AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Un dimanche ordinaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : L'orphelinat des Ombres
Rang : Ardat-Yakshi
Voir le profil de l'utilisateur


Nuit blanche
Messages : 599

MessageSujet: Un dimanche ordinaire.   Lun 17 Juil 2017, 19:42
Intervention MJ : NonDate : 17 Juillet 2202 RP Tout public
Kyre ♦ Erika
Un dimanche ordinaire.















Wonderland, cité d'une déesse pas comme les autres... Probablement la plus folle ou quelque chose dans le genre, celle qui avait tout détruit pour tout reconstruire et régner d'une main ferme sur son empire qu'était le monde du loisir et de la distraction interplanétaire à base de terminus. Empire qui fleurissait plus et encore plus chaque jour de diffusion devenait peu à peu le programme le plus regardé et les événements les plus attendus de l'espace terminus et de son extranet. Les événements spéciaux apportaient de l'originalité tout comme des hausses de bourses et de taux dans les paris. Les produits dérivés à l’effigie des héros de l'arène partaient comme des petits pains et l'arène avait déjà créé quelques stars du net et pour meilleur exemple Mikki, l'animatrice excentrique des plus gros événements.


Aujourd'hui était une journée tranquille sans événement majeur avant celui de ce soir, Le casino, les autres salles de jeux et les centres commerciaux se suffisaient à eux-mêmes. Kyre était restée cloîtrée dans ses appartements à rien foutre d'autre que sa longue séance d'entrainement du matin accompagnée de Miyuki et supervisée par Sphère qui analysait chaque effort donné et créait des courbes d'évolution précises. La Sphère rose fit le tour de Miyuki et s’arrêta au niveau de ses fesses.


Mhh vos courbes se sont améliorées... En puissance explosive, je veux dire.

Je suis plutôt d'accord....



... Quelques heures plus tard.

Mikki pour sa part arpentait la cité dans sa superbe combinaison haute en couleurs, accompagnée de quelques gardes du corps elle venait tout juste de récupérer dans une boutique de haute couture un kit de plusieurs tenues et avait vérifié que tout était fait comme prévu, ce qui était le cas bien entendu lorsqu'il s'agit de commandes spéciales de la part de Kyreshorl ou de ceux qui lui sont proches. Particulièrement satisfaite de la propre sienne, c'est avec le sourire jusqu'aux oreilles qu'elle sortit en sautillant de la boutique. Mais une chose l'interpella, des long cheveux roux et un style unique, l'asiatique aux cheveux colorés ouvrit son omnitech et vérifia rapidement ses infos.


Ohh !


Elle s'approcha de la femme en question. Mademoiselle ? C'est bien vous ? Ici ? La p'tite nouvelle ? demandât-elle en lui montrant une photo sur son omnitech d'Erika en compagnie de Kydra. Elle attendit que la rouquine ait finit de prendre conscience de la situation avant de finalement répondre favorablement.


Et bien ! Si vous voulez bien me suivre ? Votre place est dans l'espace des hauts invités, je vais la prévenir..


Sur le chemin Mikki, grande gueule qu'elle était expliquait tout et n'importe quoi à propos des lieux et des activités qu'offrait Wonderland tout en faisant quelques légers détours pour faire visiter le gros du quartier entièrement dédié aux loisirs en tout genres. Puis le petit groupe traversa plusieurs zones à autorisations spéciales pour atteindre un ascenseur aux vitres blindées dont l’ascension parut interminable mais ou la vue sur la cité de la luxure était tout bonnement imbattable. Le petit groupe arriva à l'un des derniers étages devant une large porte visiblement verrouillée. Mikki à ce moment-la passa un appel rapide.


Sphère, je te laisse l'invitée devant la porte. Elle se tourna vers Erika. A bientôt ! Puis s'éloigna sans explications avec les gardes dans le seul couloir de l'étage jusqu’à disparaître au bout de celui-ci. A ce moment la porte se déverrouilla et s'ouvrir d'elle même au son d'une douce décharge electro-magnétique, face à la rouquine se trouvait L'IV ronde et rose, Sphère.


Bonjour mademoiselle, pardonnez les manières un peu évasives de Miss Mikki elle est quelque peu.. intenable. Suivez-moi je vous prie, les amis des amis proches de Kyreshorl sont des invités d'honneur.. Surtout lorsqu'il s'agit d'Anton.


La petite Sphère parlante fit traverser l’immense salon semblant à mi-chemin d'un style égyptien antique et ultra moderne avec des couleurs chaudes. Le duo arriva devant une double porte derrière laquelle semblait avoir lieu.. Une argumentation mouvementée.. Mais Sphère n'eut pas la moindre hésitation et ouvrit la porte. Devant elles, Kyre dans son lit était appuyée dos au mur et tenait fermement Miyuki contre elle en une clef d'UFC, toutes deux nues et à moitié emmêlées dans un drap fin et rouge vif.



Alors madame j'ai des fesses explosives ? mh !? Elles sont ou ces courbes explosives !?











Kyre:
 


Dernière édition par Kyreshorl Venterra le Dim 23 Juil 2017, 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 73

MessageSujet: Re: Un dimanche ordinaire.   Sam 22 Juil 2017, 19:51


UN DIMANCHE ORDINAIRE.


Kydra avait dû s’absenter quelques jours, et malgré son insistance, elle n’avait pas réussi à la convaincre de la laisser la suivre. Elle avait passé la première douzaine d’heure à déprimer sur leur lit. Elle avait malgré elle créer un lien symbiotique avec sa bien-aimée, et rien que de la savoir loin lui miner le moral de manière surprenante. Mais les heures passant elle avait fini par se reprendre en main suffisamment pour bouger, Kydra aurait été la première à lui rire au nez de la voir l’attendre ainsi.

Après tout, elle avait l’occasion de découvrir un peu son nouvel habitat de sa propre volonté. Elle se leva et enfila sa nouvelle armure de pacificatrice par-dessus son corps nu. Elle avait elle-même apportées des modifications à la tenue. Remplaçant les pièces trop massive par des tissus de défense flexible, lui offrant nettement plus de mobilité, et un aspect plus « passe partout ». Le résultat était à mi-chemin entre une armure et un manteau de combat sombre. Elle dénoua ses cheveux et équipa son arme à son coté avant de quitter l’appartement d’un pas lourd mais motivé.

Elle erra un moment dans les ruelles, s’enfonçant plus profondément dans la station, profitant au passage de régler leur compte à deux revendeurs qui n’avaient obtenu le permis d’Anton pour agir sur son territoire. Le premier elle avait simplement confisqué son matériel, qu’une équipe de patrouille s’était partagé. Mais le deuxième se vidait de son sang dans une allée sombre, son corps sans vie refroidissant. Elle l’avait déjà prévenu une fois, il était revenu, tant pis pour lui.
Car c’est ainsi que cela se déroulait sur Oméga, une justice de fer était nécessaire pour maintenir le pouvoir, et en tant que pacificatrice, elle avait pour rôle d’appliquer cette justice. On aurait pût penser que cela aurait mis son code moral de soldat à rude épreuve, mais beaucoup de civil aurait été surpris de savoir ce que l’Alliance faisait aux insurgés ou aux pirates qui violaient son espace. La seule véritable différence, en dehors de l’écart de puissance démesurée, était qu’Oméga assumait pleinement la brutalité de son univers.

Elle fut tirée de ses pensées par l’affluence grandissante de monde autour d’elle. Quand elle leva les yeux des dizaines de lumière balayé le ciel de pierre et de métal de la station par-delà les bâtiments. Wonderland. Elle entendait d’ici les clameurs et les vrombissement tonitruant des pods sur les pistes. C’était devenu le nouveau centre d’attraction d’Oméga, et même d’une bonne part des terminus. Une cité dans la cité, dédié au luxe, aux jeux, et à la luxure bien entendu. En somme, le divertissement tel qu’on le considérait dans cette région de la galaxie. Erika sentait de lourdes basses de musiques puissantes et lointaines parcourir le sol et son corps, et se décida à s’approcher de ce lieu qu’elle avait jusque-là évité, trop peuplé à son gout.

A peine avait-elle fait quelques mètres à l’intérieure de l’enceinte noire de monde qu’elle fut abordé par une sorte de personnage de manga à qui on aurait décidé dans un instant de folie d’attribuer un vrai corps. Oh bien sur elle la connaissait, au moins visuellement, son visage était placardé sur la moitié des affiches de la station. Mikku ? Non Mikki. Mais que lui voulait-elle à elle ? Elle fut surprise de voir une image d’elle et de Kydra apparaitre sur l’omnitech de l’exubérante jeune femme. Mais à peine avait-elle acquiescée qu’elle se faisait tiré par le bras à travers la foule. Qui donc pouvait s’intéresser suffisamment à elle pour qu’on la prenne à parti si vite ?

Elle ne devait pas tarder à l’apprendre, mais pour le moment elle écoutait simplement la pile électrique lui débiter un tel flot d’information sur l’endroit qu’elle n’en retint surement même pas la moitié, comme une visite guidée mais dopée au sable rouge. Elle aurait presque réussit à lui donner mal au crâne si leur aventure ne les avaient pas mené rapidement devant une porte blindée au sommet d’un ascenseur. Et sa guide partie aussi vite qu’elle était venue, la laissant bouche bée devant la porte. Elle n’eut pas réellement le temps de méditer cette étrange rencontre, un bruit de métal coulissant, et c’est maintenant une IV sphérique qui s’agitait devant elle. « Sphère », au moins ça collait bien.

-Ah, Venterra.

Mais oui, qui d’autres ? Wonderland était sienne, et elle l’avait croisé lors d’un repas quelques jours plutôt, mais au vu de la durée de cette rencontre, elle n’aurait pas crût faire partie de ses petits papiers. L’asari était bien plus alerte qu’elle ne le laissait paraître. Elle suivit Sphère par automatisme à travers l’appartement, et elle ne prêta attention que trop tard au bruit étouffé par-delà la porte qu’il ouvrit devant eux.

-Pardon de déra…

La scène était plus que déstabilisante, un enchevêtrement de membre nu dans un combat plus érotique que guerrier au premier coup d’œil. Sa soudaine présence sembla prendre de court aussi l’asari qui leva de yeux surprit vers elle. La jeune femme à sa merci, que Erika reconnu être la fameuse Miyuki en profita pour saisir les mains qui la bloquaient et dans un effort de torsion, souleva la dominatrice de la lutte pour l’envoyer rouler sur le lit, un mouvement qui finit à ses pied, l’asari sans âge atterrissant grâcilement sur ses pieds juste sous son nez, démontrant sa parfaite forme physique. Elle releva et elle se retrouvèrent nez à nez, mais seule l’une des deux était nue comme un vers.
Erika profita de la vue, moins attirante à ses yeux que pouvait l’être Kydra, elle possédait tout de même des atouts indéniable.

-..anger.

Elle pouffa malgré elle, mais continua.

-Apparemment ma visite était aussi peu prévue de votre côté que du miens. Mikki m’a un peu catapulté ici.

Feat. Kyre



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : L'orphelinat des Ombres
Rang : Ardat-Yakshi
Voir le profil de l'utilisateur


Nuit blanche
Messages : 599

MessageSujet: Re: Un dimanche ordinaire.   Mar 25 Juil 2017, 21:38





L'asari se releva en douceur, elle faisait maintenant face à la rouquine qu'elle savait être la concubine de Kydra, elle leva les yeux vers ceux d'Erika en passant sur la cicatrice qui lui barre le visage. Elle était plutôt pas mal a vrai dire, d'une certaine façon elle pouvait comprendre l'attirance de Kydra pour elle bien que sans comprendre d'ou celle-ci avait puisé son amour pour la brute, mais surtout elle en avait relativement rien à foutre en vrai. L'amour s'était toujours avéré ne devenir qu'une faiblesse lors des moments les plus importants. Elle tourna à moitié la tête vers une Miyuki déjà retournée sous les draps, les observants d'un œil trop discret, quelque chose clochait.. Puis elle comprit vite.


Vêtements !


Il ne fallut que quelques brèves secondes avant qu'elle ne reçoive une petite culotte noire lancée depuis le lit jusqu'à côté d'elle, l'asari fronça les sourcils et se tourna vers le lit.


T-Shirt !


Le lit bougea quelque peu et un bras tenant un t-shirt long et noir dans la main sortit des draps et lança à l'aveuglette le dit vêtement en direction de Kyre qui l’attrapa au vol et l'enfila ensuite en grommelant un "merci". C'était un T-shirt trop long qui lui arrivait juste sous les fesses, tout juste de quoi cacher ce qu'il y avait à cacher. De nouveau elle se tourna vers Erika.


Erika c'est ça ? Mikki est intenable quand elle s'y met, un verre ?


Sans vraiment attendre de réponse, elle passa à côté de la rousse pour se diriger vers la cuisine sans oublier d'apprécier la vue imprenable qu'offrait sa baie vitrée sur Omega et particulièrement sur Wonderland. Une fois de l'autre côté du bar elle posa ses mains pour regarder son invitée prendre sa décision sur le verre qui lui ferrait plaisir, derrière elle était présentées de très nombreuses bouteilles d'alcool et autres dont certaines était d'une grande rareté même sur leurs planètes d'origine. Pour certaines était même mis en place un système de réfrigération individuel pour les garder à une température parfaite pour la consommation.
Lorsqu'elle eut fait son choix, Kyre servit elle-même le verre pour son invitée et se prépara un alcool théssien fort fruité. Elle posa tranquillement le verre étonnamment bien préparé devant Erika, et prit le propre sien en main.


C'est la première fois que tu visite les lieux non ? J'imagine t'as presque littéralement sauté dessus.. C'est pas son travail, mais bon, elle apprécie à connaitre certaines personnes.. En personne.


Elle se tourna un instant vers la vue et rit une longue gorgée. Il y a une grande course ce soir, un bel événement, c'est une demi finale, si cela t'intéresse tu es libre de rester. Pour passer le temps je serais fort intéressée par ton histoire.. Si tu veux bien me la conter. Elle tourna de nouveau le regard vers Erika, sans cacher un intérêt certain à l'histoire que pourrait bien raconter son interlocutrice. Dans un même mouvement elle proposa un des canapés qui faisait face à la baie vitrée. Pendant ce temps Sphère sortit tout juste de la chambre pour aller se poster dans un coin de l'appartement, prés de la porte d'entrée.







Kyre:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction :
Rang :
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 73

MessageSujet: Re: Un dimanche ordinaire.   Dim 30 Juil 2017, 16:56


UN DIMANCHE ORDINAIRE.


Elle dût se retenir de rire devant la scène digne d’un théâtre, pas qu’elle est vraiment peur d’offenser l’asari visiblement très extravertie, surtout que le sourire mi-moqueur mi-compréhensif qu’elle arborait ne caché rien de sa pensée. Elle avait simplement fait le choix de ne pas rire explicitement de la scène, souhaitant en profiter jusqu’au bout. Le tshirt couvrait à peine le nécessaire, voir pas totalement, mais Erika n’était pas du genre à se plaindre d’une vue si gentiment offerte, et une part d’elle eu très soudain envie que sa belle Kydra rentre vite à la maison.

-Oui, quelque chose de fort si tu as.

Et elle ne doutait aucunement qu’elle en avait. Visiblement la rencontre était placée sous le signe de la détente, et Erika comptait en profiter. Kyreshorl était très différente d’Anton dans la sensation qu’elle dégageait. Le danger qu’exprimé l’assurance de leur mouvement était aussi puissant pour l’un que pour l’autre. Mais là où l’aura du butarien semblait altérer le monde autour de lui pour le faire correspondre à son souhait, celle de l’asari semblait plutôt dire, et même crier, « je suis qui je suis et je vous emmerde ». Cela avait quelque chose de moins oppressant que l’humaine apprécia d’emblée. Elle la suivit vers son bar non s’en jetait un œil à Miyuki sous les couvertures. Sa rivale. Elle ne savait pas pourquoi, mais même si elle la respectait depuis l’assaut de la colonie, c’était le statut qu’elle lui attribuait. Kyreshorl déposa un cocktail avec une sacrée allure devant elle, et Erika se demanda si elle avait été barmaid vu la perfection de la composition. Elle s’en saisit et bu une lampée en s’approchant elle aussi de la baie vitrée.

-Wonderland est… vivante. Je ne m’étais pas encore approché suffisamment pour m’en rendre compte, mais c’est assez agréable de s’oublier dans la foule même si Mikki m’a bien vite sortit de mon isolement. Je me demande à quel point elle est intelligente pour jouer aussi bien l’idiote.

Car Erika n’en doutait pas, la jeune présentatrice avait un esprit aiguisé, qu’elle cachait sous une montagne d’apparence. Une course, oui ça pouvait être divertissant, et à vrai dire elle n’avait rien de mieux à faire ces temps-ci, aussi triste cela fut-il à reconnaître. Elle réfléchit un instant à quoi dire à Kyreshorl, peu de gens s’étaient intéressé à son passé depuis son arrivée. « Ancien soldat » suffisait en général aux autres. Elle se lança juste après s’être assise.

-Je n’ai jamais vraiment aimé l’armée, je me suis engagée vers mes dix-sept ans, pour faire chier mon père.

Elle rit en buvant une gorgée, et se corrigea d’elle-même.

-Non en réalité je voulais apprendre, devenir forte, et être capable d’influencer le cours de choses. Et l’armée me semblait un bon moyen, ET en plus ça faisait chier mon père.
Gamine j’ai été enlevée avec beaucoup d’autre par des esclavagistes butariens. Et l’Alliance m’a sauvée, pas par idéal, ou avec la bravoure héroïque que nous vendent les recruteurs. Non ils nous ont sauvé car ils avaient une flotte, et pas l’adversaire.
Ce fut une bonne leçon sur l’importance du pouvoir pour moi. Malgré toute la bonne volonté, et les meilleurs idéaux du monde, quelqu’un sans pouvoir sera juste un idéaliste. Wonderland est un bon exemple de l’application d’idéaux par le pouvoir, à mon gout.

Bref, j’ai suivi mes classes avec assiduité, car c’est ainsi que l’on progresse vite. Mais la guerre contre les moissonneurs m’a obligée à me montrer vindicative plus vite que je ne l’avais escomptée. J’ai rasé une moitié de colonie et ses habitants afin d’abattre l’un d’entre eux. Je n’en suis pas fière, mais je n’en ai pas honte non plus. J’ai simplement fait preuve de pragmatisme, les chiffres étaient là, défendre tout le monde n’aurait conduit qu’à un lent massacre, alors qu’accepter de payer un lourd tribut était l’assurance de sauver le plus grand nombre.


Elle faisait tournoyer tranquillement son verre.

-Je n’ai pas finit en prison pour ce « crime » comme on l’a défini, mais ma progression s’en est retrouvée entravée dans l’espace concillien, alors j’ai fait mes armes dans la travée. En favorisant certains groupes au lieu d’autre j’ai rendu la part des frontières qui m’étaient attribuée plus sûre qu’elles ne l’étaient depuis des lustres. C’est aussi pendant cette période que j’ai connu Kydra.

Une putain de tête brûlée cette fille, suffisamment brisée pour ne pas avoir de morale, mais juste pas assez pour accepter de s’effondrer sur elle-même. Je l’ai prise sous mon aile, ou plutôt je me suis servie d’elle. Mais je me suis plus impliquée que je ne l’avais pensée, et quand est venu le temps de son départ, je l’ai rejetée parce que je ne voulais pas succomber des sentiments que je considérais alors comme une faiblesse.
C’est surement mon seul regret aujourd’hui. Elle a trahi car elle était seule, alors qu’elle n’aurait pas dû l’être.


Elle but une autre gorgée.

-Après ça je me suis plongée à nouveau dans le travail. J’étais même en bonne voie pour commencer à réaliser mes propres ambitions au sein de l’Alliance, mais Kydra est revenue comme par magie sur ma route. Et cette fois-ci j’ai été assez intelligente pour écouter mon cœur plus que ma volonté.
C’est sans doute stupide de ma part, car j’ai jeté au néant des années de labeurs, mais quand je la regarde et que je sens un sourire naître sur mon visage, je suis certaine d’avoir fait le bon choix, même si tout dis l’inverse.


Elle posa son regard sur l’asari, et son sourire était d’ailleurs affiché sur son visage.

-ça résume assez bien ma vie, et toi reine des pirates d’Oméga, car c’est le nom que tu as dans les rues, une petite histoire à me conter ?

Feat. Kyre



Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un dimanche ordinaire.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un dimanche ordinaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Nébuleuse d'Oméga :: Oméga :: Wonderland-