AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Urdnot Ante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Clan Urdnot
Rang : Diplomate-Chef de Guerre
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4622-urdnot-ante-en-cours
http://www.masseffect-reborn.fr/t4637-journal-de-bord-d-urdnot-ante


Messages : 54
Crédits : "Kronth" par Subzero-Ruykami

MessageSujet: Urdnot Ante   Ven 10 Fév 2017, 01:30
Bonjour à tous !
Voilà la fiche de mon personnage, venant du poste vacant du même nom.
J’espère qu’elle ne sera pas désagréable à la lecture !

Petit ajout : le personnage me parait bien puissant et je n’ai absolument pas envie de jouer un GroBill, mais je ne connais pas la norme sur ce forum, du coup si on pouvait me conseiller pour refléter son expérience du combat tout en l’équilibrant, je serais des plus ravi !
Dans cette direction, j’ai choisi de lui faire maintenant préférer les mots aux flingues, et de léser sa biotique, en tentant de justifier cela dans l’histoire.


Registre Galactique des espèces
ANTE / URDNOT

Informations primaires

Sexe : Masculin.
Race : Kroganne.
Âge : 400ans.
Faction : Clan Urdnot.
Poste / Grade : Guerrier, Chef de Guerre et Diplomate.
Parenté : Aucune d'importance, parents décédés, surement plusieurs frères et sœurs.
Situation maritale : Célibataire.
Planète d'origine : Tuchanka.


Histoire


C’est au sein du clan Krogan Jorgal que commence l’histoire d’Ante.
Elu par hasard ou grâce à un signe du destin, Ante vit le jour sous de prometteurs auspices, en effet, une exposition fortuite à de la poussière d’ézo contamina sa génitrice et on diagnostiqua au rare nouveau-né un fort potentiel biotique.
Premier Krogan doté de pouvoirs au sein de son clan depuis très longtemps, il fût particulièrement choyé par les femelles de la tribu. On le promit à de grandes choses et il grandit bercé par les histoires de l’ancienne gloire Krogan, sur leur force inépuisable, et baigné dans les traditions les plus nobles de son peuple.

Autant dire qu’Ante se pensait, à l’époque, héritier de ce passé et se voyait très bien mener sa race à un retour en triomphe.

Mais lorsqu’il fut assez âgé pour sortir du giron protecteur et enchanteur des femelles, il découvrit la dure réalité qui étouffait son espèce : les guerres de clans pour quelques maigres ressources, l’état pitoyable de la planète, les chefs de guerre capricieux, bref la vérité frappa Ante : le peuple Krogan était bien trop loin du passé épique qu’on lui avait narré, ils n’étaient plus que déchéance et avilissement.

S’il avait toujours espéré rendre à son peuple sa gloire perdue, l’ampleur de la tâche le terrifia et il n’eut plus qu’une idée en tête : fuir ce destin qu’on lui avait échoué sur les épaules. Le jeune Krogan qu’il était, plein de visions de splendeur tomba de bien haut, comprenant qu’il n’était qu’un être comme les autres, et qu’il mourrait, comme les autres, sur son rocher aride. A peine son rite de Passage terminé, Ante prit le parti de quitter son monde natal. S’il c’était toujours imaginer partir à la conquête de la galaxie à la tête d’une flotte gigantesque de fidèles, c’est seul, caché et en clandestin qu’il grimpa à bord du premier vaisseau venu.
Ante, qui jusqu’à maintenant n’avait fait que suivre le destin qu’il se croyait attribuer, était devenu terriblement libre.

S’en suivit un parcours classique, de fil en aiguille, il rallia le Système Terminus et mit ses capacités de combat au service des plus offrants. Il était grand, il était fort et il était discipliné, ce qui plu à de nombreux êtres plus vicieux les uns que les autres.
Ante fraya souvent avec les Berserkers, accomplissant avec eux les actes de pirateries et de barbaries inhérents à la profession. Si les talents martiaux du Krogan s’épanouissaient, étant en permanence sollicités, son moral et sa psyché furent mis à rude épreuve durant cette période.

Honteux d’avoir quitté sa planète, Ante trouvait dans la violence un exutoire, dérivant sa haine et son dégout de soi dans toujours plus de chaos, le plongeant souvent dans une rage de sang destructrice. Sa descente aux enfers atteints son paroxysme quand il tomba, comme beaucoup, dans l’addiction au Minagen X3, ses capacités biotiques se virent améliorés et il eut plus de travail, qui lui fournit plus d’argent, qu’il utilisa pour creuser encore plus son addiction aux dépends de sa santé et de son état mental…
L’enfant prodige Krogan devint une ruine, l’opposé parfait de ce qu’il aurait dû être.

Si sa vie de mercenaire itinérant ne manquait pas de faste, ses capacités lui permettant d’accumuler un certain capital et de se faire des relations parmi les plus grands criminels du système, Ante commençait à sentir le poids de la culpabilité toujours plus pesant.
Si bien qu’il en vint souvent à penser à rejoindre le Vide, en finir avec sa vie de débâcle et se libérer, s’enfuir, comme il c’était libéré de Tuchanka…
Mais il eut un sursaut d’orgueil, une vibration de fierté remontant des tréfonds de son être. Il était un Krogan. Un Krogan que l’on avait autrefois dédié à faire de grandes choses. Pourrait-il regarder ses ancêtres en face s’il les rejoignait dans l’état où il était ? Pourrait-il regarder le lézard qu’il était, plein de fierté et d’ambition ?

Il était temps d’être à la hauteur de la réputation féroce qu’il avait !

Ante se releva et tenta de voir sa vie sous un jour nouveau. Petit à petit, à force de volonté, il abandonna le Minagen qui avait fait de lui une épave surpuissante. Son combat contre son addiction ne se fit pas sans mal, il fit plusieurs rechutes, constatant avec effroi que ses capacités biotiques avaient été altérées par la drogue et que sans elle il ne retrouverait plus le niveau qu’il avait avant.

A l’époque il travaillait sous les ordres d’Aria T’Loak, qui avait fait de lui un de ses outils. Si elle déplora la perte de ses capacités, l’Asari à la main de fer dans un gantelet d’acier encouragea Ante dans sa démarche. Il ne sut jamais si elle s’intéressait vraiment à sa santé ou si elle n’avait à « cœur » que sa capacité de fonction. Ante n’en garde toutefois pas moins d’admiration pour cette femelle forte qui a regroupée les pires créatures de la Galaxie connue et a été la seule personne à le traiter avec du respect. Mêlé à beaucoup de dédain certes, mais du respect quand même.
Ante trouva en elle une autre source d’inspiration, s’il avait accepté l’inévitable érosion de ses pouvoirs, il compensait en se persuadant que ses rêves de devenir un grand Chef de guerre Krogan n’étaient pas si impossibles que ça. Sous l’impulsion et avec le soutien de la Reine d’Oméga, Ante rassembla quelques gros bras, acquis son propre vaisseau et repris la vie de mercenaire itinérant, cette fois-ci épaulé par sa propre bande !

Ce n’était peut-être pas à la hauteur de ses ambitions d’origines, mais pour la première fois depuis les deux cents années qu’il avait passé hors de Tuchanka, Ante se sentait enfin à sa place : il était clean, à la tête d’un petit groupe, avec la Galaxie à ses pieds !
S’il menait encore quelques missions éparses pour Aria, en gage de reconnaissance et de loyauté, la plupart du temps Ante voyageait librement. Auparavant il avait parcouru de nombreux mondes, mais seule la violence le motivait et il n’avait pas l’esprit à la curiosité. Il put alors se rattraper, rencontrer de nouvelles cultures sans les massacrer, travailler de concert avec d’autres espèces et se rappeler de leurs noms le lendemain, ou accumuler de nouvelles connaissances, remplaçant ainsi l’espace brumeux et vicié qu’avait laissé la drogue sous sa plaque osseuse, se réparant petit à petit.
Il murit, s’épanouit et s’enrichit.


Mais comme il semblait que le Destin aimait bien se jouer de lui, l’abime s’ouvrit à nouveaux sous les pattes d’Ante.

Alors qu’un simple raid sur une bande de Butariens aurait pu apporter son lot de richesses et de gloire, son groupe tomba dans une embuscade. Incapable de réagir convenablement, manquant de discernement, Ante prit une décision qui s’avéra fatale. Son erreur lui couta très chère : l’intégralité de son groupe fût massacrée et il ne put survivre et s’enfuir que de justesse, faisant appel au maximum de ses capacités de combattants tout autant qu’a une chance extraordinaire.
Ses rêves de nouveau brisés, le Krogan tomba encore une fois dans le désespoir. Reniant ses ambitions, il se jura que plus jamais il ne tenterait de commander, que plus personne n’aurait à payer le prix de ses caprices d’enfant, de la folie que les femelles de son clan lui avaient mis en tête lors de son éducation.
Abattu, mortifié et surtout endetté auprès d’Aria, Ante se fit passer pour mort avec le reste de sa troupe, pour disparaitre des réseaux criminels et s’isoler pour panser ses plaies. Défait, il retomba dans une période sombre où Ante remit toute son existence en question, se persuadant qu’il n’avait pas pris le bon chemin.

Pendant une vingtaine d’année il erra de planète en planète sans but, désœuvré, faisant profil bas et ressassant les nombreuses erreurs de sa vie. Si jamais, depuis presque 300ans, il n’avait pensé à retourner sur Tuchanka, il eut la conviction qu’il devait revenir là où tout avait commencé, là où il n’avait pas pu affronter son destin. Restait à savoir s'il y trouverait une nouvelle raison de vivre, ou une mort rédemptrice.
Ce fut ardu et compliqué mais il parvint à rallier la zone démilitarisée Krogan et à poser le pied sur la planète tourmentée.

Cherchant des réponses dans ses racines il tenta de rejoindre le clan des Jorgal. Mais au lieu de trouver le clan puissant et surpeuplé qu’il avait quitté il ne rencontra qu’une bande diminuée : les nombreux raids et conflits avec les autres tributs avaient coûtés cher au clan. Sur le large cheptel de femelles qui l’avait élevé et entouré, il ne restait qu’une poignée d’individu et les mâles étaient à peine assez nombreux pour assurer la survie du groupe.

Ante appréhendait son retour, s’attendant à être haï, menacé ou agressé pour être partit, mais il n’y avait aucune malveillance dans les regards que lui lançaient les autres Krogans, bien au contraire. Il avait été espéré. On n’avait pas oublié l’enfant prodigue, faisant de lui un conte que l’on racontait aux plus jeunes pour leur inspirer un peu de la grandeur qui avait été promise à Ante. Au fil des années, cette histoire c’était transformée, embellie, mettant de côté les actes honteux d’Ante.
Seuls les Krogans plus âgés que lui auraient pu faire rejaillir les méfaits de ce dernier, mais d’ainés, Ante n’en avait plus dans ce clan. Avec ses 350ans passés, Ante était le plus ancien Krogan du clan Jorgal.
Contre sa volonté, et malgré ce qu’il disait pour combattre la superbe de son histoire, celle-ci avait fait son chemin sans lui et le prestige qu’elle lui conférait était trop ancré dans les têtes des plus jeunes qui voyaient un lui un guide.
Traumatisé par sa dernière expérience de leader il refusa catégoriquement de prendre la place qu’on lui offrait, s’il n’avait pas su diriger une bande de mercenaire, quel désastre pourrait-il apporter à un vestige de clan ?

S’il ne prit pas la tête du clan, il resta néanmoins auprès de ceux qui se prétendaient les siens, se sentant coupable de leur déchéance, estimant que s’il était resté, peut-être que tout aurait été différent.
Pendant une nouvelle vingtaine d’années il fit de son mieux pour assurer la survie et la cohésion de cette famille étrangère retrouvée. Loin de ses expériences passées, il dût se faire violence, et laisser la sienne de côté, pour se forger une sagesse à la hauteur de ce qu’on attendait de lui.

Pour la première fois de sa vie, Jorgal Ante dût faire usage de son cerveau et de sa voix plutôt que son fusil, évitant que les nombreux conflits qui venaient au-devant du clan ne tournent aux massacres. Il apprit à être plus sage, plus calme et plus modéré.
Sa diplomatie naissante ne réussissait pas toujours, et si sa parole parvenait à toucher certains, que ce soit au sein du clan ou des adversaires qu’il rencontrait, il y eut de nombreuses fois où Ante dut faire usage de la force pour faire entendre ses idées ou protéger les siens.
C’est à cette période qu’il se découvrit une certaine gêne à tuer. Important tournant dans sa pensée. Prendre la vie d’un congénère, même menaçant, l’attristait. Il s’initia ainsi aux dilemmes moraux, était-il juste de prendre une vie pour en sauver plusieurs ? La haine, entretenu sous le prétexte de querelles millénaires dénuées de sens était-elle un symptôme de la misère Krogan, ou une maladie à part, qui gangrénait l’espèce ? Fallait-il tenter de la soigner ou simplement éliminer purement ses vecteurs ? En un mot comme en cent, Ante devait-il tenter de transmettre ses espérances aux agresseurs de son clan, pour les rallier, ou les abattre sans autre forme de procès ?

Peu à peu, sans qu’il s’en rende vraiment compte, à force d’œuvrer pour le bien des Jorgal il devint un vrai pilier pour la stabilité du clan.

Et surtout, il découvrit qu’il ressentait quelque chose qu’il imaginait comme du bonheur pour la première fois. Il était utile à sa race, à sa famille. Ante sentait que sa personnalité s’apaisait, qu’il trouvait un certain équilibre.
Etre sur sa planète, avec son clan, le changea en profondeur. Il retrouva les espoirs qu’il avait lorsqu’il était petit varan : apporter un futur viable pour les Krogans.

Et cet avenir passerait par une refonte profonde de l’actuelle vie sur Tuchanka, si ses congénères pouvaient atteindre la même harmonie que lui, cet équilibre entre violence innée et modération acquise, ce but qui l’avait fait fuir la queue en les jambes serait surement moins irréalisable.
C’est ainsi que naquis chez Ante les premières ébauches de concepts et de principes constituant sa philosophie de « Nouveau Krogan », qui se veut être un point de jonction entre l’ancien monde et le futur possible de son peuple.



Lorsqu’ Urdnot Wrex revient lui aussi sur Tuchanka et commença son travail d’unification, Ante sentit qu’il se passait quelque chose, que les Krogans approchaient d’un tournant majeur de leur histoire. Les idées qui transparaissaient dans les mots du chef Urdnot touchèrent profondément Ante, faisant germer la graine qu’il entretenait précieusement.
Ante s’identifia pleinement dans le compagnon de Shepard : leurs parcours avaient beaucoup de points communs, si ce n’est que le second avait su rester fort, et s’entourer de héros digne de lui pour vivre une véritable épopée.
Ante savait pertinemment que lui n’était pas un vrai leader, seulement un chef de substitution, un guide de pacotille, qu’il n’avait pas l’étoffe ; il voyait en Wrex tout ce qu’il lui manquait et que s’il s’autorisait à vraiment croire au retour de la gloire Krogan, à l’espoir pour son peuple, c’était ce revenant qu’il fallait suivre pour voir le rêve se réaliser.

C’est pourquoi son clan fut parmi les premiers à s’agenouiller devant le trône d’Urdnot.

Certains membres n’étaient pas vraiment enclins à accepter cette perte de souveraineté, mais Ante usa de sa réputation, fit preuve d’une éloquence rare et mis en lumière tout ce qu’il avait fait depuis son retour pour convaincre les siens du bienfondé d’une telle alliance.
Si la puissance du clan Jorgal n’était plus qu’un vague souvenir, Wrex eut de la reconnaissance pour Ante, d’avoir été l’architecte de cette union et de lui amener un groupe renommé sous son giron, aussi vite après son retour. Il l’accepta au sein de sa propre famille et Ante devint un membre de son cercle proche.

Jorgal Ante changea de nom pour devenir Urdnot Ante.

Allant de pair avec ce rapprochement, Urdnot Ante se fit fabriquer une épée, symbole de sa détermination, mais aussi de sa vision qu’il pense plus fine des choses, comparé aux lourds marteaux de pensée habituel des Krogans. Forgée avec l’acier brut de Tuchanka, Ante réussit à contacter une Asari avec qui il avait autrefois travaillé, pour lui faire faire un fin travail d’orfèvrerie biotique sur la lame, afin de représenter toujours plus sa philosophie.
L’intégration du clan Jorgal au clan Urdnot coïncida de peu avec le début du conflit qui embrasa la Galaxie.

Contre les Moissonneurs, Urdnot Ante n’eut pas autant de mal à faire usage de la violence que contre ses homologues. Ils ne représentaient pour lui qu’une tumeur, un cancer qu’il fallait éradiquer, semblable aux maux qui l’avaient lui-même affligés durant sa période sombre. Mais il y voyait aussi une chance, une opportunité pour le régime de Wrex de se solidifier, de trouver une légitimité et une force auprès des Krogans, mais surtout auprès des autres races. Il allait falloir qu’elles recommencent à compter avec les Krogans, mais surtout, qu’elles sachent qu’elles pouvaient compter sur les Krogans.
Il n’eut jamais l’idée que ces envahisseurs pouvaient vaincre et marquer la fin du Monde.

Lors de la mission du Commandant Shepard pour soigner le génophage, Ante était présent aux côtés de Wrex. Simple figurant, il était heureux que son casque masque l’expression d’admiration béate qu’il devait arborer en présence de ses monstres légendaires.
Il eut lui-même sa petite part de gloire, fort de ses expériences multiples de mercenariat, il lui fût aisé de mettre la rancœur de côté et de travailler de concert avec les Forces Alliées, il devint un acteur important de la coopération entre Turiens et Krogans.

Son aide et sa participation au conflit firent que lorsque les membres du GSI livrèrent la première cargaison de kaklisaures génétiquement reconstitués, Wrex, en récompense donna à Ante le commandement du premier escadron de cavalerie Krogan.
L'ancien mercenaire renoua avec son ancienne nature le temps de faire des ravages dans les rangs Moissonneurs.

S’il ne sera pas mentionné dans les livres d’histoires ou les ne sera qu’un petit héros, parmi tant d’autres dans les sagas Krogannes, Ante n’en est pas moins fier d’avoir servi avec triomphe les ambitions du clan Urdnot et d’avoir, dans une moindre mesure, été témoin de la guérison du génophage et de la libération de sa planète.
En remerciement pour ses loyaux services et sa participation au conflit, Urdnot Wrex lui fit un ultime cadeau : il nomma Ante Chef de Guerre.
Sentant son honneur enfin lavé et sa dignité pleinement rendue, Ante fut apte à prendre définitivement la tête du Clan Jorgal, devenu vassal au clan Urdnot.


Avec la victoire, Ante décida de mettre de côté son fusil le plus souvent possible pour montrer à la communauté intergalactique qu’ils avaient eu raison de faire confiance à Wrex et aux Krogans.
Fort de la reconnaissance de Wrex et d’une certaine gloire acquise pendant la guerre, Ante consacra quelques années à arpenter Tuchanka et à tenter de rallier les clans Krogans encore indécis, ou trop têtus pour reconnaitre en Wrex un leader fédérateur.
Il aussi prit part à de nombreux sommets diplomatiques, s’il lui reste encore énormément à apprendre, il put pendant cette période aiguiser son art oratoire un peu plus et de mieux appréhender les traditions et les protocoles des autres races. Allant de planète capitale en planète capitale, il participa aux efforts de reconstruction du mieux qu’il put, à chaque fois profitant de l’occasion pour montrer la nouvelle face des Krogans.

Lors qu’éclatât le verdict du nouveau Traité de Farixen, Ante accepta de manière mitigée la décision prise, si les Krogans n’avaient pas vraiment besoin d’une véritable flotte de combat, l’autorisation de construire au moins une petite armada de vaisseaux aurait été un gage de confiance du Conseil et une future inclinaison vers l’intégration des Krogans aux forces de défenses Galactiques.

En Mars 2200, lors de la tentative de coup d’état du clan Jurdon, Ante ne parvint pas à rejoindre Wrex dans son dernier bastion et il eut bien du mal à se contenir en apprenant que celui-ci était assiégé. Sa colère se déversa au côté de Grunt et de Bakara qu’il accompagna lors de l’assaut qu’ils menèrent sur la capitale.
Si son épée et son pistolet répandirent le sang des dissidents, Ante tacha de ne pas infliger de blessures mortelles et de se contenter d’incapacités ses opposants. Si la crise empirait et que la violence redevenait maitresse sur la planète, alors tout le travail de Wrex n’aurait servi à rien...
Ante n’eut bien sûr pas la même efficacité destructrice que les autres membres des forces loyalistes, il peut se targuer d’avoir respecté sa nouvelle voie. Et lorsque Wrex et l’équipe du Conseil sortirent du Temple où avait eu lieu l’affrontement final, Ante força ceux qu’il avait épargnés à s’agenouiller et à remettre leurs vies entre les mains du chef du clan Urdnot.

Puis vint l’attentat sur Palaven, Ante était aux côtés de Wrex pendant le défilé, membre du corps diplomatique, il était avec les autres officiels lorsque les explosions retentirent. Il ne prit pas part à la traque des complotistes, constatant que la Hiérarchie reprenait vite le contrôle des choses et ne voulant pas gêner, il s’occupa de la protection et de la mise en sureté d’un petit groupe de diplomate.

Ante fût aussi touché par la perte de souveraineté d’Aria à Oméga, lui qui depuis sa promotion de Chef de Guerre, s’efforçait de rembourser peu à peu ce qu’il lui devait afin de revenir dans les bonnes grâces de celle qui participa beaucoup à sa sortie du trou ; la voir ainsi mise à mal lui causa un pincement à ses deux cœurs.

Pour le reste, et pour sa vie actuelle, Ante jongle entre diverses missions diplomatiques, que ce soit auprès des différentes factions de Tuchanka, visant à ramener l’unité, auprès d’autres peuples, plaidant toujours la cause des Krogans, mais aussi à Oméga, auprès de Krogans mercenaires, qui comme lui n’auraient besoin que d’un peu d’espoir et d’équilibre pour redevenir des individus digne de ce nom.
Sur le peu de temps libre qu’il lui reste, le Krogan diplomate profite de ses voyages pour s’inspirer des coutumes et des cultures qu’il rencontre, espérant bien profiter des années qui lui restent pour devenir un pavé sur la route du progrès des Krogan, et de la Galaxie.





Apparence


Ante est un Krogan comme les autres, il ne possède pas vraiment de signes distinctifs. Sa carrure est relativement classique pour son espèce, sa peau de la même couleur qu’une bonne partie de la population de Tuchanka. Ses yeux sont d’un jaune-orangé assez clair et sa crête osseuse est de couleur verte pale.
Quelques tatouages ornent son corps, il s’agit aussi bien de marques issues de sa vie de mercenaire, que de dessins racontant ses plus belles victoires en tant que membre du clan Urdnot.

Lorsque cela est nécessaire, il porte une armure krogan standard de couleur sombre, oscillant entre le noir et le bleu foncé, souligné par quelques traces de peinture rouge. C’est une armure usée, portant de nombreuses stries et éraflures, vestiges de ses combats.

La chose la plus étonnante à propos du physique d’Ante, c’est qu’il est surement le premier Krogan à apprécier s’habiller de tissus. S’il ne porte pas son armure, il est souvent vu avec des costumes complets, qui vont des tons sombres aux couleurs plus chatoyantes. Cela constitue pour lui un pas fait en direction des autres espèces.


Caractère


Description divisée en trois parties, une première synthétique et rapide, une seconde montrant un peu plus l’évolution psychologique du personnage, en espérant ne pas être trop redondant avec la partie Histoire et une dernière avec l’avis de Ante sur les races de la Galaxie.

Ante se veut le parangon de ce que doit être le « Nouveau Krogan ». S’il suit maintenant la nouvelle doctrine mettant l’accent sur la coopération, la modération et la reconstruction de la civilisation de Tuchanka, Ante connait aussi les plus bas instincts de son peuple, pour les avoir vécu. Plus qu’un porte-parole pour Wrex, il espère devenir un lien positif, entre ce qu’il y a de plus obscur et sauvage chez les Krogans, et ce qu’il y a de meilleur en eux.
Il a échangé la brutalité animale contre le calme ; et le doute permanent contre une confiance absolue dans les siens.
Il a appris à rester maitre de lui-même dans la plupart des situations, ne cédant plus à la rage de sang. Cela est dû en grande partie à son intention d’éviter les conflits, ou de tenter de les résoudre sans utiliser la violence. Néanmoins, c’est un combattant expérimenté, rompu aux combats, et il n’hésitera pas à faire usage de la force si quelqu’un ou quelque chose entrave le futur de la nation Krogan.




Tout jeune lézard, élevé par les femelles de son clan, il grandit au son des récits épiques et autres épopées de l’ancienne gloire Krogan.
Sa naissance fortunée en elle-même, étant biotique, l’a amené à se croire une destinée, quelque chose de grand, digne des sagas que lui contaient les femelles.
Ante comprit rapidement que son avenir n’était pas sur le caillou stérile qui servait de tombeau au peuple de Tuchanka. Le jeune Krogan se cherchait une individualité, il ne voulait pas être un énième guerrier, pour mourir dans une énième guerre de clan sans but.

Ainsi abreuvé d’ambitions, de gloires passées et en pleine crise existentielle, Ante quitta la planète juste après avoir finalisé son rite de Passage…


S’en suivit une période difficile pour le Krogan, devenu mercenaire itinérant, il alla de désillusion en désillusion. Si sa vie était parfois plus confortable que sur sa planète natale, il connut les affres d’une vie de débauche et de déchéance.
Nécessité faisant loi, il devint violent et brutal, ne tuant que pour l’argent, qu’il dépensait dans le moindre poison passant à sa portée.

C’est par un sursaut d’orgueil qu’il se réveillera un matin avec la volonté de sortir de cette spirale infernale. Renouant avec les rêves qu’avait un jeune krogan qui lui semblait bien lointain, il combattit son addiction et tenta même de monter sa propre bande de mercenaire pour reprendre le contrôle de sa vie.
Son ambition et cette nouvelle motivation se changea à nouveau en cauchemar après l’échec cuisant et sanglant de cette initiative. Replongeant dans la déprime, dégoûté, il perdit toute envie de diriger, n’ayant pas confiance en lui.

Seules deux choses positives émergèrent de cette époque : premièrement, si ses talents biotiques se virent amoindris par le sevrage de la drogue, ses talents militaires eux s’améliorèrent le rendant digne des grands guerriers Krogans, et en secondaire, sa vision de la galaxie et de ses résidents s’en trouva modifiée, Ante apprit à coopérer avec de nombreuses espèces, ainsi il ne possède pas de disposition particulière aux racismes ou à la haine d’une civilisation plus qu’une autre.
Même s’il ne supporte pas vraiment les Galariens, mais c’est juste parce que les vieilles rancœurs ont les écailles solides.

Les faits firent qu’après 250ans passés à écumer les étoiles, il revint sur son monde d’origine et dût prendre la tête de son clan.
Si les responsabilités lui permirent de trouver une signification à son existence et à sortir du trou de dévoreur qu’il s’était creusé, ce n’en fut pas moins difficile pour lui, ses expériences passées le bloquant, plusieurs fois il remit en question sa place, sa légitimité et ses compétences en tant que chef.
Pour assurer la survie de son clan, Ante dût apprendre rapidement à troquer sa violence animale contre une sagesse modérante, et souvent, à devoir privilégier l’usage des mots à celle de son fusil.
Cette transition ne se fit pas sans douleur, mais Ante sentit que c’était pour le mieux et que sa vie de décadence prenait un nouveau tournant. C’est aussi à ce moment que commença à se former chez lui l’idée du « Nouveau Krogan ».

Idée qui trouva écho quelques vingt ans plus tard lorsqu’Urdnot Wrex émergea, son parcours presque similaire, ses ambitions pour le peuple entier de Tuchanka et ses méthodes peu conventionnelles chez les Krogans firent vibrer une corde chez Ante, la même corde qu’il y a bien longtemps, un petit saurien avec des rêves plein les yeux avait accroché dans son épais crâne.
Plus qu’un mentor, Ante vit en Wrex un véritable espoir, le chef que lui ne saurait jamais être.
Usant de ses nouvelles dispositions pour l’éloquence, il persuada son clan de se joindre à celui du Héros.
La reconnaissance et la place que lui accorda ce dernier finirent de rallier Ante du « bon côté », il n’avait plus de doute sur sa place dans l’univers, sur le sens de sa vie, il savait qu’il devait servir Wrex, et sa cause, du mieux qu’il pouvait.

Pendant la guerre des Moissonneurs, il ne manqua pas à son devoir et ses convictions ne s’en trouvèrent que renforcées. Membres de différents corps diplomatiques, il pût améliorer son art oratoire et y percevoir autant, sinon plus, de puissance que dans l’art guerrier.

Amené à travailler avec d’autres races, le peu de pensées isolationnistes qui lui restaient disparus complètement, et il devint évident pour lui qu’il était fondamental d’établir de nouvelles relations diplomatiques.

Sauf avec les Galariens, enfin pas trop avec les Galariens.



Concernant les autres races, Ante a beaucoup de respect pour les Asaris. Pour avoir servi sous les ordres d’Aria T’Loak, il sait à quel point elles peuvent être dangereuses, quel potentiel de violence les Asaris ont en elles. Et que malgré cela, elles possèdent une mentalité, un art et une finesse sans égal.
Pour Ante, elles sont un modèle de ce que pourrait devenir la civilisation Krogan après 1000ans sous la doctrine de Wrex, il sait que cela est peu probable, très loin, mais l’espoir reste possible.

Sur les Butariens, Ante les voit comme des petits frères, il s’identifie à eux Tout comme les Krogans, ils ont beaucoup soufferts à cause du Conseil, tout comme les Krogans, ils sont pleins de rancœur, mais tout comme les Krogans ils ont une place dans la galaxie.

Pour revenir sur les Galariens, même après leur révolte, Ante a beaucoup de ressenti pour leurs dirigeants, qu’il perçoit comme des êtres imbus d’eux même, qui n’ont pas daignés aider les autres pendant la guerre. Le souvenir du génophage est encore trop présent pour qu’il leur pardonne tout de suite.
Les seuls qu’ils respectent sont les membres du GSI qui ont tournés le dos à leur hiérarchie pour se bouger un peu le train.
Le reste de la population Galarienne lui est globalement indifférente.

Tout comme les Asaris, Ante respecte beaucoup les Humains et les Turiens. Il se sent plus proche de ses peuples à la doctrine guerrière contrôlée et voit en eux aussi un but atteignable pour les Krogans. Leurs participations à la guerre, leurs survies aux chaos qui se sont déchainés sur leurs mondes respectifs lui permettent beaucoup d’empathie pour ses peuples.

Pour ce qui est des autres espèces, Ante ne possède pas d’avis très tranché ou très original, il a beaucoup travaillé avec les Vortchas et sait à quoi s’en tenir avec eux. Les Volus, les Quarriens, les Geths et les Elcors sont pour lui une curiosité voir un mystère, ses rapports avec eux ayant été trop peu nombreux pour l’instant pour qu’il ait un avis général.



Compétences / Profil

.
Profil :

Profil : Professionnel : Gardien.
Militaire : 10
Biotique : 5
Technologique : 3

Équipement :

Armes : M-300 Claymore / Une lourde épée en acier de Tuchanka à l’aspect brute mais arborant quelques gravures stylisées / M-6 Carnifex
Armurerie :

Compétences :

Militaire : Maitrise avancée du combat à distance avec fusil à pompe / Combattant entrainé au corps à corps.

Compétences :
-Dards : 3pts
-Grenades incapacitantes : 2pts
-Munitions incendiaires : 2pts
-Munitions phasiques : 3pts

Total : 10/10


Biotique : Oui. Biotique secondaire Gardien, réduite dû à une ancienne addiction au Minagen.

Compétence :
-Projection : 2pts/Rang 1

Total : 2/5


Technologie : Hacker débutant.

Compétence :
-Omnipoing : 2pts

Total : 2/3




Compléments

Signe(s) distinctif(s) : Aucun visible, mais possède de nombreux tatouages et gravures sur le corps.
Relations avec les autres : Il tente d’être cordial et diplomate avec tout le monde.
Des liens prédéfinis ? : Rien de mentionnable à part un lien d’admiration pour Wrex
L'objectif de votre personnage à long terme ? : Voir se réaliser le rêve de Wrex, l’apparition d’une nation Krogan forte et respectée, ayant une place dans la galaxie.


Hors Personnage

RP d'introduction

Si vous comptez faire un personnage puissant (militairement ou politiquement), vous devez faire un RP solo (au moins 700 mots) sur le sujet que vous voulez, en lien avec votre personnage. Ce RP n'aura aucune influence et n'existera pas dans la trame de votre création. Ce texte servira uniquement à la personne chargée de valider votre fiche.
Cette partie est facultative et ne concerne que les personnes ayant une grande ambition à terme (Spectre, Dirigeant d'une Espèce, Faction d'élite, etc, etc...)






Dernière édition par Urdnot Ante le Mar 21 Fév 2017, 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8032
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Urdnot Ante   Lun 20 Fév 2017, 19:20
Bonjour Ante.

Avant toute chose, ton avatar n'est pas aux normes puisqu'en 200*350. Je te laisse le modifier en 200*320 ou 200*400 selon ce que tu préfère.

Passons à ta fiche maintenant.

Tout d'abord, petite erreur, le clan d'origine de Ante est le clan Jorgal, pas Jordal.
Ensuite, je doute sincèrement qu'un clan Krogan, même avec une forte natalité (avec le Génophage c'est compliqué) tente des expériences sur les fœtus pour la biotique. Justement parce qu'à cause du Génophage, les Krogans évitent de tester des choses pouvant tuer les bébés avant la naissance.
La fiche du PV indique que Ante rejoints Tuchanka seulement quelques temps avant l'invasion Moissonneur. Hors tu rencontre Wrex quand il revient sur Tuchanka, donc bien deux ans avant le début de la guerre. Du coup, il y a une grosse période à revoir : tu ne peux pas vraiment aider Wrex à rallier les clans Krogans pendant la Guerre, vu que tu risque de manquer de légitimité, si tu est avec Wrex depuis 6 mois par exemple. Après la guerre par contre, tu as presque 10 ans pour le faire, profites-en.

Rien à dire pour le caractère et l'apparence.

Concernant l'équipement et les compétences, tu dis ne pas vouloir être trop abusé. Si tu veux, prend une armure intermédiaire au lieu de pro. Ca te limitera plus facilement qu'actuellement. Après c'est comme tu veux, j'ai pas l'impression que ton perso soit surpuissant pour l'instant.


Je pense que c'est tout. Je te laisse faire les corrections, bon courage.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Clan Urdnot
Rang : Diplomate-Chef de Guerre
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4622-urdnot-ante-en-cours
http://www.masseffect-reborn.fr/t4637-journal-de-bord-d-urdnot-ante


Messages : 54
Crédits : "Kronth" par Subzero-Ruykami

MessageSujet: Re: Urdnot Ante   Mar 21 Fév 2017, 11:25
Salut Adrien et merci pour tes corrections !

Le nom du clan je corrige ça de suite, simple faute de frappe ou d'inattention.

Concernant la biotique, vu que c'est dans la fiche du poste vacant, j'ai voulu justifier ça par le retour des expériences, vu que justement le clan est nommé dans le wiki anglais comme celui ayant "one of the longest krogan breeding lines." je me suis dit que éventuellement, pour booster la force du clan, ils auraient pu...
Je devrais donc plus parler de contamination à l'ézo "classique" ?


Pour ce qui est de la période sur Tuchanka, en effet au lieu du "peu de temps avant" j'ai mis une vingtaine d'années parce que je pensais qu'il fallait bien ça pour qu'il évolue et reprenne son clan, mais je comprends que ça peut faire trop.
Qu'est-ce qui conviendrait mieux du coup ? Que je garde les vingts ans, mais qu'Ante ne m'occupe que du clan JorGal avant et pendant la guerre ?
Ou qu'il revienne en gros en même temps que Wrex ?

Content que le caractère convienne !

Si tu pouvais me confirmer tout ça, je ferais rapidement les modifications qui s'imposent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8032
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Urdnot Ante   Mar 21 Fév 2017, 20:17
Pour la biotique mieux vaut corriger oui. Je vois franchement pas pourquoi un clan, quel qu'il soit, prendrait le risque de l'extinction (par manque de naissance ou de guerrier) pour des biotiques. Beaucoup trop dangereux, à l'époque du Génophage. Du coup justifie autrement, de manière classique si tu veux oui.

Pour Tuchanka, Ante reprends le contrôle de son clan APRES la guerre. Comme tu le vois dans la fiche de PV, il reprends les rênes du clan et devient Chef de Guerre Urdnot entre 87 et 99. Du coup... Faut retoucher tout ça, de façon à ce que ça colle.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Clan Urdnot
Rang : Diplomate-Chef de Guerre
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4622-urdnot-ante-en-cours
http://www.masseffect-reborn.fr/t4637-journal-de-bord-d-urdnot-ante


Messages : 54
Crédits : "Kronth" par Subzero-Ruykami

MessageSujet: Re: Urdnot Ante   Mar 21 Fév 2017, 23:18
Je crois avoir modifier ce qu'il fallait.

L'histoire des expériences biotiques laisse place à une contamination simple.
En extrait :

Pour la première fois de sa vie, Jorgal Ante dût faire usage de son cerveau et de sa voix plutôt que son fusil, évitant que les nombreux conflits qui venaient au-devant du clan ne tournent aux massacres. Il apprit à être plus sage, plus calme et plus modéré.
Sa diplomatie naissante ne réussissait pas toujours, et si sa parole parvenait à toucher certains, que ce soit au sein du clan ou des adversaires qu’il rencontrait, il y eut de nombreuses fois où Ante dut faire usage de la force pour faire entendre ses idées ou protéger les siens.
C’est à cette période qu’il se découvrit une certaine gêne à tuer. Important tournant dans sa pensée. Prendre la vie d’un congénère, même menaçant, l’attristait. Il s’initia ainsi aux dilemmes moraux, était-il juste de prendre une vie pour en sauver plusieurs ? La haine, entretenu sous le prétexte de querelles millénaires dénuées de sens était-elle un symptôme de la misère Krogan, ou une maladie à part, qui gangrénait l’espèce ? Fallait-il tenter de la soigner ou simplement éliminer purement ses vecteurs ? En un mot comme en cent, Ante devait-il tenter de transmettre ses espérances aux agresseurs de son clan, pour les rallier, ou les abattre sans autre forme de procès ?

Peu à peu, sans qu’il s’en rende vraiment compte, à force d’œuvrer pour le bien des Jorgal il devint un vrai pilier pour la stabilité du clan.



L’intégration du clan Jorgal au clan Urdnot coïncida de peu avec le début du conflit qui embrasa la Galaxie.
(Alors qu'avant il s'agissait de la nomination de Chef de Guerre.)


En remerciement pour ses loyaux services et sa participation au conflit, Urdnot Wrex lui fit un ultime cadeau : il nomma Ante Chef de Guerre.
Sentant son honneur enfin lavé et sa dignité pleinement rendue, Ante fut apte à prendre définitivement la tête du Clan Jorgal, devenu vassal au clan Urdnot.



Avec la victoire, Ante décida de mettre de côté son fusil le plus souvent possible pour montrer à la communauté intergalactique qu’ils avaient eu raison de faire confiance à Wrex et aux Krogans.
Fort de la reconnaissance de Wrex et d’une certaine gloire acquise pendant la guerre, Ante consacra quelques années à arpenter Tuchanka et à tenter de rallier les clans Krogans encore indécis, ou trop têtus pour reconnaitre en Wrex un leader fédérateur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8032
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Urdnot Ante   Mer 22 Fév 2017, 21:47
Ça me semble tout bon.

Je te donne le lien pour trouver des partenaires RP : ->ici<-. N'oublie pas de bien respecter la fiche modèle.

Si tu veux chercher des liens avec les autres joueurs, je te conseil de lire les Journaux de Bord. et t'encourage à faire le tien.

Et bienvenue sur le forum.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Urdnot Ante   
Revenir en haut Aller en bas
 

Urdnot Ante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-