AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Tharak Nar'Jamon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 128

MessageSujet: Tharak Nar'Jamon   Jeu 25 Aoû 2016, 11:29
Registre Galactique des espèces
THARAK NAR'JAMON

Informations primaires

Sexe : Masculin
Espèce : Butarien
Âge : 62 ans
Faction : Hégémonie, YKS ( police politique )
Poste / Grade : D'yanoi (Maréchal-Commissaire)
Parenté : Dagoth Nar'Jamon (Père) général des forces spéciales, mère, épouse et fils décédés, et sa fille Jerata Nar'Jamon (a abandonné son nom de naissance).
Situation maritale : Veuf
Planète d'origine : Khar'Shan


Histoire

Né en 2139, Tharak Nar'Jamon descend d'une longue lignée de militaires et explorateurs, mais aussi et surtout du premier butarien à être allé dans l'Espace mais aussi à avoir marché sur la lune de Khar'shan. Cette ascendance valut une mise en lumière sur chaque descendant qui finirent pour la plupart par devenir des agents de la Monarchie, puis de l'Hégémonie.

Cela inspira fortement Tharak qui éprouva toute son enfance une fascination extrême pour tout ce qui touche l'Espace et l'Hégémonie. Passion qui mena tout droit le jeune butarien à rejoindre, en 2152, les jeunesses patriotiques pour y recevoir des leçons de patriotisme mais aussi un entraînement militaire léger.

Durant ces années il comprit très vite l'importance de la propagande, surtout sur les populations jeunes et décida très vite que tel devait être sa voix, aussi déposa-t-il une candidature pour le centre de formation à la vérité. Toutefois le butarien n'eut même pas le temps de rejoindre le centre qu'une offre encore plus intéressante lui parvint, aussi en 2158 il rejoignit le centre de formation du service de renseignement de l'Hégémonie.

"Qu'est ce qui nous effraie dans la mort?
Mourir en laissant notre devoir inachevé
Quelle est la joie de la vie?
Mourir en sachant notre devoir accompli."

Serment de recrutement des membres de l'YKS


Ainsi pendant quatre ans, Tharak apprit l'art de l'espionnage, de la mise en place de service d'écoute, du kidnapping discret mais aussi de la torture et de contrôle des foules. Dans le même temps il apprit aussi à utiliser correctement la propagande ainsi que de nombreux sports de combats, létaux et non létaux, et plus particulièrement le sport des forces spéciales.

C'est en 2162 que la toute jeune recrue rejoint finalement son premier terrain d'opération, sur la toute jeune colonie d'Aratoht, fondée un peu plus tôt dans l'année. Sur place il est chargé de surveiller l'avancée de la colonisation, de débusquer tout élément séditieux et surtout une éventuelle révolte d'esclaves. Et Tharak mena ces activités avec un zèle tout particulier, même son premier bilan annuel resta fort sage.

Durant sa courte carrière sur Aratoht, l'agent de la police politique rencontra sa future femme, elle aussi espionne, et naquirent leurs deux enfants, un garçon et une fille. Jerata, l'ainée était une enfant extrêmement intelligente faisant rapidement la fierté de son père. Puis en 2167, Tharak fut promut et muté sur la Citadelle pour, officiellement, faire la liaison entre le SSC et la sécurité de l'ambassade.

"L'excuse est le refuge du faible."
Tharak Nar'Jamon


La raison officieuse était la traque et l'élimination d'éventuels transfuges.

Finalement lorsque l'Ambassade de la Citadelle est fermée à cause des activités terroristes de l'Alliance Stellaire à l'encontre des colonies butariennes de la Bordure Skylienne, Tharak est à nouveau promut pour ses loyaux services et son zèle implacable, et devient directeur de l'YKS ( Yeux de Khar'Shan ) sur Camala ou il dirige la purge des forces séditieuses.

En 2183, Tharak reçoit l'ordre d'armer et soutenir une petite équipe de patriotes alors dirigée par un dénommé Balak. Leur plan semble solide et le taux de réussite plus que concluant aussi l'ordre est donné de les laisser agir. Toutefois l'assaut est un échec suite à l'intervention d'un humain, Tharak s'occupe donc de fournir à Balak une nouvelle identité.

"Celui qui ne possède rien à toujours sa vie à offrir."
Tharak Nar'Jamon à l'unité d'attaque de Terra Nova

Dans le même temps, un plan est mis en place pour profiter de l'attaque de la Citadelle, toutefois l'économie exsangue de l'Hégémonie ne permet aucune attaque massive, surtout que l'Humanité est désormais portée aux nues pour avoir sauvé le Conseil.

En 2186, Aratoht, et toute la belle famille de Tharak sont anéanties lorsqu'un dénommé Shepard propulse un astéroïde sur le relais Charron et détruit ainsi l'ensemble des planètes alentours.

Un plan pour une guerre totale contre l'Alliance est commandé auprès des plus éminents stratèges, mais il est trop long pour être déclenché car les Moissonneurs arrivent dans l'espace de l'Hégémonie.

Tharak se retrouve complètement bloqué sur Camala et prend le commandement des forces lorsqu'il comprend que la plupart des dirigeants locaux sont déjà sous contrôle des envahisseurs. Toutefois aucun plan d'attaque ou de défense ne suffisent à arrêter l'avancée inexorable des Moissonneurs et la femme et le fils de Tharak trouvent la mort durant un énième replis. Cet échec entache profondément le moral du butarien qui envisage de mener un ultime assaut sans espoir pour se racheter.

Mais finalement la guerre prend fin aussi brutalement qu'elle avait commencé et la fille de Tharak se révèle rapidement être l'ultime famille qu'il lui reste. L'ampleur des dévastations qu'a subit l'Hégémonie enrage complètement le butarien qui se donne corps et âme à la reconstruction.

"La victoire n'appelle pas d'explications ; la défaite n'en permet aucune."
Tharak Nar'Jamon


En 2192, et pour reconnaissance des ses efforts incessants, Tharak reçoit la médaille du Haut Patriote, et reçoit le titre de Yanoi (Haut-Commissaire), et dirige désormais les services de renseignement de toutes les colonies de l'Hégémonie. Poste qu'il ne conserva néanmoins peu de temps puisque le nouveau despote, Argonar Dal'Shan, Galan'Tark de l'hégémonie le convoque pour le nommer D'yanoi ( Maréchal-Commissaire ) et lui confie la lourde tâche de purger les individus ayant mené l'assassinat de Balak ainsi que quiconque tente de contrecarrer les nouvelles réformes. Chose que Tharak fera avec son zèle habituel.

En 2197, et alors que les ennemis à purger commencent à manquer, Tharak reçoit l'ordre formel de reprendre contact avec les différentes espèces pour entreprendre de nouvelles relations sous le regard bienveillant du despote éclairé dirigeant toute l'Hégémonie. Finalement le butarien accepte par nostalgie pour son ancien travail à l'ambassade butarienne à la Citadelle ou la cohabitation s'était bien déroulée, et lui avait rappelé son ancienne passion pour les choses de l'Espace.

Une année plus tard, le ministre de la vérité, et supérieur de Tharak décède et une lutte féroce pour sa succession éclate. Finalement Argonar décide de fusionner temporairement le poste de D'yanoi et de ministre de la vérité, assurant à son allié le contrôle total de l'éducation, de la propagande et des services de renseignement. La chose, actée fin 2198 permet au D'yanoi de réformer largement les différents services et de placer des agents à lui à tous les niveaux dans les trois domaines.

Les jeunesses patriotiques deviennent obligatoires et la propagande est apprise par cœur par toutes les couches de la jeunesse.

En l'année 2200, Tharak s'est Installé sur Lorek pour sa mission officielle de reprise de contacts , pour y diriger la purge locale, ainsi que la traque de groupuscules pirates, puis coordonna les rencontres diplomatiques avec les Elcors de Thunawanuro puis avec les différentes espèces peuplant Korar. Il reprit aussi contact avec diverses organisations des Abysses Néméennes.

"Je ne pars pas en diplomate, je pars en prophète. Car c'est de nous qu'ils ont besoin, non pas financièrement ou militairement, mais pour les sauver d'eux mêmes. Eux qui se sont perdus et qui ne comprennent pas à quel point leurs gouvernements se fourvoient et les mènent vers la faiblesse.

Parviendrais-je à les sauver ? J'en doute, mais j'espère bien tirer profit des enseignements que j'en retirerais."


Leçon donnée par Tharak Nar'Jamon à des agents en formation


Maintenant, Tharak revient sur la Citadelle pour organiser les rencontres avec les différentes espèces du Conseil pour négocier un éventuel, bien qu'improbable, ralliement de la communauté butarienne à l'espace Concillien, ainsi qu'une rencontre historique avec des représentants de l'invasive Alliance Stellaire afin de mettre un terme aux conflits devenus caduques entre leurs deux communautés.



Apparence

Tharak est un individu musculeux mais sans être excessif, même s'il perd peu à peu sa forme d'antan étant donné qu'il n'a plus foulé le terrain d'une mission depuis la Grande Guerre et qu'il est si occupé que les entrainements sont plus dû au hasard qu'à une planification.

Il est aussi de taille moyenne, avec son mètre quatre-vingt cinq ce qui lui permet de se perdre facilement dans une foule, qualité essentielle pour un espion.

Sinon, Tharak possède la pigmentation maronne habituelle à la majeure partie de la population butarienne, renforçant encore son aspect "normal" qu'il utilisa allègrement à son avantage tout du long de sa carrière.

Mais depuis qu'il est devenu D'yanoi, le butarien a abandonné son habitude à cultiver sa normalité et commence à se faire tatouer, sur le dos et sur le visage, et prévoit de nombreux autres tatouages. De toute manière sa carrière sur le terrain est terminée depuis de nombreuses années maintenant.


Caractère

Foncièrement patriote, Tharak peut être extrêmement cordiale, voire franchement amical avec les individus qu'il juge comme utile à l'Hégémonie, ou tout du moins qui ne font rien pour déranger le gouvernement butarien dans son but d'élever à nouveau l'espèce butarienne au sommet.

Pourtant il deviendra le pire sociopathe si l'inverse devait se vérifier. Et rien ne fera regretter la mort d’un ennemi de l’Hégémonie à Tharak, que l’individu en question soi de sa famille ou un ancien ami. Car son fanatisme dépasse allégrement tout autre amour ou désir pouvant atteindre son esprit.

C’est d’ailleurs sûrement pour cette raison que sa propre fille a disparu de l’Hégémonie de nombreuses années auparavant. Mais cela dépasse complètement Tharak qui ne peut tout simplement pas concevoir que son engagement puisse être un défaut de quelques manières que ce fut.

Toutefois, il est aussi un excellent menteur, et saura masquer pour un temps son dégout envers les éléments séditieux et anti patriotiques qui peuvent pulluler à travers la galaxie, ou même envers les laquais du Conseil qui ont jadis soutenu l’Alliance lors du vol de la bordure Skylienne. Une qualité qui valut à Tharak de rapidement monter en grade au sein de la police politique et surtout de nombreuses prises au sein des rebelles et traitres.

Tharak est aussi complètement athée, et ne conçoit d’amour sincère que pour l’Hégémonie qu’il servira jusqu’à la mort. Il est aussi dépourvu de toute haine envers les aliens quels qu’ils soient et peut travailler avec n’importe quelle espèce, y compris les humains. Mais il méprise fortement les décisions passées prises par le Conseil et veut travailler avec lui en espérant que les autres espèces comprennent qu’ils ont tout à apprendre de la part de l’Hégémonie.

Toutefois, Tharak éprouve un respect certain envers les galariens et les turiens pour l’autonomie certaine qu’ils ont conservé même en étant depuis tant de siècles au sein du Conseil.


Compétences / Équipement

Voir ce topic pour l'aide.
Équipement :

Armure : Uniforme du D'yanoi
Armes : Lame rituelle, pistolet carnifex
Armurerie : Armure légère de protection pour dignitaires ( armure débutant )

Compétences :

Militaire : Maîtrise avancée arme à distance ( pistolet ) / Combattant entraîné / Dards et Grenades incapacitantes
Biotique : Non.
Technologie : Hacker Confirmé / Omnipoing et Surcharge



Compléments

Signe(s) distinctif(s) : Tatouage au-dessus de l’œil droit supérieur, écrit en petit dans l’alphabet butarien : « Fidélité Véritable ». Tatouage prenant tout le dos, le symbole de l’Hégémonie. Tatouage en dessous de l’œil inférieur gauche, « 99 ».
Relations avec les autres : Cordiale
Des liens prédéfinis ? : Argonar Dal’Shan qui l’a nommé à son poste. Heratius Har Shirak avec qui il a déjà travaillé.
L'objectif de votre personnage à long terme ? : Transmettre la sagesse de l’Hégémonie aux autres espèces, concevoir de nouveaux contrats commerciaux et militaires avec les autres espèces. Renforcer la puissance de l’Hégémonie à l’extérieure de ses frontières.


Hors Personnage

Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) :
Comment avez-vous connu le forum ? : Plus vieux membre encore actif.
Est-ce un double compte ? : Oui, Anton Ardak.
Des remarques ? : Quelques-unes mais flemme.



RP d'introduction

Si vous comptez faire un personnage puissant (militairement ou politiquement), vous devez faire un RP solo (au moins 700 mots) sur le sujet que vous voulez, en lien avec votre personnage. Ce RP n'aura aucune influence et n'existera pas dans la trame de votre création. Ce texte servira uniquement à la personne chargée de valider votre fiche.
Cette partie est facultative et ne concerne que les personnes ayant une grande ambition à terme (Spectre, Dirigeant d'une Espèce, Faction d'élite, etc, etc...)






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8032
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Tharak Nar'Jamon   Sam 27 Aoû 2016, 13:29
Blablabla validé blabla.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
 

Tharak Nar'Jamon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-