout nu dans les rues, le SSC l'aurait arrêté. De plus, se connaissant, les choses auraient empiré.

**Ouais, j'aurais sûrement perdu mon calme et sortie une connerie du genre: Ah ouais, un turien nu, vous l'arrêté, mais si c'était une asari qui se promenait nue, vous lui lanceriez plutôt des crédits.**

À n'en pas douter, les agents du SSC l'auraient très mal pris. Mais bon, pas la peine de s'y attarder étant donné que cela n'avait pas eu lieu. Pour le moment, Talus préférait profiter de la vue. Il n'y avait pas vraiment de gêne à avoir. Après tout, ils avaient passé plusieurs longs moments à faire des choses nécessitant l'absence de vêtements. Pendant ce temps, Levina le remercia, tout en lui caressant une mandibule. Puis, elle s'assit, commença à manger après lui avoir demandé combien elle lui devait.

-T'en fais pas pour ça. Je te l'offre.

Puis, il commença à manger à son tour. Ses dents déchiraient la nourriture, alors que Levina s'adressa de nouveau à lui. Elle désirait garder le contact, ne pas le perdre. Ou au moins, ne pas l'oublier. L'idée ne faisait pas peur au turien. Il aimait bien la petite turienne. De plus, d'autres jours commence la nuit dernière, il ne dirait pas non. Puis, elle commença à lui dire qu'il lui avait ouvert les yeux et que c'était une dette qu'elle ne pourrait jamais lui remboursé.

-Merci, je dois dire que c'est plutôt flatteur. Évidemment, moi aussi j'aimerais qu'on garde le contact. L'avenir peut être plein de surprise, après tout. En fait, l'avenir c'est un mystère total même. Imagine quand on était encore des jeunes enfants. Quelqu'un nous aurait parler des moissonneurs, on aurait cru que c'était une blague, une histoire pour nous faire peur ou encore le scénario d'un mauvais holo de science-fiction.

Il se tut un court moment, le temps de prendre une autre bouchée.

-Autrement, je dirais que toi aussi tu m'as ouvert un peu les yeux. Quand tu me parlais des problèmes professionnels que tu as vécu. C'est également mon cas par moment. J'ai eu l'occasion de voir à quelques reprises des trucs dégoutant avoir lieu, mais personne qui paie pour ça. En général, les responsables se sauvant hors de la juridiction turienne. Je respecte grandement notre armée et les diverses instances judiciaires, mais elles sont trop limités. Aussi bien par leurs moyens que leurs propres règlements. Parfois, je me demande, si je ne pourrais pas faire plus, pas en tant que militaire, mais en tant que simple turien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendante
Rang : Mécanicienne/ Franc tireuse
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t3836-omnitech-de-levina-scarus#58323


Messages : 80
Crédits : Synthèse et moi même

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Sam 15 Oct 2016, 23:52
"Je te l'offre.." Même si ça peut sembler normal dans ce genre de situation, Levina avait prit l'habitude d'être en présence de personnes qui ne sont pas toujours aussi sympathique. Mais vu que le turien ne changeait pas de discours, elle n'avait pas l'intention de refuser ce cadeau.
"Mais c'est exactement ce que je vois même au SSC." Quand Talus fait part de sa vision sur l'efficacité des systèmes judiciaires, Levina hocha la tête pour approuver les dire de son ami. "Tu sais chaque turien peut rester un simple turien toute sa vie…" Elle prend une dernière boucher et pose la main sur l'épaule de Talus. "Pourtant regarde nous. Est ce qu'on va fermer les yeux sur les lacunes de notre système?" Elle retire ses mains et baisse le regard. "Depuis petite, on me dit de servir la hiérarchie, mais il n'y a pas qu'un seul moyen de le faire et certains chemins sont plus dur que d'autre, voir moins reconnu."

Depuis longtemps la turienne travaillait sur cette question. Elle avançait deux pas en avant puis reculait trois pas en arrière, ce trouver sa place n'était pas aussi simple surtout quand les mauvaises fréquentations semaient le doute dans l'esprit de l'agent. "Je pense que nous devons voir plus loin que notre nez et je vois que nous avons ça en commun." Levina partit pour revenir avec un minimum de vêtement. "Pardon Tal', mais la citadelle n'est pas aussi chaude que Palaven et les effets de l'alcool s'en vont. Et pour notre conversation, j'ai remarqué que la plupart du temps, ce n'est pas les criminels qui sont sanctionnés. Mais les personnes qui se trouvaient là aux mauvais moments."

Mais une autre chose perturbait la turienne ou plutôt deux choses, voir trois. Elle fixait Talus en lui donnant toute son attention et n'allait pas prendre de décision tant que le militaire n'aurait pas finit son repas. En avançant dans la discussion, l'agent avait une idée qui émergeait. Avec ça on pouvait voir un sourire s'afficher sur la figure de la turienne. A force de penser, Levina ne put s'empêcher de faire part de ses intrigues à son ami. "Taluuus, tu as des adresses que je pourrais visiter dans les Terminus?" Elle posa sa tête sur ses mains et fixa l'officier. "J'ai une envie de faire une virée, découvrir la galaxie." Elle resta attentive aux paroles du turien et prit des notes. A la fin des dire de Talus l'agent semblait avoir une envie qui n'était pas satisfaite. "Je pourrais l'entraîner dans mon exploration, mais il a son service à reprendre…. Dommage, je vais lui proposer on sait jamais."


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 167

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   Dim 23 Oct 2016, 01:28
Talus continuait de manger paisiblement. La nourriture disparaissait peu à peu sous les coups de dents des deux turiens. Rien d'étonnant là, après tout, ils avaient eu une soirée très physiques. Le sommeil, cela aidait à se refaire des forces, mais il n'en reste pas moins que le corps à besoin de protéines, de vitamines et autres petits trucs dans le genre. Du coup, la faim fait sa place sur la table et engloutit la nourriture. Entre deux bouchées, Talus commençait même à se demander s'il en avait acheté assez. Dans le pire des cas, il pourrait toujours proposer à Levina d'aller finir le repas à l'extérieur. Cela serait à voir. La galanterie c'était bien beau, mais si c'était pour qu'au final, chacun commande un truc et n'en avale que deux bouchées... Il ne fallait pas gaspiller temps, argent et nourriture pour des conneries.

Levina reprit la parole, visiblement elle soutenait son point de vue. Elle posa une main sur son épaule. Elle lui demanda par la suite s'ils devaient pour autant fermer les yeux sur les lacunes de tout le système qu'ils connaissaient. Puis, elle se retira, en affirmant que pour servir la hiérarchie, il fallait parfois emprunté des chemins difficiles, voir peu reconnu. Surtout qu'il fallait faire ses propres choix. La turienne s'absenta ensuite pendant quelques instants afin d'aller se rhabiller. Même s'il évita de le laisser paraître, Levina sembla comprendre qu'il était quelque peu déçut de ce changement. En même temps, cela n'était pas très difficile à savoir. N'importe quel turien aurait trouvé dommage de voir une belle turienne nue se rhabiller.

Pour en revenir à Levina, elle affirmait que malheureusement, c'était souvent les personnes qui se trouvaient aux mauvais endroits au mauvais moments qui s'en prenaient plein la gueule. Talus savait bien qu'elle avait raison sur ce point. Il avait vu ce genre de chose arriver à quelques reprises. Il se souvenait d'un moment dans sa carrière où il était tombé sur un narcotrafiquant et certains de ses clients junkies. Au final, le trafiquant avait été relâchés, car il avait les moyens de se payer un très bon avocat. Alors que les junkies avaient tous finit en prison.

Talus fut rappelé à la réalité lorsque Levina s'adressa de nouveau à lui. Elle désirait obtenir quelques bonnes adresses dans les systèmes terminus. Une agent du SSC qui faisait une virée dans l'un des coins les plus criminalisés de la galaxie. Ça ne manquait pas d'une certaine ironie, il faut dire.


-Eh bien... Tout dépend de ce que tu recherches. C'est sur Oméga que j'ai grandis, je ne me suis pas promené plus que cela dans le reste des systèmes terminus. Sauf, dans le cas de Rannoch. Après la guerre, j'étais curieux de voir à quoi ressemblait la planète d'origine des quariens, du coup, j'ai profité d'un congé pour aller y jeter un œil. C'était intéressant. Bon, autrement, pour en revenir à Oméga, j'ai bien quelques idées.

Le turien énuméra une liste de divers endroits où la turienne pourrait trouver des restaurants, boîtes de nuit, bars, magasins et autres choses dans ce style. Quant à des endroits pour se reposer, le turien n'y alla pas par quatre chemins: N'importe quel hôtel, ils sont tous aussi moisi les uns que les autres. Sa seule recommandation fut d'éviter les hôtels majoritairement fréquentés par les vortchas, les chambres avaient tendance à être dégoutante et puante.

-Sinon-

Le turien allait se lancer sur un autre sujet, mais un appel résonna sur son omnitech. Il accepta aussitôt l'appel, au cas où cela viendrait d'un supérieur hiérarchique. La voix d'un turien se fit entendre.

-Eh, Talus, je suis avec un pote en train de faire quelques jeux. Tu te joins à nous.

-Non merci. Je dois te laisser.

-Bah, fait pas ton croque-mort, viens t'amuser un peu.

-Je suis occupé, alors c'est non. Je dois te laisser.

-Bon tant pis, par contre, on est en train de jouer à Galaxy of Fantasy. On va dégommer le boss final, t'as un conseil pour nous.

Le turien se passa la main sur le visage. Pas difficile de voir que ses nerfs étaient mis à rude épreuve à cause de l'idiot avec lequel il discutait.

-Pour le battre, j'ai commencé par l'empêcher de bouger. Puis, j'ai attaqué le centre et le reste ça s'est fait tout seul. Quelques minutes à lui tirer des laser dans la gueule et c'était fini.

-Génial. Au fait, on fait comment pour aller chercher la clé pour le harem du roi-

Talus coupa aussitôt la transmission.

-Il faut toujours que ce gars m'appelle pour des conneries. On sers sur le même vaisseau et on a le même grade. Mais il refuse de comprendre que je ne suis pas son ami.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un militaire et une agent   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un militaire et une agent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Bulle locale :: Citadelle-