AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Fillian Norios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 3

MessageSujet: Fillian Norios   Lun 14 Mai 2018, 02:00
Registre Galactique des espèces
Fillian Norios

Informations primaires

Sexe : Masculin
Espèce : Drells
Âge : 34 années standards
Faction : Nouveau Futur
Poste / Grade : Médecin biotique
Parenté : Père - Kenneth Norios - Policier / Mère - Malise Idrios - Décédée
Situation maritale : Celibataire
Planète d'origine : Kila vaal Lorin / Kahjé / Nébuleuse de Synéria


Histoire

Musique d'ambiance:
 




Naissance

« Le premier jour de notre naissance nous achemine à mourir comme à vivre. »


Kila vaal Lorin, Kahjé, ainsi porte le nom du foyer ou une âme trouva un corps pour s'y lier. De cet ensemble naquit Fillian Norios, héritier du Synacte. Son père, un honorable policier ayant toujours servi la cause Hanaris, versât une larme dès les premiers cris de cet être, son fils.

L'enfant ne manquât de rien, ces parents prenant soin de lui et de son développement. Il était un gamin plein d'énergie, mais également porteur d'une curiosité infinie. Son géniteur le voyait déjà enquêter à ses côtés, porter son héritage de justice et de loyauté. Sa mère quant à elle, s'amusait de cette pensée et ne souhaitait qu'une chose, que son fils puisse trouver et suivre sa propre voie.

Une journée comme tout autre fit basculer le destin du jeune Drells, alors en proie à l'un de ses semblables plus fort et plus âgé. C'est en se chamaillant qu'il déclencha sans le vouloir un pouvoir insoupçonné, il ne faisait nul doute que Fillian possédait des facultés biotiques au-delà de celle de son espèce. Devant cette évidence, ses parents l'envoyèrent ainsi suivre une formation biotique dans une académie afin de maîtriser son don.




Enfance

« L'enfance est courte, la maturité infinie. »


Résidant désormais dans un lieu totalement inconnu, il eut des difficultés à s'intégrer parmi ceux partageant sa condition et suivit avec peine le cursus réservé aux biotiques. En proie à la mélancolie de son foyer, il trouva néanmoins une main tendue en la personne de Carron. Un enfant du même âge que le sien souhaitant lui venir en aide et apprendre à le connaitre. Rapidement un lien solide, unique et inexplicable unissait les deux garçons. A la fois confident et rival, il poussa Fillian à se surpasser afin d'un jour arriver à sa hauteur, défi qu'il ne parvenait à atteindre. Ne manquant pourtant pas de puissance, bien au contraire, il était tout simplement incapable de faire barrage au torrent que représentait ses pouvoirs. Trop émotif, il se laissait trop facilement atteindre par ses sentiments, obligeant ses formateurs à restreindre l'élève par le biais de méditations. Renonçant ainsi à une grande partie de ses dons bruts, il put maîtriser convenablement une dose respectable d'énergie biotique.

C'est à la fin de son adolescence qu'il put alors rejoindre les Forces de Défenses du Synacte, suivant ainsi une formation glorieuse, mais dangereuse. Il n'avait à ce moment, plus rien avoir avec ce qu'il était quelques années plus tôt. Fier, sûr de lui, passionné, téméraire et courageux. C'est également durant cette période qu'il découvrit pour la première fois la chaleur et la douceur du corps féminin. Il eut ainsi plusieurs relations, mais fut incapable de s'engager, trop attaché à ce qu'il pensait être une liberté... Une liberté bien trop heureuse.




Bouleverssement

« À côtoyer la mort, tu te raccroches à la vie. «


Une colonie lointaine, un raid, un feu nourri, une nuit embrasée. Surpris, la garnison n'était pas préparée à un tel assaut, ils avaient sous-estimé l'ennemi. Utilisant l'arsenal mis à sa disposition, Fillian franchis ainsi ce cap où nul ne peut revenir, ôtant la vie à plusieurs pirates esclavagistes. Son corps n'était qu'une arme et une armure aux services des Hanaris, il ne devait faiblir, il ne le pouvait. Alors que son arme recrachait sa dernière cellule d'énergie, il n'eut d'autres choix que d'employer pleinement ses pouvoirs. Ses compagnons au sol, une rage et une détresse animals, le visage de son père et de sa mère se dessinaient dans son esprit alors que la fumée des brasiers brulait ses poumons. Une aura bleutée, des flashs de lumière et finalement, la fin.

A bout d'énergie et blessé, il tomba à genoux le souffle court alors que l'opposant entamait sa retraite à l'approche des renforts. Où était Carron ? Cette question le poussa à se relever malgré sa vision désormais floue. Il hurlait son nom, la peur lui déchirant l'estomac. Son coeur cessa de battre un instant alors que ses yeux découvrirent le corps de son compagnon de toujours, au centre d'une marre ensanglantée. Il se rua vers lui appelant une assistance médicale qui jamais ne pu arriver, ils étaient hélas trop loin du lieu où se déroulait la poursuit de l'ennemi. Il ne put empêcher ses larmes de couler alors qu'il était incapable de le sauver. Ses mains couvertes du sang de son frère d'arme, ce dernier lui offrit un sourire rempli de tendresse. C'est ainsi, dans ce cauchemar sans éveil, qu'il prononça ses dernières paroles. « Tu vois... Tu as enfin réussi à me surpasser... »




Suivre la voie

« Le but n'est pas l'objectif, c'est la voie. «


Suite à cet évènement tragique, il dut se plier à un repos forcé accompagné d'un suivi psychologique religieux. Il se résigna alors à consacrer ce temps à sa famille et à lui-même, profitant par la même occasion de véritablement connaitre sa jeune soeur née quelques années plus tôt. Sa mère lui fut d'un soutien important et lui permit, au travers de ses conseils, de découvrir une voie en lui qu'il ne soupçonnait pas. S'il avait été en mesure de venir en aide à son ami sur le champ de bataille, ce dernier serait toujours en vie aujourd'hui. Le corps ne devrait pas être un instrument de mort, mais de vie. Nos organes nous permettent d'exister, des organismes microscopiques évolues en nous, les femmes peuvent réaliser le miracle de la naissance.

Cette nouvelle accabla son père qui ne parvint à comprendre son raisonnement et chercha à le dissuader de suivre ce chemin. Après une énième dispute, il demanda dé lors son retrait des Forces de Défense au profit du Corps de Soutient. Au vu de son service et de ses idéaux, il put rejoindre une université de médecine pour y entamer ses études. La formation était complexe, mais sa mémoire raciale et ses dons pour la biotique lui permit de tenir le rythme. C'est en plein coeur de son cursus qu'il apprit que sa mère était atteinte du syndrome de Képral, cette nouvelle fit naitre en lui une volonté plus forte encore de réussir. Il devait être diplômé pour elle, mais également pour tous ceux qui souffraient aussi de cette funeste maladie. Il était désormais plus qu'à une place de pouvoir sélectionner la spécialité qui l'intéressait tant, celle de chercheur. Par un moyen détourné, il fit en sorte de saboter le travail de l'un de ses rivaux afin de salir sa réputation. Ce dernier attirait simplement par le prestige accordait par ce poste, ne méritait, aux yeux de Fillian, le droit de parvenir à ses fins. Il était convaincu de la légitimité de son acte et put enfin obtenir son certificat, il était officiellement devenu un chercheur médical aux services du Synacte.




Nouveau futur

« Je préfère un futur imprévisible à un futur imposteur. «


Plusieurs années s'écoulèrent, il passait désormais la majeure partie de son temps à rechercher un remède à la maladie et aider ses confrères à sauver des vies. Son temps libre quant à lui, était essentiellement consacré à la méditation et à l'entrainement de ses facultés biotiques. Encore une fois il ne pouvait qu'observer impuissant la fin de l'existence d'un proche. Après plusieurs traitements pour ralentir la maladie, sa mère était désormais entre la vie et la mort. C'est lors d'une de ses pauses en extérieur qu'il rencontra un homme qui allait bouleverser son quotidien, un représentant du parti politique Nouveau Futur. Leur discutions trouva échos directement sur l'âme du Drells, il partageait avec eux les mêmes buts, les mêmes idéaux. Le recruteur avait entendu parlait de Fillian et de ses études, il était prêt à faire en sorte de consacrer quelques ressources pour son projet. Plusieurs de leurs comparses suivaient déjà le même but et la réalisation de ce dernier pourrait bien, à lui seul, sauver le destin de leur espèce. C'est à la suite d'autres entrevus qu'il accepta finalement leur offre.

La saison suivante, sa mère avait quitté ce monde. Elle n'eut peut-être pas la vie longue qu'elle aurait espérée, mais elle parvenue à accomplir sa voie. Celle de permettre à ses enfants de suivre leur propre destiné.

Son regard se perd à travers le lointain, son esprit en résonance avec son âme. Des bruits de pas derrière lui, une de ses collègues de travail. Il lui sourit un instant alors qu'il peut ressentir une tension palpable dans son regard. Elle se mord la lèvre inférieure en l'observant, baissant ses yeux en direction du sol. Elle est en proie à la tristesse.

- Fillian... Je suis désolée de... Te l'annoncer... Tu es atteint du syndrome de Képral...



Apparence


Du haut de son mètre quatre-vingts, le Drells represente toutes les caractéristiques physiques propre à son espèce. Une musculature développée au travers de ses courtes années de service au sein des Forces de Défense, plusieurs cicatrices résultant également de cette période et une assurance certaine en présence d'autres individus. Ses écailles varies d'un bleu foncé à un bleu azur, passant même par des teintes violacées en présence de lumières artificielles. Ses yeux argentés cherchent toujours chercher à capter l'âme de l'interlocuteur en face de lui, ce qui peut parfois perturber.

Semblant toujours réfléchir aux moindres de ces faits et gestes, il peut paraitre plutôt froid en premier abord, mais ceux souhaitant percer ses mystères se rendront compte de sa faiblesse émotionnelle et de son côté protecteur.

D'une façon générale, il semble être au bord de la trentaine, un aspect renforcé par les vêtements urbains constamment à la mode qu'il porte.


Caractère


Aux premiers abords, on pourrait dire de Fillian qu'il est un individu réfléchit, méticuleux et soucieux du regard que peuvent lui porter les autres. Ceci n'est pas totalement exact.

Bien qu'il possède les qualités énoncées ci-dessus, ce médecin biotique ne se résume pas qu'à cela. Le fardeau de la mort qu'il porte et les diverses épreuves qu'il a pu subir durant son existence a largement entamé sa résistance mentale. Souvent en proie aux doutes, il cherche à planifier le moindre de ses paroles, le moindre de ses faits et gestes, la totalité de ses opérations. Même s'il parvient régulièrement à ne pas commettre d'erreur, un élément imprévu peut le placer dans un état de stress important où il devra réfléchir à une nouvelle approche pour en sortir. Bien qu'il puisse dissimuler un tel mal être, s'il se retrouve dans l'incapacité de trouver une solution, il ne pourra conserver son masque d'assurance et succombera à ses émotions.

Pratiquant depuis longtemps la méditation et la prière aux anciens dieux Drells, il parvient à freiner ses pouvoirs biotiques afin de mieux les maîtriser. Outre son don, ces périodes de calme l'aide à se retrouver avec lui-même et afficher une sérénité certaine. Il cherche à aider son espèce à s'affranchir de leur malédiction liée aux milieux humides, mais reste profondément loyal envers les Hanaris qui ont permit à sa race de survivre. A ses yeux, la fin justifie les moyens, il est prêt à sacrifier de nombreuses choses pour parvenir à son but ultime et n'hésitera pas à mettre hors d'état de nuire une personne menaçant la vie d'une autre.


Compétences / Profil


Profil


Adepte : 3 Militaires / 8 Biotiques / 3 Technologiques



Équipement


Armes : M-3 Predator

Armurerie : Vide.



Compétences


Militaire : combat à distance : maîtrise basique / corps à corps : Combattant moyen
    - Munitions phasiques (3 points)


Biotique : Biotique entrainé
    - Projection (2 points)
    - Bulle biotique (3 points)
    - Charge (3 points)


Technologie : Aucune compétence de hacking
    - Drone = Caméra + Scanner (3 points)





Compléments

Signe(s) distinctif(s) : Des yeux gris qui semblent sonder l'âme et un côté méticuleux marqué

Relations avec les autres :
    - Proche des membres de sa famille
    - Protecteur envers ceux de son espèce
    - Profondément loyal envers les Hanaris
    - Profond respect et attirance envers les Quariens
    - Respect envers les Humains
    - Attirance envers les Asaris
    - Tension envers les Butariens et Krogans

Des liens prédéfinis ? : Aucun

L'objectif de votre personnage à long terme ? : Trouver un remède contre le syndrome de Képral


Hors Personnage

Comment avez-vous connu le forum ? Merci Google !
Est-ce un double compte ? Négatif
Des remarques ? Bravo et merci pour ce forum regorgeant d'informations !




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Alliance
Rang : Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.masseffect-reborn.fr/
http://www.masseffect-reborn.fr/t150-journal-de-bord-d-adrien-annaz


En ligne
Administrateur
Messages : 8153
Crédits : Matt Bomer - Lleyton Benam

MessageSujet: Re: Fillian Norios   Lun 14 Mai 2018, 22:58
Bonsoir Fillian.

Avant de passer à ta fiche, je te signale que ton avatar est en 200*350, au lieu de 200*320 ou 200*400. Tu sais ce que tu dois faire.


Concernant la fiche en elle même : elle ne comporte pas d'incohérences dans ce qui est écrit, mais il y a plusieurs problèmes. Le premier étant le manque total de chronologie, on ne sait pas combien de temps s'écoule entre deux événements, en quelle année se passe telle chose, quel âge tu a lors de ceci... Bref, il faut rajouter des dates et des moyens de se repérer.
Le deuxième problème est l'absence de mention aux Moissonneurs. C'est quand même une guerre totale, difficile de la rater. Et dans tous les cas tu étais sollicité, soit en tant que combattant, soit en tant que médecin.
Enfin, parler des événements du forum est toujours une bonne chose, surtout compte tenu du nombre de choses qui se sont passés. Un petit tour dans le background du forum et tu devrais trouver l'inspiration.

Le reste ne pose pas de problème, même si tu pourrais être plus précis sur certains points, mais c'est du détail. Une fois ces changements faits, la fiche sera déjà plus complète. Je te laisse donc faire et me prévenir quand la fiche sera à jour.


Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que quelqu'un dit "avec tout le respect que je vous dois", j'entends "ta gueule" ?


Revenir en haut Aller en bas
 

Fillian Norios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Abandonnées-