AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Ascension-2ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Pacificateur
Rang : Déesse
Voir le profil de l'utilisateur


Estomac Tendre
Messages : 411

MessageSujet: Ascension-2ème partie   Jeu 22 Déc 2016, 19:44
Intervention MJ : NonDate : 13 Décembre 2201 RP Tout public
Kydra Lifith
Ascension-2ème partie




Kydra souffla suffisamment fort dans son masque pour provoquer une épaisse condensation. Elle contemplait désormais Dashanxa à travers la buée, imaginant la matriarche continuer son discours dans une violente tempête, intouchable, imperturbable. L'asari multipliait les allers et venues, utilisant par moment un mouvement de main pour appuyer tel ou tel propos, le visage se voulant déterminé, sérieux, malgré le masque de respiration qu'elle portait. Face à elle en contrebas, une foule extrêmement hétérogène, un peu de toutes les races mais avec visiblement la même méthode vestimentaire. Des morceaux de tissus éparses, écorchés, sales. Tous posaient sur la matriarche, un regard intéressé, parfois légèrement hostile, parfois complètement absorbé par ses paroles.

La jeune femme s'étira. Elle contemplait la scène à quelques mètres de là, les fesses posées sur un monticule de débris. Elle se trouvait actuellement sur l'une des lunes de Kobayashi, une destination de choix pour qui voulait embaucher de la main d’œuvre facile. Rebuts abandonnés, anciens esclaves, tous vivaient ici une vie de paria, recyclant tout ce qui leur passait sous la main pour pouvoir subvenir à leurs besoins. Il avait fallu calmer les hostilités avant d'entamer les discussions, voir surgir le requin de l'espace avait plus suscité de terreur que d'espoir. Pourtant, c'était sur cette corde que Kydra voulait tirer, promettant à ceux qui la rejoindraient de pouvoir se battre pour un avenir meilleur, un avenir qu'ils auraient les moyens de mettre en œuvre.

En ce qui concernait Dashanxa, rejoindre le culte était plus important qu'une bonne cause, et si la scène qui se déroulait sous ses yeux aurait jadis dégoûté Kydra, elle n'en était plus vraiment certaine. A vrai dire, vénérer une entité qu'elle soit réelle ou fictive était le meilleur moyen de rapprocher les gens et surtout, de s'assurer de leur loyauté. Le cerveau lavé par les beaux discours et par l'espoir d'un au delà meilleur s'ils se montraient digne de la source de leur prières, ils devenaient plus facilement apte à tout sacrifier, leur vies comprises. Ce fut donc avec curiosité que Kydra observait Dashanxa procéder. La matriarche savait bien mieux manier les mots que la jeune femme et il était évident qu'elle était naturellement faite pour tenir ce rôle à la perfection.

Kydra se redressa et sauta du monticule. Levant la tête pour observer un instant le magnifique panorama qui s’offrait à elle, la géante Kobayashi qui venait de se lever, le Mégalodon et le Patriarche en orbite basse, dormant l'un à côté de l'autre tandis que la surface fourmillait d'activité. Vira discutait actuellement avec l'un des gros bras de la zone. Le peuple des lunes était divisé en gangs, chacun obéissant à ses propres règles et à son propre chef. La hiérarchie précise ne devait pas être si différente de celle des bas fonds d'Omega. Celui qui tape le plus fort commande, jusqu'à ce que quelqu'un tape plus fort que lui. Une règle simple et archaïque, mais ô combien efficace dans des conditions de vies si précaires.

Kydra ?

La voix de Flavia résonna un instant dans son crâne.

On a pas mal de volontaires là, qu'est ce qu'on en fait ?

La jeune femme s'autorisa quelques instants de réflexions avant de continuer.

S'ils veulent vraiment nous rejoindre, il va falloir qu'ils le prouvent. Organise des duels à mort entre les volontaires, ceux qui tueront leur adversaire seront acceptés à notre bord.

Une démonstration de la force mais surtout de la volonté au travers d'un sacrifice simple. Mais le danger restait présent, un homme capable de tuer ses frères pour pouvoir s'élever pourrait très bien se retourner aussi contre Kydra plus tard. D'où l'intérêt soudain de la jeune femme pour le culte et la vénération. Sans doute devrait elle appliquer une méthode de ce genre pour tout ceux qui souhaiteraient se joindre à elle ? Ceci dit, elle se voyait mal inventer une quelconque divinité ou s'autoproclamer elle même grande inquisitrice d'une secte. Mais elle ne maniait pas aussi bien les mots qu'Anton ou Dashanxa. Cruel problème que celui de s'assurer de la loyauté de ses nouveaux membres.

Elle trouverait, en temps et en heure, comme à chaque fois. Pour l'instant, Vira lui faisait signe de la rejoindre, la jeune femme la suivit et elle l'emmena sur un promontoire en hauteur, indiquant du bras la scène qui se déroulait en contrebas. Plusieurs individus, blessés, attachés de manière archaïque, gémissant et hurlant pour la plupart. Kydra comprit rapidement ce qu'il se déroulait lorsqu'elle vit l'un des guerrier du gang jeter un morceau de chair au loin avant de passer au prisonnier suivant, lame en main. Ils castraient les perdants et de la manière la plus douloureuse possible.

C'est ce qu'il infligent aux prisonniers des autres gangs lorsqu'ils les capturent, exterminant leur fierté avant leur propre vie. Ils les laissent là, mourir de soif, d'une trop grosse perte de sang, ou asphyxié. Ils les utilisent même parfois pour satisfaire leurs désirs.

Sauvage, primitif, bien loin du fleuron de la technologie moderne et de la communauté galactique, ces individus marginaux survivaient comme ils le pouvaient, sombrant sans aucune retenue dans leurs instincts les plus primitifs.

Avant de devenir des animaux, ces hommes avaient des rêves, des ambitions, mais pas les moyens de pouvoir les réaliser. Et les voilà se comportant ainsi désormais, tandis que les moins méritants se vautrent dans l'opulence. Je suis également passée par ce stade et j'y suis toujours d'une certaine manière, mais je me suis donné les moyens de pouvoir exprimer ma volonté, ma force. S'ils en sont incapables, ils ne méritent pas une meilleure place que celle qui est la leur aujourd'hui.

Ce n'est pas comme si nous possédions le luxe de choisir nos alliés.

Le culte peut les emporter, je ne me préoccupe que des guerriers, que de ceux qui possèdent une puissante volonté. C'est bien connu de toute façon que les asaris prennent tout ce qui bouge.

Kydra donna une tape sur l'épaule de Vira.

On est loin d'avoir terminé de toute façon.

Les lunes communiquaient entre elles à de rares occasions, il n'était pas impossible de trouver l'une d'elle sous la forme d'une micro colonie même si la possibilité était assez faible.

Ils sont souvent en guerre ?

Vira avait apparemment bien discuté avec le mastoc.

Plus en conflit je dirais, sur certains territoires ou certaines ressources, mais aucun des camps ne va chercher à annihiler l'autre.

Une entente est donc possible ?

L'asari hocha de la tête.

Oui je vois où tu veux en venir. J'imagine qu'une fois réunis sous la même bannière, les maigres différents disparaîtront. Ils sont déjà suffisamment éparses pour ne pas mériter la mention donc...

Très bien. On va aller leur rendre une petite visite dans ce cas.




Revenir en haut Aller en bas
 

Ascension-2ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Travée de l'Attique :: Faille de Caleston-