AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Réactivation d'Ayyn Vena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste
Rang : N/A
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4808-reactivation-d-ayyn-vena#7
http://www.masseffect-reborn.fr/t3849-dossier-concernant-ayyn-vena


Membre
Messages : 45

MessageSujet: Réactivation d'Ayyn Vena   Ven 30 Juin 2017, 21:03
Registre Galactique des espèces
AYYN VENA

Informations primaires

Sexe : Féminin
Race : Asari
Âge : 214 ans
Faction : Indépendantiste
Poste / Grade : N/A
Parenté : Vitany Vena (décédée durant la chute d’Illium) , Katalak Shota (forcément décédé depuis le temps, circonstances exactes inconnues)
Situation maritale : Célibataire
Planète d'origine : Illium


Histoire


Morceaux choisis


- Je ne supporte plus ses vagissements !
- C’est un bébé Kratalak. Et les bébés pleurent.
- Mais ils ne sont pas obligés de brailler pendant 5 jours d’affilée ! Tu ne pourrais pas trouver ce qui ne va pas ?
- Et à ton avis, je fais quoi là ? Elle n’a pas besoin d’être changée et si j’en crois tout ce qu’elle a recraché tout à l’heure, elle n’a pas faim non plus.
- Fais la taire où je m’en chargerai !
- Je t’interdis de lever la main sur elle Kratalak ! Et je doute que tes cris aident à la calmer ! Si Ayyn t’insupporte tant que ça, pourquoi tu n’irais pas faire un tour pendant que j’essaie de la calmer ?
- Je te préviens, elle n’a plus intérêt à faire le moindre bruit quand je reviendrai !

A ces mots, le butarien partit en claquant la porte. Vitany resta donc seule avec son nourrisson, qu’elle tenta de calmer en la berçant en chantant une petite comptine. Etonnamment, cela fonctionna. Enfin, étonnamment… Ce n’était pas la première fois qu’Ayyn se calmait peu après le départ de son père pour être honnête. A croire que ce dernier lui faisait peur ou la rendait nerveuse. Quoi qu’il en soit, la mère joua un peu avec son enfant redevenue calme, avant d’aller la coucher dans son berceau. Elle même avait bien besoin de repos après tous ces cris...

----------

- Ayyn, qu’est ce que j’avais dit ?

Vitany venait de séparer sa fille de 5 ans d’une autre petite asari avec qui elle s’était battue. Sans attendre de réponse de son enfant, l’adulte repris.

- Pas de bagarre.
- Oui je sais maman, mais elle m’a embêtée…
- Et c’était une raison pour lui jeter du sable à la figure et lui tirer les excroissances ?
- Papa m’a dit de jamais me laisser faire.
- Ton père dit beaucoup de chose, déclara-t-elle après un soupir. N’y prête pas trop attention.
- Oui maman...
- Bon allez, on rentre. Et je ne veux plus te reprendre à te battre.

----------

Vitany se tenait dans son salon, l’air pensive, immobile sur le canapé. Ayyn, à présent adolescente, entra dans la pièce et remarqua sa mère soucieuse.

- Tu penses encore à papa ? Crois moi, on sera mieux sans lui.
- Ayyn…
- Ecoute maman, s’il tenait vraiment à nous il ne se serait pas comporté comme ça. Et il ne serait pas parti.
- Ce n’est pas toujours aussi simple Ayyn…
- Mais dans le cas présent, ça l’est. Comment tu peux prendre sa défense ? Tu as passé toute mon enfance a essayé au maximum de me préserver de son influence néfaste.
- Je n’étais pas d’accord avec la façon dont il voulait t’élever, mais il reste ton père.
- Mon géniteur. Un père ne se comporte pas comme ça avec sa fille.
- Ayyn… Tu n’es pas dit que la situation aurait pu être inversée ? Ton père qui t’élève et moi qui finit par partir ? Tu aurais très bien pu être totalement en accord avec ton père si ça avait été le cas. Tu n’es resté que parce que c’est moi qui t’ai élevée… et montée contre lui…
- Maman… tu ne m’as pas monté contre lui. C’était une brute et il était instable, comment voulais tu que je m’attache à lui ? Toi tu as toujours été là pour moi et pour m’empêcher de mal tourner. Jamais je ne t’abandonnerai pour qui que ce soit.
- Merci…
- Mais de rien. Merci à toi. Allez, maintenant oublie le et profite un peu de ta soirée. Ce soir, c’est moi qui cuisine !
- Oulà hors de question, je ne tiens pas à ce que l’appartement parte en fumée ! s’exclama Vitany sur un ton mi-amusé mi-sérieux.

----------

Au milieu d'un camp d'entrainement, une demi douzaine d'asari couraient sous un déluge de balles. L'une d'elle semblait plus ou moins commander aux autres et intimait à ses camarades de rester en mouvement. L'exercice semblait être de faire en sorte que toute l'équipe atteigne un point de ralliement.

- Hé super général, viens voir ! Le point d'évac c'est pas ça ?

- Bien vu Ayyn. Bon allez les filles, on y va en équipe.
- Ouais, bon courage. rétorqua Vena avec le ton de ceux qui se fiche royalement de ce qui se passe. Allez j'y vais.
- Non Ayyn, ne fait pas ça !

C'était trop tard. La jeune biotique était déjà partie en courant vers la zone d'évacuation, sans tenir compte de ses partenaires. Les tirs se réorientèrent vers elle, mais les taches de peintures s'écrasaient sur le sol derrière la coureuse. Elle disposait d'une petite longueur d'avance, et elle ne comptait pas la perdre. Finalement, elle bondit en avant et se rattrapa à l'aide d'une roulade, pour finir dans la zone objectif et presser le bouton de fin d'exercice. Toutes les armes se turent instantanément, et ses équipières arrivèrent en marchant. Chacune d'elle bouscula Ayyn en passant, sauf celle qui "dirigeait".

- Qu'est ce que tu nous as fait là ?
- Un entrainement sur le terrain.
- Ne répond pas à côté !
- Oh te prend pas la tête.
- Tu n'agis pas seule comme ça, on est là pour apprendre quelque chose !
- Et là, on a appris quelque chose ?
- C'était un exercice de travail d'équipe ! On devait TOUTES se faire évacuer !
- Et bah, moi je me suis faite évacuer. Pas de ma faute si personne n'a suivi...
- Ayyn, ce n'est pas un jeu...
- Pourtant qu'est ce qu'on s'amuse !

Celle qui tentaient de raisonner Vena finit visiblement par se rendre compte que c'était sans espoir, car elle secoua lascivement la tête avant de s'éloigner. L'autre ne put s'empêcher d'afficher un petit sourire satisfait.

----------

Inspection des jeunes recrues par la chasseresse commandante Heleznea Rutis. Echange tenu à propos de la cadette Ayyn Vena 1 an après le début de ses classes.

- Et celle ci ?
- Indisciplinée, aucun esprit d'équipe... et une forte tendance à charger tête baissée sans vraiment réfléchir.
- Et pourtant vous ne l'avez pas encore renvoyée ?
- Pas encore. Elle a quelques talents en corps à corps et je pense qu'elle n'est pas totalement irrattrapable. Si on parvient à la discipliner, certaines de ses tendances naturelles pourraient en faire une excellente perce-ligne.
- Je vous laisse seule juge, vous connaissez mieux vos recrues que moi. Mais ne perdez pas trop de temps avec la mauvaise graine. Certaines sont juste... irrécupérables…

----------

La pièce était fermée et circulaire, et seule deux asari étaient présentes, en train de lutter contre des méca armés de bâtons. Cela ressemblait à un entrainement aux arts martiaux. Les deux extraterrestres n'avait visiblement pas le même niveau en combat rapproché. Si l’une d’elle avait l'air de maitriser sans problème ses adversaires, celle qui l'accompagnait semblait en revanche avoir beaucoup plus de difficulté. Elle parait les attaques tant bien que mal, et finit par se prendre un coup en plein visage, ce qui la projeta au sol. Il se produisit alors quelque chose d'assez surprenant. Ayyn bondit en direction de son équipière et la débarrassa du méca qui l'avait frappé. Mieux encore, elle élimina tous les mécas encore debout avant qu'ils ne puissent attaquer de nouveau. Certains auraient pu croire qu'elle n'avait fait ça que pour assouvir son besoin de violence et/ou prouver sa supériorité sur sa camarade, mais une fois les boites de conserve hors d'état de nuire, l'extraterrestre violette tendit la main à celle qui était au sol pour l'aider à se relever.

- Merci.
- Pas de quoi.
- Je m'appelle Sati.
- Ayyn. Le corps à corps n'a pas l'air d'être ton fort...
- Non, j'ai du mal c'est vrai... répondit l'intéressée un peu penaude.
- Je peux t’apprendre si tu veux. Comme ça, tu pourras prendre ta revanche sur ces tas de cambouis.

Vena semblait sincère. Et c'était d'autant plus surprenant que c'était la première fois depuis qu'elle était à l'académie qu'elle proposait son aide à une autre cadette. Mais c’était aussi la première fois qu’elle était placé en duo avec une recrue qui avait réellement des difficultés. Et visiblement, cela avait réveillé une sorte d’instinct protecteur en elle.

----------

Le mess. Ayyn mangeait en compagnie de Sati, tout en discutant. Les deux avaient développé une franche amitié et une forte complicité. Une asari s'invita alors à leur table et commença à titiller l'équipière de la violente, qui avait toujours quelques difficultés dans certains domaines.

- Et si t'allais pas voir ailleurs si t'y es ?
- Qu'est ce qu'il y a Vena ? T'es sa varren de garde, elle peut pas se débrouiller sans toi ?
- Chacune doit faire en sorte que son équipière se sente bien. Sauf que moi, quand je le fais, je reste habillée !
- Oh excuse moi miss la vertu !
- Tu deviens saoulante tu sais, mais j'imagine que c'est le seul moyen que tu as pour mettre quelqu'un dans ton lit...
- Ayyn... Sois gentille avec elle. Enfin, ce que tu as de plus approchant. déclara Sati sur un ton amusé.
- Bon très bien. Je vais te le redemander une dernière fois gentiment parce que je suis quelqu'un de bien élevé... pourrais tu s'il te plait aller emmerder quelqu'un d'autre ? Ca m'ennuierait d'être renvoyée de l'académie pour t'avoir cassé le nez. conclut Vena avec un petit sourire aux lèvres.

L'autre n'insista pas et entreprit donc de quitter la table, visiblement convaincue par la dernière tirade de son homologue. Les deux amies restèrent quant à elles assises, finissant leur repas en plaisantant.

----------

Une mission de routine pour l’escouade thêta, composée de 4 commandos asari : le capitaine Arestya M'tasan, le tireur d’élite Safana Mereve, la défenseuse biotique Sati l’Shan et la perce-ligne Ayyn Vena

- Situation ?
- Ca devrait être une balade. Une vingtaine de pirates tout au plus. Et ils ne sont absolument pas sur le qui vive. Encore plus simple qu’un cas d’école si vous voulez mon avis.
- Aucun risque que ce soit un piège ?
- Vous me demandez si des vortchas sont capables de ruser et de faire semblant d’être indisciplinés capitaine ?
- Bon très bien. Ayyn.
- A vos ordres capitaine !
- On va frapper vite et fort, histoire de finir ça avant que ça n’ait pu commencer. Donc, tu engages les hostilités.
- Oh, vous savez vraiment comment parler aux asaris capitaine !
- C’est ça, en attendant reste concentrée. Et laisses en un peu pour les autres, on sera juste derrière toi. Safana, tu nous couvres, Sati prépare ta bulle au cas où et ta stase pour leur chef. Je vous rappelle qu’il nous le faut vivant.
- Ca va être du gâteau capitaine, tous ces idiots sont tête nue.
- Prête capitaine.
- Très bien. Au travail mesdemoiselles. Ayyn, à toi l’honneur.
- Avec grand plaisir capitaine ! Déclara la concernée, avant de lancer une charge biotique en direction des flibustiers spatiaux.

----------

Thessia, peu après la chute. Dans ce qui était jadis le centre ville, plusieurs furie patrouillaient en poussant des cris stridents. A plusieurs kilomètres de là, le lieutenant Mereve les observait à travers son viseur.

- Alors, t’en dis quoi ?
- J’en dis qu’on est mieux ici. Capitaine, ici Safana et Ayyn, le centre ville est rempli de ces saloperies. Ca m’étonnerait qu’il y ait la moindre survivante.
- Bien reçu, rejoignez nous à la planque. Et pas d’acte inconsidéré.
- Vous inquiétez pas, je n’ai pas envie de me prendre une demi douzaine de ses braillardes sur le dos. Mes typans ne le supporteraient pas. Terminé.
- Alors on va encore rester cachées ?
- T’as une meilleure suggestion ? T’as vu ce que ces choses ont fait à Saskya et aux autres ?
- Ca me met juste en rogne de ne rien pouvoir faire et qu’on soit obligées de se terrer comme des rats…
- Pour l’instant, survivre et protéger les survivantes est notre meilleure option. On verra ensuite pour les repousser.

----------

Dernière transmission connue de l’escouade thêta.

- … sommes tombées dans une embuscade. Je répète, ici le lieutenant Mereve de l’escouade thêta, nous sommes tombées dans une embuscade ! Nous sommes cernées par une force hostile inconnue, demandons évacuation immédiate !
- Capitaine… je ne sais pas combien de temps je vais encore pouvoir maintenir la bulle…
- Tiens encore un peu Sati, il n’y en a plus pour longtemps
- Capitaine, je pourrais les charger et…
- Négatif Ayyn, il faut qu’on reste groupée. On ne sait pas combien ils sont et on ne pourra pas t’appuyer. On reste groupées jusqu’à l’arrivée de la navette. Saf’, où on en est ?
- Aucune réponse Capitaine. Soit ces enfoirés brouillent nos communications, soit le commandement nous a lâché.
- Le commandement n’abandonne pas ses troupes. Continue d’essayer
- A vos ordres !
- Capitaine… je… je n’en peux plus…
- Sati ! SATI !

Le reste de la communication n’est plus que du bruit.

----------

Ayyn était allongée. Cet endroit était... familier. Disons plutôt qu’il ne lui était pas inconnu. L’asari ne voyait pas grand chose depuis sa position, hormis le plafond, mais elle savait qu'elle s'était déjà trouvée là. La commando tenta de se redresser, mais quelque chose la bloqua. Elle baissa les yeux sur son corps et constata qu'il était entravé. Comme à chaque fois qu’elle s'était trouvée nue sur cette table de métal froid. Une porte s'ouvrit sur sa droite. La biotique vit ce qui ressemblait à du personnel médical en arriver. Des galariens d'après leur morphologie, bien que cachés derrière des blouses et des masques. L'un d'eux poussait un chariot couvert de scalpels et autres objets tranchants. L’asari savait ce qui allait suivre. Elle l'avait déjà enduré plus d'une fois... Elle commença à s'agiter, à se trémousser pour essayer de se défaire de ses liens, mais il n'y avait rien à faire, elle avait été bien saucissonnée. Les scientifiques se placèrent lentement tout autours d'elle. L'un d'eux attrapa un scalpel. Ayyn commença à les supplier d’arrêter en s'agitant de plus en plus au fur et à mesure que la fine lame s'approchait de son corps. Puis, ce ne fut plus que souffrances et cris...

----------

- Allez accroche toi Sati, on peut le faire.
- Non je... je n'en ai plus la force Ayyn...
- Ne dis pas de bêtise, on va s'en sortir
- Pas ensembles... tu es en état de t'enfuir, mais tu n'y arriveras jamais si tu te traines un poids mort
- Qu'est ce que tu racontes Sati ? Il est hors de question que je te lai...
- On n'a pas le choix Ayyn... Si tu tentes de m'évacuer... on y restera toutes les deux... et on aura fait tout ça pour rien... Mais tu peux faire en sorte... que nos morts servent à quelques choses...
- Sati, ne me demande pas ça... pas si près du but
- Ca va aller Ayyn... Je t'assure... Je pars en sachant... que tu t'en es sortie...
- Sati non... Sati...

----------

Conversation entre un médecin militaire et un officier de l'armée asari au sujet d'Ayyn Vena.

- Son escouade a disparu depuis près de 5 ans, on n'a jamais retrouvé la moindre trace de corps ou d'agresseurs...
- Elle prétend qu'elles se sont faites capturer et torturer par des galariens pendant toutes cette durée
- Oui je sais. Mais les rapports que vous m'avez fournis indiquent que nous n'avons retrouvé aucune trace du labo dont elle faisait mention dans son debriefing. Ni des corps d'ailleurs.
- Il y a tout de même ses très nombreuses cicatrices. Il s'agit clairement de blessures faites à l'arme blanche et son dossier indiquent qu'elle n'étaient pas là il y a 5 ans.
- Certes, mais ça ne constitue pas une preuve suffisante à mon sens. Ce ne serait pas la première à s'automutiler depuis la guerre...
- Vous pensez à un syndrome post traumatique ?
- C'est l'explication la plus logique qui me vienne en tête. L'organisation dont elle parle aurait forcément laissé des traces que nous aurions retrouvées. Tel que je vois les choses, elle a dû perdre la tête durant leur opération et causer la perte de ses équipières. Indirectement ou non. Ne pouvant accepter cette idée, elle a fini par se monter un scénario plausible pour expliquer leurs disparitions. Quant à ses scarifications, soit c'était pour appuyer son scénario, soit elle essayait de se "libérer" de quelque chose.
- Vous pensez donc qu'elle est dangereuse ? Il faudrait l'interner ?
- Non. Une simple surveillance médicale devrait convenir. En revanche, elle n'est plus apte au service.

----------

Pour relier les points :
• Ayyn est née sur Illium d’une mère asari et d’un père butarien
• C’était un nourrisson très difficile qui passait beaucoup de temps à pleurer
• C’était une enfant turbulente (l’influence de son père sans doute…) mais une adolescente sans histoire (l’influence de sa mère sans doute…). Son père est parti quand elle était au milieu du lycée
• Elle décide de rejoindre l’armée et les commando asari, entre autre pour canaliser sa tendance naturelle à la violence
• Ses premières années de classe sont très difficiles à cause de ses nombreuses insubordinations et de son manque de discipline et d’esprit d’équipe
• Sa rencontre avec Sati va tout changer et Ayyn va « la prendre sous son aile », la voyant un peu comme la petite sœur qu’elle n’a jamais eu. Ceci va sauver sa carrière dans l’armée alors qu’elle était sur la sellette depuis quelques temps déjà
• Finalement, elle finira ses classes avec un dossier correct et rejoindra l’escouade thêta en compagnie de Sati au sein de laquelle elles s’intégreront bien
• Elle restera au sein de cette escouade durant toute sa carrière militaire, et les 4 membres survivront même à la guerre contre les moissonneurs
• La mère d’Ayyn meurt pendant l’attaque moissonneure sur Illium
• Deux ans après la guerre, l’escouade thêta sera déployée pour enquêter sur des disparitions un peu suspecte mais tombera dans une embuscade du GCB
• Portées disparues, les 4 membres vont subir des expérimentations et être charcutées à multiple reprises pendant plusieurs années. Les asaris finiront par rendre l’âme l’une après l’autre, mais Ayyn réussira à en réchapper par miracle.
• Ayyn rentrera faire son rapport au haut commandement asari, mais ne sera pas crue, ses propos semblant déments et toute trace du labo ayant mystérieusement disparue. Elle sera jugée inapte au service et placée sous surveillance médicale. Après quelques mois, elle s'échappera.
• Seule et se sentant trahie, Ayyn va commencer à traquer le GCB (qu’elle appelle « Le Culte ») uniquement animée par la vengeance
• Peu à peu, Ayyn va réussir à se reprendre et à éliminer ce sentiment de vengeance qui l’anime et qui la ronge. Si elle continue sa quête, c’est désormais dans un esprit de justice et de protection. Elle est cependant considérée comme une criminelle et une meurtrière dans l’espace concilien, où on a retrouvé des corps des membres de l'organisation qu'elle cible (mais les concilien n'ont pas conscience de l'existence de l'organisation, donc ils considèrent ceci comme de simple meurtres de civils)
• Ayyn a été quelque peu affectée par les attentats de Thessia. Bien qu'il ne s'agisse pas à proprement parlé de sa terre natale, ça n'en demeure pas moins le foyer des asaris. Evidemment, elle s'est dit que si elle était toujours dans l'armée et que son escouade était toujours en vie, elle aurait peut-être pu empêcher ça. Mais cela n'a fait que renforcer sa détermination à détruire "le Culte", qui reste indirectement responsable de cet événement tragique.
• Concernant les différents événement qui ont secoué Oméga, Ayyn est forcément au courant puisqu'elle évolue dans les systèmes terminus depuis sa fuite. Cependant, cela n'a pas eut énormément d'impact sur sa vie. Elle a toujours considéré Oméga comme un lieu dangereux et anarchique. Le changement de dirigeant ne modifie pas grand chose à cet état de fait de son point de vue.




Apparence


Ayyn est une asari d'un bleu indigo, ne tendant que très légèrement sur le violet. Mesurant environ 1,80 mètres, elle a un corps athlétique, sans que ses muscles ne soient trop visibles. Son visage est orné de peintures faciales asari typiques, d'un orange assez vif, ce qui s'accorde plutôt bien avec ses yeux d'un vert saisissant. Ses excroissances sont quant à elles très mises en valeur par de fines rayures blanches.

Son corps, et en particulier son dos et son torse, est couvert de cicatrices laissées par les expérimentations qui furent faites sur elle. Elle aurait pu en faire disparaitre bon nombre grâce aux progrès de la médecine, mais elle préfère les garder, pour ne jamais oublier ce qu'elle et ses équipières ont subi... Cela dit, la plupart de ces stigmates sont le plus souvent couvertes par ses habits et donc peu de gens ont eu l'occasion de les contempler.

D'un point de vue vestimentaire, Ayyn s'habille plutôt avec des vêtements qui lui donne l'allure d'une baroudeuse et/ou d'une combattante. Sans aller jusqu'à revêtir une armure en permanence, la biotique parvient tout de même en général à transmettre le message qu'elle sait parfaitement se défendre, et même lancer des attaques préventives en cas de besoin. Bien évidemment, et bien que ses peintures faciales soient assez élaborées, Vena ne porte aucun bijou et ne se maquille pas pour "se faire belle".


Caractère


Du point de vue caractériel, Ayyn est, et a toujours été, une asari plutôt violente selon les standards. Elle ne tire pas de plaisir particulier à frapper les gens, et ne fait preuve d'aucune forme de sadisme quand elle inflige des souffrances, mais elle n'est pas très patiente et en vient facilement aux mains. Certains estiment que c'est à cause de son sang à moitié butarien, mais peut-être est-ce simplement un trait de caractère.

En dehors de ça, Ayyn est assez froide et distante de prime abord, mais il n'est pas si difficile de discuter avec elle une fois cette barrière franchie. Elle a toujours été un peu solitaire, sauf avec son équipière, Sati l'shan, qu'elle considérait comme sa petite sœur et son escouade dans une moindre mesure. La perte de la seule personne dont elle ait jamais été véritablement proche (en dehors de sa mère) l'a poussé à se renfermer un peu plus sur elle même. Non pas qu'elle ne supporte pas le contact des autres, mais elle craint de s'attacher de nouveau et d'en souffrir.

Vena est également quelqu'un de calculateur et de prévoyante. Elle a beau en venir facilement aux mains, lorsqu'elle prépare quelque chose, elle s'applique et essaie de prévoir un maximum de choses. Elle a toujours une issue de secours ou un plan B pour s'en sortir. Evidemment, tout le monde a ses failles, mais elle démonte toujours ses plans plusieurs fois pour s'assurer qu'elle en a identifié et éliminé un maximum de points faibles.

Fait étrange, la jeune extraterrestre utilise assez peu ses pouvoirs biotiques en combat. Peut-être est ce dû à une forme de séquelle psychologique de ses expérimentations, mais la bleue préfère toujours s'en remettre à sa maitrise des arts martiaux pour éliminer ses adversaires. Bien évidemment, cette technique devient bien moins viable lorsqu'elle affronte un krogan...

Enfin, dernier point important, Ayyn est obsédée par sa quête. Peu importe ce que ça lui coutera, peu importe le temps que cela prendra, l'asari compte bien détruire ceux qui l'ont torturé et qui ont assassiné sa petite soeur. Elle n'aura pas de répit tant que cette tâche ne sera pas accomplie... Cependant, il ne s'agit pas de vengeance de son point de vue, mais d'une forme de justice et de protection. Elle ne tire aucune satisfaction malsaine lorsqu'elle élimine l'un de ces sectaires, tout au plus un sentiment de soulagement, et elle agit toujours proprement et rapidement.


Compétences / Profil


Profil :

Profil : Biotique adepte 3/8/3

Équipement :

Armes :
M-12 Locust
M-5 Phalanx
Armurerie : Aucune

Compétences :

Militaire :
Combattante entrainé au corps à corps
Maitrise avancé des mitraillettes
Maitrise basique des pistolets
Camouflage optique (3pts)

Biotique : Oui
Biotique accomplie
Charge (3pts)
Nova (4pts)

Technologie :
Hacker entrainé
Drone + caméra (2pts)



Compléments

Signe(s) distinctif(s) : Aucun apparent si ce n'est ses peintures faciales orange vif. Enormément de cicatrice sous ses vêtements.
Relations avec les autres : Peut se montrer froide et violente (dans ses actes ou ses propos), mais acceptera toute personne souhaitant l'aider dans sa quête
Des liens prédéfinis ? :
L'objectif de votre personnage à long terme ? : Mettre fin au agissement du GCB


Hors Personnage

Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) : Captain Wasea <3
Comment avez-vous connu le forum ? Je ne sais plus, ça remonte à loin
Est-ce un double compte ? Nop
Des remarques ? La troisième sera la bonne !






Ce n'est pas parce que je suis fou que je suis de mauvaise compagnie.


Dernière édition par Ayyn Vena le Jeu 06 Juil 2017, 10:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8007
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Réactivation d'Ayyn Vena   Lun 03 Juil 2017, 18:12
Bonjour Ayyn.

Le règlement est signé, le mot de passe bon, l'avatar aux normes : passons à la fiche.


Je n'ai globalement pas grand chose à redire, hormis pour la "fin" de ton histoire. Déjà, une escouade de chasseresse qui enquête sur des disparitions et qui elle même disparaît, c'est très suspect. On t'aurait pas mise au placard dans ces conditions.
Ensuite, j'aimerais bien plus d'infos sur les événements récents déjà (Oméga, Thessia, je sais pas où tu traîne principalement) et sur tes actions qui t'ont emmenés à devenir une meurtrière.

Rien à redire pour le caractère et l'apparence.

Concernant l'équipement, passe à un profil intermédiaire. Des Asaris qui ont deux fois ton âge son pas encore en pro, alors toi... (Au passage les Cabales c'est juste les biotiques Turiens, donc ça colle pas avec un nom global).
Du coup ça implique de modifier tes compétences.

Voila, je te laisse faire tes corrections. Bon courage.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste
Rang : N/A
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4808-reactivation-d-ayyn-vena#7
http://www.masseffect-reborn.fr/t3849-dossier-concernant-ayyn-vena


Membre
Messages : 45

MessageSujet: Re: Réactivation d'Ayyn Vena   Lun 03 Juil 2017, 21:30
Corrections faites.

J'ai quadruplé mon âge pour pouvoir garder ce profil Trollface
Non, plus sérieusement, je suis passé en adepte. ^^

Concernant le renvoi de l'armée, j'ai quelque peu modifié les raisons et j'ai rajouté un petit paragraphe à la fin de l'histoire.
Et j'ai rajouté deux points pour Thessia et Oméga. Wink




Ce n'est pas parce que je suis fou que je suis de mauvaise compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8007
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Réactivation d'Ayyn Vena   Mer 05 Juil 2017, 21:07
Juste un petit point : officiellement, Shoran dirige Oméga. Le fait que ce soit les mercenaires qui s'occupent de tout, c'est pas ce qui est connu.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Indépendantiste
Rang : N/A
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4808-reactivation-d-ayyn-vena#7
http://www.masseffect-reborn.fr/t3849-dossier-concernant-ayyn-vena


Membre
Messages : 45

MessageSujet: Re: Réactivation d'Ayyn Vena   Jeu 06 Juil 2017, 10:12
Okay, c'est édité Wink




Ce n'est pas parce que je suis fou que je suis de mauvaise compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8007
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Réactivation d'Ayyn Vena   Jeu 06 Juil 2017, 16:23
Ça me semble tout bon.

Je te donne le lien pour trouver des partenaires RP : ->ici<-. N'oublie pas de bien respecter la fiche modèle.

Si tu veux chercher des liens avec les autres joueurs, je te conseil de lire les Journaux de Bord. et t'encourage à faire le tien.

Re-bienvenue du coup, t'a même le droit au message des nouveaux pour la peine.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Réactivation d'Ayyn Vena   
Revenir en haut Aller en bas
 

Réactivation d'Ayyn Vena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Validées-