AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Chasseresse vs chasseresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Chasseresse
Rang : Professionel
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4845-journal-de-bord-niirase-m-tarix


Messages : 23

MessageSujet: Chasseresse vs chasseresse   Dim 03 Sep 2017, 22:26
Intervention MJ : NonDate : 26/04/2202 RP Tout public
Niirase M’tarix ♦ Maylyn T'Lovi
Chasseresse vs chasseresse



Une heure que j’espionne la chambre d’hôtel. Il est là, juste de l’autre côté de la rue. Heureusement que je connais des as du piratage car ça m’as bien aidé ce coup-ci. Pirater sa boite mail, encore un bon coup. Il est donc ici, juste pour la nuit et doit rencontrer un butarien qui doit lui fournir de nouvelles asaris. La chambre est sou un faux nom, Oliver Smallow.
Heureusement, j’ai pu retrouver le butarien, le neutraliser et envoyer un mail à ma cible, pour le prévenir que ce serait une asari qui le rencontrerait.
Mais je reste sceptique, si je me foire et que je dois engager le combat, je risque surement de perdre la cible. Pourquoi a-t-il choisi elle comme garde ? « Car elle est douée et que c’est une ex-chasseresse » fait une petite voix dans ma tête. Et effectivement, il n’as pas choisi la pire.


Quatre jours plutôt, Thessia

- Bienvenue agent M’Tarix

- Commandant.

Je la saluais d’un rapide salut militaire.

- Si je t’ai convoqué, c’est pour ta nouvelle mission. Voici ta cible

Elle me tendit un data-pad où apparaissait un homme d’une quarantaine d’années. Il semblait plutôt normal : un peu de calvitie, une certaine musculature et des traits tirés.

- Carter Bolein. C’est le PDG de Lumen. Il s’agit d’une boite qui travaille pour le gouvernement. Leur zone d’expertise : les implants biotiques. Ils essaient de créer une nouvelle génération d’implants pour que chaque race puisse rivaliser avec les Asaris

- C’est impossible. Comment un implant pour faire rivaliser un simple biotique et une asari qui s’est entrainé depuis des siècles ?

- En étudiant les asaris. Lumen est la face caché de l’iceberg. En secret, ils kidnappent des asaris. Nous n’en sommes pas sur mais nous pensons qu’ils les dissèquent pour voir si ils peuvent trouver pourquoi nous sommes si sensible à l’ezo. Il faut que tout cela cesse.

- D’accord mais j’ai deux questions ? D’où tenez-vous ces informations et pourquoi ne pas contacter une probatrice. ?

- Ces infos viennent d’un tuyau anonyme qui nous dis travailler pour Lumen. Il a vu un convoi remplis d’asari enchainé arriver un jour mais il n’as pas pu prendre de photo et il n’as pas accès a certaines zones du bâtiment, donc on n’as pas de preuves concrètes. En ce qui concerne les probatrices, nous pouvons envoyer des chasseresses sur ces missions, elles ne leur sont pas réservés.

- Bien, comme vous voulez. Je m’équipe et j’y vais

- Bolein se trouve sur la Citadelle. Il a pris un garde du corps. Son identité est sur le datapad

Je descends un peu le texte et vois le nom et la photo du garde

- Et merde.


Aujourd’hui, Citadelle

Je la vois, elle ressort d’une autre pièce. Maylayn T’Lovi, co-fondatrice de Blue Light Security et ex-chasseresse. Son unité était connue pour leur violence, ne faisant pas dans la dentelle. Je respire un grand coup et m’équipe de mon Acolyte. Je quitte alors la chambre, sors du bâtiment, traverse la rue, rentre dans l’immeuble de Bolein, préviens la dame à l’accueil que je viens voir un certain Smallow, elle me donne le numéro de chambre, je la remercie et monte. Une fois devant la chambre, je toque.

- Mr Smallow ? Ishezimia T'sore. Je viens de la part de mr Pecmotor.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 8

MessageSujet: Re: Chasseresse vs chasseresse   Sam 09 Sep 2017, 02:55
Aujourd'hui, Maylyn s'était levée du bon pied, voilà quelques jours qu'elle n'avait pas été demandée pour une quelconque mission ennuyeuse de protection d'un client riche qui voulait se pavaner avec une vétéran de la guerre des moissonneurs, il fallait avouer qu'ils se faisaient rares, la plupart s'étaient reconvertis loin des sentiers de la guerre ou des armes à feu. Bien entendu, sa bonne humeur allait être gâchée par un client peu recommandable. Après ses deux heures d'entraînement quotidiennes, l'asari prit le premier véhicule de transport, direction Blue Light Security. "L'immeuble" si on peut appeler ça ainsi était composé de trois étages et du rez-de-chaussée. L’accueil se trouvait en toute logique en bas. C'est une charmante humaine, rouquine aux yeux verts qui accueillait la clientèle. Au dessus de sa tête, un holo-écran qui avait pour but de promouvoir les belles actions de la société ainsi que deux caméras très discrètes, qu'on ne pouvait pas vraiment remarquer à moins de connaître d'avance leurs emplacement ou de regarder de façon trop insistante pour ne pas paraître suspect. La rouquine offrit son plus beau sourire à l'asari lorsqu'elle pénétra dans la bâtisse.

"Bonjour Maylyn, comment allez-vous aujourd'hui ? "

L'asari inclina la tête en guise de réponse, sourire aux lèvres elle s'accouda au comptoir. Quelque chose lui disait que ce grand sourire cachait quelque chose, et pas forcément quelque chose d'agréable. La rouquine se mordit légèrement la lèvre inférieure, elle savait bien que sa patronne n'aimait pas les boulots de riches bourgeois qui cachent forcément quelque chose, aussi elle tendit le datapad sous le regard et le soupir blasé de l'asari.

"Ben voyons... "

Elle lisait en diagonale, pas du tout motivée à l'idée de travailler pour cet homme. Les rumeurs faisaient vent d'un projet visant à créer des implants offrant des pouvoirs égaux à ceux des Asaris. Et puis quoi encore ? S'il réussissait le projet, il y avait anguille sous roche. Que ce soit une drogue dopant dangereusement les capacités des humains utilisant les implants ou pire encore.. On ne menait pas ce genre de projets à bien dans la parfaite légalité et encore moins sans se salir les mains. Maylyn soupira, jetant de façon nonchalante le datapad sur le comptoir, mains sur ses hanches elle regardait la rouquine.

"Il sait pourtant que je ne suis pas la seule à être anciennement chasseresse ! Bon..je dois voir Miljund du coup.."

L'asari se dirigeait vers l'ascenseur, et une fois dans la cabine, du taper un code, insérer son badge et enfin, appuyer sur le deuxième étage, il était le plus protégé de tout le bâtiment, et pour cause, c'était l'étage dédié aux informaticiens et à l'armurerie de la bâtisse. Ces protections étaient surtout là pour protéger les employés plutôt que de se protéger des voleurs, tous ayant au mieux une carrière militaire au pire été formés au combat par le trio d'ex-chasseresse ou même par un instructeur, lui-même formé par les asaris. C'était une vaste pièce, beaucoup plus fraîche que tout le reste de la bâtisse, et pour cause, les serveurs devaient être refroidis en permanence, ce qui poussait les pauvres employés à s'habiller comme en expédition polaire. L'asari s'approchait du bureau d'un Galarien, qui avait l'air trop concentré sur son pianotage de clavier pour faire attention à son patron. Elle avait l'habitude.

"Bonjour Miljund."

Il ne répondait pas, du moins pas tout de suite, trop concentré comme à son habitude. Elle prit le datapad qui se trouvait à côté de l'ordinateur, bien plus fourni que celui à l’accueil et pour cause, c'était les dossiers plus "privés" de l'entreprise et du client.

"C'est ..."

Elle fût coupé par le Galarien, mais elle ne le prenait pas mal, son air de je-sais-tout faisait parti de lui et en cinq ans, elle a eu le temps de s'y faire.

"Oui, un dangereux type qui fait des expériences très sales avec des Asaris. Je te conseillerait de faire attention à lui...tu pourrais être sa prochaine cible . "

Maylyn fit la moue. Miljund avait raison, et il fallait l'avouer, bien que sa biotique était rudimentaire d'un point de vue technique, du côté de sa puissance, elle était sans pareil chez les humains. Pouvant envoyer valdinguer un mako de l'alliance sans autre soucis que la fatigue, l'asari devait être une cible de choix pour un malade de sa trempe. Mais quelque chose n'allait pas. S'il voulait la capturer, ce ne serait certainement pas en lui donnant rendez-vous dans une chambre d'hôtel... A moins...Qu'elle ne se fasse droguer. Elle réfléchissait à un plan de sortie. Mais il ne lui en venait aucun... Regardant le galarien, qui avait cessé de pianoter, il arborait un léger sourire en regardant l'écran de son ordinateur.

"Je ne devrais pas savoir cela, mais il semble que la disparition de toutes ces asaris ait réveillé l'instinct protecteur de ton espèce."


L'asari leva ses yeux au plafond, n'aimant pas le jeu du "devine de quoi je parle".

"Abrège Miljund !"

Le galarien semblait vexé, lui qui aimait tant son petit jeu.

"Une chasseresse va rentrer dans la partie, pour tuer notre ami. On peut utiliser ça à notre avantage pour garantir ta protection. D'ailleurs, je crois qu'elles ont eut l'information d'un anonyme, je peux facilement me faire passer pour lui et guider la chasseresse vers sa tanière.."



Maylyn arborait un léger sourire, trouvant l'idée osée. Mais tout à fait acceptable. Et de plus, l'image de son entreprise ne serait pas entachée. N'importe qui, même les meilleurs ne s'attendent pas à se faire kidnapper par leurs clients. Encore moins dans des buts d'expériences scientifiques folles.

"Et je servirais d'appât, tu es un génie !"

Le galarien souriait fièrement, levant sa main, l'asari répondit en claquant dedans, pour faire un "high-five".

Elle se dirigeait ensuite vers l'armurerie. Ou l'attendait son costume habituel. Une tenue peu féminine, rappelant le long manteau des drells qu'elle enfilait d'un geste rapide, net, l'habitude de l'enfiler ainsi. Prenant son équipement, les trois Phalanx qu'elle rangeait dans leurs étuis, deux au niveau des cotes, un dans à sa ceinture. Ainsi que sa lame courte Asari, rangée dans un fourreau spécialement étudié pour être placé dans le revers de son manteau. Elle plaçait son index sur son "oreille" .

"Bon...et bien j'y vais. Communications OK. Miljund, tu seras celui qui m'empêchera de mourir ce soir.."

Tournant les talons elle parti vers l'hôtel, ou était caché le client. Celui-ci était un humain à l'allure tout a fait normale. Mais c'est en ça qu'on reconnait les psychopathes qui aiment jouer à dieu. Ils sont comme les autres.

"Bonjour monsieur Bolein. "

"Madame T'Lovi ! Ravi d'avoir vos services de protection ! "

Il prononçait cette phrase avec un léger rictus d’inquiétude. Il savait qu'il avait quelque chose à se reprocher et, surtout, que c'était en rapport avec les Asari. La chambre était luxueuse, impressionnante, mais quelque chose clochait d'avance. Ses réflèxes l'intimait à dégainer sa lame, jusqu'à ce qu'une voix d'hyperactif rappelle le plan en entier, dans son oreille. Elle lâchant un râle discret exaspérée, qui ne manqua pas de tomber dans l'attention de l'humain qui, à ce moment précis tenait une bouteille de champagne... Alors qu'il remplissait deux coupes. Tentative numéro une peut-être ?

"Tenez, tenez , c'est pour détendre l'atmosphère, ce contrat ne dure que ce soit après tout. "

"Tu m'étonnes abruti, dès ce soir tu vas en prison ou tu crèveras. "

Maylyn voulait intimer à Miljund de se la fermer, mais ce serait totalement indiscret. Soudain, quelqu'un frappait à la porte observant de qui il s'agissait à l'écran de la caméra elle ouvrit la porte. C'était un groom qui apportait un plateau repas.

"Maylyn, ce type n'est pas présent dans le registre des employés. C'est lui qui va tenter quelque chose...Surtout, ne gâche rien !"

Facile à dire pour le galarien, qui ne faisait rien de plus qu'être assis derrière un écran! C'est elle et elle seule qui risquait de finir avec la cervelle hors de son crâne ! Elle essayait de faire abstraction des commentaires du galarien, baissant volontairement sa garde. Elle ouvrit le plateau, afin de voir le contenu, feintant ouvrir son omnitech pour analyser s'il n'y avait pas un quelconque poison, jusqu'à ce que l’événement prévisible arrive, la jeune Asari senti la peau de son cou transpercée par une fine aiguille, celle-ci senti les effets comme, instantanément, s’agrippant au col du groom, elle eut l'envie de le frapper mais, la drogue eut suffit pour l’assommer pour de bon. De son écran d'ordinateur, il le galarien avait tout vu, et , durant cette scène, en avait profité pour laissé passer la chasseresse, comme si de rien était, pendant que l'hôtesse d’accueil vérifiait son identité. Celle-ci frappait à la porte, alors que Bolein ouvrait, légèrement inquiet.

"Maintenant, madame la chasseresse, tout dépend de vous. Faites votre boulot."


Dernière édition par Maylyn T'Lovi le Jeu 14 Sep 2017, 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Chasseresse
Rang : Professionel
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4845-journal-de-bord-niirase-m-tarix


Messages : 23

MessageSujet: Re: Chasseresse vs chasseresse   Sam 09 Sep 2017, 12:32
« Mr Smallow ? »

La porte s’entrouvrit et un visage apparut dans l’encadrure de la porte. C’était cette enflure de Bolein.

« Ha, vous êtes l’asari envoyé par Pecmotor c’est ça ? T’lore ? »

« T’sore monsieur mais oui c’est ça. »

Sa voix était bizarre, incontrôlé. Quelque chose le dérange, il a peur.

« Puis-je rentrer monsieur ? »

« Hein ? Heu oui, bien sûr, attendez quelque secondes. »

Il referma la porte. J’entendis un peu de bruit puis comme si quelqu’un parlait, mais pas de voix féminine. Que fait T’lovi ? Il vint ensuite me rouvrir la porte. [/color]

« Je vous prie de m’excuser mademoiselle T’sore. Entrez donc .»

Il s’écarta de la porte et me laissa passer. La chambre était effectivement luxueuse, comme j’avais pu le remarquer. Mais un nouveau détail y était : un chariot de groom. Il y avait un plateau avec de la nourriture pour deux. Rien ne manquait, ça devait être à peine arrivé. Mais l’info me monta vite au cerveau : si le plateau venait à peine d’être servi, j’aurais dû voir le groom. Et si il y a pour deux, ça veut dire que T’lovi est planqué pour l’instant Mais pourquoi ? Elle ne ferait justement pas mieux de se montrer ? Je vais devoir être plus prudente. Ce type à une idée en tête. Mais essayons d’abord de l’acculer.

« Il y a quelqu’un avec vous ? »

« Hein ? Pardon ? »

Il semblait perdu mais surtout effrayé à l’idée qu’on relève ce détail. Il y a eu un problème avec T’lovi, j’en mettrais ma main à couper.

« Le plateau, il y a suffisamment de nourriture pour deux. D’ailleurs, je suis étonnée de vous vous voir seul. Mr Pecmotor m’avait assuré que vous seriez accompagné de quelqu’un pour vous protéger. »

« Heu oui, j’avais bien engagé quelqu’un. Il est à la salle de bain. »

« Bien, commençons à discuter de la livraison dans ce cas. »

Nous nous installons face à face dans les divans. Il me proposa alors un verre que je refusais poliment et commença à parler de la livraison.

« Mr Pecmotor va vous envoyer une cargaison d’une vingtaine d’asari. Il n’y a que des Demoiselles à part une chasseresse. Elle remontait jusqu'à vous, mais nous l’avons eu à temps »

[color=#ff0000] « Ravi de l’entendre »

Nous passâmes ainsi le quart d’heure suivant à discuter des termes. Il semblait reprendre confiance en lui et ne semblait plus terroriser. Nous venions de finir e discuter et T’lovi n’était toujours pas là. Mais qu’est-ce qui lui as fait ?

« Je vous remercie mademoiselle »

« Remerciez plutôt monsieur Pecmotor »

« Oh non, ce n’est pas pour la livraison que je vous remercie »

« Pourquoi alors ? »

Je commençais perdre pied. Impossible de savoir ce qu’il préparait, jusqu'à ce que je sente quelque chose de froid dans ma nuque, un liquide se répandant.

« Je vous remercie de m’avoir offert un nouveau sujet d’étude »

Ma vision se brouilla et mes forces m’abandonnèrent. La troisième personne me retint, m’empêchant de tomber, ce qui arriva pourtant à mes paupières.

Un liquide froid aspergea mon visage. Je clignais des yeux pour prendre mes repères et tentais de bouger mais impossible. Des chaines me retenaient. Un homme à la mine patibulaire était juste devant moi avec un grand sourire. En face de moi se trouvait T’lovi, elle aussi attaché et aspergé. Elle essayait egalment de retrouver ses esprits mais une voix se fit entendre.

« Deux chasseresses pour le prix d’une »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 8

MessageSujet: Re: Chasseresse vs chasseresse   Jeu 14 Sep 2017, 12:32
Quelques bruits électroniques vinrent réveiller l'asari, qui entendait un permanence et de façon répétée une voix familière à son oreille.

"Maylyn ! Maylyn !"

Elle ouvrait les yeux, et ne voyait qu'une lumière.. Etait-elle morte ? Non..en prison sans doutes... jusqu'à ce qu'un visage se penche au dessus d'elle. Un visage humain . Encore totalement groggy, elle voulu se lever, le saisir à la gorge et lui briser la nuque. Même si tuer n'était plus dans ses priorités, lui, ce type, quelque soit ses intentions à son encontre, Maylyn savait dans son inconscient qu'il méritait la mort. Lâchant un râle de mécontentement, l'asari voyait maintenant clair, elle ne sentait pas de liens autour d'elle et cela allait être leurs plus grande erreur. Mais elle était comme paralysée, même si son cerveau hurlait " Bouge ! " à son corps, rien y faisait. L'humain regardait la demoiselle, un visage mécontent.

"Elle est réveillée, pas moyen d'endormir à nouveau cette saleté ? "

Un autre humain, un peu chétif, craintif fit vivement oui de la tête, se saisissant d'une seringue et d'un flacon, probablement un sédatif. Profitant d'un soudain regain de mobilité, l'Asari balaça le flacon sur le sol, dans un mouvement mou mais suffisamment fort pour destabilisier le médecin qui lâchant un petit cri décridibilisant totalement sa virilité. Roulant comme elle pouvait hors du billard, elle tomba lourdement sur le sol, qui n'était pourtant pas très haut, elle sentait le sol froid et métallique la toucher, la frôler..ces tarés l'avait dénudée ! Elle fronçait les sourcils, observant les deux hommes et, tendant sa main vers eux, elle utilisa ce qui semblait être une projection biotique totalement incontrôlable, projettant le pauvre scientifique dans un mur proche, l'encastrant dedans. L'autre humain, qui essayait de s'enfuir subit le même sort, lui aussi encastré dans le mur, non loin de son collègue. Mais, dans son rush d'adrénaline, l'asari n'avait pas fait attention où elle avait projetée sa proie...pile sur le bouton d'Alerte.. qui fit retentir l'alarme dans toute la base. Malgré son état semi-éveillée, elle ne put s'empêcher de lâcher un soupire, exaspérée, regardant autour d'elle, cherchant de quoi s'habiller, le plus rapidement possible.. bien évidemment son équipement n'était pas là, ça ne fonctionnait que dans les holo-films de blasto cette idée !

Des habits de rechange du médecin qu'elle a probablement tué ...Cela suffirait pour le moment, de toutes façons, il y avait très peu de chances que le déguisement fonctionne, elle est entièrement bleue, et cet endroit doit être rempli d'humains voulant sa petite liquette bleue... Et surtout, il y avait Miljund qui n'arrêtait pas de l'appeler. Oui, il valait mieux lui répondre avant qu'il ne se vexe.

"Miljund, une minute. "

A côté d'elle, il y avait une autre Asari, encore endormie elle. Maylyn soupirait..elle n'était en rien armée, et les deux hommes n'étaient pas plus armés qu'elle n'aurait pu l'être nue.

"Bon..ton idée foireuse Miljund, je vais te la mettre où je pense !"

"Ha ha ha..je n'aurais pas pu prévoir qu'elle tomberait aussi facilement...involontairement ! Bon je connais l'histoire, hacking des caméras en cours, j'ai bloqué la porte afin que tu puisses te préparer un peu plus longtemps. Mais ne tarde pas trop !"


Elle tapotait les joues de l'autre Asari pour la réveiller. En espérant que cela suffirait. Le temps jouait contre elles. Après deux bonnes minutes à lui coller des giffles allant d'une carresse à la limite d'un coup de poing, elle laissa tomber l'idée , fouinant un peu plus, elle ne trouva que quelques insturments médicaux, qui suffiraient, si les gardes n'étaient pas lourdement protégés. Là-dessus, elle pourrait compter sur sa biotique.. Même si cela ne les tueraient certainement pas. Tenant entre ses mains le scalpel, elle se colla contre la porte.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Chasseresse vs chasseresse   
Revenir en haut Aller en bas
 

Chasseresse vs chasseresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Bulle locale :: Citadelle-