AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 L'énergie Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2222
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: L'énergie Noire   Mer 06 Juin 2018, 00:11
L'Energie Noire



L'énergie noire est une des nombreuses forces mystérieuses et énigmatique existant dans l'univers. Et si elle est si peu répandue, c'est qu'elle n'est trouvable qu'en lisière des trous noirs, rares sont les chercheurs à avoir survécu à leur approche pour collecter et étudier l'énergie noire. Existant dans un environnement où le temps est distordu, l'énergie noire prend une forme physique qui devient rapidement instable dans notre perception temporelle, ce qui explique le chaos dont elle est l'origine lorsqu'elle rentre en contact avec des formes de vies.

Symptômes


La simple proximité de l'énergie noire est suffisante pour provoquer une excitation incontrôlée chez les existences organiques et synthétiques. Les données traités par une IV deviennent incompréhensibles pour elle, des maux de têtes peuvent apparaître et dans de rares cas ou dans l'hypothèse d'une grosse quantité d'énergie noire, une contraction involontaire des muscles entraînants de puissants tremblements ou la perte du contrôle de tout matériel alimenté.

Lorsqu'une forme de vie animale ou végétale, est directement exposée à l'énergie noire, cette dernière va avoir une influence précise au niveau cellulaire. L'ensemble des cellules contaminées vont être « reprogrammées » pour tendre à une suractivité et à une croissance sans ordre véritable. La mitose est grandement accélérée, ce qui va favoriser le développement de nouveaux tissus et organes d'une façon anarchique, et la réécriture permanente des filaments d'ADN permet de palier au vieillissement accéléré qui aurait fatalement lieu dans ces conditions.

Les changement opèrent à une vitesse différente qui varie selon le degré d'exposition. Une exposition faible provoquera des changements au bout de quelques semaines alors qu'une plus forte peut faire muter en quelques minutes. Une trop grande quantité d'énergie noire concentrée sera cependant fatale pour n'importe quel être vivant.

La plupart des formes de vie animales ainsi exposées vont donc subir de profondes mutations externes et internes et verront leurs capacités cognitives réduites au strict minimum. Leur libre arbitre disparaît, remplacé par celui d'autres créatures, les immortels. En l'absence de ces derniers, l'individu ne fait que suivre ses nouveaux instincts, cherchant à détruire ce qui n'est pas affecté par l'énergie noire ou à répandre son tout nouveau matériel génétique. Pour ce qui est des plantes corrompues, elles ne pratiquent plus la photosynthèse, mais un processus semblable au cours duquel elles ne produisent plus de dioxygène, mais de l'énergie noire.

L'expansion de la corruption sur une planète peut ainsi être très rapide si elle n'est pas rapidement contrôlée.

Biotique noire


Pour toutes les formes de vie animales dont le corps possède le potentiel de créer des champs gravitationnels, l'exposition à l'énergie noire peut avoir des effets inattendus. Il arrive en effet dans de rares cas (que l'individu soit biotique ou non) que l'énergie noire stagne dans le corps autour de modules gravitationnels formés dans les tissus, reconnaissant cette force comme semblable à celles des trous noirs. Le reste du corps, et tout particulièrement les cellules neuronales, restent donc intouchées par l'énergie noire, permettant à l'individu de conserver son intelligence initiale mais également de contrôler les effet de la corruption sur son corps.

Ces individus deviennent donc des immortels, capable de créer des champs gravitationnels d'une force incomparable à celles créées d'ordinaire par des modules d'élément zéro. Cependant, à l'image des autres entités corrompues, leurs instincts primitifs sont également réécrits, les poussant eux aussi à une expansion perpétuelle, une pulsion qu'ils sont cependant plus à même de contrôler. Un lien mental semble également être en mesure de se former entre les biotiques noirs et les mutants "standards", ces derniers étant totalement soumis à leur volonté.

Développement



La Corruption désigne l'ensemble de l'écosystème créé par l'influence de l'énergie noire, allant des micro organismes aux espèces pensantes, en passant par les végétaux et les mycètes. Toute forme de vie verra son matériel génétique réécrit, modifiant ainsi ses instincts et le but de son existence, servant l'énergie noire pour faciliter son expansion et contaminer davantage encore d’organismes.

La Corruption agit sur les eucaryotes, mais également sur les bactéries ou les archées. L'accélération de la division cellulaire et la réécriture des filaments d'ADN et d'ARN est une constante à toute infection par de l'énergie noire. C'est la raison pour laquelle les organismes infectés morts se mêlent à d'immenses colonies de bactéries envahissantes pour former de grandes structures de biomasse partout où la corruption nécessite leur présence ou se retrouve dans l'obligation de recycler une partie importante de matière morte.

Biomasse de la Corruption:
 

Les effets sur les végétaux sont étonnamment communs pour la plupart d'entre eux malgré le chaos que peuvent engendrer les mutations sur certains corps pluricellulaires. Les plantes infectées vont en effet toutes développer un organe proéminent qui accueillera toutes les cellules nécessaires pour synthétiser de l'énergie noire qui sera ensuite relâchée dans l’atmosphère. En l'absence d'une photosynthèse classique, les organes qui ne sont pas utiles à la synthèse dépériront et elle perdra sa couleur d'origine.

Plantes infectées:
 

Hiérarchie



Dénuées de leur conscience d'origine, les ombres sont des personnes ayant été exposées à une quantité plus ou moins grande d'énergie noire. Que la transformation ait duré plusieurs semaines ou seulement quelques minutes, les victimes sont devenus des créatures dont le corps cherche constamment à muter de façon chaotique et inexplicable, soumis à cette agressivité insatiable qui les force perpétuellement à attaquer tout ce qui n'appartient pas à la Corruption.

Les ombres sont cependant capables d'opérer des tâches complexes si elles sont sous le contrôle d'un immortel, ce dernier servant "d'instructeur" qui leur permettra d'apprendre. Cette faculté rend les grandes masses d'ombres très efficaces lorsqu'elles sont contrôlées, leur permettant de réparer ou de construire à une vitesse effrayante.


Les immortels sont les individus victimes de l'énergie noire qui ont cependant réussi à éviter ses effets les plus néfastes. Désormais capable de déployer de la biotique noire, ils deviennent de redoutables adversaires, animés par une rage et une agressivité hors norme qui les pousse à détruire, annihiler, et même à se battre entre eux en l'absence d'adversaires. Conservant leurs facultés intellectuelles d'avant l'infection, ils n'en restent pas moins des êtres violents qui tentent perpétuellement de canaliser cette fureur bouillonnant dans leurs veines.

Les immortels sont capables de contrôler des ombres localement, se servant du lien mental inhérent à la Corruption pour ordonner, voir inculquer. Ils sont ainsi primordiaux pour gérer de façon consciente toutes les formes de vies inférieures, relayant les ordres et les désirs de leurs supérieurs pour transformer les masses d'infectés en une redoutable armée. En dehors d'une bataille, les immortels se livrent souvent de violents combats entre eux pour décharger leur extrême violence et établir un semblant de hiérarchie entre les plus forts et les plus faibles.


Les élus représentent sans aucun doute ce que la Corruption peut créer de plus redoutable. Perfection organique établissant un équilibre sublime avec l'énergie noire, ils maîtrisent la biotique noire avec magnificence et sont capables de déployer une puissance incommensurable, semblable à celle jadis utilisée par Machiavel. Ils contrôlent également à la perfection leurs mutations et maîtrisent totalement leur agressivité. Ils ne sont dépassés dans leur perfection, que par Aria elle même.

Très rares sont les infectés à pouvoir s'éveiller à un tel niveau ou les immortels à obtenir une maîtrise suffisante de leur rage et de leurs pouvoirs pour l'atteindre. Les élus règnent sur les planètes de la Corruption, transmettant les volontés d'Aria et ordonnant la construction d'infrastructures technologiques ou biologiques, leurs capacités de contrôle pouvant dépasser de loin celles de simples immortels.


Aria représente la tête de toute la hiérarchie créée par l'énergie noire. Ses désirs deviennent ceux de la Corruption, ses pensées sont transmises aux êtres inférieurs grâce au lien mental qui les unis. C'est de là qu'elle tire son influence, cette capacité qu'ont les consciences des êtres touchés par l'énergie noire à pouvoir communiquer représente sa force. Différent de ce qui unit un immortel et des ombres, le lien entre Aria et ses subordonnés tient plus du conditionnement que du réel contrôle mental, même si la reine de la Corruption est tout à fait capable d'y avoir recours.

Aria manipule l'énergie noire à la perfection, atteignant une puissance surpassant même celle des élus. Sa régénération et son contrôle sur ses mutations ont atteint un niveau qu'aucun autre organique touché par l'énergie noire n'a été en mesure d'égaler. Il va sans dire que la reine de la Corruption est également sans aucun doute son arme la plus puissante.







Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage RP
Faction : Conseil
Rang : Maître du Jeu | Dieu Suprême
Voir le profil de l'utilisateur


Compte staff
Messages : 2222
Crédits : IVIA by Conteur

MessageSujet: Re: L'énergie Noire   Dim 16 Sep 2018, 18:08

L'énergie noire reste une source de mystère pour la Galaxie. Une aberration dont il est difficile de percer les secrets. Défiant la rationalité, les scientifiques luttent contre l'invincible, extirpant et analysant jusqu'à plus soif la moindre donnée qui peut tomber entre leurs mains.
Les chercheurs de l'UCIP se sont penchés sur les moyens de contamination dont disposaient la corruption. De l'inhalation à l'injection en passant par l'incubation, tout les modes sont passés en revue.
L'unité de mesure utilisé est le Gray, ceci afin d'apprécier l'effet des rayons ionisants néfastes à la santé après l'irradiation d'un être vivant.


Inhalation :
Il est possible d'être contaminé l'énergie noire par une inhalation prolongée de ses particules si elles sont présentes en faible quantité ou, après quelques minutes voir secondes si l'atmosphère est encombrée par ses spores.

  1. Une exposition à 0,1Gy nécessiterait plusieurs mois pour qu'une quelconque transformation puissent s'opérer, quelques irritations peuvent survenir dans le cas d'un épiderme sensible.
  2. Respirer dans un environnement présentant 0,2Gy dans l'air peut entraîner des dégénérescences musculaires et psychologiques légères, l'infection aura besoin de plusieurs semaines avant d'atteindre son objectif. Si un patient développe ces symptômes, il est recommandé de le placer dans un caisson de stase en attente d'un vaccin efficace. En cas d'absence de matériel : Euthanasie ou exécution sommaire.
  3. A partir de 0,5Gy (équivalent à l'augmentation significative du taux de décès les trente années suivant la radio exposition sur les survivants d'Hiroshima), un être normalement constitué à 62,3% de se transformer dans la semaine qui suit, puis 89,8% dans les jours qui suivent.

La limite que peut supporter un organisme est de 1Gy, après 24h de ce traitement, la personne est définitivement condamnée.
Au delà de ce seuil, les doses sont mortels et les transformations sont le plus souvent immédiates. Il est intéressant de constater que l'énergie n'est pas totalement immunisée contre elle même. La biomasse et la flore qui l'alimente s'auto-régule à 20Gy maximum. A 40Gy on constate un syndrome nerveux et un dérèglement des fonctions cérébrales avec convulsions, coma et mort instantané chez les infectés.


  • Une planète entièrement corrompue atteint un seuil de 5Gy dans une zone occupée, à près de 33Gy à l'endroit où se situe la production d'EN.
  • Des prémices de l'invasion jusqu'à la naissance de la biomasse, l'air contient entre 0,1Gy à 2Gy dans les régions où se sont installées les Ombres.
  • Une base spatiale ne dépassera pas les 0,5Gy avant une dizaine de jours, voir plusieurs semaines, faute de flore apte à créer les particules.


Injection :
Ce procédé est bien souvent mortel, une injection de 20mSv (millisievert) soit 0,02Gy par voie sanguine suffit à tuer la grande majorité des races peuplant la voie Lactée. Doublez la dose pour les Krogans.

Ingestion :
Le sang d'un ombre est incroyable toxique, quelques gouttes (~2gr) seront suffisantes pour gangrener un être vivant. La métamorphose se fera en quelques heures.
Le sang d'un Immortel ou d'un Élu est lui, complètement inoffensif. Ces derniers préféreront utiliser des munitions chargés à l'énergie noire.

Blessure :
Une ombre a peu de chance d'infecter qui que ce soit avec ses griffes si ce n'est les personnes disposant d'un système immunitaire défaillant. Leur meilleur moyen pour contaminer reste d'éclabousser une victime avec leur sang. Les particules pénétreront ainsi par les pores de la peau , entamant bien souvent le processus de mutation dans les jours à venir. Il est donc conseillé de porter une armure hermétique lorsque vous les affrontez.
Les élus sont bien plus dangereux, si ces derniers arrivent à percer votre combinaison, la biotique noire a 60% de chances de contaminer.

Incubation :
Procédé le plus efficace pour transformer un individu en un serviteur de l'énergie noire. Bien que ce procédé soit plus long, il est aussi plus efficace, améliorant les capacités cognitives et musculaires de ceux qui y ont été soumis.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'énergie Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Reborn :: Règles & Univers :: Codex :: Annexes RP-