AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 L'arène d'Anton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Ravageur
Rang : Pacificateur
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 1103

MessageSujet: L'arène d'Anton   Dim 09 Avr 2017, 18:36



Informations principales

Faction : Pacificateurs
Dirigeant : Anton Ardak
Planète : Oméga
Siège principal : District Kenzo


Informations secondaires

Fondateur(s) : Anton Ardak
Leadeur(s) actuels : Anton Ardak
Date de création : 2202
Localisation générale : District Kenzo, emplacement célèbre du combat contre Archangel
Nombre de membres : Variable
Capitaux max : Dépend des abonnements extranet
Champion actuel : : Campé



Description


Fondé et présidé par Anton Ardak, le Tartare est un conglomérat concentré de plusieurs structures centralisées autour d’une seule et même idée, le divertissement sous sa forme la plus antique. Prenant la place de l’ancien emplacement ayant servi de centre d'opération par les trois groupes mercenaires lors de leur alliance contre le célèbre criminel Archangel, le Tartare découpe ses structures internes pour justement épouser toute la place autrefois occupée.

Le complexe est constitué de quatre antichambres, la première qui est nommée la Porte du Tartare est en réalité un bar d’une taille respectable, qui donne accès sur la chambre des cabales et les gradins de l’arène elle-même. La dernière antichambre, inaccessible au public est la salle de sécurité et de diffusion donnant accès directement au QG des Pacificateurs, seul un pont séparant les deux structures.

Les évènements principaux sont des combats létaux ou non qui sont organisés régulièrement afin de divertir les foules venues de tous les Terminus.

Différentes Structures Internes


Les quatre antichambres sont toutes de taille suffisantes pour accueillir une foule nombreuse, toutefois la plus grande est indubitablement l’arène elle-même ainsi que ses gradins. La structure de l’arène est construite dans le respect absolu des traditions butariennes héritées des appétits guerriers de Khar’Shan.

Aussi les gradins se séparent en trois zones clairement délimitées, la zone des spectateurs, la zone des abonnés extranet et l’espace VIP. Si la zone des spectateurs est clairement la plus grande, elle est aussi la plus classique et se constitue simplement de bancs classiques. La zone des abonnés est-elle différente car deux espaces boissons et nourritures sont directement incluses, ainsi qu’un espace bookmaker afin de s’assurer des paris rapides et adaptés aux demandes.

Enfin il existe l’espace VIP qui est de loin le plus petit, il comporte un large trône en marbre incorporant en son sein des espaces creux afin d’y placer les crânes de ceux qui sont morts de manière particulièrement valeureuse. Il y a aussi de larges et agréables sièges, ainsi qu’une cuisine incorporée ou des chefs cuisinent directement les demandes des clients. Un immense écran surplombe l’espace VIP, et diffuse directement toute intervention du propriétaire du trône.

La seconde antichambre en terme de taille, quoique à peine plus grande que la troisième, est la chambre des cabales qui sert de logement pour les combattants, de centre d’entrainement et ou de divertissement pour les gladiateurs et leurs admirateurs/admiratrices. La pièce n’est accessible qu’à quelques élus, aux sponsors, aux entraîneurs, à la sécurité et aux gladiateurs eux-mêmes.

La troisième antichambre, et la première que tout visiteur verra, est la Porte du Tartare. Un bar construit dans un esprit de tradition, aussi le principal élément est le marbre blanc de Khar’Shan. Le bar lui-même traverse toute la pièce de part en part et voit de nombreux barmans y travailler à toute heure. Au-dessus du bar se trouve trois alcôves qui voient se présenter trois squelettes des trois plus grands champions de l’arène, et pour son inauguration les corps de trois antiques champions des arènes butariennes.

Lorsqu’un nouveau champion prend la place d’un ancien, après sa mort bien entendu, les restes de son prédécesseur sont mis aux enchères. Dans les Portes du Tartare sont mis en vente tous les prototypes d’Edgaarden ainsi que les différentes versions saisonnières, que sont la « Kyrebergen », la « Ardak Sanguine » ou la célèbre « Pisse de Shoran » qui donne lieu à divers concours.

La dernière antichambre est une salle de sécurité classique, ou s’organisent les patrouilles des Pacificateurs, se gère les diffusions extranet des combats du jour et ou le chef de la sécurité s’assure de garder un œil constant sur tout ce qu’il se passe en interne.

La dernière structure du Tartare est une simple statue qui trône à l’entrée du bâtiment, séparant avec classe les deux entrées. La statue est une représentation d’Anton Ardak portant sa lame traditionnelle au-dessus de sa tête. Il est vêtu d’une tenue de gladiateur et tiens un calice dans son autre main. Sur la plaque ornant la base de la statue peut être lue.

« En pénétrant ici tu abandonnes ton passé, avec les Pacificateurs embrasse ton avenir. »

Fonctionnement et Evènements


Le fonctionnement de l’arène est extrêmement simple. Chaque jour des combats sont organisés et chaque dernier jour de la semaine culmine par l’ultime évènement qui se trouve être le Jour des seigneurs de Bronze.

Pour le reste, tout fonctionne par l’extranet. Il existe la vente de billets simples, l’abonnement qui donne accès à tous les jours du seigneur de Bronze de l’année ainsi qu’un tarif préférentiel pour tout autre évènement ainsi qu’une réduction sur l’abonnement de Wonderland. Et enfin l’abonnement de la cabale qui donne un accès illimité à tous les évènements, une réduction de 75% sur l’abonnement Wonderland et enfin un accès pour une seule fois à la tribune VIP.

Pour les gladiateurs les choses sont plus complexes. Chaque combattant appartient à l’arène et donc aux Pacificateurs pour la durée de leur contrat. A chaque évènement les gladiateurs sont mis en location et tout le monde peut louer les services d’un combattant ou d’une équipe. 25% des gains reviennent au combattant 25% aux Pacificateurs, 25% au loueur et 25% aux parieurs. Si un gladiateur meurt tout l’argent misé sur lui et le prix de sa location est automatique transféré à celui qui l’a tué ou mis hors course.

Chaque gladiateur est pris en charge par l’arène, comprenant ses frais de médecine, sa nourriture et son entretien. Son corps en cas de décès revient à l’arène, toutefois sa famille reçoit une compensation financière. Les sponsors gèrent les paris en collaboration avec les Pacificateurs, et ils touchent 60% des commissions de paris, le reste étant partagé entre les Pacificateurs et les bookmakers.

Les évènements

Les différents évènements organisés par le Tartare sont variés et sont en grande partie définis par l’attrait du public durant la semaine précédant.

- Le Combat à mort, ou non, classique, ou deux adversaires s’affrontent sous les vivats du public.
- Le Combat à mort, ou non, par équipe, ou deux cabales de cinq combattants s’affrontent.
- Zone de guerre, qui voit l’arène devenir un véritable labyrinthe et ou quatre équipes de cinq combattants s’affrontent à balles réelles, ou non.
- Zone de guerre classique, ou dix gladiateurs s’affrontent chacun pour soi dans le labyrinthe.
- Survie, cinq gladiateurs désarmés doivent parvenir au cœur du labyrinthe tandis que des animaux dangereux les traquent.
- Combat du Titan, ou un gladiateur seulement armée d’une arme choisie par le public doit affronter un prédateur.
- L’affrontement des pénitents, ou dix condamnés à mort doivent s’affronter, le dernier debout sera amnistié.

Puis vient le Jour des Seigneurs de Bronze qui voit deux évènements uniques chaque dernier jour de la semaine.

Le premier voit se présenter les Seigneurs de Bronze, les champions de la semaine, qui exécutent chacun un prisonnier selon les votes du public. Puis les seigneurs de Bronze s’affrontent pour définir le Seigneur d’argent.

Chaque mois est organisé ainsi le Jour du Seigneur d’argent qui voit se répéter l’évènement du Seigneur de Bronze. Et chaque année est organisé l’évènement majeur.

Le Jour de l’Empereur.

Tous les Seigneurs d’argent encore en vie sont donc présents et est organisé un jour de festivité. Ce jour-là, l’évènement est diffusé gratuitement, et toutes les places des spectateurs le sont aussi. Les gradins réservés aux abonnements sont alors réservés aux abonnements de la Cabale et le dirigeant de l’arène déclame son discours annuel. Les boissons et la nourriture augmentent leur prix de 50%, l’offre d’abonnement est vendu, uniquement ce jour-là, 25% moins cher pour l’année d’après.

Puis vient le moment le plus attendu de l’année. Chaque Seigneur d’argent doit accomplir deux tâches aisées à accomplir. Exécuter un prisonnier puis boire un calice contenant le sang de sa victime (les individus dextro-aminés exécutent un individu dextro-aminé). Puis recevoir un couteau cérémoniel Na’Hesit de la part du fondateur de l’arène.

La chose faite, tous les gladiateurs reçoivent l’aide d’un varren de combat spécialement entrainé pour l’occasion. Alors tous les Seigneurs d’argent sont invités à se rendre dans l’arène et à combattre. Il n’est nullement obligatoire de mettre à mort ses adversaires, et les varrens sont entrainés pour estropier leurs victimes, toutefois les deux derniers encore debout à l’issue de l’évènement ont ainsi l’occasion de s’affronter le soir pour l’ultime épreuve.

Une petite partie de l’arène est alors surélevée et les deux finalistes doivent s’y affronter avec leur couteau de combat, le tout sans armure. Le vainqueur est proclamé Empereur des arènes à l’issue de l’affrontement.

Il reçoit une forte prime, le droit d’inscrire son nom dans le panthéon, la mise en vente d’objets et d’œuvres à son effigie et le droit de représenter les Pacificateurs durant l’année suivante. Mais plus que tout, l’Empereur (ou impératrice) a le droit de fonder sa propre cabale et ainsi d’en vivre.

Ressources


L’arène est financièrement autonome avec l’aide des sponsors, des paris, du bar et des abonnements extranet. La plupart des boissons étant directement produites par les brasseries des Pacificateurs, leur coût est moindre et l’organisation fait une excellente marge sur ces dernières. Tandis que le prix des billets des abonnements suffit largement à financer l’entretien et le nettoyage de la structure.

Les paris et la manne financière conséquente qu’elle apporte sert directement à financer les cabales et les gladiateurs ainsi que les agents de sécurité. Ainsi l’arène est même bénéficiaire et sert donc à financer l’organisation des Pacificateurs elle-même en un retour sur investissement extrêmement important, assurant ainsi une diversité de revenues plus que bienvenue.

Pour ce qui est des ressources en individus, l’arène se sert dans les volontaires qui pullulent dans les Terminus, que ce soit sur Oméga elle-même ou en attirant des pirates, mafieux et autres criminels en manque de violence. Avec l’interdiction de l’esclavage dans l’Hégémonie, l’arène profite aussi allègrement de la venue des esclavagistes, qui utilisent leurs esclaves comme monnaie pour gagner de l’argent dans l’arène.

De plus, afin d’assurer une réputation certaine à l’arène, les Pacificateurs ont loué des liens étroits avec une clinique médicale d’Oméga, et assurent un suivi sérieux et de qualité à ses combattants s’assurant qu’ils puissent revenir au plus vite dans le feu de l’action, ou quittent les combats avec un bon souvenir de leur gloire passée. Transmettant ainsi autour d’eux les bienfaits de l’expérience venue des arènes d’Oméga.






Je suis la fille d'Anton Ardak. Et accessoirement, reine pirate profitant actuellement de ses congés.
Kydra Lifith, 27 janvier 2202

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

L'arène d'Anton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Discussion non RP :: Le Bar :: Discussions-