AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Inquiétant Silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 128

MessageSujet: Inquiétant Silence   Lun 07 Aoû 2017, 15:47
Intervention MJ : Peut êtreDate : 07/08/2202 RP Tout public
Urdnot Graash ♦Jila'Kis Nar Lanketh
Inquiétant silence



Iquiétant silence


Jila était dans sa cabine, elle et sa petite équipe repartait de Tortuga, une planète bien loin de ses nouvelles habitudes sur Omega. Revenir sur son ancienne terre lui faisait bizarre, avec un transport ils étaient passés non loin des vestiges de l'ancienne forteresse qui appartenait aux siens jadis.
L'envie de les explorer pour trouver ce qu'elle cherchait avait été forte mais cela aurait pu la mettre en danger, il lui fallait l'appui d'Anton. Maintenant elle pourrait le convaincre de l'aider dans ses recherches, ramenant avec elle une donnée qui était pour elle, capitale. Les plans des ruines ainsi qu'un rapport détaillé de plusieurs livraisons qui seraient effectuées dans les prochains mois sur Tortuga, elle offrirait ces rapports au Butarien en guise de bonne foi et pour raffermir son allégeance ponctuelle avec lui.

Cessant de faire tourner la capsule de donnée entre ses doigts, Jila la scella dans une petite boîte en métal qu'elle rangea dans ses affaires. Regardant l'heure elle poussa un soupir las du temps restant, encore deux jours de vol serait nécessaire pour arriver au bercail. La quarienne se sentait épuisée et bien que la faim gronda, elle s'installa sur son lit espérant faire passer le temps plus rapidement.
Une pensée lui revient en tête, il lui faudrait payer la deuxième moitié du salaire qu'elle devait à un Krogan qu'elle avait engagée pour cette mission, il lui avait semblé plus fiable que les cloportes qui l'aidait jusqu'alors. Même si leur expédition c'était passée sans accrocs, elle se doutait bien que le Krogan y était pour quelque chose, ces grands aliens servaient souvent de garde du corps et autre dissuasion.

Se sentant partir, quelqu'un vint la tirer de sa torpeur en tambourinant à la porte de sa cabine.

- Jila, vous êtes là ? Ouvrez c'est important.

Pestant intérieurement, la Quarienne se leva, ouvrant à l'individu. C'était un des navigateur du petit vaisseau cargo qu'elle avait volée au nouvel an lors d'une escarmouche avec des soldats de l'alliance. Rapidement elle avait recrutée un petit équipage compétent mais assez couard.

- Qu'y a t'il Tirus ? Demanda la chasseuse de prime en regardant le Turien qui semblait tout aussi fatigué qu'elle.

- Visiblement le vaisseau ne devait pas être en si bon état, on a un propulseur défectueux, il consomme trop d’énergie, à ce rythme nous allons nous retrouver sans carburant d'ici demain. Si je peux me permettre, nous avons trouvés une station commerciale a quatre heure de vol d'ici. Nous pourrions au moins faire le plein pour continuer sur un moteur ou trouver quelqu'un pour réparer tout ça même si j'en doute.

Jila jura dans sa langue natale, réfléchissant rapidement elle décida de faire confiance au jugement de son pilote. C'était bien sa veine ! Le prix du Krogan allait augmenter bien que ce ne soit pas le premier de ses soucis, elle n'avait pas des fonds illimités.

- Cap sur cette station, je vous suis. Attrapant son arme, la Quarienne se mit en marche vers le poste de pilotage afin d'observer les trajectoires avec le pilote. Que pouvez vous me dire d'autres sur cette station ? Elle ne craint pas trop ?

Tirus semblait hésitant.
- Je ne la connais pas et je ne capte rien d'intéressant provenant d'elle. Sa superficie semble faire la taille d'un gros village sur mes capteurs, la structure la plus impressionnante est son spatioport. Son placement est logique, elle est en pleine voie commerciale et à bonne distance d'un relais. Non ça semble être un lieu souvent visité, on peut s'attendre à une foule désorganisée comme sur Omega, mais sans hiérarchie.

Jila remercia le Turien avant de partir à la recherche du Krogan qu'elle se devait d'informer du changement de plan. Elle le trouva un peu plus loin, il n'était pas dur de se retrouver dans un si petit vaisseau après tout.

- Graash ? J'espère que je ne vous dérange pas. Je viens vous informer d'un changement dans nos plans. Ne vous inquiétez pas vous serez payé en conséquence.

L'un de nos propulseur est tombé en rad, nous allons nous arrêter dans une station commerciale non loin d'ici, a priori cela prolongera votre contrat d'une journée. Des questions ? Nous n'avons pas eu le temps de discuter depuis Tortuga, je tiens à vous remercier pour votre service exemplaire cela dit.




Feat ...





Thème Jila:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 80
Crédits : Moi-même, original: Albek42

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Mer 09 Aoû 2017, 21:54
7 Août 2022, Graash avait accepté un contrat assez particulier. En effet, il avait été engagé par une quarienne, de toute sa clientèle, c'était la moins représentée. Rare était les quariens ayant besoin d'un Krogan. Surtout depuis la paix avec les Geths, puisqu'ils avaient les garde du corps parfaits en permanence. Mais, même un geth réfléchit à comment tuer un Krogan. Même un geth sait, qu'un Krogan à 50% de chances de gagner contre un colosse... Enfin, c'est ce qu'il aimerait faire croire. La vérité, c'est qu'il n'en avait pas combattu, ou aucun qui ne mérite de se souvenir de lui. Le nom de cette quarienne était "Jila'Kis Nar Lanketh ", il ne savait pas grand chose d'elle, à part qu'elle travaillait pour un butarien. Ce n'était pas le même Butarien que celui pour lequel il travaillait en règle générale, mais cela aurait été une anecdote cocasse, il fallait l'avouer.

La quarienne avait été correcte avec lui, ne le prenant ni trop haut, ni par peur. Sans dire que c'était inhabituel, cela restait peu commun. Cela avait sans doutes à voir avec le fait qu'elle l'avait rencontrée dans un vaisseau. Son vaisseau. Une petite esquiffe pas bien grosse, aux couloirs étroits, dangereux, parfaits pour qu'un Krogan vous passe à la moulinette. Mais ce n'était pas dans l'idée de Graash à ce moment là, et ça ne l'était toujours pas aujourd'hui. Sans doutes était-ce à cause d'une part de son passé, qui faisait écho avec la gamine quarienne, ou bien juste qu'il voulait rester sage.

Sa mission était en somme toute simple. Protéger et dissuader. La petite casquée avait une sorte d'échange commercial à faire et, un Krogan comme garde du corps passait toujours mieux qu'une bande de ratés de seconde zone comme ceux qui l'accompagnaient en ce moment. Imbu de sa personne, Graash l'était, mais il savait reconnaître quand des adversaires lui étaient supérieurs et dans le cas des hommes de la demoiselle, au mieux, il aurait quelques impacts de balles sur l'armure, au pire, une nouvelle cicatrice profonde sur le corps. D'ailleurs, il était amusant de noter que mis à part la quarienne, ils avaient tous peur de lui. Quoi qu'il en soit, grâce à Graash, l'échange s'était passé sans accrocs notable, à part un haussement de ton lorsque Jila, diminuait le prix de vente d'un objet dont la signification et l'utilité était totalement inconnue au Krogan. Il lui avait suffit de faire craquer les os de ses doigts, dans un petit grognement blasé pour que la baisse de prix soit acceptée.

Bien après la mission, Graash était parti dans un coin du vaisseau, loin de ces gens, loin des regards qui le mettait de mauvaise humeur. Il observait depuis un hublot l'immensité du vide spatial, les étoiles qui brillaient de tout leurs feux. Nous étions dans les systèmes terminus. Là où il était chez lui, là où il faisait ce qu'il voulait, sans règles, sans foi, ni lois pour l'en empêcher. Le krogan tenait dans une de ses mains une bouteille de ryncol de son cru, qu'il gardait pour la réussite de la mission. Sauf qu'elle n'était réussie, que lorsque la quarienne atterrissait à bon port... Et c'était loin d'être le cas. Quand elle lui annonçait la mauvaise nouvelle, il lâcha un petit râle de mécontentement, mais vu qu'elle l'amadouait avec une extension de paiement, comment pouvait-il ronchonner plus ? De sa main libre, il leva son pouce en guise d'approbation, regardant de nouveau le hublot, et la planète, il ne la connaissait pas, il ne s'y était jamais arrêtée, mais elle puait le traquenard.. Et pas forcément le meilleur. Pas de bandits ou de pirates de grand chemin pour les attaquer, mais il avait un mauvais préssentiment, le genre de choses qu'il n'a habituellement pas et qui se réveillait dans les pires situations... Pourvu qu'il ait tort....

S'adossant contre la parroie du vaisseau, il prit une gorgée de sa boisson en regardant la quarienne.

"Pas de soucis, j'fais que mon boulot. Vous êtes correcte, je le suis aussi, c'est un accord professionnel après tout. Et puis, j'aime bien votre personnalité, plutôt sympathique ."

Des questions, il en avait quelques unes. Déjà, pourquoi ce vaisseau partait en lambeau? Mais, juste après avoir complimenté la demoiselle, parler du piteux vaisseau dans lequel ils se trouvaient n'était pas à classé dans les bonnes idées.

"L'endroit où l'on va se poser par contre, il ne m'inspire pas confiance. Je vous dirait bien de rester à couvert derrière vos hommes mais, sans offenses hein, ils sont pitoyables. Je crois que vous auriez été mieux sans eux qu'avec. Ils vont s'enfuir au premier pet de travers. "


Il ne questionnait pas leurs loyauté, mais leurs courage. On peut être fidèle à quelqu'un et s'enfuir malgré tout du danger. Graash lui était l'opposé. Peu loyal, mais tant qu'il était sous contrat, son employeur ou son VIP étaient les personnes les plus importantes de la galaxie, et ils les protégeraient quitte à y mettre de sa personne pour quelques balles, mais ça, c'est uniquement dans le cas ou la paie est bien grasse ou bien, qu'il éprouve un semblant de sympathie envers vous...

"Je préfère vous le dire, restez près de moi plutôt. On va dire que ma protection rapprochée est un bonus gratuit. J'ai des questions, je sais que c'est un butarien qui vous embauche, Tharak Jamon, ça vous dit quelque chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Jeu 31 Aoû 2017, 14:25

Iquiétant silence


Le krogan ne faisait pas confiance aux hommes d'Anton visiblement. Cela tombait bien, elle non plus. Même si elle avait été plus sélective sur les hommes choisis pour cette mission, la Quarienne ne mettrait pas sa vie entre les mains de ces pirates tout juste bons à voler le sac d'une grand mère, même si un ou deux de ses gars semblaient servir à quelque chose, ce n'était pas suffisant.

- " Je vous le concède, mais le nombre paraît toujours plus impressionnant. Pour vous répondre sinon, oui, le nom de Tharak me parle mais je ne travaille pas pour lui, je ne l'ai jamais rencontré mais toute personne informée dans les terminus à déjà entendu son nom quelque part."

Jila commença à se détourner du Krogan si il n'avait plus rien à dire.

- " Je vais me préparer Graash, nous devrions arriver dans quelques heures, soyez prêt à toute éventualités, comme vous, j'ai un mauvais pressentiment et je pense que nous avons tous deux un bon flair."

Sur ces mots la chasseuse de prime tourna les talons. Retournant dans sa cabine, le vaisseau étant trop petit pour accueillir une armurerie, elle descella un petit coffre d'où elle sortie un fusil venant compléter son arsenal. Elle vérifia ses boucliers ainsi que l'état général de son équipement.

Peu avant l'heure d'arrivée prévue par Tirus le pilote, elle alla à sa rencontre.

- " Du neuf peut être ? "

Concentré, le pilote ne détourna pas la tête de ses capteurs.

- " On peut dire ça. Ce silence radio général est inquiétant, j'espère que ce n'est pas nos censeurs qui sont morts, je ne voudrai pas que la station nous croit hostile, finir en confettis dans l'espace ne m'enchante pas. "

Regardant par dessus l'épaule de Tirus, la Quarienne voyait pourtant leur radar et leur outils de communication fonctionner, d'où venait le problème alors... la station sûrement mais cela semblait trop gros pour la Quarienne.

Quelques dizaines de minutes plus tard, le vaisseau amorça son arrimage. Jila avait appelée le mercenaire Krogan à l'arrière du vaisseau pour se tenir prêt au débarquement ainsi que trois autres guerriers "prêtés" par Anton.
La station ouvrit une bouche béante laissant entrer le petit cargo dans l'enceinte d'un spatio-port interne se refermant derrière eux. Par les hublots tout semblait normal, le courant fonctionnait et les panneaux de signalisation pour se garer indiquait le quai 04, pourtant Jila ne distinguait aucuns mouvement.

Une fois posés et le sas de décontamination passé, une petite porte s'ouvrit sur le groupe. Ils étaient sur les dock, tout semblait blanc immaculé, les murs, le sol, une propreté idéale. Derrière eux ils pouvaient apercevoir une lourde vitre les protégeant du vide intersidéral, les laissant voir leur vaisseau flotter et attaché au sas. C'était une vision qui plairait toujours à la quarienne.

- Graash ? Une suggestion sur ce silence généralisé peut être ?

Avant que le Krogan ne réponde, la lumière s'éteignit et se ralluma instantanément puis elle recommença.
Pleine de doute, Jila dégaina son fusil n'étant pas rassurée.

-" C'est vraiment trop calme."





Feat ...





Thème Jila:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 80
Crédits : Moi-même, original: Albek42

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Dim 03 Sep 2017, 14:42
Une station vide d'après les scanners. Une quarienne qui connaissait le butarien Tharak Jamon. Interessant, du moins pour Graash. Quelques heures avant l'arrivée dans la station. Le vaisseau était trop petit pour que le Krogan puisse faire quoi que ce soit à part attendre. Alors il allait s'occuper autrement. Il posait son M-300 sur une table non loin de là et commençait à le démonter, il l'avait déjà nettoyé récemment, mais, le nettoyer encore une fois ne ferait pas de mal. De même que son marteau, et les quelques tâches de crasse sur son armure. Le krogan vérifiait son équipement, et surtout, surtout, ses cigares et de quoi les allumer... Zut, il n'avait pas son zippo.. D'ailleurs il trouvait ce nom ridicule pour un briquet aussi classe. Il préférait, juste dire briquet, cela le dévalorisait un peut, mais moins que zippo...Foutus humains et leurs mots idiots ! Au moins, il avait toujours ses allumettes, incroyable que ces trucs soient encore en vente.. Mais il y pensait, un des pirates utilise un lance-flammes... Un peu exagéré comme façon d'allumer un cancer à fumer, mais ça donnait une allure au Krogan qu'il aimait bien.

Son M-300 venait tout juste d'être remonté qu'un charmant intercom vint lui dire qu'ils étaient arrivés, la seule voix féminine du vaisseau, donc Jila la quarienne lui annonçait cette formidable nouvelle ! Enfin de l'action ! Rangeant l'arme dans son fourreau magnétique, il sortait de sa petite pièce et se dirigeait vers le groupe à l'arrière du vaisseau, le seul endroit d'où ils pouvaient sortir.. C'était vraiment une bande de bras cassés. Des pirates fournis presque à regret à la quarienne. Graash était loin d'être de l'élite, mais eux, ils étaient tellement nuls à regarder qu'un Varren seul pourrait tous se les farcir sans être blessé. Graash essayait de ne pas trop se montrer dédaigneux, tout le monde commençait quelque part après tout, mais cette équipe semblait presque là pour accélérer la mort de la quarienne. On ne protège pas quelqu'un avec des gens pareil. On cherche à le buter de façon subtile. Mais le krogan devait avoir tort, et puis, c'est ce qui lui arriverait à lui, pas aux autres. Tout le monde se méfie d'un géant de 400 kg capable de voir exploser le crâne à mains nues. D'une petite quarienne beaucoup moins.

La station était d'un blanc immaculé, le silence avait une aura d'embuscade. Mais aucune station n'offre ce genre d'accueil, même à des pirates. Quelque chose clochait ici. Peut-être une sorte de stase des habitants ? La quarienne demandait son avis, mais avant qu'il ne puisse l'ouvrir, il fut coupé par la lumière, qui semblait déconner sévèrement. C'est sur que dans un lieu aussi propre, on s'attend à une maintenance impeccable des lumières. Graash prenait cet évenement beaucoup plus sereinement que le reste du groupe, n'ayant même pas broncher. Il eut un petit rictus moqueur, pas seulement envers la quarienne, première à dégainer son arme, mais aussi tous les autres, qui semblaient stresser pour pas beaucoup.

"Dîtes, si vous commencez à tirer dès qu'il y a un pet de pyjak, on est pas sortis des emmerdes !"

Le reptile avait un sourire beaucoup plus amusé et détendu que moqueur désormais, et il détendait l'atmosphère, non pas par soucis de leurs bien être, mais il savait qu'il se retrouverait avec une balle dans le postérieur plus vite qu'il n'aura le temps d'éliminer la menace potentielle si les bleu-bites avec lesquels il bossait se mettaient à paniquer. Et si ça se termine en rage de sang, son contrat va être caduc, perdra ses sous, et peut-être même l'occasion de sympathiser avec la quarienne. Ça serait dommage. Reniflant un bon coup, à la fois pour sentir d'autres présences que les leurs et aussi, parce qu'il avait un truc dans le nez, il regardait le groupe.

"Les lumières déconnent, rien de plus. Ya pas eu de signes de combat de ce côté ci de la station, c'est plutôt bon signe. "

Humant une nouvelle fois l'air, juste pour se donner l'effet d'un chasseur, il regardait autour de lui. C'est vrai que ce rangement impeccable était surprenant, surtout pour une si petite station perdue dans l'espace, littéralement cette fois, il ne connaissait même pas celle-ci. Soit elle était neuve, soit elle était oubliée à cause d'une dérive trop importante. Mais ces machins coûtent des milliards de crédits, ça ne s'abandonne pas comme ça...

"Ya pas des millions de possibilités, soit ils sont en stase, soit ils se sont barrés parce qu'il y avait quelque chose déjà présent dans la station. Ils n'ont pas été envahis. On aurait vu d'autres vaisseaux. Rangez vos flingues les mômes. S'il y a quelqu'un d'éveillé il va tirer a vue. "
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Mer 06 Sep 2017, 23:59

Iquiétant silence


Jila n'écoutait pas spécialement ce que disait le Krogan, puis elle n'avait pas l'impression qu'il s'adressait à elle. De son côté la chasseuse était préoccupée par leur situation. Son cerveau captant néanmoins la fin de ce que disait le Krogan, elle pu lui répondre machinalement.

- J'aime pas ça Graash. J'en ai déjà vu des plus tordues alors restons sur nos gardes quand même.

Après un petit temps d'analyse, le groupe dû choisir une direction. Ces dernières étaient inscrites à même le mur, sur la plus grande des façade qui faisait face à l'espace. Vers la droite ils se dirigeraient vers l'accueil et plus loin vers le centre des échanges. Sur la gauche, c'était les réserves et le centre d'habitation de la station.

Sans demander son reste, la Quarienne partie vers l'accueil, de là ils auraient peut être accès à un poste de surveillance ou du moins sa direction. Parcourant les quelques dizaines de mètres qui la séparait de la porte de sortie du spatioport, la porte s'ouvrit sur un petit couloir à la lumière encore plus aléatoire que précédemment.

- Graash, passez à mon niveau s'il vous plaît.

Comme le Krogan sentait le manque d'expérience des hommes de Jila, elle non plus n'était pas dupe à leur sujet, elle préférait avoir un équipier direct qui savait ce qu'il faisait plutôt qu'un de ces lascars.
Rapidement ils arrivèrent au bout du boyau qui se terminait sur une autre porte, s'ouvrant elle aussi sans encombre. Cette fois ci la salle semblait stable au niveau éclairage mais la scène fasse à eux témoignait de graves incidents. Le sol et les murs par endroits étaient noircis d'impacts, des impactes de balles, quelques tables étaient renversées, des papiers jonchaient le sol partout et lorsque Jila tourna la tête, elle aperçue derrière une vitre la salle d'attente dont les vitres étaient perforées et teintées de sang. Par réflèxe elle tourna son arme vers le tas de cadavres qui était à l'intérieur, la lumière de sa torche permit de mieux observer malgré elle les yeux encore ouvert d'humains et turiens remplis d'incompréhension.
Ce qui avait dû être l'hôtesse d'accueil était en fait avachie sur son bureau, une vilaine plaie dans le dos.
Le sang lui, semblait déjà coagulé, comme sur la vitre.

- Qu'est ce qui a bien pu se passer ici...

Se retournant vers ses compagnons de fortunes.

- Tout le monde prends un couvert, que chaque entrée de cette pièce soit ciblée, rien d'hostile ne rentre dans cette pièce.

Laissant les hommes se placer, elle finie par se rapprocher du Krogan. Aucunes émotions ne traversait le casque de la Quarienne et cela reflétait bien la réalité, dans ce genre de situation elle était à cent pour cent.

- Vous pensez quoi de tout ceci Krogan ? J'aimerai connaître votre avis sur la situation et la marche à suivre. Je n'ai pas l'habitude de tomber dans un piège, c'est moi qui les tends normalement.

Pendant qu'elle parlait, la chasseuse avait troquée en main son pistolet contre un fusil, manifestant qu'elle pensait vraiment qu'ils n'étaient pas seuls ici. Néanmoins la théorie du Krogan comme quoi si il y avait eu une attaque, les envahisseurs n'étaient plus là... non il n'avait pas dis ça ? Si ? Elle ne savait plus. Ce silence ambiant, enfin si l'on ignorait le déplacement des mercenaires et ses propres mot, il était pesant et inquiétant.



Feat ...





Thème Jila:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 80
Crédits : Moi-même, original: Albek42

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Lun 11 Sep 2017, 11:50
Au fur et à mesure de leurs avancée, ils allaient de découverte en découverte. Un couloir, une pièce remplie d'impacts, de traces de combat. Le krogan souriait à ce spectacle car oui, il se trompait. Quelque chose se tramait, ou s'était tramé . Il s'approchait des cadavres, humains, turiens, cette statio était soit une sorte d'initiative visant à resserer les liens humano-turiens, soit , l'exact opposé. Humant l'air une nouvelle fois, il observait la scène, son visage marquant une expression beaucoup plus sérieuse qu'à l'opposée. Il réfléchissait, oui c'était assez rare pour le souligner, d'ordinaire, Graash effectuait quelques contrats tout bête, aller au point A, massacrer tout ceux qui s'opposent à lui et arriver au point B, répétez à volonté. Mais ce jour là, non , il devait utiliser sa cervelle, pire encore, il allait y avoir un sérieux manque d'action, ou alors, une foutue créature bien énervée était présente ici. Il lâchait un grognement en observant un peu plus longtemps les blessures de certains...

"Ya un problème...ce ne sont pas des impacts de balles qui les ont tués. "

Des impacts, il y en avait, beaucoup même, mais tous provenaient des armes à terre ci-et là dans le couloir. Le mercenaire regardait aux alentours. La bonne nouvelle, c'est que le quelqu'un ou quelque chose qui a fait ça n'était pas un Yagh, il ne resterait plus grand chose des victimes si c'était le cas. Une créature de taille modeste, ou un assassin avait pu faire le boulot, mais dans ce cas, dans quel but l'assassin aurait massacré ces gens apparemment civils ? Surtout avec une telle...sauvagerie. Puis son regard se porta surtout l'ordinateur de l'accueuil. Il pianotait sur l'écran, n'y comprenant rien, il venait juste de lancer le dernier jeu du moment sur Blasto. Son visage, sur le moment affichait une mine blasée et son poing lui intimait l'ordre d'exploser cette machine mais, il ne l'écoute point pour une fois. Il regardait sa fine équipe, constatant qu'il ne devait pas y avoir que le combat dont ils manquaient d'expérience, il se tourna vers la quarienne. En effet eux et la technologie, ne faisaient presque qu'un. Un peu raciste d'assumer qu'elle s'y connaissait, mais, bon, elle n'avait pas engagé le krogan jaune pour ses talents de cuisinier.

"Dîtes voir, j'ai besoin de vous pour trouver le registre des arrivées et sorties de la station, quelque chose ne colle pas. Quelqu'un d'autre que nous a du venir."

Prenant entre ses gros doigts la tête d'un des corps sans l'arracher bien évidemment, il l'observait. C'était un visage choqué, pas déterminé au combat. On a souvent ce visage avant de mourir, mais là, c'était visiblement un choc de peur.. Quelque chose... d'effrayant les a tués. Et le silence pesant de la station n'indiquait rien qui vaille non plus. Il s'approchait des portes fermées, l'une avait sa lumière qui vacillait énormément. Des traces de sang, de mains ensanglantées dessus. Ils voulaient passer par là, ils ne retenaient rien dedans. Il se tourna vers la quarienne .

]b]"Vous avez trouver un truc ? Parce que moi j'ai bien envie d'aller plus loin, ça devient cool cette histoire."
[/b]
Le krogan ressentait une chose impressionnante. Une station spatiale vide, silencieuse de toute vie hormis celle de son équipe. Des meurtres brutaux, presque sauvages.. Il souriait amusé de la situation, quand un bruit, apparemment de plusieurs objets métalliques tombait sur le sol, juste derrière la porte qu'il venait d'observer. Il fallait reconnaître, qu'il était temps, même pour lui de dégainer son arme. Il fit signe à tous de ne pas venir avec lui. Si la chose faisant le bruit était encore là, il valait mieux que ce soit quelqu'un avec un semblant de sang froid qui ouvre la dite porte. Plaçant sa main sur celle-ci, il l'ouvrit...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Sam 20 Jan 2018, 21:34

Iquiétant silence


Jila était d'accord avec le Krogan, chercher des informations sur ce qui avait pu se passer ici les aideraient. Elle espérait juste que le terminal possédait assez d'accréditation pour lui permettre de trouver les informations nécessaires. S'approchant du Terminal, elle poussa la chaise faisant face au bureau, ce qui déséquilibra son occupant sans vie qui percuta le sol. La Quarienne commença a pianoter sur le clavier lorsqu'elle entendit le même bruit que le Krogan en train de sortir son arme.

- Vous voulez y aller maintenant ? Je risque d'avoir besoin d'encore un peu de temps malgré tout..

Un cris ressemblant presque a un rugissement retentit alors de derrière la porte, suivit d'un bruit sourd, un choc comme si quelque chose avait frappé la porte en acier, le son semblait se déplacer, s'éloigner. La chasseuse de prime jeta un oeil à ses hommes, la plupart semblaient perplexes et inquiets.

Pendant ce temps Jila arriva à l'aide de son omnitech et de son drone de piratage à s'introduire dans les fichiers importants de la station, car comme elle le pensait le terminal était banal.
Les rapports d'entrées se ressemblaient tous, des livraisons de vivres en tout genre et de produits tertiaires mais un rapport semblait plus étrange que les autres. Il faisait état d'un cargo qui s'était échoué non loin de la station avec un signal de détresse, un remorqueur l'avait ramené dans le spatioport.
Le cargo était immatriculé TS-0333 D.05, le dock 05...

- J'ai quelque chose de louche Graash, un cargo rapatrié sur le Dock 5, c'est pas trop loin du notre je crois, le rapport date d'il y a trois jours et puis plus rien après... Je n'aime pas ça.

La quarienne coupa tout avant de reprendre son arme et de rejoindre le Krogan.

- Cette chose que l'on a entendu, elle semble ne pas réussir à se déplacer comme elle le souhaite sinon elle aurait réussie à ouvrir la porte, j'aimerai aller fouiller ce vaisseau avant de continuer plus loin.

Sur ces mots, Jila commença a rebrousser chemin, suivant à nouveau les panneaux pour trouver la direction des docks, n'étant pas encore familière avec les lieux. Le petit groupe n'eut aucun mal à trouver le dock numéro 5. Comme le rapport le préciser, un vaisseau de bonne taille et pouvant largement faire office de cargo y était garé, mais ce n'était pas la seule chose qui attira son attention. La même scène que dans le bureau se présentait à eux, une scène macabre de corps jonchant le sol. Y avait-il plusieurs individus menaçant dans la station ou qu'un seul spécimen ?

- Allons vois ça de plus prêt, ne touchez à rien d'étrange.

S'engouffrant dans le dock, le grand hangar était aussi immaculé à l'exception du sol tâché de sang coagulé et de corps, l'odeur renfermée de la mort régnait avec force. Jila préférait sécuriser les lieux avant de pénétrer le vaisseau pour trouver l'éspérait-elle des réponses.. tout ceci n'allait pas l'aider à réparer son propre véhicule se dit-elle par la même occasion..


Feat ...





Thème Jila:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 80
Crédits : Moi-même, original: Albek42

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Sam 03 Mar 2018, 13:04
Alors que la porte s’ouvrait, un rugissement sortit de derrière celle-ci. Quel que soit la chose qui a poussé le cri, elle était partie. Elle a fui. Tout du moins, après avoir frappé la porte, violemment, le choc aurait surement envoyé valdinguer tout autre créature qui n’était pas assez forte et massive pour encaisser le coup. Heureusement que celui qui ouvrait la porte était Krogan. En repensant à la créature et son cri d’avertissement, c’était logique. Elle s’est approprié ce territoire. Adaptation, nouveau lieu de chasse. Graash se mit a réfléchir. Aurait-il fait la même chose à la place de la créature ? Oui. Perdu dans une contrée inconnue, il aurait d’abord cherché à manger, puis, un petit territoire de chasse, puis, éventuellement, un moyen de partir, ou conquérir les lieux. Dans un sens, il se sentait plus proche de la créature que des gens l’accompagnant. Alors qu’il refermait la porte, il fit en sorte de la bloquer, avec tout ce qu’il trouvait. Si la créature possède une telle force, elle ne passera pas dans les conduis d’aération, elle était trop large. Il espérait juste qu’il n’y ait pas un autre accès de l’autre côté de ce couloir.

C’est alors qu’il se retourna, lorsque sa « supérieure quarienne » prit parole. Un cargo dans le dock 5 ? Il avait déjà vécu un scenario similaire. Mais impossible de mettre la main sur le nom de l’espèce. Cela dit elle avait raison. Elle était grosse cette créature.

« Ouaip… J’ai déjà eu un cas similaire une fois. Mais ce n’est pas la même créature, ou la même espèce. ..Enfin allons-y.»


Le krogan, la quarienne et l’escouade de trouillard s’engouffrait dans le hangar. L’odeur était forte, si forte, que même Graash lâcha une petite grimace, incommodé par une telle odeur. Le hangar avait été repeint avec le sang des victimes. Les cadavres étaient en charpie. C’est un cargo suspendu à moitié dans les airs, avec un énorme trou, comme s’il avait été détruit de l’intérieur que le krogan lâcha un « mnpf » de mécontentement. Il donna un petit coup de coude à la quarienne, faisant attention avec leur fragile constitution, comme à son habitude, pointant la cage du bout du canon.

« Cargo de basse sécurité. Ils ont dû penser qu’en donnant quelques sédatifs à la créature, ça suffirait à la transporter. Reste à savoir s'ils voulaient l'emmener, ou la déposer ici. »


Le krogan, observait l’équipe de trouillards. Un large, sadique, maléfique, taquin sourire se dessinait sur ses immenses lèvres reptiliennes. Il commença à fomenter une histoire diabolique. Basée sur son vécu.

« Ca me rappelle un contrat il y a quelques années de ça. Un collectionneur de créatures exotiques.. Il aimait bien les regarder derrière une vitre, blindée. »


Il observait le sang séché, le massacre qui a eu lieu ici. Pas de doutes, la créature avait très faim lorsqu’elle s’est libérée. Par rapport aux hommes trouvés plus tôt, il n’en restait pas grand-chose. Des petits bouts de tripes. Pas plus.

« La créature s’était évadée, elle était plus petite qu’un yagh, avait la force d’un yagh, la sauvagerie d’un Yagh, et s’il n’y avait pas deux autres Krogans avec moi, je ne serais pas là pour raconter le récit. »

Graash voyait la peur s’afficher sur le visage de ces petits trouillards, l’un d’eux, tremblant, doigt sur la gâchette. Voyant ou cette histoire mènerait, le krogan, dans un soudain élan de sagesse préféra arrêter tout de suite son histoire effrayante. Il se contenta de doucement, baisser l’arme du trouillard, secouant négativement la tête, un visage sévère et réprobateur, digne d’un paternel réprimandant son fils.

« Si vous avez la trouille, déjà, il ne fallait pas venir ici bande d’imbéciles, ensuite, ne gardez pas vos doigts sur vos gâchettes. Un coup est vite parti. »

Graash posa ensuite son regard sur la quarienne Jila, qui devait s’adonner à ses besognes informatiques.

« Du nouveau m’dame Jila ? »


"Ils savaient qu'il viendrait, comme il l'a toujours fait, comme il le fera toujours, pour se repaître du sang de ses victimes, rependant la peur dans le coeur de ses ennemis. Seul lui peut se nourrir de la force des vaincus, amis et ennemis afin d'abreuver sa colère infinie."
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 128

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Sam 21 Avr 2018, 02:19

Iquiétant silence


La Quarienne finissait de pianoter sur son Omni-Tech, restant malgré tout, aux aguets. Le téléchargement des données lancé plus tôt sur le terminal venait de s'achever sur son appareil. Elle possédait maintenant les plans et toutes les informations basiques du pc. Cela servirait à se repérer dans l'enceinte du bâtiment et à étudier les différentes portes closes, voir, à trouver rapidement les mots de passes plutôt que de s'embêter à pirater chacune des ouvertures.

Jila se tenait non loin du Krogan, entendant brièvement son histoire, observant aussi le cargo elle constata les mêmes faits que son acolyte du moment. Il avait bel et bien une vilaine déchirure dans le ventre, rien de propre.

Ouvrant la marche et passant devant le Krogan, la chasseuse de prime se permit de lui tapoter l'épaule... qui se trouva être son torse à cause de leur différence de taille.

- Arrêtez de dire n'importe quoi, avançons. dit-elle sur un ton plus léger.

Elle l'invita d'un geste de la main à marcher avec lui, sortant son arme en scrutant les alentours.
Est ce qu'il y avait du nouveau ?

- Pas vraiment Graash, nous en avons appris bien plus depuis que vous avez aperçus la créature. On a déjà une brève idée de sa puissance, et malheureusement... elle rôde dans les couloirs. Peut être que nous pourrions trouver ce dont on a besoin à bord de ce cargo, mais il faudra le transporter jusqu'au notre.. et avec cette chose... Enfilez votre casque l'ami.

Elle donna le même ordres aux autres avant d'enclencher le SAS pour atteindre le vaisseau le long couloir suspendu dans le vide. Comme elle le pensait. Il y eu un fort courant instantané dû à la dépressurisation. Le Bestiau était entré plus tôt dans le couloir, déchirant la fine paroi qui lui permettait de flotter facilement. La bête dû avoir un fort instinct de survie pour naviguer quelques secondes dans le vide spatial tout en réussissant à s'en sortir... Après tout peut être pouvait elle vivre dans ce genre de milieu comme les rares créatures minérales que l'on pouvait trouver sur certains astéroïdes aux confins des systèmes Terminus. Le Sas se referma sur Jila, son compagnon et deux mercenaires. L’apesanteur fit immédiatement effet. Passant devant, la Quarienne s'appuya contre la parois pour se propulser jusqu'à l'entrée du cargo, en évitant soigneusement la brèche ouverte par le monstre.

Manquant d'équipement pour ce genre de situations, la chasseuse aurait apprécié des chausses munies de contre poussées pour cet exercice.. sans trop de mal elle parvint à la porte, ayant toujours prit le soin d'attendre le Krogan pour lui venir en aide en cas de faux mouvements.

- Tout va bien ? la voix muette mais sans une pointe d'inquiétude pour ses partenaires. Dans le silence de l'espace, seul l’écho de leurs transmissions permettait de parler. Voyant le Krogan, immense dans ce petit couloir, Jila eu peur qu'il ne s'embourbe ou créer d'autres brèches, elle lui tendit une main à son approche tout en se tenant comme elle pouvait.

Devant eux, la porte du Cargo d'où s'échappaient quelques petits éclairs bleutés, trahissant aisément le crépitement de l’électricité malgré le silence pesant... impossible à pirater.. Jila jeta un regard évocateur au Krogan.


Feat ...





Thème Jila:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 80
Crédits : Moi-même, original: Albek42

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   Dim 22 Avr 2018, 11:56
Comment irriter un krogan ? Mettez-le dans un couloir bien trop serré pour lui, sans apesanteur. Il va très vite grogner, rager. Son casque, lui donnait déjà un air énervé, enfin, plus que la plupart des autres casques krogans. Il était en effet avec un joli dessin de tête de brute moissonneur, les yeux remplacés par des croix avec un petit mot « Ugly killer », c’est de l’anglais, une langue humaine, mais, n’importe quel omnitech devrait pouvoir le traduire. C’est ce qu’avait marqué un de ses camarades humain du moment à la guerre sur terre. Ca, ou ailleurs, il ne s’en souvient plus vraiment, mais, il avait aimé le dessin, ainsi que le petit mot, il avait décidé de conserver tout ça. Ce fût lorsqu’une main fût tendue vers lui qu’il la saisit sans hésiter pour s’extirper du couloir le plus vite possible. Claustrophobie ? Peut-être, mais c’était surtout une question de praticité au combat. S’il ne peut bouger ses bras, krogan ou non, cette créature aura raison de lui assez vite. Et puis, c’est serré quoi !

A la question de Jila, le krogan répondit d’un bref signe de tête affirmatif. Il ne pouvait qu’aller mieux ! Mais la porte en face de lui et sa petite équipe elle, n’allait pas mieux. Elle était HS probablement, et le regard de la quarienne lui fit comprendre que c’était à lui d’ouvrir ou de défoncer la porte. L’ouvrir était pour le mieux, au moins, la pesanteur artificielle avait une chance de revenir. Il poussa un soupire, blasé et rangea son M-300, s’approchant de la porte, il faufila ses six doigts dans l’ouverture.

« Couvrez mon cul. »

Utilisant toute sa force, il eut du mal à ouvrir la porte. Jusqu’à ce qu’une fois ouverte, une grosse créature à la peau blanche et à la tête noire saute au visage du Krogan, le faisant tomber à la renverse. Il n’avait pas le temps de voir ce que c’était réellement mais, le saisissant à la gorge, il commença à lui donner plusieurs coups de poings pour le calmer, avant de lentement mais sûrement prendre sa mâchoire inférireure et supérieure entre ses deux mains, l’écartant avec violence, jusqu’à ce qu’un « yap ! » de douleur se fasse étouffer dans le silence, la créature se mit a flotter au-dessus du krogan, totalement inerte, qui haletait un peu avant de rire comme un dément. Il venait de tuer un varren égaré et affamé. Un très gros varren malgré tout, un alpha peut-être ?

« Bon, ben c’est pas notre créature. Même un alpha ne fait pas autant de dégâts à tout une station…»

Le reptile se releva avec peine, un peu aidé des deux coéquipiers qui n’avaient servi à rien décidément... Il lâcha un soupire blasé, regardant Jila une nouvelle fois avec un sourire narquois qui ne se voyait pas bien sûr, mais, qui s’entendait à son intonation.

« Super couverture. !»

S’armant de son M-300 cette fois-ci, il ouvrit d’une main un seul battant de la porte, canon déjà dans l’ouverture, prêt à tirer dans le tas. Mais non, rien. Graash ne relâchait pas sa tension pour autant, avançant derrière la porte du cargo, il n’y avait rien de visible, rien, parce que c’était le noir complet, rien hormis les lumières de secours rouge, glauques. D’ailleurs, pourquoi rouges bordel ? Pourquoi pas bleu ? Vert ? Rose ? N’importe quoi qui n’indique pas que tout le monde va crever de façon horrible comme dans un de ces holo-films d’horreur… Le Krogan alluma la lampe située sur la tempe de son casque. Attrapant le cadavre flottant de varren, il le porta jusqu’à un couloir qui, malgré la puissance de la lampe, ne semblait pas avoir de fond, il lança le cadavre dans cette direction, qui fit un bruit bien lourd de chute. La bonne nouvelle, c’est que la gravité était de retour par-là. Détournant la lampe du couloir, regardant en direction de son équipe, pointant ses orifice auditifs.

Une minute s’écoulait, et des bruits de chair dévorée se firent entendre. Des grognements bestiaux, mais bon sang, il y en avait combien des cargaisons de créatures illégales dans cette station ?!

Le krogan fit signe à Jila de s’approcher, lâchant un petit grognement. Une fois près de lui, il commença à discuter.

« On est pas seuls, mais la bonne nouvelle, c’est que ces créatures sont des charognards. Mais si elles voient qu’elles peuvent nous tuer, elles le feront. Si elles voient que vous avez la trouille, elles en profiteront. L’apesanteur est activée de ce côté, je conseillerais qu’on se tienne prêt à buter tout ce qui bouge. Notre survie avant celle des potentiels survivants. Faut assumer qu’ils sont déjà tous morts dans ce secteur. »

Le krogan renifle bruyamment, comme pour chasser des petits parasites. Des petits, très petits bruits de griffes en fuite se firent entendre.

« C’est une putain de ménagerie ici. Un gros trafic d’animaux exotiques avait lieu ici. Et ça a dérapé. On ne sait pas quel genre de créature il peut y avoir dans ce bordel, alors soyez prudent, et, éliminez tout ce qui n’est pas de notre équipe.»


"Ils savaient qu'il viendrait, comme il l'a toujours fait, comme il le fera toujours, pour se repaître du sang de ses victimes, rependant la peur dans le coeur de ses ennemis. Seul lui peut se nourrir de la force des vaincus, amis et ennemis afin d'abreuver sa colère infinie."
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Inquiétant Silence   
Revenir en haut Aller en bas
 

Inquiétant Silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: Systèmes Terminus :: Espace Interstellaire-