AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Rien que pour vos yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Médecin - Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4232-sara-vaylee
http://www.masseffect-reborn.fr/t4233-journal-de-bord-de-sara-vaylee


Messages : 234
Crédits : me

MessageSujet: Rien que pour vos yeux   Mar 17 Avr 2018, 21:20
► █ Date : 02/10/2202 RP Tout public (ou violent ça dépend Trollface)
Sara Vaylee ♦ Alec Sykes ♦ Shaun McAvoy ♦
Titre de votre RP



Rien que pour vos yeux
Feat. Alec Sykes & Shaun McAvoy



Son regard vert observait le Premier Lieutenant Sørensen alors assis sur la table d’auscultation. Quant à elle, adossée contre son bureau, les bras croisés, elle cherchait à dire quelque chose mais aucun mot ne sortait. Ils se fixaient en ciller, chacun refusant de baisser le regard. Puis le médecin soupira, préférant perdre à ce petit jeu qu’ils avaient l’habitude d’avoir. Autant il était facile d’arracher des informations à son vieil ami et Commandant du vaisseau Sykes, autant ce Viking laissait planer une part de mystère qui l’obligeait à serrer la mâchoire. Je t’aurai à l’usure mon pote ! Eirik ne devait pas spécialement aimer les médecins, parce qu’il a probablement une peur bleue des piqûres, et devoir parler à Vaylee devait l’emmerder au plus haut point alors ses réponses étaient pour la plupart du temps des « oui », « non », « ça va ». Heureusement qu’il ne se doutait pas que ses soirées à jouer aux cartes fussent un moyen de récupérer des informations sur son état, ou s’il s’en doutait, il ne le montrait pas. Un son fut émis d’une machine à l’entrée du bureau annonçant la fin de l’analyse. Tournant la tête en direction de la machine, elle reçut les résultats directement sur son omnitech. Les résultats étaient évidemment bons et elle n’allait pas le garder éternellement dans son bureau dans l’espoir d’entendre autre chose que des grognements.

Tu ne veux toujours pas en parler ? Finit-elle par demander simplement.

Non ça va.

Bien, tes résultats sont excellents, je les rajoute à ton dossier, tu peux y aller.

Sara le regarda partir sans un mot et soupira à nouveau lorsque la porte fut fermée. Il n’était pourtant pas le plus chaleureux des membres mais la mission sur Trident avait quand même eu quelques répercussions sur le moral des troupes, même si c’était infime. Elle en avait rapidement fait part au Commandant du Midway et espérait que la prochaine mission soit le plus éloignée possible. Les choses allaient en s’arrangeant seulement le départ de Brewer fut un coup dur. Il était le petit dernier mais avait trouvé sa place au sein de cette équipe, de cette famille parfois bourrue.

Son amputation ne lui permettant de plus d’assurer sa fonction au sein de la SO-21, il n’avait d’autre choix que de laisser sa place. L’intervention et les suites opératoires s’étaient parfaitement déroulées, les antibiotiques et la surveillance parfois envahissante du Lieutenant avait permis d’éviter toutes complications. Le moral du Caporal n’était pas au rendez-vous, en colère contre lui-même. Sara lui donna une adresse sur la Citadelle d’une de ses connaissances qui pourraient le suivre psychologiquement, sans être certaine, qu’il ne suive ses conseils un peu trop maternels. Elle lui avait promis qu’elle n’aimerait pas son remplaçant mais Scott avait appris à la connaître pour savoir qu’elle maternerait le nouveau de la même manière, ne pouvant résister à cette pulsion.

Se laissant tomber sur sa chaise, elle lut le dernier message que le Caporal lui avait envoyée et passa rapidement au rapport des dernières analyses du Viking. Sara avait appris quelques jours auparavant l’arrivée du nouveau venu qui allait remplacer Brewer. Il possédait probablement des compétences de biotique parfois nécessaire sur le terrain. Un certain Lieutenant-Commandant McAvoy. Une femme dont le nom lui rappelait étrangement celui d’un homme, quelque peu balafré, rencontré lors d’une soirée déguisée et un peu trop arrosée. Probablement un membre de la famille ou un simple homonyme. Mais le médecin avait été trop distraite par son travail pour s’y intéresser, toujours dans l’esprit de rébellion « je ne vais pas t’apprécier même si ça changera forcément ».

Soudainement, un message d’erreur s’afficha lui apprenant qu’une de ses machines s’étaient déconnectées. Le réfrigérateur venait de s’éteindre. Il contenait l’ensemble des échantillons annotés de chaque membre du vaisseau qui étaient rangés à l’intérieur en attente d’être analysé pour mettre à jour leur dossier. Le médecin y gardait aussi les produits qui nécessitaient des températures plus basses.

Eh merde, sérieusement ? Tu ne peux pas me faire ça maintenant ? À moi ?! Beugla-t-elle en s’enfonçant dans sa chaise, levant les yeux au ciel pour observer la lumière du plafond.

Sa tête glissa légèrement sur le côté, ses yeux tombèrent sur la machine habituellement éclairée à côté de son bureau. Une petite lumière rouge était apparue là où elle était d’ordinaire verte. Grommelant, Sara sortit ses quelques outils et força pendant plusieurs minutes pour décaler l’appareil afin de se glisser derrière en passant sous le bureau. Ouvrant le boîtier, elle se mit à chercher l’origine de la panne, refusant de demander de l’aide à la technique, voulant réparer elle-même ses machines. Une vieille fierté mal placée. Et un quart d’heure plus tard, elle n’avait toujours pas trouvé l’origine de la panne mais pensait n’en être pas loin. Pianotant sur son Omnitech, elle testait différentes combinaisons, pestant lorsqu’elle ne voyait aucun changement.

Le médecin entendit alors la porte s’ouvrir et une voix résonner, reconnaissant sans difficulté le timbre de voix d’Alec ainsi que la voix d’une personne qu’elle ne connaissait pas. La rouquine, cachée derrière le gros appareil, passa la main sur le côté pour leur indiquer sa présence d’un simple signe :

Commandant, j’en ai pour deux petites secondes !

Elle annonça rapidement après avoir fait un nouveau branchement.

J’en profite, est-ce que vous pouvez me dire si la petite lumière est verte ?

Pitié, que je ne sois pas obligée d’appeler les techniciens …






"Les ennuis c'est comme la chtouille, quand on en a, autant en faire profiter les autres"



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance / Conseil
Rang : Commandant (N7) / SPECTRE
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4123-alec-sykes
http://www.masseffect-reborn.fr/t4129-journal-de-bord-d-alec-sykes


Messages : 220

MessageSujet: Re: Rien que pour vos yeux   Mer 02 Mai 2018, 23:17

Le destin peut parfois prendre des directions bien étranges… Le coup du sort qui s’imposait au Commandant du Midway, en ce début octobre 2202, pointait justement vers un de ces embranchements si particuliers. Le genre si incongru qu’il paraissait peu probable qu’il puisse en oublier la nature avant un long - TRES – long moment. Alec aurait même pu en venir à suspecter un mauvais plaisantin au sein du service des affectations de l’Alliance si cette dernière avait été informée des teneurs de la vie privée du N7. Fort heureusement, l’entité protégeant les intérêts de l’Humanité à travers l’espace n’était pas des plus regardantes quant aux mœurs de ses membres. Pour peu que rien ne vienne enfreindre ses lois ou règlements et n’empêche un service irréprochable, rien n’était demandé aux soldats et politiciens éparpillés dans toute la galaxie.

Et ce fut heureux, compte tenu du nouveau membre qu’accueillait la SO-21 en son sein.

Avec le départ de Brewer, renvoyé à l’arrière pour de nombreux mois le temps que les suites de ses blessures se tassent, on venait lui adjoindre en renfort le Lieutenant-Commandant Shaun « Shaunie » McAvoy, biotique confirmée et accessoirement connaissance, amie intime et plus si affinités du maitre à bord… Sacré bordel que celui qui s’annonçait au sein de la petite communauté martiale que constituait la frégate des Opérations Spéciales. A bord, chacun se connaissait de façon plus poussée que sur la plupart des autres bâtiments de l’Alliance, mission longue durée et sous les radars obligent. Là où les contacts avec l’extérieur se faisaient parfois rares et très réglementés, on finissait parfois par apprendre à connaitre bien mieux les autres membres d’équipe que son cercle social habituel…

Il en résultait souvent des départs de rumeurs très rapides, jamais malveillantes, mais parfois gênantes et ô combien propices aux railleries durant les soirées de détente. Un climat et un terreau propices à la diffusion de ragots sur le passif entre Sykes et celle qui devait désormais le seconder au sein de la SO-21…
Le genre de cas de figure qu’il ne pouvait laisser prospérer bien longtemps, discipline oblige…

- « Ceci est une évidence, mais nous nous en tiendrons à un comportement des plus professionnel pendant le service. Les familiarités se cantonneront aux contextes plus intimistes, et jamais lorsqu’il est question d’exercer une situation de commandement. Est-ce bien clair, Lieutenant-Commandant ? » avait-il lâché, d’un ton froid, en guise de bonjour à une biotique se présentant au rapport -et à l’heure- à bord du Midway.

Le tout n’avait été que murmuré, la passerelle de commandement grouillant d’opérateurs s’apprêtant pour le départ prévu de la frégate. Ils n’allaient pas tarder à décoller à destination d’Ontarom, raison pour laquelle les éternelles procédures de préparation et check-list se déroulaient sous leurs yeux. Rien de bien étonnant pour le maitre à bord, mais sans doute Shaun serait-elle quelque peu étonnée, ou au moins gagnée par toute l’effervescence qui régnait à bord.

Le départ ne reposait plus que sur quelques formalités… Tout comme l’avenir de l’ancienne cheffe de la Compagnie Arès à dire vrai.

- « Oh… Et félicitations pour Rio… » lui avait-il finalement murmuré alors que l’ascenseur les amenant vers le pont inférieur entamait sa course.

La jeune femme était depuis de la partie au sein du CFCI… Une nouvelle qui, s’il l’avait en un sens déjà partagée avec elle, n’avait pas réellement été l’occasion d’une véritable fête. Une chose de plus qu’il saurait régler en temps et en heure…

***

- « C’est du orange que je vois… » répondit une voix monocorde, presque blasée, à une main les saluant.

La scène aurait presque pu sembler loufoque à un observateur étranger, mais pour Alec, pas tant que ça… Habitué aux frasques de sa toubib et amie, il se demandait parfois ce qu’elle faisait pour se mettre dans certaines situations. Néanmoins, cela avait son charme en un sens… Sans doute l’une des raisons pour lesquelles il fréquentait la jeune femme. L’extraordinaire empathie et le dévouement dont elle pouvait faire preuve, même face à l’inconnu, représentaient d’autres facteurs ayant permis à leur amitié de se maintenir, et même prospérer, au fil des années.

Des faits pas toujours tangibles, mais que la familiarité avec laquelle il harangua la rousse trahissait très fortement. Même en service, le N7 se permettait de tutoyer la jeune femme. Une marque de complicité qu’il ne partageait avec personne d’autre à bord, pas même Benneth. Sans doute l’image bienveillante que dégageait la jeune femme, entre deux crise sadiques de seringues, aidait-elle à faire passer la chose auprès de l’équipage.

- « Sara ? Tu veux bien sortir la tête de ce frigo et venir par ici ? J’ai quelqu’un à te présenter… Je vais faire venir quelqu’un pour ton équipement… » appela ainsi le Commandant dans un soupir trahissant une certaine résignation face à la poisse qui poursuivait son amie.

Le temps qu’elle sorte de sa cachette et vienne leur faire face, Alec crut bon d’introduire les deux jeunes femmes l’une à l’autre. Une démarche qu’il effectuait sans connaitre les modalités d’une précédente et obscure rencontre entre les deux intéressées…

- « Lieutenant Sara Vaylee… Le Lieutenant-Commandant Shaun McAvoy. Elle prendra le commandement en second de l’unité sitôt que ses résultats d’analyses se seront montrés concluants… Fait en sorte qu’elle soit libérée de tout ça rapidement… J’ai besoin de la briefer avant que l’on appareille. Ce qui vous laisse… 45 minutes ? » dit-il en consultant son omnitech, avant de porter un regard interrogateur sur l’une puis sur l’autre.

Nul doute que ce qui allait suivre promettait d’être cocasse. Mais ça… Le Commandant Sykes était encore loin d’en avoir connaissance…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


Messages : 94

MessageSujet: Re: Rien que pour vos yeux   Mer 16 Mai 2018, 04:35
img_rp
Rien que pour vos yeux
ALEC SYKES o SARA VAYLEE o SHAUN MCAVOY


Suite à son entrée dans le programme N, il avait été décidé que Shaun allait être mutée sur le vaisseau d’un N7 pour gagner en expérience plus rapidement. Etant longtemps resté au sein de la division biotique, la jeune femme n’avait jamais vraiment eu à prendre le commandement de vaisseau ou à participer à des opérations spéciales. En générale ses missions étaient de plus grande envergure et les troupes mobilisées, trop importantes pour être contenue dans une frégate, était transportées par destroyer, croiseur ou cuirassé de l’Alliance pour ensuite être déployées. Certes la biotique avait déjà participé à des missions plus discrète ou requérant moins d’hommes mais cela ne constituait pas la majeure partie de ses affectations. McAvoy s’était montrée plutôt enthousiaste à l’idée de retourner plus sur le terrain. Malheureusement pour elle, sa position dans la division biotique avait drastiquement augmenté ses tâches d’administration et de management ce qui réduisait son temps de mission. De plus en tant de chef de compagnie, le seul avancement possible était en tant que commandant de la division biotique de l’Alliance, poste déjà prit et purement administratif. L’anglaise espérait passer encore un bon nombre d’années en extérieur avant de devoir se cloîtrer dans un bureau. Cette affectation sur un vaisseau arrivait donc au bon moment.

Par contre s’il y avait bien une chose à laquelle l’anglaise ne s’attendait pas c’était le lieu de l’affectation. Le SSV Midway sous le commandement d’Alec Sykes… Shaun s’était arrêtée de lire à ce moment-là. Se demandant si c’était une blague ou autre… Apparemment pas. La brune pesta… sa règle de ‘’pas avec les collègues, subordonnés ou supérieurs’’ allait en prendre un coup… La jeune femme ne s’était jamais retrouvée dans cette position, elle avait d’ailleurs toujours tout fait pour éviter de collaborer de manière plutôt permanente avec d’anciens amants. McAvoy trouvait la situation plutôt gênante surtout que tout le squad de Sykes était plus ou moins au courant pour eux. Bien que leur sortie ait été plutôt discrète lors de cette fameuse soirée au bar il ne fallait pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre pourquoi la lieutenant-Commandant et le N7 avaient disparu en même temps pendant la fête et ce qu’il s’était passé ensuite. La brune se laissa tomber sur son lit en soupirant. L’intégration n’allait probablement pas être des plus simples ou même des plus plaisantes.

oOoOo

« Bien mon Commandant » Répondit simplement la biotique sur le même ton quand ce dernier eut fini de la ‘’saluer’’.

L’anglaise comprenait pourquoi le N7 se devait de lui rappeler cet état de fait mais elle n’aurait pas dérogé à cette règle de toute façon. La soldat suivait scrupuleusement le protocole et ne se permettrait pas d’être irrespectueuse ou même familière avec un supérieur. De plus des rumeurs allaient probablement déjà circuler au vu de leur passif et la biotique ne souhaitait pas vraiment leur donner du grain à moudre.

Le commandant entama la visite du Midway, présentant ses membres principaux et ceux avec qui la jeune femme aurait le plus à interagir. Leurs pas les menèrent dans l’ascenseur où Sykes la félicita pour sa promotion, chose qu’il n’avait étrangement pas eu le temps de faire précédemment. La noble, ne s’étant pas rendu compte de cela, fut légèrement surprise mais acquiesça dans un demi-sourire. Les deux membres de l’Alliance se dirigèrent ensuite vers l’infirmerie où Sykes devait présenter son médic. Si McAvoy avait de la chance, elle ne devrait pas le fréquenter trop souvent.

Alec employait un ton plutôt familier avec son médecin de bord. Au cours de leurs conversations Sykes avait mentionné plusieurs fois son amie et semblait toujours enthousiaste lorsqu’il parlait de cette dernière. Cela avait piqué la curiosité de la noble qui se demandait à quoi pouvait bien ressembler cette fameuse Sara. L’anglaise s’était attendue à bien des choses mais pas à cela. Shaun se stoppa net en apercevant une tête rousse sortir de derrière le frigo pour se diriger vers elle et pâlit drastiquement.

Non pas que la biotique n’appréciait pas le docteur… mais si elle avait pu ne jamais la revoir et oublier toute cette histoire à jamais cela aurait bien arrangé McAvoy. Cela avait beau faire près de trois ans que l’anglaise n’avait pas vu la rouquine elle se souvenait toujours aussi bien d’elle. En même temps, son réveil avait été quelque peu traumatisant… Se réveiller dans un hôtel sans souvenir de la veille, d’accord. Dans un lit avec quelqu’un qu’on ne connait pas, soit. Plus ou moins dénudé, passe encore. Mais avec quelqu’un du même sexe, alors que techniquement on est hétéro, parce qu’on s’était plus ou moins auto-persuadé qu’on était James Bond la veille, merci l’alcool, sans savoir ce qu’il c’est exactement passé après être sortie de soirée LA NON. Avec de la chance, Sara ne se souviendrait pas d’elle. Après tout la biotique avait su que les marques sur son cou venait de la rousse uniquement parce qu’elle s’était réveillée à ses côtés… Autrement elle se serait probablement dit qu’elle avait fini la soirée avec un type quelconque…

La jeune femme se reprit rapidement pour reprendre un air légèrement sévère, expression de base du visage de cette dernière mais on pouvait percevoir en y regardant bien un certain malaise. Elle tendit malgré tout sa main vers le lieutenant Vaylee :

« Ravi de travailler avec vous. » Dit simplement Shaun sur un ton se voulant le plus neutre possible.

La noble n’avait pas lâché un « enchanté » ou un « Ravi de faire votre connaissance » vu que les deux protagonistes se connaissaient techniquement déjà. La phrase énoncée était suffisamment vague et banale pour passer inaperçue et surtout dans un premier temps, ne pas chiffonner Sara si cette dernière l’avait reconnue (vu qu’elle ne faisait pas comme si elles ne se connaissaient pas) et dans un second temps, ne donnait pas spécialement d’indications quant à une précédente rencontre. Comme ça, si la rousse avait oublié, elle n’aurait pas de doutes ni de flashback qui serait susceptible de lui rappeler leur dernière altercation. La brune, malgré son athéisme, décida de virer momentanément agnostique et de prier intérieurement tous les dieux et autres puissances supérieures pour que la médecin l’ait oublié. Premièrement parce qu’elle-même souhaitait ne pas ressasser cela, deuxièmement, elle était un peu partie comme une voleuse alors elle espérait ne pas se prendre une gifle ou autre ET SURTOUT troisièmement en principalement, elle ne souhaitait pas que Sykes, toujours présent dans la pièce, la nargue jusqu’à la fin de ses jours. Le N7 se débrouillerait, au mieux, pour ne jamais lui faire oublier cette histoire au pire, la faire chanter et dieu sait quoi d’autre…







Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Médecin - Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4232-sara-vaylee
http://www.masseffect-reborn.fr/t4233-journal-de-bord-de-sara-vaylee


Messages : 234
Crédits : me

MessageSujet: Re: Rien que pour vos yeux   Dim 10 Juin 2018, 20:41

Rien que pour vos yeux
Feat. Alec Sykes & Shaun McAvoy  



Un juron sortit de derrière l’appareil alors que le commandant lui annonçait voir de l’orange au niveau de la loupiotte. Regardant les fils parfaitement rangés, le médecin commençait à perdre patience car elle ne comprenait pas l’origine de la soudaine panne. Ce ne pouvait pas être électrique. Un capteur qui déconnait ? Non. Alec ne lui laissa pas le temps de continuer à se cacher derrière plus longtemps. Il souhaitait lui présenter quelqu’un.

Aah non, ils vont encore dire que j’ai touché à quelque chose ! Râla-t-elle alors qu’il lui disait envoyer quelqu’un pour réparer son équipement.

Elle se glissa sous le bureau pour sortir de sa cachette, Sara se redressa tout en s’époussetant par réflexe la poussière qu’il n’y avait pas sur sa tenue. Relevant la tête, tout comme la femme en face d’elle, la rouquine se figea brusquement à la vue de ce que le Commandant présentait comme étant le Lieutenant-Commandant Shaun McAvoy. Shaun. Comme l’espion. McAvoy. Comme l’amant d’un soir qui s’était barré comme un connard. Sauf que là, elle avait une femme en face d’elle à la gueule balafrée d’une cicatrice. Pas un homme. Pas un espion. Coïncidence. Pure coïncidence. C’était tout bonnement impossible. Fronçant les sourcils, elle cherchait à se souvenir les traits de son coup d’un soir qui avait articuler les dernières années de sa vie sentimentale, prenant des personnes à la musculature plus importante que la taille de leur cerveau car au moins eux, ne partaient pas sans dire au revoir. C’était elle qui partait avant leur réveil, comme une reine. Coïncidence. Putain de pure coïncidence et rien d’autre. Elle refusait d’admettre la stricte vérité même si tout son corps montrait le contraire.

De même, lança-t-elle d’une voix un peu trop perchée à son goût en acceptant la poignée de main.

Se raclant la gorge pour se donner un peu de contenance, clairement mal à l’aise. Et Alec finirait rapidement par comprendre que quelque chose clochait car il la connaissait presque par cœur si ce n’est pas par cœur. S’adressant à son Commandant, elle grommela :

Seulement 45 minutes ? C’est pas suffisant pour tout ce que nous avons à faire. Me faut une heure … Ok quarante-cinq minutes. Je finirai toute seule !

Heureusement que ces paroles n'étaient pas sorties de leur contexte. Mais Alec avait toujours ce qu’il voulait au final... Elle aimait prendre son temps avec les nouveaux arrivants, discuter en attendant les résultats des prises de sang et des autres prélèvements. Bon en fait, elle préférait finir cette entrevue médicale en deux minutes chrono. Ouvrir son ancien dossier, hocher de la tête et le fermer. Okay c’est bon, elle va bien, ça se voit direct non ?

McAvoy. Ça me parle. Vous avez un frère … Jumeau, non ?

Par tous les dieux, que je me déteste parfois ... La signature de Vaylee. Sa plus grande réussite. Autant mettre les deux pieds dans le plat directement, ça ne serait pas drôle sinon. Blêmir un peu plus et se rendre ridicule devant son plus vieil ami et en subir les sournoises moqueries à leur prochaine sortie. Voulait-elle se rassurer en imaginant qu’elle avait eu affaire à son frère jumeau ? C’était certain.





"Les ennuis c'est comme la chtouille, quand on en a, autant en faire profiter les autres"



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant-Commandant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4593-shaun-mcavoy
http://www.masseffect-reborn.fr/t4596-journal-de-bord-de-shaun-mcavoy#68957


Messages : 94

MessageSujet: Re: Rien que pour vos yeux   Lun 03 Sep 2018, 17:45
img_rp
Rien que pour vos yeux
ALEC SYKES o SARA VAYLEE o SHAUN MCAVOY


La rouquine tiqua et blêmit. Shaun pesta intérieurement, au vu de la réaction de la médic il ne faisait aucun doute qu’elle l’avait reconnu. La biotique se fit violence pour ne pas jeter un œil en direction de Sykes, histoire de voir s’il avait remarqué quelque chose. La noble soupira intérieurement. Il était peu probable que le N7 n’ait pas constaté que les deux jeunes femmes étaient extrêmement mal alaise. C’était son job de noter ce genre de petits détails. Il ne lui restait probablement plus qu’à déterminer la cause de l’embarras… Si ce n’était pas déjà fait. McAvoy jura de nouveau intérieurement. Quelle était la probabilité pour que la rouquine avec qui elle avait potentiellement ou non couché se trouve être dans l’équipage de son ancien amant ?!

Sara demanda une heure pour l’examen médical. Shaun frissonna, elle qui détestait passer du temps à l’infirmerie et qui avait une sainte horreur des docteurs. De plus… l’identité du praticien n’aidait en rien dans cette situation. Rien que de la saluer, l’anglaise s’en serait bien passée. Pas que la rouquine soit méchante ou quoi que ce soit mais McAvoy détestait se remémorer cette fameuse nuit et Vaylee en était le mémorial ambulant. Sykes raccourcis ce temps à 45 minutes… Hum… C’était toujours 45 minutes de trop mais la jeune femme n’allait pas s’en plaindre.

Le lieutenant Vaylee s’adressa de nouveau à la biotique pour la questionner à propos d’un potentiel frère jumeaux… On se rassure comme on peut… La noble aurait aimé lui répondre que oui… que ça n’était absolument pas elle cette nuit-là… mais non… L’anglaise se promit une nouvelle fois de ne plus jamais assister à des soirées déguisées et de ne plus jamais boire, tout court, si une entité supérieure, quelle qu’elle soit, la tirait de ce mauvais pas.

« Je crains que non… » Répondit l’anglaise en pinçant les lèvres. L’image d’Alexander lui traversa un moment l’esprit, laissant apparaitre l’espace d’un instant un éclair de tristesse, de nostalgie sur son visage pour disparaitre aussi vite qu’il était arrivé. Shaun refreina un mouvement de main, comme par réflexe, voulant attraper ses dog-tags. Al et elle avaient souvent été pris pour des jumeaux. Ils se ressemblaient beaucoup, étaient toujours fourré ensemble et l’ainée avait eu une poussée de croissance assez tardive ce qui avait renforcé la confusion. La lieutenant-commandant se reconcentra sur la conversation : « Mais le nom de McAvoy est assez connu dans l’Alliance… Cela vient peut-être de là…» tenta la lieutenant-commandant, tendant une perche à Sara.

La brune n’aimait pas spécialement rappeler la fonction de ses parents mais pour se tirer de ce mauvais pas et éviter les railleries de Sykes jusqu’à la fin de son existence elle était prête à tout. Et c’était une excuse plausible… enfin… presque ? Shaun se retint de regarder Alec et s’appliquait à garder un air naturel en priant pour que cela soit suffisant.

PS:
 






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Médecin - Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/t4232-sara-vaylee
http://www.masseffect-reborn.fr/t4233-journal-de-bord-de-sara-vaylee


Messages : 234
Crédits : me

MessageSujet: Re: Rien que pour vos yeux   Ven 23 Nov 2018, 12:36

Rien que pour vos yeux
Feat. Alec Sykes & Shaun McAvoy  




Pourquoi n'avait-elle pas dit oui ? Oui, c'est mon frère jumeau. C'est simple. La rouquine ne pouvait pas être plus blême que maintenant pourtant elle avait eu le temps de noter qu'il y avait eu une réaction à la notion de frère. Et vu qu'elle avait mis les pieds dans le plat, elle ne pouvait pas s'enfoncer plus. Ah si. Vous êtes sûr ? Il avait la même cicatrice que vous. Sara pouvait être maladroite mais pour une fois, elle arriva à se taire pour ne pas en rajouter une couche. Faisant un signe de tête, sentant que le malaise n'allait pas aller en s'arrangeant, le médecin considéra qu'il était temps pour le Commandant et ami de partir.

C'est sûrement ça, répondit-elle en cherchant sur son Omnitech l'accès au dossier de la Lieutenant-Commandante. Allez hop, on va commencer ! Commandant. 

D'un signe, elle l'invita à sortir tout en le suivant jusqu'à la sortie de son infirmerie, une main sur son bras, un sourire crispé sur le visage.

Un mot, et je te tue, souffla-t-elle, tu sais que j'en ai les moyens. 

Alec finirait par avoir le fin mot de l'histoire et savait comment la faire parler. Elle le maudissait parfois d'en savoir autant. Comment expliquer que ces choix de vie privée étaient lié à une femme déguisée en homme à une soirée dont elle n'avait quasiment plus de souvenirs. La porte se ferma et elle mit quelques secondes avant de se retourner. Devait-elle lui en parler pour percer l'abcès une bonne fois pour toute afin de repartir sur de bonnes bases ? Sara se retourna pour lui faire face, lui faisant un signe de s'asseoir surA la table d'auscultation en regardant son dossier, préférant éviter son regard. 

Maintenant que j'ai mis les pieds dans le plat, autant en terminer une bonne fois pour toute. J'ai quasiment aucun souvenir de cette soirée mais je me souviens de vous et de votre cicatrice. Vous n'êtes pas mon genre et vu votre réaction, vous non plus. Donc, on va faire comme si rien ne s'était passé et je trouverai une histoire à dormir debout pour endormir les soupçons du Commandant... Bien que cette histoire en soit déjà une. 

Sara Vaylee, vous êtes un génie! Comment la mettre plus mal à l'aise? Test psychologique numéro 1!

Bien. Voilà, c'est dit. Passons aux choses sérieuses... Je vois que les précédents résultats étaient bons Shaun. Je ne pense pas qu'il y aura de grands changements, mais vous allez devoir passer par là. 

Elle lui prit les constantes, s'installa à hauteur de la jeune femme pour une prise de sang, sortant les tubes nécessaires pour évaluer son état de santé d'un point de vue biochimique. Elle lui donnera après le pot pour uriner, la partie que la plupart des soldats n'aimaient pas. Bien que cela soit toujours au même niveau qu'une prise de sang. Sara ne comprenait pas cette phobie des aiguilles alors qu'ils se retrouvaient dans les pires situations. Rien que le mot infirmerie arrivait à en faire fuir certain. Shaun se voulait maître de soi et agissait à la perfection, ne montrant rien. A présent proche de la jeune femme, des souvenirs lui revenaient mais ne se laissa pas déstabiliser par ça. Pour ne pas 

Du coup, à cause de cette foutue machine, je n'ai pas eu le temps de lire votre parcours complet. J'ai vu que vous avez été à l'Académie Grimson et possédais notre N3 ? Qu'ai-je raté comme information ? Et d'ailleurs qui vous a recommandé à Alec... Au Commandant pour rejoindre la SO-21 ? 

Lire des dossiers, c'était ennuyeux, elle préférait converser pour connaître l'autre. Les dossiers étaient officiels, froids et absolument pas intéressant. Une personne, quant à elle, montrait bien plus qui lui permettait de faire une évaluation psychologique. Les mots, la gestuelle, tout comptait. Sara avait eu le temps de voir qu'elle avait eu un frère mais qu'il était décédé. Elle comprenait mieux sa réaction. 



Spoiler:
 


"Les ennuis c'est comme la chtouille, quand on en a, autant en faire profiter les autres"



Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rien que pour vos yeux   
Revenir en haut Aller en bas
 

Rien que pour vos yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Voie Lactée [RP] :: L'espace de l'Alliance interstellaire :: Bulle locale :: Citadelle-