AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4119

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Ven 23 Juin 2017, 13:08

Les Ambassadeurs
6 Mai 2202

Lasjae



Les laksals écoutent avec attention la turienne. Ils montrent une excitation certaine face aux images des différentes espèces, vous observant en même temps, comme comparant ce qu'ils voient. Ils écoutent également le reste des dires de la Spectre, quoiqu'en se montrant plus stoïque. Ils commencent par discuter entre eux, claquetant à un rythme effréné.

« Turien butarien delta/penseurs ? »
« Non, bêta/guerrier, eux betalpha »
« Betalpha parler ? ». Le ton est moqueur. « Sans clan/exilés, ou guerrier Dathyq. Nous vouloir Dathyq ? »
« Demander. »

Le trio retourne son attention sur vous, reprenant ses paroles, mais plus lentement.

« Trois pays petits êtres. Vous, – le laksal désigne les turiens – vous, – il désigne le butarien – ennemis – il désigne le plafond de la caverne. Ennemi attaquer vous, ennemi attaquer nous, vous attaquer ennemi ? Si oui, nous accepter. ». Les laksals claquent en même temps, synchronisés, leurs membres supérieurs. « Nous Epsalpha Jioz. Jioz, clan alpha/dirigeant/majeur Fobhua. Fobhua pays epsilon/créateur/ingénieur. Vous ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 43

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Ven 30 Juin 2017, 20:01



L'intervention de la spectre prit par surprise plus d'une personne présente dans la petite grotte, les seuls à ne pas avoir été étonné de cette soudaine prise de parole restait les Laskals eux-même. Néanmoins, Kira Nae fut bien obligé d'admettre que le discours simple de la Turienne était sûrement plus simple et concis que celui de Nar'Jamon. Les deux individus possédaient clairement des points de vue différents sur cette rencontre, là où Tharak Nar'Jamon voyait un peuple avec qui organiser un contact sur le long terme, un plan d'échange et de cohabitation durable, Ravi Vertax semblait plus appréhender l'aspect archaïque de cette civilisation. Toutefois, un point primordial concordait dans chacun des deux discours, à savoir la défense de ces territoires face aux razzias qui s'opéraient depuis quelques temps sur leur planète.
Au vu de l'évolution des Laskals, Kira Nae fut sûre d'une chose, cette espèce serait bien en peine de se défendre face à la technologie dont leur "ennemi" commun disposait. Comprenaient-ils bien que tous ces gens qu'ils avaient en face de leur pattes arrivaient du même monde que ceux qui les attaquaient ?
Savaient-ils également qu'ils devait ces attaques à la découverte d'un nouveau relai, relai inauguré par le présent Butarien ? En y pensant, cette situation avait de quoi être comique. On envoie involontairement une bande de barbare sur une planète sous-évoluée pour ensuite arriver en héros venus des cieux à la recherche de paix et de protection. Comment ne pas passer pour des sauveurs ?
Les Laskals reprirent leur discussion lorsque Ravi Vertax stoppa son discours qui, qu'elle le veuille ou non, demeurait figé dans la mémoire de sa caméra. Pour quelqu'un qui ne désirait pas faire partie de l'histoire, son acte paraissait bien mal réfléchi.

Les omnitechs grésillèrent un semblant de traduction, relevant un fait intéressant, cette race était éminemment bâti sur une hiérarchie qui offrait une place attitrée à chaque individu et ceux sûrement dès la naissance, se pourrait-il que leurs sauveurs soient assimilés à une caste inférieure à la leur ? A en juger par leurs paroles, tout portait à croire que oui.
La réponse qu'ils donnèrent confirma l'idée que se faisait la Drelle. Trois petits pays, comme le cracha le traducteur. Butarien, Turien et les autres.

"Ils n'ont donc pas encore conscience que nous sommes tous arrivés du même endroit." Songea la Drelle.

Une bonne chose en soi, au moins n'étaient-ils plus vu comme des ennemis, sans pour autant être considérés comme des alliés. Peut-être une arme supplémentaire efficace contre leur envahisseur.
Malgré tout, la rapidité à laquelle les Laskals acceptèrent l'existence d'une vie exoplanètaire restait assez perturbante, d'autant plus que leur réel premier contact se trouvait être celui des assaillants. Il paraissait étrange que ces autochtones n'aient eu aucun geste d'attaque depuis leur arrivée, alors que, dans la logique des choses, ils devraient tous être considérés comme des envahisseurs avant d'être un cortège pacifique.
Ce premier contact apprit bien des choses à la journaliste, par chance, il semblait que le petit groupe soit parvenu à atterrir prêt d'une faction plutôt importante de leur organisation, ce qui risquerait de faciliter les choses. Ainsi une hiérarchie était également présente entre les différents clans ?
Ne restait plus qu'à espérer qu'aucun d'entre eux ne vienne opposer son véto quand à leur sort. Négocier avec une nouvelle espèce demeurait déjà quelque chose d'extrêmement compliqué et imprévisible, si en plus l'espèce en question nourrissait des désaccord en leur sein même, les choses s'aggraveraient nettement.
Kira Nae ne se faisait aucune illusion, pas plus que les dirigeant, elle en était sûre. Les deux Laskals ici présent, malgré leur haut statut, ne représentait qu'une infime partie de cette planète.
Et il faudrait, à un moment ou un autre, faire face à l'autre partie, peut-être ne réagirait-elle pas aussi docilement que celle-ci...



Honneurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 117

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Jeu 06 Juil 2017, 11:33
Peu à peu, la Spectre semblait décidé à révéler de plus en plus son véritable objectif et rôle. Il semblait que le général Artérius Vorasen souffrait encore d’un immense manque de confiance de la part de ses supérieurs. Sûrement que la tentative avortée de renverser le Primarque de Palaven avait un fort impact. Cette mission était-elle un moyen de juger de la loyauté du général ? La Spectre était-elle là pour s’assurer pleinement que le turien suivait à la lettre ses ordres ?

Il était compliqué de se retrouver au centre d’un conflit larvé entre les représentants du Conseil était une chose étrange, pouvant être autant handicapant que hautement profitable. Pour le moment, la balance semblait pencher vers le profitable, en tout cas la Spectre turienne tentait de montrer une telle chose par ses déclaration. Mais comme chacun sait, un Spectre est secret, traitre et manipulateur par nature.

« Ce qu’a annoncé notre consœur est parfaitement exact. »

Débutant sobrement, Tharak réfléchissait aux propos simplistes mais extrêmement significatifs des représentants de ce peuple insectoïde. Les tractations diplomatiques ne semblaient guère être l’apanage de la classe dirigeante mais plus d’une caste de penseurs. Si la discussion n’est pas le rôle des dirigeants alors la nouvelle était une chose extrêmement intéressante. Et qui plaisait particulièrement à l’ambassadeur Nar’Jamon.

« Nous sommes bien entendu Betalpha et nous possédons de nombreux bêta/guerriers qui n’attendent que votre accord pour broyer la menace de nos ennemis.

L’Hégémonie désire le droit d’occuper le ciel et de fonder une forteresse PROVISOIRE »
Tharak accentuait longuement et lourdement le terme. « Afin de mener efficacement le nettoyage des forces ennemis. »

Puis le gouverneur butarien se tourna vers Artérius Vorasen, qui semblait hautement pensif, scrutant avec un infini mépris sa congénère Spectre. Se reprenant, le général turien qui semblait étrangement vieilli tant ses gestes paraissaient lents et son intonation verbale douloureuse.

« Le Conseil … » Rien que de parler au nom du Conseil semblait lui être une torture, lui qui avait frôlé la possibilité de devenir Empereur, ou Primarque de Palaven, en était réduit au rôle d’ambassadeur surveillé comme un traitre ou un débutant.

« … Désire fonder un avant-Poste à quelques cliks d’ici afin d’assurer un ravitaillement et un couvert à nos combattants qui aideront à vaincre nos ennemis. »

Les demandes étaient simples et concises, une base pour faire la guerre, mais uniquement avec l’accord des locaux. Tout du moins dans la demande initiale. Mais les Laksals avaient semble-t-il une autre demande. Aussi Tharak s’avança à nouveau et imita le geste de la Spectre en dévoilant pleinement son visage à ces insectes doués de conscience.

« Nous Butarien/Alpha des Nar’Jamon, Nar’Jamon caste/clan alpha/dirigeant/penseurs de l’Hégémonie. Hégémonie empire galactique englobant tous les butariens non ennemis. Empire englobant plusieurs planètes/mondes/étoiles. »

Difficile d’imaginer si les betalpha avaient quelques notions d’astronomie étant donné leur nation troglodyte mais il était important de présenter les choses honnêtement dès la première rencontre. Il serait toujours temps de préciser les termes par la suite. Après tout, les Laksals semblaient largement assez intelligente pour recevoir une éducation poussée.

De son côté, Artérius semblait répugner à s’exprimer de la même manière que ses homologues primitifs ou que son confrère butarien, aussi il se fit un malin plaisir de s’exclamer en direction de la Spectre.

« Puisque les Spectres se sont mués en ambassadeurs, peut être que vous seriez capable de leur faire comprendre ce qu’est le Conseil. »

Manière de se décharger de la tâche de parler comme un enfant en bas âge, ou à son grand père souffrant de surdité aggravée.

Dans tous les cas, la discussion semblait tourner dans le bon sens même s’il était désormais évident que d’autres pays parsemaient le globe. Toutefois, comme pour Turvess, recevoir l’aval d’une nation suffisait largement au regard du droit intergalactique pour intervenir, quitte à balayer allègrement les droits des autres gouvernements locaux. D’ailleurs cette leçon avait été bien apprise en observant la réaction extrêmement hypocrite du Conseil sur le cas de la guerre civile raloise. Laisser une gouvernement commettre un génocide à l’encontre de ses voisins est une chose moins pire que d’intervenir pour maintenir un statut quo.

Politique lorsque tu es là, morale tu bafoues.

Bien sûr, l’action de l’Hégémonie n’était pas toute blanche, encore moins sous l’égide d’un dirigeant corrompu et inique, mais qu’importe Zéphyr avait survécu et l’Hégémonie s’était pour une fois retrouvée dans le bon camp. Maintenant il fallait faire en sorte que la chose se reproduise une nouvelle fois sur Lasjae.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Spectre
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4287-fiche-de-presentation-de-r
http://www.masseffect-reborn.fr/t4291-journal-personnel-de-ravi-vertax


Hé Hé !
Messages : 219
Crédits : Essence of Rapture - moi

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Mar 11 Juil 2017, 20:40
Les Ambassadeurs
Tous ceux rassemblés pouvaient sentir le progrès que les logiciels de traductions avaient réalisés en si peu de temps. Ce n'était pas encore parfait, et le discours des Laskals restait un peu nébuleux par moment, mais globalement ils étaient plus compréhensible qu'auparavant. Ils évoquaient des bêta, alpha, delta ou encore epsilon, des lettres grecs que son logiciel avait traduit en des termes plus Turiens. Malgré tout, la biotique ne réussissait pas encore à embrasser totalement le sens de ces termes.
De quoi pouvait-il bien s'agir ? Ils se référaient aux bêta comme des guerriers, mais dans le même temps évoquaient des bêtalpha ? Les epsilon étaient des ingénieurs ? Il était sûr que les Alpha, que le mot représente un métier ou un clan, était réservé aux dirigeants. Bien évidemment, le gros du sens était là, mais c'étaient toujours les petits détails qui comptaient. On avait tôt fait d'oublier cela.

C'est pour cette raison que, bien cachée derrière son masque, Ravi sourit en entendant l'Ambassadeur Tharak se revendiquer des Bêtalphas. Depuis le début, le Butarien s'était montré empressé à la manière d'un enfant impatient. Oh, c'était évidemment une jolie image, qui servait bien à illustrer la volonté de l'intéresser à découvrir et faire de son nom celui du premier à avoir rencontrer cette nouvelle espèce et nouer des liens. Et ce n'était pas la première fois que sa hâte pouvait se retourner contre lui.
Alors, venait-il de se positionner comme un guerrier, ou de présenter son espèce comme un clan mineur, avec lequel les négociations n'étaient pas forcément importantes ? Malgré sa malice, elle espérait que c'était le premier cas ; il lui aurait été difficile d'espérer la paix avec l'Hégémonie et se gausser si le Conseil leur ravissait tout un mérite pour un soucis de compréhension. Au moins, il tendait la main vers les Laskals, utilisant leurs propres mots et essayant d'intégrer leur façon de penser encore inconnue. Et rien que pour cela, il était digne de respect.

La Spectre lui laissa le devant de la scène. Bras croisés sur sa poitrine, légèrement penchée vers l'arrière, elle embrassait la salle du regard mais surtout les dirigeants qui discutaient face à elle. Malgré son intervention de tout à l'heure, elle ne comptait pas renouveler l'exploit plus que nécessaire. Et Nar'Jamon et Vorasen s'en tiraient bien, surtout que ce dernier présentait les projets du Conseil. Un temps, elle avait cru qu'il tenterait de tirer son épingle du jeu mais il semblait qu'elle s'était trompé. Il avait bien le temps d'essayer après malgré tout, mais savoir qu'un Spectre était capable de le cour-circuiter avait peut-être de quoi le retenir d'essayer.
Une station pour les Butariens, un avant-poste pour le Conseil... S'ils réussissaient à comprendre, les Laskals pouvaient vouloir fuser les deux propositions en une seule. Les négociations s'annonçaient intéressantes.

Malgré sa passivité, la femme nota une information intéressante dans le discours du diplomate. Nar'Jamon venait de désigner son nom comme celui d'un dirigeant et "penseur" de l'Hégémonie. Mais qu'entendait-il vraiment par là ? Elle pouvait se tromper, mais l'Hégémonie, à sa connaissance, n'avait qu'un seul dirigeant, les autres étant des ministres ou des "serviteurs du grand Dal'Shan, père à tous", etc, etc, insérez ici les conneries habituelles des dirigeants mégalomanes persuadés que leur isolement ne démontre que la grandeur de leur peuple. Sans compter que Tharak parlait toujours de l'Hégémonie. Uniquement de l'Hégémonie.
Elle fabulait peut-être. Néanmoins, elle se promit de se renseigner d'avantage et d'en tirer les hypothèses correspondantes à terme. Est-ce que ce serait nécessaire de le faire figurer dans son rapport tiens ? De vagues soupçons ? Peut-être juste une remarque, l'air de rien, comme ça ...

Elle s'extirpa de son esprit lorsque Vorasen lui laissa la tâche de parler du Conseil. S'il y vouait une petite vengeance basse, celle-ci passa loin au-dessus de l'esprit de Ravi, incapable d'interpréter la demande de cette façon.
La vitre de son casque redevint transparente tandis que sa gorge fut raclée en guise d'entrée en scène.

- Le Conseil est un rassemblement des espèces. Chacune de celles ayant décidé de rejoindre la communauté galactique et d'obéir à ses lois, un Ambassadeur, parlant en son nom et en son intérêt. Le Conseil n'a pas vocation à contrôler les choix des gouvernements, mais d'établir des règles galactiques ; chaque espèce garde le contrôle de sa planète-mère et de ses colonies.
En somme... Il s'agit d'un supra clan, qui laisse aux clans le libre choix de leur direction, mais intervient pour établir l'ordre globale, en dehors des frontières des espèces et peut décider éventuellement d'intervenir en cas de conflit entre deux.


Ou ne pas intervenir, quand on repensait la décision désastreuse du Conseil à laisser des Humains réclamer des planètes Butariennes. Une belle merde qu'il était difficile d'expliquer. A quel moment et sous quels arguments s'étaient-ils dit qu'il s'agissait d'une bonne idée ? Ce n'était même pas comme si l'Humanité avait sa place au Conseil à ce moment.

- Le Conseil est constitué de quatre espèces actuellement, qui ont eu leur place en étant fondateur - Asaris et Galariens -, en défendant l'espace galactique concilien - les Turiens - ou par leurs exploits - comme les Humains.
Afin de garantir une neutralité, ils sont établis sur la Citadelle, une station... petit pays de métal ?


Elle doutait fortement qu'ils aient compris grand chose de son discours, mais elle avait essayé de le simplifier au maximum.
Quant à la question du SSC et des Spectres... Elle aimait garder un petit quelque chose dans sa manche et ne pas tout dévoiler d'un coup.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4119

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Sam 15 Juil 2017, 12:30

Les Ambassadeurs
6 Mai 2202

Lasjae



Les laksals se montrent attentifs à chacun de vos dires. Les traductions s'améliorent, permettant de vous assurer que la discussion est la plus compréhensible possible.
Du moins, tant que le concept est traduisible dans les différentes langues.


"Guerrier/betalpha d'un clan penseur/deltalpha ? Pourquoi un clan penseur/deltalpha envoie un guerrier ?"

Cette première question s'adresse directement à l'ambassadeur butarien.

"Vous venez des étoiles. C'est... Incroyable. C'était la seule explication. Mais ça reste incroyable.". Ce laksal remue sa tête tout en claquetant. "Cela change bien des choses."
"Tant que ça ? Les... étrangers sont incroyablement puissants, mais ils ne sont pas invincibles. Et maintenant, nous en voyons d'autres, qui se disent différents, qui veulent s'installer. Qu'est ce que provisoire signifie pour vous ? Qu'est ce qui garanti que ce n'est pas une autre invasion ?"

Celui-ci est véhément, mais ne semble pas physiquement agressif. Le premier à avoir parlé reprend.

"Votre aide nous serait précieuse. Mais nous ne vous connaissons pas. Quelles garanties offrez vous ?"



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 117

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Ven 28 Juil 2017, 14:59
Une chose devenait évidente, Tharak ne parvenait pas encore pleinement à comprendre le mode de pensée de ses homologues Laksals, s’ils étaient réellement des homologues. Toutefois, il n’était pas vital de se concentrer sur les questionnements culturels que pouvaient encore se poser cette espèce insectoïde relativement primitive bien que réagissant extrêmement vite et avec un calme adekien.

Désormais il était plus que temps de placer ses billes avec une sagacité et un pragmatisme à toute épreuve. Surtout que le représentant turien, le général Vorasen semblait profondément affaibli par sa récente défaite, et avait, semble-t-il, décidé de laisser ses deux compères mener le débat. Ici, la Spectre était la plus grande rivale du représentant butarien, mais pas forcément une adversaire.

« Nous venons bien des étoiles. Et plus important, d’étoiles différentes qui parsèment la galaxie dans son ensemble. La voûte stellaire est notre demeure à nous, nations des étoiles, mais pas que. Des menaces et des parasites partagent à nos côtés l’immensité spatiale.

Alors nous allons être francs, le titre provisoire est un leurre. Désormais nous sommes là et ce pour les siècles à venir. Mais nous ne sommes pas obligés de vivre sur vos terres, cela c’est à vous de prendre la décision. Quelles relations désiraient vous ? Du commerce ? Tenter de devenir des vassaux du Conseil ? Former une alliance avec les nations indépendantes ? Fermer vos frontières et vivre en autarcie ? Nous faire la guerre ?

Tout cela est possible.

Nous, l’Hégémonie butarienne, nation indépendante, sommes ici pour faire une offre simple à Lasjae. Devenez un peuple frère, acceptez que nous construisions une forteresse planétaire, et en échange nous soutiendrons le peuple Laksal dans sa tentative de vivre par lui-même. Dans sa tentative de rejoindre les rangs des nations stellaires.

Mais avant toute chose, autorisez nous à balayer les vermines qui tentent de s’arroger le droit de se servir de vous comme d’une marchandise. Observez la puissance d’une nation guerrière. Vous verrez alors que conquérir ce monde est en notre pouvoir, mais que tel n’est pas notre désir. Nous respecterons notre parole, et attendrons que vous donniez l’accord à toute présence ultérieure. »


Tharak était le plus avancé des émissaires, presque à portée de griffes des Laksals, mais il se tenait malgré tout droit comme un pique, sûr de ses acquis et de ses mots.

« Nous sommes une nation stellaire, notre monde est entièrement unifié, penseur/deltalpha, guerrier/betalpha et tous autres clans coexistent en une seule entité. Ici considérez-nous comme toute chose possible car nous parlons pour tous les nôtres.

Et l’Hégémonie désire protéger ce monde. Le Conseil aura ses propres demandes, et d’autres nations viendront sûrement à vous, mais les nôtres sont simples. Aider le peuple Laksal à atteindre les étoiles. »


Et alors l’émissaire Nar’Jamon inclina largement sa tête sur la gauche en signe de profond respect puis ajouta avec un large sourire.

« Puis d’autres offres viendront. »

Il ne restait plus qu’à espérer que le Conseil agirait sans tenter ostensiblement de saboter le travail des autres. Mais cela restait à voir.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Spectre
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4287-fiche-de-presentation-de-r
http://www.masseffect-reborn.fr/t4291-journal-personnel-de-ravi-vertax


Hé Hé !
Messages : 219
Crédits : Essence of Rapture - moi

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Dim 30 Juil 2017, 23:21
Les Ambassadeurs
- Votre aide nous serait précieuse. Mais nous ne vous connaissons pas. Quelles garanties offrez vous ?

Evidemment. La question était attendue.

Comme à son habitude, Tharak s'avança, prenant la parole dans l'espoir de placer ses pions. Ravi ne s'y connaissait pas en politique. L'affaire était entendue sur ce point depuis un moment. Mais employait-il une bonne stratégie ?
Non pas que la franchise fut une chose mauvaise, loin de là. Mais, grossièrement elle interprétait les mots de l'Ambassadeur comme ceux d'un colonialiste arrivé sur une terre qui, de toute façon, ne pouvait lui résister. Avait-il choisis ses mots avec justesse ou en étant emporté, comme depuis le début, par sa fugue d'enfant ?

Non, elle avait sans doute mal compris. La Turienne secoua la tête, comme pour chasser ces pensées de son esprit. Si les Butariens venaient en colonisateurs, les conséquences suivraient. C'était évidemment contraire aux lois concilliennes, mais si les Laskals acceptaient leur présence et qu'ils ne s'imposaient pas par la force, s'ils souhaitaient d'eux-même devenir des vassaux... La situation serait la même qu'entre Volus et Turien après tout. Tant que le Conseil pouvait aussi défendre les limites de son territoire, il n'y aurait pas de soucis.
La Spectre prit à son tour la parole, avec l'idée qu'il restait Hanari sous roche quelque part ici.

- Les demandes du Conseil, quoique proches de la demande de l'Ambassadeur Nar'Jamon, n'ont pas tant d'ambitions.
Par ailleurs, je tiens à corriger vos dires, cher collègue. Le Conseil n'a pas de vassaux, mais des races membres, qui décident de le rejoindre ou non. Comme je l'ai déjà souligné, chaque race au sein du Conseil reste maîtresse de son propre espace et nous n'avons aucun intérêt à leur dicter leurs règles de conduite.

Mis à part pour l'esclavagisme, évidemment.


D'accord. La pique n'avait pas pu lui échapper. Derrière sa vitre claire, la femme révéla une large rangée de dents pointues. Après quoi elle lança un programme sur son omnitech. Du bout du doigt, elle se mit à dessiner trois formes ovoïdes, proches les unes à côté des autres pour ne pas dire accolées. Elle intitula celle le plus à gauche "C", celle du milieu "L" et la dernière enfin "T".

- Bien, voici la situation globale en terme de territoire spatiale.

Nos terres, comme vous pouvez le voir, sont à côté des vôtres et vous êtes situés entre le territoire concilien et les Terminus, là d'où viennent les pirates qui vous agressent. Pour faire simple, les pirates empruntent un Relais, une "porte" qui traverse les espaces respectifs.
Nous souhaitons mobiliser nos forces militaires afin de protéger vos terres et les nôtres. En bloquant cette "porte", les pirates ne pourront plus passer et ne pourront plus s'en prendre à votre peuple.

Dans un premier temps, à l'instar de l'Hégémonie, nous souhaiterions avoir le droit de résider et de déposer des troupes et du matériel sur vos terres. Ils resteront confinés au territoire que vous accepterez de nous allouer, sauf décision contraire de votre part. Cette mesure ne sera que provisoire et nous ferons, dans la mesure du possible, en sorte que les combats ne se déroulent pas sur vos terres, où votre peuple risquerait d'être touché par accident, ou pris en otage par des pirates poussés dans leurs derniers retranchements.
A terme, nous construirons une station dans les cieux, parmi les étoiles. Nous n'aurons plus besoin de rester sur une planète qui est la vôtre et nous vous rendrons les sols que vous nous aurez prêtés. Aussi beau que lorsque nous aurons posé le pied dessus.


Mmmh, à la réflexion, ils ne connaissaient peut être pas le principe du contrat de location. La biotique partit du principe que sa blague était tombée à l'eau et continua.

- Nous n'avons pas le désir de nous imposer, d'effacer votre culture et votre pouvoir au profit de la nôtre. Nous sommes des protecteurs, tant pour notre territoire que pour le vôtre.

Maintenant que le contact est établi, nous pourrons collaborer, échange nos connaissances, nos idées, celles des dizaines de races qui constituent le Conseil. Si cela est votre souhait.
Vous gardez le dernier mot.

Laissez-nous rester sur votre planète, le temps de pouvoir fermer la porte. Puis, si vous souhaitez ne plus voir aucun étranger, nous partirons, sans laisser la moindre traces. Si vous souhaitez que nous tissions des liens, ils pourront être tissés.

Le choix est vôtre.


Elle éteignit son omnitech et reprit.

- Nos preuves ? Notre parole et la promesse que nous les réaliserons.
Le fait que nous rassemblons plusieurs races derrière nous et que nous ne forçons pas ceux qui ne veulent pas nous rejoindre à le faire. Et ceux qui veulent en partir peuvent en partir.
Ne l'avez-vous pas dit vous-même, Ambassadeur Nar'Jamon ? N'en êtes pas vous même la preuve ?

Quoiqu'il en soit, vous n'avez pas à choisir entre l'une ou l'autre des propositions. Nous sommes prêts à travailler de concert avec l'Hégémonie.
Tout comme nous sommes prêts à combattre à vos côtés, habitants de Lasjae, et vous laisser la victoire. Nous ne voulons pas de vos terres, seulement nous défendre, et vous défendre aussi dans ce combat inégal.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4119

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Lun 31 Juil 2017, 13:04

Les Ambassadeurs
6 Mai 2202

Lasjae



« Des sans castes. ». Le laksal semble se refermer sur lui-même, ramenant ses bras articulés contre son torse. Son voisin le regarde d'un air indéchiffrable... Pour vos yeux.

« Qui apportent leur aide. ». Le trio s'observe, et reprennent des claquement sans que cette fois-ci, votre omnitech puisse tout traduire. Finalement, ils se tournent à nouveau vers vous et l'un reprend les claquement.

« Une terre pour votre galerie, d'où vous nous défendrez contre les envahisseurs. Ceci est envisageable. Nous ne pouvons encore nous assurer que ceci n'est pas une invasion, mais nous choisissons de porter vos dires comme crédibles vers notre peuple. »
« Mais nous avons aussi nos exigences. Certains sont superstitieux. Beaucoup, encore, même si notre terre, la Fobhua, dépasse les croyances des autres âges. En échange de cette terre, vous ne devrez aller nulle part si ce n'est pour affronter les envahisseurs. Votre existence serait pour certains la confirmation de leur foi, et nous ne voulons plus de guerre de religion. Laissez les affaires laksales aux laksals. »

Les trois laksals se regardent à nouveau, reprenant les claquements. Votre omnitech vous prévient qu'une partie de leur langage passe par les gestes, qu'il ne peut être compris qu'en ayant une visibilité sur l'ensemble des membres. De ce qu'il perçoit, les laksals discutent de l'avenir. Ils se retournent à nouveau vers vous.

« Concernant vos offres, notre peuple est prêt à les écouter. Nous mettons la création scientifique au dessus des autres arts, et le clan Jioz est le plus avancé sur cette voie. Nulle part ailleurs vous ne trouverez d'yeux et d'oreilles plus respectueuses. Nous organiserons ce lieu pour vous recevoir quand vous le souhaiterez, sans troubler le reste de la galerie et de notre peuple. »


____________INFOS MJ____________



On approche de la fin. Si la proposition en tant que telle vous convient, on peut finir ^^ Si vous voulez ajouter des choses, tenter des trucs, n'hésitez pas Smile



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 117

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Lun 07 Aoû 2017, 17:28
Amusant, ou agaçant, pour cette situation pourtant, Tharak portait plus ses pensées vers le premier.

En effet, la situation n’avait pas du tout tournée dans le sens ou le gouverneur planétaire butarien se l’était imaginé. D’abord il se trouvait ici de sa propre volonté, sans le moindre soutien de sa hiérarchie … chose peu étonnante puisqu’il s’était imposé un semi exil volontaire plutôt que d’être rétrograder de manière humiliante. Une espèce de suicide pour empêcher un assassinat.

Toutefois, bravant son exil, Tharak s’était permis d’user de son influence décroissante pour se dégoter une place en première ligne pour Lasjae et pour rencontrer une nouvelle espèce alien. En effet, bien que profondément haineux envers le dirigeant actuel de l’Hégémonie, le gouverneur Nar’Jamon savait qu’il était toujours préférable pour son peuple que ce fut lui-même et non son tyran qui se retrouve à négocier.

Et puis, il avait été fortement dommageable pour l’Hégémonie la dernière fois que le Conseil s’était occupé seul d’une première rencontre à la frontière butarienne. L’Humanité avait imposé un blocus agressif, organisé une spoliation des terres de l’Hégémonie sous le regard bienveillant, et sûrement amusé d’un Conseil vindicatif. Aujourd’hui, il était hors de question de laisser l’histoire reproduire ses aberrations passées, même si le Conseil semblait toujours aussi pressé de dévorer la galaxie.

Voilà déjà que la Spectre revisitait l’histoire et rêvait d’un palais spatial aux couleurs de son Conseil bien aimé. Les meilleurs soldats de la galaxie ? Peut-être, en tout cas des individus largement dévorés par la fièvre propagandiste. L’Hégémonie, la preuve qu’une nation peut quitter l’influence concilienne ? Cette turienne avait-elle entendue parler des innombrables embargos économiques, financiers, bancaires ou militaires mis en place par son gouvernement, ou croyait-elle que les butariens s’étaient imposés tous seuls une petite autarcie punitive ?

Mais qu’importaient pour l’instant les réalités passé et présentes, car il fallait faire preuve d’une unité de façade pour l’heure, et apprendre plus tard aux Laksals les véritables règles de ce nouveau monde dont ils font désormais partie intégrante. Aussi Tharak s’imposa son plus beau sourire et prit une dernière fois la parole, clôturant du même temps son intervention pour cette première rencontre.

« Vos exigences sont simples et faciles à respecter, et l’Hégémonie s’engage à les mettre en œuvre. Il nous faudra des cartes, des guides, et quelques individus à de vos penseurs pour débuter au plus vite la coopération militaire à venir.

Par respect, l’Hégémonie désire que les Laksals combattent à nos côtés, nous serions dans cette histoire de simples soutiens. Considérez nous comme des soutiens, nos meilleurs conseillers stratégiques seront présents, et nous mettons à votre service des conseillers tactiques pour former vos combattants à combattre efficacement les envahisseurs. »


Inutile de perdre trop de soldats butariens, laissons plutôt les Laksals en première ligne, chose qui sera de toute manière sûrement pleinement appréciées par ce peuple, et aussi par les butariens eux-mêmes. Perdre une fille ou un fils sur un monde primitif en union avec le Conseil ne serait pas particulièrement bien perçu par les familles de Khar’Shan. Et de toute manière, toute autre espèce apprécierait l’opportunité de protéger de ses propres mains son propre monde et ainsi faire la démonstration de sa capacité martiale à son allié hypothétique ennemi.

« Pour le reste, nous attendrons que vous nous indiquiez le nombre d’ouvriers qu’il nous est autorisé à apporter jusqu’au prochain campement planétaire qui nous est autorisé, ainsi que le nombre de diplomates et scientifiques qui pourront faire le lien entre nos deux nations.

Nous aurions aussi besoin qu’une pièce puisse être aménagée pour que nous puissions y aménager une chambre stérile afin d’éviter toute propagation de virus et bactéries le temps qu’une ambassade soit bâtie. Il serait aussi nécessaire de me fournir un guide ayant des connaissances pointues sur votre histoire afin de me fournir une base appropriée à nos futures discussions. Un second guide ayant une extrême maîtrise de l’étiquette Laksal serait hautement apprécié.

Nous aimerions aussi rester en ce lieu dès aujourd’hui et ce pour la durée que vous nous autoriserez. Est-ce envisageable ? »


Tharak avait Gellix à gouverner, et aussi son immense réseau d’espions ainsi que divers objectifs, mais tout cela pouvait se faire dès qu’un ansible serait implanté. Après tout, le secteur Nar’Jamon et l’Hégémonie avaient besoin de quelqu’un de sérieux et hautement dévoué …



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 43

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Mer 09 Aoû 2017, 16:34


Le gouverneur Tharak Nar'Jamon pour l'hégémonie, La spectre Ravi Vertax pour le conseil. Les deux individus, semblant en coopération en ce qui concernaient les négociations avec ce nouveau peuple, maintenaient efficacement une façade sur ce qui se jouait réellement. Derrière ces belles paroles flottait encore la rixe froide qui opposait, et opposerait sûrement encore longtemps, l'hégémonie et le conseil. Bien sûr, pour les Laksals, totalement étranger à ce nouveau monde qui semblait leur ouvrir si gentiment ses portes, rien de tout cela ne paraissait.
Le plus étonnant restait le mutisme d'Artérius Vorasen. Il semblait étrange que le générale laisse la spectre parler au nom du conseil, n'était pas réellement mandater pour jouer ce rôle qu'elle paraissait toutefois prendre à cœur au risque de voir son désir d'anonymat voler en éclat. Ou bien était-il satisfait des mesures que soumettaient Tharak Nar'Jamon.
Toutefois, Kira Nae ne put s'empêcher de se mettre dans la tête de ces représentant d'une nouvelle espèce, dont un troupeau d'individu sans nom apparaissait devant eux et, avec une assurance presque arrogante, échangeait avec l'un deux. Parce qu'il fallait bien l'admettre, sur ce coup là, Tharak Nar'Jamon avait abattu ses cartes d'une telle violence qu'il restait bien peu de place pour les autres représentant.
Durant toute la durée de la conversation, Tharak a pu parler au nom de l'ensemble, pourtant, pas une seule fois le terme de conseil n'est venu se mettre à coté de celui d'hégémonie. Le Butarien parlait au nom de son peuple, et le conseil parvenait difficilement à se faire une place.
Bien sûr, Ravi Vertax avait su imposer son discours avec force, hélas, mise en retrait par ses fonctions, bien qu'elle les dépassa allègrement, Nar'Jamon demeurait la forte personnalité de l'échange, lui qui se tenait face aux Laksals.
La journaliste observa la prise de vue de sa caméra du coin de l'oeil. C'était une évidence, Nar'Jamon se plaçait en tête du petit groupe et, par conséquent, l'hégémonie se tenait face aux autres. Comment les Laskals comprendraient-ils cette différence entre conseil et hégémonie ? Eux qui semblaient dirigés par un système de caste ou deux entités ne pouvait apparemment pas être mises sur un même pied d'égalité ?
La Drelle ne serait pas étonné si ce nouveau peuple considérait l'hégémonie Butarienne comme la caste forte, le clan alpha.
A ce jeu là, le conseil avait perdu du terrain et c'est envers l'hégémonie que les Laksals risquaient de se tourner lorsque la situation se serait réglée.

Tout n'était qu'un jeu de contrôle. Même si les Laksals préservaient leur indépendance, il nécessitera qu'une nation leur vienne en aide, une nation tutrice qui leur permettrait d'intégrer cette nouvelle alliance. Une nation qui garderait un grand nombre de bénéfice ainsi qu'une confiance peut-être plus grande des Laksals. Kira Nae songea un instant à son peuple et à la redevance qu'ils avaient envers le peuple Hanari. La comparaison était sûrement trop exagérée, néanmoins, les Drells ont gardé un dévouement envers ce peuple tant et tant d'années durant. Rien n'indiquait qu'il n'en serait pas de même pour les Laksals.
De plus, si ce nouveau peuple créait une alliance avec l'hégémonie Butarienne, une nouvelle espèce viendrait un tant soit peu contrer la suprématie du conseil. Ce qui n'était pas vraiment une mauvaise chose. L'hégémonie prenait de l'ampleur, et cette nouvelle action leur permettrait de gagner gros. Du moins, c'était le jugement qu'en faisait la Drelle.

Mais venait le temps de poser les conditions. Un début d'alliance venait de se sceller.
Les Laksals venaient de poser leur premier pas dans la danse.

HRP:
 



Honneurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Aucune
Rang : Entité divine
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 4119

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   Jeu 10 Aoû 2017, 13:37

Les Ambassadeurs
6 Mai 2202

Lasjae



EPILOGUE



L'accord fut conclu. La base – que le Conseil avait déjà commencé à installer, mettant la sécurité de son espace avant l'avis des laksals – fut installée au sien du canyon servant de frontière entre la Fobhua et le Dathyq, une grande alliance du nord qui s'avérait hostile à tous les aliens, bien qu'évitant de les affronter de front. Au sein de cette base se mêlaient les différentes forces conciliennes, mais également les butariens disposant de leur propre quartier.

En vertu de l'accord, aucune communication officielle ne fut mise en place entre les aliens et les habitants de Lasjaé. Au niveau officieux, il est complexe de s'assurer que cet accord ait été respecté.

Les négociations se sont toutefois poursuivies avec la Fobhua. Cette oligarchie, était avide d'apprendre de la galaxie. Les premiers laksals à avoir communiqué avec les étrangers aménagèrent donc les grottes pour pouvoir les accueillir et leur permettre de se créer des lieux de vie viables. Ils se montrèrent ensuite ouverts à toutes discussions, bien que très pointilleux sur le fait que les étrangers ne devaient pas quitter cet espace sans autorisation exceptionnelle.

Dans le reste de la galaxie, le reportage sur la rencontre avec les laksals attisa discussions et intérêts, et notamment de nombreux débats sur l'Hégémonie. Mais ceci reste à décrire...



Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs   
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue #9 : L'Espace Frontalier - Les Ambassadeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Espace Frontalier :: Nar'Jamon :: Lasjae-